Partagez | 
 

 Nouvelle robe, nouveau contact... [PV Nemesio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ʌ Noble Ʌ

avatar

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 412
♦ Messages : 117
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Petite douceur
♦ Date d'inscription : 03/11/2010
♦ Age : 30

MessageSujet: Nouvelle robe, nouveau contact... [PV Nemesio]   Mar 18 Juin - 12:30

Levée à l'aube, comme à son habitude, la princesse Nocturnae avait laissé le temps passer et n'était toujours pas habillée. Elle avait annulé son rendez-vous bi-hebdomadaire avec la fille du Duc Hisselpenny afin de se rendre au palais. Elle ne prenait pas vraiment de plaisir à rencontrer la jeune Elly deux fois par semaine, mais il faisait partie des convenances de se rencontrer régulièrement, ainsi que d'être vu, dans le nouveau salon de thé du quartier à la mode du moment. En temps que jeune fille de bonne famille célibataire, elle se devait de respecter une certaine étiquette... et puis Elly était probablement la seule véritable amie dont elle disposait. C'était une jeune femme bien élevée, même si elle avait un goût particulièrement inconvenant en ce qui concernait les chapeaux. Lorsqu'elle l'avait vue, quelques jours auparavant, Elle portait une robe de visite bleue pervenche rayée de blanc, avec une quantité tout à fait inappropriée de volants et de dentelles, ainsi qu'un chapeau immense duquel s’échappaient quelques unes de ses boucles brunes et souples. L'insultant couvre chef devait être maintenu par un nombre considérable d'épingles, et grandissait énormément la jeune femme cachée dessous. Il était tressé dans une sorte de paille séchée, et était recouverts d'un véritable plateau de fruits en tissu brodé. La monstruosité avait, comble du mauvais goût, été agrémenté de larges plumes d'autruche tressées à la base et pendouillant lamentablement au rythme des petits pas de sa propriétaire ravie. A chaque fois qu'elle la voyait, Azhran ne pouvait se retenir de lever les yeux au ciel, mais ne disait pas grand chose : le style de son amie l'indifférait plus qu'autre chose, même si elle sentait les regards des autres femmes du monde les foudroyer d'un air outré.


Poussant un soupir, la jeune princesse repoussa le douloureux souvenir de ce chapeau dans un coin de sa tête et indiqua à sa femme de chambre la robe qu'elle souhaitait porter pour son entrevue avec le nouveau scribe de l'Empereur : celle que son père lui avait faite faire tout spécialement pour cette occasion. C'était une robe de visite taillée dans une soie violette très foncée sur laquelle des perles noires et quelques dentelles avaient été brodées avec soin. Tout à fait son style, même si Mademoiselle Hisselpenny trouvait que son goût en matière de code vestimentaire était tout à fait ennuyeux. Pendant qu'Aglaë serrait son corset, Azhran se remémorait ce que son père avait écrit dans sa dernière lettre à propos de l'homme avec lequel elle avait rendez-vous un peu plus tard.


" [...] un homme discret mais efficace, il semble aimer l'Empire, l'Empereur et son travail, il est dans la "suite logique" de D'Arken et tu dois lui montrer qui tu es, pas besoin de faire de la broderie avec lui. Essaye de faire en sorte qu'il reconnaisse notre maison comme la plus grande de l'Empire et fais lui bien comprendre qu'il peut compter sur nous dans n'importe quelles circonstances, sauf bien entendu si cela va à l'encontre des croyances de l'Église ou des directives de notre Empereur Bien Aimé. Sois ma fille, comme tu le fais si bien depuis tout ce temps."


Et le reste de la lettre se perdait en banalités affligeantes sur les dernières modes et les derniers potins de Semini. D'un ennui mortel...


La jeune femme soupira et examina la coiffure sophistiquée que venait de fignoler sa femme de chambre. Un brin osé mais parfaitement à la mode, ses cheveux étaient relevés sur sa nuque et sculptés en de larges boucles souples et voluptueuses qui semblaient naturelles, ainsi qu'en un amas de tresses complexes qui tournaient les unes autour des autres pour donner à sa coiffure un aspect tout aussi bien négligé que très classe. Il y avait également quelques petites fleurs mauves piquées dans sa coiffure afin de faire un rappel de la robe et de la couleur des yeux de la princesse. Le rendu général plut beaucoup à Azhran qui adressa un sourire reconnaissant à sa nouvelle femme de chambre. Elle était timide et rougissante, ne parlait pas beaucoup et était plutôt maladroite, mais elle était très efficace et réussissait toujours à faire plaisir à sa maitresse avec ses coiffures.


