AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ʌ Sénateur Ʌ

Hector de Jadewood

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 569
♦ Messages : 238
♦ Âge du perso' : 30
♦ Fiche : ma vie, mon œuvre
♦ Date d'inscription : 13/11/2010
♦ Age : 35

Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] Vide
MessageSujet: Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]   Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] EmptyLun 27 Déc - 15:31

« Ce sont dans les lieux où l’on se sent le plus en sécurité que l’on est en fait le plus vulnérable. »

Un vieil adage hérité d’un de ces ancêtres. Un homme qui devait avoir beaucoup de sagesse car il avait émit là quelque chose de tout à fait vrai. Car le sénat impérial, le lieu le mieux protégé de l’empire après le palais impériale lui-même avait été victime d’une attaque de grande envergure, l’aile nord était dévastée, une sénatrice s’est faite égorgée dans son propre bureau, il y a des morts et des blessés parmi les servants, même si ca, tout le monde s’en fiche, bref, c’est le chaos, rien ne va plus. Tous ceux qui pensaient être intouchable en ces lieux allaient devoir revoir leur opinion et le responsable de la sécurité allait prendre un sérieux abattage, sa tête allait peut-être voler, voir même au sens propre du terme si le régent est de sale humeur.

En tout cas, voici un évènement qui le contrariait dans son projet de forteresse à Frickwitch, en effet, difficile de faire passer un projet visant à améliorer la sécurité d’une province alors qu’il allait falloir sérieusement revoir celle de la capitale dans un premier temps. Mais Hector avait hérité de ces ancêtres plusieurs méthodes pour bien défendre ses biens et sa maison, il était vrai que le château des comtes de Jadewood n’était pas spécialement joli vu qu’on lui avait préféré en tout temps un aspect plus utile qu’esthétique mais c’était un bâtiment plutôt sûr. D’ailleurs, Hector avait envoyé une missive au régent où il lui proposait son aide s’il avait besoin de renfort militaire pour sécurisé la capitale et il ne faisait aucun doute qu’après un tel attentat, le comte de Frickwitch allait en faire rapidement de même.

Le cabinet de travail d’Hector était loin de la zone concernée alors il n’avait pas été touché directement et comme on était hors d’un jour de réunion, il n’était pas au sénat à ce moment-là mais il s’était empressé d’y revenir dès que la nouvelle était tombé. C’était un militaire dans l’âme, il sentait que son devoir était d’être là. D’ailleurs, une grande partie des autres sénateurs était aussi présente. Mais bon, après tout ca, il allait y avoir une enquête, un attentat et une sénatrice assassinée, ce n’était pas rien et toute les délégations allaient devoir y passer et avec le haut-prêtre au pouvoir, c’était l’inquisition qui allait se charger de tout ca. Hector n’avait jamais apprécié les inquisiteurs, ils étaient dangereux et tous considéré comme des dangers publiques. Certes ils étaient tous très forts mais c’est bien cela qui le dérangeait, on avait donné de grands pouvoirs à une bande de fous furieux. Avec un peu de chance ils allaient envenimer la situation d’avantage plus qu’autre chose. Mais comme il allait devoir répondre à leurs questions, il avait fait venir les trois seuls servants qui travaillaient pour lui au sénat, à savoir Elyk et ses deux secrétaires, dont un des deux étaient présents à ce moment-là pour faire la paperasse habituelle. Ils ne tardèrent pas à recevoir la visite de deux inquisiteurs, comme ils avaient pour habitude de tenir leurs identités discrètes le plus possible, les deux hommes avaient des capuches et on voyait mal leurs visages mais c’était plutôt les armes qu’il cachait sous leurs habits et leurs postures menaçantes qui intéressait Hector. Ce dernier avait un visage froid et fermé, il se leva de toute sa prestance guerrière et fit les deux hommes ralentir le pas. Visiblement, même eux, aussi dangereux soient-ils, reconnaissaient ses capacités. Bien, la discussion ne se passerait pas à sens unique et Hector avait encore de l’autorité à faire valoir.

Peu imaginatif et visiblement en proie à une certaine forme de paranoïa, les deux hommes posèrent les questions habituelles, emploie du temps, relations, personnes suspectes, harcelants surtout le pauvre secrétaire qui était sur site mais celui-ci jura ne pas être sorti du cabinet de la journée, ayant trop de travail à faire. Les deux insistèrent encore, semblant chercher des coupables partout. Lorsqu’il estima qu’ils poussaient le bouchon trop loin, Hector se mit face à eux et parla d’une voix autoritaire.

Il suffit ! Je n’ai que ces trois hommes à qui j’ai donné autorisation de travailler dans ma délégation et je réponds de la loyauté et de la probité des trois. Mon secrétaire n’a rien vu et s’il dit ne pas avoir bougé d’ici, c’est vrai.

Voyant que c’était l’impasse et que de toute évidence, tout était vrai, les deux hommes en restèrent là et quittèrent la pièce. Hector soupira une fois qu’ils furent partie, ses idiots d’inquisiteurs allaient coller des sueurs froides à tout le monde pour rien avec des méthodes aussi agressives et encore, ils avaient dû se retenir en présence d’Hector. Notre homme quitta le bureau à son tour et Elyk lui demanda où il allait.

Voir sur place s’il n’y a pas des indices qui pourraient nous éclairer sur toute cette folie. Vous, restez là. Elyk, occupes-toi d’eux deux, je reviens vite.

Hector quitta donc son cabinet, se dirigeant vers l’aile nord, les gardes étaient trop occupés pour se soucier de savoir où aller un sénateur au sénat, même s’il se dirigeait vers le lieu de l’attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] Vide
MessageSujet: Re: Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]   Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] EmptyMer 29 Déc - 14:24

Le bruit avait été entendu à des kilomètres à la ronde. Kin n’avait donc pas été le seul qui l’avait entendu. Mais personne ne sût tout de suite ce que c’était, sauf ceux qui se trouvait à l’endroit-même. Kin, en revanche était, comme tous les jours, en train de s’habiller dans les coulisses avant de monter sur scène avec les autres acteurs pour travailler sur sa nouvelle pièce. Mais à ce moment-là, tout le monde s’arrêta d’un coup. Toute la capitale sembla s’arrêter de fonctionner. Tout de suite, les murmures fusèrent : qu’est ce que cela pouvait bien être ? Où ceci a bien pu se passer ? Qui ? Comment ? Toutes les questions possibles sortaient des bouches de tous les habitants de la capitale. Même dans les coulisses. Pourtant, Kin ne s’en préoccupa pas davantage et lorsqu’il lui parut bon de reprendre ses habillages, il le fit. Quelques minutes plus tard lorsqu’il était fin prêt, il monta sur scène et regarda les sièges vides de la salle. Il attendait ses compagnons quand il vit un homme pressé courir. Les portes d’entrée de la salle étaient ouvertes et Kin put aussi remarquer que ce dernier se dirigeait vers le bureau de la directrice de l’Opérâtre. Cela l’intrigua beaucoup alors il le suivit. Bien sûr, il fit en sorte que personne ne l’entendît. Il se posta près de la porte du bureau et il changea aussi son apparence. Comme cela, s’il se faisait repérer, personne ne le soupçonnerait.

- Il va falloir évacuer les lieux alors et fermer l’établissement, dit l’adjoint de la directrice car la comtesse était en vacances. Dans ces conditions, personne ne viendra se divertir. Leur sécurité avant tout. Celles de mes acteurs également !

