Partagez | 
 

 Livraison de la Garde ? [Camelia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Livraison de la Garde ? [Camelia]   Ven 4 Mai - 18:51

    Une mission a été confiée à notre unité. Bon, ok, on est que deux pour ce boulot mais je m’en fous ! Cette mission, elle a été confiée par le Duc-Commandant lui-même ! Je savais qu’il m’aimait. Sinon, pourquoi m’aurait-il donné ce travail dit « de première importance » ? Mon professionnalisme est enfin reconnu par le Commandant…bon, prochaine étape, s’inviter dans son bureau pour, officiellement, le rapport de mission et officieusement lui faire le plus beau de tous les gringues. Hein ? Non, je préfère oublier que cette mission à été donné par le Commandant à un Capitaine, du Capitaine à un Lieutenant, d’un Lieutenant au Sergent Ligtharrow et du Sergent à notre duo à…euh...je-ne-sais-plus-son-nom et moi.

    Dans tous les cas, nous avions des affaires des encres je crois, et une sacoche de pièces. Le tout devait être délivré à une personne répondant au nom de Zaïna.
    A n’en pas douter, c’est important vu le protocole qu’on nous a demandé de respecter. Pour se faire, mon compatriote et moi-même portons chacun une armure. La sienne est du genre assez lourde, car c’est son style de combat qui le veut.
    Moi, je porte une armure en cuir assez simple, mais qui protège les points vitaux. Mes cheveux sont maintenus en arrière, pour ne pas gêner mes yeux, par un bandana de cuir. Dans tout les cas, nous nous dirigeons vers le Quartier des Avancés.

    D’après l’ordre de Mission, nous devrions trouver cette personne aux alentours de l’exposition des Sciences. Le seul signe distinctif qu’on nous a donné, c’est que se serait une personne rudement colorée. Je me demande ce qu’ils entendent par « coloré », mais je préfère ne pas y penser.
    J’ai un sourire aux lèvres alors que je transporte l’argent et mon collègue l’encre. Il semble avoir plus peur de moi, d’ailleurs, que des types à la seule gueule que l’ont voit autour de nom alors qu’on traverse le Quartier des Avancés.
    Moi ? J’ai le sourire aux lèvres et je sifflote gaiement. Une mission donnée par Sir Demichellis. Kyaaaaaah ! J’en jouirais mentalement si je n’étais pas au travail ! Il me tarde de rentrer pour dire au Sergent que Genesio pense à moi et me donne des missions. Oh oui alors !

    L’exposition est en vue, mon compatriote à l’air d’une personne rassurée. Voyant cela, je lui tape sur l’épaule et je lui dit :


    « Un soucis l’ami ? Allez, on est en mission ! Faut sourire !
    - Aoi…On n’est pas censé sourire, on est censé être sérieux. Et puis, au final, tu fais plus peur qu’eux à siffloter dans cette ambiance ! »


    Je le regarde les yeux ronds, clignant des yeux à ce qu’il raconte. On vient juste de passer un quartier avec plein de types à blouses plus ou moins blanche, parfois un peu rougeâtre je l’accorde, et qui travaille sur les mystères de la science. Pourquoi il dit que je fais peur à siffloter dans le décor ?
    Enfin bref, soupirant et roulant des yeux au ciel, j’ajuste ma lance qui est maintenu dans mon dos pour être facile d’accès sans me gêner dans la marche. Là, sérieusement comme de coutume, je lui demande :


    « On t’a donné plus d’indications concernant ce Sir Zaïna au fait ?
    - Sir ? Euh…Dame plutôt. »


    Ah ? Dame…HEIN ?! Alors que j’avais un sourire, il disparut et je regardais mon collègue un air d’horreur sur le visage. Dame ? Comment ça « Dame » ?!
    Il ne me regardait pas, et en fait, il dit quelque chose alors qu’il détaillait une direction.


