AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un mécénat ? Pourquoi pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ʌ Noble Ʌ

Azhran Nocturnae

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 412
♦ Messages : 117
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Petite douceur
♦ Date d'inscription : 03/11/2010
♦ Age : 32

Un mécénat ? Pourquoi pas ! Vide
MessageSujet: Un mécénat ? Pourquoi pas !   Un mécénat ? Pourquoi pas ! EmptyDim 26 Juin - 18:01

Azhran venait tout juste de sortir de sa loge. Elle avait assisté avec beaucoup de plaisir à une magnifique représentation théâtrale à laquelle l'avait invitée un duc. Elle avait accepté cette invitation par pur principe et était persuadée qu'elle allait s'ennuyer ferme... mais cela n'avait finalement pas été le cas, bien au contraire. C'était une pièce originale dans laquelle évoluaient des personnages réellement profonds qui se laissaient glisser au rythme des divers rebondissement inattendus le long d'un scénario des plus travaillé. Cela n'était pas un chef d’œuvre comme la pièce à laquelle elle se souvenait avoir assisté à l'époque ou elle faisait ses études à Ishtar, mais c'était différent. Ce qui l'avait le plus marqué à l'époque, c'était le jeu d'un certain acteur... mais cela faisait longtemps, elle avait même oublié son nom. C'était fort dommage d'ailleurs, elle aurait apprécié pouvoir aller à nouveau contempler son magnifique jeu... mais tant pis. Il y avait quand même visiblement un joli potentiel dans la Capitale et ne s’ennuierait pas. Cela lui fit d'ailleurs penser au fait qu'il fallait qu'elle se mette en quête d'un acteur ou un musicien en mal de financement, il était très bien vu dans la haute société de s'occuper ainsi de quelqu'un de prometteur sans gros revenus... mais elle s'en soucierait plus tard. Après tout, sa réputation était déjà excellente et, mis à part cette petite tâche de Yue, tout allait bien pour le moment...

Adressant un sourire timide au noble qui l'avait invitée et qui venait de prendre congé d'elle pour aller s'entretenir avec quelqu'un à l'autre bout de l'Opérâthre, la jeune femme traversa tranquillement le couloir bondé en direction de la sortie, profitant de sa bonne humeur et de l'impression agréable que lui avait laissé la pièce qu'elle venait de voir...


- Ne serait-ce pas ce fameux acteur ?

- Qui donc ?

- Kin Lightheaven, vous savez bien, il est très connu ces derniers temps !


Kin... Kin Lightheaven... c'était ça ! C'était ce fameux acteur qu'elle avait trouvé si bon et si doué à l'époque. Était-il présent ? Elle se rapprocha discrètement des nobles qui discutaient en désignant une porte entrouverte tout en finissant par s'éloigner pour aller colporter quelques ragots supplémentaires. Elle jeta un œil à l'intérieur... et se fendit d'un sourire sincère. C'était lui. Il était juste sous ses yeux, visiblement en train de parler avec un supérieur hiérarchique. Elle décida de l'attendre devant la porte afin de pouvoir discuter avec lui... après tout, elle tenait à le féliciter pour sa performance de l'époque, et à lui demander quand il comptait donner sa prochaine représentation... elle ne l'aurait ratée pour rien au monde...

Sans réellement le vouloir à la base, elle entendit ce sur quoi portait leur conversation. Visiblement, Kin montait une pièce pour l'Empereur et avait besoin de davantage d'argent qu'il n'en avait pour mener son projet à bien... et son supérieur venait de refuser en prétextant allez savoir quoi. Azhran se sentit outrée... comment pouvait-on refuser quelque chose à quelqu'un d'aussi doué ? Surtout si c'était pour l'Empereur !!! C'était décidé... elle allait attendre qu'il sorte, et lui proposer de le financer entièrement pour ce projet, ainsi que pour les suivants. Ce projet-ci était particulièrement intéressant, il touchait au but de la jeune princesse, mais les autres le seraient sans doutes également... après tout, à l'époque ou elle l'avait vu sur scène, elle avait déjà été complètement fascinée par son jeu d'acteur... il s'était sans doutes encore plus amélioré depuis !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Un mécénat ? Pourquoi pas ! Vide
MessageSujet: Re: Un mécénat ? Pourquoi pas !   Un mécénat ? Pourquoi pas ! EmptyMar 28 Juin - 9:54



