AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entrainement matinal [PV moi \o/]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
† Prêtresse †

avatar

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 561
♦ Messages : 87
♦ Âge du perso' : 17
♦ Fiche : A deux, c'est mieux.
♦ Date d'inscription : 03/03/2011
♦ Age : 31

MessageSujet: Entrainement matinal [PV moi o/]   Mer 22 Juin - 1:31

La nuit était encore totale quand Naellya ouvrit les yeux. Comme toujours, encore à demi perdue dans ses rêves, il lui fallut quelques instants pour comprendre où elle se trouvait. Elle était dans sa chambre, allongée dans son lit contre le corps chaud et doux de sa sœur jumelle, Aellya... Les deux jeunes filles avaient toujours dormis ensembles, et ça n'était pas demain la veille que cette petite habitude que certains trouvaient choquante allait changer. Même si leurs avis divergeaient parfois, elles ne se quitteraient jamais... ensembles, elles étaient un tout, un unique, deux corps pour une personne, et deux personnes dans un corps. C'était comme ça et ça l'avait toujours été. Les yeux de la jeune fille s'habituèrent rapidement à l'obscurité et elle regarda Aellya dormir encore quelques minutes, un petit sourire attendrit sur les lèvres, repoussant délicatement les quelques mèches qui l'empêchaient de voir le visage de sa jumelle en entier... puis, finalement, elle se rapprocha d'elle et la serra tendrement dans ses bras en lui embrassant le front. Aellya gémit légèrement, puis ouvrit des yeux encore engourdis de sommeil...

La nuit... sombre et rassurante, comme une ombre géante protégeant les hommes. Aellya leva les yeux et adressa un sourire ensommeillé à sa jumelle tout en se blottissant dans ses bras fins. Elles s'étaient couchées tard la veille à cause d'une mission qui avait duré plus longtemps que prévu, une histoire à propos d'une femme qui aurait proféré des paroles hérétiques en publique et n'aurait pas voulu s'excuser ou revenir sur ses dires. Les deux jeunes filles étaient allées la voir, avaient discuté avec elle un moment... puis l'avaient conduite jusqu'à un autre prêtre qui s'était occupé de la questionner lui même. Ayant obtenu les aveux qu'il souhaitait, il la leur avait rendue et elles avaient pu s'entrainer tranquillement à la manipulation des ombres sur elle pendant quelques heures... jusqu'à ce que le cœur de cette femme assez âgée finisse par lâcher. Poussant un long soupir de bien être, Aellya se laissa aller dans les bras de sa jumelle en se disant qu'il n'y avait vraiment pas de meilleur endroit au monde... mais ce moment ne devait pas durer trop longtemps. Bien qu'il soit encore très tôt, elles avaient beaucoup de choses à faire, comme tous les matins...

S'écartant doucement de l'étreinte de sa sœur, Naellya repoussa les couvertures et sortit du lit en s'étirant félinement. Elle fit quelques pas dans la pièce, s'empara d'une boîte d'allumettes, et alluma l'unique bougie de leur chambre, posée sur une table en bois au milieu de la pièce. Nue, elle profita un moment de l'air frais qui s'engouffrait dans la pièce par la fenêtre qu'elles avaient laissée ouverte avant d'aller se coucher, puis alla chercher leurs vêtements d'entrainement. C'était de simples robes brunes usées jusqu'à la corde, mais elles étaient confortables et convenaient parfaitement à l'entrainement rude qu'elles s'imposaient quotidiennement. Elle enfila rapidement la sienne, déposa celle de sa sœur sur le lit, puis attrapa une lanière de cuir pour attacher ses cheveux en une longue queue de cheval rouge afin que ses longues mèches ne viennent pas la déranger...