Une fois ainsi apprêtée, la jeune femme grignota un rapide petit déjeuné agrémenté de thé (on ne part pas en guerre sans un bon thé non ? Eh bien c'est pareil avec les entrevues importantes. Pas sans thé.), puis elle grimpa dans sa voiture personnelle et fit signe au cocher de la conduire à l'endroit prévus. Le Palais Impérial... elle n'y était pas revenue depuis sa dernière entrevue avec l'Empereur et appréhendait cela, elle avait peur que tout se mette à lui rappeler le défunt Haut Prêtre, qu'elle tenait en haute estime et qu'elle considérait comme un ami cher... il lui manquait régulièrement...

Une fois arrivée, elle se fit annoncer et patienta un moment dans un salon privé pendant qu'un serviteur avait la présence d'esprit de lui servir l'un de ses thés préférés accompagné de petits biscuits aux amandes. Quand on lui annonça finalement l'arrivée de son "rendez-vous", la jeune femme leva les yeux et adressa un sourire modéré au scribe. Elle était assise dans un canapé confortable et tenait sa tasse délicatement. Elle la déposa doucement et se redressa. Elle fit même une petite révérence.

- Par mon sang et mon Ombre je vous salue. Puisse votre journée être aussi productive que possible, avec le travail que vous devez avoir je me vois obligée d'admettre que cela ne doit pas être du luxe.


Consciente de sa place dans la société, elle n'attendit pas qu'on l'y autorise pour se réinstaller sur son fauteuil. Elle était une princesse après tout.

- Sachez également que mon père vous envoie ses plus sincères salutations et qu'il vous prie de croire qu'il vous soutient complètement. Il m'a également déclaré être prêt à vous porter assistance si vous en ressentez le besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
† Prêtre †

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 168
♦ Messages : 48
♦ Âge du perso' : 32
♦ Protecteur : The Emperor Himself
♦ Date d'inscription : 25/04/2013
♦ Age : 27

MessageSujet: Re: Nouvelle robe, nouveau contact... [PV Nemesio]   Mar 18 Juin - 15:33

Travailler, toujours travailler.

Nemesio ne se plaignait pas de son poste. A vrai dire, il ne se plaignait jamais. L'Eglise lui avait appris, comme à tant d'autres, qu'il était judicieux de travailler dur et de ne pas l'ouvrir. De toute manière, personne n'entendrait ses plaintes. Et si quelqu'un daignait l'entendre ce serait pour le renvoyer. Ezhekiel n'avait que rarement envie d'écouter des choses qui le contrariaient. Et l'Eglise ne supportait pas vraiment mieux qu'on lui présente des problèmes. Mais même si tout cela était normale, cela ne diminuait en rien la charge de travail de l'intendant de l'Empereur.

Avec le retour du beau temps et de la chaleur, les jardins du Palais impérial fleurissaient et pouvaient accueillir la Cour sous des kiosques sculptés ou des tentes spacieuses et aménagées sur les vastes pelouses. Ezhekiel lui-même aimait s'entraîner dehors. Que ce soit face à des prêtres ou des philosophes, il était incontestablement le plus puissant mage de combat de l'Empire. Ou, du moins, personne n'était jamais parvenu à la battre. Certains laissent entendre que le défunt Haut Prêtre en était bien capable, mais il était imprudent de mentionner le marquis D'Arken devant l'Empereur. Ce dernier considérait souvent, à tort probablement, que la mort de l'ex-Régent n'attristait que lui. C'était son père adoptif et celui de personne d'autre.

Lorsqu'on vint le prévenir qu'on l'attendait, Nemesio souffla intérieurement de soulagement. Il en profita pour s'excuser auprès de ses ennuyeux interlocuteurs et quitta les jardins pour retourner dans la fraîcheur du Palais. Les vieilles pierres et vastes espaces gardaient une température des plus agréables à son goût. Avec son visage de pierre, l'intendant entra dans le salon où l'attendait la Princesse Azhran, fille du Prince de Semini. Il l'a salua avec un hochement de la tête, avant de s'asseoir en face d'elle.

