AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kin Lightheaven
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 Vide
MessageSujet: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 EmptyJeu 24 Fév - 16:01

Rappel du premier message :

Les bruits circulaient. Les rumeurs aussi. Mais pas celles qui ressemblaient aux rumeurs que Zacharias Flash avait lancées précédemment sur Kin. Non, pas les rumeurs aussi négatives. Bien au contraire. Elles étaient même toutes positives. Elles permettaient alors à l’entourage de l’acteur, de reconnaître encore une fois l’immensité de son travail et de son talent. Ces rumeurs ne le plongeraient pas dans l’abîme. Sa carrière n’était pas encore finie. Elle était même très loin de se terminer. Ainsi, tout le monde racontait ce qu’il pensait connaître le sujet des rumeurs. Comme quoi le jeune acteur était promu metteur en scène également. Et sur ordre impériale, qui plus était. Certains n’y croyaient pas. D’autres s’étonnaient. D’autres encore ne pouvaient pas en croire leurs oreilles mais étaient plutôt ravis pour le jeune acteur. Enfin, certains venaient le voir afin de le complimenter et surtout, pour le féliciter. Kin reprenait alors plaisir à venir à l’Opérâtre chaque matin. Fini la période difficile. Celle où il se sentait sans cesse fatigué, lassé, démotivé et surtout, craignait pour la suite de sa carrière et de son confort. Il avait certes perdu quelques mécènes à cause de l’attentat et aussi des rumeurs de Zacharias. Mais maintenant, il avait à nouveau rencontré de nouveaux potentiels mécènes ou même réussi à en trouver deux nouveaux. Il sentait alors que le destin lui souriait à nouveau et il s’en réjouissait. D’ailleurs il n’était pas du genre à montrer toutes ses émotions et ses sentiments – et il ne le faisait toujours pas – mais les personnes qui le fréquentaient pouvaient ressentir comme une émanation de bonne humeur et de joie. Parce que oui, Kin avait vraiment reçu une lettre de la part du Régent Uriel d’Arken, le jour suivant sa rencontre au marché avec cet homme mystérieux. Cette lettre était arrivée au bon moment. Il se souvint même que c’était pendant qu’il choisissait une nouvelle pièce dans laquelle jouer. La comtesse qui gérait l’Opérâtre avait débarqué dans la pièce et donné la lettre à l’acteur avec un grand sourire et une grande joie. Kin n’avait pas sursauté de joie extérieurement mais intérieurement il avait été plus qu’heureux. Le Régent lui demandait de concevoir une pièce pour une occasion prochaine. La comtesse, quant à elle, avait tout de suite accepté d’aider Kin et de lui offrir tout l’argent nécessaire pour la confection de la pièce. Après tout, il était l’acteur qui rapportait le plus à l’établissement.

Kin hésitait entre mettre en scène une pièce qui existait déjà mais qui n’était pas jouée depuis bien longtemps. Ainsi, il pensa au « Chant de la lune », cette œuvre de laquelle il avait parlé avec l’homme du marché. Peut-être que s’il la montrait à nouveau au grand jour, avait-elle une possibilité de marcher à nouveau ? De plaire encore une fois. Et faire en sorte que la noblesse s’intéressât une nouvelle fois au rêve plutôt qu’au rire. Mais il prit conscience qu’il s’engageait dans un chemin adroit et bien pentu. Or il n’avait pas envie de ne pas réussir. Pas cette fois-ci. Et surtout pas pour une telle occasion. Il décida alors de s’occuper lui-même de cette pièce. En réalité, de l’écrire lui-même. Ce n’étaient pas les idées qui lui manquaient. Il suffisait de trouver la bonne et de bien l’exploiter. Une fois qu’il fut certain de ce qu’allait traiter la pièce, alors il préféra d’abord se concentrer sur la partie conception des costumes. Il ne savait pas pourquoi mais, il lui semblait tout d’un coup qu’il aurait davantage d’idées en ayant la vision des costumes avant. Cela lui permettrait de connaître davantage les caractères des personnages qui les porteront. Il partait donc confiant et se borna d’abord à trouver les costumes. Mais ceux de l’Opérâtre avait déjà été utilisé de nombreuses fois. Il lui fallait quelque chose de totalement nouveau. Que personne, ni même les réalisateurs et les metteurs en scène de l’établissement n’avaient encore vu. Donc, il avait besoin de nouveaux costumes. Or, il n’appréciait pas vraiment le travail mais également le caractère du costumier de l’Opérâtre. Il décida alors de travailler avec un autre. Un costumier qu’il recruterait lui-même et qui ne lui appartiendrait – professionnellement parlant – qu’à lui. Il se renseigna alors sur les meilleurs costumiers de la capitale et tomba sur le nom de Lysander Dior. Ce dernier revenait plusieurs fois. Alors Kin s’intéressa de plus en plus à celui-ci. Il lui écrivit une belle lettre lui expliquant ce pour quoi il aimerait qu’il travaillât pour lui. Et si jamais il faisait un très bon travail et que la pièce de Kin marchait, alors il n’était pas improbable que l’acteur fût tenté par l’écriture de nouvelles pièces et le recrutement définitif de Lysander. Toute la situation avait été posée sur papier et le jeune acteur espérait que le costumier lui répondît favorablement. Après avoir envoyé sa lettre, il attendit donc la réponse du costumier. Par la même occasion, Kin lui avait marqué que s’il était intéressé – ou pas encore décidé et qu’il souhaitait seulement des informations ou d’autres choses – qu’il pouvait se rendre directement à l’Opérâtre, le plus rapidement possible tout de même.

