AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty
MessageSujet: Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]   Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] EmptyMar 6 Déc - 22:06

C'était un jour, grand soleil, la matinée avait commencé selon les plans échafaudés par Isabeau, répétitions le matin avec sa troupe de théâtre sur une nouvelle pièce qu'elle avait spécialement mis sur pied, et qui dans un futur proche serait très certainement présentée au grand seigneur, gage de servitude et de fidélité à celui-ci. Mais il restait encore beaucoup de travail, et le chemin qui mène à l'excellence est pentu et difficile d'accès c'est pour cela qu'Isabeau réunissait depuis plus d'une semaine, toute sa troupe au théâtre, pour superviser les répétitions et ainsi donner nombre de conseils à suivre au pied de la lettre si l'on voulait arriver à un final parfait.

Après chaque répétition, les artistes ainsi qu'Isabeau regagnaient leur domaine respectif, la dose de travail fournit étant énorme, ils se devaient tous de respecter une dose minimale de sommeil et de détente, c'était quelque chose de très important et à ne surtout pas négliger si l'on voulait qu'un travail soit bien fait. Isabeau avait un secret, son petit coup de pouce pour retrouver plus vite la forme, et ainsi se plonger encore et toujours dans l'étude de cas, le lecture, l'écriture, ou encore les divertissements. Le salon de thé de Flora, rien de tel que cet endroit charmant, aux contours pittoresque pour se retrouver dépaysé, par toutes ses saveurs, senteurs, venues des quatre coins du royaume. Cette fois Isabeau allait avoir droit à une dégustation particulière, un tout nouvel arrivage venait de remplir à nouveau les coffres de la réserve, des produits tous frais qui ne demandaient qu'une chose, être consommés.

Après être descendue de son carrosse, qui la déposa devant le salon de thé, elle remit en place sa robe bleu nuit, au col blanc bien en place avant de franchir les portes de celui-ci. Une petite cloche retentit au moment où la porte fut ouverte en entier. La première impression étant toujours la bonne, Isabeau ne pouvait que s'abandonner aux délicieuses odeurs qui vinrent lui chatouiller les narines. Refermant derrière elle la porte, elle se fit presque immédiatement accoster par un serveur.

- Comtesse d'Heltier, c'est toujours un plaisir de vous voir en ces lieux, puis-je vous suggérer une table ?

-Volontiers, je serais enchantée de pouvoir déguster votre nouvel arrivage, je vous suis aveuglément et vous donne toute ma confiance.

-Par ici, je vous prie.

Isabeau suivit le jeune serveur qui lui choisit une table aux sièges confortables, ni trop à l'écart, ni trop en évidence. Juste comme la comtesse les aimait, à l’affût de toutes gens présent en ces lieux. La décoration était raffiné, peintures, sculptures, plantes, décorations murales et autres, tous les styles étaient mélangés, mais attention, ce n'était ni kitch ni trop voyant, tout était soigneusement calculé pour que cet endroit paraisse comme un petit bout de paradis, reflet des quatre coins du royaume.
Une fois installée, le serveur lui adressa la carte des nouveautés, arborant son plus beau sourire.

-Je serais votre serveur tout au long de votre dégustation, conseillé et à l'écoute de toutes suggestions pouvant donner matière à de nouvelles combinaisons de goûts et senteurs.

-Je vous remercie, dans ce cas ne perdons plus un instant, je voudrais commencer par un assortiment Lorelei, mettez moi de tout, je suis ici pour une durée indéterminé, alors laissons nos envies parler pour nous.

-Je vous apporte ça tout de suite Comtesse, en attendant détendez-vous, et si jamais quelque chose ne vous semble pas correcte ou demande rectification, surtout n'hésitez pas, nous sommes là pour ça.

Le serveur, une fois son discours finit, reparti en direction du comptoir, ou il donna la commande, puis passa de l'autre côté de celui-ci et se dirigea vers les cuisines, ou Flora et bon nombres de ses disciples aux doigts de fée, devaient tourner à plein régime pour satisfaire cette clientèle exigeante et avide de sensations nouvelles et exotiques.
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise

Ambroise

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 98
♦ Messages : 244
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche : Miou c'est moi ca?
♦ Date d'inscription : 15/11/2011
♦ Age : 35

Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty
MessageSujet: Re: Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]   Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] EmptyMer 7 Déc - 12:30

« Troisième Mouvement. »
«Je veux juste regardez... »


La jeune femme s'était doucement glissée dans le quartier de Tchï simplement parce que les odeurs lui rappelais sa maison, l'endroit ou elle avait toujours vécut... Ou elle était née et avait grandit.. Elle se sentait un peu nostalgique par moment, son maitre lui avait dit d'aller acheter quelque vêtements, mais ceux qu'elle trouvait n'était pas beau.. Elle avait envie de trouver ces beaux kimono qu'elle portait quand elle vivait la bas... La jeune chatte semblait plongée dans ces pensées, que lui avait dit son ancienne maitresse, qu'elle envoyait des fois de leur création dans un maison du quartier... Donc il suffisait de le trouver.. Ce qu'elle fit assez rapidement... Un magasin assez discret, mais dont la vitrine exposait de magnifique kimono. Pendant un instant la neko resta devant la vitrine observant avec attention les tissus, dieu que ces vêtements lui faisait envie... Doucement la jeune femme effleura la bourse qu'elle portait dedans un joli petit mots de son maitre...

Oui c'est ce qu'elle voulait, elle entra remuant doucement les oreilles, saluant les jeunes femmes comme il le fallait, c'était agréable de retrouver ces habitudes, en douceur elle tendis le mots de son maitre a la femme, comme pour lui montre qu'elle pourrais payer, enfin que son maitre pourrait payer. Cela sembla marché, ou alors une des femmes l'avait reconnus, ce qui est possible aussi.. Bref on lui présenta plusieurs tissus et la jeune neko posa son choix sur un joli kimono rose pâle, avec des fleurs rouge et blanc.. Elle adorait ces couleurs.. Avec douceur elle caressa le tissu avant de demander pour passer le vêtements... Cela alla assez vite avec l'aide des femmes, les couche constituant le vêtement furent passé.. Et quand le obi fut nouer la jeune femme se sentait déjà mieux.. Bon le problème avec les kimono c'est que sa queue devait rester sous le tissus, alors comme a chaque fois elle l'enroula autour de sa cuisse, pour ne pas qu'elle la gène...

Oui vraiment elle adorait ces vêtements.. Doucement elle s'inclina pour remercier les femmes.. Elle savait que son maitre aurais la facture dans quelque temps, mais il était riche non ? Souriant la jeune femme marcha tranquillement dans le quartier, respirant avec plaisir ces odeurs qu'elle connaissait bien.. Jusqu’à ce qu'une restaurant, ou plutôt un salon de thé n'attire son attention.. Reniflant l'air elle sentit son ventre crier doucement famine...Un instant elle hésita, juste une seconde en fait...

Avant de se mettre derrière un couple, qui marchait doucement, a petit pas,la tête baissée, la jeune femme suivit le couple qui entrait dans l'endroit, une esclave qui suis ces maitres cela n'a rien de bien particulier n'est-ce pas, on n'y fait pas attention, jamais.. Surtout quand elle se fait discrète... Une fois entrée, surtout une fois le serveur éloigner, la jeune femme fit un pas en arrière se glissant dans les ombres... Son regard passant sur tout les décorations, c'était vraiment beau comme endroit n'est pas...

