AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Test - Malick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Malick N'Doye

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1155
♦ Messages : 138
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche : Ode à la vie
♦ Protecteur : Son Excellence Uriel d'Arken
♦ Date d'inscription : 04/09/2011
♦ Age : 27

Test - Malick Vide
MessageSujet: Test - Malick   Test - Malick EmptyDim 4 Sep - 18:00

Test de Niveau Malick


  • Personnage souhaité : Malick N'Doye
  • Sa mini-fiche : La chasse est ouverte
  • Expérience : Trois ans environ
  • Double compte : Zacharias Flash & Karl Ulsperger, le premier ne compte pas puisqu'il sera mort lors de l'entrée en Jeu de Malick.
  • Autres : Questions, remarques, précisions, critiques, injures ?
Ca pète un peu les yeux, la couleur des pages en html. ._.

Texte : (ceci est censé être un rp)

Que la chasse commence.

Nous avions entendu parler de Khorofa de par ses beautés inégalées. De ses femmes, de leur poitrine ferme et des dents blanches des hommes lorsqu'ils souriaient. Nous savions également que Khorofa était une des provinces les plus croyantes et que les terroristes – nous les appelions comme cela dans la capitale et puis ne prenaient-ils pas plaisir à semer la terreur dans la population ? – n'étaient pas aussi nombreux que nous semblions le penser. De temps à autre, notre tranquillité était bousculée par un ou deux événements désagréables, mais globalement, nous vivions assez tranquilles, rompus à l'apprentissage des Ombres. J'étais un de ceux-là. Jeune, vif, je désirais par dessus tout apprendre. Je m'étais aperçu que mes capacités allaient au-delà de certains autres novices, peut-être de par mon sang, comme le disaient certains, ou, d'après moi, car j'étais tout simplement un plus fidèle serviteur que les autres.

J'étais pressé d'apprendre, mais j'apprenais bien. Je me souviens encore de journées, de soirées passées dans d'obscures bibliothèques à apprendre, relire, tout ce qu'il pouvait y avoir en rapport avec l'Ombre. Je connaissais les dynasties de Haut prêtre par cœur, j'aurais su dire sans le moindre doute quel prêtre s'était démarqué par rapport à un autre. La seule chose que je ne maîtrisais encore était l'avenir.


« Arrête-toi ! Mais arrête-toi, je dis, par l'Ombre ! »

Les pieds du jeune homme frôlaient le sol et il soulevait un peu de poussière à chaque pas. Sa respiration était stable et il courait, cherchant à rattraper la silhouette qui fuyait.

Tout ce qui est l'est à travers l'Ombre. Le visage de celui qu'on appelait Malick trahissait une détermination sans égal, d'une part. De l'autre, il y avait également cet éclat presque joyeux dans ses yeux, comme s'il s'amusait. La chasse était l'une de ses activités favorites. Il n'y avait pas souvent d'hérétiques qui commettaient de crimes, par ici, mais lorsqu'il se passait quelque chose, il était toujours le premier à courir. Courir pour les rattraper, courir pour chasser. Il n'était pas sadique, il ne désirait pas capturer ces horribles personnages pour les torturer, une fois ceux-ci rattrapés. Tout ce qui l'intéressait, c'était la joie du jeu, gagner lui procurait un merveilleux sentiment.

Je m'en rappelle, de cette journée. Un des nouveaux lieux de recueillements venait de sauter et toute notre Famille s'était mise à la chasse des coupables. J'en avais rattrapé un. À ce moment-là, j'ai ressenti un sentiment d'exaltation. L'air se frottant contre ma peau, mais également le sol râpeux contre mes pieds nus. Si mon oncle était un de ces ecclésiastiques qui restaient nuit et jour dans leur lieu de prière, rien ne me faisait plus plaisir que de sortir, courant, encore et toujours, essayant de diriger mes pas vers l'ombre des bâtiments, là où l'alliance entre les ténèbres et la lumière serait parfaite. Je m'entraînais aussi beaucoup, répétant autant de fois que nécessaire les mouvements nécessaires à la maîtrise des Ombres. Et j'y arrivai ; j'avais la foi et le courage. De plus, ma famille avait d'étroits liens avec l'Ombre : lors de certaines soirées, on racontait toujours les exploits de mon ancêtre le Haut prêtre. Je ne me lassais jamais de ces histoires.