ACTE II
Scène 2


Comtesse Isabelle(*), Kin Lightheaven, Azhran Nocturnae


L’obscurité la plus totale règne. La représentation d’un autre metteur en scène se déroule en ce moment même. Personne ne parle dans cette énorme salle qu’il connaît depuis si longtemps. En bas, les fauteuils sont remplis. En haut, toutes les loges sont occupées. Visiblement la pièce plaît aux aristocrates. Mais attire également certains civils qui peuvent se permettre de se payer une place pour une pièce de théâtre au Palais des Arts. Ce n’est pas donné à tout le monde non plus. Sur la scène les acteurs jouent leurs rôles à merveille et tout le monde semble intéressé dans la salle. Pas de sifflements. Lui, lui est assis sur un banc dans la loge des travailleurs, tout en haut. Il assiste également à la représentation tout simplement pour voir et apprendre. Il veut comprendre ce qui rend certaines pièces attirantes et qui deviennent ensuite des succès. On ne voit pas la chose de la même façon lorsqu’on est acteur et metteur en scène. Il s’en est rendu compte. Il se lève, ennuyé par la représentation qu’il est en train de regarder. Il doit être le seul. Il fait les cents pas dans la petite loge et les ingénieurs de la lumière le fixent étrangement en se demandant ce qu’il fait. Quelque chose semble le préoccuper. Il ne se préoccupe plus de la pièce et pense à la sienne. Celle qui va bientôt être montrée à l’Empereur. Tout d’un coup il se redresse encore plus qu’il ne l’est et sort précipitamment de la petite salle.

Il se dirige d’un pas plutôt rapide vers le bureau de la Directrice. Celui-ci se trouve au troisième étage, celui où sont les loges pour les aristocrates les plus riches de tout l’Empire. Il descend les escaliers aussi vite qu’il le peut. Il espère en même temps que la Directrice se trouvera dans son bureau, il doit vraiment lui parler ce soir. L’affaire devient plus qu’urgente et il ne sait pas quand est ce qu’il peut en discuter avec elle une autre fois. La représentation se rapproche de plus en plus. Il ne lui faut qu’une minute pour rejoindre sa destination. Il frappe à la porte mais personne ne répond et ne vient lui ouvrir au bout de quelques secondes. Il jure et il peste. Heureusement qu’il est seul dans le couloir à part certains gardes qui surveillent les loges. Mais ils ne se préoccupent pas de lui. Il ne sait pas quoi faire et hésite. Il reste tout de même devant le bureau, peut-être que la Directrice va venir d’ici quelques minutes. Il s’assoit alors sur une petite chaise posée à côté du bureau au cas où quelqu’un devait attendre comme lui. Ses yeux tournent dans tous les sens mais ce qu’il voit, le connaît par cœur depuis le temps qu’il travaille ici.

La Directrice de l’Opérâthre, à savoir la Comtesse Isabelle(*), arrive tranquillement avec un gobelet dans une des mains. Il se lève instantanément, fait la révérence comme à l’habitude pour la saluer et lui propose de la décharger du gobelet pendant qu’elle ouvre la porte du bureau avec sa clé. Elle accepte avec un grand sourire et il s’exécute. Quand elle sort la clé de la serrure, il s’empresse d’ouvrir la porte pour la laisser passer par la suite. Elle le remercie pour sa politesse et entre à l’intérieur, suivie par lui. Il met le gobelet sur la table à un endroit où il n’y avait pas des tas de feuilles pendant qu’elle s’assoit sur son fauteuil. Il refuse d’en faire de même et préfère rester debout.


COMTESSE – Que me veux-tu mon cher Kin ? Tu dois avoir quelque chose d’important à me dire si tu abandonnes la représentation de la pièce de notre meilleur metteur en scène.
KIN LIGHTHEAVEN (piqué un peu par l’expression « meilleur », lui qui souhaitait toujours être celui qui était le mieux apprécié)Cela concerne bien évidemment ma pièce. Notamment le budget que vous m’avez prêté afin que je puisse la réaliser. Malheureusement je suis dans le regret de vous annoncer que ce n’est pas assez et que j’aurai besoin de davantage d’argent.
COMTESSE (soupire et se masse les tempes) – Kinou, je ne peux pas te donner encore plus d’argent. Je t’en ai déjà donné énormément. En plus, j’ai beaucoup dépensé ces derniers temps sur toi et tu m’as déçu. Les nobles n’étaient pas très heureux de tes dernières représentations. Je pense que tu le sais. Je suis désolée mais aujourd’hui je ne peux vraiment rien pour toi.

Il sent la colère monter après qu’elle lui ait parlé de ses dernières représentations en tant qu’acteur. Il avait été plutôt médiocre à cause des problèmes qu’il avait rencontrés. Pour ne pas commencer à crier et se mettre en colère, il tente de se contrôler du mieux qu’il pouvait. Il commence à faire les cents pas dans la pièce et cherche une réplique plutôt calme pour expliquer le tout à la Comtesse. Il a besoin de cet argent et il fera tout pour l’avoir. Il ne se préoccupe même pas des personnes qui sortent de la pièce et qui l’aperçoivent. Elles parlent de lui mais peu lui importe. Le sujet de sa pièce est plus important.