Mais ce n'est pas la déco qui l'intéressait... Mais plutôt les cuisines, ce qui est bien dans ce genre de restaurant c'est que l'on pouvait voir les cuisinier, surtout ceux qui faisait des sushi et autre préparation rapide... C'est la que les pas de la petit neko la menait, l'odeur de poisson frai, faisait crier son ventre.. Mais elle se retenait de courir, et puis avec ces sandales, appeler geta c'était impossible de vraiment courir...

Tranquille elle s'accouda au bar observant les gestes du cuisinier, son attention totalement portée sur les geste qu'il faisait, il était précis, comme le cuisinier de son ancienne maison... Elle ne faisait plus vraiment attention a ce qui se passait autour d'elle, elle ne remarqua pas non plus que les serveurs l'avait aperçus et qu'il s'approchait d'elle.. Elle ne sursauta que quand un homme posa sa main sur son épaule, lui tirant un long miaulement de surprise.. Avant qu'elle ne lève vers lui un petit regards apeuré...

« Ou est ton maitre hybrides? »

La jeune fronça doucement le nez.. Heuu c'est vrai cela ou est son maitre elle ne le sait pas vraiment il faut dire qu'elle ne l'a pas prévenus de sa sortie. Mais il fallait qu'elle répondes, cela ne se faisait pas de ne pas répondre.

« Si tu n'est avec personne, tu dois sortir. »


Non non elle ne voulait pas sortir.. La jeune femme se dégagea doucement de la poigne de l'homme s'éloignant de quelque pas félin, ces chaussure de bois claquant sur le sol...

♥ Je regard encore... Je veux pas partir maintenant. ♥

C'est vrai elle voulait encore regarder , il y avait tant de chose qu'elle voulait voir, tant de chose a apprendre, il y a des chose qu'elle connaissait et d'autre qu'elle ne connaissait pas, qu'elle voulait comprendre.. Non vraiment elle ne voulait pas sortir.. A chaque pas que faisait les serveurs elle en faisait un en arrière, souple comme peuvent l'être les chats, ces chaussure en bois ne semblait pas vraiment la gêner...

♥Je veux regarder.. Promis je ferais pas de bruit. ♥

C'est vrai, elle ne ferrais rien, mais pour une fois le don qu'elle avait d'attendrir les gens ne semblait pas marché...



Spoiler:
 


Dernière édition par Ambroise le Ven 16 Déc - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty
MessageSujet: ? Une invitée surprise ?   Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] EmptyMer 7 Déc - 13:47

Mais quel était tout ce bruit qui vint raisonner aux oreilles de la Comtesse? Ne pouvait-elle pas lire tranquillement son livre sur lequel elle inscrivait ses remarques et idées en tout genre ? Levant la tête elle remarqua la présence au comptoir d'une jeune personne, aux allures très raffinées, portant un très joli Kimono rose pale, un peu classique cela dit en passant. Cependant, elle n'avait pas remarqué les deux oreilles de chat qui couronnaient le haut de sa tête. C'était donc une hybride, est une hybride devait être en compagnie de ses maîtres respectifs, ce qui apparemment n'était pas le cas, vu la façon dont le serveur se comportait avec elle.

C'était compréhensible, quand on pénètre en ces lieux, on ne peut qu'être hypnotisé par toutes ses senteurs, et dans son cas, étant une hybride chatte, les odeurs raffinées de la mer ne pouvaient être qu'une pure tentation à son délicat museau. La pauvre, elle semblait apeurée par la présence de ce serveur à ses côtés, vraisemblablement il ne lui voulait pas que du bien, montrant la porte du bout de son doigt, il devait lui indiquer de sortir sans faire trop d'histoire.

Quel était le mal à ça, c'était un lieu ouvert à tous, et puis même si elle n'était que de passage, qu'avait-il à s'agiter comme ça ? Peut-être qu'elle venait sur les ordres de son propriétaire, ou bien qu'elle avait assez d'argent sur elle pour s'acheter quelque chose, ou je ne sais quoi d'autre.
C'était agaçant à la fin, ce spectacle qui normalement ne devrait pas être donné de voir dans un lieu pareil. Isabeau posa son livre délicatement sur sa table, puis appuya de ses deux mains sur la table, prit appuis, et se dirigea vers les deux personnes à l'origine de sa distraction.

-Puis-je savoir quel est le sujet de toute cette agitation ? Flora n'est-il pas un endroit où règne le calme et plénitude ?

-Madame la comtesse, je suis vraiment navré, je lui ai demandé de partir, mais cette jeune hybride refuse pleinement de faire ce que je lui dis. Je vous en prie, retournez à votre table, nous allons vite régler ce problème.

-Mais il n'y a pas lieu de s'agiter à ce point, cette jeune hybride comme vous l'appelez est avec moi, je n'ai pas à vous expliquer les raisons de sa venue ici, à moins que vous ne voyez une quelque conque opposition, j'aimerais retourner à ma lecture ainsi qu'à mes dégustations.

Lançant un regard furtif au serveur, celui-ci baissa la tête en guise d'excuses, ne sachant plus où se mettre.

-Veuillez m'excuser, je n'en savait rien madame la Comtesse, je vous présente mes plus plates excuses, je vais de suite vous faire chauffer une seconde tellière.

Puis se tournant vers l'hybride, le serveur fit une légère courbette, en guise d'excuse, pour ensuite retourner à son travail. Une fois celui-ci éloigné, Isabeau s'adressa à la jeune neko.

-Allons ne restons pas bêtement debout comme cela, suivez-moi à ma table, n'attirons pas les regards d'avantage, venez.

Isabeau montra furtivement du doigt sa table, puis se dirigea vers celle-ci, accompagné de la jeune neko, faisant claquer ses sandales de boit à chacun de ses pas, attirant l'attention de chaque client sur la jeune femme en kimono. Ce qu'Isabeau voulait éviter, mais bon, elle s'était déjà trop engagée pour reculer. S’asseyant dans son fauteuil des plus confortables, elle invita son invité à s'asseoir dans celui disposé en face du sien, la table faisant office de séparation entre les deux personnes.

-J'ai vu que vous regardiez le cuisinier préparer les sushis, j'imagine que l'odeur était telle que vous n'avez peu résister à l'appel de votre véritable nature, allons ce n'est pas grave je ne vous en veux pas de m'avoir tiré de ma lecture. Vous avez dû l'entendre, je suis la Comtesse d'Heltier, Isabeau d'Heltier, à qui ai-je l'honneur ?

Tout en parlant à la jeune chatte, elle leva la main, faisant signe à son serveur devenir à sa table.

-Comtesse, mademoiselle, que puis-je faire pour satisfaire vos demandes?

-Un assortiment de vos sushis je vous prie, mon amie ici présente à fin, et pour moi j'aimerais quelques douceurs, peut-être quelques pâtisseries, surprenez-moi.

Tout en adressant un sourire discret à son invité, elle tourna la tête vers le serveur pour le remercier d'un hochement de tête, celui-ci s'empressa de faire un salut puis alla s'exécuter à la demande de celle-ci.