Kin ne comprenait pas grand-chose. Mais il savait que l’Opérâtre fermerait et qu’il ne pourrait jouer pendant ce temps. Surtout que pour l’instant, il n’avait pas prévu une date à laquelle il le ré-ouvrirait. Tout cela ne présageait rien de bon. Que ce fût pour son talent d’acteur mais également en ce qui concernait les nobles et les mécènes. S’ils étaient davantage préoccupés par leur sécurité pour une raison ou pour une autre, cela pouvait devenir très mauvais pour le pauvre acteur. Les aristocrates, quels qu’ils fussent, ne s’intéresseraient plus à lui pendant ce temps. Cela pouvait donc avoir des conséquences terribles et néfastes pour lui. Des conséquences qu’il ne voulait pas s’imaginer. Il fallait donc faire tout dans le but que ces dernières ne survinssent pas. Comment faire alors ? Tout d’abord, il pensa bon de retourner parmi les acteurs. Peut-être que la directrice leur dirait davantage de choses. Des informations qu’il n’avait pas encore entendues et qui le renseignerait sur tout ce qui se passait dehors. Ensuite, il aviserait. Alors tout doucement, il revint dans la salle où les acteurs se tenaient déjà sur la scène tous prêts. Kin avait pris soin de reprendre son apparence normale pendant ce temps. Lorsqu’il entra dans la pièce, ils tournèrent tous leurs regards sur lui. Certains lui demandèrent où il avait été voire même s’il disposait lui-même de quelques informations.

- L’adjoint est mieux placé pour vous le dire.

Il n’avait en aucun cas envie de raconter ce qu’il avait entendu. Alors il laissa le temps passer et lorsque l’homme se présenta devant les acteurs, il dit exactement la même chose qu’à l’homme inconnu de tout à l’heure. Pour des mesures de sécurité, pour les spectateurs mais aussi pour eux, suite à un événement terrible qui venait de se dérouler, l’Opérâtre fermait pour une durée indéterminée. Indéterminée ! Ce fut le mot qui retint l’attention du jeune acteur Kin qui, dès qu’il l’entendit, pesta. Personne ne s’en préoccupa tout de même. Non, eux ils voulaient tous savoir ce qui s’était déroulé. Bien sûr, c’était tout aussi important. Il était tout à fait normal de savoir ce qui causerait toutes les conséquences qui nuiraient aux intérêts de Kin. Il réfléchit quelques instants. Il lui sembla tout d’un coup qu’il n’avait personne qui pouvait l’aider à ce moment-là. Il allait devoir s’en sortir tout seul, malheureusement. L’homme continua à répondre aux questions des acteurs. Visiblement, comme personne ne connaissait un tel événement avec une telle envergure, ils ignoraient encore comment ils pouvaient bien le nommer. En tout cas, cela ressemblait à une attaque qui visait à détruire le Sénat. Et tuer certaines personnes. Une des sénatrices avait été égorgée bien avant cette mascarade. Après avoir tous les éléments nécessaires, Kin n’attendit pas une seconde de plus. Il se dirigea vers les coulisses où il rassembla toutes ses affaires et il partit. Il avait l’intention de revenir chaque jour pour voir si l’Opérâtre était à nouveau ouverte. Mais pour l’instant, il rentra chez lui pour y déposer les affaires.

Il regardait par la fenêtre, préoccupé. Où trouver de nouvelles informations ? Des informations complémentaires. Celles qui l’aideraient davantage dans ses réflexions sur l’attitude à adopter et les plans pour ne pas ruiner sa carrière. Oui, cette attaque était en mesure de ruiner sa carrière. Et si c’était le cas, il ne le pardonnerait jamais. Il ne pardonnerait jamais au coupable et il se réjouirait le jour où celui-ci serait capturé et pendu sur la place publique. Mais pour l’instant, ce n’était pas encore le moment. Non, le seul endroit pour recueillir des informations était tout simplement le Sénat lui-même. L’endroit de la catastrophe. Il savait bien qu’en règle générale personne ne pouvait entrer dans le Sénat à part les sénateurs, les servants et autres personnes en lien avec eux. Il n’avait plus qu’une seule chose à faire : se déguiser et changer d’apparence avant de se rendre sur place. Et c’est ce qu’il fit sur le champ. Il sortit en trombe de chez lui. Le plus tôt arrivé, le plus tôt il saurait. Et c’était ce qu’il voulait. Il courait de toutes ses forces jusqu’au Sénat. Une fois là-bas, il se changea entièrement. Il dépassa les gardes sans problèmes. Il avait pris un air apeuré et triste. C’était son talent après tout : il était acteur. Ce qui lui facilitait la tâche. Une fois à l’intérieur de la partie qui n’avait pas été touchée, il tenta de trouver une personne afin de lui poser des questions et comprendre. Ce fut alors qu’un homme, probablement un Sénateur à la façon dont il était vêtu, sortait d’une des pièces. Kin sauta sur l’occasion. Celle-ci était trop belle pour être vraie. Il ne pouvait pas se permettre de la rater.

- Monseigneur, savez-vous ce qui s’est passé réellement ? J’étais parti faire quelques achats avant de revenir en me pressant ici pour connaître les détails.

Quel bel acteur ! …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
Ʌ Sénateur Ʌ

Hector de Jadewood

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 569
♦ Messages : 238
♦ Âge du perso' : 30
♦ Fiche : ma vie, mon œuvre
♦ Date d'inscription : 13/11/2010
♦ Age : 35

Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] Vide
MessageSujet: Re: Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]   Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] EmptySam 1 Jan - 18:12

Hector était de mauvaise humeur, ca allait de soi après tout ca. La situation était désastreuse, un attentat au sénat, une explosion qui en ravage une aile, une sénatrice égorgée dans son propre cabinet, un informateur célèbre mort sous les décombres. Mais encore s’il y avait que ca… Car le reste allait suivre, des sénateurs qui avaient préféré rentrer dans leur province, une inquisition sur le pied de guerre et qui cherche des suspects partout, un régent dont le pouvoir et l’influence allaient en prendre une sacrée baffe après une telle affaire, des rumeurs qui allaient déjà bon train, de nouvelles magouilles politiques ne vue et d’un point de vue plus personnel, son projet pour sa province natal qui se retrouvait repoussé pour une période indéterminée et surement longue. Bon, alors avec tout ca, sur lequel vous greffez le passage si délicat de deux inquisiteurs dont Hector mourrait d’envie de renvoyer à leur maître avec un bon coup de pied dans le fondement, et vous comprenez que notre homme était d’une humeur plus que massacrante. Les gardes se poussaient littéralement sur son passage, sa grande taille, sa carrure musclée, son port fier et sa prestance en faisait déjà beaucoup mais quand en plus l’individu fait une tête d’homme prêt à coller des baffes au premier qui l’indispose, là ca fait vraiment très très peur…

Hector avait réussi à trouver quelques gardes en chemin, de ceux qui travaillaient lors de l’attaque, ils ne faisaient pas de manière pour lui répondre, à la fois à cause de position de sénateur et puis par son autorité naturelle propre à un homme qui avait de nombreuse fois commandé des hommes au combat, il les inspirait bien. Cependant, ils n’avaient rien vu et n’avaient donc, pas grand-chose à lui offrir comme début de piste. Il ne lui restait plus qu’à espérer que soit lui trouverait quelque chose sur les lieux, soit qu’Elyk trouverait quelque chose auprès des servants des autres délégations.

Alors qu’il marchait, il fut interpellé par un homme. Celui-ci commençait à lui demander s’il savait quelque chose sur ce qu’il s’était passé. Hector le regarda un moment, il ne l’avait jamais vu ici. Il était grand, même si Hector le dépassait quand même, de carrure fine, visage de quelqu’un qui s’entretient bien, un peu trop pour un simple citoyen mais s’il faisait partie de la noblesse, Hector ne le connaissait pas. En tout cas, il avait un petit quelque chose des hommes du Khini Lao ou d’une province avoisinante, Hector en ayant côtoyé souvent vu qu’avant d’être à côté de celui de Gells, le cabinet sénatorial de Frickwtich était à côté de celui du Khini Lao, cependant il ne se rappelait pas l’y avoir vu parmi les suivants du sénateur de cette province.