- Sous le ciel et sous le soleil, je vous salue, Princesse.

La jeune fille, dont la sombre beauté ne faisait guère défaut à sa réputation, n'a pas traîné pour présenter les respects de son père. La façon dont elle le fit pouvait se résumer assez brièvement : politique. Ni les relations des Nocturnae avec l'Eglise, ni leur envie de compter une impératrice dans leur famille n'étaient un vrai secret. Et, probablement, Azhran était la plus susceptible de toutes les princesses de l'Empire de se montrer attirante pour Ezhekiel Ier. L'Empereur a su se montrer impitoyable à plus d'une reprise, comme la religion le recommandait. Sans doute pourrait-il bien s'entendre avec la jeune fille.

Tout comme Uriel l'avait fait avant.

Le visage de Nemesio Ponti n'avait pas bougé plus que nécessaire alors qu'il répondait.

- Je suis honoré, Princesse Nocturnae. N'hésitez pas à remercier votre Père de ma part pour l'honneur qu'il me fait. Je ne fais rien d'autre que mon devoir de servir sa Majesté du mieux que peux.

Il y avait autre chose, à tous les coups. Ce genre d'informations, on se les transmets à la Cour, sans avoir à prendre rendez-vous avant. Sans se mettre à l'abri des regards. Et Nemesio se doutait de ce que cela pouvait être. Un soutien en échange d'un autre. L'Eglise avait besoin de forces. Pas seulement politiques, bien sûr. Mais aussi. D'autre part... Il fallait que la recherche d'une candidate potentielle pour le titre d'Impératrice soit inscrit à l'ordre du jour des préoccupations de l'Empereur. Depuis un an, Ezhekiel avait goûté à bien des plaisirs, y compris celui de raser une vaste partie de sa Capitale, mais il n'avait pas sérieusement envisagé l'idée d'un mariage. Pour lui, c'était là une corvée que de côtoyer les demoiselles qui désiraient se donner à lui au nom de la politique. Pas qu'il veuille à tout prix vivre le grand Amour. Mais s'il pouvait repousser l'ennui, il le ferait volontiers.

L'intendant décida de voir où cette piste le mènerait.

- Pour être honnête, votre serviteur n'a guère besoin de soutien. Mon unique ambition est de servir au mieux l'Empereur et notre Sainte Mère l'Eglise. A ma connaissance, les deux bénéficient de la bienveillance de votre famille. - Il fit une pause, toujours impassible. - Est-ce dans ce but que vous me faites l'honneur de votre présence ?

Pour soutenir l'Empire en faisant un enfant à l'Empereur ? Pour donner de votre personne afin que la dynastie survive ? Ce serait si honorable... Et sans doute désintéressé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ʌ Noble Ʌ

avatar

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 412
♦ Messages : 117
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Petite douceur
♦ Date d'inscription : 03/11/2010
♦ Age : 30

MessageSujet: Re: Nouvelle robe, nouveau contact... [PV Nemesio]   Mer 19 Juin - 15:00

La jeune femme regarda un moment son interlocuteur dans rien dire, laissant s'égrainer les secondes comme si elle attendait quelque chose où qu'elle réfléchissait. Elle finit par laisser s'échapper un petit soupir las, bien loin de ce qu'on aurait pu attendre d'elle étant donné qu'elle avait la réputation d'être une jeune fille douce, fragile, assez peu intelligente et qui servait de marionnette à ses parents, désespérés de n'avoir eu aucune fille digne de porter leur nom. Elle laissa "de côté" son masque habituel de gentille petite princesse  et rangea son sourire.


- Mon père m'a fait savoir que je pouvais être sincère avec vous, je vais donc vous faire grâce des banalités habituelles ainsi que des discussions sans intérêt que le protocole voudrait nous obliger à avoir... je ferais savoir à mon géniteur que vous êtes "honoré" par son offre. Vous m'avez l'air largement assez intelligent pour savoir que je ne suis pas venue pour une simple visite de courtoisie.