KIN LIGHTHEAVEN – Certes Comtesse, je n’ai pas été très bon ces derniers temps. J’avais eu quelques petits soucis personnels. Vous ne pouvez tout de même pas me blâmer pour cela, chacun en possède. Maintenant que ma vie s’améliore et peut décoller encore plus si je réussis cette pièce pour l’Empereur, vous ne désirez plus m’aider dans ma quête. Vous préférez donc que je ne puisse pas livrer ma pièce à temps et que je sois la risée de tous. Je perdrai non seulement tous mes mécènes mais aussi mon prestige, ma carrière et mon confort. Souhaitez-vous que je finisse dans la rue ? Ou plutôt devrai-je dire, que je revienne à la rue ?
COMTESSE – Non, Kin, bien sûr que je ne le souhaite pas. Mais pour des raisons également personnelles, je ne peux pas te donner plus d’argent. Débrouille-toi tout seul. Je ne peux vraiment rien te dire d’autre. (voit qu’il veut répondre quelque chose de plus) Kin, non, cela suffit. J’ai dit non, c’est non. Maintenant le sujet est clos. Sors de mon bureau s’il te plaît.

Il s’arrête de marcher un instant, reste bouche bée mais ne peut rien faire d’autre. Il sort alors du bureau, plutôt en colère. Il ne la remarque même pas. Il passe à côté d’elle et s’en va vers l’escalier. En fait, il ne sait pas trop où il veut aller pour l’instant. Il a besoin de se calmer, c’est tout ce qu’il sait.

(*) : Personnage Prédéfini dont le nom peut changer s'il est pris par un joueur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
Ʌ Noble Ʌ

Azhran Nocturnae

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 412
♦ Messages : 117
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Petite douceur
♦ Date d'inscription : 03/11/2010
♦ Age : 32

Un mécénat ? Pourquoi pas ! Vide
MessageSujet: Re: Un mécénat ? Pourquoi pas !   Un mécénat ? Pourquoi pas ! EmptyMar 28 Juin - 21:57

La conversation que venait d'entendre la princesse s'était plutôt mal terminée, et le jeune homme était sorti du bureau de la directrice sans même la regarder. Un instant désappointée que quelqu'un comme lui de la remarque pas, la jeune femme préféra penser qu'il était perdu dans ses pensées désagréable plutôt qu'autre chose. Elle ordonna à l'un de ses domestiques de rattraper Kin et de lui demander de l'attendre un instant, puis pénétra dans le bureau de la directrice sans prendre la peine de frapper à la porte. Elle la dévisagea juste le temps de laisser à cette femme égoïste de la reconnaitre, puis s'adressa à elle sur un ton un peu froid, tout en conservant quand même un air doux et agréable.

- Vous ne devriez pas refuser ainsi des choses à quelqu'un comme Kin Lightheaven. Après tout, d'après ce que j'ai compris, la pièce sur laquelle il travaille en ce moment est destinée à l'Empereur en personne, si c'est réussite, et cela en sera une, je puis vous l'affirmer, vous en retirerez également un certain prestige... Mais s'il vient aux oreilles de l'Empereur que vous n'avez pas voulu aider l'un de ses acteurs favoris à lui faire ce cadeau, pire, que vous lui avez mis des bâtons dans les roues, comment pensez vous qu'il réagira ?

Voyant que la directrice ouvrait la bouche pour répondre quelque chose, Azhran leva la main pour la faire taire.

- Je ne suis pas ici pour vous faire la morale, ni même pour que vous reveniez sur votre décision. Je tenais simplement à vous faire réfléchir sur les implications du refus catégorique que vous venez de servir à cet acteur, c'est tout. Je vous souhaite une bonne fin de soirée.


Elle se détourna et, sans un mot de plus, ferma doucement la porte du bureau derrière elle, préférant se focaliser sur l'acteur plutôt que sur cette stupide comtesse. Elle demanderait peut-être à son père de cesser de lui donner de l'argent la prochaine fois qu'elle en aurait l'occasion... Azhran n'avait pas l'habitude de se préoccuper des personnes "socialement inférieures" à elle, mais quand elle s'attachait à quelqu'un, quelle qu'en soit la raison, elle ne supportait pas de savoir que certaines personnes se mettaient en travers de leur chemin. Cet acteur l'avait touchée quand elle l'avait vu sur scène, elle tenait à l'y voir à nouveau... c'était aussi simple que cela. Elle rumina sa colère et sa frustration tout en allant rejoindre son serviteur qui devait avoir arrêté Kin... elle aurait préféré pouvoir gifler cette stupide femme et lui lancer quelques insultes bien senties, la rabaisser plus bas que terre, la démettre de ses fonctions et l'envoyer à 'Jarzaad pour qu'il en fasse une esclave mi-femme, mi-vermine... une femme-ver de terre tiens... bonne idée, ça lui irait bien... toute à ses pensées, elle failli ne pas voir Kin... mais le repéra grâce au signe que lui adressa son serviteur. Elle se dirigea vers eux en adressant à son domestique un sourire de gratitude... puis lui demanda d'aller chercher de quoi boire et grignoter pour elle et l'acteur. Elle s'installa dans un gros fauteuil confortable en face de Kin. Ils étaient dans une sorte l'alcôve et pourraient ainsi discuter tranquillement sans craindre d'être déranger par les personnes qui déambulaient dans les couloirs.