L’enquête est toujours en cours pour déterminer ce qu’il s’est passé.

Evasif mais il valait mieux éviter de donner des informations au premier venu, même s’il n’avait pas l’air dangereux, Hector était un homme très prudent malgré sa carrure qui laissait penser qu’il n’était qu’une brute épaisse.

A quelle délégation appartenez-vous ? Et quel est votre fonction ici ?

Avec ce climat de tension, il était étonné de voir quelqu’un se promener ainsi, poser des questions ouvertement avec tous, surtout avec ces tarés d’inquisiteurs qui cherchent absolument du suspect à se mettre sous la dent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] Vide
MessageSujet: Re: Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]   Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] EmptyMar 4 Jan - 13:34

Comment savoir que Kin était déstabilisé, décontenancé ? Bien sûr, c’était impossible. Heureusement. Le jeune acteur maîtrisait à merveille ses sentiments. Il en avait bien entendu besoin dans son métier. Que serait un acteur qui se déstabilisait parce qu’il avait oublié une réplique ? Que serait un acteur qui ne penserait qu’à ses sentiments et ses problèmes durant une représentation ? Ce serait un acteur plus que pitoyable et il ne ferait pas long feu. Pour cette raison, Kin pouvait parfaitement s’habituer à une situation très rapidement et très facilement. Le fait que le Sénateur qu’il venait de rencontrer lui posait de nombreuses questions ne le surprit pas. Mais il fallait toujours une seconde de réflexion avant d’être capable de répondre. Le temps de constituer le mensonge dans sa tête. A moins qu’il ne décidât de ne pas mentir – ou en tout cas à moitié – et se servir de ses origines pour satisfaire la curiosité de l’homme. Une curiosité qui était certainement due à toute l’agitation. Ce n’était pas de la curiosité sinon de la méfiance. Oui, de la méfiance. Il se méfiait. Et il désirait savoir si Kin n’était pas dangereux. Du moins, c’était une partie des raisons probablement. Kin réfléchit un instant sur le fait de dire qu’il était un des serviteurs du Sénateur du Khini-Lao. Il hésitait. Il ne connaissait pas les lieux, encore moins où se trouvait les bureaux des Sénateurs. Mais il avait changé son visage. Il avait usé de sa capacité spéciale, bénédiction de l’Empereur lui-même. De toute façon, même s’il mentait, une fois parti, personne ne le reconnaîtrait. Personne ne le retrouverait. Il n’avait vraiment rien à perdre avec ce visage.

- Je suis ici depuis fort peu de temps, Messire. Je suis assistant du chef cuisinier.

Le cuisinier. Bien sûr, dans tous les établissements où des personnes travaillaient de la sorte, il y avait toujours des cuisines. Donc des cuisines. Même si peu de personnes mangeaient vraiment au réfectoire, il devait toujours en avoir un. Même à l’Opérâtre, on avait construit des cuisines tout en bas, inaccessibles et inconnues du public, bien évidemment. Pour tous les acteurs, ceux qui s’occupaient du ménage, de la réception. Pour tout le monde qui travaillait tous les jours à l’Opérâtre. Alors cela ne devait pas être différent ici non plus. Sinon, c’était bien étrange. Si son mensonge ne passait pas, il devrait d’une manière ou d’une autre se défaire du Sénateur et partir. Bien que ceci serait certainement dur. Mais peu lui importait. Ce n’était pas possible que son mensonge ne fonctionnât pas. Il avait confiance. La panique. Oui, il la ressentait. Une certaine petite angoisse. Mais ceci était tout de même tout à fait normal dans une telle situation. Mais aucune expression sur son visage ne révélait ni cette angoisse ni cette panique. Désormais, il attendait un signe, une réaction de la part du Sénateur. Quelque chose qui lui indiquerait qu’il le croit et qu’il n’avait plus de souci à se faire. Qu’il pouvait continuer à enquêter davantage. Toutefois, il se doutait bien que s’il attendait, cela pouvait bien sûr paraître un peu étrange.

- Je vous remercie de vos renseignements, Messire, dit-il en s’inclinant légèrement. Il est fort normal que l’enquête ne soit toujours pas terminée.

Il restait là, sans rien dire davantage. Il se tenait droit comme un serviteur. Ou tout du moins comme une personne qui travaillait sans avoir un statut reconnaissable auprès des nobles comme le Sénateur. Tout cela pour lui montrer du respect. C’était toujours pareil. Kin voulait tourner les talons parce qu’il se doutait bien qu’il n’obtiendrait rien de plus de cet homme. Mais alors qu’il baissa les yeux un instant, il remarqua l’épée que l’homme portait à son côté. Un instant, il resta les yeux bien fixés sur cette épée, mais toujours sans aucune expression reconnaissable sur le visage. Ce fut alors à ce moment qu’il se souvint. Il avait déjà vu cet homme. Peut-être à l’Opérâtre ? Non, rien ne lui venait à l’esprit. Donc peut-être pas. Lors d’une soirée organisée par un des nobles ? Possible, mais toujours rien à l’idée. En tout cas, il en avait forcément entendu parler. Rien que dans sa province du Khini-Lao, cet homme était connu de la population. Il s’inclina alors une nouvelle fois.

- Je suis ravi de vous rencontrer, Messire de Jadewood, c’est un plaisir pour moi.

Plaisir ou pas, mensonge ou pas, Kin essayait déjà d’amadouer l’homme. Pourquoi ne pas tenter d’en faire un de ces mécènes ? Bien qu’il doutât fort que le Sénateur acceptât. Mais qui ne tentait n’avait rien. Pourtant, ce n’était pas le moment pour cela ni pour en discuter et en réfléchir. De toute façon, il n’avait pas son apparence quotidienne, alors cela ne servait pas à grand-chose. Trouver des informations sur ce qui s’était déroulé. C’était le plus important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
Ʌ Sénateur Ʌ

Hector de Jadewood

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 569
♦ Messages : 238
♦ Âge du perso' : 30
♦ Fiche : ma vie, mon œuvre
♦ Date d'inscription : 13/11/2010
♦ Age : 35

Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] Vide
MessageSujet: Re: Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]   Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] EmptyMar 4 Jan - 16:00

Vu la gravité de la situation Hector n’était absolument pas d’humeur à plaisanter avec la sécurité. Il ne partageait certes pas la paranoïa des inquisiteurs ni leur soifs de sang mais il était méfiant. Dorénavant il se fiait beaucoup plus à son instinct de combattant. En plus, vu la qualité de plus en plus médiocre de la garde impériale, les terroristes de tout poil pourront bientôt tenir un congrès en plein jour dans la salle du conseil que ses andouilles de soldats ne s’en rendraient même pas compte ! C’est quand même la deuxième fois en peu de temps. D’abord la tentative d’assassinat sur la personne du jeune empereur à la fête de l’Equinoxe puis maintenant des terroristes qui s’invitent au sénat histoire de faire une petite sauterie et d’égorger une sénatrice, les deux en peu de temps, ca commence à faire beaucoup. A ce rythme, il allait finir par trouver le régent pour proposer de fournir à la garde de la capitale une petite formation « à la Frickwitch », après ca, ils seront peut-être plus efficaces, d’une manière ou d’une autre.

