AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Job de l'Ombrage - Finie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
† Inquisiteur †

avatar

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 62
♦ Messages : 107
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : "Tout le monde ne mérite pas le pardon."...Moi le premier.
Mais si vous désirez me lire, voyez avec mes Dossiers Torturés.
♦ Protecteur : L'Ombre et l'Eglise pour seul habit...je suis ma propre protection, seul juge de mes hérésies.
♦ Date d'inscription : 20/07/2011
♦ Age : 27

MessageSujet: Job de l'Ombrage - Finie ?   Mer 20 Juil - 17:37

Votre Carnet d'Identité

    Nom de Famille : De L'Ombrage
    Prénom : Job
    Surnom : A vous de m'en trouvez...
    Âge : 26 ans.
    Titre de noblesse : Deuxième Fils de Comte.
    Province : Semini.
    Faction et classe : Eglise et Inquisiteur
    Orientation Sexuelle : Je craint ne pouvoir vous répondre, faute de m'être déjà questionné.
Pouvoirs :

- Discrétion (+) : Les inquisiteurs savent se fondre dans les ombres et disparaitre, sans être vus. Leurs mouvements sont furtifs.
- Armé : Dans mon cas, il s'agit d'une Canne, finement décoré et donnant l'impression d'être seulement un instrument de noblesse. Mais en son sein se cache une épée. Discrétion et furtivité sont mes armes favorites...
- Croyant : Non seulement vos relations avec l'Église sont très bonnes (à priori), mais en plus, vous résistez mieux que les autres à la magie des ombres...



Vos opinions

Qu’est-ce que la Politique ? Seule l’Ombre prévaut.
Je ne puis me permettre d’avoir le moindre avis, dit personnel, sur une notion aussi abstraite. Les avis apportent les changements et les changements mettent l’Ombre en péril. Les Scientifiques, les esclaves créent par leur savoir impie, sont des sources d’ennuis et sont les dangers de l’Equilibre de l’Existence. Notre société, l’empire même de la puissante et noble lignée Walhgren, est mise en périls par les actions folles de ces délurés.

Père et Mère me l’ont souvent dit, tout comme les autres servants de l’Ombre : la science est un déjà…mais je ne peux m’empêcher de me poser une question : « Pourquoi ? »
Ils créent des choses révolutionnaires…l’Ombre ne permet-elle pas l’évolution de ses serviteurs ? Non ! Me poser cette simple question est un sacrilège qu’il ne m’est aucunement permis de faire. Oui…j’irais expier sous le fouet une fois cette question résolue.

Philosophes ? Je pense pouvoir les comprendre…j’aime penser, réfléchir à la situation. Mais je sais aussi que c’est un danger, qu’il ne faut trop se questionner. Cela n’apporte que peines, sang et terreur. L’Ombre châtie ceux qui osent la bafouer, et renier leur lien avec elle. Elle est à la fois Mère et juge de notre essence.
Terroristes ? Je ne vois là que des criminels qui ne méritent aucunement le pardon de l’Ombre. Ils détruisent les corps, rendant plus de vie à l’Ombre que cette-dernière ne le souhaiterait. Ils sont la raison de mon existence, je me dois de leur faire payer leurs crimes, leur folie, et ainsi d’exercer la vengeance de l’Ombre qui réclament le sang de ces hérétiques.

Je ne pourrais vous en dire plus. Mon avis ne pense guère dans cette situation, je ne suis qu’un bras armé, un instrument de mort et de vengeance au service de l’Ombre seule. Je n’ai le droit à la compassion, ou à la tendresse, pour les fous défiant l’Ombre et l’Empire.



Description : Qui êtes-vous et à quoi ressemblez-vous ?

    ~ Serveuse au Salon de Thé ~
    Sire De l’Ombrage ? Oui, oui, je vois parfaitement de qui vous parlez ! Il vient régulièrement au salon. C’est un habitué vous savez. A quoi il ressemble ? Oh, étrangement, il ne m’est pas difficile de vous répondre. Ce n’est pas quelqu’un de dure à décrire.

