AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Test de niveau - Herr Doktor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karl Ulsperger

Karl Ulsperger

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 576
♦ Messages : 110
♦ Âge du perso' : 35
♦ Fiche : Fou, fou, fou !
♦ Protecteur : moi-même, crétins...
♦ Date d'inscription : 06/04/2011
♦ Age : 28

Test de niveau - Herr Doktor Vide
MessageSujet: Test de niveau - Herr Doktor   Test de niveau - Herr Doktor EmptyMer 6 Avr - 20:29

Test de Niveau

  • Personnage souhaité : Karl Ulsperger / Herr Doktor
  • Sa mini-fiche : Un fou parmi les fous fous fous
  • Expérience : Depuis combien de temps jouez-vous sur des forums plus exigeants que 10 lignes par post ? Uh. C'est vrai que je fais du rp depuis cinq ans mais...j'ai commencé les forums plus exigeants depuis quatre ans environ, et encore, je me limitais à 10-15 lignes par post les premiers temps. (depuis trois ans, quoi, oui, je sais, j'embrouille)
  • Double compte : Avez vous un premier personnage sur Ishtar ? Zacharias Flash et voici sa fiche.
  • Autres : Questions, remarques, précisions, critiques, injures ? Cauchemars, commentaires, angoisses ? Oui. Le message de bienvenue, il est bourré de slash de l'autre côté. Et j'aime Ishtar. Je passe ma vie sur Ishtar, je rêve Ishtar, bref, vous avez compris ?


Texte :

La mémoire collective est drôlement efficace. Pour preuve, cet homme, ce petit vermisseau qui a cru bon, un jour, de renier toutes ses valeurs, les convictions qu'il devait avoir pour leur Saint Empereur et l'Église. Sa tête paraît horrifiée, ses yeux parcourent tous les détails du plafond de l'endroit où il est retenu. Bizarrement, il a un mauvais pressentiment. Bizarrement, il sent qu'il ne va pas sortir d'ici, et qu'il n'est pas le premier. Une boule se forme dans sa gorge lorsque des pas retentissent dans la pièce. Un, deux, trois. La personne s'arrête, comme pour faire durer le suspens. Le stress monte, les yeux du prisonnier essaient de retenir chaque détail de l'endroit ; il ne criera pas, il sait que cela ne sert à rien. Un, deux, trois. Les pas retentissent de nouveau, et le nouvel arrivant s'arrête à chaque fois, alors que l'homme attaché nu sur la plaque de fer ne peut le voir. Ces attaches sont tout de même rudement pratiques : il peut voir les documents rangés sous forme de thésaurus incompréhensibles, ces ustensiles disséminés un peu partout dans la pièce. Il ne distingue pas de traces de sang, cependant, il comprend que ce lieu a forcément été nettoyé. Quoique. Qu'est-ce donc que cette tâche, sur le mur, là-bas ? Sinon, il ne ressentirait pas cette peur ; il claque des dents. Sinon, l'homme ne chercherait pas à profiter des ses réactions ; l'homme applaudit.

« Bravo ! Monsieur...Archibald Krop. Vous savez vous tenir en société, cependant, je vous avouerai que vous n'êtes guère bavard. Ce n'est point ennuyeux. La science sera reconnaissante de votre généreux acte. »

Il s'agit d'un homme. Au moins, cela, nous en sommes sûrs. Nous lui donnerons à peu près la quarantaine, peut-être un peu moins, mais lui-aussi ment régulièrement quant à son âge. Du moins...il ment tout seul. Il s'amuse à parler à ses victimes – non, ses patients, préfère-t-il dire – ces chers enfants qui se mettent presque volontairement au service de la science. Karl Ulsperger, puisqu'il s'agissait de son nom, était avant tout passionné par le corps – qu'il puisse s'agir d'un humain ou d'un animal. Toute chose qui comportait un squelette, pas de squelette, de la moelle osseuse, pouvait voir, entendre, devait, d'après lui, entrer en sa possession afin qu'il déterminât tous les miracles de la nature. C'était tellement passionnant ; comment bougeait une main, pourquoi, alors que l'individu était à bout de forces, il lui restait parfois le réflexe ultime de s'échapper, même quand cela était inutile ? Pourquoi les cheveux d'un mort poussaient-ils bien après celle-ci ? En ce moment-même, Karl travaillait sur les réflexes. C'était fort intéressant : il avait commencé sur des grenouilles, et non content de ne pouvoir approfondir ses recherches, il avait poursuivi celles-ci sur des êtres humains – comme d'habitude.

Karl Ulsperger se dirigea d'un pas lourd vers l'homme allongé – et attaché – sur la table de fer. En s'approchant pas à pas de lui, il avait tout d'abord voulu tester ses réactions ; mais l'homme n'était pas intéressant. Cette recherche, se cantonner à cette minuscule expérience ne lui suffisait pas. Il en voulait toujours plus.