C’est donc cet état de méfiance qui faisait qu’Hector regardait plutôt froidement le jeune homme qui était venu à lui et qui posait des questions. Celui-ci semblait assez calme, mais malheureusement, en des temps actuel, c’était justement ca qui le rendait un peu suspect, tout le monde était au bord de la crise de nerf, surtout chez les différents serviteurs car certains ne touchaient pas grand-chose comme salaire et étaient donc considérés comme facilement corruptible, ce qui faisait que beaucoup craignaient le passage des inquisiteurs. Mais bon, le jeune homme prétendit être un assistant de cuisine engagé récemment, tiens donc, comme cela était pratique… Hector le regarda froidement et silencieusement un moment, pesant le pour et le contre avant de répondre.

Mouais, on va dire ça…

Il lui accordait le bénéfice du doute mais gardait envers lui une certaine méfiance, mais quoi de plus naturel après tout ca ? Il était aussi vrai qu’il ne connaissait pas le personnel de cuisine, après tout, le sénat avait beau disposer de ce services pour les membres des délégations qui mangeaient sur place pour abattre plus de travail, Hector se restaurait tout le temps en ville ou dans sa petite propriété de la capitale.

A ta place, je ferais attention, si c’est pas le chef cuisinier qui vient te passer un savon pour tirer au flan, ce sont ces tarés d’inquisiteurs qui te tomberont dessus, et en plus ils sont sur les nerfs en ce moment…

Une invitation à ne pas faire le malin. Hector ne mentait pas, l’inquisition voyait tout le monde comme suspect, il suffit d’avoir l’air un minimum pas net et les voilà qui rappliquent pour vous interroger à leur manière. Et même si Hector ignorait qui était son interlocuteur, ce n’était pas le pouvoir de changement de ce dernier qui lui sauverait la mise contre eux en plus la majorité d’entre eux ne comprenait pour seul art que celui de faire gicler le plus de sang possible. En tout cas, il était très poli et apparemment il l’avait reconnu. Hector ne sortait pas trop dans les soirées mondaines mais il n’était pas un illustre inconnu pour autant et il était facile de le reconnaitre, cherchez le colosse qui se balade en armure avec une grande hache. En plus il avait les armoiries de sa famille sur sa grande cape, ce qui ne manquait pas d’attirer l’œil. Si l’homme travaillait ici, il pouvait effectivement le connaitre malgré son statut de serviteur. Mais bon, avec Hector, caresser dans le sens du poil, ca ne servait pas à grand-chose.

Tu me connais ? Bon ca épargnera la moitié des présentations mais ca ne tant dispense pas toi non plus. Ton nom s’il-te-plait.

Peu sympathique et plutôt froid mais il ne fallait pas trop en demander, ce n’était pas trop la bonne journée pour ca après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] Vide
MessageSujet: Re: Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]   Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] EmptyJeu 6 Jan - 8:15

Si les paroles du Sénateur pouvaient sembler dirigées comme une menace, il n’en était rien de tel. Du moins, ce ne fut pas de cette manière dont Kin les entendit. Il prit cela plutôt pour un avertissement. Il était vrai que les Inquisiteurs se trouvaient dans n’importe quel recoin du Sénat et qu’ils cherchaient à découvrir le plus d’informations possibles. L’enquête qu’ils menaient était classée par la haute sécurité et aussi confidentialité. De plus, après ce qui s’était déroulé, il était tout à fait normal et compréhensible que les hommes de l’Eglise fussent préoccupés. Ils voyaient le mal partout. Pour eux, chacune des personnes ici présentes était probablement coupable. Ou en tout cas, possédait une ou plusieurs informations nécessaires à la poursuite de l’enquête. Bien sûr, ce n’était pas tout le temps la vérité. Mais la paranoïa les avait gagnés. Depuis fort longtemps d’ailleurs, pas seulement aujourd’hui. Les Inquisiteurs résolvaient toujours leurs affaires de cette façon. Et personne, comme toujours, ne désirait tomber dans leurs griffes. Kin le savait parfaitement bien. L’avertissement du Sénateur n’était donc pas utile. Mais il valait toujours mieux prévenir que guérir. Donc il était très généreux de sa part de l’avertir. Surtout qu’il ne connaissait pas les intentions du jeune acteur. Kin inclina rapidement la tête sans rien dire, mais l’homme devait s’en douter qu’il le remerciait pour ses dires.

- Je me nomme Nato Weiss, Monseigneur, répondit-il du tac au tac.

Sa réponse avait été rapide. Normal, personne ne cherchait son nom lorsque quelqu’un le lui demandait. Ce nom, il l’avait déjà inventé des années auparavant et il lui servait de temps en temps. Si le Sénateur pouvait tout de suite vérifier si le nom était sur le registre des travailleurs du Sénat, cela ne dérangeait pas du tout le jeune acteur. Ce dernier savait tout à fait qu’il partirait et qu’il ne serait plus là au moment où cela arriverait. Il n’y avait donc aucun danger que Kin fût découvert à cet instant. Pourtant, il ignorait désormais quoi faire. Rester avec cet homme ou au contraire le laisser puis continuer à chercher de nouvelles informations. Ce fut à ce moment-même où un homme s’engagea dans le couloir. Il passa à côté de Kin et du Sénateur. Il les regarda avec un air mauvais, méprisant et froid. Cela donna la chair de poule à l’acteur. Heureusement qu’il n’avait pas frissonné assez pour que cela se vit et surtout, qu’il portait encore son manteau qui cachait ses bras. En revanche, il sut tout de suite que c’était un Inquisiteur. En un instant, il comprit une des raisons pour lesquelles tout le monde les craignait. En effet, Kin n’avait jamais vraiment eu l’occasion d’affronter un Inquisiteur dans sa vie. Il y réfléchit quelques secondes et se rendit même compte qu’il lui semblait ne jamais en avoir croisé auparavant. Seulement en avoir entendu parler. Si Kin fut alors surpris que ce dernier ne posât aucune question, il fut également très soulagé de cela. Il n’avait nulle envie de répondre à des questions dont il ne connaissait même pas les réponses. Il n’était pas présent lors de l’attentat alors il n’avait vraiment rien à leur dire.

En tout cas, l’homme s’en alla et lorsque Kin pensait que ce dernier était déjà loin dans un autre couloir, le jeune acteur se tourna vers le Sénateur.

- Vous avez raison, il vaut mieux que le cuisinier me passe un savon que l’un de ces hommes.

Il ne dit rien d’autre. En fait, c’était juste pour retarder le silence qui était imminent. Parce qu’il ignorait totalement comment continuer la conversation avec l’homme en face de lui.

- Maintenant, si vous voulez bien m’excuser …

Il s’inclina encore une fois et se retourna. Il avait finalement décidé de quitter le Sénateur pour pouvoir chercher des informations de son côté. Il avait hésité d’accompagner l’homme là où il allait comme un garde du corps, mais il changea d’avis. Il déduisit que ce dernier avait tout ce qu’il lui fallait pour se défendre au cas où s’il était en danger. Et s’il n’était pas entouré d’hommes ou de son garde du corps – s’il en avait un – c’était probablement par sa propre volonté. Pourtant, alors qu’il s’engageait dans le couloir d’à côté, il entendit son nom. C’était forcément le Sénateur, le seul à le connaître ici. Il n’avait d’autres choix que de s’arrêter et d’attendre que l’homme s’approcha de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
Ʌ Sénateur Ʌ

Hector de Jadewood

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 569
♦ Messages : 238
♦ Âge du perso' : 30
♦ Fiche : ma vie, mon œuvre
♦ Date d'inscription : 13/11/2010
♦ Age : 35

Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] Vide
MessageSujet: Re: Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]   Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] EmptyJeu 6 Jan - 15:16

Pour un peu, on pouvait dire qu’Hector était spécialiste pour attirer les gens qui usaient de fausses identités avec lui. Le pire était qu’il ne le savait pas mais à la différence du personnage de Léonard qui avait été très bien construit et rencontré dans un autre contexte, celui de Nato Weiss lui revenait difficilement. Mais d’un autre côté, difficile d’en être autrement, ils étaient dans un état d’urgence quasiment au lendemain d’un attentat au cœur même du pouvoir politique de l’empire. Si on rajoutait à cela la conversation fortement désagréable qu’il avait eu avec les inquisiteurs un peu plus tôt, le tableau était assez complet.

