AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours ( Naellya & Aellya )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
₳ Philosophe ₳

Iraïd Hajkawen

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 285
♦ Messages : 310
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Laissez libre court à d'autres idées...
♦ Protecteur : La terre que vous avez sous les pieds ...
♦ Date d'inscription : 16/02/2011
♦ Age : 26

Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours  ( Naellya & Aellya ) Vide
MessageSujet: Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours ( Naellya & Aellya )   Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours  ( Naellya & Aellya ) EmptyMar 28 Juin - 20:04

Un jour à peu près comme un autre on pourrait dire. Iraïd déambulant dans les rues d’Ishtar. Mais pas pour jouer cette fois. Son instrument n’était pas avec lui. Rester au chaud à l’intérieur de la demeure ou résidait le rouquin en ce moment. Une grande battisse ancienne, un peu lugubre – comme tous les vieux monuments- qui appartenait a un jeune noble encore un peu inconscient mais qui n’en restait pas moins intéressant. Le philosophe l’allait rencontrer à une soirée mondaine un peu étrange. Et voilà que maintenant, il travaillait en quelque sorte pour lui. Ce dernier avait besoin d’information, et Ira aussi de la même occasion. Alors quoi de mieux de sortir un peu pour aller faire un tour dehors, et tendre l’oreille à ce que racontait la mégère du coin. Certes les trois quarts de ce qu’elle disait était inventé ou déformé par ses soins et le bouche-à-oreille mais l’on pouvait parfois tirer quelques choses d’intéressants.

Voilà pourquoi, pour une fois, le joueur de luth ambulant sorti sans sa moitié. Ses longs cheveux attaché en queue haute et d’une capeline épaisse sur les épaules, il n’en restait pas moins reconnaissable. Quoique … Un musicien sans instrument ne vaut pas grand chose. Quoi qu’il en soit, il était bien là, dehors et seul à marcher d’un pas tranquille jouant dans ses pensées. Oui, pour l’instant, son esprit était un peu ailleurs… Entre un quadrille et une balade. Il n’avait pas l’air de faire très attention où il allait et peu lui importait pour le moment, car il n’avait pas de but ou devrait mener ses pas. Juste dehors avec de la terre sous ses pieds. Bien sur, il ne bouscula pas toutes personnes que le roux croisait sur son chemin, il les évitait simplement. Ces derniers ne semblaient pas faire attention à lui non plus, trop occuper à penser à leur personne ou ce qu’il vont faire dans la journée. Oui, il était bientôt midi, la température était se saison, pas trop chaude, mais pas trop froide non plus. Parfois un vent fort soufflait, faisant soulever les détruits dans les rues, ou les vêtements. Mais rien de bien méchant, juste à décoiffer. Mais bon, il ne dérangeait pas le rouquin qui continua à se balader sans vraiment craindre quoi que ce soit. Enfin, il resta quand même méfiant envers les patrouilles de gardes Impériale qui passait de lui de temps en temps. Il y a peu, le philosophe avait eut un différent avec eux. C’était la nuit ou il avait rencontrer Leonard pour voir avec lui deux-trois truc, et résultat quelques minute après ça avait tourner en course-poursuite et fuite dans les égouts. Bref, une soirée qui avait été mouvementé par rapport à sa routine tranquille de nomade musicien ou il passait son temps à jouer dans la rue, ou fréquenté quelques soirées mondaine histoire de toucher son but.

Et aujourd’hui, il ne trouva rien de mieux à faire que de sortir dans la rue pour récupérer des informations. Il pourrait très bien aussi en entendre lors de ces soirées ou se retrouver les nobles, mais en réalité, il n’aimait pas être enfermé. Dehors c’est cent fois mieux… les grands espaces, les rues… à la place d’être enfermé entre quatre murs. Peut être Est-ce à cause de son statue de mage de la Terre et de pouvoir bouger un pierre avec plus ou moins d’effort - tout dépend de la taille du caillou- mais il ne supportait pas rester trop longtemps dans une pièce .. À moins que ça soit le faite qu’il soit un voyageur. Bref, il se dégourdissait les jambes à travers les rues, voila où il était maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
† Prêtresse †

Naellya & Aellya

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 561
♦ Messages : 87
♦ Âge du perso' : 17
♦ Fiche : A deux, c'est mieux.
♦ Date d'inscription : 03/03/2011
♦ Age : 32

Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours  ( Naellya & Aellya ) Vide
MessageSujet: Re: Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours ( Naellya & Aellya )   Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours  ( Naellya & Aellya ) EmptyMer 29 Juin - 0:22