Malick se lasse. Le jeu commence à devenir agaçant lorsque l'adversaire sait également courir et qu'il a des complices qui le rejoignent. Il n'aurait pas dû parce que le jeune homme à la peau sombre est un génie. Si certains prêtres réussissent avec grand peine à maîtriser l'Ombre, lui a l'avantage de la jeunesse. Dans son cerveau, il y a pleins d'idées qu'il veut un jour accomplir et maîtriser : il a beaucoup d'imagination. Toutes sont liées à l'Ombre, son amour de toujours, et dans ce monde où l'Ombre règne en maître, aucun hérétique ne peut être toléré.

Les hérétiques continuaient de courir et lui s'arrêta. Ils désiraient sûrement l'emmener dans un traquenard mais ils l'avaient sous-estimé. Un sourire éclaira son visage et il disparut soudainement.

« Et bien ? Vous me cherchez ? »

Malick était apparu à quelques pas du groupe de terroriste. Il fit quelques mouvements, n'attendant pas une éventuelle réponse de leur part ; ses mains bougèrent, son sourire s'agrandirent et les hérétiques se retrouvèrent tous collés au mur, un peu abasourdi par les coups de pied que le futur prêtre venait de leur lancer.

Le soleil se coucha. Il était dans les temps. Ce même sourire heureux aux lèvres, il retourna au temple d'un pas tranquille, signalant où se trouvaient les hérétiques.

C'était juste avant que je ne parte pour la Capitale. À l'époque, Ishtar me paraissait immense. Juste le nom me laissait entrevoir toutes les magnifiques aventures que j'allais y vivre. D'Ishtar, je connaissais le nom du Haut-Prêtre, Uriel d'Arken, dont mon oncle me disait toujours beaucoup de bien. Je savais également qu'il y avait beaucoup plus de terroristes que dans notre calme et merveilleuse province et j'avais hâte. J'allais pouvoir courir, j'allais pouvoir apprendre. Cette soif ne se tarissait pas et c'est toujours le cas. Je désire toujours en apprendre plus, obéir et vouer ma vie à l'Ombre. Je n'ai pas changé, je crois.

J'ai hâte.

Le futur nous révèlera encore à tous bien des surprises.

Tout ce qui l'est l'est à travers l'Ombre. Si je ne suis pas né fils de forgeron ou musicien, c'est que l'Ombre le voulait. Je mettrais alors ma vie à son service, l'aimerais comme si elle était ma propre amante. Personne ne crachera plus sur son Nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mort(e) tragiquement

Uriel D'Arken

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 620
♦ Messages : 2351
♦ Âge du perso' : 35
♦ Fiche : It's me, Uriel !
♦ Protecteur : The Emperor Protects !
♦ Date d'inscription : 27/03/2010
♦ Age : 28

Test - Malick Vide
MessageSujet: Re: Test - Malick   Test - Malick EmptyDim 4 Sep - 18:03

Test validé, mon petit Zacharias o/

Bonne rédaction de fiche ^^

_________________
Test - Malick Ezhekiel Test - Malick ZeligTest - Malick EmileTest - Malick UlrichTest - Malick Lao
Test - Malick Chat10Test - Malick 00410Test - Malick 00310Test - Malick 00212
Test - Malick Ssacho10Test - Malick Indi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberumarbitrium.net
 

Test - Malick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ϩ Recensement Impérial Ϩ :: Académie RP :: Archives Académiques-