Nato ? Bon, je m’en souviendrais.

Bien évidemment qu’Hector allait faire vérifier cette histoire de commis de cuisine, même s’il ne se doutait pas que ca servirait à rien. Allez-y pour deviner que celui qui est en face de vous a la pouvoir de changer d’apparence par magie. Surtout quand le seul individu de la capitale qui peut le faire est un comédien célèbre et que justement, vous ne mettez jamais les pieds à l’Opérâthre. Mais bon, s’il était méfiant, il n’était pas non plus un de ces paranoïaques d’inquisiteurs, sans preuve il ne pouvait pas dire que l’identité du jeune homme était fausse. Il laissait donc courir. D’ailleurs en parlant d’inquisiteur et de courir, en voilà justement un qui leur passe à côté. Hector ne les craint pas et leur fait sentir à chaque fois, d’ailleurs celui-ci ne demanda pas son reste. Mais ca n’avait pas l’air d’être le cas du jeune qui semblait soudainement mal à l’aise en leur présence. Mais ca, il n’y avait rien de suspect là non plus, n’importe qui craignait cette bande de malades mentaux, rares étaient ceux dont ce n’était pas le cas, Hector en faisait partie mais il avait des atouts à faire valoir, ce qui n’était pas le cas d’un simple serviteur qui avait tout à craindre. Celui-ci préféra prendre le large, ce qui était normal mais à peine était-il partie qu’Hector voyait venir au loin dans le grand couloir tout un groupe d’inquisiteurs qui allaient lui tomber dessus sous peu.

Nato !

Hector le rejoignit et l’appela par son nom, ce dernier s’arrêta et se tourna vers lui en l’attendant.

Ce n’est pas prudent de traîner dans les parages avec tous ces fou furieux qui trainent, viens avec moi, je te ramène aux cuisines… enfin, après avoir fais un détour par l’aile nord, c’est presque sur le chemin de toute façon…

On allait bien voir comment le jeune homme allait réagir mais en tout cas, il n’allait pas le laisser se promener seul ainsi. D’un certain côté, il préférait le garder à l’œil, lui était un peu plus subtil que les inquisiteurs. S’il refusait de le suivre, là, ca le rendrait vraiment suspect, ce qui faisait qu’Hector le coinçait un peu pour la peine. Mais le sénateur ne mentait pas, il voulait d’abord passer par l’aile nord, histoire de voir un peu l’état des lieux, et ca lui donnerait plus de temps pour inspecter les lieux. Il se mit en route en vérifiant que l’autre le suivait bien et commença à parler à nouveau, d’un air un peu plus détendu, le meilleur moyen de déceler un mensonge, c’est de faire parler et demander des détails, en espérant qu’il fasse une bourde.

Alors, j’ai toujours entendu dire que les places sont chères pour travailler au sénat ou au palais, comment as-tu réussi à dégoter la tienne ?

Conversation parfaitement anodine mais qui allait forcer le jeune homme qui l’accompagnait à tenir le rythme et à ne pas commettre d’erreur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] Vide
MessageSujet: Re: Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]   Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] EmptyMar 11 Jan - 11:25

Spoiler:
 

Le ramener en cuisine après un passage à l’aile nord. C’était exactement ce qu’attendait le jeune acteur. Il était clair et certain qu’il obtiendrait davantage d’informations une fois sur place, encore plus à l’endroit même de la catastrophe. Il avait pourtant également bien saisi toutes les paroles du Sénateur. Plus tard, avant d’être amené dans les cuisines, où l’homme aurait toute la possibilité de vérifier ses dires, Kin devrait réfléchir à un moyen pour s’échapper. Changer d’apparence ? Pourquoi pas. Mais cela comportait tout de même des risques. Enfin, peu lui importait pour l’instant. Il trouverait bien une idée au moment opportun. A ce moment, cela ne servait encore à rien de se préoccuper de telles choses. Seules les futures informations l’intéressaient. Il était donc très heureux que le Sénateur lui proposât d’aller avec lui. En même temps, il avait raison. Il ne valait pas mieux s’aventurer dans les couloirs non accompagné. Deux personnes étaient moins suspectes qu’une seule. Du moins, dans les statistiques. Et probablement aux yeux des Inquisiteurs également. Même si deux personnes pouvaient toujours parler pour comploter. Mais au Sénat à un tel moment, personne ne le ferait aussi ouvertement. A moins d’être vraiment idiot et désireux de se faire attraper par les Inquisiteurs. Puis questionner. Et les interrogatoires n’étaient pas réputés pour être d’une douceur extrême.

- Je vous en remercie, Monseigneur, dit-il en s’inclinant encore une fois.

Il ne dit rien de plus. Il avait bien voulu confirmer les dires de l’homme en ce qui concernait la localisation des cuisines, mais il n’en avait aucune idée. Si le Sénateur lui tendait un piège tout simplement pour découvrir s’il travaillait vraiment au Sénat alors il tomberait directement dans le panneau. Mais Kin ne réagissait jamais de la sorte. Malgré un excentrisme poussé, il ne se laissait tout de même pas avoir facilement ni manipuler. Il avait connu toutes ces soirées mondaines où les nobles se rendaient ou qu’ils organisaient, tout simplement pour faire bonne impression aux autres. Il avait déjà entendu des nobles qui complotaient et conspiraient contre une autre personne, quelque fût sa position dans la hiérarchie sociale. Aristocrate, scientifique, philosophe ou simple travailleur et citoyen de la ville. Tout le monde y passait. Personne n’y échappait. Même Kin était certainement visé par certains nobles qui ne l’appréciaient pas forcément. Bien sûr, il n’en avait aucune connaissance pour l’instant, mais tout était devenu possible depuis qu’il fréquentait le monde de la Haute Aristocratie. Alors il était devenu de plus en plus méfiant. Il avait tout seulement appris à repérer les pièges et même là où il n’y en avait pas. Parce qu’il valait mieux prévenir que guérir. C’était meilleur de ne pas se lancer dans une situation dans laquelle il y avait une possibilité que des conséquences négatives vous rattrapent par la suite. Kin sourit alors, même si l’ambiance n’était pas au rendez-vous. Il ne faisait que jouer sous couverture. Ensuite, il suivit le Sénateur, toujours en restant derrière lui. Non seulement parce qu’il ne connaissait pas le chemin mais aussi parce qu’il préférait le surveiller plutôt que de le sentir dans son dos et ne pas savoir ce qu’il faisait.

- J’ai été conseillé par une connaissance, répondit-il à la question de l’homme.

Encore du tac-au-tac. L’improvisation était une spécialité du théâtre. Un autre domaine. Auquel les acteurs touchaient parfois mais pas nécessairement. En tout cas, c’était aussi quelque chose d’assez difficile. Parce qu’on ne pouvait jamais être sûrs et certains de la réaction mais aussi des paroles de l’autre personne. Ainsi, il fallait toujours faire très attention et réagir très rapidement par la suite. Un acteur qui cherchait la réponse pendant des heures n’était pas compétent dans le domaine et ennuyait facilement et très vite, et le public et les acteurs sur scène. Kin n’avait pas beaucoup d’expérience dans l’improvisation mais il en avait déjà fait plusieurs fois tout de même. Et, la situation dans laquelle il se trouvait, il pouvait la nommer d’improvisation. Il utilisait tout le temps les mêmes techniques et faisait attention à chaque détail pour mener à bien son jeu. Toutefois, ce n’était pas non plus totalement de l’improvisation car l’homme en face de lui n’était pas un acteur. Il vivait tout simplement la situation présente, tout comme chaque homme tout le temps. C’était la réalité. Ils ne se trouvaient pas sur une scène et devant un public. Donc c’était encore plus difficile. En tout cas, pour l’instant, les techniques de l’improvisation lui étaient très utiles pour ne pas commettre d’erreur.

Les deux hommes semblaient se rapprocher de l’endroit de l’attentat puisque cela sentait de plus en plus mauvais. Kin n’avait aucune idée d’où provenait cette odeur. Mais il savait néanmoins que ce n’était pas l’odeur de la mort. Cette dernière avait une tout autre odeur. Même si elle se mêlait d’ailleurs à celle-ci, l’odeur, probablement suite à l’explosion des différentes matières scientifiques encore inconnues de nombreuses personnes, était la plus forte. La plus puissante. Celle qui se sentait la première. Le jeune acteur réprima son geste de se boucher le nez. Il valait mieux ne pas faire mauvaise impression. Même s’il était dégoûté. Alors qu’il réfléchissait sur ce qu’avait bien pu contenir cette bombe comme matière, il fut tout d’un coup bousculé par deux médecins qui transportaient sur un brancardier une victime en train de geindre à cause de ses blessures. La personne transportée se trouvait dans un sale état, recouverte de sang et avec une sérieuse injurie à la jambe. Elle avait du être écrasée par l’un des morceaux du mur qui s’était écroulé.

- C’est triste, murmura-t-il en regardant les médecins courir vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
Ʌ Sénateur Ʌ

Hector de Jadewood

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 569
♦ Messages : 238
♦ Âge du perso' : 30
♦ Fiche : ma vie, mon œuvre
♦ Date d'inscription : 13/11/2010
♦ Age : 35

Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] Vide
MessageSujet: Re: Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]   Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] EmptySam 15 Jan - 12:26

Hector avait décidé de garder le jeune homme avec lui, histoire d’aller vérifier plus tard que tout ce qu’il avait dit était vrai. Et il ne fallait pas sous-estimer le grand noble comme ça, il était assez vif pour l’attraper s’il tentait de lui échapper. Nato avait le bénéfice du doute pour lui, vu qu’il répondait directement à ses questions et sans détour mais le noble restait méfiant, c’était dans sa nature, surtout après cette joyeuse sauterie. Il se mit donc en marche dans les couloirs avec son protégé du jour sur les talons. Après tout, s’il bossait vraiment aux cuisines, il lui épargnerait une rencontre très désagréable avec les inquisiteurs et leurs façons de faire parfaitement nulles et agressives. Il lui répondit avoir été conseillé par une connaissance.

Une connaissance qui devait avoir le bras un peu long, on ne rentre pas ici comme ca…

Le recrutement des serviteurs du sénat et même du palais impérial était très contrôlé, on ne prenait pas n’importe qui sans s’assurer d’une référence sûre et sans avoir farfouiller dans son passé d’abord. Et il se demandait tout d’un coup qui était cette « connaissance » du jeune homme. Mais pour le moment, il gardait la question pour plus tard. Ils ne mirent pas bien longtemps à arriver sur les lieux du sinistre. Et bien le moins qu’on pouvait dire, c’était que les terroristes n’avaient pas fait les choses à moitié. Il manquait quasiment tout le plafond de l’endroit, une bonne partie des murs tenaient, mais on se demandait encore comment. Il y avait des gravas partout et même de la fumée par endroit, pourtant l’attaque remontait à un bon moment. Hector sentait flotter l’odeur de la mort autour de lui, il la connaissait, c’était celle qui hantait les champs de bataille une fois que tout était calme et terminé. Naturellement, la première fois qu’il l’avait senti, il avait trouvé ca horrible et écœurant. Il la trouvait toujours aussi insupportable mais il avait appris à s’y faire et à passer outre. Il jeta un œil au jeune homme, pour voir s’il supportait pour sa part. Puis ils durent se pousser quand deux médecins passèrent en transportant un homme blessé et Hector répondait à Nato de la même vois calme.

Oui… et malheureusement, on risque encore d’en retrouver.

On ne connaissait pas encore le nombre exact de personne qui avaient été prises dans l’explosion puis sous les décombres, il était fort probable qu’on retrouve encore quelques cadavres en déblayant ou dans le cas des chanceux comme le pauvre homme qui vient de passer, des rescapés. Hector devenait soudainement pensif et il se mit à murmurer.

Cet attentat… Une telle destruction mais pourquoi ici ? S’il avait voulu frapper le sénat un grand coup, vu qu’ils s’étaient déjà introduit aussi loin, autant aller faire péter la salle du conseil… Et la mort de la sénatrice ? Est-ce que ca faisait partie du plan à l’origine ? Ont-ils profité de l’occasion ou au contraire, est-ce que l’explosion était une diversion pour servir à cet assassinat ?

Beaucoup de questions et au moins autant de réponse à trouver.

Pourquoi cibler cette sénatrice particulièrement ? Victime au hasard, de facilité ou cible précise ? Et si oui à qui profitait sa mort ? Tss… Y’a du boulot qui attend on dirait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] Vide
MessageSujet: Re: Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]   Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] EmptySam 15 Jan - 17:33

Kin esquissa un sourire pendant quelques instants mais que le Sénateur ne pouvait apercevoir car il se trouvait devant lui. En effet, le jeune acteur était enfin satisfait. Non pas par le bilan de la situation. Non, cet attentat était tragique et quelque part, cela ne lui plaisait pas trop de se trouver ici finalement. Mais il l’avait décidé sur un coup de tête pour sauver sa réputation. Pour trouver un moyen de ne pas dépérir aux yeux des nobles qui se méfieraient beaucoup désormais des personnes qui les entouraient. Qui pendant quelques temps ne s’occuperaient plus de lui, ne s’intéressaient même plus à lui. Il souriait tout simplement parce qu’il entendit toutes les paroles du Sénateur. Celui-ci murmurait et tout cela n’était probablement pas destiné à Kin ni à être entendu. Quoiqu’il ne pouvait pas non en être si sûr. Pourtant, grâce à son métier, il avait appris à déchiffrer sur les lèvres des autres ce qu’ils disaient et avait également développé une ouïe beaucoup plus fine que les autres. C’était important, notamment dans les moments où un acteur devait parler moins fort mais seulement pour que le public ne l’entendît. De plus, cela aidait parfois Kin à connaître les pensées de certains nobles. Des pensées qui étaient murmurées, qui n’étaient pas dites à tout le monde. C’était pratique. Ce fut la raison pour laquelle il parvint à saisir chaque mot de l’homme qui marchait devant lui. Or le Sénateur parlait de ce qui s’était déroulé au Sénat. Tout bêtement. Il offrait quelques informations – ô combien précieuses ! – à l’acteur. Il se posait des questions et il dévoila dans celles-ci par exemple, qu’une des Sénatrices avait été assassinée avant l’explosion. De ce détail, Kin n’en apprenait les faits que maintenant. C’était pourquoi, heureux de sa stratégie et que l’homme fût tombé dans une sorte de piège – pas méchant, certes, mais quand même un piège – il ne put s’empêcher de sourire un instant.

Quelques mètres plus loin, les deux hommes arrivèrent probablement à l’aile nord. Ou en tout cas, ce qui restait de l’aile nord. Les pans des murs étaient tous tombés. La lumière du soleil éblouie quelque peu le jeune acteur mais il s’en remit tout de suite. Il aperçut alors des hommes qui s’activaient pour bouger les grosses dalles de pierre. Peut-être y avait-il encore des rescapés dans ces décombres ? Ou maintenant plus que des cadavres ? Personne ne le savait mais ils continuaient tous leurs travaux. Il était nécessaire de faire le ménage rapidement pour sauver encore ceux qui pouvaient être sauvés. Kin regarda le carnage avec dégoût. Comment des hommes pouvaient-ils faire une chose pareille ? C’était tout simplement horrible. Certes Kin n’était pas très proche de la société, dans le sens où dès qu’il pouvait se tenir à l’écart des autres il le faisait, mais la mort d’une ou plusieurs personnes n’était pas ce qui le rendait très heureux. Il avait tout de même un peu de bon sens. Le Sénateur avançait toujours. Alors Kin le suivait. Mais il savait bien que bientôt cela devrait être la fin. Bientôt, il devrait se séparer de cet homme. Il lui avait déjà donné quelques informations et quelques pistes pour poursuivre ses recherches. Et si ce n’était pas aujourd’hui sur le terrain, alors il le ferait une autre fois dans d’autres endroits. Des endroits clés. Bien sûr, il n’avait pas non plus envie de se lancer dans des fouilles et des investigations aussi importantes que les Inquisiteurs. Non, il désirait simplement connaître le principal. Cela lui suffisait. Ensuite il se débrouillerait pour trouver un moyen pour ne pas être délaissé.

Alors que les deux hommes tentaient de passer tout en faisant très attention où ils marchaient pour ne pas se blesser contre les morceaux de pierre, un homme les interpella. Kin ne le connaissait pas du tout. C’était l’un des hommes qui travaillaient à sortir les corps des personnes ensevelies.

- Messieurs, faites-vous partis des renforts pour nous aider ?! demanda-t-il en hurlant.

Ils avaient besoin d’aide pour le travail qu’ils faisaient. Il était vrai que plus il y avait de personnes sur le chantier, plus ce serait terminé plus rapidement. Kin eut alors une très bonne idée. Encore une fois, il sourit. Cette fois-ci il ne pouvait pas savoir si le Sénateur l’avait remarqué. En tout cas, il avait décidé de rester ici pour aider les hommes. Midi était passé alors il n’était plus nécessaire en cuisine. De plus, après ce qui s’était déroulé, personne n’irait manger à la cantine pour la soirée. Non, il ne servait à rien de se rendre en cuisine. C’était un très bon moyen d’échapper aux griffes du Sénateur. Kin aiderait les hommes autant de temps qu’il faudrait au Sénateur pour partir de cette partie de l’établissement. Parce que cet homme n’avait tout de même pas une seule chose à faire. Il ne pouvait pas se permettre de rester toute une après-midi entière à surveiller un homme parce qu’il avait des doutes sur lui.

- Non, mais je ne suis pas nécessaire en cuisine alors j’accepte de vous aider ! répondit tout de suite l’acteur.

Il ne fit pas attention au Sénateur. Celui-ci ne l’intéressait même plus. Par ailleurs, il se dit que grâce à cette aide, peut-être trouverait-il des informations ensevelies ? En tout cas, il s’engagea parmi les morceaux de pierre, remonta ses manches et commença à aider les hommes à les bouger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
Ʌ Sénateur Ʌ

Hector de Jadewood

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 569
♦ Messages : 238
♦ Âge du perso' : 30
♦ Fiche : ma vie, mon œuvre
♦ Date d'inscription : 13/11/2010
♦ Age : 35

Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] Vide
MessageSujet: Re: Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]   Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] EmptyLun 17 Jan - 10:48

Hector n’avait énoncé aucun secret tout simplement parce que la mort de la sénatrice n’en était pas un, du moins, quant on travaillait au sénat. Tout le monde avait été mis au courant de cette tragédie, s’il avait vu le sourire du jeune acteur, il aurait tout de suite compris mais il était préoccupé par ses problèmes pour le moment. Il y avait des tas et des tas de questions en suspend. Quelle matière avaient-ils utilisés pour faire cette explosion, qui leur avait fabriqué, combien en avaient-ils en tout, pourquoi elle plutôt qu’un autre. Bref, des tonnes de questions dont Hector comptait bien avoir les réponses. Mais tout cela n’était que la face visible du problème, il allait aussi falloir jouer avec les soupçons, les répercutions politiques et autres, bref, la situation n’était pas au beau fixe et ne promettait pas de l’être avant un bon moment. Des hommes leur demandèrent de l’aide, visiblement, ils étaient débordés par la situation et l’ampleur du travail. Nato se proposa de les aider, sous prétexte qu’il n’était plus nécessaire en cuisine. Hector se décida à en faire de même.

Bon les gars, je vais aussi vous filer un coup de main.

Hector n’avait rien du noble feignant qui refusait de lever le petit doigt et passait sa vie à se faire servir. Au contraire, les tâches physiques ne lui faisaient pas peur et avec sa carrure, le contraire aurait été étonnant. Il aida donc lui aussi, soulevant des morceaux de pierre sans difficulté, même si pour le moment, il n’aida à extraire que quelques cadavres. Il surveillait le soi-disant cuisinier du coin de l’œil. Au bout d’un moment, Hector fut prit à part par un garde, dans le dos de Nato, ce dernier se demandant qui était le jeune homme qui les aidait. Une conversation rapide mais des éléments suffisants voyaient le jour.

Hector attendit que le jeune homme se mette un peu à l’écart et agit avec une vivacité étonnante. Il attrapa le bras de Nato pour le bloquer et son autre main se posa fermement sur sa nuque, le forçant à se mettre à genoux, le neutralisant totalement. Hector savait comment s’y prendre et avec sa force, sa prise était ferme.

Bien jouer le coup du commis de cuisine, j’ai bien failli y croire. Ton jeu d’acteur est impressionnant je dois dire, si tu arrêtes l’espionnage, tu devrais songer à te lancer dans le métier.

Bien sûr, Hector ignorait qu’il était justement du métier, ce qui aurait presque rendu la situation amusante si elle n’était pas aussi sérieuse.

Les gardes servent quand même à quelque chose et l’un d’entre eux connait bien le personnel de cuisine. Et il est formel, aucun commis ou autre n’a été engagé depuis plus d’un an et il n’a jamais vu ta tête.

Le jeune homme avait bien failli l’avoir, heureusement, il est bon parfois d’être respecté du personnel dans une institution pareille, on apprend beaucoup de choses. Hector resserrait sa prise pour dissuader le jeune homme de tenter de fuir. Il pouvait s’amuser à changer de visage tant qu’il voulait, là, ca ne lui servirait pas à grand-chose.

Bon, on va faire très simple, je t’accorde une dizaine de seconde pour me dire qui tu es vraiment et ce que tu fiches ici. Et je te conseille d’éviter les bobards, sinon je te garantis que je te lâche en pâture aux inquisiteurs.