    Messire de l’Ombrage est grand, je ne saurais donner sa taille exacte cependant. Il a de long cheveux d’un gris, qui parfois paraissent presque blanc quant il se met à la lumière. C’est vraiment joli…on dirait les cheveux d’une femme, vu qu’il les attache souvent. Et son chapeau ! Je le vois souvent avec un chapeau différent. Mais toujours un haut de forme par contre…
    Après, ses yeux. Vous devriez voir ses yeux ! Ils sont d’un bleu turquoise magnifique. Mais pourtant, ils mettent vraiment mal à l’aise. Ils semblent si ternes, si mort. On n’y trouve aucun éclat : c’est dommage. Oh, navrée mais, on m’appelle pour mon service !


    ~ Assistant à la Bibliothèque ~
    Messire Ombrage vient souvent lire les versets de l’Ombre. C’est un homme très apprécié, à la fois pour son maintient que son respect du silence des lieux.
    Il vient souvent vêtu de redingotes, et je crois n’avoir jamais vu la moindre parcelle de sa peau. Elle est étrangement pâle d’ailleurs, il doit passer plus de temps sous le clair de lune que les rayons du soleil.
    Après, il est vrai qu’il a des traits sobre, et une expression froide. Cela accentue sa masculinité selon moi…car bon, quelqu’un avec son faciès qui sourirait tout le temps, je ne sais pas…je pense que cela donnerait un arrière goût d’androgynéité sans cette froideur, ce contrôle de lui-même.
    C’est le côté rude de son expression qui durcisse ses traits, car bon, la forme de ses yeux, de son menton, de son front ou de ses lèvres…disons-le, c’est assez « doux ». Un peu comme une poupée de glace.
    Veuillez m’excuser, je dois aider Dietrich dans le rangement des livres de la section A.


    ~ Petite Espionne/Voyeuse ~
    Bien, je vois qu’il y a là le prix.
    Bon…Le Job il est bizarre : vraiment. Avec cette gueule de poupée de porcelaine glacée, je m’attendais à un corps bien gaulé moi ! Mais j’ai vu des trucs vraiment flippant, et désormais, je vous le dit, normal qu’on ne voit jamais de parcelles de sa peau.
    Son dos est strié de blessures, de la chair abimée probablement par des coups de fouet répétés. Il doit subir des tortures régulières, pas possible sinon ! Ses bras ? Striés…des coupures, trop droites et « professionnelles » pour être accidentelles. Une épée, ou une dague, a dû être utilisée. Ses mains sont encore intactes, si ce n’est le haut de ses paumes où se dessinent des cicatrices. Un visage beau, qui cache un corps détruit, abimé de ses propres mains à premières vus.
    J’ai pu voir des cicatrices sur ses jambes, mais cela ressemble plus à des blessures passées. Et franchement, je ne veux pas savoir ce qu’est son travail maintenant que j’ai vu son corps.
    Vous permettez, je m’en vais désormais. Hein ? S’il est chétif ? Bah, comment dire, il est assez mince, mais c’est pas une allumette non plus. Grand et Mince, un type normal, avec une belle gueule…si on omet son corps mutilé.


    ~ Ancien Précepteur ~
    Messire De L’Ombrage est à l’image de sa famille, un homme calme, et obéissant. Il est doté d’une facilité d’apprentissage, et m’a surpris de part ses aptitudes à retenir les versets de l’Ombre et à les réciter sans la moindre erreur.
    Il est dévoué à sa famille, à l’Empire, et à l’Ombre…c’est un homme qui ne se laisse prendre par la passion, je puis vous l’assurer.
    Interprétation ? Oh…vous voulez savoir si son interprétation des versets est originaire de mon apprentissage ? Je vous dirais « non ». C’est sa famille, plus précisément ses parents, qui lui ont expliqué les versets qu’il a si aisément retenu. Maintenant que j’y pense, je n’ai jamais entendu moindre mot de la part du jeune Job, qui n’a de rapport avec l’Ombre…


    ~ Serviteur de la Famille Ombrage. ~
    Messire Job est…bizarre. Il l’a toujours été.
    Si Messire Salomon nous faisait craindre le pire avec son air d’apparent sadisme, Messire Job nous mettait mal à l’aise avec son air placide. Il murmure constamment des choses dans sa barbe inexistante, cela donne l’impression d’un chant macabre qu’on répète et répète au point de s’en remplir le crâne.
    Il est trop « droit », trop « calme » et trop « parfait » pour ce qu’il est. Je suis sûre que dans sa tête, ça bouillonne dur. Mais bon, si je peux l’éviter : j’en suis ravi.