-Allons, tachons de passer toutes deux un bon moment, qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise

Ambroise

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 98
♦ Messages : 244
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche : Miou c'est moi ca?
♦ Date d'inscription : 15/11/2011
♦ Age : 35

Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty
MessageSujet: Re: Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]   Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] EmptyMer 7 Déc - 17:45

  • La jeune femme se suspendit doucement. Tendant ces oreilles vers la dame qui venait de parler, avec une voix de plus douce et tranquille.. Non c'est pas cela, elle avait la voix d'une femme sur d'elle et surtout sure de son autorité..En effet les serveurs arrêtèrent de l’ennuyer.. Tant mieux elle voulait juste regarder encore un petit peu. Mais non elle ne refusait pas de sortir elle voulait juste rester encore un petit peu pour regarder.
    Avec elle, la jeune femme eu un instant un petit air étonné, avant de sourire a la jeune femme, comme si elle la connaissait depuis longtemps.. Il fallait toujours jouer la comédies pour faire croire au autre qu'elle était innocente. La jeune femme était vraiment douée, elle faisait obéir les serveurs au doigts et a l’œil.

    Doucement elle repoussa les excuse de l'homme d'une main légère.. Comme si cela lui était égale en fait elle savait qu'elle n'aurais pas du le faire et puis les serveurs n'avaient fait que leur travaille... La jeune neko souris a nouveau avant de suivre la jeune femme de son pas sautillant, bien quoi c'est pas facile d'être discrète n'est-ce pas. Mais la jeune femme aimait qu'on la regarde.. Qu'on l'observe avec soin.

    Délicatement la jeune femme s'assit a la table, faisant bien attention a ne pas froisser le kimono qu'elle viens de choisir, elle pose délicatement ces mains sur ces genoux, penchant la tête sur le coté, souriant a la jeune femme... Oui l'odeur l'avait attirer, mais il y avait autre chose.

    ♥ C'est pas seulement l'odeur comtesse... ♥

    Oui c'est vrai ce n'est pas seulement l'odeur, mais aussi les gestes de l'homme, les textures, et les couleurs... Bref il y a tellement de chose.

    ♥ Je suis Ambroise. ♥

    Oui des sushi.. La jeune femme souris un peu plus fort... Contre sa cuisse la neko sentit sa queue bouger, dieu que cela lui donnait envie.. Avec plaisir elle respirait les odeurs qui montaient des gens et des cuisines. Oui oui elle avait faim, cette simple parole lui déclencha un grondement .. Son ventre se mit a crier famine, la faisant doucement rougir... Avec un petit rire la jeune femme hocha la tête, remuant délicatement ces petites oreilles.

    ♥Merci de m'avoir inviter... Je voulais juste regarder les cuisinier.. Ce me rappelle de bon souvenir. ♥

    La neko souris un peu plus fort se penchant un peu plus, son regard venant délicatement se poser sur le livre, alors qu'elle tendit le doigts vers le livre

    ♥C'est qu'elle genre de livre Comtesse ? ♥

    Oui la jeune femme adorait les livres, elle adorait lire, cela lui permettais de voyager encore et encore... Doucement la jeune femme passa ces doigts dans ces cheveux, avant de sourire au serveur qui venait poser devant elle une tasse de thé..
    Avec plaisir elle saisit la tasse entre ces doigts, c'est si agréable de sentir la chaleur du thé entre ces doigts, l'odeur qui monte doucement la fait soupirer de plaisir. Cela sent si bon.. Les arômes monte a son cerveaux, la faisant doucement ronronner...

    ♥Ca sent trop bon.. Tu ne trouve pas ? ♥

    La jeune hybrides laissa échapper un rire amuser avant de poser sa tasse contre ces lèvres, avec douceur elle laissa couler une longue gorgée de liquide dans sa gorge.. Son ronron devenant un peu plus fort.. Oui vraiment elle semblait au paradis. Vraiment elle adorait passer des moments comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty
MessageSujet: Re: Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]   Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] EmptyMer 7 Déc - 20:50

♥ Ça sent trop bon... Tu ne trouves pas ? ♥

Certes l'odeur était exquise mais est-ce que cela donnait le droit à cette jeune Ambroise de tutoyer la Comtesse? Quelle approche digne de son espèce, pensa-t-elle, un peu de franchise dans ce monde de dupe ne pouvait cependant pas faire de mal, preuve de l’innocence de celle-ci, la Comtesse ne pouvait qu'apprécier son côté enfantin. Cependant, elle fit un petit raclement de gorge en entendant ce "tu".

Mais revenons à nos moutons, Ambroise lui avait posé une autre question, celle de son livre, quel était le sujet de celui-ci, glissant son marque page en forme de plume, elle referma celui-ci pour le tendre à sa voisine de table!

- Ce livre regroupe toutes les œuvres de théâtres que j’affectionne le plus, ainsi que plusieurs de mes remarques et idées personnelles, je vous en prie, si l'envie vous prends, vous pouvez le consulter, je ne peux refuser à une personne curieuse l'accès à la culture et au savoir. Est-ce la première fois que vous venez en ces lieux ? Cependant je ne peux m'empêcher de me poser une question, ce Kimono, d'où provient-il ? Le tissu me parait fort délicat, et je n'ai pas le souvenir d'avoir déjà vu telle sorte de Kimono, éclairez-moi je vous prie.

Au même, moment on apporta le plateau s'assortiment de sushis à la table de la Comtesse, ainsi que l’assortiment de pâtisseries qu'avait demandé Isabeau, et ce fût une belle surprise en voyant toutes ces couleurs chatoyantes, laissant deviner que chacune d'entre elle renfermait une saveur différente. Isabeau remercia le serveur, une fois celui-ci parti, elle prit une des pâtisserie entre des doigts délicats, l’amenant à sa bouche, elle en savoura tous les arômes, cette touche de sucré lui fit monter la salive en bouche, tout en prenant son temps, les yeux fermés elle se laissa transporter dans un endroit tout à fait magnifique, ressemblant à aucun des royaumes ou peintures qui lui venait à l'esprit, elle était loin, mais redescendit sur terre après avoir déglutit, le rêve était finit, mais il ne tenait qu'à elle, de le faire renaître, bon nombre de ses pâtisseries ne demandaient qu'à être dévoré du regard et bien sûr dévoré dans le sens propre du terme.

-Je suis une fervente adepte de ce lieu, je le trouve tout simplement enchanteur, et source d'inspiration pour mes œuvres et pour mon bien-être aussi. J'avoue que sans Flora, certaines de mes après-midi seraient très certainement bien mornes et sans intérêt.

Portant à ses lèvres sa tasse de thé, elle en prit une gorgé avant de la reposer et de porter à sa bouche une autre douceur. Isabeau laissa son regard se poser sur le visage de la jeune hybride, se trouvant à quelques centimètres du sien, elle lui inspirait une héroïne, une jeune femme, entrant dans l'âge mûr, cherchant à profiter des plaisirs de la vie, sans retenue. Une fois la douceur avalée, elle se pencha vers Ambroise, la question qu'elle allait poser ne devait parvenir à nul autre oreilles que les siennes.

- Laissez-moi vous poser une question, qui est votre maître ? J'avoue que c'est bien inhabituel de voir une hybride seule, je me trompe ?