- Bonsoir...

Elle devait tout de même jouer son rôle de jeune fille douce et innocente, mais pour une fois, elle serait sincère.

- Je... je suis navrée de vous déranger ainsi, je suis certaine que vous devez être très occupé et demandé, après tout, vous être un acteur très apprécié... mais j'ai surpris votre conversation avec la comtesse un peu plus tôt...

Elle rougit délicatement, comme si elle était très gênée de cela.


- J'en suis également désolée, je ne souhaitais pas écouter, c'est juste que je passais par là et... et...

Elle baissa la tête, rougissant davantage.

- Enfin toujours est-il que je voulais vous proposer de vous financer. Ma famille est très riche et, vous ayant vu sur scène il y a quelques temps, je ne puis me résoudre à vous laisser gâcher votre immense talent par manque de moyens. Ce que je vous propose est simple : demandez ce que vous voulez, que se soit de l'argent ou autre chose, et je vous le ferais parvenir. J'ai également entendu que vous travailliez sur une pièce destinée à l'Empereur... savoir que celle-ci ne pourrait être aussi merveilleuse qu'elle aurait dû l'être pour la même raison me rend réellement triste. Notre Empereur mérite que vous puissiez lui offrir ce qu'il y a de mieux... et si pour ce faire vous avez besoin de beaucoup d'argent, je vous le donnerais.

Elle releva timidement les yeux vers lui et lui adressa un petit sourire, comme si elle était toute intimidée par sa présence.

- Je... j'espère ne pas m'être montrée trop... trop... je ne sais pas... mais je m'en voudrais de vous avoir dérangé ou gêné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Un mécénat ? Pourquoi pas ! Vide
MessageSujet: Re: Un mécénat ? Pourquoi pas !   Un mécénat ? Pourquoi pas ! EmptyMer 29 Juin - 13:06

Un serviteur rentre dans son champ de vision. Il s’arrête tout de suite après l’avoir remarqué. Le serviteur, qu’il ne connaît pas et voit pour la première fois, lui fait signe de le suivre. Il ne sait pas pourquoi et est un tout petit peu étonné. Cette interaction nouvelle semble le calmer un peu et lui faire oublier sa colère précédente. Pourtant, il part avec l’autre homme, pensant que cela devait être un serviteur d’un des nobles qui assistaient à la pièce. Il ignorait ce qu’il lui voulait vraiment. Les deux hommes se dirigent vers une sorte d’alcôve où le serviteur se pose à côté d’un fauteuil et attend l’acteur. D’un nouveau signe de la main, il lui montre de s’asseoir. L’acteur ne se fait pas prier et, déjà beaucoup plus calme, il laisse le serviteur lui tenir le fauteuil. L'homme ne parle pas. L'acteur lève la tête pour le regarder mais celui-ci ne réagit pas. Il se demande bien qui est ce mystérieux serviteur et encore plus le noble pour qui il travaille. Ou encore tout simplement ce que le noble souhaite de lui. Probablement le rencontrer, après tout c'est un acteur très connu dans la capitale.

KIN LIGHTHEAVEN - Puis-je savoir pour qui vous travaillez, s'il vous plaît ?

Silence. Le serviteur ne répond pas. Peut-être n'est il pas autorisé à dire quoique ce fût. La situation paraît plutôt étrange à l'acteur. Au moment où il souhaite se lever pour partir, quelque peu agacé finalement par la situation, une dame arrive. Elle sourit mais il lui semble que c'est pour son serviteur et non adressé à lui. Peu lui importe. Il reste alors dans son fauteuil, tout en la regardant. Comme il se dirige vers eux, il en déduit qu'elle veut le voir. Il ne bouge pas et ne se lève que lorsqu'elle est à côté de lui. Il fait la révérence puisque c'est une noble, donc une personne importante et gradée dans la société, mais aussi c'est une femme. Il ne la connaît pas, du moins de vue. Peut-être en a-t-il entendu parler mais il n'en sait rien. Pas encore.

AZHRAN NOCTURNAE - Veuillez chercher une boisson et des petites choses à grignoter pour nous.

L'acteur ne dit rien encore. Il s'assoit dans un des fauteuils alors que la femme occupe un autre fauteuil, en face de lui. Elle semble vouloir commencer à discuter tout de suite. Il ne parle pas et attends qu'elle le fasse en premier. Il l'écoute jusqu'au bout pendant qu'elle parle, sans l'interrompre même si l'envie l'en prends.

Spoiler:
 

Elle lève la tête et les yeux sur lui, en souriant et comme si elle était intimidée par sa présence. Il lui sourit également pendant qu'il l'écoute. Il sait qu'elle a encore quelque chose à lui dire alors il la laisse terminer avant de poser la question qui lui trotte dans la tête depuis quelques instants.