    ~ Nettoyeur de Macchabés ~
    Je le connaît, vu que mon travail consiste à faire disparaître les corps des « criminels » que ces fous de l’inquisition laissent parfois derrière eux.
    Job de l’Ombrage est morbide. Du début à la fin, il murmure des versets de l’Ombre…mais un jour, j’ai vu l’impossible. Il s’est stoppé sans achever sa « proie », comme tétanisé. Pour la première fois, j’ai lu du rejet et du dégoût dans ses yeux. Des sentiments, merde ! Je pensais que ce type était juste un toutou sans cervelle complètement fidèle et bien dressé !
    Il sait réfléchir : il réfléchit ! Mais ce qui m’a fait peur, c’est que lorsqu’il s’est rendu compte de son acte…qu’il avait faillit épargner l’autre…il a pété les plombs. Cela faisait peur, une vraie boucherie ce soir-là. Il a fini recouvert du sang de l’autre type, essoufflé, les yeux horrifiés. Je crois même l’avoir vu se mutiler par la suite !
    Non, ce type, il ne va pas bien dans sa tête…pas possible sinon. Mais, gardez ça pour vous, vous voulez. Discrétion est mère de sureté.


    ~ Toréfacteur ~
    Messire Ombrage est un de nos meilleurs clients ! Il passe régulièrement à notre boutique, et dévalise souvent notre stock de Thé. Il n’est pas trop « Café », mais je ne puis le juger là-dessus.
    Il est vrai qu’il est très formel quant il parle, très droit, mais je peux lire une petite note de joie et de respects quant nous venons à parler « Thé », et des senteurs florales, sensations d’apaisement, qu’une petite gorgée d’eau chaude infusée apporte à la fois au cœur, et à l’esprit.
    Messire de l’Ombrage est un homme, selon moi, respectable mais qui doit se blâmer de choses futiles, pour lesquels il n’est point nécessaire de se blâmer. Oh, j’ai aussi remarqué qu’il évitait les contacts…
    Parfois, je me dis qu’il est trop droit pour son bien. Il a probablement reçu une éducation très stricte…je me demande s’il sait seulement s’amuser ! Triste vie…mais cela ne m’empêche pas d’apprécier sa culture dans mon domaine.


Récit d'une vie

    ~ Informateur de Semini ~
    La famille Ombrage ? Oh, celle du Comte Ombrage de la province de Semini, c’est bien ça ? Bon, que désirez-vous savoir à son propos ?
    Je vois. La Famille de l’Ombrage est très réputée à Semini, province forte de croyance envers l’Ombre elle-même. C’est une famille de la noblesse respectée, admirée, et disons-le : crainte. Ils sont le stéréotype même des habitants de la province, bien que je pense ne pas me tromper en disant que, eux aussi, ils ont des squelettes dans leur placard de noir vêtu.

    A ce jour, la famille se compose de Louise et Auguste de l’Ombrage, nobles parents de Salomon et Job…ainsi que de feu Marius de l’Ombrage. Cependant, les rumeurs cours que le « feu » ne soit que mensonges et simple reniement de la part de cette illustre famille. Si ce n’est un cercueil brûlé, bien entendu.
    Le passé de Job de l’Ombrage, en particulier ? Permettez, je regarde dans mes papiers…

    Ah ! Le voilà ! Job de l’Ombrage est le deuxième fils du comte. Il est né comme un enfant calme, impassible, et prompt à l’apprentissage. Sa naissance fut sans complications, son apprentissage véritable et aisé pour sa famille.
    Comme partout à Semini, et en tant que noble, le deuxième fils Ombrage en vint à apprendre les versets de l’Ombre, à les interpréter et surtout, à les suivre fidèlement. Si on dénote des troubles sadique du côté de Salomon, ou de la faiblesse chez le jeune Marius, Job n’a eut que le comportement d’un enfant dévoué à l’apprentissage, dévoué à l’Ombre. Je me surprends à ne pas le voir devenu Prêtre.

    Enfin. Il devait avoir 6 ans quant il fut initié aux arts de l’épée. C’est un noble, la situation est donc compréhensible.
    Il n’a jamais gagné contre son aîné cependant, une faiblesse de caractère selon ses parents. Leur fils est froid, docile, mais trop ancré à ces attaches de « famille ». Bien qu’éduqué sans voir ses frères comme tel, il ne peut s’empêcher d’être à la recherche dont ne sait quelle affection.
    Il est dit, selon mes papiers, qu’il est rentré dans les ordres…mais j’ignore les détails de cela. Il suivrait les traces de son frère, comme le désire leurs parents. Mon dossier sur Job semble s’arrêter là, et je regrette de ne vous être plus utile. Mais tenez, voici une adresse qui devrait vous aider à en apprendre plus.