Tout en restant à l’affût de sa réponse, elle porta de nouveau sa tasse de thé, qu'elle vida de son contenu, ne restant plus qu'un fond dans celle-ci. Elle prit entre ses mains la tellière et se versa une troisième tasse, elle aimait pouvoir profiter d'une certaine liberté dans ses mouvements, et n'avait nullement besoin d'un serveur pour lui servir une tasse, elle était assez grande pour le faire, surtout que le moment était mal choisit pour faire intervenir une personne de Flora, elle ne voulait pas que leur discussion atteigne leurs oreilles, ce n'était nullement leurs affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise

Ambroise

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 98
♦ Messages : 244
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche : Miou c'est moi ca?
♦ Date d'inscription : 15/11/2011
♦ Age : 35

Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty
MessageSujet: Re: Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]   Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] EmptyJeu 8 Déc - 11:03

    Oups elle avait tutoyer la jeune femme, on lui avait toujours dit que cela ne se faisait pas , mais elle avait du mal avec le vouvoiement.. Cela lui semblait si faux.. Des œuvres de théâtres.. La jeune femme redressa les oreilles, elle adorait les pièces de théâtre c’était des livres animer pour elle, les histoires était pour la plus par passionnante. Avec un petit rire la jeune femme observa le livre, bien sur qu'elle allait le regarder.

    ♥Je l'ai trouver dans une petit boutiques... Il vient de Khini Lao..  ♥

    La jeune femme souris un peu plus fort, laissant ces doigts glisser doucement sur le doux tissus, l'un des tissus les plus doux qu'elle connaissait, les couleur était un peu simple, mais bien pigmentée.. Bon elle aurais préférer des couleurs un peu différentes, mais elle adorait les couleur qui allait avec ces cheveux...

    Pourtant elle cessa de parler, son attention se portant sur le serveur qui approchait, elle avait sentit l'odeur du poison cru du riz et des algues.. en plus il y avait du wasabi... Bref elle adorait l'odeur qu'elle sentait arriver.. Les petites pâtisseries de la dame semblait assez bonne aussi. Pourtant la jeune femme tendit les mains saisissant ces baguettes, avec douceur elle joignis ces mains remerciant par habitudes ceux qui lui offrait a manger.. Sans hésiter ensuite ces baguettes vinrent saisir une de bouchée au poisson qu'elle posa dans sa bouche, savourant les savoures qui lui emplisse le palais, son ronron monta d'un cran, exprimant son bien être..Il était aussi bon qu'elle l'avait sentit.

    ♥C'est vrai qu'il cuisine bien. ♥

    La jeune femme saisit un deuxième sushi pour le poser dans sa bouche, le savourant doucement, avec plaisir elle ferma les yeux.. Surtout quand elle sentit la saveur un peu plus fort de celui la.. C'est fou ce que chaque bouchée a un gout différents... Elle était déchirée entre l'envie de dévorer les sushis et celui de les savourer.. Dieu qu'elle aime cela. La jeune femme savoura encore une moment sa bouchée avant de sourire a la jeune femme la question ne l’ennuyait pas vraiment ;

    ♥Mon maitre ? C'est Shelfa Fahri.  ♥

    La jeune femme souris un peu plus fort...Alors qu'elle passait un langue gourmande sur ces lèvres, avec plaisir elle saisit un nouvelle bouchée, au fruit de mers cette fois.. Oui vraiment c'est trop bon, si bon qu'elle n'avait pas envie de bouger. Une hybrides seule c'est inhabituelles en effets... A cette pensée la neko rougit doucement, simplement parce son maitre ne savait pas qu'elle avait fuguer,encore une fois.

    ♥Oui c'est pas normale.. Mais... j'aime bien me promener toute seule... Le maitre ne connais pas les kimono.. Il voulait que je mette de vilaine robe tout serrante.. J'aime pas les corsets.  ♥

    La neko eu un petit sourire amuser a la jeune femme saisissant en douceur un sushi entre ces baguettes, son regard se posa sur la jeune femme..

    ♥Tu en veux un ?  ♥

    Oui oui encore une fois elle avait tutoyer, mais elle trouvait la jeune femme vraiment gentille, donc elle avait du mal a la vouvoyer... Pour tout dire elle ne disait vous qu'au gens qui lui faisait peur.

    ♥Tu est comédienne ?  J'aime bien le théâtre .. Ça fait voyager...  ♥

    Oui encore une fois elle parlais en changeant rapidement de sujet. C’est toujours comme cela quand elle se sentait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty
MessageSujet: Re: Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]   Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] EmptyVen 9 Déc - 10:05

♥ Mon maître? C’est Shelfa Fahri.♥

Ces mots n'avaient fait qu'un tour dans sa tête, Shelfa Fahri, elle avait bien entendu, c'était cet homme qu'elle un jour rencontré et qui l'avait marquée, il faut le dire, mais attention dans le bon sens du terme. Elle ne pensait pas qu'un tel homme était du genre à posséder des hybrides parmi ses servants, ou esclaves comme certains les appelaient, mais après tout, ne faisait-il pas parti de cette classe qui aime décidément s'entourer de personnes de mains, elle ne voyait rien de mal à ça, elle-même, désirait par moment en avoir sous le coude, mais ce qu'elle ne supportait pas, c'était le comportement de certain à l'égard de leurs servants. Pour la Comtesse, un être, du moment qu'il est pourvu d'un cœur, d'un cerveau, et d'une aptitude à la parole, devait être traité au même titre que n'importe quel être vivant. Ah si tout le monde pouvait penser de la même façon...

Elle n'aimait pas les corsets hein ? Isabeau se demandait comment est-ce qu'elle pourrait réagir si la jeune neko voyait sa garde-robe. Le corset ? Il faisait presque parti intégrante d'Isabeau. Model de beauté ? Coquetterie ? Pratique ? Non, Isabeau pensait tout simplement que ce genre d'habille était approprié pour les femmes de sa caste, même si dans les moments de grandes fatigues, ou de maladie, elle préférait revêtir une simple robe serrée sous la poitrine, sans corset, sans talons, sans rien, pourquoi se prendre la tête si celle-ci n'est même pas capable de bien penser dans ces moments-là.

Enfin, Isabeau continuait de boire son thé, quand la jeune Ambroise lui proposa un de ses sushis, comment refuser poliment, sachant que le mélange sucré avec le salé du poisson ne doit pas forcément plaire à son fin et délicat palais de la Comtesse. Même si ils avaient tous l'air plus goûtu les uns que les autres, elle n'avait pas envie de tenter l’expérience, peut-être une autre fois.

-C'est vraiment très gentil à vous, mais vous devriez les garder pour vous, je ne suis pas une grande férue de ce genre de met, de plus à cette heure-ci je préfère manger sucré, ne m'en voulait pas, si cela aurait été en soirée, sachez que je n'aurais pas refusé une telle offre. Je vous remercie tout de même de votre proposition.

Esquissant un sourire, la Comtesse, plongea de nouveau ses lèvres dans le liquide chaud, qui lui réchauffa l'intérieur de son corps en moins de temps qu'il faut pour le dire. Respirant profondément, elle s'arrêta de penser pendant un court instant, jusqu'à ce qu'elle entende la jeune chatte prononcer les mots comédienne, théâtre, voyager dans une seule même phrase, son attention alors, se dirigea immédiatement vers Ambroise, elle plongeait dans la dégustation de ses sushis. Les yeux des deux jeunes femmes étincelaient, remplis d'étoiles, comme ceux des enfants découvrant de nouveaux jouets à l'occasion d'un anniversaire ou d'une fête familiale.