    « Ah, la voilà je pense ! »

    C’est qui la sale garce qui tourne autour de Sir Genesio ma parole ?! D’un mouvement vif, le visage fermé, j’ai tourné la tête dans la direction indiquée.
Revenir en haut Aller en bas
ʘ Ingénieur ʘ

avatar

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 199
♦ Messages : 42
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche :
Petite Voleuse
♦ Protecteur : Genesio Demichellis
♦ Date d'inscription : 23/12/2011
♦ Age : 24

MessageSujet: Re: Livraison de la Garde ? [Camelia]   Mer 9 Mai - 11:31

Je n'arrêtais pas de me promener dans ce magnifique Hall où tous les grands scientifiques se côtoyaient et papotaient sur des projets très fantaisistes et intéressants. Je m'instruisais également en découvrant toutes les possibilités que notre époque offre actuellement et j'utilise ces flux d'informations pour savoir en quoi ils pouvaient m'aider pour mon invention !

Par exemple, ces "machines à vapeur" ont un fonctionnement original et qui procure une certaine autonomie. Je pourrais utiliser cette technique dans un premier temps et après, je développerais bien mes propres moyens pour améliorer mon invention. Oui je ne pense pas que je vais rester à vie sur ces machines à vapeur qui consomment trop d'énergie inutilement à mon sens. En plus, je trouve que les déchets rejetés ne sont pas vraiment normales ou naturelles. J'aime bien les eaux claires et la nature bien verdoyante - un héritage de ma province natale peut être bien ? - et la transformation que ces déchets opèrent à ces eaux pures ne me plaisent guères j'avoue.

Il faudrait qu'un jour j'aille voir ces manèges. Pour le peu que j'entends, c'est une véritable révolution !

J'espère bien que mon invention sera assez spectaculaire et révolutionnaire pour que mon nom soit marqué dans tous les esprits ! J'ai si hâte ! Mais pour avancer, il me fallait des papiers et des encres et j'avais épuisé le tout premier petit stock qu'on m'avait envoyé. Genesio me disait que je dois trouver des scientifiques, mais ce n'est pas facile du tout ! J'ai une majorité de médecins et pour le peu d'ingénieurs ... Ils sont en dehors de la Capitale ou bloqués dans un lieu inconnu pour plusieurs jours, semaines voire mois. Ainsi, soyons sincères et réalistes ... mais qu'allais-je tirer des médecins ? A priori, je ne comptais pas inventer une invention équivalente aux prothèses.

Légèrement démoralisé pour ne pas être tombé sur un ingénieur un tantinet intéressant, je sors du hall et flâne tranquillement dans le quartier des avancés. On m'a dit que ce n'était pas conseillé mais à priori, il ne m'est rien arrivé pour le moment. Je tombe sur des types bizarres par moment, je cours personnellement, et voilà je suis à nouveau à l'abri ! Je cours plutôt vite, il n'y a pas à dire !

Je sautille presque en sortant, sifflotant gaiement avec un sourire aux lèvres. J'étais désappointée mais je n'étais pas déprimée non plus. J'avoue que je retrouve très vite le moral juste en voyant ce beau ciel et les oiseaux voler. Mon plus grand rêve serait d'être comme eux : voler ! C'était une idée totalement folle il faut avouer mais petit à petit je me disais que c'était possible. Si un noble crétin arrive à faire voler des pavés entiers, pourquoi je ne pourrais pas faire autant avec des machines ? S'il était capable d'un tel exploit, je pourrais très bien en être capable aussi mais avec d'autres outils et moyens.

Peut-être que finalement demander l'aide d'un médecin serait pas mal dans ce cas mais il faudrait que je convainque l'autre noble de s'asseoir sur une table et se laisser étudier, sans mourir évidemment. Enfin, qu'il meurt, quelle importance après tout !