    ~ Ancien compagnon de l’Ombre, devenu Terroriste ~
    Hum, que désirez-vous, je n’ai pas de temps à perdre. Mon temps est consacrer à la révolution seule, et votre présence m’insupporte déjà.
    Job de l’Ombrage ? Nous avons suivit notre apprentissage ensemble. Nos professeurs attendaient beaucoup de lui, car il est de la Noble lignée de l’Ombrage, et le frère de Salomon, déjà considéré comme un inquisiteur valeureux et respectueux de cet Ordre.

    Ce type était très discret, et son style de combat s’en ressent. Je ne l’aimais pas, avec son regard terne et morne. On aurait dit un cadavre qui effectué son travail, son apprentissage, uniquement parce que là était les ordres du marionnettiste.
    Je doute du « Libre-Arbitre » de ce gars, et je crains qu’il n’en souffre à l’avenir. Car lorsque je le voyais à la bibliothèque, en train de lire, je pouvais deviner qu’il avait un cerveau qui tournait à plein régime, et se questionnait.

    J’ai apprit, avant ma fuite de l’Ordre et mon nouveau statut, que son jeune frère a été déclaré mort. Je le connaissais plus ou moins bien le Marius. Et je savais que même si Job ne disait rien, restait loin à regarder, il gardait un œil sur son frère.
    Bah, un jour, j’avais eu l’audace de lui demander s’il était fier que son petit frère rejoigne l’ordre. J’avais vu un trouble, pour la première fois, dans ses yeux bleu. Il m’avait répondu un truc du genre : « Quelle fierté devrais-je ressentir pour une certitude ? Je n’ai nul frère que l’Ombre… »
    Je ne sais pas comment ils sont élevés ces tarés, mais c’est ce genre de gars qui m’a poussé à réfléchir à la nature de l’Ombre.

    Dans tout les cas, lorsqu’il est revenu de Semini suite à l’enterrement de son petit frère…j’ai eu la sensation qu’il avait…changé.
    Il m’avait toujours paru froid, sombre, glacé même…mais là, je sentais que quelque chose avait changé. Malheureusement, je ne saurais dire quoi. J’ai été déclaré « traître » et découvert comme réfractaire de l’Ombre avant de savoir le fin mot de l’histoire. Et depuis, je suis en fuite…et je vous avoue que ma plus grande peur, c’est d’avoir des êtres comme Salomon et Job de l’Ombrage aux trousses…car eux, ils sont bien trop ancré dans l’Ombre pour s’en défaire et m’écouter, et surtout : me laisser en vie.


    ~ Partenaire d’un Temps ~
    Job de l’Ombrage. Un nom qui m’emplit de nostalgie…ou pas. Non, vraiment, cet homme est bien étrange : trop étrange.
    J’ai ouïe dire que son jeune frère était « mort »…et que depuis lors, plus rien ne tourne « rond » chez cette personne.
    Je ne l’ai connu que peu de temps, mais cela m’a clairement suffit ! J’ai laissé ma place de « partenaire » à son aîné : Salomon. Je ne pouvais rester avec cet homme plus longtemps.

    Son ancien coéquipier a été déclaré terroriste, et je me demande si ce type n’en est pas la cause. Il me fait franchement mal au cœur.
    Un jour, nous avons échoué dans une mission. Je crois que, vu ses « états de service » c’était une première pour lui. Il semblerait que son père soit en ville à cette période, et en est entendu parler. Job est revenu couvert de blessures, je n’ai dit mot. Mais j’ai du intervenir lorsque je le vit prêt à se punir seul, à son tour.

    C’est de la pure folie, et effectuée au nom de l’Ombre en plus ! Le terroriste fut retrouvé trois jours plus tard, et malgré son état affaiblit, c’est Job qui l’a tué.
    Je l’ai alors vu recouvert du sang de l’autre, les yeux écarquillés…il m’a paru si fragile, si perdu. J’en ai encore des frissons. On aurait dit un chien battu, détruit, et dont les repères s’effritent. C’est à partir de ces jours qu’il ne fut pas rare de l’entendre murmurer sans cesse les versets de l’Ombre.