Elle ne savait pas très bien si son invitée était oui ou non, plus ou moins, connaisseuse sur le sujet, elle avait peur qu'encore une fois, au moment de parler de théâtre et de sa passion, lui tenant tant à cœur, elle la fasse fuir, mais celle-ci, avait dit cette phrase avec une telle simplicité, on aurait dit un enfant parlant d'un sujet sur lequel il était inexpérimenté, et désireux d'en apprendre plus, toujours plus. Enfantin, ce mot convenait à merveille à la jeune hybride, était-ce fait exprès, était-ce naturel ? La comtesse ne pouvait le dire, mais qui ne tente rien n'a rien, comme le dit le proverbe, alors Isabeau décida de se jeter à l'eau.

-En effet, je suis une férue de théâtre, je suis productrice, et par moment, je produis mes propres œuvres, je dois vous avouer que c'est un domaine dans lequel je me sens des plus habiles, et des plis à l'aise. J'aime cette notion de rôle, de masque, que l'on peut rencontrer dans certaines œuvres. Peut-être en connaissez-vous quelques-unes, je suis sûr que cela ferait un très bon sujet de discussion.

Malheureusement, je joue que très rarement dans mes pièces, seulement si il y a nécessité, un rôle qui ne peut être fait que par mes soins ou qui demande une grande expérience et un savoir expert, mais j'ai assez confiances en mes comédiens et comédiennes pour leur donner carte blanche, à près tout c'est moi qui les ai formé, et qui leur ai presque tout appris, je pense qu'ils ont eu un bon maître. A chaque finale, c'était une innovation, j'ose donc croire que mes enseignements non pas étaient vains et qu'ils sont reconnus à leur juste valeur.


Voyant la jeune Neko, plongée dans la conversation la tête la première, Isabeau se sentit âme à continuer, tout en se retenant de tenir un discours trop savant pour quelqu'un qui peut-être ne dispensait pas comme elle d'un tel bagage sur le théâtre, ou sur la culture elle-même.

-Le théâtre fait voyager c'est certain, mais j'aurais envie de dire que toutes œuvres bien écrites, possédant de bonnes bases et une trame digne des plus grands romans, ne peut que faire voyager, nous donnant l'occasion de nous immerger dans un monde qui peut nous emmener loin voir même très loin. Mais que serait le théâtre sans la musique aussi, les paroles c'est une chose, mais si elles peuvent être accompagnées du fond musicale dévoilant le fond, le décor de l'intrigue, c'est encore mieux, car les hommes se sentent pousser des ailes quand ils se sentent porté par la musique, ils sont comme enveloppé dans un confortable confort, qui les transformerait en la personne qu'ils doivent incarner...

Isabeau baissa le regard, prenant sa tasse en main, elle bu une longue gorgée. Bien sûr que son discours était ennuyeux, comment ne pouvait-elle pas s'en rendre compte, mais peut-être que si Shelfa était son maître, elle disposait elle aussi d'une certaine curiosité, d'un goût prononcé pour l'art, la dance, la musique, la preuve qu'elle possédait des goûts assez raffinés, le Kimono qu'elle portait et qu'elle avait elle-même choisit, n'était-ce pas là, la preuve de son doigté, de son raffinement ?

-Excusez-moi, est ce que mes propos vous paraissent incompréhensibles ? Il m'arrive de temps à autre de me perdre dans mes discours enflammés quand on me lance sur le sujet du théâtre, ou de l'Art en tout genre.

Prenant une autre pâtisserie entre ses doigts, elle la déposa dans sa bouche, celle-ci discrètement cachée par son autre main, Flora avait décidément le don de faire voyager les gens, mais cette fois, ce n'était pas au moyen de mot, mais d'une tout autre alchimie, la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise

Ambroise

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 98
♦ Messages : 244
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche : Miou c'est moi ca?
♦ Date d'inscription : 15/11/2011
♦ Age : 35

Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty
MessageSujet: Re: Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]   Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] EmptyDim 11 Déc - 12:30

    Tiens quand elle avait dit le nom de son maitre la jeune femme avait eu une petit lueur dans le regard est-ce qu'elle connaissait le maitre. .Bas surement les gens de la noblesse se connaissait presque tous n'est -ce pas ? Bon si elle ne les voulait pas, bien elle en aurais plus pour elle, avec plaisir elle continua a manger avec douceur quand même, on ne fait pas la sauvage dans un endroit comme celui -ci a la maison elle aurais manger les sushi bien plus vite, elle les aurais dévorer comme une affamée...

    Une productrices..Celle qui dirige tout, mon dieu qu'elle travail elle devait avoir, la neko remua un peu les oreilles, écoutant avec attention ce que disait la jeune femme, ce qui était chez elle assez rare il faut bien le dire.. Comment vous expliquer en général la neko avait l'attention d'un enfant de six ans, ce qui signifie une attention soutenues assez courte. Mais les mots de la jeune femme était porteur de temps de passion qu'elle ne pouvait que l'écouter... Et puis elle savait que les acteurs pouvait être aussi douée que des dieux sans quelqu'un pour les guider il faisait n'importe quoi.. Enfin c'est ce que lui avait toujours dit son ancienne maitresse...

    Les œuvres écrite, la neko adorait les livres, plus que cela même c'était pour elle des trésors que l'on ne trouvait nulle par ailleurs... Oui s'immerger dans des mondes lointain, elle ne connaissait rien a la trame ou au reste elle savait juste qu'une pièce lui plaisait ou pas quand elle la regardait..

    Par contre quand la comtesse lacha le mots musique les oreilles de la neko se redressèrent, alors que son corps se penchait un peu en avant, la musique c'était un partie de sa vie, elle jouait assez bien de plusieurs instruments, elle possédait une voix assez douce quand elle chantait. Mais ce qu'elle aimait le plus que tout c'était de danser... Danser s'exprimer sur la musique dans les gestes...

    ♥Non non c'était bien. ♥

    La neko avala en douceur son dernier sushi avant de poser ces baguette sur le petit support prévus a cet effet... Doucement elle entortilla ces doigts dans ces cheveux, comme si elle réfléchissait .. .En fait elle cherchait plus ces mots qu'autre chose.

    ♥J'aime bien l'art même si je comprends pas tout... ♥

    La jeune chatte souris encore une fois avant de tendre sa main vers sa tasse de thé qu'elle dégusta en petit gorgée délicate.. Dieu que c'était bon.. Oui la cuisine était aussi un art, qu'elle ne comprenait pas du tout.. Elle n'arrivait même pas a faire une omelettes sans la cramer. Bref dans la cuisine la seule chose qu'elle aimait c'est la manger.

    ♥Moi j'aime la musique... Parce qu'on peu danser sur la musique.. Que quand on danse on a l'impression de voler d'être libre... ♥

    La neko souris mais son regard se fit un peu plus sombre, comme si quelque chose la gênait, est-ce qu'elle avait été un jour libre.. Oui dans un sens elle l'avait été, contrairement a la plus part des hybrides elle avait toujours été bien traitée, comme un animal de compagnie.

    ♥Danser c'est comme... comme...Si plus rien n'existait que son corps, que la musique.. ♥

    Dés fois les mots était difficile a trouver mais les mains de la jeune femme bougeait en douceur comme pour souligner l'importance de ce qu'elle disait.. Elle ne savait pas bien parler, ni faire de long discours mais elle ressentait certaine chose profondément..