Kin réfléchissait donc à cette lettre. Cela faisait plusieurs jours qu’il l’avait envoyée et il n’avait toujours pas eu de réponses. Le costumier n’était pas encore venu à l’Opérâtre comme le lui avait gentiment demandé le nouveau metteur en scène. Il soupira. Si ce dernier n’acceptait pas ou tout simplement ne lui répondait pas, il devrait se tourner vers une autre personne. Et rapidement. Parce que le temps pressait tout de même. Il n’en restait pas autant qu’il n’y paraissait. Enfin, c’était ce que Kin s’imaginait. Il aimait simplement que tout fût fait parfaitement avec minutie. Il devait donc être totalement prêt le jour de la représentation. C’était le plus important. Ainsi que le fait que tout devait être parfait pour que la représentation fût un succès. Kin était en train d’écrire sur un bureau qu’il avait posé sur la scène. Il n’avait pas demandé à l’éclaireur d’allumer les lumières ainsi il avait pris avec lui une petite lampe à huile. Il oublia un instant cette lettre et ce costumier. Il s’en préoccuperait davantage ce soir. Non, pour l’instant il écrivait toujours et encore la nouvelle pièce qu’il voulait mettre en scène.
Revenir en haut Aller en bas
http://niaon.forumactif.com

AuteurMessage
Lysander Dior
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 30

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 EmptyDim 24 Avr - 14:16

Particulièrement radin avec son amant. D'une part il en avait parfaitement conscience mais de l'autre il avait tout de même fait des efforts alors que normalement il se fiche bien de la personne qui le baise... Très égoïste de sa part, en effet. Tant pis, même si le titre de piètre amant ne l'enchantait le moins du monde, il se disait que la seconde fois pourra venir réparer sa réputation. Évidemment que Lys pensait avoir droit a une nouvelle chance ! Il était quasi certain que cet évènement allait se reproduire puisqu'ils travaillaient ensemble après tout. Donc les occasions n'allaient pas manquer et se montrer aguicheur et disponible était l'une des forces de Dior.

Une expression surprise se vit sur son visage alors qu'on le retournait. D'accord, c'était du rapide et il ne c'était pas attendu a être si rapidement retourner par son amant. Ce dernier avait tout les droits, même celui de lui faire comprendre sa frustration. Dans des moments comme ça, le pire c'est de tout cacher au fond de soi. Comment deviner les intentions de l'autre si ce dernier ne cesse de tout contenir en lui ? Lys était très bon en déduction mais si on le lui cachait avec autant de ferveur il ne pouvait le deviner. Quoi qu'il en fut, le couturier cru mourir lorsqu'il sentit son amant entrer en lui ! Au diable les préliminaires pour détendre le terrain on fonce dans le tas ?! Cet endroit n'était normalement pas fait pour ça et il ne faisait pas de doute que quelque chose s'était déchirer car du sang s'échappait de l'endroit. Lysander passa outre ce détail, cherchant a oublier cette douleur désagréable pour la transformé en délice. Se concentrant un moment sur les ongles de Kin qui lui entraient dans la peau plus que le membre de ce dernier. Heureusement que son amant avait saisit l'importance des griffures. Il avait très bien saisit que ces choses plaisait énormément au jeune androgyne. C'est pourquoi il pu apprécier l'acte, parce que son derrière lui était plus douloureux qu'autre chose pour le moment... C'est sur que cette douleur allait se faire écraser par le plaisir dans quelque minute mais Lys était encore sous le choc.