    J’avoue avoir un jour surpris Salomon l’empêchant de se couper un doigt. Après enquête, j’ai compris ce qui ne va pas chez Job. J’ai gardé le silence, et j’ai simplement demandé à être muté dans une autre province que la capitale. Je ne pouvais plus supporter de voir cet homme s’autodétruire, et de devoir garder le silence face à tant d’horreurs.
    Je l’ai vu se mutiler, se flageller, prier l’Ombre au point d’en perdre la raison…et j’ai même vu des excès de violence, ou des passages en mode catatonique. Il me fait désormais peur, car il semble tirailler entre le désir de voir sa famille, sous le nom de famille…et le fait de se consacrer corps et âme à l’Ombre, et à elle seule.

    Une chose est sûr, sa famille n’est pas innocente à son instabilité. J’ignore si le susnommé Marius était cher aux yeux de Job à l’époque, mais une chose est certaine…Job n’arrive pas à oublier son existence. Il n’arrive pas à se faire à l’idée qu’un des siens est échoué dans le domaine des Ordres au service de l’Ombre.
    Je pense que les choses seraient plus faciles pour lui, s’il prenait le temps d’observer le monde et de voir que l’Ombre est importante, oui, mais que son fanatisme est dangereux. Moi-même, je sers l’Ombre…mais je ne pourrai être aussi extrême envers moi, que lui l’est envers sa personne. Ce dévouement est triste…si seulement il était aussi dévoué envers la vie, si seulement il n’était pas aussi ancré à ces versets qui le corrompe. Mais qui saura la vérité ? L’Ombre, et elle seule…mais nul ne dit qu’elle la lui dira.



Mais vous êtes qui, en fait ? ._.

    Comment avez-vous découvert le Forum ?
    - Pfiouuuuu....Vous connaît de longue date moi ^^
    Avez-vous des conseils ou des remarques le concernant ?
    - Nope
    Votre Disponibilité (en moyenne) :
    - Comme d'ahb ^^





Dernière édition par Job de l'Ombrage le Jeu 19 Jan - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 739
♦ Messages : 876
♦ Âge du perso' : 18
♦ Fiche : Jeune Prince Imprévisible
♦ Protecteur : Uriel D'Arken, son mentor et l'entièreté de la Garde Impériale
♦ Date d'inscription : 27/03/2010
♦ Age : 27

MessageSujet: Re: Job de l'Ombrage - Finie ?   Lun 25 Juil - 14:24

Pour ma part, tout semble bon. C'est une fiche agréable à lire, reste à savoir si Marius à un commentaire à faire et je pourrais alors te valider sans soucis =)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 140
♦ Messages : 1058
♦ Âge du perso' : 22
♦ Fiche : Into the Infinity of Thoughts
♦ Protecteur : Une apparente naïveté.
♦ Date d'inscription : 25/05/2010
♦ Age : 26

MessageSujet: Re: Job de l'Ombrage - Finie ?   Lun 25 Juil - 14:59

Je n'ai rien à ajouter, je suis contente que tu ai pris Job, car je trouve que tu l'as bien cernée.
Tout est bon de mon côté <3

_________________

Merci à Dietrich/Ambroise ♥️


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 739
♦ Messages : 876
♦ Âge du perso' : 18
♦ Fiche : Jeune Prince Imprévisible
♦ Protecteur : Uriel D'Arken, son mentor et l'entièreté de la Garde Impériale
♦ Date d'inscription : 27/03/2010
♦ Age : 27

MessageSujet: Re: Job de l'Ombrage - Finie ?   Lun 25 Juil - 15:19

Ok, tu es donc validée pour la troisième fois!

Bon jeu =D

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
† Inquisiteur †

avatar

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 62
♦ Messages : 107
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : "Tout le monde ne mérite pas le pardon."...Moi le premier.
Mais si vous désirez me lire, voyez avec mes Dossiers Torturés.
♦ Protecteur : L'Ombre et l'Eglise pour seul habit...je suis ma propre protection, seul juge de mes hérésies.
♦ Date d'inscription : 20/07/2011
♦ Age : 27

MessageSujet: Re: Job de l'Ombrage - Finie ?   Lun 25 Juil - 16:01

Merci à vous deux ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Job de l'Ombrage - Finie ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Job de l'Ombrage - Finie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ϩ Recensement Impérial Ϩ :: Validées-