Après avoir passé une grande partie de la matinée à s'entrainer, les jumelles avaient besoin de se détendre un peu. Et quoi de plus agréable que de se promener dans les rues d'Ishtar avant que le soleil de midi ne devienne trop cuisant ? Elles étaient donc aller faire leur toilette tranquillement, puis avaient troquer leurs tenues d'entrainement contre des robes fraiches et passe partout. Elle s'habillaient rarement avec les vêtements que portaient traditionnellement les gens d'Église, considérant que si elles tombaient par hasard sur des hérétiques, ils auraient trop vite fait de les repérer et de s'enfuir ou de prévenir leurs complices... aussi préféraient-elle s'habiller comme des jeunes filles normales n'appartenant ni à la haute société, ni au bas peuple. Elles passaient ainsi pour des jeunes filles venant d'une famille qui gagnait honnêtement et convenablement sa vie sans pour autant rouler sur l'or... et c'était parfait. Les gens qu'elles croisaient avait tendance à leur faire confiance et à être amicaux envers elles, c'était très pratique.

Alors qu'elles marchaient sans but dans les rues de la Capitale, Naellya ne pouvait pas s'empêcher de trouver sa soeur amusante ainsi vêtue. Elles portaient la même chose et se ressemblaient tellement qu'elles n'avaient pas besoin de se regarder dans un miroir pour savoir à quoi elles ressemblaient, et chacune s'occupait d'arranger la tenue de l'autre s'il y avait un quelconque problème... mais Naellya oubliait souvent ce détail. Elle avait arrangé la robe de sa soeur de manière à ce qu'elle paraisse légèrement froissée sans pour autant qu'elle donne l'impression d'être portée par une personne négligée... simplement par une jeune femme travailleuse... cela donnait d'ailleurs exactement la même impression sur elle même... mais elle n'y pensait pas.

Aellya quand à elle, s'ennuyait déjà. Elle savait que sa jumelle appréciait particulièrement cette petite balade quotidienne dans les rues de la capitale impériale, mais elle même n'en avait rien à faire... elle ne l'accompagnait que pour lui faire plaisir, mais aurait largement préférer trouver un coin tranquille pour s'entrainer à manipuler les ombres. Elles avaient toutes deux un niveau convenable pour des novices, très convenable même... mais elle n'avait pas l'intention d'en rester là. Comment pourraient elles protéger le Haut Prêtre et l'Empereur si elles ne s'amélioraient pas ? Comment feraient-elles le jour ou elles tomberaient sur un puissant hérétique ? Elles n'en avaient jamais rencontré personnellement, mais on leur avait parlé de certains hérétiques dotés de pouvoirs particuliers. Même si elle savait que Naellya redoutait de tomber un jour sur quelqu'un comme ça, Aellya attendait ce moment avec beaucoup d'impatience. Elle pourrait ainsi enfin tester ses capacités contre quelqu'un qui ne se retiendrait pas... la plupart des prêtres qu'elles avaient combattus étaient plus puissants qu'elles, mais ils faisaient généralement attention à ne pas les blesser trop sévèrement parce qu'elles étaient mignonnes, ou parce qu'elles étaient jeunes... Aellya trouvait cela stupide... quand elles tombaient contre des prêtres de niveau inférieurs, et même si Naellya y allait doucement, elle même ne leur faisait pas le moindre cadeau... comment pourraient ils évoluer si personne ne leur montrait réellement comment se battre ?

Se tenant la main, chacune perdue dans ses pensées personnelles, les jumelles déambulaient paisiblement dans les rues ensoleillées de la capitale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
₳ Philosophe ₳

Iraïd Hajkawen

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 285
♦ Messages : 310
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Laissez libre court à d'autres idées...
♦ Protecteur : La terre que vous avez sous les pieds ...
♦ Date d'inscription : 16/02/2011
♦ Age : 26

Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours  ( Naellya & Aellya ) Vide
MessageSujet: Re: Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours ( Naellya & Aellya )   Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours  ( Naellya & Aellya ) EmptyLun 4 Juil - 19:38

Iraïd déambulait toujours dans les rues sinueuse d’Ishtar. Il y avait plein de monde, surtout à cette heure la de la journée. Il allait bientôt être midi et chacun s’occupait à rentrer chez eux ou aller trouver à manger dans les nombreux magasin ou stand de la ville. L’endroit ou le rouquin était, semblait être près du marché vu l’influence qu’il y avait. Iraïd ne s’en soucia pas plus que cela, il n’aimait certes pas la grande foule mais il n’avait pas l’impression d’étouffer alors cela lui allait. Il n’avait jamais aimer être dans une maison, aussi grande et aérer soit-elle … la foule c’était la même chose, il avait le sentiment d’étouffer… Dehors, la rue, les chemins ou les plaines, c’était bien mieux. Il y avait plus le sentiment de liberté que recherchait toujours le rouquin…

Enfin, le temps n’était pas désagréable, il laissait assez frais pour ne pas s’attraper une suer en traversant la rue, et une petite brise vola dans ses vêtements. C’était vraiment agréable, une journée vraiment agréable, parfaite pour se promener comme il le faisait. Il ne manquait plus Luzy, son instrument. En ce moment, il aurai beaucoup donnée pour pouvoir jouer avec elle. C’était le temps parfait à balader ses doigts sur ses cordes tout en profitant du vent. Enfin, il n’oublia quand même pas la raison de sa sortie sans son luth… La recherche d’information. Les rues étaient un réseau grouillant d’information, mais fallait-il encore ne pas tomber sur les mauvaises. Iraïd passant beaucoup de temps dans la rue savait plusieurs chose dans la rue, mais les terroristes qu’il avait fréquenté récemment lui avait montrer que eux, connaissait la rue comme leur poche. La capitale était si grande, le rouquin se demandait toujours comment ils faisaient. Enfin lui-même ne se perdrait pas si souvent ici.. Mais il avait toujours besoin d’un peu de temps pour se repérer. Bref!

Son regard vagabonda sur la foule, cherchant un petit groupe de mégère qui aurai la parlote un peu trop pendu. Le marché serai la meilleurs place pour trouver ce genre de personnage mais … tant pis. Deux chevelures rousses attira ses yeux vert claire. C’était deux demoiselles, exactement identique. Des jumelles ? Le rouquin n’en avait jamais vu d’aussi ressemblante. Passant de l’une à l’autre, il ne réussi pas a trouver beaucoup de différence, à par peut être les cheveux mi- différemment ou un pli sur le vêtement. Bref, rien de très bien pour les distinguer. Enfin, voir des jumelles le fit sourire légèrement, imaginant le lieu fort qu’il devait y avoir entre elle.
Continua toujours à marcher en observant la foule, il quitta les jumelles pour observer une ombre qui n’avait pas lieu d’être. A droite de lui, sur une maison qui n’avait pas l’air en bonne idée, un homme d’une grosse carrure était sur le toit et son ombre se répercuta sur le sol. Il bougea bizarrement, comme s’il n’avait plus d’équilibre ce qui fit froncer les sourcils… il était bourré? Ou drogué… Bref, il y avait un malade qui gesticulait sur un toit en ruine. Le Philosophe observa le mur en face de lui qui semblait soutenir le tout. Une grande fissure s’étendait sur tout la face, et certaine pierre était tomber par terre. Le ciment n’avait plus l’air de tenir grand-chose …C’est mauvais de rester ici. Et alors qu’il allait reculer, l’alcool ne trouva rien de mieux a faire de s’approcher du bord et sauter sur lui-même qui jactant qu’il se préparer à sauter. Le musicien ne savait pas ce qu’il foulait faire, mais au moins l’homme perché eut l’attention des passants. Iraïd lui n’aimait pas tellement cela, car premièrement il n’avait pas envie de voir un demeurer colorer le pavé a coté de lui mais en plus à chacun de ses sauts, le mur craqua. Qu’il arrête! Alors que le rouquin allait lui crié d’arrêter, une chose bougea sur le mur qui le fit s’arrêter son mouvement. C’était une fissure! Le mur était en train de se fissurer! Ce qui m’empira de plus en plus, car le roux fit plusieurs pierre de détacher du mur, qui le fit reculer de quelque pas. Une voix effrayer cria derrière lui, ce qui le fit plisser les yeux.
Et voila, le mur, à moins que cela soit la maison entière chancela un moment puis s’écroula complètement, dans un vacarme assourdissant. Le philosophe tenta de reculer mais vit rapidement les pierres se rapprocher bien trop vite; Tant pis, il espérait juste qu’il n’y avait pas, ni d’inquisiteur, si de prêtre, ni de garde non plus dans le coin. Le musicien leva les mains les gravas et mit ses mains à plat en direction des rochers. Ce dernier vu leur courses dévier, évitant le philosophe et toute les personnes derrière lui, sous leur regard étonné. On ne voyait pas souvent un philosophe à l’œuvre. Cela ne dura que quelques secondes.et un tas de pierre se forma maintenant à la place de la maison; l’homme qui était précédemment sur le toit et qui avait déclenché tout cela ? Ira ne savait où il était et s’en fichait. Mais les autres habitant ?! Le rouquin n’avait pu aider ceux qui était sur la droite parce qu’il était de ce coté la, mais une maison ne s’écroula pas que dans un sens… ça s’étale complètement. Iraïd tourna la tête en direction de sa gauche, regarda soucieux, se qu’il en était… Il espérait jusque que personne n’était là, au mauvais moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
† Prêtresse †

Naellya & Aellya

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 561
♦ Messages : 87
♦ Âge du perso' : 17
♦ Fiche : A deux, c'est mieux.
♦ Date d'inscription : 03/03/2011
♦ Age : 32

Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours  ( Naellya & Aellya ) Vide
MessageSujet: Re: Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours ( Naellya & Aellya )   Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours  ( Naellya & Aellya ) EmptyMer 6 Juil - 20:05

Une maison qui s'effondre, ça n'arrive pas tous les jours. Secourir des innocents non plus... mais c'est bien vu, l'image de l'Église n'en serait que meilleure à leurs yeux... C'est pour ça que les jumelles n'hésitèrent pas une seule seconde. Elles se servirent de l'ombre massive du bâtiment d'en face, celui qui tenait parfaitement bien, et étirèrent son ombre en des sortes de cordes pour attraper tous ceux qui se trouvaient de leur côté, c'est à dire sur la droite de la maison en ruine. Elles les ramenèrent tous sains et saufs à l’abri et attrapèrent même l'ivrogne à qui l'on devait cette animation imprévue. Lui par contre elle ne le déposèrent pas délicatement sur le sol comme les autres... elles préférèrent le jeter aux pieds de ceux qui avaient failli mourir bêtement à cause de lui histoire qu'ils en fassent ce qu'ils voulaient.

- T'as vu ça ?

- Oui... intéressant non ?

- Oh que oui !

Un philosophe... c'était rare d'en croiser un qui utilisait ses pouvoirs, du coup, c'était tout aussi rare de pouvoir mettre la main sur l'un d'entre eux. C'était dommage d'ailleurs, il n'y avait rien de plus agréable que de tester ses capacités en combattant l'un d'entre eux. Les jumelles n'étaient que des novices, mais elles partaient du principe que si elle combattaient des prêtres du même niveau qu'elles, elle n'apprendraient jamais rien... elle passaient donc leur temps à provoquer des prêtres confirmés... mais un philosophe, ça c'était quelque chose de tout à fait nouveau pour elles. Elle se réjouissait d'avance de pouvoir enfin en combattre un. Il fallait juste éviter de faire ça au milieu des passants, un combat peut faire des victime innocentes parmi les spectateurs, et l'Église n'avait pas besoin qu'on la prenne pour une organisation peuplée de grands malades capables de saccager une rue entière juste pour s'amuser. Il valait mieux pousser ce type à partir un peu plus loin avant de commencer les réjouissances. Elles s'approchèrent de lui, ignorant les acclamation des rescapés qui tenaient à les remercier et lui prirent chacune une main tout en l'entrainant un peu plus loin.


- Tu m'as l'air vachement fort toi tu sais ?

- Elle a raison ! C'était beau ça... t'as sauvé plein de gens en plus !

- En tout cas on est ravies d'être tombées sur toi !

- Oh oui !

- On a pas souvent l'occasion de tomber comme ça par hasard sur quelqu'un qui maitrise la terre !


- Ouais, et ceux qui ont les mêmes pouvoirs que nous, ça finit par être chiant...

- Ouais, je suis d'accord... ça te dis un petit combat presque amical ?

Oui, "presque"... parce que même si elles n'avaient pas l'intention de le tuer, elles n'avaient pas non plus l'intention d'être douces et gentilles avec lui... les philosophes ouvraient généralement trop leurs bouches, les tuer était une bonne chose, mais elles n'en avaient pas reçu l'ordre direct. Et même si Aellya se serait délectée d'un bon petit meurtre gratuit et sanglant, elle savait que sa jumelle détestait tuer des gens quand elle n'était pas obligée de le faire. et subir ses foudres après coup n'était pas le moins du monde la perspective la plus réjouissante qu'il lui ai été donné d'avoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
₳ Philosophe ₳

Iraïd Hajkawen

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 285
♦ Messages : 310
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Laissez libre court à d'autres idées...
♦ Protecteur : La terre que vous avez sous les pieds ...
♦ Date d'inscription : 16/02/2011
♦ Age : 26

Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours  ( Naellya & Aellya ) Vide
MessageSujet: Re: Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours ( Naellya & Aellya )   Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours  ( Naellya & Aellya ) EmptyMer 6 Juil - 22:48

Iraïd tourna bien la tête à droite et vu des ombres s’animer. Mais pas comme elles auraient du … ce n’était les simple ombres des rochers projeté au sol par la luminosité, non elle ne bougeait vraiment dans le mauvais sens. Et merde, pourquoi il fallait que cela tombe sur lui … Ou plutôt pourquoi il fallait qu’il y est un manipulateur de l’ombre, ici et maintenant? Alors que la ville est assez grande pour ne pas croiser un prêtre de la journée, ou même de la semaine si l’on s’arrange bien. Et bes non, il a fallu que le rouquin utilise sa magie de la Terre - alors que précédemment il avait bien fait attention de ne jamais y recourir - pour croiser des personnes de l’Eglise. Quelques choses lui disait que cela allait mal finir… Ne prenant même pas en compte les remerciements des habitants, le philosophe se concentrait sur ces personnes qui avait utilisé la magie de l’ombre et tomba sur les deux jumelles. Iraïd blêmit. Il fallait en plus qu’elle soit deux… un seul lui aurai très bien suffit, vous savez ? Y avait pas besoin d’en avoir deux…

Les deux jeunes femmes s’approcha de lui pour le tirer un peu plus loin, il n’omit pas de résistance, du moins pour le moment. Cependant le philosophe resta bien méfiant et guetta absolument tout leurs mouvements. Un seul et il pourrait finir décapité. Ce n’était pas la première fois que le roux avait affaire à des prêtres… sauf que généralement, il ne les voyait pas en groupe ou simplement deux. Franchement, lui qui s’était arranger pour être inconnu à l’Eglise depuis qu‘il était arrivée à la capitale, il s’était fait avoir en beauté. Et tout ceci à cause d’un imbécile qui s’amusait sur les toits et qui avait fait écroulé une maison. Si le rouquin arrive à survivre, il se jugea de retrouver cet homme et de l’enterrer vivant… qui à dit que les philosophes étaient toujours pacifique ? Bizarrement, ils le sont beaucoup moins dans ils sont menacé de mort. Iraïd ne pensait pas que les deux filles ne penserai qu’à s’entrainer en le voyant. Mais qu’elles voulaient directement l’éliminer parce que l’utilisation de la magie de la Terre était complètement proscrit par l’Eglise. Encore les paroles, cela allait parfois quand c’était assez vague pour ne rien y comprendre. L’art aussi, en plus d’être rechercher par la noblesse. Mais la magie de la Terre… Lao ne serai pas rechercher partout à cause de sa puissance, si cette magie était accepté.

Les demoiselles identiques parlèrent, chacune leur tour, formant presque la discussion d’une seule personne. Le regard vert d’Iraïd passa de l’une à l’autre quand elles parlaient. Un combat, hein ? Iraïd eut un petit sourire, il était fasse à deux prêtresses qui allait l’air d’en avoir après lui, et il souriait. C’était tout à fait lui. Il n’avait pas vraiment peur de ces jeunes femmes car il ne se laisserai pas avoir si facilement. Le rouquin devait bien avoir dix ans de plus qu’elles et le même nombre d’année d’expérience. Cependant, il ne se permettra pas de sous-estimer son futur adversaire. Elles étaient tout de même deux, et avec le soleil qu’il y avait, assez d’ombre à disposition pour impressionner les passants. Mais tous les trois se trouvait en ville, les murs des maisons étaient faite en pierre, ils voulait la terre de leur pied. Alors le rouquin avait autant l’avantage du terrain que les deux rousses.

- un combat? Excusez moi Demoiselles, mais je n’aime pas me battre….

Il recula jusqu’à être dos à un mur, son sourire n’avait pas changer… Puis délicatement, Iraïd posa une main sur le mur, et avec un petit fonçage de sourcil, ce mur s’ouvra derrière lui. Le philosophe s’y engouffra en quelque pas et refermait le mur entre lui et les prêtresse. Il traversa la maison auquel il était rentré à grand pas et ressortis par la porte à l’autre bout avant de se mettre à courir à travers la rue, prenant toujours soin de longer les murs. Que la course-poursuite commence!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours  ( Naellya & Aellya ) Vide
MessageSujet: Re: Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours ( Naellya & Aellya )   Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours  ( Naellya & Aellya ) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Que fait-on dans la rue ? On rêve .. ou l'on cours ( Naellya & Aellya )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Rues commerçantes Ѧ-