Au loin je vois deux gardes et les deux me fixaient. Ils avaient en main un petit colis et je sus à cet instant qu'ils étaient là pour moi. Je m'avance tranquillement et ralentis petit à petit en voyant le regard noir que la fille me lançait. Cette garde n'était pas sympathique, je le ressentais à ce regard et à l'aura qu'elle dégageait vis-à-vis de moi.

Qu'avais-je fait de mal ? Etait-ce ma tenue rouge avec des grelots partout qui la gênait ? Ou le fait qu'il soit en deux pièces, c'est-à-dire une robe très froufrou et un haut qui laissait une partie de mon nombril à l'air. J'avoue que cela ne fait pas très ingénieur mais qu'on n'oublie pas que je suis employée en danseuse dans le palais. Je suis prête à tout moment pour une représentation ... ou plutôt j'arrive tout le temps si en retard qu'il vaut mieux que je sois prête à tout et à tout instant !

- HEY ! Grazie de m'amener les encres ! Remercier le patron hein !


Je prends les encres avec empressement. Et je vois aussi une petite bourse ... bien maigre bourse dis donc. Il était vraiment entêté à me faire chercher des ingénieurs.

- Et voici ma soldi ! finalement il respecte ses engagements dans les temps ... Il devient quoi d'ailleurs ? Va bien ?

IL restait un mini mécène à sa façon, vaut mieux savoir ce qu'il devient non ?

Autrement, ils m'excuseront pour mon dialecte venant droit de Fintasy. Quand on grandit dans ces rues là, on apprend ces petits mots de rue propre à la province après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Livraison de la Garde ? [Camelia]   Lun 21 Mai - 16:20

    Un...Un instant. C’est quoi ce truc qui sautille là ? Cette horreur ! Cette...cette...CETTE CHOSE ! Vous n’allez pas me faire croire qu’une greluche pareille, cet amas de couleur qui jure et ne s’accorde pas du tout, ce tas de gros grelots, tourne autour du si superbe Duc-Commandant quand même ?! Cette immondice bipède venait de nous rejoindre, et déjà, elle parlait avec son immonde accent outrageant et ce sourire que j’aurais aimé lui faire ravaler. Mais les contenances sont les contenances, alors, je me suis forcée à sourire. C’était un sourire simple, un de ceux qui jure avec mon visage car complètement faux. De plus, j’avais la mâchoire crispé. Remarquant cela, c’est mon collègue qui parla.

    « Le Commandant vous fait part qu’il attend des résultats pour votre prochaine rencontre, et que ces arrivages sont les derniers du Mois. Il aimerait aussi savoir où vous en êtes dans votre travail...
    - Car ça travail, cette horreur ? »


    J’avais murmuré la fin, entre mes dents tout sourire. Je n’avais pas put m’empêcher de balancer ces petits mots bien pensant de ma part.
    Je n’en avais rien à faire que mon collègue m’ait entendu et me fusille du regard. Je ne peux, simplement, pas laisser une saleté pareille marcher sur MES plates bandes voyons.
    Vous êtes loin de vous imaginer le Mal que je me suis donné pour remettre les pendules à leur place à la dernière greluche du genre. Cela m’a, d’ailleurs, valu une mutation dans une autre garnison. Et à mon retour, j’apprends qu’une autre cruchasse se la joue grand Art et super proche de celui qui, je le jure, sera mon époux ? C’est intolérable !

    Mon cher « ami » vint à s’éclaircir la gorge et sortie un papier pour le faire signer à l’immondice de couleur qui me faisait face. Moi, je n’avais pas lâché mon sourire « adorable » afin de pouvoir continuer de me retenir de chercher à en faire de la viande haché pour animaux de compagnie. Et encore, je suis sûre que cela pourrait intoxiquer un bien joli clébard.
    Elle vint à demander si notre si l’homme ayant le plus beau fessier du monde allait bien. A ça, je lui répondis la première :


    « Et en quoi ça vous regarde ? Ce n’est pas comme si vous aviez ce qu’il faut pour partager son lit et vous en vanter. Ce genre de question reste intime Mademoiselle. »