« Monsieur Archibald Krop, à nous deux. J'avoue avoir apprécié votre compagnie, mais vous ne m'êtes pour l'instant pas vraiment utile. »

Il le fixe d'un regard qui ne laisserait rien deviner de ses attentions. Ses yeux sont froids, ses lèvres bougent très peu, le strict minimum. Soudain, un sourire éclaire son visage, sa main se referme sur un hachoir et il l'abat d'un coup brusque sur l'être humain. Non, il n'est pas mort, il ne mourra pas tout de suite. Pendant ce court moment, nous pouvons entendre les cris de douleur de l'être au bras en moins. Karl, lui, a retrouvé un sourire qui lui dévore presque la moitié du visage. Pour un peu, on aurait pu croire qu'il était possédé par l'Ombre ou du moins quelque chose de cet acabit. Il ne fait pas dans les détails, il ne verrait pas pourquoi il s'appliquerait alors que les besoins de l'Expérience ne le nécessitent pas, pour l'instant. Ne vous y trompez pas, Herr Doktor est un professionnel. Il manie ses outils avec précision, et sait – après des années et des années d'expérience – quelles limites peuvent supporter le corps humain. Ce n'est pas pour autant qu'il s'arrête lorsqu'il les franchit, bien au contraire. Sa langue passa sur ses lèvres et il saisit un instrument ressemblant, de loin, à ces petits marteaux qui peuvent servir à tester les réflexes. Cet homme était bien bruyant, tout d'un coup. Avec celle-ci, il tapa sur l'endroit où reposait le membre mort. Pas de réaction. L'organe avait totalement cessé de bouger ; et l'être, lui, il grimaçait et criait comme si on pouvait encore venir le sauver – ou alors souffrait-il ? Étrange... C'est alors que Karl Ulsperger en eut marre de cette expérience si sérieuse : il était médecin, certes, faisant des recherches en biologie et en tout ce qui concernait le corps humain, mais...la vue du sang l'excitait. Son rire retentit dans la pièce et une seconde après, il ébouriffa les cheveux de sa nouvelle proie. Pauvre petit mouton à sa merci...

Il commença par les yeux. Les yeux sont toujours fascinants à observer, mais de l'autre côté. Il y a une masse de détails qui en apprennent toujours beaucoup sur l'individu qui les portent. Ils n'intéressaient pourtant pas plus que cela l'homme qui les écarta de sa vue pour l'instant. L'individu ne ressemblait plus qu'à une espèce de chose sur laquelle coulait des litres de sang. Karl savait que bientôt, les limites seraient franchies et qu'il devait se dépêcher de faire ce qu'il avait à faire. Emporté par une excitation de tout ce qu'il y avait de légitime, le savant arracha les cheveux, les ongles de la victime. La voix humaine pouvait-elle franchir le maximum déjà autant lorsque la torture était à son comble ? Il n'aurait pas dû prendre ce petit plaisir de lui arracher les yeux auparavant, ça le freinait.

Oh.

Trois. Deux. Un. Cet homme expira une nouvelle fois douloureusement et partit rejoindre les Ombres. Karl mit l'oeil gauche à se bouche, le croqua avant de se déshabiller. Il n'avait abîmé aucun organe essentiel, la fête allait pouvoir commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Uriel D'Arken
Mort(e) tragiquement

Uriel D'Arken

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 620
♦ Messages : 2351
♦ Âge du perso' : 35
♦ Fiche : It's me, Uriel !
♦ Protecteur : The Emperor Protects !
♦ Date d'inscription : 27/03/2010
♦ Age : 29

Test de niveau - Herr Doktor Vide
MessageSujet: Re: Test de niveau - Herr Doktor   Test de niveau - Herr Doktor EmptyMer 6 Avr - 21:38

Test réussi, cher ami o/


Le personnage a été très bien saisi... Il se pourrait (horreur et damnation) que plus tard, Ezhekiel souhaite l'avoir à la Cour... XD

Mais ne précipitons pas les choses ^^


Bonne fiche !

_________________
Test de niveau - Herr Doktor Ezhekiel Test de niveau - Herr Doktor ZeligTest de niveau - Herr Doktor EmileTest de niveau - Herr Doktor UlrichTest de niveau - Herr Doktor Lao
Test de niveau - Herr Doktor Chat10Test de niveau - Herr Doktor 00410Test de niveau - Herr Doktor 00310Test de niveau - Herr Doktor 00212
Test de niveau - Herr Doktor Ssacho10Test de niveau - Herr Doktor Indi10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liberumarbitrium.net
Zacharias Flash

Zacharias Flash

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 369
♦ Messages : 405
♦ Âge du perso' : 26
♦ Fiche : L'homme qui murmurait aux oreilles
♦ Protecteur : Siegfried Agasthel
♦ Date d'inscription : 01/01/2011
♦ Age : 28

Test de niveau - Herr Doktor Vide
MessageSujet: Re: Test de niveau - Herr Doktor   Test de niveau - Herr Doktor EmptyMer 6 Avr - 21:47

Youhou, merci ! (tu m'excuseras de ne pas poster avec l'autre zoulou, mais je bugue comme une malade lorsque j'allume l'autre navigateur)
Alors, c'est parti !

(Uriel a un contrôle des Ombres assez intéressant, pour un specimen aussi faible...je serai heureux de regarder cela d'un peu plus près...)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Test de niveau - Herr Doktor Vide
MessageSujet: Re: Test de niveau - Herr Doktor   Test de niveau - Herr Doktor Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Test de niveau - Herr Doktor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ϩ Recensement Impérial Ϩ :: Académie RP :: Archives Académiques-