AZHRAN NOCTURNAE - Je... j'espère ne pas m'être montrée trop... trop... je ne sais pas... mais je m'en voudrais de vous avoir dérangé ou gêné...
KIN LIGHTHEAVEN - Ma Dame, sachez que cela n'est point grave. J'étais simplement un peu étonné car je ne savais pas trop ce qui se passait. Mais ne vous inquiétez point ni pour la conversation que vous avez entendue, ni pour la façon dont vous m'avez abordé. Je ne suis point dérangé du tout. Par ailleurs, je vous remercie pour cette soudaine proposition. C'est vraiment très aimable de votre part et je vous en serai reconnaissant. Si votre proposition est sincère, ce dont je ne doute pas bien évidemment, vous serez ma sauveuse et je vous le revaudrai toute ma vie. Vous n'avez pas idée comme cette pièce est importante pour moi et pour mon futur. Je n'ai aucune envie de tout gâcher. (mets la main devant la bouche et tousse un coup pour s'éclaircir la gorge) Je serai le plus heureux des hommes grâce à votre aide. Toutefois, vous ne vous vous êtes présentée et il ne me semble point vous connaître, du moins de vue. Or, voyez-vous, et je pense que vous comprendrez, il me faudra savoir un tant soit peu votre identité avant d'accepter votre offre.

Il se tait après un tel discours plutôt long pour sa part. Mais avec les futurs mécènes, il faut toujours les amadouer d'une manière ou d'une autre. Il ne parle que lorsque c'est nécessaire. C'est nécessaire dans une telle situation. Et il n'a pas honte de ne pas refuser une telle offre. Il en a besoin, elle lui tombe miraculeusement sur la tête, il n'est pas fou pour ne pas prendre sa chance. Surtout que c'est pour la bonne cause et surtout pour le maintien de sa carrière.

Spoiler:
 


Dernière édition par Kin Lightheaven le Sam 9 Juil - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
Ʌ Noble Ʌ

Azhran Nocturnae

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 412
♦ Messages : 117
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Petite douceur
♦ Date d'inscription : 03/11/2010
♦ Age : 32

Un mécénat ? Pourquoi pas ! Vide
MessageSujet: Re: Un mécénat ? Pourquoi pas !   Un mécénat ? Pourquoi pas ! EmptySam 2 Juil - 15:02

- Me présenter ?

Décidément, être plus ou moins sincère ne lui réussissait pas vraiment. En règle générale c'était la première chose qu'elle faisait, histoire d'impressionner ses interlocuteurs avec un nom qui était capable de faire frémir n'importe qui... les Nocturnae étaient connus et reconnus dans tout l'Empire comme l'une des familles les plus influentes, voir comme LA famille la plus influente... leur ambition, leur puissance, leur richesse et leurs liens étroits avec l'Église en faisaient des adversaires redoutables, des gens qu'on préférait largement avoir de son côté plutôt que contre soit. Bien entendu, sa réputation à elle avait déjà dépassé tout cela et elle passait pour une fleur innocente et fraiche qui aurait poussé par hasard au milieu d'un épais roncier... peut-être n'avait-elle rien dit pour, inconsciemment, laisser le choix à Kin d'accepter sa proposition sans avoir peur de se fourrer dans quelque plan qu'elle aurait eu derrière la tête...

- Je suis navrée, comment puis-je être aussi impolie...

Elle lui adressa un sourire innocent et doux avant de poursuivre.

- Je me nomme Azhran Nocturnae, je suis une princesse de la Province de Semini. Mon père n'a pas pour habitude de faire des propositions de ce genre, je dois l'admettre, c'est pourquoi je tiens à préciser qu'elle ne vient que de moi. Il m'approuvera, bien entendu, après tout il apprécie également beaucoup les arts, notamment le théâtre.


Elle prit un air pensif, réfléchissant quelques instants silencieusement.


- Concernant mon offre, sachez que si vous l'acceptez, je serais capable de vous offrir un budget illimité concernant la création de votre pièce ainsi que les suivantes, vous aurez également la possibilité d'obtenir tout ce qu'il vous faudra au niveau personnel, c'est à dire au niveau vestimentaire et autre, je pourrais aussi vous fournir quelques serviteurs ou esclaves pour vous aider dans votre tâche ainsi que dans votre quotidien. La famille Nocturnae ne prend généralement pas soin d'une personne en particulier, nous préférons par exemple financer tout un programme, ou une affaire, comme ce théâtre par exemple, mais sachez que, même si nous n'en avons pas l'habitude, nous sommes tout de même capable de faire ça très bien.