    Mon collègue me dévisageait, outré. Moi, je gardais mon expression faussement souriante. Elle est louche cette fille : y’a trop de couleur, trop de sourire, trop de...trop de trucs merde ! Je suis sûre qu’elle drague Genesio pour mieux le poignarder dans le dos. Oui, elle veut lui briser le cœur ! Pire ! Elle veut le tuer !
    Mais je le jure, moi vivante, personne ne s’attaquera au Commandant. Ooooh Non ! Elle peut rêver la chieuse pour que je lui disse ce qu’il advient de mon supérieur tant aimé. Parole de Tomoe Aoi, je vais lui en faire baver.


    « Pardonnez ma collègue, elle ne sait plus ce qu’elle dit. Vous désirez que je fasse passer un autre message au Duc-Commandant, Dame Zaïna ? »

    Mon sourire vint se décomposer, et haussant un sourcil, le regard de tueur, je lui lançais à ce crétin de collègue :

    « Je suis sérieuse, tu sais. »
Revenir en haut Aller en bas
ʘ Ingénieur ʘ

avatar

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 199
♦ Messages : 42
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche :
Petite Voleuse
♦ Protecteur : Genesio Demichellis
♦ Date d'inscription : 23/12/2011
♦ Age : 24

MessageSujet: Re: Livraison de la Garde ? [Camelia]   Dim 5 Aoû - 14:22

Le commandant était l'un des rares, je rectifie, le seul noble que je craignais vraiment ! Après tout, il m'a choppé en train de voler alors j'ai trop peur qu'il se penche trop sur mon passé, qu'il arrête de me payer si gentiment pour mes inventions - qui vont aider la révolution je le jure - et me jette en prison! J'ai sincèrement la pétoche.

Les gardes sont mes secondes peurs tout de même. Mine de rien, ils sont très farfouilleurs et c'est généralement avec des sueurs froides que je passais juste sous leur nez, une marchandise hors la loi à bord de ma petite caravane cabossée. Par contre, ces deux gardes-là m'effraient. Ils ont pas l'animosité des gardes de l'entrée ni de ceux du palais, ils ont un jolie minois pas encore défiguré par les bagarres.

ET puis ... PUIS QUOI ? ! Elle dit quoi l'autre chieuse ? Que je suis une "Chose" ? Que je sais encore "travailler" ? BORDEL ! JE BOSSE EVIDEMMENT ! Je suis même une intelligence supérieure non comprise ! J'vous jure, quand j'aurais mon invention, je la ligote juste devant l'appareil et l'écrase avec pour lui montrer que la "chose" travaille !

Je préfère ignorer et ne pas m'attirer les foudres du commandant pour une pimbêche pareille. Je valais mieux devant une feuille et des encres plutôt que dans un prison.

Sauf qu'elle en ajoute ! ET limite elle me fait passer pour la plus basse des courtisanes ! C'était une insulte que me dire que j'étais la femme de compagnie d'un noble ! C'était l'Insulte avec un grand I à ne pas sortir devant moi, juste en face de moi, ni derrière moi en fait.

Le collègue tente de la sauver mais j'ignore celui-là et renvoie son sourire animal à la demoiselle.

- J'ai sûrement plus de cerveau que toi ouep ! LA preuve, on me donne des subventions pour mon intelligence ... on te donne des soldi pour quelque chose, autre qu'ouvrir tes cuisses ou parler si "gentiment" ? Enfin .. .désolé, tu ouvres surement pas plus tes cuisses que moi vu comme ton Duc est si coincé du cul !

Oh Science, si le duc m'entend, il fera quoi de moi ? Dites qu'il ne fera rien de grave, dites que le collègue va se la fermer et dites que cette folle est sourde en fait.

- En clair, t'as pas plus que moi pour espérer partager son lit douillet ! Et je précise espérer hein car dans ton cas, avec un caractère d'attardé pareil, tu iras pas loin je dis.