    ♥ La.. danse... L'art cela parle a ça. ♥

    Délicatement sa main s'était posée sur son cœur... Elle a toujours penser qu'il ne fallait pas chercher a comprendre l'art, mais qu'il fallait le ressentir au plus profond de ces entrailles.. Il fallait le vivre plutôt que de le déchiqueter pour en comprendre tout.. Les humains avait cette mauvaise habitudes il réfléchissait de trop et ne faisait pas confiance a leur cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty
MessageSujet: Re: Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]   Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] EmptyDim 25 Déc - 12:53

N'était-elle pas touchant, assise en face e la Comtesse, les mots ne suffisaient pas eux même pour décrire cette scène, et les émotions de la jeune Neko par la même occasion. La Comtesse l'avait bien compris, elle essayait tant bien que mal de se faire comprendre de celle-ci, mais par moment les mots nous sont d’aucune aide, le cœur, est la clé de tout, pourquoi ne pas inventer le langage du cœur ? Il serait beaucoup plus parlant que tout autre langage dans ce genre de situation, si seulement cela pouvait-être aussi facile que ça, mais ce n'est malheureusement point le cas.

- Je vous ai parfaitement compris ma chère, je dois dire que votre personne, vos émotions sont plus que des mots pour moi, dans l'art on apprend à lire à travers les sentiments et les émotions, les vôtres sont toutes simplement pures, innocentes, belles.

♥Moi j'aime la musique... Parce qu'on peut danser sur la musique.. Que quand on danse on a l'impression de voler d'être libre... ♥

-Oui c'est bien vrais, sans la musique que serait les ballets, opéra, pièces de théâtre, la musique est l'âme pour tout ce qui est art dans ce monde et qui se montre. J'ai d'ailleurs, sous mon aile en ce moment, un jeune prodige, une violoniste, Ivana, écouter sa musique est tout simplement un régal pour les oreilles, comme le théâtre est un régal pour les yeux, et le salon de Flora l'est pour les palets raffinés.

♥Danser c'est comme... comme...Si plus rien n'existait que son corps, que la musique.. ♥

♥ La... Danse... L'art cela parle à ça. ♥


-Je dois dire que je n'ai jamais vraiment donné d'importance à la dance, le langage du corps est pour moi quelque chose qui m'est inconnu, le verbe, l'emploi du mot et du vers, c'est tout ce qui fais ma spécialité. Mais je me doute qu'avec un tel maître, vous devez vous en donner à cœur joie dans tout ce qui est dance et mouvement du corps. Contredisez-moi si j'ai tort.

La comtesse, était tout simplement fascinée, passionnée, de pouvoir parler à une personne capable de comprendre son ressentit concernant l'Art, car que ce soit la danse, la musique, le théâtre, l'opéra, la peinture et bien d'autres, ils avaient tous cette même notion de beau.
La comtesse venait de terminer son plateau de pâtisserie, ainsi que sa tellière, levant la main pour appeler le serveur, elle demanda à sa jeune invité si elle désirait goûter autre chose.

-Avant que je ne commande autre chose, peut-être que vous aimeriez vous régaler d'une autre sorte de douceur ? Mais si jamais, vous avez une obligation quelque qu'elle soit, si vous devez rejoindre votre maître, je ne vous retiens pas, sachez que vous êtes libre de partir quand bon vous semble, et ne vous en fait pas pour la note, je m'en charge personnellement et votre maître n'en saura rien, pas un traître mot, cette entrevue restera secrète jusqu'au bout vous en avez ma parole.


Revenir en haut Aller en bas
Ambroise

Ambroise

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 98
♦ Messages : 244
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche : Miou c'est moi ca?
♦ Date d'inscription : 15/11/2011
♦ Age : 35

Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty
MessageSujet: Re: Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]   Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] EmptyDim 1 Jan - 12:33

    Elle avait comprit, le sourire de la neko se fit lumineux .. C'était rare qu'on la comprenne encore moins une humaines.. Il n'y a que les chats qui la comprenait vraiment. Pure innocente et belle, c'est mignon, bien qu'elle se demande un peu pourquoi les sienne était plus belle que d'autre... Une violoniste.. C'est beau le violon quand on sait en jouer, elle avait essayer une fois et le résultat n'avait pas été très beau.. On aurais dit qu'elle marchait sur la queue d'un chat, pauvre chat ca fait mal de se faire marché sur la queue.

    Pas d'importance a la danse, la neko fronça un peu le nez, mais ne dit rien a chacun ces passions, mais elle savait que la danse était la vie, que chaque pas que l'on faisait on le dansait.. Chaque personne avait sa propre danse.. Forte et rapide pour certain, lourde et fatiguée pour d'autre, la vie était un ballet qu'elle ne cessait d'observer et de ne pas comprendre.. Mais qu'importe qu'on l'on comprenne au pas, seul existait la beauté...

    Pour tout avouer la neko avait un peu déconnecter, elle n'écoutait plus vraiment la jeune femme, observant simplement les serveurs, c'était amusant de les voir onduler entre les tables, comme des petit fourmis qui servait leur reines.. Un après l'autre il défilait, l'odeur de la nourriture lui faisait tourner la tête.. Ce n'est pas que la comtesse l'ennuie, non loin de la, mais c'est juste que la capacité de la jeune femme était limitée et puis il y avait tant a voir...

    ♥Miou... ♥

    Cela pouvait tout dire ou rien... Elle avait envie que son maitre lui caresse encore les oreilles, qu'il la caresse tout simplement... Mais attendez elle avait oublier la comtesse, doucement elle secoua la tête pour revenir vers la jeune femme, ces yeux bleus était un peu rieur, parce qu'elle n'avait rien écouter... Rejoindre son maitre, la neko eu une petit grimace...

    ♥ L'est pas la... ♥

    Non il n'était pas a la maison et il n'avait pas voulut l’emmener avec lui, la jeune femme eu une petit moue boudeuse. Oui le maitre était méchant il la laissait toute seule.. C'est sure il devait séduire d'autre femme pour les mètres dans son lit.. En fait il ne la trouvait surement pas assez belle ou pas assez douée.. Non la neko n'était pas jalouse, elle n'aimait pas que l'on vienne sur son territoire et pour le moment elle considérais son maitre comme sa propriété...

    ♥Miou.. Je veux bien encore manger... ♥

    La note.. ha oui c'est vrai les humains doivent payer.. La neko n'aimait pas l'argent c'était trop compliquer pour elle...

    ♥ Humm je peux avoir du porc laqué avec du riz sauté au légume ? Et du sake ? ♥

    A la simple idée du plat la neko sentit la salive monter a ces lèvres, en douceur elle se les lécha.. Comme un chat devant un pot de crème.

    ♥ Mi... Et puis le maitre il sait pas que je suis sortie.. Parce qu'il est partis sans moi.. Il est vilain, il me laisse toute seule.. J'aime pas être toute seule. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty
MessageSujet: Re: Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]   Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] EmptyMer 4 Jan - 20:32


Pauvre chose, elle arrivait à toucher le cœur de la Comtesse, un ou deux petits pincements, pourquoi se sentait-elle si seule ? N'avait-elle personne d'autre à part son maître comme connaissance ? Et pourquoi ne lui avait-elle pas prévenu de sa sortie ?
A vrai dire, elle n'avait jamais vraiment eu d'esclave à son service, ne sachant même pas si ce mot était approprié pour désigner son invité, ou si le mot domestique convenait mieux, après tout, elle se doutait bien qu'un homme, avoir une femme chatte ne lui servait certainement pas uniquement qu'a faire la causette, ou la cuisine, ou partenaire de danse ... Qu'en savait-elle après tout, son maître était libre de faire ce que bon lui semblait avec ses objets, même si la comtesse ne les considérait nullement comme des choses mais bien comme des êtres humains, avec juste quelques particularités.