Elle se redressa légèrement, adoptant sa posture habituelle de princesse, pas celle qu'elle montrait à la cours, celle de LA princesse de Semini, l'une des femmes les plus puissante de l'Empire de part le soutient officiel quelle avait de l'Église et de l'Empereur lui même. Elle avala une gorgée de thé, adressant un sourire reconnaissant à sa tasse, puis la posa à nouveau avant de reporter son regard sur le Scribe.


- Vous n'ignorez sans doutes pas que je souhaite donner mon entière personne, ainsi que mon nom et tout ce que ça implique, à notre Vénéré Empereur n'est ce pas ? Eh bien c'est en grande partie pour cela que je suis ici aujourd'hui. Ce souhait est toujours d'actualité et le sera éternellement. Contrairement à ce que penseraient d'autres personnes, je ne souhaite pas cela pour des raisons personnelles d'ambition et autres niaiseries de ce genre, je suis simplement consciente du fait que je suis celle qui conviendrait le mieux à cet homme incroyable sans qui nous ne serions rien. Ma famille et moi même sommes depuis toujours entièrement avec l'Empire et l'Église dans tout ce qui est et doit être entrepris mais, contrairement à mon père, je ne suis pas une extrémiste conservatrice. J'ai un peu de mal à tout saisir au niveau des nouveautés scientifiques qui apparaissent régulièrement, mais elles ne me dérangent pas vraiment. Je sais que l'Empereur lui même pense plus ou moins de la même manière, ce qui me ravit.

Beaucoup parler, et surtout ouvertement, avait quelque chose s’assoiffant, et de légèrement stressant. Et quoi de mieux que le thé pour faire passer le stress ? Rien. Elle sirota un moment le liquide ambré qui scintillait dans sa tasse puis la posa à nouveau sans faire de bruit.


- De plus, j'ai déjà eu l'occasion de rencontrer Celui Qui Nous Dirige Tous, et nous nous sommes plutôt bien entendus. Je dois admettre que j'ai réellement apprécié sa compagnie, et je me plais à croire qu'il en a été de même pour lui... c'est du moins l'impression qu'il m'a donné.

Les joues de la princesse se teintèrent légèrement de rose, ce qui lui donna la désagréable sensation d'être terriblement vulnérable. Elle n'en laissa pourtant rien paraitre (du moins, l'espéra-t-elle) et poursuivit comme si de rien n'était.


- Je pense pouvoir apporter un réel plaisir à l'Empereur ainsi qu'un peu de divertissement. Je ne suis pas connue pour être très amusante et je n'ai pas l'intention de finir ma vie en tant qu'actrice comique pour épater la galerie, mais j'ai une certaine culture et ma conversation est généralement loin d'être ennuyeuse ou désagréable... sauf si c'est ce que je souhaite bien entendu. Je veux fournir à l'Empire et à l'Empereur une femme digne de ce nom, et surtout digne de lui, et je suis de loin la seule à pouvoir faire cela.


Elle avala une nouvelle gorgée de thé, loucha un instant sur les biscuits puis reprit le cours de la conversation.


- Cela étant, si jamais le choix de notre Vénéré Empereur venait à se porter sur une autre, je souhaite savoir qui et pourquoi. Je tiens à m'assurer que s'il ne me choisis pas, il ne finisse pas non plus par épouser une femme qui finirait par le pousser à sa perte, et tout l'Empire avec lui. Il est hors de question que l'Empire et l'Église payent pour une femme qui n'aurait pas été à la hauteur. Ce serait tout simplement ridicule.


Elle repoussa une boucle brune qui lui chatouillait la nuque.