Oh Science, je maudis ma maudite langue ! Je parle avant de penser et non l'inverse. Mais c'est aussi un peu compréhensible non ? Après tout, regardez comme elle m'insulte et comme elle me rabaisse. Je ne peux pas laisser passer ca tout de même, une question d'honneur et de fierté de combattant pour la liberté ! Je ne suis point soumise à ce point à un noble et même ma subvention, je peux la balancer si je veux !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Livraison de la Garde ? [Camelia]   Dim 5 Aoû - 15:46

    Oh la sale petite...petite pute ! La garce ! Comment ose-t-elle tenir ce genre de propos ?! A l’Ombre mes airs « engageant » et mes p’tits sourires, elle peut bien aller se faire prendre par le premier connard venu, se faire engrosser, crever en couche, le tout : loin de mes yeux et surtout de MON Commandant !
    Non mais oh. Sa tête a l’air aussi vide que la boîte à sucre de la garde. Et c’est peu dire : y’a jamais de sucre dans mon unité. Je ne sais pas qui a piqué la réserve, mais c’est toujours vide. Alors bon, la comparaison est là : certaine et forte. Mais, le pire, c’est lorsqu’elle vint à poursuivre.

    Vous savez, le passage sur mon intelligence, je pouvais laisser glisser. Je ne suis pas coconne, je me doute qu’une fille qui participe à l’assemblé des Sciences, c’est qu’elle en a sous la caboche. Alors, j’aurais gardé la gueule fermée.
    Mais dans la suite...je crois que mon collègue a ouvert grand les yeux. Cette...salope...vient de me traiter de pute. PIRE ! Elle vint de dire que le Duc est un Coincé ?!
    Et le pire ? C’est qu’elle continue. J’ai baissé la tête, mon poing s’est resserré...les mots de cette petite pute tournés en boucle dans ma tête.


    « Dame Zaïna...vous allez trop loin ! » vint à dire mon collègue...je crois.

    Plongé dans les méandres de toutes les conneries de cette chose, j’entendais à peine ce qui se disait.
    C’est, sans prévenir, que je me suis avancé et lui ai foutu mon poing en pleine figure avec force. J’en ai rien à faire si elle ne sait pas encaissé !
    On n’insulte pas l’Homme de ma Vie ! Je la regarde avec des yeux un peu fou, et alors que je commence à lui foncer dessus pour la passer à tabac, simplement, mon collègue passe ses bras sous les miens pour me retenir.


    « Lâche-moi ! Putain, lâche-moi !
    - Pas tant que tu ne seras pas calmée Aoi !
    - Cette garce insulte celui qui sera mon époux ! Je l’ai juré ! Lâche-moi que je l’étripe !
    - Par l’Ombre ! Tu vas te calmer, merde !? »


    Mais une poigne n’est qu’une poigne, et c’est avec un mouvement que je me suis libéré de sa prise pour foncer sur elle. Je voulais la plaquer au sol, je l’ai fait. Assise à califourchon sur elle, sur ce sol sale, je pris son col entre mes doigts et leva le haut de son corps de façon à avoir son visage en face à face.

    « Retire ce que tu as dit sur le Commandant. »

    Mon ton était froid, glacial. Mon regard complètement fou...Mon collègue que j’avais un peu envoyé valser revint à la charge pour me faire lâcher prise. Il réussit et je fut de nouveau debout, maintenu, cherchant à me libérer et fusillant cette horreur du regard.