Et c'était vrai. Si Kin acceptait son offre, il n'aurait plus jamais besoin de demander à qui que se soit une aide financière quelconque. Ses dépenses seraient entièrement couvertes, aussi bien au niveau de son travail qu'à celui de ses besoins quotidiens. Azhran lui aurait bien proposé de lui offrir une résidence en ville, mais peut-être disposait-il déjà d'un logement agréable quelque part... après tout, elle n'était pas en train de proposer à un quelconque clochard de le tirer du ruisseau, c'était un acteur célèbre et réputé qu'elle voulait prendre sous son aile. Elle ne l'avait pas précisé, mais en plus d'une aide financière qu'elle pouvait lui apporter, être ainsi protégé par le nom des Nocturnae offrirait au jeune homme la capacité d'ouvrir bien des portes qui lui auraient été fermées sans lui... Elle lui adressa un regard amical ainsi qu'un nouveau sourire.

- Alors ? Qu'en pensez-vous ? Acceptez-vous mon offre ? Oh ! Et j'ai oublié de préciser que nous ne vous demanderons rien en échange de tout cela... je souhaite simplement vous aider car vous êtes plein de talent. Voir un tel don gâché à cause du manque d'argent serait vraiment très dommage... l'Empire perdrait un précieux acteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Un mécénat ? Pourquoi pas ! Vide
MessageSujet: Re: Un mécénat ? Pourquoi pas !   Un mécénat ? Pourquoi pas ! EmptySam 9 Juil - 17:50

Il l’écoute sans l’interrompre. Il ne réagit même pas lorsqu’elle se sent confuse de ne pas s’être présentée. Après tout, c’est dans son caractère de ne pas trop montrer ses sentiments ou simplement de ne pas être très réactif. Il regarde c’est tout. Il se contente simplement de cela, tout comme il se contente de la laisser parler jusqu’à la fin.

Spoiler:
 

Pour l’instant, il ne dit mot. Il se redresse dans son fauteuil quand il entend le nom et le prénom de la noble. Azhran Nocturnae. Il a déjà entendu des rumeurs sur cette famille. Une famille très influente avec qui il vaut mieux être ami plutôt qu’ennemi. Il sait également que la jeune femme est une prétendante au titre d’Impératrice. Cela explique son intérêt pour cette pièce. Elle pourrait gagner les grâces de l’Empereur plus facilement. Il hausse des sourcils lorsqu’elle prononce le mot « esclave ». Il n’a pas envie d’avoir des esclaves. Il n’en a pas besoin et il n’aime pas cela. Les serviteurs pourraient servir afin de ranger le matériel ou le mettre en place. Pour assister pendant les répétitions en amenant les choses nécessaires comme les boissons ou la nourriture, le matériel technique en lui-même également. Plus elle parle, plus il réfléchit. Il entend tout de même tout ce qu’elle lui dit. Il met ses doigts sur le menton, son coude étant placé sur l’un des accoudoirs du fauteuil. Dans cette position, il reflète très bien une personne qui pense. Afin de se sentir mieux dans le fauteuil, il croise ses jambes à la façon d’une femme et enfonce ses fesses encore plus dans le coussin. Il ne réagit pas encore. En réalité, cette proposition est alléchante.

Il se lève afin de faire le tour des fauteuils et de la table basse. Il garde ses doigts sur son menton et ne parle pas encore. Un léger silence s’installe dans la pièce entre eux car les autres nobles qui sortent de la salle font encore beaucoup de bruits. Il ne s’en préoccupe pas du tout. Il réfléchit. Il essaye de trouver les avantages et les inconvénients de cette nouvelle proposition de mécénat. Tout d’abord, il a besoin d’argent qu’elle peut lui offrir. Les autres nobles semblent l’abandonner un peu ces derniers temps à cause de ses performances récente qui furent mauvaises. Grâce à la princesse, il peut ne dépendre que d’une seule personne. Cela fait moins de personnes à satisfaire. Cela fait moins de fêtes mondaines auxquelles il doit assister. Ce n’est pas un mal, il s’ennuie tout le temps lors de ces réunions entre nobles. Cela fait moins de lèche botte à faire, ce qui le fatigue beaucoup. Cela lui laisse le temps de se donner davantage pour son métier et de travailler plus. La proposition est donc plutôt bonne et intéressante. De plus, si la princesse devient Impératrice, il a dans sa poche les deux monarques. Le seul inconvénient est que les nobles peuvent ne pas apprécier cette manigance et que l’audience baisse. Il lui faut garder au moins un ou deux mécènes afin d’éviter cela.


KIN LIGHTHEAVEN (se rassoit dans son fauteuil et la fixe du regard)En effet, votre proposition m’intéresse fort. Vous m’offrez également une possibilité de tout réaliser, ce serait vraiment une opportunité que je ne puisse pas refuser. Par ailleurs, sachez ma Dame, que je suis le plus heureux des hommes à cet instant, de vous avoir rencontrée. Une si belle et généreuse jeune femme comme vous. C'est vraiment un énorme honneur, princesse Nocturnae.