Qu'on vienne prendre son membre et chuchoter son prénom lui arracha des gémissements de plaisir. C'est bon, le mal était parti et laissait place a une sensation mille fois plus agréable. Sa respiration s'était évidemment accélérer sous les mouvements de son amant. La chaleur l'envahissait et rendait sa peau luisante de sueur sucré quand soudainement nouveau revirement de situation. On lui coupe l'herbe sous le pied, le déplace et le place autrement pour le reprendre de nouveau. Que devait-il penser de ce soudain changement de position ? Mais rien, il ne devait qu'accepter ce changement et profiter de l'instant. La deuxième fois lui sembla beaucoup moins douloureuse malgré la force supplémentaire de son partenaire. La voie était bien ouverte donc tout était bon ! Il va de soi que Lysander ne laissait pas tout le travail à Kin cette fois. Au vue de la position dans laquelle ils étaient, le couturier donnait des coups de bassin pour facilité la chose et ainsi donner d'avantage de plaisir aux deux amants.

Le souffle rapide et chaud lui procura un frisson. Une étrange sensation, bien différente de ses frissons habituel. Kin était peut-être trop tendre avec lui... de ce fait, Lys craignait de s'attacher à ce dernier. Afin de laisser l'endroit libre à son amant, Dior tira sa longue chevelure vers l'avant et laissa son cou entièrement libre. Après tout, ce souffle était si agréable a sentir sur sa peau pâle... Il se surprit d'ailleurs a penser rester là pour un très long moment. Être auprès de l'acteur et partager plus de chose avec lui, travailler sur le même projet et faire l'amour à nouveau. Son coeur battait terriblement fort, mais ce n'était certainement pas de l'amour... Car Lys s'était depuis longtemps juré de ne pas se faire prendre dans ces dangereux filets, disons que son attirance envers l'acteur était plus fort. Immanuel lui avait fait ressentir la même chose mais d'une manière un tantinet différente, Paole... lui ça n'avait été que du sexe à l'état pur... Pour ce qui était de Kin... il y avait quelque chose de délicat malgré la force qu'il tentait de lui transmettre et Dior ne pouvait qu'apprécier.

Sa bouche mi-ouverte, le couturier laissait couler les gémissements au rythme des mouvements de cette dance sensuel.

- Uhmm... Kin... Laissa t'il glisser à l'intention de son amant.

Prononcer le prénom de la personne qui nous possède avait toujours été quelque chose d'excitant, que ce soit chez lui ou son partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://yorizura.deviantart.com/
Kin Lightheaven
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 EmptySam 30 Avr - 17:05

Tiens, cette fois-ci le couturier commença lui aussi à faire des mouvements avec son bassin pour faciliter les choses. Cela plut beaucoup à l’acteur. Tellement qu’il en frémit un instant et eut soudainement comme une envie de presser la cadence. La sensation le traversa aussi rapidement qu’il fut presque déçu et frustré lorsqu’elle s’arrêta. Alors la seule façon de la revivre selon lui, c’était tout simplement d’accélérer ses mouvements de vas-et-viens. Que ce fut au niveau du derrière de Lysander ou de son sexe. De ce fait, il se mit à faire des mouvements beaucoup plus rapides, parfois plus violents avec son membre et, toujours en caressant celui de son amant, mais plus rapidement cette fois-ci. Avec son autre main, il venait tout simplement griffer son côté tout le long, de l’aisselle à la fesse. Dès qu’il remarqua Lysander dégager son cou, il n’hésita pas une seconde en souriant. Bien sûr, il savait bien que le couturier ne pouvait, ou en tout cas avait peu de chances, voir ce sourire de bonheur. Oui, parce que Kin était heureux à cet instant. Chose rare et qui lui parut bien étrange sur le coup. Mais l’alcool avait pris le dessus et il ne se posait pas de questions. Il continuait simplement. Il vint alors l’embrasser sensuellement plusieurs fois dans le cou. Parfois avec une pointe de léchouille avec le bout de sa langue. Il n’avait plus envie de le mordre. Certes, c’était peut-être ce qu’il préférait mais il était en train de le griffer à un autre endroit. Puis, ce n’était pas non plus sa grande passion et sa nature en tant qu’être, que de mordre violemment les autres. Alors il voulut ralentir et calmer les violences pour revenir sur des caresses plus intimes et agréables. C’était ainsi qu’il était. Et Lysander devrait compter avec. Parce que si Kin acceptait de faire plaisir à son amant en lui procurant ce qu’il aimait, celui-ci devait aussi respecter les envies de l’acteur. Du moins, du point de vue de ce dernier. D’ailleurs, il souriait toujours et encore quand un gémissement ne sortait pas de sa bouche.