- Je cherche donc, plutôt que de me vendre comme vous devez en avoir eu l'impression, à vous faire comprendre que je suis le meilleur choix pour l'Empereur ainsi que pour l'Empire et l'Église et, ainsi, à obtenir votre soutient dans toutes les démarches que j'entreprendrais pour parvenir à ce but. J'entends par là m'aider à obtenir des entrevues avec l'Empereur et potentiellement lui parler de moi n'est ce pas, pas le harceler avec des histoires de mariage s'il n'a pas envie d'en entendre parler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
† Prêtre †

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 168
♦ Messages : 48
♦ Âge du perso' : 32
♦ Protecteur : The Emperor Himself
♦ Date d'inscription : 25/04/2013
♦ Age : 27

MessageSujet: Re: Nouvelle robe, nouveau contact... [PV Nemesio]   Mar 25 Juin - 22:29

Le changement d'attitude de la Princesse fut notable, sans être surprenant. Nemesio côtoyait la haute noblesse depuis un an, maintenant. Si beaucoup de gens continuaient à le prendre de haut, il n'en avait pas moins bien appris à saisir ses interlocuteurs. On lui faisait souvent comprendre qu'il n'avait pas l'étoffe d'Uriel D'Arken pour maintenir l'ordre à la Cour ou s'imposer dans les conversations, cela ne l'empêchait pas d'être un bon observateur.

Quelconque et doté d'une voix peu charismatique, Nemesio Ponti détenait l'avantage ultime sur la plupart de ses interlocuteurs : Ezhekiel Walhgren l'appréciait. Et, comme cela était à prévoir, intéressait la Princesse Nocturnae. Néanmoins, elle commença par présenter ses propres qualités et son intérêt intense pour le bien de l'Empire et de l'Empereur plus particulièrement. Une vraie patriote.

L'intendant hocha la tête, comprenant parfaitement qu'elle n'était pas venue juste pour lui souhaiter une bonne journée et l'informer que son papa l'aimait bien. Elle critiqua même légèrement ce dernier... Cela dit, il fallait le reconnaître, la jeune fille savait plaider sa cause. A la pieuté habituelle des Nocturnae venait s'ajouter un désir profond d'assurer le bien-être d'Ezhekiel et de la survie de la dynastie. Bien entendu, elle ne réalisait pas la vraie importance de la survie des Walhgren, mais on ne pouvait pas lui en vouloir. Nemesio préféra baisser la tête et ne pas rechercher de conflit. Il ne le faisait jamais.

- Je comprends parfaitement tout cela, Princesse. Je suis convaincu de votre sincérité dans cette démarche... Néanmoins, permettez-moi d'insister sur le fait que cela nécessitera un travail de longue haleine. Sa Majesté n'est pas... vraiment bien disposée à se trouver une épouse. Cela n'est certainement pas sa préoccupation première.

C'était peu dire. Ezhekiel Ier était facilement distrait et passait plus de temps à redessiner les plans de sa Capitale plutôt qu'à discuter avec les gens. Et la femme de sa vie, en ce moment, était certainement la Maître-Architecte. Aucune Princesse ne pouvait espérer gagner son attention du jour au lendemain. Surtout qu'Eleanor van Lähre laissait encore un goût amer à l'Empereur. Cela dit, il côtoyait la noblesse à la Cour, ce qui impliquait des rencontres avec les femmes autant qu'avec des hommes... Avec un petit coup de pouce de Nemesio, Azhran pouvait bien gagner en visibilité.

- Comme vous dites, sa Majesté n'a pas vraiment envie d'en entendre parler. Notre Empreur pourrait cependant apprécier un peu de compagnie, si vous avez quelque chose à dire pour lui plaire sur le plan de la reconstruction de la ville. Ou s'il vous plait de faire de la magie pour combattre, voire rêver de nouvelles conquêtes outre-mer pour l'Empire.

Trois grands intérêts d'Ezhekiel... Difficile de trouver un autre sujet "sûr" à aborder avec l'Empereur. Les autres avaient entraîné la disgrâce de nombre de courtisans. Bien sûr, l'art ou la météo étaient acceptables, mais toujours susceptibles d'ennuyer le souverain.

Cela dit, le Scribe et la Princesse devaient aborder un autre sujet. Un sujet important qui, pourtant, ennuyait également Ezhekiel, surtout lorsqu'il était abordé par l'apprentie du défunt Haut Prêtre, Suzume. Nemesio, lui, il avait droit à des silences et des sourires, lorsqu'il choisissait d'en parler. Il sourit légèrement.

- Je suppose que vous aussi pensez que le Saint Empereur devrait préserver les traditions de l'Empire et rendre à l'Eglise son indépendance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle robe, nouveau contact... [PV Nemesio]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvelle robe, nouveau contact... [PV Nemesio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Palais Impérial Ѧ-