Tout en sortant de ses pensées profondes, elle leva la main, faisant signe à son serveur, pour que celui-ci vienne reprendre commande, qui certainement serait une des dernières, la Comtesse avait d'autre projet pour la journée, et ne pouvait trop s'éterniser en ces lieux. Une fois le serveur à proximité de la table, elle baissa la main, et une fois celui-ci à côté d'Isabeau, elle peut passer commande.

-Que désirez-vous mes dames ?

-Pourriez-vous servir à mon ami ici une assiette de porc laqué accompagné de riz sauté aux légumes ainsi qu'un saké, une bouteille suffira, ce sera tout je vous remercie, par la suite, apportez-moi s'il vous plait la note, merci bien, en même temps si possible.

-Je vous apporte cela tout de suite, merci de votre commande madame la Comtesse.

Le serveur s'éloigna, apportant la commande au bar qui serait bien sûr ensuite transmise aux cuisines.

- Revenons à nos moutons voulez-vous ? *s'adressant à Ambroise* je n'ai pas très bien compris, Shelfa parait être une personne très douce, très gentil, mais vous le qualifiez de vilain, j'avoue que cela me fait un temps tinée sourire, peut-être que je me fourvoie totalement sur sa personne, en même temps je devrais dire que cela ne me regarde absolument pas, ma question a certainement du vous déranger.

Le serveur apporta l'assiette, ainsi que la bouteille de saké sur son plateau, déposant la commande devant le client en question, une fois les plats déposé, le serveur glissa doucement du côté de la comtesse la note sur un petit socle en verre teinté.
Le serveur esquissa un sourire aux deux personne, un plus distinguait à la Comtesse.

-En vous remerciant mes dames, madame la Comtesse.*fit un salut de politesse*

Isabeau prit sa bourse et regarda furtivement la note déposée sur le socle, rassemblant la somme demandée, pour la déposer dans l'enveloppe disposée sous la note. Prenant garde à ne rien faire tomber et à laisser son inviter déguster son plat en toute tranquillité, elle avait cependant une dernière question à poser à la jeune neko.

-J'imagine que vous ne savez probablement pas où est parti votre maître ? Oh j'oubliais bon appétit.
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise

Ambroise

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 98
♦ Messages : 244
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche : Miou c'est moi ca?
♦ Date d'inscription : 15/11/2011
♦ Age : 35

Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty
MessageSujet: Re: Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]   Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] EmptySam 7 Jan - 10:59

    Manger..manger... Oui oui elle avait encore faim, mais la neko était quelqu'un de... Gourmande, oui c'est cela elle adorait manger, encore et toujours plus. Surtout quand c'était aussi bon qu'ici... La note alors la dame allait partir.. bah elle avait a manger cela devrais aller.. Parce qu'elle était incapable de faire quelque chose de vraiment bon.
    La neko laissa échapper un petit rire, bien sur que le maitre était gentil,mais il la laissait toute seule donc il était méchant aussi...

    ♥Le maitre est gentil.. Mais il me laisse toute seule alors il est méchant... ♥

    Oui c'est tout a fait logique, elle trouvait son maitre gentil et a la fois méchant, mais il ne fallait pas chercher a comprendre pourquoi.. La neko était du genre a ne pas penser a ce qu'elle disait, mais a dire ce qui lui passait dans la tête. Quand a la déranger.. Non pas vraiment, il en fallait bien plus pour la déranger, et puis la dame était une humaine donc il n'y avait pas a être vexée, les humains avait tout les droit sur elle... Même si son maitre avait plus de droit que d'autre.

    La neko laissa échapper un petit ronronnent, quand elle vit le plat, croisant les mains un instant elle saisit ces baguettes, avec plaisir elle les plongea dans le riz, pour le porter a sa bouche, ronronnant un peu plus fort.. Ombre que c'était bon.. Chaque bouché la faisait rentrer chez elle, c'était presque la même chose que le porc laqué de la cuisinières.. Oui vraiment elle ne regrettait pas d'être venues...
    Le porc était croquant et fondant a la fois.. Par l'ombre c'est si bon.

    Si elle savait ou était son maitre ? La neko réfléchit doucement, sa baguette restant un instant en l'air...

    ♥Miou... Surement a une réunion. ♥

    Oui encore un... Bon c'est vrai le maitre avait des responsabilité... Mais des fois la neko s’ennuyait fortement dans l'appartement... Elle avait eu l'habitude d'avoir toujours un humain avec elle, soit la maitresse, soit leur bébé, qu'elle passait de longue heure a bercer..Un instant la petit chatte se demanda ce qu'il devenait si le fait de l’avoir vendue les avaient aider. Si il avait put continuer a vivre ensemble simplement.. Elle se demandait si elle leurs manquaient... Parce qu'eux lui manquait...

    Doucement elle secoua la tête avant de se remettre a manger... Elle leva pourtant un instant la tête vers la noble, lui souriant , un de ces sourire qui se voulait rassurant, doux, ce sourire qu'elle faisait si bien...

    ♥ Miaa.. Mais ne vous en faites pas.. J'ai bien manger... Je vais surement aller dormir un peu sur une fenêtre chez le maitre...♥

    C'est vrai elle allait rentrer et trouver une fenêtre éclairée par le soleil, et s'y coucher, juste pour savourer la caresse du soleil sur sa peau.. C'était agréable de dormir au soleil, elle ne se sentait jamais aussi bien que quand elle pouvait comme cela prendre du repos tranquillement...
    Et qui sait le maitre serais peu être la .. La neko eu un petit rire alors qu'elle continuait a manger, croquant avec plaisir dans la viande, si elle avait été seul elle l'aurais déchiquetée encore plus vite, mais en compagnie il fallait manger a petit bouchée, tout doucement...

    ♥ Et puis le maitre sera peu être la... Miaa.. Vous n'avez pas a vous en faire pour mia ca ira.. ♥

    C'est vrai elle se débrouillait toujours pour s'en sortir.. Toujours.
    Même si un jour elle le savait elle affronterais plus fort qu'elle, mais qu'elle importance, elle se plaisait bien pour le moment dans cette grande ville inconnues.. Et puis elle faisait des rencontre intéressant, la jeune femme en face d'elle en était une... Oui une belle femme, noble en plus.. Elle ne pensait pas que les gens de sa caste s'abaissait aussi facilement a manger avec une simple esclave comme elle.. Bon elle avait plus de manière que d'autres mais elle n'était qu'une esclaves.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty
MessageSujet: Re: Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]   Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] EmptySam 14 Jan - 21:43

♥ Miaa... Mais ne vous en faites pas… J'ai bien mangé... Je vais surement aller dormir un peu sur une fenêtre chez le maitre...♥
♥ Et puis le maitre sera peut-être la... Miaa… Vous n'avez pas à vous en faire pour mia ça ira... ♥


C'est le sourire au visage que la Comtesse commença à rassembler ses affaires, son carnet, sa plume, sa petite bombonne lui servant de sac, remettant ses cheveux en ordre, elle se redressa doucement, faisant un signe de la tête à son invité.