Il sourit. Après tout, il n’a pas encore perdu ce réflexe de faire de la lèche botte pour plaire à quelqu’un. Elle est belle, mais il ne s’en préoccupe pas. Il n’est pas intéressé par cette femme. Elle aussi lui a fait des compliments sur son talent. Parfois un peu trop gros pour qu’il croit que tout est sincère. Même si cela l’est, elle en fait beaucoup trop. Alors il n’hésite pas à faire de même. Et surtout ne pas montrer ce qu’il pense réellement à ce moment. D’ailleurs, la pensée de la soirée passée avec Lysander lui revient en mémoire. Il frissonne alors.

KIN LIGHTHEAVEN – Avant de faire complètement affaire avec vous, je tiens à vous préciser que j’ai déjà un couturier qui répond au doux nom de Lysander Dior. J’espère que cela ne vous dérange point. Votre argent lui permettra de finaliser son travail et de confectionner sans problèmes les derniers costumes qui nous manquent.

Pour l’instant, rien d’autre comme précisions. Cela allait venir avec le temps, au fil de la conversation quand ils discuteront de ce qu’il souhaite et a besoin réellement à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
Ʌ Noble Ʌ

Azhran Nocturnae

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 412
♦ Messages : 117
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Petite douceur
♦ Date d'inscription : 03/11/2010
♦ Age : 32

Un mécénat ? Pourquoi pas ! Vide
MessageSujet: Re: Un mécénat ? Pourquoi pas !   Un mécénat ? Pourquoi pas ! EmptyMar 19 Juil - 2:36

Il était intéressé, réellement intéressé ! La princesse était ravie. Non seulement elle allait se débrouiller pour que cet acteur qui l'avait tant impressionnée se produise de plus en plus, mais en plus, il allait pouvoir réaliser la pièce destinée à l'Empereur comme il le souhaitait. Non seulement elle avait envie de voir cette pièce, mais le fait d'avoir participer à la création de quelque chose de spécial pour l'Empereur était réellement un bon point. Il le saurait sans doutes, et apprécierait son geste ! Bon... elle lui aurait proposé de l'aider même s'il n'avait pas cette pièce en cours de création, mais autant ne pas cracher bêtement sur une opportunité pareille n'est ce pas ? De plus, elle était elle même impressionnée... n'importe qui se serait immédiatement méfié en entendant son nom de famille... après tout, les Nocturnae étaient tous tristement réputés dans tout l'Empire, leur réputation n'était plus à faire, loin de là, et mis à part leurs liens très forts avec l'Église, le reste des rumeurs qui tournaient sur leur compte étaient loin d'être très flatteuses. Bien ententu, ils avaient de nombreux sympathisants, après tout, les nobles restaient des nobles : des créatures assoiffées de pouvoir et d'or qui se jetaient sur quiconque avait une plus grosse fortune et/ou réputation que la leur histoire d'en profiter au maximum, un peu comme des sangsues, et d'essayer de récupérer les miettes de leur aura de puissance qu'ils souhaitaient tant avoir rien que pour eux. Mais de toute façon, Kin n'avait pas à grappiller les miettes de la princesse, elle venait de lui offrir les plus beaux morceaux sur un plateau d'argent...

Il parlait d'une opportunité qu'il ne pouvait pas refuser... bien entendu, quiconque aurait dédaigné une telle offre aurait été soit fou, soit partisan des terroristes qui luttaient contre le Haut-Prêtre, l'Empereur, et donc contre l'Empire lui même. Et elle se doutait que Kin ne pouvait pas faire partie de ces rats immondes incapables de se satisfaire de tout ce que l'Empire leur offrait déjà plus que gracieusement. Il parlait bien et c'était un bon flatteur. Il irait loin, très loin, et c'était elle qui allait le pousser pour qu'il monte encore plus haut que prévu. Merveilleux. Il savait lécher les bottes des personnes qui pouvaient l'aider à grimper au sommet, tout en restant sobre sans trop appuyer sur ses flatteries, comme si c'était totalement naturel de complimenter les gens avec qui il conversait. C'était parfait.

La jeune femme sursauta légèrement en entendant le nom du couturier qu'il souhaitait conserver et à qui il comptait donner un peu de l'argent qu'elle lui proposait. En temps normal, elle aurait refusé tout net, après tout, elle n'allait pas le laisser donner l'argent de sa famille au premier idiot venu capable de tenir une aiguille... mais là c'était différent.


- Vous parlez de la demoiselle Dior c'est bien cela ?


Elle lui adressa l'un de ses plus adorables sourire. Ce jeune homme qui se faisait passer pour une femme qu'elle avait déjà eu l'occasion de rencontrer était une pure merveille également, il était brillant, doué, il lui avait confectionné deux robes absolument sublimes qui lui allaient à la perfection... entendre son nom alors qu'elle parlait de donner de l'argent à quelqu'un pour l'aider à avancer était réellement une merveilleuse coïncidence.