Qui, eux, allaient se montrer beaucoup moins diplomates que le noble. Nato, ou quelque soit son nom, avait maintenant intérêt à bien réfléchir à ce qu’il allait dire, car Hector semblait soudainement devenir allergiques à tout ce qui n’était pas la vérité…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilé

Kin Lightheaven

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 162
♦ Messages : 103
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Votre acteur pour vous servir, messires.
♦ Protecteur : Azhran Nocturnae
♦ Date d'inscription : 16/12/2010
♦ Age : 27

Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] Vide
MessageSujet: Re: Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]   Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] EmptyMer 19 Jan - 20:19

Pas d’échappatoire possible. C’était impossible. Impossible que le garde qui avait parlé avec le Sénateur ait pu savoir une telle chose. Il devait y avoir quelque chose. En tout cas, Kin se trouva dans une très mauvaise posture. La douleur fut soudaine. Le jeune acteur fut bien plus surpris sur le coup qu’il ne comprit pas tout ce qui lui arrivait. Mais une fois à genoux et la main du Sénateur le tenant par la nuque, il sut que c’était fini. Son jeu venait de se terminer. Enfin, peut-être pas encore bien que le Sénateur désirait connaître désormais toute la vérité. L’avantage que le jeune homme conservait toujours et encore, c’était justement le fait qu’il n’était pas lui. Il avait changé son visage et sa couleur de cheveux. Même si le Sénateur le laisserait tranquille par la suite, cela ne poserait pas de problèmes. Il rentrerait chez lui tout simplement. Personne ne viendrait ensuite l’importuner. Il ne reprendrait plus jamais cette forme et puis c’était tout. Le Sénateur se trouvait derrière Kin, agenouillé que tout le monde regardait à ce moment-là. Ils avaient tous été surpris par la force, la brutalité mais aussi la soudaineté de cette action. Enfin, cela pouvait bien se comprendre. Après un attentat, certaines personnes ne reculaient devant rien lorsqu’il s’agissait d’attraper un suspect. Pour cela, Kin n’en voulait pas du tout au Sénateur. Il avait senti le coup venir, dans le sens où il se doutait bien qu’à un moment ou à un autre, il se retrouverait dans une telle situation. Cela avait été seulement une question de temps. Pas assez pour qu’il pût s’enfuir sans avoir de soucis.

La vérité. Kin s’imaginait bien qu’il ne pouvait plus fuir et qu’il était obligé de dire la vérité. Toutefois, il ne pouvait pas révéler qui il était. S’il le faisait, il ne serait plus en sécurité. Alors il devait trouver un moyen pour dire la vérité sans pour autant tout expliquer. Mentir par omission. C’était comme cela qu’on appelait cette technique. Mais cela n’avait rien d’un mensonge. Du moins aux yeux de Kin. Il pouvait dire ce que l’homme souhaitait tout en omettant les choses principales. Et jamais le Sénateur ne trouverait qu’il ne connaissait pas toute la vérité. Mais seulement une partie. Dix secondes. C’était suffisant pour un acteur. Même beaucoup pour trouver sa réplique. Mais il sentit la prise se resserrer sur sa nuque. Il eut un peu mal, certes et tous ses muscles se crispèrent soudainement. Ce dont il était sûr, c’était qu’il ne fréquenterait plus jamais cet homme. Même s’il le revoyait, il l’éviterait le plus possible. Non pas pour échapper à ses doutes ou autre chose de ce genre. Non, tout simplement parce qu’il commençait à ne plus l’apprécier. Il se souvint alors des relations d’Hector de Jadewood avec sa province d’origine, le Khini-Lao. Il avait donc entendu que cet homme n’était pas le plus doux du monde. Pas tout le monde le craignait, non, mais tout de même. Il avait été élevé afin de réagir au quart de tour si jamais la situation le voulait. Comme à cet instant. Donc user de violence. A n’importe quel niveau qu’elle fût.

- Sachez Monseigneur, que je ne suis pas un terroriste, si vous aviez peur de cela. Non, je les déplore.

Kin n’avait pas besoin de mentir pour l’instant. S’il commençait ses révélations de la sorte, c’était pour éviter d’aller droit au but. L’homme le saurait probablement au bout d’un moment. Mais cela ne l’importait pas du tout. De toute façon, il disait la vérité. Et il savait très bien se montrer convaincant, à n’importe quel moment. Les terroristes, ils les détestaient à un tel point à ce moment-même, qu’il avait même mit une certaine colère et haine envers eux dans ces derniers mots. Cela permettrait au Sénateur de le croire. Enfin, il l’espérait. Les terroristes, par ce qu’ils avaient fait au Sénat, lui pourrissaient non seulement sa journée mais en plus de cela, menaçaient sa vie. Bien sûr, ils l’ignoraient et ce n’était probablement pas leurs intérêts premiers – après tout Kin n’était le centre du monde – m’enfin bon, c’était comme cela, un point c’était tout. Donc non, il n’était pas un terroriste et il disait la vérité.

- Avouons même qu’ils sont en train de ruiner ma vie alors je suis venu ici pour les poursuivre.

En partie vrai. Il était venu chercher des informations pour remonter un tout petit peu aux terroristes. Mais il n’avait aucune envie de continuer ensuite. Il trouverait certaines informations puis il arrêterait. Il n’avait tout de même pas envie de risquer sa vie davantage. Déjà à ce moment il était en très mauvaise posture alors bon. Il n’envisageait pas se trouver dans une autre situation encore pire que celle-ci. Mais pour l’instant, il fallait se préoccuper de celle-ci et faire en sorte de s’en sortir.

- Je suis originaire du Khini-Lao, Messire. Vous connaissez probablement la province, je suppose.

Kin arrivait à saturation. Il n’avait plus grand-chose à dire vraiment. Alors il finit enfin par dire :

- Je m’appelle vraiment Nato Weiss et je suis à Ishtar pour trouver du travail.

Si un jour l’envie prenait le Sénateur de fouiller la province du Khini-Lao pour trouver une famille du nom de « Weiss », il ne trouvera personne. Enfin peut-être, mais Kin ne connaissait aucune famille de ce nom là-bas. D’un côté, il n’y était jamais allé. Il n’avait jamais mis les pieds dans la province de ses parents, même s’il avait encore de la famille qui y vivait. Puis, il se dit qu’il avait dit être originaire, mais cela ne voulait pas dire qu’il y habitait. Toutes ces petites choses faisaient qu’il disait la vérité – sauf pour son nom mais il n’avait pas le choix – sans pour autant révéler les choses clés et ne pas se mettre en danger par la suite. Puis, il sentit la pression sur sa nuque qui baissait. Le Sénateur semblait le relâcher. Une fois que l’homme l’eut totalement laissé tranquille, il se leva puis se retourna et sourit. Non pas pour signaler qu’il se fichait du Sénateur. Non, il avait envie de sourire, de garder sa bonne humeur. Bien sûr, ce n’était encore qu’un jeu car il n’était vraiment pas joyeux à l’intérieur de lui-même. Une certaine rage contre plusieurs personnes avait pris racine en lui. Il s’inclina. Il passa à côté du Sénateur espérant que celui-ci ne fit rien. Après tout, il avait parlé. C’était ce qu’il désirait. Visiblement, il avait convaincu. Un minimum. Assez pour être relâché. Il se doutait bien que l’homme n’ayant pas toutes les informations vraiment disponibles devait avoir des suspicions sur lui. Il enquêterait probablement. Mais cela ne servira à rien. Toutes traces de Nato Weiss se seront évaporées d’ici là.

Comme la partie dans laquelle il se trouvait était mise à jour, il fut plus facile et rapide pour le jeune acteur de sortir du Sénat. Il se dirigea vers les rues alentours et s’engagea dans la première rue. Il n’avait pas regardé derrière lui mais il savait parfaitement que le Sénateur avait du lancer quelques gardes à ses trousses pour le surveiller. Mais aussi connaître sa destination. La maison où il habitait. Il marcha quelques minutes puis rentra dans un immeuble. Il chercha un endroit où se cacher pour changer de visage. Plus tard, il ressortit de sa cachette et de l’immeuble pour enfin rentrer chez lui. Les gardes, s’il y en avait vraiment, n’avaient probablement vu que du feu. Kin sourit, heureux et soulagé qu’il avait pu s’enfuir finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niaon.forumactif.com
Ʌ Sénateur Ʌ

Hector de Jadewood

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 569
♦ Messages : 238
♦ Âge du perso' : 30
♦ Fiche : ma vie, mon œuvre
♦ Date d'inscription : 13/11/2010
♦ Age : 35

Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] Vide
MessageSujet: Re: Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]   Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] EmptyJeu 20 Jan - 7:57

topic clos (raison par MP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] Vide
MessageSujet: Re: Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]   Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Sous les décombres, la poisse [Event PV Kin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Quartier Magna Ѧ :: Sénat-