Aellya se redressa, s'étira en frémissant à cause du froid qui régnait dans la pièce, puis passa à son tour sa robe d'entrainement sans quitter la chaleur des couvertures. Une fois habillée, elle laissa sa jumelle nouer une lanière de cuir autour de ses cheveux en une queue de cheval, exactement semblable à celle que cette dernière venait de se faire, puis elle s'étira... Se lever aussi tôt n'avait rien de plaisant pour elle... mais elles devaient s'entrainer dur et avaient toujours beaucoup de choses à faire durant la journée. C'était donc obligatoire. Poussant un petit soupir frustré, la jeune fille poussa la porte de leur chambre et attendit sa sœur dans le couloir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
† Prêtresse †

avatar

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 561
♦ Messages : 87
♦ Âge du perso' : 17
♦ Fiche : A deux, c'est mieux.
♦ Date d'inscription : 03/03/2011
♦ Age : 31

MessageSujet: Re: Entrainement matinal [PV moi \o/]   Mer 22 Juin - 2:19

Naellya referma la porte qui grinça violemment en espérant n'avoir réveillé personne. Elles n'étaient pas les seules prêtresses à se lever aussi tôt, mais autant ne pas tirer du lit ceux et celles qui préféraient ouvrir les yeux quand le soleil était déjà haut dans le ciel... après tout, chacun sa technique. Pieds nus sur les pierres froides du sol, elle suivit sa sœur le long des couloirs silencieux jusqu'à une petite cours intérieure. Le sol en terre battue de cette cours n'était irrégulier qu'à cause de quelques rares arbres qui avaient été plantés là des années et des années auparavant... quand le soleil se lèverait, leur ombre leur fournirait un outil de travail parfait pour s'entrainer à la maitrise des ombres... mais en attendant, elles avaient autre chose de prévu...

- Prête ?

- Toujours !

Après avoir échangé un sourire avec sa jumelle, Aellya alla se camper en face d'elle au milieu de la petite cours... elles restèrent immobiles et silencieuses durant de longues, très longues minutes. Elles avaient toutes deux les yeux fermés et semblaient concentrées sur ce qui se passait autour d'elles et en elles... Elles n'étaient pas en train de méditer, non, pas encore, cela viendrait un peu plus tard, pour le moment, elles se contentaient d'ouvrir leur esprit à chaque son, chaque mouvement qu'elles pouvaient percevoir, essayant d'étendre leurs perceptions le plus loin possible, comme si chaque mouvement de feuille, chaque souffle de vent, chaque motte de terre dérangée par la brise avait une importance capitale. Un oiseau attira leur attention quelques instants, il dormait dans l'un des arbres et avait été dérangé par l'arrivée des jumelles. Non qu'elles aient été bruyantes, mais à force de les voir là tous les jours, leur simple présence suffisait à réveiller l'animal. Il les observa un instant, puis enfouit son bec sous l'une de ses ailes et se rendormit. Elles n'étaient pas un danger ni pour lui, ni pour la nichée qu'il protégeait... Même le léger frémissement de ses plumes poussées par son bec fut immédiatement enregistré dans l'esprit des jeunes filles... elles en auraient besoin plus tard.

Au bout d'une bonne heure de concentration intense, Naellya ouvrit les yeux et constata avec la satisfaction habituelle que lui procurait ce moment, que sa sœur en avait fait de même, exactement au même moment. Elles secouèrent doucement leurs bras et leurs jambes, bougèrent leurs épaules et leurs tête histoire de délier leurs muscles que le froid et l'immobilité avaient un peu engourdis, puis commencèrent leurs étirements. C'était plutôt banal à regarder... Comme toujours, elle commencèrent par lever les bras le plus haut possible, s'étirant un bon coup en passant, puis se penchèrent, les bras toujours levés, pour aller toucher le sol le plus loin possible devant elles. Très souples après des années et des années d'entrainement, cela n'était pour elles qu'une bête formalité, mais cela donnait à leurs corps une sorte d'impulsion imaginaire disant "aller hop, on commence, préparez- vous à suer !"...

Se redressant lentement pour ne pas brusquer ses muscles encore un peu endormis, Aellya recommença plusieurs fois l'opération, se forçant progressivement à repousser les limites de sa souplesse, à aller toucher la terre battue du sol de plus en plus loin, et à rester dans cette position inconfortable de plus en plus longtemps... Quand elles commencèrent à ne plus sentir le froid et que les muscles sollicités par cet exercice furent bien chauds, elles s'étirèrent un moment puis passèrent tranquillement à la suite. Elles n'avaient pas besoin de parler, elle répétaient inlassablement tous ces gestes chaque matin, et parfois même le soir, voir toute la journée les jours ou elles n'avaient rien à faire. Elle connaissaient leur entrainement sur le bout des doigts, et savaient parfaitement ce à quoi pensait l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Entrainement matinal [PV moi \o/]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Le quartier des Ombres Ѧ :: Cathédrale-