- J'ai déjà rencontré cette charmante personne, et je désirais justement m'entretenir à nouveau avec elle. J'ai chez moi deux magnifique toilettes qu'elle a confectionne spécialement pour moi et qui m'ont été offertes par un ami de ma famille, cette jeune femme a un talent extraordinaire, et je dois vous avouer je comptais plus ou moins lui proposer un accord qui ressemblerait à celui dont je viens de vous parler.

Elle sourit à nouveau.

- Je pense que nous allons bien nous entendre mon cher...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Un mécénat ? Pourquoi pas ! Vide
MessageSujet: Re: Un mécénat ? Pourquoi pas !   Un mécénat ? Pourquoi pas ! EmptyDim 14 Aoû - 13:37

Spoiler:
 

A l’annonce de la Princesse, il se crispa tout d’un coup. Il n’était pas du tout habitué à ce surnom-là. Depuis qu’il avait rencontré le couturier, il l’appelait par son prénom ou son nom en face des autres. Jamais il n’utilisait le surnom que l’homme avait voulu faire passer et faire en sorte d’être ainsi nommé par les autres. Mais il le connaissait que trop bien. En même temps, il se souvenait qu’au début, lui non plus ne savait comment s’adresser à lui. Il trouvait cela assez troublant même s’il avait l’habitude des hommes qui s’habillaient en femme, et cela ne le dérangeait pas. Il serra les dents un instant et ses muscles se contractèrent. En fait il avait cité son prénom en espérant que la Princesse acquiescerait simplement de la tête sans en parler davantage. Ces derniers temps, il avait remarqué que ses pensées tournaient beaucoup autour de cet homme. Une fois son prénom prononcé, il ne pouvait s’empêcher de réfléchir à ce qu’il avait vécu avec Lysander. Dès qu’il s’en rendait compte, il retrouvait ses esprits en se maudissant. Jamais cela ne lui était arrivé plus tôt. Il ne fallait donc pas qu’ils continuassent de parler du couturier parce qu’il se doutait bien que toutes les pensées qu’il tentait de cacher au plus profond de son esprit, allaient tout simplement refaire surface.

Il tenta alors de ne pas le montrer à la Princesse. Cette inquiétude le forçait à ne plus être aussi à l’aise qu’à l’instant précédent. Il ne savait plus vraiment ce qu’il devait faire. Bien évidemment, il restait plutôt calme à l’extérieur car il était habitué à ne jamais laisser transparaître ses sentiments. Il avait les jambes croisées mais il les décroisa pendant un instant avant de changer de jambe. Il resta quelques instants dans le fauteuil, comme s’il voulait faire croire qu’il réfléchissait à une réponse. Il n’y avait plus de bruits dans le bâtiment puisque tous les nobles étaient déjà sortis. Ils devaient être en train de rentrer chez eux. Il vit alors la Comtesse sortir de son bureau qui ne se trouvait pas très loin et venir en leur direction. Il ne bougea pas et fit comme cela ne l’inquiétait pas du tout. Pourtant, il se doutait qu’elle viendrait lui dire quelque chose.


COMTESSE – Nous aimerions fermer l’Opérâtre alors je vous prierai de sortir et de laisser les équipes terminer leur travail.

Elle ne dit rien d’autre et s’inclina un instant avant de partir. Elle n’avait pas d’autre chose à dire et n’attendait même pas la réaction de la Princesse. Quelque part, il la remerciait intérieurement d’avoir interrompu la conversation. De cette manière, il avait tout simplement un moyen de se dérober de la discussion. Non pas qu’il n’avait plus envie de marchander avec la Princesse, mais il estimait que tout avait été dit. Les détails pouvaient être vus bien plus tard. Il se leva alors et s’inclina devant Azhran Nocturnae.

KIN LIGHTHEAVEN – Ma Dame, sur ce, je vais vous laisser. J’ai été très ravi de faire votre connaissance et vous remercie grandement de l’attention que vous me portez. C’est très important pour moi et surtout, cela me fait énormément plaisir. Si vous ne m’en voudrez pas, je préfère m’entretenir avec vous des détails une autre fois. Je vous propose, si vous le souhaitez, de venir voir une des répétitions dans deux jours. Qu’en pensez-vous ?

Il lui fit le baisemain tout en lui souriant. Il attendit la réponse de la femme avant de quitter les lieux. Il espérait vraiment qu’elle se rendrait à la répétition dans deux jours. Il trouvait cela tout à fait normal qu’un de ces mécènes pût voir son travail et ce dans quoi il investissait. Au moins, elle serait fixée dès le début même si, comme elle le prétendait, elle ne doutait pas de son talent. En tout cas, l’acteur partit tout heureux de l’Opérâtre. Il avait à nouveau les moyens de poursuivre son projet !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
Contenu sponsorisé




Un mécénat ? Pourquoi pas ! Vide
MessageSujet: Re: Un mécénat ? Pourquoi pas !   Un mécénat ? Pourquoi pas ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un mécénat ? Pourquoi pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Quartier Magna Ѧ :: Le Palais des Arts-