    « Retire tes propos ! »

    Je me doute bien que si je continue à péter un plomb, mon collègue m’assommera...mais je veux qu’elle retire ses dires. Je ne pourrais le tolérer sinon ! Plutôt mourir que d’accepter ces propos.
Revenir en haut Aller en bas
ʘ Ingénieur ʘ

avatar

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 199
♦ Messages : 42
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche :
Petite Voleuse
♦ Protecteur : Genesio Demichellis
♦ Date d'inscription : 23/12/2011
♦ Age : 24

MessageSujet: Re: Livraison de la Garde ? [Camelia]   Dim 28 Oct - 22:37

Le pauvre collègue était coincé entre deux femmes qui se haïssaient mutuellement dès les premières paroles. Que pouvait-il donc faire entre une garde qui crachait des insultes sur moi et moi qui les renvoyais très gentiment à sa face de pucelle ? Il ne pouvait évidemment rien faire si ce n'est regarder ou empêcher le pire sauf que ce crétin n'avait aucun réflexe !

Avant même que je me rende compte de ce qui se passe, je me retrouvais au sol, les yeux plein d'étoiles et les oreilles bourdonnant. J'étais désorientée pendant un bon moment, entendant sous forme d'écho tout ce qui se passait autour de moi. Je voyais des jambes s'assembler autour de moi et cette folle par contre je n'arrivais pas du tout à voir clairement les visages. Ensuite, j'avais la bouche trop baveuse d'ailleurs ma bave avait un goût assez métallique. Serais-je devenue une machine ? Quelle bonheur se serait mais ce n'est que du sang malheureusement.

Je me relève, encore à moitié sonnée et cracha sans grâce et comme un homme ce sang de ma bouche. Avait-elle cassé mon nez ou ma mâchoire ? Je sais une seule chose : un os avait craqué quelque part ou c'était une dent qui a été cassé ? Dans tous les cas, je suis défigurée par cette malade.

Avant que je puisse me relever, cette garde s'échappe des mains de son collègue et se met à califourchon sur moi. Je la regardais avec un sale sourire, un sourire bien hautain, un sourire énervant dans le genre ... et avant que je puisse faire ce que je voulais, le collègue se mêla à nouveau à nos affaires et l'écarta de moi.

Tranquillement, lentement, je me relève, lève la tête au ciel et m'approche finalement de cette hystérique.

Elle voulait que je retire mes propos ? Bien je vais les retirer mes propos et les lui rendre bien gentiment. Sans vergogne je crache sur ses pieds et lui lance un regard qui voulait tout dire.

- Je n'ai pas peur de toi la détraquée et je n'obéis qu'à ton "hypothétique" futur homme qui a un bien meilleur niveau que toi. Entre nous, baisse tes exigences un peu et trouve toi des hommes plus "accessibles" à des gens aussi cons que toi hein ?

Nan mais sérieusement ! Elle était tellement limitée intellectuellement qu'il était impossible qu'elle réussisse un tel exploit. Si jamais elle réussissait, alors là je lui tire mon chapeau et moi je donne définitivement ma langue aux chats pour la psyché masculine.

- Au fait .. J'suis pas une fille de bonne famille de Fintasy. J'suis une fille qui a grandi dans la rue, entre les saltimbanques et les fous scientifiques alors ...


A mon tour je lui enfonçais mon poing dans sa délicieuse et insupportable figure et contrairement à elle, je m'arrêtais là. Je ne cherchais pas à la plaquer au sol ou autre ... Avec l'autre molosse, je préférais rester un maximum à carreau. Je savais une seule chose : à cause de cette crétine, le Duc risquait de m'appeler pour bien me rappeler à l'ordre et de la merde dont il m'a sauvé quand j'ai tenté de lui faire les poches.

- J'te jure, il m'appelle à son bureau pour cette histoire la sale fille mais alors je te massacre sur le champ !


Les joues rouges de colère, dont l'une virée dangereusement à du violet, je la fixais en me retenant clairement de la massacrer à cet instant-là. Celle la allait être une véritable plaie dans mes futurs projets si elle s'entêtait à me chercher des noises ! J'suis censée aller rencontrer des révolutionnaires par la suite moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livraison de la Garde ? [Camelia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Livraison de la Garde ? [Camelia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Le Quartier des avancées Ѧ-