Mais à un moment, quand le couturier prononça son prénom, Kin se sentit rentrer dans une sorte de transe. Puis ce fut le nirvana total. Une sensation surpuissante qui sembla enlever pendant quelques instants un poids qui s’était installé. Une tension presque. Il jouit alors en son partenaire en fermant les yeux et se mordant les lèvres. Jamais encore cela ne lui était arrivé. Un orgasme aussi naturel apportait bonheur et bien plus. Avec les autres, ce n’était pas grand-chose et il n’aimait pas vraiment la sensation. Il se contentait d’éjaculer mais cela ne le rendait pas toute chose de cette manière. Limite il se croyait incapable de ressentir cela, tout simplement parce qu’à force de simulation ou de tels comportements, on perdait la notion d’orgasme. Pourtant à ce moment, cette nouvelle découverte lui donnait tout simplement envie de plus. Pas forcément tout de suite car il ressentait une brève fatigue, mais d’autres fois. Il resta un instant sans bouger avant de soupirer longuement en prononçant le nom de Lysander. Il continua quelques petits vas-et-viens beaucoup plus doux et lents avant de sortir son membre. Afin de permettre à son amant de ressentir la même chose, il ne s’arrêtait pas de le caresser toujours et encore. Il ne changea pas leur position, bien qu’il hésitât un instant. Il se dit alors que son partenaire serait encore une fois surpris et peut-être que cela le dérangerait d’être autant de fois déplacé. Alors il se concentra à nouveau sur ses baisers et les griffures. Plusieurs fois, toujours avec le sourire aux lèvres comme tout à l’heure, il vint même jusqu’à l’oreille de Lysander pour lui murmurer certaines petites phrases qui étaient censées l’exciter encore plus. Ainsi, il attendit que son amant jouît également. Une fois que celui-ci eût éjaculé, l’acteur ralentit ses caresses. Il rapprocha encore une fois son corps de celui de Lysander.

- Mmh Lys … Je t’aime …, lui souffla-t-il à l’oreille.

Non, non, il ne fallait surtout pas y voir une certaine marque d’amour. C’était sortit simplement, inconsciemment. Mais ce n’était pas de l’amour pur. Kin n’était tout de même pas du genre à aimer. Il était asocial et excentrique. L’amour, ce n’était vraiment pas du tout pour lui. Pourtant, il avait jugé bon de le dire parce qu’il avait encore envie de donner des frissons – pour que cela réussît, ce qui n’était pas sûr – et prouver qu’il avait aimé leur moment de débauche. Par ailleurs, cela sous-entendait également quelque part que Kin ne voulait pas s’arrêter là. Bon il fallait avouer qu’il ne le savait pas vraiment encore. Mais il était tout à fait certain que ces instants-là recommenceraient plus tard. Du fait de leur nouvelle collaboration … et du fait que Kin découvrît cette nouvelle envie de revivre cet instant. Et il était sûr et certain qu’il refuserait de se donner à une autre personne de la même façon. Pourquoi ? Parce que ce n’était pas son genre. Et s’il l’avait fait avec Lysander, c’était à cause de l’alcool. Mais bien sûr, il ne semblait pas le regretter. Il encercla alors le couturier de ses bras qu’il croisa au niveau du torse et posa sa tête sur son épaule en fermant les yeux. Et attendant sa réaction …
Revenir en haut Aller en bas
http://niaon.forumactif.com
Lysander Dior
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 30

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 EmptyMer 4 Mai - 2:17

D'une certaine manière son partenaire de ce soir était très excitant mais d'une autre part, Lysander était quelque peu déçu. Toute cette tendresse avait tendance à la séduire et l'amadouer, ce n'était plus du sexe mais quasiment de l'amour. Dior différenciait énormément les deux choses, les plaçant très loin l'un de l'autre. Certes, il était possible de baiser tout en aimant passionnément mais ce n'était pas dans les projets de Lys que de tomber amoureux. Ce sentiment ne semblait pas lui convenir et c'est pourquoi il s'obstinait toujours à fermé les yeux ou encore fuir la chose... C'était l'une des raisons de son masochisme, une manière de délimité les émotions. De l'autre part, il ne pouvait s'empêcher d'apprécier la délicatesse des mouvements de son homologue, certes, il avait augmenter la force et la vitesse des mouvements mais le tout restait encore doux et quasiment innocent. Le couturier cacha d'ailleurs son trouble intérieur en se concentrant sur l'Acte, écartant les ennuis émotionnels qui venait le chercher lorsque les choses étaient trop gentille à son goût.

Visiblement, le chuchotement du prénom de l'Acteur fut décisif, il senti ce dernier être prit d'une sorte de spasme qui le mena au point final de la relation. Une chaleur vint envahir le corps de Lysander tandis qu'il sentait l'écoulement de son amant en lui. Y gouter aurait aussi été agréable, songea le jeune homme tandis qu'il se laissait pas à peu près faire par son interlocuteur. Naturellement, avec tout ça, il ne tarda pas à venir à son tour. L'ombre seul sait où ça a bien pu aller ! Et honnêtement Lysander n'en avait rien a foutre que de salir la scène, le tapis ou les bancs dans l'estrade.

Se faire serrer dans les bras de la personne avec qui l'on viens de baiser, OK... mais ce dernier eu le don de le refroidir totalement. Ces petits mots ne devaient pas être prononcés à la légère et dans le cerveau de Lysander ils avaient une grande importance c'est pourquoi il s'écarta des bras de l'acteur. Titubant légèrement, incertain de l'endroit exacte où il posait ses pieds. Comment lui dire clairement que...

- P-pas moi.

Euh... TROP DIRECT !
Et pourtant ce fut les premiers mots qui lui avaient traverser l'esprit. Nerveusement le couturier dégagea sa longue chevelure de son champ de vision pour voir la réaction de son homologue... il s'empressa d'ailleurs d'ajouter;

- J-je... j'ai beaucoup aimé ce qu'on viens de faire... mais je n'éprouve pas... euh... de l'amour....

MALAISE.
Gêné et embarrasser par la chose le jeune homme tenta de s'écarter autant que possible, si bien que dans sa maladresse il perdit l'équilibre et se ramassa complètement sur les fesses. Totalement impuissant et nu comme un ver. La teinte rouge de son visage pourrait rivaliser avec sa chevelure tellement Lysander était troublé.

- Je suis désoler...

Craignant de blesser son amant il préférait s'excuser, ainsi peut-être pourra t'il passer a autre chose ? Évidemment, Dior ne se doutait pas un seul instant qu'il était complètement à coté de la plaque, certain dur comme fer de ce qu'il avait entendu de la bouche du comédien. Ne pensant même pas qu'il pourrait y avoir une autre signification...
Revenir en haut Aller en bas
http://yorizura.deviantart.com/
Kin Lightheaven
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 EmptyJeu 12 Mai - 14:41

Kin vit tout d’abord Lysander se défaire de son emprise pour lui balancer violemment à la gueule ce qu’il pensait. Au début, le jeune acteur fut un peu surpris et étonné, et garda les yeux écarquillés pendant cet instant avant d’entendre ce que le couturier lui disait. Il ne ressentait pas de l’amour. Bah … Kin non plus. Il soupira alors, se retourna et affala son dos contre un des pieds du bureau. Il recouvrit ses yeux d’une main avant de la passer sur tout son visage. Cela voulait tout simplement dire qu’il pensait avoir raté et cela ne lui plaisait pas du tout. C’était comme s’il avait cassé toute la scène. Comme lorsqu’un acteur se trompe ou n’arrive vraiment plus à retrouver ses moyens sur scène. Une représentation ratée. Voilà ce que c’était. Et Kin détestait cela plus que tout. Visiblement son compagnon ne l’avait vraiment pas du tout compris. Mais l’acteur ne trouvait pas les mots pour le lui dire. Il aurait très bien pu lui dire qu’il se trompait et lui expliquer tout simplement ce que cela voulait dire aux yeux de Kin. C’était à dire, rien. Il se taisait alors et laissait Lysander faire sa vie. De toute façon, l’acteur n’était vraiment pas du tout bon pour améliorer de telles situations. Avec le peu de vie sociale qu’il avait, il ne savait vraiment pas du tout comment résoudre le problème. Il n’irait donc jamais lui expliquer. Il préférait se taire et faire comme si de rien n’était. Et se blâmer plus qu’autre chose. D’un autre côté, il se sentait un tout petit lâche également. Parce qu’à ce moment il n’avait pas envie de regarder Lysander dans les yeux pour ne pas lui montrer cette gêne profonde qui était née en lui à cet instant même où le couturier n’avait rien compris de ce qu’il voulait vraiment dire. Il se leva donc mais toujours sans tourner sa tête vers son partenaire de débauche et se pencha pour récupérer ses vêtements. Il commença lentement à se rhabiller.

- Je n’aurais jamais du boire, nom d’une Ombre ! marmonna-t-il à voix basse en même temps.

Il souhaitait que le couturier ne l’entendît pas. Non seulement parce qu’il refilait la faute à l’alcool, ce qui n’était pas du tout vrai ou une bonne chose. Puis, il ne l’avait dit que pour lui. Mais certains ivres parlaient forts malgré le fait qu’ils désiraient parler tout bas. Alors il n’avait aucune idée si c’était son cas ou non. De toute façon, il sentait comme si quelque chose s’était rompu et cela le mettait tellement mal à l’aise. Il le savait, tout changerait juste à cause de cette foutue petite expression. Et cela le rendait vraiment coléreux parce qu’il n’avait jamais souhaité que tout cela se déroulât de cette manière. L’acteur tenta de retrouver son calme. S’il n’arrivait pas à être naturel, il n’avait plus le choix. Il devait tout simplement paraître. A savoir, devenir l’acteur qu’il aurait pu être dans un tel moment lors d’une scène. Comme si c’était le prolongement de l’œuvre qu’ils avaient joué jusque là. Cela ne lui plaisait guère comme idée, mais il ignorait totalement comment se comporter. Quand les nobles lui disaient « je t’aime », il faisait comme s’il n’avait pas entendu ou il haussait les épaules. A la fin, il ne s’en préoccupait tellement pas du tout. Il n’avait pas pensé que Lysander pût y voir une certaine onde d’amour. De toute manière ce n’était pas possible. Kin n’était tout de même pas comme cela. Il se retourna alors parce qu’il n’avait plus rien d’autre à faire. Il n’allait tout de même pas rester sans bouger. Il regarda enfin le couturier qui s’était rétamé sur les fesses en glissant tout à l’heure. Il s’avança et lui tendit une main pour l’aider à se relever. Mais il n’avait aucune idée s’il l’accepterait ou pas. Il rougit alors.

- Désolé, tu te trompes, dit-il enfin.

Mais avait-il vraiment eu le courage de dire ces mots comme s’ils étaient réels ? Comme s’ils sortaient directement de son esprit que l’acteur n’avait pas peur de lui expliquer désormais ? Pas si sûr. L’improvisation n’était pas son fort, mais il savait les méthodes …
Revenir en haut Aller en bas
http://niaon.forumactif.com
Lysander Dior
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 30

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 EmptyMar 17 Mai - 1:59

Lysander avait encore cette naïveté toute innocente lorsqu'il s'agissait d'amour et de ce genre de sentiments. Ces mots étaient puissant et pure très loin devant le sexe et les caresses, d'une catégorie totalement à part. Il ne faut donc pas s'étonner de sa réaction de vierge effarouchée. Il voyait d'ailleurs à quel point ses sentiments non partagé semblais rendre son homologue mal à l'aise, était-il blessé ? Sans doute... se faire rejeter est terriblement douloureux et Lysander en connaissait un rayon sur la question ! Son silence devenait particulièrement lourd, si bien que le jeune homme resta assit un bon moment, sans oser regarder son homologue. Bien sur qu'il pouvait comprendre ce dernier mais bordel que ce silence était signe d'un plus grand malaise ! Surtout qu'il savait que Kin était en train de se rhabiller sans même le regarder à son tour... Et qu'il pu partiellement entendre les paroles de son amant... qui sembla regretter amèrement de s'être laisser emporter dans ses bras... Ça aussi c'était blessant tiens ! Dior ne pu que trouver ses paroles offensantes a son tour se qui le remonta légèrement et lui fit froncé les sourcils.

Puisqu'il en était ainsi, puisque tout ça n'était du qu'à l'alcool et rien de plus tant pis ! Un moment, le couturier s'était résigner à se lever pour s'habiller et foutre le camp sans un mot mais une main se tendit devant lui tout comme les petits mots qui vinrent détruire tout ce à quoi il pensait en ce moment.

- HEIN ?

Ses yeux d'ambre fixèrent la main un moment, incertain s'il devait ou pas l'accepter tel quel alors que ses pensées étaient si confuses... Au final, Lys se résigna a jouer les princesses et glissa sa main tiède dans celle de l'acteur.

- Qu'est-ce que tu veux dire ? Je ne te comprend pas du tout...

Au moins, Dior avait la qualité d'être quelqu'un de très honnête. Loin de lui l'envie de mentir ou de cacher constamment ses émotions. Bien entendu qu'il sait se montrer sournois et mesquin mais là, ce n'était pas du tout ce a quoi ses idées et émotions le poussaient.
Une fois debout, le jeune homme s'écarta de nouveau pour remonter sur la scène et aller chercher ses vêtements. Lorsque la chaleur des corps et du désir le quittait il était toujours entouré d'une immense froideur. Le contraste étant beaucoup trop fort, il ne pouvait s'empêcher d'avoir froid et de grelotter comme une petite nature. Sans mal, il pu remettre sa robe et son haut, tout replacer sans que rien n'y paraisse. Plus qu'une habitude s'en était devenu un art. Partir tout juste après sans demander ses restes, dans le silence et la discrétion. Mais là, il n'allait pas partir avant d'avoir un peu plus d'explication, c'est pourquoi il revint vers son amant, curieux et impatient de savoir ce qu'il entendait par ses paroles. Il profita d'ailleurs de l'instant pour replacer un peu ses cheveux à l'aide d'un petit ruban noir qui était cacher dans un endroit inconnu derrière son dos, sous une certaine couche de tissus... m'enfin bref, aucune importance.

- Tu sais... uhm... je ne voulais pas être si brusque ni te blesser...

Revenir en haut Aller en bas
http://yorizura.deviantart.com/
Kin Lightheaven
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 EmptySam 4 Juin - 20:19

Le seul amour que Kin avait connu, c’était celui de ses parents. Il savait parfaitement que sa mère et son père s’étaient aimés. Oui, il y pensait toujours au passé car il ne pouvait jamais comprendre comment un couple pouvait encore s’aimer dans autant de situations difficiles. Il était même arrivé à ses parents de se disputer très fort. Or sa mère disait toujours qu’ils s’aimaient. Elle lui racontait même à quel point leur amour était passionnel au début. Mais après tout ce qu’il avait vu, le jeune homme n’avait jamais voulu connaître l’amour. Cela ne l’intéressait pas du tout. Il ne connaissait même pas quel sentiment c’était l’amour, tellement il ne l’avait jamais ressenti. Il était bien plus préoccupé par son travail. Il pouvait même dire que son seul amour c’était le théâtre dans ce cas-là. Rien d’autre ne comptait pour lui. Et si à cet instant il avait utilisé ces mots-là, jamais il n’aurait pensé que cela aurait eu une telle puissance et importance sur Lysander. Pour lui, cela n’avait jamais eu aucun sens. Tout le monde se le disait. Tout le monde mentait. Personne ne s’aimait vraiment. Les nobles qui le lui disaient après – ou pendant – l’amour, il ne les prenait pas du tout au sérieux : ce n’étaient que des mots lancés en l’air et qui ne voulaient vraiment rien dire du tout. Kin les avait – certes à tort – imité. Et maintenant il devait s’en sortir d’une situation gênante puisque son amant semblait l’avoir pris au sérieux. De plus, il avait entendu ce que Kin avait cru murmurer que pour lui. Encore une fois, il pesta contre lui-même. Comment pouvait-il se sortir d’une telle situation. Il n’avait pas du tout envie que leur relation se dégradât aussi rapidement juste pour quelques petits mots comme ceux-là. Mais comment lui expliquer ? Kin n’était vraiment pas du tout bon dans de tels instants. Lysander avait fini par prendre sa main et Kin le souleva. Le contact le fit frissonner pour une raison dont il n’avait aucune idée. Son partenaire lui demandait même de lui donner des explications. L’acteur soupira longuement en baissant et fermant les yeux.

- Je ne t’aime pas, faut pas me prendre au sérieux quand je dis ça, tenta-t-il de se reprendre.

Il espérait simplement que désormais l’esprit de son amant serait apaisé. Que le couturier se calmerait et qu’ils pourraient continuer leur relation sans aucuns soucis. De plus, c’était d’autant plus important que maintenant ils allaient travailler ensemble. Or ce n’était pas une bonne idée de travailler dans de mauvaises conditions ou quand une tension insoutenable et permanente flottait au dessus des deux collaborateurs. En même temps, il ne dit rien de plus parce qu’il n’avait pas envie de raconter sa vie. Donc par exemple de lui expliquer la vraie raison pour laquelle il avait prononcé de tels mots. Et quelque part il priait afin que Lysander ne lui posât pas la question.

- Oublions ça, veux-tu ?

A cet instant, un garde ouvrit les portes de la salle et fit beaucoup de bruit. Il avait été certainement attiré par la lumière. Il était vrai que Kin avait tout de même prévu de rentrer chez lui et il devait être une heure très tardive de la nuit. Le garde avait probablement été inquiété. Ou il avait cru que l’acteur n’avait pas éteint la lumière en partant ni fermé les portes. En tout cas, Kin tourna tout de suite la tête. Quand le garde le vit, il s’excusa et il sortit de la salle sans poser de questions. Il avait l’habitude des acteurs qui répétaient sur la scène et qu’il ne fallait surtout pas déranger. Kin tourna la tête à nouveau vers son amant et s’approcha de lui.

- Il est bien tard, nous devrions rentrer chez nous je pense.

Il s’approcha de lui, le rapprocha d’une main vers lui et l’autre, il la mit dans ses cheveux avant de finalement, l’embrasser une dernière fois. Quand il se recula, il se dirigea vers le bureau pour ranger ses affaires avant de partir. Bien évidemment il laissera Lysander partir avant ou du moins, en même temps que lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://niaon.forumactif.com
Lysander Dior
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 30

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 EmptyDim 12 Juin - 3:16

Autant que pour Kin la signification du mot "aimer" n'avait aucune importance que pour Lysander il en était tout autre. Le couturier se languissait de ces mots comme une jouvencelle, il rêvait du jour où sont coeur ne pourrait que ce débattre sous son torse alors qu'on lui murmure les mots magiques aux oreilles. Vraiment pire qu'une gamine qui attend son prince charmant. Toutefois, il savait bien que ce n'était que des délires de princesse et que dans la vrai vie les choses ne sont pas aussi simple et pourtant, à force d'idolâtrer cette image, ces mots avaient prit beaucoup d'ampleur dans sa tête et ce à son insu. Il fut d'ailleurs très perplexe lorsqu'il reçu les explications de son hôte. Ne pas aimer disait-il... mais alors pourquoi avoir raconter de telles choses si ce n'était pas le cas ?

On lui demanda aussi d'oublier tout ça. C'était sans doute la meilleure chose à faire, puisque visiblement ils n'avaient pas la même définition du mot "aimer". Quelque part, c'était frustrant de se faire traiter de la sorte et pourtant tout ce que Lysander pouvait faire était d'accepter. Il hocha de la tête en signe positif, n'osant pas trop parler. Le garde l'avait légèrement intimidé. Qu'est-ce qui ce serait passer si cet homme s'était présenté pendant le débat sexuel des deux amants ? Encore heureux de ne pas avoir été dérangé de la sorte, le couturier leva légèrement sa robe pour marcher. Cette soirée bien étrange allait donc ce terminer ainsi, laissant pour Dior un supent dont il avait promis d'oublier... Alors que ce dernier pensa simplement ramasser ces quelques croquis et partir par la suite sans demander son reste, il se fit arrêter. Surprise ! Un nouveau baisé mais cette fois le couturier sembla moins empli de passion que les premiers. Un bref sourire qui disparut au moment où son regard croisa ses pieds.

Le jeune homme descendit alors de la scène afin de se diriger vers la sortie. Il eu un regard vers l'arrière, vers Kin qui amassait ses effets de travail. Une vieille habitude qui refait surface. Celle de regarder la scène de loin, autant au sens littérale qu'au sens métaphorique. Il repensa vaguement à la baise tout en regardant le décor. Jamais Lysander n'aurait penser faire ce genre de chose en ces endroits. Ce n'est nullement sacré et pourtant Dior avait tendance à voir la chose comme étant très importante en souvenir de sa mère.

Au final, le couturier attendis que Kin vienne le rejoindre pour quitter cet endroit sans se perdre. C'était beaucoup mieux d'être accompagné un bout de chemin que de le faire tout seul avec de sombres idées.

- Merci pour la soirée.

Que pouvait-il dire de plus ? Lysander était gêné de la façon dont les choses avaient tournées a cause de sa naïveté, il ne savait pas trop comment réagir. Le ton de sa voix ne parut pas tellement rassuré mais il fit de son possible pour ne pas avoir l'air étrange, lui laissant même un petit sourire avant de le quitter. Ses pas étaient légers et sa tête se leva instinctivement vers les étoiles alors que son chemin se séparait de celui de l'acteur. De quoi demain sera fait ? En tout cas, un nouveau travail l'attendait à la maison avec ce contrat. Espérons simplement que ce sera agréable et que l'entente pourra bien se faire entre eux deux.

HJ :: J'suis pas fameux non plus XD mais ça conclu !
Revenir en haut Aller en bas
http://yorizura.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Quartier Magna Ѧ :: Le Palais des Arts-