AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyJeu 24 Fév - 16:01

Les bruits circulaient. Les rumeurs aussi. Mais pas celles qui ressemblaient aux rumeurs que Zacharias Flash avait lancées précédemment sur Kin. Non, pas les rumeurs aussi négatives. Bien au contraire. Elles étaient même toutes positives. Elles permettaient alors à l’entourage de l’acteur, de reconnaître encore une fois l’immensité de son travail et de son talent. Ces rumeurs ne le plongeraient pas dans l’abîme. Sa carrière n’était pas encore finie. Elle était même très loin de se terminer. Ainsi, tout le monde racontait ce qu’il pensait connaître le sujet des rumeurs. Comme quoi le jeune acteur était promu metteur en scène également. Et sur ordre impériale, qui plus était. Certains n’y croyaient pas. D’autres s’étonnaient. D’autres encore ne pouvaient pas en croire leurs oreilles mais étaient plutôt ravis pour le jeune acteur. Enfin, certains venaient le voir afin de le complimenter et surtout, pour le féliciter. Kin reprenait alors plaisir à venir à l’Opérâtre chaque matin. Fini la période difficile. Celle où il se sentait sans cesse fatigué, lassé, démotivé et surtout, craignait pour la suite de sa carrière et de son confort. Il avait certes perdu quelques mécènes à cause de l’attentat et aussi des rumeurs de Zacharias. Mais maintenant, il avait à nouveau rencontré de nouveaux potentiels mécènes ou même réussi à en trouver deux nouveaux. Il sentait alors que le destin lui souriait à nouveau et il s’en réjouissait. D’ailleurs il n’était pas du genre à montrer toutes ses émotions et ses sentiments – et il ne le faisait toujours pas – mais les personnes qui le fréquentaient pouvaient ressentir comme une émanation de bonne humeur et de joie. Parce que oui, Kin avait vraiment reçu une lettre de la part du Régent Uriel d’Arken, le jour suivant sa rencontre au marché avec cet homme mystérieux. Cette lettre était arrivée au bon moment. Il se souvint même que c’était pendant qu’il choisissait une nouvelle pièce dans laquelle jouer. La comtesse qui gérait l’Opérâtre avait débarqué dans la pièce et donné la lettre à l’acteur avec un grand sourire et une grande joie. Kin n’avait pas sursauté de joie extérieurement mais intérieurement il avait été plus qu’heureux. Le Régent lui demandait de concevoir une pièce pour une occasion prochaine. La comtesse, quant à elle, avait tout de suite accepté d’aider Kin et de lui offrir tout l’argent nécessaire pour la confection de la pièce. Après tout, il était l’acteur qui rapportait le plus à l’établissement.

Kin hésitait entre mettre en scène une pièce qui existait déjà mais qui n’était pas jouée depuis bien longtemps. Ainsi, il pensa au « Chant de la lune », cette œuvre de laquelle il avait parlé avec l’homme du marché. Peut-être que s’il la montrait à nouveau au grand jour, avait-elle une possibilité de marcher à nouveau ? De plaire encore une fois. Et faire en sorte que la noblesse s’intéressât une nouvelle fois au rêve plutôt qu’au rire. Mais il prit conscience qu’il s’engageait dans un chemin adroit et bien pentu. Or il n’avait pas envie de ne pas réussir. Pas cette fois-ci. Et surtout pas pour une telle occasion. Il décida alors de s’occuper lui-même de cette pièce. En réalité, de l’écrire lui-même. Ce n’étaient pas les idées qui lui manquaient. Il suffisait de trouver la bonne et de bien l’exploiter. Une fois qu’il fut certain de ce qu’allait traiter la pièce, alors il préféra d’abord se concentrer sur la partie conception des costumes. Il ne savait pas pourquoi mais, il lui semblait tout d’un coup qu’il aurait davantage d’idées en ayant la vision des costumes avant. Cela lui permettrait de connaître davantage les caractères des personnages qui les porteront. Il partait donc confiant et se borna d’abord à trouver les costumes. Mais ceux de l’Opérâtre avait déjà été utilisé de nombreuses fois. Il lui fallait quelque chose de totalement nouveau. Que personne, ni même les réalisateurs et les metteurs en scène de l’établissement n’avaient encore vu. Donc, il avait besoin de nouveaux costumes. Or, il n’appréciait pas vraiment le travail mais également le caractère du costumier de l’Opérâtre. Il décida alors de travailler avec un autre. Un costumier qu’il recruterait lui-même et qui ne lui appartiendrait – professionnellement parlant – qu’à lui. Il se renseigna alors sur les meilleurs costumiers de la capitale et tomba sur le nom de Lysander Dior. Ce dernier revenait plusieurs fois. Alors Kin s’intéressa de plus en plus à celui-ci. Il lui écrivit une belle lettre lui expliquant ce pour quoi il aimerait qu’il travaillât pour lui. Et si jamais il faisait un très bon travail et que la pièce de Kin marchait, alors il n’était pas improbable que l’acteur fût tenté par l’écriture de nouvelles pièces et le recrutement définitif de Lysander. Toute la situation avait été posée sur papier et le jeune acteur espérait que le costumier lui répondît favorablement. Après avoir envoyé sa lettre, il attendit donc la réponse du costumier. Par la même occasion, Kin lui avait marqué que s’il était intéressé – ou pas encore décidé et qu’il souhaitait seulement des informations ou d’autres choses – qu’il pouvait se rendre directement à l’Opérâtre, le plus rapidement possible tout de même.

Kin réfléchissait donc à cette lettre. Cela faisait plusieurs jours qu’il l’avait envoyée et il n’avait toujours pas eu de réponses. Le costumier n’était pas encore venu à l’Opérâtre comme le lui avait gentiment demandé le nouveau metteur en scène. Il soupira. Si ce dernier n’acceptait pas ou tout simplement ne lui répondait pas, il devrait se tourner vers une autre personne. Et rapidement. Parce que le temps pressait tout de même. Il n’en restait pas autant qu’il n’y paraissait. Enfin, c’était ce que Kin s’imaginait. Il aimait simplement que tout fût fait parfaitement avec minutie. Il devait donc être totalement prêt le jour de la représentation. C’était le plus important. Ainsi que le fait que tout devait être parfait pour que la représentation fût un succès. Kin était en train d’écrire sur un bureau qu’il avait posé sur la scène. Il n’avait pas demandé à l’éclaireur d’allumer les lumières ainsi il avait pris avec lui une petite lampe à huile. Il oublia un instant cette lettre et ce costumier. Il s’en préoccuperait davantage ce soir. Non, pour l’instant il écrivait toujours et encore la nouvelle pièce qu’il voulait mettre en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 29

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyLun 28 Fév - 3:15

Il y a de cela quelques jours Lysander s'était prit une très longue nuit de beuverie et de folie. Tout était bien flou lorsqu'il se leva pour recevoir cette fameuse lettre. Sa tête sur le point d'exploser, le jeune homme s'empara du courrier sans réfléchir et referma la porte de sa boutique. Visiblement trop mal en point pour travailler sérieusement il préférait garder celle-ci fermé pour la journée. Son corps encore très lourd et sa tête penché vers l'avant, le couturier dû s'asseoir avant de lire cette lettre... Lettre qui eu droit à une crise de nerfs des plus... féminine ?

- Costumier ?! J'vais lui en faire un moi un "Costumier" ! Je fais de la haute couture ! Franchement ! Pour qui est-ce qu'on me prend !?!

Et vous pouvez imaginer les tissus, fils, ciseaux qui fusent de toutes part. Pour lui, pour son estime personnel s'était bien bas que de se faire prendre pour un simple costumier. Sa spécialité c'était les vêtements de femmes et non des clowneries ! Cette lettre pompeuse fut déchiré et jeté dans un coin de sa chambre pour y rester. Déjà submergé par le travail il n'avait aucune envie d'aller voir la personne qui l'avait invité pour lui faire connaitre le fond de sa pensé, donc, il fini par l'oublier... tout simplement. Quelques jours passèrent, très paisible... voir ennuyant. Si bien que l'heur était au ménage ! Et devinez quoi ? Lysander retomba sur la lettre en question qui l'avait mit en rogne, enfin, ce qu'il en restait. Une nouvelle flamme se réveilla en lui, une sorte de colère revint. Sa y est ! Il savait quoi faire de son temps !

Rapidement le jeune homme se revêtit de l'une de ses créations, sans se soucier d'être prit de nouveau pour une femme. Un vêtement soigné et ample dans des couleurs or et rouge -ses préférés-. Il attacha sa longue chevelure rouge au niveau de sa nuque et porta une cape légère à ses épaules. Après tout, ce n'était plus le jour et le froid se montrait particulièrement mordant. l'Opérâtre. C'est où, ça ? Bravo, Lys. Le couturier se renseigna à plusieurs passant pour finalement parvenir au Palais des arts... Logique. C'est parfaitement normal... Que ce soit là... bref, Lysander n'en resta pas choqué bien longtemps et chercha l'entré.

- C'est sans doute fermé...

On tente toute les portes, emportés par la frustration et la crainte du froid, on frappe un peu tout ce qu'on voit en espérant être entendu, on chiale un peu et on jure comme un bougre et ya toujours rien, pas de lumière a l'intérieur, pas de vie... Quand soudain, c'est la chance ! Dior trouva une porte déverrouiller ! Sans doute une maladresse mais une chance pour le petit couturier qui se glissa sans attendre a l'intérieur pour récupérer un peu de chaleur et voir s'il n'y aurait pas un peu de vie à l'intérieur.

- Bonsoir ? Est-ce qu'il y a quelqu'un ?

Après un bon dix minutes, Lysander se rend compte qu'il est totalement perdu et s'arrête en plein milieu de la scène.

- Woaw...

Et s'en rend compte.
C'est franchement impressionnant. Son regard d'ambre s'éclaircit et chercha à tout voir en même temps. C'était la toute première fois qu'il mettait les pieds dans un tel endroit depuis sa tendre enfance. Des souvenirs lui revint à l'esprit, lui montrant ses soeurs et sa mère... après tout, sa mère était une petite comédienne. Le couturier ne se rendit même pas compte du grand silence ni même du fait qu'il écrasa ses fesses sur le sol, toujours en plein centre de la scène. Tout ses bancs et la grandeur de ce lieu était impressionnant.... que dire de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yorizura.deviantart.com/
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyLun 28 Fév - 13:21

L’acteur soupira car il commençait à ne plus avoir d’idées. Il fatiguait de plus en plus. Ce n’était pas si facile non plus. C’était la première fois qu’il se lançait dans l’écriture d’une œuvre. Ses yeux le piquaient de plus en plus et il décida alors qu’il devait faire une pause. De plus, la petite lumière qui brûlait dans la lampe sur le bureau ne lui permettait pas de bien tout voir. Il faisait, sans s’en rendre compte, trop travailler ses yeux et il se devait de les reposer un peu. Il se massa les tempes quelques instants, les yeux fermés, ressentant alors tous les effets les plus agréables de ce petit massage. Il finit même par en frissonner. Il soupira alors à nouveau et se leva de sa chaise. Il laissa la lumière allumée. De toute façon, il était seul alors rien ne pouvait arriver. Sans même vraiment savoir ou réfléchir où il souhaitait se rendre, ses jambes le conduisaient vers les coulisses. Tout simplement. Il s’en rendit compte seulement une fois qu’il se retrouva dans la pénombre al plus totale. Il connaissait les coulisses comme sa poche mais de nombreux objets y étaient souvent déposés sur le sol. Or, il ne voyait rien et n’avait pas envie de se cogner ni de tomber, donc de s’aventurer dans cette obscurité. Il s’arrêta alors un instant et chercha le moyen d’allumer la lumière dans les coulisses. Quand il y arriva, il put enfin zigzaguer entre les différentes malles et autres objets qui traînaient sur le sol. Il se dirigea alors vers les toilettes es acteurs sans pour autant vraiment savoir pour quelle raison. Puis, alors qu’il voulut y entrer, il entendit une voix. Une personne se trouvait dans l’Opérâtre et cherchait à voir quelqu’un. Il ne s’en préoccupa pas et se dit qu’un des gardiens sortirait de la loge et le guiderait. Il entra dans les toilettes et se posa devant le miroir. Il se regarda quelques instants et nota les yeux rouges et presque gonflés et soupira encore une fois avant d’ouvrir le robinet pour mouiller son visage plusieurs fois de suite. Il prit la serviette qui était sur le côté et tamponna son visage avant de sortir des toilettes. Il se sentait – pour quelques instants seulement, il le savait bien – comme revigoré et tout frais.

Quand il revint, il s’aperçut qu’un homme – et oui, il devina tout de suite ses traits masculins – habillé en femme, se tenait en plein milieu de la scène. Kin ne le connaissait pas du tout et c’était la première fois qu’il le rencontrait. Encore un peu sonné suite aux heures passées sur son écriture, il ne savait pas ce qu’il devait dire ni quoi faire. Il éteignit la lumière des coulisses et décida d’allumer celle qui éclairait non seulement la scène mais aussi les bancs et les étages. En effet, il avait remarqué la façon dont l’homme semblait fasciné par une beauté qu’il ne pouvait pas encore percevoir totalement. L’acteur lui en offrait la possibilité à cet instant. Il ne sut pas si l’homme écarquilla encore plus les yeux face à cette magnificence, mais il s’approcha enfin de lui.

- C’est merveilleux, n’est-ce pas ? dit-il alors.

Même s’il ne savait pas encore que c’était Lysander Dior, l’homme à qui il avait envoyé une lettre pour demander de l’aide, Kin commençait à s’en douter tout de même. En général, personne n’avait accès à la scène sans une bonne raison. Les gardes contrôlaient et ils n’avaient pas du faire leur travail à ce moment. Pour quelle raison ? Il l’ignorait mais à vrai dire, ce n’était pas vraiment le plus important à cet instant précis. De plus, l’acteur nota l’habit de l’homme qui était très bien conçu et certainement réalisé par une grande personne de la couture. Quelque part, il fut alors très satisfait de son choix, et se répétait intérieurement d’avoir demandé à la bonne personne. Bien que ce dernier n’eût pas encore accepté de l’aider. Mais c’était bien lui et qu’il se trouvait au Palais des Arts, c’était probablement parce que quelque chose l’y avait attiré. Donc il y avait peut-être une chance qu’il finît par ne pas refuser. D’autant plus que c’était pour aider à réaliser une pièce commandée par le Régent et l’Empereur serait présent lors de la représentation. Il utiliserait d’ailleurs cet argument notamment pour montrer à Lysander tout ce qu’il pouvait y gagner si l’Empereur appréciait la pièce et donc les costumes aussi. Ses créations seraient reconnues par l’Empereur et il aurait plus de chances de faire une belle carrière. Puis, si les deux hommes se rencontraient, Lysander pouvait peut-être recevoir un don semblable à celui de Kin. En tout cas, il y avait matière à exploiter pour le convaincre.

- Bienvenue au Palais des Arts, continua-t-il Je suppose que j’ai en face de moi le célèbre Lysander Dior ?

Kin lui sourit tout en se rapprochant encore et attendant la réponse. Pour l’instant, il ne pouvait rien faire d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 29

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyLun 7 Mar - 2:57

Il imaginait très bien sa mère se produire sur la scène vêtu de l'un de ces beaux costumes blanc et or. Jouant un tout petit rôle mais un rôle tout de même. Étant toujours rester de l'autre coté de la scène, Lysander ne l'avait jamais réellement vu jouer mais l'imagine que son esprit pouvait créée était de toute beauté. Les acteurs ont un pouvoir particulièrement intéressant, celui de feindre, mentir et y croire en même temps, celui de s'investir totalement dans un rôle, un autre monde et une autre enveloppe charnelle. Dior n'avait pas ce talent. Trop proche de ses émotions, il ne saurait s'y prendre pour feindre les plus grandes émotions que peuvent regorger le monde de la scène. C'est pourquoi il s'était investit dans l'envers et c'était passionné pour les vêtements. Que de souvenirs doux, amers et aigres. Complètement détendu, le couturier ne pensait même plus à sa colère ni au sentiment de s'être fait prendre pour un vulgaire costumier.

Lorsque tout s'illumina, un cris aigu de sursaut s'échappa de Lys. Provoquant une surprise générale à travers tout le membres de son corps. Ce sentiment fut mélanger par l'éblouissement de la scène ainsi que de la voix qui s'adressa à lui à cet instant. C'est alors que le couturier se rendit compte qu'il ne se tenait plus sur ses deux jambes. Il s'empressa alors de se lever et de passer ses mains sur sa robes, comme si elle s'était sali puis leva les yeux vers l'homme qui s'approchait.

- Je ne m'étais jamais retrouvé sur une scène auparavant... c'est réellement magique.

Que dire de plus ?
Lysander n'avait aucune raison de mentir ou d'inventer une quelconque excuse pour justifier sa présence. C'est alors que son curieux homologue lui arracha une nouvelle surprise. Non seulement ce type connaissait son identité mais en plus il avait conscience de son véritable sexe, alors que beaucoup s'y méprend. Devait-il mal le prendre ou plutôt être flatté par le flair de cet homme ? Ces moments étant particulièrement rare, Dior avait toujours du mal à les gérés. Si bien qu'il pensa ne rien changer à sa manière d'être et de n'y porter aucune attention particulière.

- Je suis encore loin d'être célèbre monsieur, je suis également étonné que vous ayez connaissance de mon nom complet.

Lys fit alors quelques pas à son tour pour bien voir cet homme qui s'adressait à lui et poursuivit avec une voix qui était bien la sienne...

- Normalement on me surnomme Lys ou encore Mademoiselle Lys, moi même je ne me présente jamais au complet... Puis-je donc savoir a qui j'ai affaire ?

Ce jeune homme en face de lui n'avait absolument rien d'intimidant ! Loin d'avoir la prestance de la princesse noir, la force de son bel amant et la puissance du Régent. Un simple comédien n'avait en rien le droit de l'impressionner. C'est pourquoi le couturier resta calme et plein de confiance en lui, même si sa présence n'était pas supposé d'être à cette heure de la nuit... Ce détail échappa à son attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yorizura.deviantart.com/
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyVen 11 Mar - 23:00

Kin acquiesça sur le champ lorsque l’homme qualifia l’Opérâtre était magique. Il avait utilisé exactement le meilleur mot pour parler de cette merveille. Mais il fallait bien avouer que la visite du couturier semblait un tout petit peu étonnante à cette heure-là. Si l’acteur était resté après toutes les répétitions au lieu de travailler chez lui, c’était parce qu’il savait parfaitement que s’il rentrait chez lui, jamais il ne serait capable de travailler. Il se poserait tranquillement dans un canapé et prendrait un livre pour le lire. Ou alors tout simplement, il se ferait à manger, se baignerait et se dirigerait tout de suite au lit pour dormir. Il ne faisait pas bien grand-chose dès qu’il était chez lui ces derniers temps. Alors il préférait ne pas quitter l’Opérâtre et continuer l’écriture de cette pièce. Mais il se l’avouait parfois, ce n’était pas non plus tout autant reposant. La nuit devait déjà être tombée mais Kin n’avait pas du tout idée de cela. Il était resté bien trop longtemps sur son travail qu’il avait perdu le sens du temps. Mais comme il se sentait de plus en plus fatigué, il se doutait bien que bientôt il serait temps de rentrer chez lui et poursuivre l’écriture le lendemain. Il n’avait pas non plus l’intention de rester ici pour toute la nuit. D’ailleurs il pensait même que désormais il rangerait toutes ses affaires et partirait juste après. Mais d’abord il fallait s’occuper de Lysander. Le faire se sentir confortable. L’acteur l’écouta alors avec une grande attention. Il ne voulait pas tout de même répondre quelque chose qui ne conviendrait pas à cet homme. Mademoiselle Lys. Ainsi sa féminité ne se reflétait pas seulement dans ses vêtements. Kin souriait depuis tout à l’heure. Maintenant, il se forçait, pendant quelques instants. Non pas qu’un homme travesti le dérangeait – il avait déjà eu des rapports avec hommes – c’était juste qu’il ne savait plus comment s’adresser. Lys ou Mademoiselle Lys ? Il ignorait la raison pour laquelle il préférait tout de même le premier.

- Je suis Kin Lightheaven en personne, répondit-il en lui tendant la main pour le saluer. L’acteur en personne qui vous a envoyé la lettre.

Pour l’instant il ne fallait pas en dire davantage sur la lettre. Le comédien attendait que Lysander le lui en parlât lui-même. Quand il termina de se présenter, il ne tarda pas à se décider finalement à prendre la main de l’homme et de l’embrasser comme un homme le faisait avec une femme. Il ignorait totalement si cela lui plairait ou pas, mais il ne s’imaginait tout de même pas une poignée de main entre eux d’eux. Ensuite Kin regarda l’homme dans les yeux et lui sourit. Sa prochaine réaction serait la plus importante en réalité. Se vexerait-il ? Se fâcherait-il ? Ou au contraire apprécierait-il ? Ou ne s’en préoccuperait-il pas ? Toutes ces questions se bousculaient dans l’esprit de l’acteur. Tout simplement parce qu’elle serait décisive pour la suite de leur rencontre et aussi future discussion. Il avait certes prit un grand risque, mais il valait mieux tenter.

- Votre visite est très soudaine, enchaîna Kin pour ne pas laisser un silence trop dérangeant s’installer entre les deux hommes. Après ces quelques jours sans aucune réponse de votre part, je commençai à perdre espoir.

Oui, Kin avait bien pensé que le couturier ne lui répondrait jamais. Qu’il devrait tout simplement penser à une autre personne. Parce que le temps pressait tout de même. Ce n’était pas du jour au lendemain que tous les costumes pouvaient être réalisés, ainsi cela devait déjà être commencé bien avant. La représentation s’approchait à grands pas, bien qu’elle fût seulement dans quelques mois. Mais cela ne lui donnait que très peu de temps encore pour tout ce qu’il lui restait. Ce n’était vraiment pas facile et l’acteur pensait déjà aux longues nuits blanches qu’il avait passé ou pas encore. Parce qu’il se doutait bien que s’il désirait tout finir à temps, il devrait parfois ne pas dormir du tout. Son travail n’était pas facile ni de tout repos. L’acteur avait construit ses phrases afin qu’elles parussent comme s’il prenait la visite de Lysander pour une réponse affirmative de sa part déjà. Comme si le fait que l’homme fût curieux et fût venu, fut le prétexte pour accepter l’aide demandée par le comédien. Bien sûr Kin s’imaginait que ce n’était pas forcément cela alors il restait encore sur ses gardes. Le couturier pouvait très bien tout d’un coup lui dire tout simplement qu’il refusait et qu’il était venu pour le lui dire en face au lieu de l’écrire dans une lettre. Une démarche forte plaisante et appréciable de sa part. Mais Kin espérait toujours et encore que ce ne fut pas le cas. Pour l’instant, en tout cas, il perdait du temps. Il devait donc connaître sa réponse.

- Voyez-vous Lys, le temps presse … finit-il par dire.

Oui, tout cela pour lui dire qu’il avait besoin d’une réponse dans les plus brefs délais. Tout en espérant que celle-ci fût positive. Sinon, il devrait à nouveau perdre du temps à trouver une autre personne pour l’aider. Et c’était ce qu’il ne souhaitait pas vraiment, pour dire la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 29

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyDim 13 Mar - 21:14

Pour Lys il était parfaitement naturel de faire son ménage de bordel en plein milieux de la nuit tout comme celle de rendre visite a un pur inconnu dans le seul et unique but de lui cracher du venin au visage... Une vraie mégère en manque d'attention ! Penser un seul instant que l'intéresser ne serait pas présent ne l'avait même pas effleurer. Vivant dans sa boutique, Dior avait tendance a oublier complètement que ce n'était pas le cas pour tous et qu'il faisait classe à part dans cette situation...
Mais tout cela n'avais aucune importance ! Du moment que tout bougeait dans le même sens que le sien. Dans le cas du couturier, ses émotions prenaient très souvent le dessus et lui bloquait la vue... c'est justement grâce à ça qu'il se retrouvait ici, si tard devant celui qui se présenta comme l'homme de la lettre. La beauté de la scène l'avait légèrement adouci jusqu'au moment où ce Kin s'était présenté à lui, son visage se ferma un peu sans qu'il ne s'en rende compte. Soyons poli tout de même, le personnage ne semblait pas méchant, alors aucune raison de partir sur ses grands chevaux et l'insulter comme du poisson pourrit !

Approchant sa main vers son homologue afin d'échanger une traditionnel pogné de main viril, il échappa un petit son de surprise venant de sa bouche. Un baise main ? Alors que ce dernier avait connaissance de son sexe il se comportait comme un gentlemen. Devait-il s'en vexé ou bien tout simplement apprécier le geste ? Plus mélanger qu'autre chose, il préféra ne rien montrer de particulier et faire comme si ça n'avait pas eu lieu, ou que c'était la chose la plus naturel du monde... en fait, simplement mettre ce détail de coté était tout aussi parfait tellement ce fut troublant. En temps normal... un homme sachant s'adresser a un autre homme n'aurait jamais eu ce geste...
Enfin bref ! Son interlocuteur lui fit part de ses inquiétudes ainsi que du temps tardif à sa réaction. Oh oui ! C'est donc pour ça que Lys était venu... Un peu plus et il l'aurait volontiers oublier ça aussi.

- En fait, après avoir vu votre lettre je l'ai égarer sous mon travail...

Belle manière de dire poliment qu'il l'avait jeté dans un coin sous une pile de vêtement...
Comment dire qu'il n'avait pas apprécier le fait de se faire appelé "costumier" ? Maintenant que sa frustration était parti et qu'il en était venu à trouver son homologue intéressant et amusant. Dior se montra désoler d'avoir supposément perdu la lettre jusqu'à aujourd'hui. Joignant ses mains devant lui au niveau le plus bas. On lui fit d'ailleurs comprendre que le temps pressait et qu'il avait besoin d'une réponse. Quoi dire ? Soyons clair... ?

- À vrai dire, je confectionne des vêtements pour femmes, je suis loin d'être un costumier.

Quoi qu'il en connaissait toute les ficelles... Pour avoir appris d'un homme fabriquant d'ailleurs des vêtements de scènes. S'il pensait que Lys allait être impressionner par l'appât du gain, il se trompait ! Mais le jeune couturier ne devait rien dire de sa rencontre avec le Régent... Du coup, il se devait de prétendre le contraire.

- J'ai beaucoup de demandes et je ne saurais si le temps serait de mon coté pour travailler à vos cotés...

Lysander fit quelques pas sur la scène puis se retourna vers Kin, lui faisant un petit sourire et ouvrit de nouveau la bouche sans laisser le temps à son homologue de lui répondre quoi que ce soit.

- De quoi auriez-vous exactement besoin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yorizura.deviantart.com/
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyLun 14 Mar - 9:50

Kin ne sembla pas surpris quelque part lorsque le couturier lui avoua qu’il confectionnait davantage des habits pour femmes. C’était en plus plutôt une bonne nouvelle. L’acteur avait en effet besoin de robes plutôt. Mais également de quelques costumes d’époque pour hommes. Sa pièce se basait sur l’histoire d’un ancêtre de l’Empereur en personne alors il avait tout de même besoin des deux. Mais les personnages principaux sont un homme et plusieurs femmes. En fait, les hommes avaient des rôles bien moins importants que les femmes. Ils étaient bien moins présents sur scène. Etait-ce une bonne chose ? Kin l’ignorait mais en tout cas il espérait que cela ne serait pas trop dérangeant. Pour l’instant, il écoutait simplement Lysander. Et celui-ci lui dit tout de suite qu’il n’avait peut-être pas le temps de travailler avec lui. Le fait qu’il avait égaré cette lettre ne le préoccupa pas du tout. Mais quand il entendit la suite, Kin fit la moue et se montra bien gêné. Si vraiment Lysander refusait de l’aider, ce serait bien regrettable. L’acteur serait probablement en retard et cela lui était tout simplement impensable. Il n’avait pas du tout envie de décevoir non seulement le Régent mais également l’Empereur qui devait attendre cette représentation avec une grande impatience. Kin ne s’imaginait pas du tout devoir à nouveau chercher une nouvelle personne pour faire les costumes. Quand le couturier lui posa la question de ce qu’il souhaitait, Kin ne répondit pas tout de suite, encore perdu dans ses pensées à imaginer les pires scénarios. Alors qu’il pensait que sa carrière pourrait évoluer et que la chance lui était enfin revenue, il lui paraissait tout d’un coup qu’elle s’éloignait, cette chance. Serait-il encore un peu maudit malgré tout ? Il reprit ses esprits très rapidement pour avouer la vérité. Il se ressaisit puisque tout n’était pas encore perdu. Il fallait combattre, tenter de le convaincre, lui expliquer la gravité de la situation. En tout cas, Kin connaissait très bien la réponse à la question de l’homme.

- Ma pièce relate l’histoire d’un ancêtre de l’Empereur, commença à expliquer l’acteur. En ce qui concerne les costumes, j’ai justement besoin de costumes d’époque pour les femmes en général mais aussi quelques uns pour les hommes. Il faudrait que ceux-ci représente le mieux les habits de la noblesse et qu’ils soient très extravagants. Qu’ils représentent des tissus chers sans pour autant utiliser les plus chers bien sûr.

La description était certes très rapide ainsi que très subjective. Kin ne savait pas dessiner, encore moins les vêtements. Il se les visualisait dans la tête mais jamais il ne se chargeait de les mettre sur papier. Pour cette raison il ne pouvait pas les montrer vraiment au couturier et il espérait que celui-ci sût à peu près ce qu’il désirait. En effet, il attendait même, si possible, des croquis de la part de cet homme. Si seulement il se mit à travailler avec lui bien évidemment. Kin regarda l’homme. Désormais il fallait qu’il lui rappelât l’importance de son aide.

- Cher ami, j’imagine que ce n’est pas le seul travail que vous possédez, continua-t-il. Mais voyez-vous, mon grand soucis c’est bien ce temps qui me presse. En effet, vous en conviendrez vous-mêmes qu’il ne vaudrait pas pour moi d’être en retard pour la représentation de la pièce. Or, si vous refusez de m’offrir votre aide, je me verrai contraint de chercher une nouvelle personne et je perdrai beaucoup de temps qui m’est bien précieux.

Tout d’un coup, il ne sut pas pourquoi mais il ressentit une grande fatigue. Comme si celle-ci se manifestait pour montrer au couturier que l’acteur mettait tout son cœur et beaucoup d’efforts dans son travail. Que ce dernier travaillait autant qu’il pouvait pour terminer la pièce à temps. Et peut-être que cela permettrait à inciter l’homme à finalement l’aider. Bien sûr ce n’était qu’un pauvre espoir. Pourtant Kin ne voulait pas abandonner aussi vite et il ferait tout son possible jusqu’à ce que cet homme tranche. Et même s’il refusait, il tenterait peut-être bien de marchander. Cela n’était pas sûr mais il s’en sentait bien évidemment prêt. Pour sauver la pièce, le temps et peut-être même un peu sa carrière. Il combattrait jusqu’à ce que Lysander fût parti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 29

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyLun 14 Mar - 14:35

Ce pauvre comédien semblait abattu d'apprendre que Lys ne pourra probablement pas travailler avec lui mais n'avait-il pas simplement récolté ce qu'il avait semé en appelant Lys "costumier" ? Il se demanda même si ce n'était pas de la comédie, toute cette fatigue et cette détresse qui semblait envahir l'acteur. Après tout, ce sont des experts en la matière ! On ne sait jamais s'ils portent le masque de leurs talents. C'est pourquoi Lysander resta méfiant face à son homologue même si le jeu de ce dernier était vraiment parfait, il ne pouvait qu'en douter. Son regard d'ambre resta alerte et pourtant... Oui ! Ok ! Dior le prenait déjà en pitié tout en jouissant d'une certaine importance. En gros, de ce qu'il en comprenait... Kin avait absolument besoin de lui. Si tel était le cas, exaucerait-il tout ses caprices ? Très bonne occasion pour gagner gros et être servis comme une princesse.
Oui, le cerveau de Lys était particulièrement simple et centrer sur sa personne mais une autre part de lui avait quand même pitié pour Kin.

Première donnée, beaucoup de vêtements de femmes et quelques hommes. Deuxième, vêtement d'époque qui semble riche sans l'être et la dernière et non la moindre, tout ça devait être extravagant. Donc, liberté totale ! Très excitant ! Le couturier se retint d'ailleurs de sautiller comme une gamine devant une boutique de poupée et resta le plus neutre possible afin de bien tenir son homologue en laisse. Le projet avait l'air très intéressant et mine de rien beaucoup de noble assistait aux pièces de ce Kin, du moins c'était ce qu'espérait Dior... Donc ça lui ferrait de la publicité ! Et alors... que faisait-il de tout le reste ? Des robes en cours et des commandes spéciales qu'il devait exécuter ?

Un long soupir glissa d'entre ses lèvres qui finirent d'ailleurs par s'étirer en un petit sourire rieur.

-Tant pis !

Il s'approcha de son homologue d'un pas tout a fait léger et quasiment coquet, se pencha vers lui et souffla au creux de son oreille droite.

- Vous m'en devrez une pour cette fois.

Toujours avec autant de grâce qu'une femme, Lysander s'écarta de quelques pas puis ne se gêna pas pour reprendre parole plus clairement.

- Je suis d'accord mais d'abord, je veux mieux vous connaître et oublions toutes phrases surfaite ! Si nous sommes pour travailler ensemble j'aimerais autant que l'on devienne de bons amis !

Parce que faire affaire avec une personne qui ne nous plaît pas n'à absolument rien de plaisant et que Lys ne voulait pas non plus se rendre la vie désagréable, c'est pourquoi il préféra se mettre sur la même longueur d'onde que son interlocuteur. Coupant immédiatement les ponts sociaux et autres futilités. Espérons que le couturier ne se retourne pas sur une pièce d'or en changeant complètement d'avis... Ça pourrait très bien lui arriver si jamais Kin ne lui plait pas... Oh oh oh ! Capricieux ! Autant que ces soeurs dont le souvenir lui revenait alors qu'il marchait sur la scène. Qu'en aurait-elles penser à le voir aujourd'hui tel qu'il est ? Lys n'avait jamais chercher à les revoir depuis son départ pour la grande vie d'Ishtar et honnêtement il en était mieux ainsi.

- Pourquoi ne pas approfondir nos connaissances devant un peu d'alcool, une feuille et des crayons ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yorizura.deviantart.com/
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyMar 15 Mar - 21:48

Qui n’aurait pas paniqué en entendant « Tant pis ! » ? Vraiment, selon l’acteur, beaucoup de monde. En tout cas, Kin en faisait parti. Cela le surprit parce que non seulement cela lui sembla si soudain mais également parce que le ton plutôt exclamatif était assez étrange. Par ailleurs, il avait bien saisi le long soupir de Lysander. Alors lorsque ces mots lui parvinrent à l’oreille, le comédien ignorait ce qu’il devait penser. La première chose qui lui vint à l’esprit, c’était que l’homme ne désirait pas l’aider et qu’il lui disait tant pis pour son travail. Cela paraissait bien moqueur et méchant. De la méchanceté gratuite qui plus était. Mais cela lui semblait tout de même un peu exagéré. Il ne l’aurait tout de même pas dit d’une telle manière. Bon, certes il ne le connaissait pas, mais tout de même. C’était tout simplement horrible. Il paniqua alors, s’imaginant le pire des scénarios et il sentit même son cœur battre plus rapidement. Ses yeux s’étaient ouverts sous la surprise et témoignaient de ce sentiment, chose qui était bien rare. Mais cela l’avait tellement pris au dépourvu, qu’il ne pouvait pas se contrôler cette fois-ci. Heureusement, quelques temps après, il fut déjà un peu plus rassuré quand le mot « accepter » sortit de la bouche de Lysander. Kin sentit tout d’un coup comme un poids qui se levait. Il ressentit avec joie une sensation de légèreté. Pourtant, cette fois-ci, il ne le montra pas, même si un retour à la normale témoignait forcément du fait qu’il se sentait bien mieux à cet instant. Une personne un brin observatrice le remarquerait tout de suite. L’acteur écouta ensuite la demande du couturier de le connaître davantage. C’était tout à fait normal, bien évidemment. Tout collègue de travail devait se connaître un minimum afin que leurs efforts fussent les plus productifs possibles. De plus, Kin était bien habitué à ce genre de choses. Les réalisateurs lui avaient souvent posé des questions pour en savoir plus sur lui, tout comme de nombreux autres acteurs avec qui il avait travaillé. Même si, il fallait l’avouer, ce n’était pas la chose la plus passionnante qui était pour l’homme. Mais il se forçait car c’était pour la bonne cause.

- Bien sûr, ceci est une idée fantastique, Lys, dit-il avec entrain. Je vais vous chercher cela tout de suite, attendez-moi une minute. Pendant ce temps, prenez place soit sur la chaise du bureau ou dans les confortables sièges que nous avons ici. Je vous en prie.

Kin montra tous les sièges devant la scène. Il souriait. Il fallait encore une fois avouer que le passe temps favori de Kin n’était pas de boire. Il n’appréciait pas l’alcool. Mais une fois de temps en temps, cela ne faisait pas de mal. La dernière fois, c’était lors d’une soirée organisée dans un bar, entre quelques acteurs à laquelle il avait finalement accepté de participer. Bien évidemment, il buvait chez les nobles quand il était reçu. Toutefois, il faisait une grande différence entre boire de l’alcool et boire du champagne. Il préférait le deuxième car il devenait beaucoup moins rapidement ivre. En tout cas, il se chargea de lui en ramener. Il sortit de la salle pour aller trouver les gardiens dans leur loge. Ils possédaient toujours avec eux plusieurs bouteilles de tel ou tel alcool. Lorsque Kin arriva à cette loge, il comprit pourquoi Lysander avait pu rentrer aussi facilement dans l’enceinte de l’Opérâtre. Les gardiens dormaient déjà, ronflant et probablement bien ivres car deux bouteilles, l’une vide et l’autre presque, se trouvaient sur la table. L’acteur soupira. Il observa les autres bouteilles dans un coin et décida d’en prendre une seule pour l’instant. Les gardiens ne lui en voudraient pas du tout. De toute façon, il était fort probable pour qu’ils ne se rendissent compte de rien du tout le lendemain. Kin tourna la tête pour regarder au dehors. Il aperçut donc que la nuit était tombée. Probablement depuis quelques bons moments déjà. Sans rien penser vraiment, il retourna dans la salle. Il montra la bouteille au couturier. C’était le seul alcool qu’il pouvait trouver et il espérait que ce dernier plairait à Lysander. En tout cas, il nota l’absence de verre et quand il déposa la bouteille près de l’homme, il partit en coulisse chercher dans les affaires des verres. Ils en utilisaient souvent sur scène alors il prendrait ceux-ci, qu’il amènerait ensuite chez lui pour les laver et les ramènerait le lendemain. Enfin, il s’assit près du couturier, ouvrit la bouteille et le servit. Il en mit aussi dans son verre avant de déposer la bouteille sur le côté.

- Je vous remercie énormément d’avoir accepté. Vous n’imaginez pas tout ce que cela représente pour moi.

Il prit alors conscience d’avoir oublier quelque chose. Les feuilles et les crayons. Il sortit donc plusieurs feuilles vierges d’un des tiroirs et les déposa devant le couturier. Il soupira longuement en fermant les yeux. Quand il les ouvrit, il se sentait prêt à conquérir le monde.

- Très bien, Mademoiselle Lys, que désirez-vous savoir sur moi ?

Honneur aux « femmes », ou tout simplement, aux invités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 29

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptySam 19 Mar - 1:51

Il lui avait fait peur ? Ah bon, pas remarqué ! À vrai dire, Lys aimait insinué de la crainte chez son homologue mais ne gardait jamais bien longtemps cette ligne. Tout comme il adorait taquiner les gens qui se sente mal à l'aise. Un pur délice quand l'ennui vous visite. Un vague souvenir d'un certain blond déformer lui revint à l'esprit, oh combien il l'avait agacé ! Si bien que le type s'est rapidement enfui... mais ce n'est qu'un petit détail ! Rien de bien important. En tout cas, Kin sembla fort soulager d'entendre le reste de ce que le couturier avait à lui dire. Ça joie n'en était que plus grande, n'est-ce pas ? Alors c'était excellent ! Ainsi Lys pensait avoir brisé un peu la glace en lui montrant son sens de l'humour. Ce fut avec enthousiasme qu'on lui proposa de s'asseoir pour attendre le retour de son interlocuteur avec de l'alcool et des papiers. D'un bref signe de tête, le couturier le remercia et le laissa filer.

Son regard d'ambre se tourna vers ce qui s'offrait à lui. Il estima le retour de Kin a une dizaine de minutes. Et si... Lys s'amusait un peu ? Sur cette scène, Dior se plaça au centre puis fit mine de jouer la comédie. Le visage de sa mère lui revenait très clairement en tête lorsque celle-ci jouait la tragédie. Toutefois, après seulement cinq minute, le jeune homme se découragea et traina ses pieds jusqu'aux nombreux banc de la salle, choisissant bien entendu celui du centre dans la toute première rangée. Sa famille lui manquait et cet endroit avait le don de la lui rappeler, c'était sans doute la raison pour laquelle il n'y avait jamais mis les pieds. Ses instincts lui avaient fait comprendre que cette place n'était pas la sienne. Et pourtant ! Lysander se retrouvait bel et bien dans un théâtre, sur le point de confectionner des costumes pour une pièce... tout comme le faisait son mentor. Ironie du sort quand tu nous tiens ! Ses yeux étaient dans le vague, ne fixant rien en particulier, il s'était laisser aller dans ses vieux souvenirs jusqu'au moment où le retour de l'acteur le ramena sur terre. De l'alcool ! MERVEILLEUX ! C'était exactement ce qui lui fallait pour se concentrer sur autre chose que sa famille. Quelle brillante idée mon cher Lys que de lui avoir demander ceci ! Aussi faut-il précisé que l'alcool à le merveilleux talent de dénoué les langues les plus frigides.

Pas de verre. Il le remarqua tout de suite mais pour lui ça n'avait aucune importance, boire directement à la bouteille n'avait rien de très nouveau pour lui... toutefois, Lys n'osa pas y toucher, attendant le retour de son hôte qui celons lui devait être parti chercher ce qui manquait, dont les verres en occurrences. Un sourire s'étira sur son visage lorsque son homologue le remercia en le servant. "Pas de soucis, pas de soucis" se répétait le couturier.

Il y eu un moment de silence de sa part lorsqu'il l'appela "Mademoiselle Lys"... En fait, ça lui faisait très étrange... Seul les gens ignorant son sexe le nommait ainsi, alors que Kin savait parfaitement qu'il faisait affaire avec un homme il utilisait tout de même ce surnom... Bon ! Premièrement, on goûte à l'alcool et ensuite on lui répond.

- Vous pouvez m'appeler Lys, tout simplement.

Le jeune homme se pencha vers son homologue puis vers les feuilles. Ses yeux cherchèrent un crayons qui ne tarda pas à lui glisser entre ses fins doigts.

- En fait, je veux connaitre votre vision de l'apparence des costumes... En gros, décrivez et je dessinerais ce que je vois, c'est bon ?

Lysander n'était pas un expert en dessins et le tout était assez approximatif mais très compréhensif, du moins pour lui. Réellement connaitre son homologue ne l'intéressait pas des masses mais ça ne serait pas désagréable, puisqu'il comptait en faire un bon ami avec cette collaboration. Après tout, Kin était très bel homme ! Pas aussi viril que les Apollons que chasse Dior habituellement mais très plaisant au regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yorizura.deviantart.com/
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptySam 19 Mar - 16:50

En effet, l’acteur était encore un tout petit mal à l’aise en ce qui concernait la manière dont il devait s’adresser, ou du moins nommer, le couturier. Il n’était tout de même pas courant pour lui d’appeler les personnes par leurs prénoms, voire même leurs surnoms. Il préférait leurs noms de famille plutôt. A moins d’être très proche de la personne, mais cela n’arrivait pas du tout. Ce fut la raison pour laquelle il était souvent gêné de prononcer simplement « Lys ». Il estimait que cela dérangeait l’homme en question. Bien sûr, ce n’était le cas mais c’était le ressenti qu’il avait toujours été habitué de ressentir. Ainsi, il trouvait cela également bien étrange et sonnait très mal à ses oreilles. Mais comme l’homme le lui avait demandé, il ferait tout de même l’effort pour lui. Malgré son habitude et ses bonnes manières. S’il était prié de l’appeler de telle manière, il n’irait tout de même pas l’encontre de la volonté de l’autre personne. Surtout si c’était Lysander Dior. C’était important, tout simplement. Alors Kin sourit au couturier et tenta de garder son mal à l’aise pour lui tout seul et acquiesça quand ce dernier lui dit comment l’appeler. Ensuite, il but une petite gorgée de l’alcool qu’il venait de leur servir. Il sentit la boisson passer dans tout son œsophage et s’arrêter dans le ventre. Il n’était pas trop habitué à l’alcool et, de ce fait il pouvait tout simplement dire précisément les endroits par lesquels celle-ci était passée. Il ressentit tout de suite une petite vague de chaleur parcourir tout son corps, ce à quoi il n’était pas non plus très habitué. Mais il n’y fit pas attention pour l’instant. Il se concentra davantage sur les paroles de Lysander, bien que cela fût un tout petit plus dur qu’en général.

- Bien, comme je vous l’ai déjà dit tout à l’heure … commença-t-il.

Puis il finit par énumérer toutes les caractéristiques des costumes qu’il souhaiterait réaliser. Du moins en apparence. En réalité, il avait sa propre idée mais se rendait bien compte que la vision du couturier ne devait pas forcément être la même. Alors il ne pouvait pas se tenir à tous les petits détails qui, de toute façon, disparaîtront lors de la confection des habits. Il cita donc quelques dentelles, les décolletés, les bijoux et les matériaux qui devaient paraître comme les plus beaux et les plus chers d’Ishtar pour les robes des femmes par exemple. Des robes qui devaient, pour la plupart toucher le sol, cacher les pieds des actrices et surtout faire en sorte que les actrices n’eussent pas besoin de porter un corset en plus. En ce qui concernait les hommes, il lui fallait en grande partie des hauts bien garnis de boutons et de longs manteaux comme ceux que portaient nombreux nobles. Pleins de décorations, de froufrous. Il ne donna pas d’autres détails. Après tout, c’était également le travail de Lysander et il ne fallait pas que ce dernier n’eût pas de possibilités d’évolution dans ce travail-ci. En gros, seulement livrer la commande de Kin ne devait pas être très excitant pour ce genre de costumes. Il voulait donc laisser au couturier une certaine liberté pour que celui-ci pût y mettre sa touche également. C’était cela aussi la collaboration. Le travail commun. Et c’était ce que Kin estimait le meilleur pour les deux hommes et pour leur bonne entente dans les plusieurs semaines qui suivraient.

L’acteur ne faisait pas vraiment attention à l’homme qui dessinait les petits croquis puisqu’ils se concentraient davantage sur les réflexions et les visions des costumes. Mais quand il eut terminé de parler, en espérant que Lysander avait tout bien compris et bien interprété au moins l’essentiel, il regarda enfin pour la première fois les dessins de ce dernier. Il ne fut pas émerveillé par ceux-ci. Après tout, cela ne restait que des croquis. C’était difficile de noter la beauté d’un croquis. Surtout que Lysander pouvait très bien les améliorer et les rendre plus compréhensifs par la suite. Pour l’instant, c’était approximatif mais l’acteur comprit que cela devait être tout simplement pour saisir la globalité de ce qu’il lui demandait. Il sourit, content à cet instant du travail qu’il était déjà en train de réaliser. C’était le début. Seulement le début. Le chemin était encore très long. Oui, très long.

- Pour vous avouer la vérité, je m’attendais à une autre sorte de connaissance, dit-il en riant un tout petit peu, probablement déjà à cause de l’effet de l’alcool.

Une gorgée suffisait à Kin d’avoir de temps en temps des rires étranges et des maux de tête. Etrange, une seule gorgée simplement. Oui, l’acteur ne tenait pas du tout l’alcool. En tout cas, il était vrai qu’il s’était plus attendu à des questions le concernant. Sa vie, sa pensée, son comportement et d’autres choses encore. Mais pour l’instant, Kin fixait seulement les mains du couturier qui dessinaient encore un peu les croquis. Elles étaient bien belles …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 29

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyMer 23 Mar - 0:46

Pour Lys, nommé les gens par leur nom de famille revenait a dresser une barrière invisible. Une sorte de maléfice empêchant la relation d'évoluer en quelque sorte. C'est sur, il y a des cas où c'est carrément indispensable de faire autrement par pur politesse et par respect d'une personne bien plus haut placé que soit... mais présentement ils n'étaient que tout les deux et qui plus est que de simple citoyens d'Ishar. Très loin de la haute noblesse et de la toute puissance de l'Empire. Pourquoi donc ce préoccuper d'une telle chose ? C'est pourquoi le couturier ne s'était pas fait prier pour se faire appeler comme les autres le faisait. "Mademoiselle" devant le "Lys" faisait simplement partit du surnom connu de ses clients. Ceux qui savent n'ont qu'à le nommé par son simple surnom de "Lys", aucune raison de s'en sentir mal. Du moins, à la vu du jeune homme c'était beaucoup mieux que "catin".

À l'évocation de ce mot dans sa tête, le jeune homme eu un léger frisson qu'il décida de réchauffer à l'aide de l'alcool. Délicieux nectar ! Il préférait de loin ce genre de boisson que d'un vin couteux et raffiné. Sentir sa gorge bruler ainsi lui donnait le sentiment de réellement goûter la boisson. C'est alors que l'acteur commença à lui donner sa vision de la chose, décrivant les costumes et leurs allures générales. Aux fur et a mesure que son homologue parlait, Lys dessinait ce qu'il voyait dans sa tête, s'arrêtant un petit moment pour reprendre de ce doux poison. Ses traits étaient loin d'êtres précis mais on pouvait y voir les détails et le plus gros du travail. Car suivant le rythme des paroles de son homologue, le jeune homme ne s'était pas attarder sur l'idée de faire du grand art de ces petits croquis. Kin lui dira ce qu'il en pense puis, Dior n'aura qu'à peaufiné le reste et changer chaque détails qui pourrait choquer ou déranger son nouvel ami.

Alors on lui avoua avoir penser à d'autre genre de connaissance. Ah bon ? Pourtant Lys s'était cru très clair sur la chose. Un peu naïf sur le coup, il comprit tout de même ce dont il s'agissait. Poussant un petit gloussement amusé et reprenant une nouvelle gorgé de cet alcool tout en poursuivant ses croquis.

- Ah bon ? On finira bien par se connaitre tranquillement, nul besoin d'un interrogatoire ! ahahah !

Après tout, toute question posée pouvaient lui revenir en plein visage. C'est pourquoi ça ne lui plaisait pas de le bombarder de question afin de connaitre la vie privé d'autrui. Passer simplement du temps avec Kin l'aidait à mieux le connaitre et savoir a qui il avait affaire. Car si jamais il s'avérait que l'acteur ne faisait que feindre sa vie, Lys le lâcherait immédiatement, c'est pas drôle ni très intéressant. S'il parlait d'amitié ce n'était certainement pas dans le but de se faire manipuler. D'accord, Emile était un bloc de glace mais au moins il était honnête envers lui-même, une vraie bête assoiffée de sang et de sexe ! Un nouveau frisson parcouru son corps. Délicieuse sensation ! Il se hâtais de revoir ce bel albâtre à sa boutique ! En faisant parfois des rêves plus ou moins religieux...

Passons ! Maintenant, il se devait de dessiner en compagnie de cet acteur.

- Faire tout ça pourrait me prendre beaucoup de temps, en premier lieu je vais vous en faire une et je vous la montrera... si elle vous plait je pars sur ma lancé, sinon, vous n'aurez qu'à me dire ce qui ne va pas et j'arrangerais ça.

Lys avait toujours eu pour principe de faire les choses tels que le souhaitait le client. Après tout, si le client est heureux de son achat il reviendra ! C'est ce qui fait que la boutique est bonne et se vend bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yorizura.deviantart.com/
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyJeu 24 Mar - 17:28

On y était, ça y était ! Le jeune homme, malgré le peu d’alcool qu’il avait ingurgité – et il se doutait bien que ce n’était qu’un début – il fixait les mains de Lysander pendant un instant puis il semblait tout simplement se perdre dans ses pensées. Ou ses fantasmes. Personne ne le savait vraiment. En tout cas, il avait décroché de la réalité et ses yeux ne pouvaient seulement montrer l’endroit où il regardait : les mains du couturier. D’ailleurs, si ce dernier les bougeait, les yeux de Kin continueraient probablement à fixer ce point-là malgré tout. Il était bien trop obnubilé par ses pensées. Il ne s’en rendait bien sûr pas compte. Il était tout simplement déconnecté de la réalité et ne savait pas du tout ce qui se passait autour de lui. Comme si le temps s’était arrêté. Il ne se préoccupait même pas la réaction de Lysander concernant ce qu’il avait dit juste précédemment. Il n’entendit rien même si quelques brefs sons parvenaient à ses tympans. Cela entrait par une oreille et sortait par l’autre. Ainsi, il ne pouvait même pas savoir ce que l’homme avait dit. Il revint finalement à lui au bout de quelques temps. Quand il reprit les esprits, il ressentit une nouvelle vague de chaleur pour il ignorait quelle raison. D’un côté, il avait également honte et se sentait mal à l’aise. Combien de temps était-il resté de la sorte ? Il espérait que le couturier ne l’avait pas trop remarqué ou en tout cas qu’il ne l’avait pas mal pris. Cela arrivait de temps en temps à tout le monde de toute façon. Mais aussi longtemps, c’était à en douter. En plus de la montée de chaleur, il fut contraint de rougir. Il avait secoué sa tête puis l’avait tournée vers son compagnon de travail. Il dessinait encore et Kin s’était mis à sourire, impressionné par les croquis mais aussi un peu sous le coup de l’alcool. D’ailleurs, pour ne pas paraître trop coincé, il s’obligea à boire une nouvelle gorgée sauf que cette fois-ci, il ne fit pas attention. Ainsi, la gorgée fut plus importante et le brûla encore plus.

Enfin, le couturier lui annonça ce qu’il allait faire. Lui confectionner une des robes pour que Kin lui dît ce qu’il en pensait. Cela lui prendrait du temps. L’acteur s’en doutait et c’était justement la raison pour laquelle il avait demandé à l’homme son aide le plus tôt possible. Ce n’était pas une chose qu’il aurait pu faire alors qu’il manquait de temps pour tout, presque à la fin et tout près de la représentation. Pour l’instant, ils avaient encore un peu de temps devant eux. Suffisamment en tout cas. Il l’espérait. Donc Lysander pouvait commencer tranquillement mais il ne fallait pas non plus qu’il trainât trop longtemps. Mais Kin lui faisait confiance de ce point de vue là alors il ne lui dit rien. Puis, une fois cela dit, il ne sut pourquoi mais il pensa que c’était le moment qu’avait choisi le couturier pour partir. Après tout, il se demanda ce qu’ils pouvaient faire d’autre. Ce dernier avait accepté de l’aider, il avait dessiné ce qu’il nécessitait pour son travail et en avait profité pour boire un petit peu. Maintenant, il n’avait pas grand-chose à faire encore. A part connaître Kin plus s’il le souhaitait. Mais si les interrogatoires ne lui plaisaient pas, l’acteur n’avait aucune idée de ce qu’ils pouvaient faire. Alors il en conclut que Lysander voudrait partir. Il se leva et s’attendait tout simplement à ce que le couturier en profita pour ranger ses dessins avant de se lever lui aussi. Encore sous le coup de l’alcool, Kin sentit sa tête tourner et il s’affala à genoux avant de fixer à nouveau les mains du couturier. Elles avaient quelque chose de vraiment si elles l’attiraient tellement. Mais l’acteur en personne ignorait quoi. Pendant que Kin commença à se relever, il se pencha inconsciemment jusqu’à être très près du visage de Lysander, qu’il regardait dans les yeux maintenant. Et il finit par l’embrasser … Et oui, les jours où il buvait, se terminaient souvent d’une façon qu’il ne désirait pas forcément. Il se recula la seconde suivante et rougit encore plus qu’il n’était déjà rouge.

- Pa … Pardon …, s’excusa-t-il en balbutiant.

Il n’avait vraiment aucune idée de comment Lysander allait réagir mais il espérait qu’il ne lui en voudrait pas trop. Et surtout qu’il ne déciderait finalement pas à ne plus l’aider à cause de ce baiser. Kin détestait l’alcool et il savait très bien la raison de cette haine. Mais il avait voulu faire plaisir à son invité. Et encore une fois lui, lui s’était fait avoir. Il en avait vraiment honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 29

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyLun 28 Mar - 23:51

Lys restait très professionnel dans ce qu'il faisait, prenant son avenir et son travail très à coeur. Rêvant de luxure et de grande demeure ! Ce n'est pas en agissant comme un simple citoyen qu'il pourra y parvenir, alors il ne laissa pas l'alcool venir influencer si facilement son corps et sa tête. Malgré que ce dernier avait réchauffé sa gorge et son sang. Levant les yeux vers son homologue il remarqua bien que ce dernier semblait fixé quelques choses et ce n'était pas son doux visage... Le couturier fini d'ailleurs par se rendre compte que c'était des mains... ? Ok... assez étrange mais Lys n'ira certainement pas juger des goûts d'un autre. Après tout, chacun son truc !
Il tapota un peu les feuilles pour commencer à dessiner sur une autre puis s'arrêta, finalement non, prenons une nouvelle gorgée d'alcool. C'est alors que son hôte se leva, pensant surement qu'ils en avait fini avec les préliminaires ? Lys fit donc de même, suivant l'acteur dans son élan. Tourné vers les feuilles qu'il s'empressa de ramasser il fut surprit d'entendre Kin tomber sur ses genoux. C'est pourquoi, le jeune homme se retourna un peu inquiet et prêt à l'aider.

Quelqu'un qui n'a presque rien bu peut-il réellement agir ainsi ? Ou bien n'était-ce que de la pure et simple comédie ? Dans tout les cas, le jeune couturier se pencha légèrement pour lui venir en aide. Si bien que leurs visages furent soudainement très près, trop d'ailleurs ! Si bien que Kin dans son grand élan de maladresse en vint à l'embrasser. Plus surprit que ça tu meurt ! Les yeux grand ouvert sous l'effet, Dior regarda son homologue s'écarter en s'excusant maladroitement. Le goût de ses lèvres encore sur les siennes, sans parler de cette odeur d'alcool. Que devait-il en penser ? Était-ce vraiment du jeu ?! Mais surtout, comment faire comprendre a Kin que ce dernier n'entrait pas vraiment dans ses critères de sélection en matière de partenaire sexuel ?! Le comédien ne semblait pas être du genre a pouvoir le prendre par la force...

- Euh... uhm... euh...

Bah voyons ! Trouve ces mots et dis le lui !

- Ce n'est pas grave, c'est bon, ne t'en fais pas.

Ce baiser n'avait rien eu de désagréable, même que malgré toute cette surprise il avait été délicieux. Si quelque chose devait se passer, ce sera uniquement parce que Kin aura ouvert la marche. Les fois où c'était Dior qui ouvrait ce genre de bal c'était parce qu'il avait chercher sa proie et qu'il était désireux de cette chaleur charnel.

- Ce n'est qu'un baiser, n'est-ce pas ? Et tu ne te moque pas de moi en jouant les types ivres, hein ?

Tiens, nous allons en avoir le coeur net. Que ce n'est pas que de la comédie, que Kin était bel et bien saoul.

- Et ne va surtout pas t'imaginer que je suis un homme facile !

Dit Lys sur un ton typiquement féminin... alors qu'en fait c'était tout le contraire. Il voulait paraître un peu plus difficile comme proie mais n'y parvenait jamais et cédait assez facilement à la luxure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yorizura.deviantart.com/
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyMar 29 Mar - 8:48

Ivre ? Kin ? Non, non, pas encore. Du moins, pas encore assez pour vraiment ne plus être conscient de ses actes, ni de ce qu’il disait, ni d’oublier ce qui venait de se dérouler. Mais assez pour simplement se comporter selon ses impulsions et les idées soudaines qui lui venaient à l’esprit. Pourquoi alors avait-il fantasmé sur les mains de Lysander ? Pourquoi alors l’avait-il embrassé ? Oui, une partie à cause de l’effet d’alcool. Sauf que quand l’acteur était totalement ivre, il pouvait avoir des gestes bien pires que ceux-ci. Des gestes incontrôlables et dont il ne se souviendrait même plus le lendemain. Pour cela, il évitait de boire énormément également. Mais comme il se le répétait toujours et encore dans l’esprit, il avait fait cela tout simplement pour faire plaisir au couturier. Il se rendit compte qu’encore une fois, il avait utilisé l’expression « faire plaisir ». A cette pensée, il sourit voire échappa un tout petit rire. Maintenant, il ne savait plus du tout comment réagir. Il était rare qu’il embrassât une autre personne de son plein gré. Or, il était assez conscient pour encore savoir ce qu’il souhaitait ou non. Cet homme l’attirait-il vraiment ? Cela n’en serait plus qu’étrange, contrairement à ses habitudes. En général, c’étaient seulement les nobles – hommes ou femmes – qui avaient le privilège (ou pas) de pouvoir disposer de lui s’ils en avaient envie. Il n’existait que pour satisfaire leurs besoins charnels dans ces moments-là. Il n’était pas vraiment celui qui « dominait », même si avec les femmes ce n’était pas la même chose, puisqu’il ne subissait pas mais devait agir. Qu’avait donc Lysander de si particulier pour arriver à réveiller une envie en l’acteur ? A priori, pas grand-chose. Etait-ce le fait que cela faisait bien longtemps – plus de cinq mois environ – qu’aucun noble ne l’eût touché ? Il n’en avait vraiment aucune idée.

Kin fixait les yeux de Lysander pendant que celui-ci parlait. Alors que celui-ci lui disait que ce n’était pas grave puisque ce n’était qu’un simple baiser, l’acteur remarqua tout de suite que ce dernier avait alors commencé à le tutoyer. Qu’est-ce que cela voulait dire ? Avait-il l’intention de marquer une relation désormais plus proche, que ce fût de par leur association ou de par le baiser ? Il l’ignorait. En tout cas, il continuait à lui sourire. Pas encore bêtement, de la manière dont le faisaient les personnes complètement ivres.

- Je … *hic* ne suis pas habitué à boire, pardon, dit-il en ayant parfois le hoquet, déjà. Je voulais te faire plaisir en amenant cette bouteille. A la base, je déteste l’alcool.

A nouveau, un soubresaut. Kin détestait vraiment l’alcool tout comme le hoquet. Franchement, ce n’était vraiment pas agréable. Il resta debout alors que sa tête commençait à lui faire mal et à tourner. Ses vertiges pouvaient se voir car il mit la main dans ses cheveux et fronça les sourcils. Il n’avait pas encore chancelé, encore une fois, ce qui était plutôt une bonne nouvelle. Par ailleurs, lui aussi avait finalement terminé par tutoyer le couturier, comme s’il avait aussi envie d’insister sur une relation devenu plus proche. Puis, pourquoi vouvoyer quelqu’un qui vous tutoyait ? Vraiment, il ne sut plus quoi faire ni quoi dire. Il se sentait non seulement mal mais aussi gêné. Il écouta les paroles suivantes de Lysander. Pas un homme facile. Très bien. Cela n’intéressait en rien l’acteur pour avouer la vérité. Le baiser avait été un accident. Certes voulu et conscient, mais aux yeux de Kin, cela restait un accident. Il ne savait pas vraiment s’il désirait ou non aller plus loin. Mais il fut tout de même un peu interpellé par le ton du couturier qui le fit frissonner. Il le fixa bien dans les yeux avant de finalement lui dire ce qu’il pensait à cet instant. Après tout, quand on était un minimum ivre, on avait tendance à dire beaucoup plus facilement ses pensées.

- Un homme facile ? Kin fit semblant de ne pas comprendre. Ce … ce n’est pas ce que tu crois.

Il rapprocha quand même sa tête du cou de Lysander et huma l’odeur de celui-ci.

- Mais si tu veux, je peux être ton homme.

Cette fois-ci, la tête déjà penchée sur le cou de Lysander, il chancela et se rattrapa en mettant ses mains sur les épaules de ce dernier. En même temps, sans vraiment le vouloir, ses lèvres effleurèrent la peau du cou du couturier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 29

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyDim 3 Avr - 19:17

Maintenant que l'idée lui avait traverser l'Esprit d'avoir une relation charnel avec l'acteur, Lys en vint a se demander comment un homme tel que ce dernier pourra le dominer pleinement ? Après tout, il n'avait rien des autres hommes qu'il fréquentait... Émile avait de la force et de la grandeur et c'était la même chose pour son dernier partenaire... il n'imaginait vraiment pas Kin au dessus de lui et surtout être capable de le faire chavirer autant que les précédents. Mais ne sait-on jamais ? Peut-être que ce petit acteur pourra le surprendre avec des connaissances méconnus du grand publique ? Du coup, sur cette étrange idée que Kin puisse posséder des dons surprenant sur la chose, Lys se laissa convaincre, curieux de la façon dont son homologue allait si prendre. Pour ce qui était du tutoiement... Ça lui était venu si naturellement qu'il n'en remarqua rien. Surement dû a cet échange qu'ils avaient eu ? Ou bien à l'alcool qui avait réchauffer son sang ? Lys ne remarqua d'ailleurs aucunement que son interlocuteur avait fait la même chose, tout ça semblais si naturel...

Donc, il n'aimait pas l'alcool et l'avait simplement apporter pour lui plaire ? Ça marche ! Dior était tout content de l'apprendre même si le but n'était pas de déplaire a son homologue. Il était heureux qu'on ait d'abord penser à lui avant de prendre soin de sa propre personne. Le hoquet du comédien ne manqua pas de lui arracher un petit rire moqueur. Les gens qui ne sont pas habituer à l'alcool sont tellement drôle une fois qu'ils en boivent ! Ces personnes ne doivent pas aimé sentir leurs esprits devenir hors de leurs contrôles. Et pourtant, cette sensation était des plus agréables et relaxante ! Du moins, pour Dior c'était ça. Aucune importance puisque l'interrogation de son homologue l'interpella. Comment pouvait-il ne pas comprendre là où voulais en venir le couturier ? Et pourtant, il démontra avoir compris quelques secondes après...

Que faire ? Lys ne savait comment réagir a cette situation. Les paroles de son interlocuteurs différait de ces gestes, du coup, comment devait-il les interpréter ? Kin lui donnait un air de ne pas vouloir la chose et pourtant les mots qui sortaient de sa bouche disait autres choses jusqu'au moment où les deux bout finir par se rejoindre au creux de son cou. La gêne vint soudainement l'envahir, recouvrant son visage pâle par une légère teinte de rouge. Les lèvres de cet homme était si douce a son cou. Le jeune couturier se surprit d'ailleurs a espérer qu'il y dépose ses dents pour le mordre mais chassa aussitôt ce désir en remontant à la réalité.

- Uhm... Kin ? Tu sais... si tu ne sens pas bien je peux toujours t'aider a te trouver un coin pour dormir ?

La luxure le tenaillait et pourtant Dior pensa à son homologue. Baiser sous l'effet de l'alcool était une chose bien banale voir coutumier pour le couturier et pourtant il ne voulait profiter de la faiblesse de l'acteur. Ce dernier malgré le peu de boisson ingurgiter n'avait pas l'air d'avoir tout son esprit malgré les dires de ce dernier qui tentait de le convaincre du contraire. Non pas que l'expérience n'avait rien de tentant ! À vrai dire, Lys était bouillant à cette opportunité mais la saisir aurait été malhonnête.

- Qu'attend tu de moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yorizura.deviantart.com/
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyLun 4 Avr - 12:43

Dormir. Cet homme voulait qu’il dormît pour se reposer ! C’était certainement une grosse blague. Les deux hommes avaient certes fini, du moins d’après ce que Kin pensait pour l’instant, mais en aucun cas c’était à Lysander de décider pour l’acteur. Ce dernier avait encore besoin de travailler sur le scénario de la pièce. S’il devait passer la nuit dans l’établissement, il le ferait. Bien sûr, d’un côté il n’en avait pas non spécialement envie. Il avait non seulement besoin de dormir – mais pas tout de suite – mais aussi, ne voulait pas du tout passer une nuit blanche. Même quelques petites heures de sommeil lui conviendraient, même si elles ne lui donneraient pas l’occasion d’être totalement frais non plus. Il était donc préférable en effet qu’il rentrât pour se reposer un peu, mais à cet instant précis, il avait encore envie de rester pour continuer son travail. Du moins si le couturier le quittait. Parce que Kin n’avait finalement aucune idée si ce dernier préférait rentrer chez lui ou encore passer un peu de temps avec le comédien. Si cela se trouvait, il n’en avait pas vraiment envie. Après tout, il lui avait fait quelques avances. Finalement, tout d’un coup, il se rendit compte qu’il n’aurait peut-être pas du. Le couturier semblait ne pas trop le prendre mal, peut-être à cause de l’état dans lequel se trouvait Kin. En tout cas, il espérait que c’était pour cette raison-là. Mais d’un autre côté, l’acteur ressentait l’envie que Lysander restât avec lui, il ne savait pas vraiment pourquoi. Ce n’était pas son genre du tout. Kin remonta un tout petit la tête jusqu’à sentir que ses lèvres touchaient l’oreille de l’autre homme.

- Si tu désires partir, je t’en prie, dit-il en murmurant cela, sans se rendre de la voix plutôt sensuelle qu’il avait prise. Moi je vais rester encore pour travailler.

Que devait-il faire ? Ses pensées étaient de plus en plus contradictoires. Il finit tout de même par se reculer. Il était rouge. Non, ce n’était – pas encore en tout cas – l’alcool, mais toute la gêne qui l’habitait. Après tout, il l’avait embrassé puis lui avait fait des avances. Kin en rougissait donc parce qu’il ignorait totalement si cela le dérangeait vraiment. De plus, les deux hommes ne se connaissaient pas encore vraiment et il ne savait pas si c’était une très bonne idée de faire ce genre de choses pour l’instant. Notamment que les deux hommes travailleraient ensemble par la suite. Peut-être était-il mieux de rester calme pour l’instant. En même temps, l’acteur n’en avait pas spécialement envie. Tant que le couturier se trouverait dans l’enceinte de l’Opérâtre, l’esprit sous l’effet de l’alcool de Kin ne cesserait de penser à lui. Mais à ce moment-là, il s’obligea à devenir le plus distant possible. Il reprit le verre pour finir toute la boisson qu’il y avait à l’intérieur. Il n’allait tout de même pas gâcher. Ce n’était pas bien. De plus, au point où il en était déjà, cela ne changerait pas grand-chose. Il reposa le verre tout près et frissonna un instant. Quand il entendit à nouveau la voix de Lysander, il lui fallut quelques instants pour bien saisir la question. Qu’est-ce qu’il attendait de lui ? Seulement qu’il l’aidât dans son travail. C’était tout. Bien sûr, d’autres pensées se nichèrent dans un coin de son esprit et malgré le fait qu’il essayait de les chasser, il n’y parvenait pas vraiment. Alors il tourna la tête un instant vers les coulisses. Par ailleurs, il s’attendait alors à ce que le couturier le saluât et s’en allât. Kin commença à se diriger vers la sortie des bancs rouges avant de, à nouveau, se mettre à regarder le dit couturier. Il lui répondrait mais quoi ?

- Je ne demande que ton aide pour mon travail, Lys, finit-il par lui dire une fois arrivé à la fin de la rangée.

Poussé par un élan soudain, Kin revint finalement vers le couturier et il lui mit une main dans le bas du dos et l’autre sur sa joue. De sa main sur le dos, il le rapprocha et le plaqua contre lui avec rapidité et finit par l’embrasser avec ardeur. Tant pis pour les conséquences. L’alcool le rendait totalement fou. En même temps, l’acteur tenait fermement le couturier par le dos et il recula doucement en obligeant Lysander de le suivre. Tout ce temps, il refusait de lâcher ses lèvres. Il ne savait pas si le couturier allait interrompre tout cela ou non, s’il se fâcherait ou non. Mais autant prendre le maximum de précautions déjà. Les deux hommes ne le feraient pas sur les bancs sinon cela poserait un tout petit peu problème. Les seuls endroits possibles c’étaient soit la scène, soit les coulisses. Pour la scène, il fallait trouver un matelas pour que ce soit un minimum confortable. Ils devraient tomber sur un objet mou dans les coulisses …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 29

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyMar 5 Avr - 0:16

Loin de lui l'envie d'ordonner quoi que ce fut à son homologue ! Cela n'avait été qu'une simple proposition, rien de plus. C'est pourquoi il n'osa imaginer que l'acteur l'eu perçu autrement. On lui intima avoir le choix de rester ou partir. Cette voix, ce ton si particulier vint chercher le jeune couturier et lui procura un doux frisson au travers de son corps. Raaaah qu'il est dur d'être le plus honnête possible ! D'une part Lys restait distant par respect et d'un autre il n'osait penser à ce qui allait se produire par la suite, ils allaient travailler ensemble, non ? Ça ne lui était jamais arriver... bien souvent ce n'était que des histoires d'une nuit et rien de plus. Quoi que... Lys donnerait tout l'or du monde pour retrouver son bel albinos une fois de plus !

Son regard d'ambre se posa alors sur le visage de son interlocuteur qui prenait du recul. Le rouge de son visage allait très bien avec celui des ses propres vêtements. C'était plutôt adorable ? L'ennui c'est qu'on ne couche pas vraiment avec les choses qui nous apparaisse mignon. On les cajoles et les gâtes mais on ne baise pas... Quelle surprise de voir l'acteur terminer son verre, surtout après lui avoir dit ne pas aimer ce genre de chose. Peut-être était-ce d'un autre ordre que celui de ne pas aimé ? La peur de gaspiller, peut-être. Dans la même idée, Lys termina le sien d'un trait. Laissant le liquide bruler le fond de sa gorge et réchauffer le sang qui coulait doucement dans ses veines.
Kin s'éloignait et pourtant... pourtant Dior aurait aimé le rattraper pour aller encore plus loin que ce simple baiser. Mais non, à la place, il le laissait le distancer. Que son aide disait-il. C'est bon, il pouvait comprendre que le travail devait passer en premier... après tout, c'était ce qu'aurait fait Lys dans la situation inverse, privilégier le travail avant tout. Légèrement amer par une telle réponse, il se tourna vers la bouteille quasiment décider a prendre cette dernière et a l'engloutir dans un élan désespéré quand soudain on vint à sa rencontre, sans prévenir on lui arracha le droit de bouger a sa guise.

Oh oui ~ !
Ça c'était bon, ça c'était bien ! Il sentait le mouvement, l'alcool et tout le relâchement de ses nerfs ! Tout ça au profit d'une pulsion primaire mais tout aussi importante. Lys en était ravit ! Ne pouvant sourire ou rire puisque sa bouche était très occuper en ce moment il aurait aimé lui sourire pour lui montrer ce qu'il ressentait. On l'entrainait vers les coulisses et pourtant... La scène lui semblait bien plus attirante ! Comme s'il espérait que le monde entier puisse être témoin de cette débauche ! Comme si cet acte pouvait devenir un spectacle ! C'est pourquoi le couturier stoppa la danse de leurs langues pour souffler ces quelques mots à son partenaire.

- Sur la scène...

Oh oui !
Sur la scène ! C'était comme une sorte de phantasme malsain qui pouvait pendant un moment venir surpasser celui du masochisme dont il était naturellement très friand. Une envie d'exhibitionnisme si on veux. Le plancher ne le gênait en rien, habitué a plus de dureté qu'une simple planche de bois ! Le confort n'était qu'optionnel dans son cas. La souffrance étant une façon de se souvenir que l'on est vivant.

- Je me fiche que le plancher soit dur ou froid tant que je puisse sentir ta chaleur m'envahir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yorizura.deviantart.com/
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyJeu 7 Avr - 16:21

Il fallait avouer que dès que le couturier arrêta le baiser, Kin ressentit un tout petit peu de déception. Il avait très envie de continuer. Mais il comprenait parfaitement que ce n’était pas forcément la volonté de son partenaire. Alors il s’attendait tout d’un coup – il ne savait pas vraiment pour quelle raison – que ce dernier se recula et qu’il finît par lui dire qu’il devait partir. Gêné, en colère ou comme si de rien n’était. Kin imagina tous les scénarios possibles en ce petit quart de seconde. Il avait finalement un peu peur des conséquences de ses actes mais ce qui était fait ne pouvait plus être défait. Il s’était malheureusement laissé emporter. Il n’avait pas pu se contrôler autant qu’il l’avait souhaitait au final. Le regrattait-il ? C’était plutôt étrange comme pensée. Il semblait ne pas le regretter même si en même temps il n’avait pas envie d’en subir les conséquences. Puis pour l’instant, il ne le regrettait certainement pas autant qu’il pouvait le faire plus tard. En tout cas, à sa grande surprise, Lysander ne recula pas et ne le quitta. Il ne se défit pas de l’étreinte et vint tout simplement murmurer dans son oreille l’endroit qui semblait lui convenir le mieux. L’acteur frissonna soudainement alors qu’il sentait le souffle chaud qui lui parvenait et effleurait sa peau. La scène l’excitait tant alors. Kin tourna la tête un instant vers celle-ci avant de revenir à sa position initiale et de regarder le couturier. Il sourit à cet instant. Non seulement parce qu’il voulait montrer que cela ne le dérangeait pas du tout de le faire sur la scène mais également parce qu’il était plutôt rassuré et content que Lysander n’avait pas décidé de partir. Ils se trouvaient dans la troisième rangée en partant de la scène alors Kin choisit de se remettre à l’embrasser tout en reculant doucement. Il aurait pu se tourner et être celui qui marchait dans le bon sens mais le couturier ne connaissait pas assez bien la pièce et aurait pu se prendre les pieds dans les escaliers et tomber. Alors Kin mena la danse en reculant et obligeant, sa main le tenant bien fort dans le bas du dos à le suivre. Avec l’autre main il caressait la douce peau de la joue de son amant.

Il monta les escaliers doucement, lentement et certes à tâtons mais s’en sortit plutôt bien. Une fois qu’ils étaient enfin sur scène, Kin s’arrêta de l’embrasser et le regarda dans les yeux. En fait, malgré la chaleur qu’il ressentait et l’envie de sentir Lysander contre lui, il commençait à se perdre dans ses pensées. Il ne savait pas vraiment quoi faire. En réalité, c’était la première fois qu’il était un réel « dominateur » en quelque sorte. Que c’était lui qui avait commencé et qui menait cette danse. Avec les nobles il se laissait faire en général, surtout avec les hommes. Il était là pour profiter de leur argent et également assouvir leurs pulsions sexuelles s’ils en avaient envie. Mais il ne ressentait jamais rien de vraiment agréable. Quelques sensations, certes, mais il était pour eux, pas pour lui. En ce qui concernait les femmes, il fallait bien de temps en temps mener mais ce n’était toujours pas pareil. Il ne faisait que ce qu’elles voulaient, ce qu’elles aimaient. Encore une fois, il ne le faisait pas pour lui mais pour elles. Alors cette fois-ci, c’était totalement différent voire même nouveau. En effet, pour la première fois, il ressentait quelque chose de bien plus fort que d’habitude. Tout semblait avoir un sens. Tout devenait beaucoup plus agréable et plaisant. Mais cela ne changeait pas le fait qu’il n’y était pas habitué et quelque part, il avait peur de rater et décevoir son partenaire. Pourtant il se doutait bien que c’était trop tard désormais. Il valait mieux ne rien lui dire tout simplement. Et surtout ne pas s’arrêter. Cela devait continuer. Il en avait envie pour la première fois de sa vie, car il ne se souvenait vraiment pas d’au moins une seule fois qu’il aurait fait l’amour par envie. Il tourna pour prendre la place de Lysander et le poussa vers le milieu de la scène. L’emplacement lui plairait beaucoup plus que ce n’était en bordure. En plus, le bureau et les deux chaises étaient à côté si besoin était pour une quelconque raison.

Sans rien dire, il allongea donc le couturier sur la scène et revint l’embrasser sur les lèvres pendant que ses mains tentaient de trouver un moyen d’enlever la robe de ce dernier. En effet, c’était une création personnelle, Kin s’en doutait. En même temps qu’il passait ses mains un peu partout devant ou derrière, il essayait de le faire de la manière la plus sensuelle que ce fût et de ce fait prodiguer déjà quelques petites caresses à travers les vêtements. Enfin quand il trouva la façon de le déshabiller, il n’hésita pas à glisser la robe doucement et lentement en s’arrêtant pour l’instant sur le bas-ventre et laissant le reste. Il finirait le travail un peu plus tard. Au moins maintenant cela lui permettait de s’occuper de torse et du ventre du couturier. Il cessa donc ses baisers sur les lèvres les plus douces qu’il avait connues jusque là. Il fallait dire qu’il n’avait vraiment jamais fait attention à ces choses et les trouvait en général sans goûts. Cette fois-ci tout était vraiment différent. Tout avait un goût. Merveilleux. Il se mit à lui donner des baisers successifs dans le cou d’abord puis sur le torse en venant jusqu’à lécher le téton droit de Lysander et jouer avec celui-ci quelques temps avec la langue. Quant à ses mains, il en avait posé une dans le dos et le caressait pendant que l’autre reposait simplement pour l’instant sur le sexe de son amant. Il espérait que cela plairait au couturier. Cela ne se voyait peut-être pas – car après tout c’était un bon acteur – mais il n’était pas vraiment rassuré ni assuré dans ses gestes. Il suivait seulement son instinct. Mais n’était vraiment pas sûr du tout que c’était le mieux …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 29

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyLun 11 Avr - 0:48

Cette soirée qui a la base devait être de celle dont on veut se passer, c'était transformer en pur plaisir ! Lysander avait complètement oublier sa frustration de s'être fait traiter de "Costumier". Après tout, Kin lui offrait un travail particulier, de l'alcool et une baise assez surprenante elle aussi. Sur la scène d'un théâtre ! On croirait a un véritable phantasme ! Plus ce genre d'excentricité était assouvis, plus Dior avait l'impression de jouir des bonheurs de sa vie. Sans opposer la moindre résistance, il se laissa guider dans cette dance jusqu'à la fameuse scène. Le couturier n'eu a faire aucun effort si ce n'est celui que de suivre les pas de son homologue. Faisant confiance a ce dernier pour ne pas tomber à la renverse ou trébucher sur le premier coin de banc venu. Ceci promettait d'être intéressant et Dior en était plus que ravi ! Très curieux de voir comment cet homme allait si prendre pour mener le jeu. Après tout, Kin n'avait pas l'allure d'un meneur comme les aimaient Lys, il allait sans doute le surprendre malgré tout. Bien optimiste comme pensé mais celle-ci était bien caractéristique du couturier.

Ils échangèrent d'ailleurs un regard. Les yeux d'Ambre du jeune couturier étaient embrasser dans le feu de la passion, il n'y voyait qu'une très bonne occasion de se perdre dans les bras de son homologue. Se laisser porter par la flamme était quelque chose dont Lys raffolait ! L'alcool aidait beaucoup a enivrer son esprit et le laisser plus libre c'est pourquoi il l'aimait tant. On le mena de nouveau sur la scène et même qu'on prit soin de ne pas le laisser sur le bord. Comme ça aucun risque de chute durant le débat endiablé qui allait s'en suivre. Parce qu'avec Lys s'était toujours très bouillant, jouant beaucoup avec la tentation et les désirs de son amant. Alors qu'on détacha ses vêtements et lâcha ses lèvres, Dior rigola doucement. Toujours amusé par cette nouvelle situation et occasion qui se présentait à lui. Se laissant manipuler avec tout le soin de son nouvel amant, il dénota une certaine maladresse. Certes, Kin tentait par tout les moyens de s'en défaire mais au vu des expériences qu'avait Dior en la matière il savait reconnaitre ces petits détails. Après tout, une partie de sa vie n'était que de la débauche !

- Sait tu jouer, Kin ?

Lys releva légèrement la tête pour voir son homologue et ainsi lui sourire. Une expression malicieuse au visage, il caressa les cheveux de son amant.

- Jouer jusqu'à ce que la raison nous échappe et nous fasses déraper.

Le couturier se redressa encore un peu, assez pour embrasser le front du jeune homme au dessus de lui et mener sa bouche au creux du cou de ce dernier. Mordillant la chair et laissant sa langue parcourir sa peau, il glissa ses fins doigts sous les vêtements de Kin pour mieux le toucher et ainsi enlever le haut de ce dernier, haut qu'il jeta sans se soucier de l'Endroit où il allait atterrir.

- Ne me laisse pas être le seul à avoir froid et réchauffe moi comme tu le peux... mais si tu ne t'en sens pas capable, je peux toujours mener la danse...

Bien entendu, il jouait, riant légèrement de la fierté que pouvait avoir son amant en la question. Provoquant ce dernier pour le pousser à être imaginatif. Si Lys viendrait à mener, il ne possédera pas son homologue mais jouerait beaucoup avec, se posant au dessus tout en se laissant prendre par cet homme. Certains des clients qu'il avait eu par le passé n'avaient pas été très imaginatif, ou plutôt, ils ne voulaient pas travailler bien fort et préférait laisser l'autre s'occuper de tout le travail... C'est pourquoi cette nuit ne le gênait en rien, qu'importe ce qui allait advenir de cette dernière, Dior aura la joie de sentir l'acteur entrer en lui. Que ce soit Kin ou lui-même qui mènerait le plus les festivités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yorizura.deviantart.com/
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyLun 11 Avr - 15:14

Comment le savoir ? Comment l’acteur aurait pu le savoir ? Que Lysander préférait les hommes plus violents et brutaux que lui, dont cet Emile Paole, qu’il ne connaissait vraiment pas. Quant à lui, il n’avait jamais vraiment fait attention aux genres de chacun et surtout des nobles. Oui, certains étaient plus ou moins doux avec lui. Mais il s’était toujours contenté de subir leurs gestes. De ce fait, il ne s’était jamais préoccupé de cela. Pourtant un homme plutôt calme et excentrique et qui préférait régler certaines affaires avec diplomatie plutôt qu’avec violence ; pensez-vous vraiment qu’il se ferait violent à cet instant ? Après tout, Kin provenait du Khini-Lao. Il était comme les habitants de cette province : simple, calme, doux et pacifiste. Par ailleurs, il ne se battait jamais non plus et n’insultait personne. La vulgarité n’était pas son for du tout. Et, de toute façon, cela pourrait porter préjudice à sa réputation. En tout cas, il leva un instant la tête alors que le couturier venait de lui parler. Tout d’un coup, ce dernier avait lui aussi levé la tête et à nouveau, avait prononcé quelques paroles. Jouer. Et bien, Kin ne voyait pas vraiment de ce qu’il parlait. Et surtout de la manière dont Lysander percevait les choses. Personne ne lui avait encore demandé s’il était joueur. Il ne saisissait vraiment rien des paroles de son amant. Il lui aurait avoué la vérité. Il lui aurait certainement demandé de lui montrer. Après tout, l’adrénaline était montée et l’acteur semblait être désormais prêt à tout. Surtout s’il n’était pas le seul à tout entreprendre. Parce que forcément, s’il faisait tout, tout seul, il savait qu’au bout d’un moment, il ferait forcément quelque chose qui montrerait son incompétence dans le domaine. Et surtout, qui pourrait ne pas plaire au couturier. Or ce n’était vraiment pas du tout ce qu’il souhaitait. Pourtant les paroles étaient claires et il les comprenait. Elles avaient un sens. Mais ce que Kin ne pouvait pas comprendre, c’était comment se dérouleraient réellement les choses derrière s’il acceptait de jouer. Enfin, de toute manière, il ne lui refuserait pas.

Alors que l’acteur s’apprêtait à lui répondre, il fut surpris par un baiser sur le front. Et bien, il fallait dire qu’il ne s’attendait vraiment pas du tout à ce genre de choses-là. Cela lui rappela sa mère si soudainement. Elle était la seule à venir lui faire un bisou sur le front avant qu’il ne s’endormît. Et le rituel était resté jusqu’à son adolescence. Depuis, personne ne l’avait embrassé à cet endroit. Mais le plus surprenant, ce fut certainement les petites morsures dans le cou et la langue de Lysander qui venait le lui lécher. Tout d’un coup, l’acteur frissonna et il ressentit une grande poussée de chaleur dans son corps en même temps. Ce n’était plus aussi faible qu’au début. L’intensité montait de plus en plus et il se mit à trembler un tout petit peu. Ce qui fut amplifié par les caresses du couturier sur son corps. Les tremblements se mêlèrent à la chaleur. Et bien sûr, Kin se connaissait tout de même parfaitement bien. Encore quelques secondes et une bosse se formerait dans son pantalon. Il le savait. De plus, Lysander s’était remis à lui parler. Et il n’entendait que les mots qui l’intéressaient le plus. Ainsi « froid et réchauffe moi » furent les seuls probablement qu’il entendît à cet instant. Et à nouveau, cela l’excita profondément, tellement qu’il sentit qu’il était désormais en érection. Mais lorsque son amant finit de parler, Kin ouvrit les yeux qu’il venait de fermer quelques instants plus tôt pour savourer les caresses. Que lui mène la danse ? Mais c’était tout simplement impossible. Kin s’était imposé, il avait décidé de mener la danse et le couturier l’avait laissé faire. Il ne s’arrêterait tout de même pas maintenant. Surtout qu’en réalité, une envie de se sentir à l’intérieur d’un homme plutôt que de le sentir à l’intérieur de soi, le poussait fortement à refuser la proposition du couturier. Il n’avait encore jamais été celui qui dominait, se faisant toujours dominer par les nobles afin que ce fussent eux qui assouvissent leurs désirs. Pas cette fois-ci. Pas cette nuit. Ce serait lui qui pénétrerait son compagnon.

- Dans tes rêves tu peux me dominer autant que tu veux, murmura-t-il en s’approchant de son oreille, avec une voix plutôt malicieuse. Pour l’instant, jouons !

Non, il ne fallait surtout pas croire qu’il était autant à l’aise que ses paroles pouvaient le prétendre. En tout cas, il semblait décidé à ne pas lui laisser sa place. Il recula un tout petit peu pour le regarder dans les yeux avec un grand sourire. Puis, d’un coup, il s’empara à nouveau de ses lèvres pour venir l’embrasser avec encore plus d’ardeur que tout à l’heure. Il avait été plutôt calme, doux et sensuel jusque là. Même s’il n’avait pas l’intention d’être beaucoup trop violent et d’amocher ou tout simplement blesser le couturier, il commencerait désormais à rendre ses gestes plus pesants. Pendant qu’il faisait bouger leurs langues dans une danse qui devenait de plus en plus infernale, il resserra l’étreinte d’une main et de l’autre, il commença par lui griffer – pour l’instant doucement – les hanches. En même temps qu’il était occupé à ce genre de petites choses, d’une jambe il entrouvrit encore plus celles du couturier et mit tout le poids de son bassin sur le sien. Sans oublier qu’il était déjà en érection et que son pantalon le serrait un peu trop. Mais il espérait que ce fût Lysander qui s’en préoccupât. Sinon, il le ferait lui-même. Pourtant, il arrêta le baiser pour enfin venir mordre à pleines dents le cou de son amant et en même temps, il passa ses deux mains dans son dos et le griffa au niveau des épaules. Il sentit de plus en plus son cœur qui s’affolait et surtout, qu’il avait de plus en plus de mal à respirer. Les inspirations et les expirations se saccadaient au fur et à mesure de ses tremblements et de l’excitation qui le gagnait lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 29

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyMar 12 Avr - 3:39

N'est-ce pas que de l'égoïsme que de faire l'amour ? Rare sont ceux qui pense réellement au plaisir de l'autre, certains sont empli d'amour et de bonté et se font un point d'honneur à faire jouir son partenaire et d'autre ne pense qu'à tirer un bon coup. Bien sur que Lys voulait plaire à son amant mais il ne le connaissait pas vraiment alors de savoir ces points sensibles et ce genre de chose n'était pas à la porter de son savoir et c'était la même chose pour Kin d'ailleurs. Le couturier lui ferra donc découvrir ses préférences au fur et a mesure ! C'est le petit plaisir que nous réserve les premières relations. Bien sur, il n'imaginait certainement pas cet acteur être à la hauteur de son bel albinos mais il ne pensait pas être déçu non plus. Il ne semblait pas comprendre le sens de "jouer" et pourtant c'était si simple ! Faire monter le désir, sentir cette brulure venir les chercher, nous pouvons aussi appeler ça "préliminaire". Mais soit, ce sera intéressant, ça ne pouvait en être autrement ! Chaque baise devait se montrer intéressante et ce peu importe le partenaire et ses expériences. Un corps nu est un corps nu et rien de plus.

Le dominer autant qu'il le souhaitait ? Une petite seconde... ?! HEIN ?! Kin avait donc compris de travers les propos du couturier. Jamais au grand jamais Lys n'irait jouer les dominant et ne possédera qui que ce soit. La seule expérience de ce genre qu'il avait connu l'avait complètement dégoûter de la chose et lui avait été des plus déplaisante. Que de mauvais souvenir en une fraction de seconde... Il chassa les images, se disant que ce n'était pas le bon moment et que s'obstiner avec son nouvel amant pour lui faire comprendre que ce n'était pas de cela qu'il s'agissait n'en valais pas la peine. Lys lui parlait de mener la dance dans le sens où il se tiendra au-dessus du membre pour le recevoir et non pour lui offrit le sien ! M'enfin... le jeune homme se contenta de rigoler doucement et de lui sourire. Faisant mine de rien.

De par les mouvements de son homologue, on lui fit comprendre que ce dernier était bel et bien droit comme une barre ! Seulement, le couturier en avait besoin d'avantage... L'assurance que prenait soudainement Kin lui plût mais pas assez... ce ne fut que lorsque ce dernier vint le mordre au cou que Dior poussa un gémissement de plaisir. Sa y est, il était dans le même état que l'Acteur. C'est pas compliquer, hein ? Et ainsi, le couturier faisait comprendre a son amant qu'il aimait les jeux un peu plus passionnés.

- Ohh ~♥

Les ongles de Kin ! Quel délice que de les sentir si prêt de sa peau, griffant ses épaules et faisant frissonner son corps en entier ! Ses mains se glissèrent doucement jusqu'au bas ventre de l'acteur, doucement, Lys détacha le pantalon de ce dernier afin de laisser d'avantage de place au membre dur. Ne laissons pas ce genre de petit désagrément, comme un pantalon, venir tout gâcher. C'était d'ailleurs l'un des grands avantages que le port de la robe ! De par ses créations le couturier pouvait jouir de certains privilèges purement féminin ! Il n'est pas a exclure non plus tout les pépins qu'il en résulte... Chacune de ses robes qu'il concevait pour son usage personnel était facile à mettre et a enlever et ce pour pleins de raisons mystérieuses !

Durant un petit moment, son regard se perdit dans les estrades. Cherchant la sensation d'être épié par quelqu'un... non pas une seule personne tout compte fait... par une foule entière venu voir Lysander et Kin se mettre complètement a nu comme des ver ! Imaginer tout ses yeux curieux se poser sur le duo avait quelque chose d'excitant et de fascinant. Le métier de son amant était envieux de par le prestige qu'il apporte.
On le ramena rapidement à la réalité. Il n'était effectivement pas seul et le moment était mal choisit pour rêvasser a ce genre de fantasme. En ce moment même, quelqu'un l'accompagnait dans la décadence de la chaire. Il se devait d'être là, avec Kin cet homme dont la température semblait monté avec une vitesse étonnante et qui se transmettait lentement à Dior.
Cette fois, ses yeux d'ambre, ce regard embrasé n'était destiné qu'à ce comédien.

- Sur le coté droit tu peux défaire quelques petits boutons et la robe glissera d'elle-même.

Bien sur, c'est pas tout le monde qui le sait vu la création original. Une fois on lui avait même déchirer les vêtements qu'il portait pour parvenir à le mettre à nu. Ça... ne lui avait pas plu du tout ! D'accord pour le coté viril et bestiale le score était bon mais on ne détruit pas l'oeuvre d'une vie ! C'est pourquoi Lysander n'avait jamais voulu revoir cet homme d'ailleurs... Enfin bref ! Le couturier voulu rigoler un peu en donnant ces indications, encore une fois pour mettre Kin à l'épreuve et piquer sa fierté d'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yorizura.deviantart.com/
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyVen 15 Avr - 10:04

C’était tout ? Lysander ne l’avait touché que pour lui enlever le pantalon. Bon d’accord, dans l’état où il était, c’était déjà bien. M’enfin bon, l’acteur fut tout de même un tout petit dessus. Il menait certes la danse, mais cela ne devait pas inciter son compagnon à être le seul à profiter. Notamment des baisers, des caresses et tout ce genre de choses. Le couturier lui avait bien sûr déjà montré de quoi il était capable et cela lui avait quelque part bien plu, même si beaucoup surpris aussi. Non, cette fois-ci, il tourna la tête en direction des sièges. Le comédien le remarqua bien sûr et il n’avait aucune idée de ce que cela voulait dire. Pourquoi regardait-il les sièges ? S’attendait-il qu’une personne – ou plusieurs – fussent là pour les regarder pendant leur ébat ? Probablement. Peut-être que Lysander essayait simplement de se prendre pour un acteur. De rentrer dans la peau d’un personnage. S’inventer une histoire. Croire qu’ils étaient pendant une représentation. D’un côté, il fallait avouer que cela faisait bien rire intérieurement le jeune acteur. En effet, personne ne pouvait se trouver dans le noir des sièges et ainsi pouvoir les admirer. Mais d’un autre côté, cela lui plaisait comme point de vue. Même rien que le fait que le couturier voulût se passer pour un acteur ne serait-ce qu’un instant, c’était tout simplement … mignon. Pourquoi ce mot là était venu à l’esprit de Kin ? Vraiment aucune idée. En tout cas, il releva la tête pendant cet instant et fixa son amant. En aucun cas il ne voulut tourner la tête dans la même direction. Il préféra le regarder seulement. D’ailleurs, avec des yeux qui semblaient n’afficher que de l’admiration et de l’attirance. Et son cerveau était toujours bien imbibé d’alcool. Il savait bien que Lysander reviendrait à la réalité mais il ignorait s’il le ferait de lui-même. Et le comédien n’avait vraiment pas l’intention d’attendre. Attendre sans rien faire surtout. C’était bien frustrant. A ce stade, il ne pouvait pas se permettre de calmer et ralentir la cadence trop longtemps. Alors il le fixa encore une toute petite seconde, avec un énorme sourire aux lèvres.

Puis, enfin il décida d’agir. Pour ramener Lysander au moment présent et de continuer leur ébat tout simplement. Kin revient alors mordre le cou du couturier à l’endroit où ce dernier l’avait laissé à la merci de l’acteur en tournant sa tête vers les sièges. En même temps, il resta quelques instants, les dents plantées dans ce cou et fit passer sa langue dans cette petite partie de peau. Désormais il se doutait que c’était cela qui excitait le couturier. Il s’en était bien rendu compte la dernière fois qu’il l’avait mordu. Lysander avait tout de suite réagi de la façon la plus masculine qui fût. Ce qui avait fait sourire Kin à cet instant, mais cela ne s’était pas vu bien évidemment, le visage encore caché dans le cou. Puis il entendit encore une fois les paroles de son amant qui lui parlait pour expliquer où enlever sa robe. Cela ne piqua en rien sa fierté d’homme puisque de toute façon, il ne savait pas vraiment comment continuer à ouvrir la création – qu’il n’avait pas envie de déchirer, casser ou autre – donc il préféra même que Lysander le lui dît comment faire. C’était bien mieux, au moins il savait et il put se mettre tout de suite en quête des boutons avec sa main gauche pendant que sa main droite descendait lentement sur le dos, tout en le griffant. Il avait l’intention de descendre encore plus bas, mais pour l’instant il se concentra sur les boutons. Il revint embrasser avec une grande ardeur le couturier mais il se rendit soudainement compte qu’il ne parvenait pas à ouvrir les boutons pendant qu’il faisait tout cela. Il se recula alors, un peu frustré mais très rapidement, cela lui passa. Il réussit alors à défaire rapidement les boutons pour continuer le plus vite possible le reste. Enfin il put non seulement enlever la robe et ainsi déshabiller le couturier, mais aussi revenir pour l’embrasser avec force. Cette fois-ci, de sa main gauche il n’hésita pas à prendre le membre dur de Lysander pour commencer ses vas et viens. Pendant ce temps, sa main droite vint agripper sa fesse gauche pour la malaxer avec une certaine force de plus en plus grandissante à chaque fois. Il interrompit le baiser un instant avant de se rapprocher son corps de celui de son amant. Sentir cette proximité était quelque chose de très agréable en réalité. Par ailleurs, il en profita pour rapprocher ses lèvres de l’oreille.

- Soyons les acteurs de notre pièce, murmura-t-il. Une pièce uniquement écrite pour nous. Nous serons les stars de ce plancher et tout le monde viendrait pour regarder nos ébats.

Aucune idée de l’effet que cela pouvait avoir sur le couturier. Mais cela ne le préoccupa pas, une fois dit, une fois fait. Il ne pouvait pas reculer ses paroles qui étaient en rapport simple avec les possibles pensées et fantasmes de Lysander. Celles que Kin avait interprétées. Faussement peut-être. Véridiquement probablement. En tout cas, il ne s’attendait pas à une réponse mais peut-être à davantage d’excitation de son partenaire. Il aurait bien aimé également que le couturier s’occupât un tout petit peu de lui, même si c’était lui le meneur ce soir-là. Donner du plaisir par des baisers et des caresses – pour l’instant – et ne rien recevoir en retour à part à être déshabillé, cela pouvait rapidement devenir frustrant pour l’acteur. Pour finir avec ses dires, Kin vint lécher le lobe de l’oreille avant de la mordiller plusieurs fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
♦ Travailleur ♦

Lysander Dior

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 1129
♦ Messages : 216
♦ Âge du perso' : 31
♦ Fiche : Mademoiselle Lys
♦ Protecteur : Ulrich & Uriel
♦ Date d'inscription : 21/07/2010
♦ Age : 29

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyMer 20 Avr - 3:11

La frustration de son compagnon vint le chercher et l'amuser. Bien sur que Lysander en avait conscience ! Taquiner le poisson, le rendre furieux, voir même capricieux. Le couturier n'avait absolument rien de ses nobles manipulateurs mais il savait très bien comment se jouer de ses partenaires, tirant toujours sur la corde la plus raide pour la faire revenir. Oups... trop loin dans ses réflexions il était bien temps d'y revenir. La scène pouvait attendre et tisser encore plus de désirs mais pour le moment son amant ne pouvait que s'en retrouver ennuyé. Après tout, on vint le mordre de nouveau au cou ! Un nouveau frisson pu alors l'envahir de toute part. Un délice qui réveilla le jeune homme qui lâcha un gémissement de plaisir. D'accord, tu fais des efforts alors tu mérite une récompense.
Doucement, ses mains se mirent à caresser ce dos à la peau blanche. Glissant habillement ses doigts afin de l'enflammer d'avantage. Tandis que son amant semblait s'animer au moment où il lui avait révéler la façon de se défaire de la robe.
C'est ça, prend les devants, prend les reines et surtout prend moi !

Oulala ! Ça devenait chaud ! Son corps criait déjà. Rien de comparable aux autres mais tellement bien ! Il ne faut pas juger ses partenaires sur leurs prestances, après tout, ils sont tous très étonnant et imaginatif ! Ce qu'aimait Lysander chez ces gens était justement leurs capacités à utiliser leurs cervelles. Bien que Kin ai eu du mal à l'embrasser et défaire la robe en même temps mais ça s'explique avec l'empressement et la chaleur montante. Un nouveau rire. L'alcool et l'euphorie s'éprenait de lui tout comme l'acteur s'éprit de son membre.

Ces paroles furent un nouveau déclenchement de ses rires cristallins. Bien trop doux et romantique mais cette attention ne tomba pas dans les oreilles d'un sourd. À vrai dire, bien qu'il puisse en rire ses mots l'avait touché. Ce n'était peut-être rien mais ça lui faisait plaisir. Quoi qu'il en fut, les va et viens de son homologue ainsi que les mordillements de ses lobes d'oreilles vint le sortir de cette légère brume. Tirer sur la corde pour ne pas perdre le gibier mais comment y parvenir alors que sa tête était complètement à l'autre bout de son corps en train de se faire masser ? Enfin bref, le couturier réussit tout de même a faire l'effort de glisser ses mains dans le cou de Kin pour lever la tête de ce dernier vers ses yeux d'ambre. Il le regarda quelque seconde et lécha ses lèvres avant de l'embrasser. Avec tout ça, Dior ne s'était pas rendu compte que sa longue chevelure de feu s'était défait de son ruban et s'étalait sur la scène, à vrai dire, il s'en moquait bien en ce moment.

- Assez jouer tu ne trouve pas ?

Un jeu très court en effet mais Lysander avait envi de sentir son amant et ce désir avait prit le dessus sur ses petits jeux de pervers.

[HJ :: OUCH !!! >.< tu m'excuse sérieusement, je ferrais mieux au prochain T___T]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yorizura.deviantart.com/
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] EmptyMer 20 Avr - 15:02

Kin avait vaguement perçu les efforts du couturier pour lui administrer quelques caresses dans le dos. Sur le coup, alors qu’il était davantage concentré sur la robe, il ne fit pas beaucoup attention en réalité. Il en fut un tout petit peu plus content l’instant d’après. Pourtant, cela ne dura pas beaucoup de temps. Même trop peu pour que l’acteur en fût vraiment rassasié et eût ressenti un quelconque plaisir. C’était tout de même un peu dommage au passage. Mais il ne fit aucune remarque. A ce stade, de toute façon, il ne valait mieux ne pas dire de telles choses. Alors qu’il sentit sa tête se faire relever par Lysander, il frissonna du contact de ses mains sur son cou et en même temps, il était tellement concentré à fixer les yeux du couturier, qu’il cessa d’un coup les vas et viens. Il espéra alors que cette fois-ci son amant pouvait le contenter. Surtout lorsqu’il passa sa langue sur ses lèvres avant de l’embrasser. C’était en effet un bon début. Qui ne dura encore que trop peu de temps aux yeux de Kin. Il s’attendait peut-être à d’autres caresses, morsures ou griffures. Non, Lysander souhaitait déjà passer à la suite. L’acteur s’empêcha de grogner et de grimacer en poussant un certain gémissement et l’embrassant à nouveau. Lui, n’était pas totalement satisfait. Mais il cherchait à cacher cette frustration et de ne pas la transmettre. Il n’avait tout simplement pas envie de déplaire. De refuser. Non, il ne trouvait pas du tout que c’était assez. Mais tant pis. Encore une fois, Kin pensait davantage au plaisir de son amant plutôt qu’au sien. Comment se faisait-il que si soudainement l’acteur était devenu altruiste ? C’était bien rare chez lui et Lysander, s’il le savait, pouvait se considérer comme un chanceux. Pourquoi lui ? Aucune raison valable ne pouvait être trouvée.

Bon d’un autre côté, fallait avouer que Kin n’avait reçu que très peu de caresses – voire même inexistantes – à l’endroit de son membre dur. Et il ne tiendrait pas longtemps. Un tout petit peu si, mais pas trop non plus. Quand il arrêta le baiser, il lui sourit autant qu’il le pouvait. Ses pensées étaient vraiment partagées à cet instant précis. Enfin il enleva sa main pour retourner le couturier et le mettre à quatre pattes. Il resta un instant, ses mains malaxant fermement les deux fesses et finalement, pénétra le couturier. Ses mains vinrent alors l’agripper sur les côtés et ses ongles s’enfoncèrent presque dans la peau, pendant que l’acteur frissonnait de plaisir et poussa, cette fois-ci, un gémissement réel. La sensation qui s’empara de lui à cet instant était inexplicable. Non seulement il se sentait bien, mais une grande chaleur le prit instantanément. Après tout, il n’y était vraiment pas habitué du tout. Même lorsque c’était lui qui se trouvait à la place du couturier, il ne ressentait pas une telle sensation, si agréable pourtant. Il n’avait jamais été réel dans de tels moments. Et il se doutait également que si c’était Lysander qui le pénétrait, il n’aurait pas ressenti la même chose que quand les nobles le dominaient. Puisque de toute façon, il se forçait et ne ressentait rien du tout lors de ces instants. Assez pensé à l’habitude. Maintenant il fallait se concentrer sur Lysander. Il fallait se concentrer sur les sensations diverses et variées tout comme nouvelles, qui le prendraient alors à ces instants. Il était bien évidemment conscient que ce n’était pas la seule. Il griffa enfin les côtés de Lysander alors qu’il commençait de lents vas et viens à l’intérieur de lui. Il revint alors s’emparer du sexe de son amant pour recommencer ses caresses. L’autre main, libre vint doucement caresser d’abord puis griffer la cuisse de celui-ci.

- Lys …

Il gémit le nom de son amant alors qu’il sentait la chair autour de son membre et que rien que cela lui suffisait pour le faire gémir. Il répétait plusieurs fois à intervalles irréguliers son nom. Puis un instant, une idée de déplacer le couturier lui vint à l’idée. Le bureau et la chaise se trouvaient juste à côté. Alors il sortit son sexe pendant quelques petites secondes pour lui prendre les bras et amener les coudes sur le bureau et le mit sur les genoux seulement. De cette manière, il lui serait plus facile de sentir le dos de Lysander contre la peau de son torse. Il empoigna alors d’une de sa main libre l’épaule de l’homme comme s’il voulait s’accrocher et à lui et ne plus jamais s’en séparer. Alors qu’il le pénétra à nouveau, cette fois-ci beaucoup plus rapidement et avec plus de force, il se rapprocha de lui. Sa tête, avec les yeux fermés, vint même se nicher dans le cou de son amant qui pouvait certainement ressentir le souffle chaud et irrégulier de l’acteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
Contenu sponsorisé




Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Vide
MessageSujet: Re: Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]   Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Serez-vous de la partie ... ou pas ? [PV Lys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Quartier Magna Ѧ :: Le Palais des Arts-