Partagez | 
 

 Dance macabre ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
† Inquisiteur †

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 357
♦ Messages : 118
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Mort aux hérétiques !
♦ Date d'inscription : 10/09/2010
♦ Age : 28

MessageSujet: Dance macabre ~   Mar 22 Fév - 1:27

Saleté de terroriste... Il n'y a plus pire vermine au monde ! S'ils n'existaient pas ce serait la paix total en la capital et le bien pourra régner comme il se le doit. Toutefois rien n'est si simple. De retour aux quartiers de l'Église avec le malchanceux prêtre qu'est Zélig on lui transmet un message de la plus haute importance. Avant toute chose, l'inquisiteur prit soin de son collègue pour que ce dernier puisse recevoir des soins de la parts de ses confrères et consœurs, certainement pas d'un médecin, puis revint à la missive sans tarder. Cette dernière lui donnait l'ordre et les informations nécessaires pour mettre fin à ce complot. Uriel lui confiait une tâche et rien au monde ne pourra se mettre en travers de sa route pour l'accomplir. Lawrence ne perdit pas de temps, il n'en prit pas une seule seconde pour se changer, il parti donc aussi sale qu'il était arriver. Couvert du sang de ses précédentes victimes.

Ses pas étaient rapides et précis. Pas de temps à perdre, ces hommes allaient payer pour leurs affront. Ashford refoulait sa rage à leurs égards, pour le moment il devait se concentrer sur la mission et sur l'élimination de ses futures proies. Tenant fermement sa lance au creux de sa main, il ne se souciait même pas des passants. De toute façon, courait-il pas trop rapidement pour que ces gens puisse distinguer quoi que ce fut ?
Après une bonne vingtaines de minutes, l'inquisiteur reconnut ces satanés instruments ; Les élévateurs. Le leader de l'attentat devait se trouver dans l'un d'eux, mais lequel ? Lawrence remonta ses lunettes sur son nez, faisant grincer ses gants de cuir puis observa attentivement chaque élévateur. L'ennui... c'est que malgré son air d'intello il n'aimait pas perdre son temps à une réflexion trop longue... C'est pourquoi le jeune homme se lança sur le premier élévateur qui lui parut le plus suspect. Comment est-ce qu'une machine peut paraître suspecte ? Disons simplement que quelques traces de sang l'avait mis sur la piste. Peut-être n'était-ce que ces fous de scientifiques mais on ne peut rejeter la seule directive qui s'offre à nous.

Après un autre bon laps de temps et beaucoup de chance, Lawrence atteint son but. Ils étaient là, devant lui et sa lance qui criait famine de sang. Avec ça, Uriel le regardera sans doute avec un sourire a son intention, non ? L'inquisiteur ne se pria pas un seul instant pour entré dans la cabine et refermer l'entré. C'est certains que tous se jetèrent sur l'inquisiteur tandis que le leader se tint légèrement en retrait. Ce ne fut qu'une simple dance. Pas trop compliqué vu l'étroitesse de l'endroit. Ils étaient aisément à sa porté. Le leader ne sembla pas être le seul à se tenir en retrait, mais Lawrence ne lui prêta aucune attention. Tant et aussi longtemps que sa lance avait de quoi trancher. Ce fut une dance courte et macabre. Tapissant le sol, le plafond et les murs d'une couleur de rubis. Ashford n'a rien d'un être surpuissant, disons simplement que je vous épargne le nombre de ses égratignures de mouches. Rien n'est douloureux dans ce tourbillon de folie.

Et... STOP !
Ça ne bouge plus. Ne respire plus. Ne vie plus. Il n'y a que cet homme borne à la chevelure rousse. Des traits comme ça, c'est plutôt simple à distinguer et retenir. Pas de doute, c'est lui, c'est le coupable et le criminel qui a attenter à la vie du futur empereur. On en doit pas le tuer par contre... Mais si jamais il se montre vraiment résistant ? Tant pis, Lawrence s'approcha pour le soumettre à sa volonté sous la menace d'une lance aiguiser et tâcher du sang de ses amis.

(HJ :: Comme je n'ai pas trouver de partenaire officiel, j'ai quand même décider de poster XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 299
♦ Messages : 531
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche : Tourne la page sans te brûler si tu le peux.
♦ Date d'inscription : 26/04/2010
♦ Age : 24

MessageSujet: Re: Dance macabre ~   Dim 27 Fév - 23:59

Uriel d'Arken quitte la pièce, juste après avoir pris l'soin de souligner que si je veux venger Ingell, c'est l'moment de me bouger les fesses. Autrement dit, il serait judicieux de mettre une jambe devant l'autre, à toute vitesse, si j'veux espérer mettre la main sur l'autre ordure avant ces jambons d'l'Inquisition. La casquette bleue toujours sur la tête, j'ouvre la porte de la suite avec fracas, et ainsi commence ma course. Pieds-nus, je traverse l'bâtiment du palais épiscopal, empruntant ainsi la sortie. Il n'aurait pas pu me prévenir tout d'suite, ce satané Régent ? Ca m'aurait évité de courir à grandes enjambées à travers la capitale. Et puis, c'genre de course est humainement impossible. Sans une solide endurance d'Objet, personne au monde ne s'rait en mesure de parcourir la distance qui sépare la résidence du Haut prêtre, au lieu des élévateurs, en l'espace d'une dizaine de minutes.

Parce que oui, je n'pense pas avoir pris plus de temps pour me retrouver là où je suis actuellement. C'est-à-dire, à titre d'information, au pied des élévateurs. Je serai presque tentée de dire " Retour à la case départ", seulement, c'n'est pas tout à fait vrai. Tenons compte du fait que, je n'repars pas de la même case. La précédente a volé en éclat, impossible donc de s'y rendre de nouveau -et puis, c'est pas comme si j'en avais spécialement envie-. Le comble, ça s'rait que la planque des terroristes se trouve justement au niveau de cet élévateur. Parlons pas d'malheurs, je pense en avoir suffisamment récoltés en une journée.

J'lève la tête, laissant mes yeux se perdre sur les plateformes restantes. Le tout, maintenant, c'est de pas s'planter dans le choix. Facile à dire. Alors que j'm'avance un peu plus près, je lâche un soupir. Et puis, dans un grand moment de doute, quelques tâches pourpres dispersées sur les pavés, par-ci par-là, me font hausser un sourcil. Du sang ? ... Oui, enfin, c'est une interrogation un peu stupide, pour le coup. N'importe qui dans le foule pourrait saigner, blessure mineure, majeure, je m'en tape, c'que je veux dire, c'est que un peu d'hémoglobine n'apparaît pas comme une piste indéniable. Mais voilà, par faute d'informations, j'décide de m'engager sur l'élévateur. Un regard arpentant la foule, et je comprends très vite que le sbire envoyé par Uriel s'est restreint au même choix. Facilement reconnaissable. Tâché de sang, pour s'donner un air effrayant. Et cette lance, j'imagine qu'elle n'sert pas à harponner les poissons. Un Inquisiteur, dans toute sa splendeur, évidemment. Toujours est-il, qu'au final, j'ai décidé d'le suivre, et de garder un oeil sur lui.

Et nous avons fini par les trouver, ces sales clébards de terroristes. Enfin, "nous"... J'suis restée en retrait, tout le long, jusqu'à c'qu'on les débusque. Même maintenant, j'me demande à quel moment je suis censée intervenir. J'ai pas d'armes, pas même un cure-ongle pour crever les yeux. L'Inquisiteur, lui, il commence tout juste à agiter sa lance. J'ai réussi à m'faufiler derrière lui, et me voilà planquée pas bien loin. La scène prends vite une tournure violente. Bon, il fallait pas s'attendre à un joyeux ménage au pays de ... Comment elle s'appelle, celle-là, déjà ? J'ai lu ça dans un livre -une fois d'plus-. Enfin, c'est pas l'sujet le plus préoccupant. Mais là, j'laisse faire le monsieur avec la lance, j'ai pas envie d'perdre un bras dans tout ce bazar. Et puis, moi, je veux l'leader.

Tout s'arrête. Par réflexe, je retiens mon souffle. Autour de l'Inquisiteur, les corps saignés jonchent le sol. Et enfin, je remarque la présence d'celui dont j'ai rêvé pouvoir un jour lui tordre le cou, de mes mains. Et on dirait bien qu'ce jour est enfin arrivé.

Une pointe d'angoisse se dessine sur mon visage, alors que mes yeux passent de l'Inquisiteur au terroriste, à plusieurs reprises. Alors que l'premier ce rapproche du second, lance aiguisée, j'suis prise d'une impulsion. Enfin, d'une impulsion tout à fait volontaire et contrôlée, en fait. J'bondis, attrape le poignet du religieux, et le pousse derrière moi.


"Pas touche ! Celui-là, il est à moi ! J'aime pas qu'on m'coupe l'herbe sous les pieds !"


Tout en prononçant mes paroles, mon regard courroucé n'quitte pas le terroriste. Un sourire s'dessine sur son visage, à mon grand agacement. Uriel le veux vivant ? Qu'il aille se faire voir !

Hj/ Surprise surprise, c'est moi quiiii ai répondu :D Désolée de la faible réponse, t'as quartier libre pour frapper Sacha, s'tu veux xD


Dernière édition par Sacha le Sam 12 Mar - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
† Inquisiteur †

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 357
♦ Messages : 118
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Mort aux hérétiques !
♦ Date d'inscription : 10/09/2010
♦ Age : 28

MessageSujet: Re: Dance macabre ~   Jeu 3 Mar - 21:05

Depuis un moment une présence se faisait ressentir, on le suivait ? Aucune importance, il n'aura qu'à s'occuper soigneusement de ces yeux curieux qui s'étaient poser sur lui et l'avait suivit après s'être bien correctement occuper du terroriste. Il fallait d'abord l'empêcher de nuir... heureusement il était déjà blessé... peut-être était-ce son sang qui l'avait trahi un peu plus tôt ? Quoi qu'il en soit, Lawrence devait premièrement se calmer pour ne pas simplement le tuer dans un excès de zèle. Mais c'était trop, il le voulait mort ! Cet esprit malsain caché au fond de son âme faisait surface et désirait achever la vie de cet être plus que tout. Du moins, cette partie de lui ne devait pas surpasser les ordres d'Uriel et ce fut la seule et unique raison qui poussa Ashford à se calmer. Il voulait voir le visage du haut prêtre, il voulait lui voir une expression fier et aimante. Seulement l'assommer, pas le tuer mais soudainement, l'inquisiteur fut interrompu par une gamine ?!

Comment avait-elle fait pour se glisser si près sans même alerter ses sens ?! Lawrence dévisagea la jeune fille. Fixant la couleur rousse de sa chevelure, très semblable a ceux du criminel... CLIC ! Ça ne serait pas une personne de sa famille venu le sauver ? Quel audace ! Ce raisonnement était beaucoup trop simple pour être vrai mais c'était la première chose qui lui venait à l'esprit. Et elle parlait de lui couper l'herbe sous les pieds... ? HEIN ?! Mais de quoi je me mêle !? C'est pas plutôt elle qui viens chercher le butin après qu'il ai fait tout le sale travail ?! En tout cas, Lawrence n'allait certainement pas laisser cette fille faire quoi que ce soit.

- Les enfants ne devraient pas se mêler des choses des grands.

Loin de vouloir la frapper ou la blesser, l'inquisiteur l'agrippa après ces vêtements et la tira sur le coté pour ensuite écraser son point contre le ventre du terroriste afin de lui faire perdre connaissance. Un coup bien placé peut couper le souffle et faire tourner de l'oeil. Le borne se plia en deux, loin de réellement pour répliquer contre un inquisiteur... celui qui a exécuter tout ces petits copains. Une fois plier, l'homme n'avait toujours pas sombrer dans l'inconscient, c'est pourquoi Lawrence s'occupa de bien l'assommé. Après un deuxième coup, le type était étendu sur le sol. Voilà ! Maintenant que c'est fait, on prend soin de la gamine tout en se postant entre elle et le terroriste.

- Si vous êtes de sa famille je vous conseil de partir d'ici en vitesse... je n'hésiterais pas à pointer ma lance sur vous.

Conscient de la possible bêtise qu'il faisait, Lawrence n'avait pas coeur à tuer cette fille. À ses yeux, elle n'avait absolument rien avoir dans cette histoire. Préjuger ? Sans aucun doute.
Sa main droite se resserra sur sa lance comme pour montrer qu'effectivement il n'était pas du genre à plaisanter et que si vraiment elle faisait partie de la vie de ce terroriste il n'hésiterait pas. Tuer une enfant n'avait rien de plaisant mais une mission est une mission et un terroriste peut posséder plusieurs visages.

- Vous n'auriez pas du venir jusqu'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 299
♦ Messages : 531
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche : Tourne la page sans te brûler si tu le peux.
♦ Date d'inscription : 26/04/2010
♦ Age : 24

MessageSujet: Re: Dance macabre ~   Dim 13 Mar - 15:40

L'espace d'une seconde, j'ai cru avoir mal entendu. Enfant... ENFANT ?! Mais pour qui il s'prend, celui-là ? Je vais l'buter, cet espèce de petit religieux prétentieux ! Alors que mon visage est déformé par la colère, et que j'étais sur le point de tourner la tête vers mon nouveau rival, j'sens qu'on m'agrippe les vêtements, et me voilà tirée sur le côté. J'n'ai même pas le temps de réagir, qu'il assène un violent coup dans le ventre du terroriste. Eh, c'est à moi d'faire ça ! Après un deuxième coup, l'homme s'écroule, inconscient. J'me renfrogne. 'Tain, c'est pas vrai ! Je tente de m'approcher, l'Inquisiteur se poste sur mon chemin. Et là, attention, Mesdames et Messieurs, grand moment d'hilarité. Je me plie littéralement en deux, assaillit par les soubresauts. Ce terroriste, ma famille ?! Après plusieurs minutes, tandis que le religieux referme sa poigne sur sa lance, j'me redresse enfin, et le toise.

"- C'est pas vraiment l'moment de plaisanter. Ou alors... Vous étiez sérieux ? (je retiens de nouveaux soubresauts) Bref, j'aimerai m'occuper moi-même de ce déchet. Vous permettez ?"

Et j'tente de m'approcher de nouveau. Mais rien à faire, l'autre est aussi rigide qu'un piquet. Il tient toujours sa lance en joug, sans me lâcher du regard. J'soupire, et nonchalamment, je m'adresse à lui.

"- Je n'aurai pas dû venir ? J'tiens à signaler, quand même, que sans moi, vous ne seriez même pas ici."


Il va rien comprendre, j'en suis consciente. Ou il va mal l'interpréter, dans les deux cas, le résultat est le même. Le problème actuel, c'est qu'je peux même pas lui dire un truc comme "Le Régent est mon maître", ou "C'est moi qui lui ai donné les infos, j'ai l'droit d'être là !". Simplement parce que, à cause de la formule d'obéissance, le Haut-prêtre s'est arrangé pour que rien de ce qui nous concerne lui et moi n'sorte de ma bouche. Alors, à ce stade, comment faire ? J'pourrais très bien m'en aller, et attendre son exécution sur la place publique. Oui, mais... Parce qu'il y a toujours un "mais". C'est à moi que reviens cette vengeance, bon sang !

Ni une ni deux, d'un coup d'pied bien avisé, je détourne la lance de ma direction et fonce sur l'Inquisiteur, tapant mon épaule contre le haut de sa poitrine. Autant dire que j'n'y suis pas allée de main morte. La preuve, le voilà qui suffoque violemment. J'en profite alors pour envoyer ma main sur son visage. Ses lunettes tombent. J'ignore combien de temps il lui faut pour s'en remettre, trop occupée à bondir aux côtés du terroriste. En tout cas, il doit être sacrément surpris, le religieux. Ma foi, ça lui apprendra à m'traiter comme une enfant. J'suis une jeune fille en fleur, de meilleure constitution qu'lui, même si ça n'se voit pas aux premiers abords. Ne jamais heurter ma fierté. Or, là, ce brave homme, en plus d'me sous-estimer, il me vole mon butin. Si ça mérite pas une baffe ça, alors quoi ?

Le terroriste étant sur le ventre, j'décide de le retourner. Je tire une grimace. C'est cet ordure alors, qui est responsable de la mort d'Ingell, et de bien d'autres personnes ? Quoi que, ceux-là, je m'en balance. Mais pourquoi Ingell aurait dû payer de sa vie, à cause d'un blaireau qui n'a rien trouver d'mieux à faire que d'exploser un bâtiment ? Il espérait quoi au juste ? Changer l'monde ? C'est une putain de blague, pas vrai ? Avant même que de m'en rendre compte, j'avais déjà commencé à nouer mes doigts autour d'son cou. Pour l'heure, je commence à peine à serrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
† Inquisiteur †

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 357
♦ Messages : 118
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Mort aux hérétiques !
♦ Date d'inscription : 10/09/2010
♦ Age : 28

MessageSujet: Re: Dance macabre ~   Lun 14 Mar - 2:44

Les paroles sortant de sa bouche n'était pourtant pas destiné à être ridiculiser de la sorte. Elle s'était quasiment plié en deux devant lui tellement, cela lui semblait drôle. Bien entendu, Lawrence resta aussi froid que de la glace, très loin de comprendre ce qui animait la gamine. C'était plutôt étrange... ? Si bien que l'inquisiteur fut prit au dépourvu, ne pensant même plus aux propos de la fillette et se faisant renverser par cette dernière. Quelle force ! C'était à ne rien y comprendre, sauf si l'on pouvait inclure le fait qu'elle ne soit pas totalement humaine... Ce qui avait plus de sens que de penser qu'elle puisse posséder une telle brutalité avec un corps si jeune et mince.
Pour la plus grande malchance de Lawrence, le son de ses lunettes percutant le sol n'avait rien d'un bon signe. Devait-il prendre le temps de les chercher à l'aveuglette et ainsi risquer de perdre sa proie aux profits d'une gosse ?! Ou bien se retourner vers ce qui lui semblait être les silhouettes des deux roux ?

Une seule fois on lui avait volé une proie ! Et ce n'était pas demain la veille que ça allait se reproduire. Son souffle revint après quelques secondes et l'inquisiteur se repris en main, serrant de nouveau sa lance d'entre sa main ganté il s'approcha de la fillette et du criminel. Une seule fois, pas deux. Si ce type devait mourir ça ne sera pas cette fille qui allait lui porter le coup de grâce. Il lui suffisait simplement de le tuer avant elle. Pensée très simple mais efficace. Souvenons nous que ce n'est pas une paire de lunette qui a créée l'intelligence et la réflexion. Ça sert seulement à voir. Lawrence était aveuglé dans le sens où perdre une proie ne lui était pas permit mais aussi dans l'autre... où sans ses binocles tout avait des formes flous. Ne faisons donc pas dans la dentelle !

- Pourquoi me faire face alors que notre but est sa mort ?

Pas compliqué. Elle n'était pas à l'horizontal comme le terroriste, donc Lawrence balança sa lance d'un grand coup horizontal au niveau de la jeune fille afin de l'atteindre et ainsi la toucher violement pour l'écarté du sujet.

- Cet homme est ma proie, j'exécute les ordres.

Lawrence se souvint qu'elle avait parler que sans elle il ne sera pas ici, faisait-elle affaire avec Uriel ou bien était-ce un simple mensonge ? Ne prenons pas de risque. Les Ordres du Régent on été très clair et rien ne peut y changer. La présence de cette gamine n'est qu'un hasard et rien de plus.

- Il sera exécuté sur la place publique, ce n'est pas la peine de souiller vos mains sur quelqu'un comme lui.

Les mains, le visage et les vêtements de l'inquisiteur étaient déjà tâcher du sang de ses ennemis, une fillette ne devait pas subir la même peinture. Disons que c'est une petite partie d'humanité qu'à garder Lawrence malgré toute sa dévotion envers l'Église et sa foi.
Lorsqu'il s'adressa a elle, peut-être ne la regardait-il pas et que cela pouvait sembler étrange mais l'essentiel était dit. Prenant une grande inspiration, le jeune homme empli ses poumons de cette scène morbide dans lequel s'était plonger la fille puis expira.

- Ne vous mêlez plus de cette histoire.

Un automate très efficace, même sans ses yeux vert pomme pour l'aider.
Acheter une seconde paire de lunette qu'il glissera sous sa veste faisait partie de ses futurs projets. Il était si désagréable d'être mis en échec de cette manière !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 299
♦ Messages : 531
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche : Tourne la page sans te brûler si tu le peux.
♦ Date d'inscription : 26/04/2010
♦ Age : 24

MessageSujet: Re: Dance macabre ~   Jeu 21 Avr - 21:12

Tandis que mes doigts se resserrent d'avantage sur le cou d'ma victime, je jubile, oubliant même jusqu'à la présence d'mon potentiel rival, venu entraver ma quête de vengeance. C'est un coup violent et rapide qui me sort de mon état de semi-transe meurtrière, et qui fait que j'me retrouve projetée plus loin, à quelques mètres du terroriste inconscient. J'grogne, tournant mon regard vers mon agaçant assaillant. Sale binoclard, décidément, perdre ses lunettes ne lui suffit pas. Si ça l'amuse, j'peux m'arranger pour lui crever ses yeux émeraudes. En tout cas, pour l'coup, il n'y est pas allé de main morte, et ça m'a sacrément coupé l'souffle, cette histoire. Disons que, j'tousse deux ou trois fois en me tenant le ventre. Rien de bien méchant en fait, j'ai déjà accusé plus violent. Mais j'aime bien exagérer, ça m'donne l'air aussi vulnérable qu'une fille à part entière. Oui, l'genre de fille qu'on pourrait casser en un claquement d'doigts.

Alors que j'me redresse, frustrée et vexée comme jamais, je toise toujours mon adversaire, prête à lui bondir dessus et à lui assener un coup d'boule magistral. J'suis pas du genre à m'laisser faire, ouais, j'suis pas commode comme fille ! Il ferait mieux d'se méfier ! Pour illustrer mes propos, je grogne. Oui, comme le ferait un chien. J'ai sûrement l'air ridicule, c'est même très probable à vrai dire, mais j'ai l'vague espoir que le binoclard se dise " Celle-là c'est une folle, je reste pas là !". Enfin, c'est une pensée un peu limitée, j'l'avoue, surtout que le type en face de moi n'est pas un clochard au bord de l'agonie, mais un Inquisiteur, envoyé par Uriel lui-même. A c'propos, je lui mettrais bien ma main dans sa gueule, à celui-là. J'regrette d'ailleurs, de ne pas y avoir pensé plus tôt, alors qu'il transmettait ses ordres via un morceau d'papier. Mais à quoi est-ce qu'il pensait, au juste ? C'est pas faute d'avoir pestiféré devant lui, d'avoir clamé haut et fort que l'privilège de venger Ingell me revenait. Et il a rien trouvé d'mieux à faire qu'envoyer un chien de l'Église me devancer. Soit il est terriblement mesquin, soit il est profondément idiot. J'aime penser qu'la deuxième proposition est la bonne. J'me sentirais moins captive si c'était l'cas. Être aux mains d'un limité d'esprit est, sous beaucoup d'aspects, une sorte de réconfort. Mais bon, entre le Régent et moi, j'suis celle qui a fait preuve de la plus grande stupidité; n'inversons pas les rôles.

Écartant toutes ces pensées inutiles, j'me concentre de nouveau sur l'Inquisiteur. J'me fous bien d'une exécution sur la place publique, tiens ! Et c'est pas faute de l'répéter !


- C'est à vous, de n'plus vous mêler d'ca !


En moins d'temps qu'il n'en faut pour le dire, je fonce vivement vers le binoclard, dans l'espoir d'le briser en deux, rien qu'en le percutant. Mauvais plan, vu qu'il esquive ma charge, avec une trop grande facilité à mon goût. J'me retrouve bêtement à devoir faire volte face, tandis qu'il se s'empare du terroriste, qu'il place sur mon épaule.


- Att... !


Oui, voilà, c'est à peu près tout c'que je réussi à articuler alors que l'autre rigolo disparaît furtivement et aussi rapidement qu'une ombre mouvante... J'examine vivement les alentours, toisant chaque portion d'l'élévateur... Trop tard. J'me mords les lèvres rageusement. Le Régent... Il va m'entendre.


Hj/ Voilà, enfin clos xDD Depuis le temps, je m'excuse mille fois du mega retard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dance macabre ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dance macabre ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Le Quartier des avancées Ѧ :: Élévateurs-