-Voilà qui me rassure, je vous en prie, saluer votre maître de ma part, dite lui que c'est une amie d'art qui le salut, il devinera qui les lui envoie, dites simplement que vous m’avez rencontré dans la rue, nous garderons notre entrevue secrète aux yeux et oreilles de tous. J'espère avoir l'occasion de vous recroiser, peut-être en un autre lieu, qui sait ce que l'Ombre nous réserve, en attendant mademoiselle, portez-vous bien, et ne vous laissez pas déranger par les serveurs, je vais de mon côté leur dire de ne pas vous presser, après tout, vous êtes mon invitée ...

La Comtesse esquissa un clin d'œil à la jeune neko, leur petit secret serait bien garder, elles ne seraient que deux à savoir ce qui c'était réellement passé en ces lieux. Puis d'un signe de tête, elle prit congé, se dirigeant vers son serveur de table, qui déjà reluquait la neko encore assise à sa table.

-Mon amie ici présente me rejoindra plus tard, n'ayant pas encore terminé ce qui lui à été apporté, j'espère qu'elle pourra le savourer jusqu'à la fin, et sans encombre, je n'admettrais pas que l'on brutalise de n'importe quelle manière que ce soit les gens de mon cercle, me suis-je bien fait comprendre, auquel cas, vous ne disposerez plus de ma présence dans votre établissement.

Fixant le serveur dans les yeux, elle lut dans ceux-ci la soumission, et sa requête accordée, puis avant de partir, elle glissa un billet dans la poche de chemise du serveur.

-Pour votre service, et les délices qui m'ont été servis.

-Madame la Comtesse sera toujours la bienvenue en ces lieux, et nous espérons tous vous revoir très vite, aussi vite que possible, en vous souhaitant une bonne journée sous le signe de l'Ombre.

-A vous aussi, que l'Ombre veille sur cet endroit.

Le serveur fit une révérence digne de celle que l'on fait en présence du souverain, Isabeau se contenta d'un léger signe de tête, on lui ouvrit la porte, les clochettes retentissaient comme à leur habitude à chaque mouvement de porte, laissant entrer la chaleur et la lumière du soleil qui illuminé cette journée remplit de surprise. La Comtesse tourna une dernière fois la tête en direction de sa table ou était encore assise la jeune Ambroise, un léger sourire vint se dessiner sur le visage de la Comtesse, puis celle-ci se mit en route vers sa destination suivante, qui allait être la consultation d'ouvrage et d'entrevue avec quelques-uns de ses acteurs.

-Quelle charmante personne que voilà...
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise

Ambroise

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 98
♦ Messages : 244
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche : Miou c'est moi ca?
♦ Date d'inscription : 15/11/2011
♦ Age : 35

Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty
MessageSujet: Re: Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]   Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] EmptyDim 15 Jan - 20:30

    La neko avait un instant cesser de manger observant la jeune femme faire ces affaires.. Cela ne se faisait pas de manger quand quelqu'un partait.. Pourtant c'était tentant si elle attendait de trop se serais froid... Oui oui elle saluera son maitre.. Le sourire qui apparus sur le visage de la neko était tout a fait sincères, comme son hochement de tête pour dire qu'elle avait comprit... Ce n'était pas non plus très compliquer en fait.
    Une amie d'art. Voui elle retiendrait cela facilement aussi... Pourquoi gardé l’entrevue secrète elle ne comprenait pas.. Est-ce qu'elle avait fait quelque chose de mal a manger avec une amie a son maitre ? Enfin si la dame le voulait bien elle le ferais.. .La recroiser, oui elle aussi l'aimerais bien, la dame était des plus intéressante, elle n'avait pas peur d'elle, ni ne la traitait comme une inférieur comme la plus par des nobles... Ou même des simples humain en fait..

    A nom de l'ombre la jeune neko inclina doucement la tête... Pour tout avouer elle était assez.. Pratiquante dans cette religion même si elle savait que certain la traitait comme une hérésie.. Pourtant elle priait l'ombre tout les jours.. Ou presque, il y a des jours ou elle se sentait trop paresseuse pour le faire.. .Enfin bref il fallait écouter ce que disait la dame...

    ♥ Vous aussi Comtesse... Que l'ombre vous protège. ♥

    Un nouveau sourire illumina les traits de la neko, alors qu'elle saluait la dame d'un mouvement de main, l'observant sortir, elle avait une belle démarches calme.. Enfin la neko se replongea dans son repas, ces baguettes se mouvent avec un savoir consumer, c'est qu'elle ne perdait pas un grain de riz la petit hybrides.. Il faut dire qu'elle avait manger avec ce genre de chose depuis qu'elle était en ages de manger seule... Ou alors depuis aussi loin qu'elle s'en souvenait. Mais bon ce n'est pas le plus important.. Ce qui lui plaisait pour le moment c'est le plaisir qu'elle prenait a manger, la viande et son jus coulait dans sa gorge, lui tirant des ronrons de ravissement...

    Elle ne se pressait pas, mais on ne peux pas dire non plus qu'elle prenait son temps.. Elle savait que les serveur ne serais pas patient pendant longtemps, une neko qui mangea seul cela le fait mal pour l'établissement.. Et elle ne voulait pas mettre une mauvaise images a l'établissement c'était tellement bon...

    Avec satisfaction la neko avala le dernier grain de riz et savoura un petit verre de saké, l’alcool de riz brulait la gorge mais il était bon, pas autant que celui de son pays natal mais assez bon quand même.. Pas de la piquettes en tout cas.. Avec un soupire de satisfaction elle reposa son verre avant de se lever... D'une révérences souple elle salua les serveurs, avant de rajuster son kimono...

    D'un pas sautillant elle sortir de l'endroit,elle adorait entendre le bruit des ces soulier sur le sol.. C'est avec une moue satisfaites qu'elle regagna sa maison, passant pourtant de boutique en boutiques.. Câlinant quelque chats errant au passage.. Non vraiment la neko ne pouvait pas aller en ligne droit, elle s'amusa même a jouer avec des enfants.. Il était adorable avec leur petit main crasseuse, sauf qu'ils voulaient les poser sur son joli kimono...

    Bref il lui fallut pas mal de temps pour rejoindre la fenêtre .. mais oui vous savez celle dont elle a parler a la Comtesse.. Oui cette fenêtre, elle y est parvenus et c'est juste vêtues des atout les plus simple qu'elle s'y est allongée, parce que d’après elle rien ne vaut la caresse du soleil sur sa peau... Rien ne vaut la chaleur des rayons sur une peau nues, si elle avait put d'ailleurs elle se serais mise tout nue mais pas sur que le maitre aime cela.. Tiens si elle le taquinait quand il rentrerais..

    Sur ces bonne pensée et surtout le ventre plein la neko ferma les yeux et s’endormit, comme une gros chat paresseux.. Son corps complétement détendus, non rien ne semblait pouvoir l'angoisser la petit chatte, c'est surement mieux, la vie est plus belle quand on en profite.. Et elle comptait en profiter le plus possible, la vie des hybrides est si courte.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty
MessageSujet: Re: Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]   Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la douceur rencontre le raffinement [PV Ambroise]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)
» Quand un homme a honte de lui, il est impitoyable pour les autres. [PV Take et Shy]
» Quand la nuit tombe [Privé Utopie]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Ambroise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Quartier du Tchï Ѧ :: Salon de thé de Flora-
Sauter vers: