AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alchimie de la Douleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Émile Paole

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 296
♦ Messages : 447
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Repas de Corbeau suivit de Des-Espoirs
♦ Protecteur : Hahaha... vous voulez rire ? C'est un corbeau nommé l'Onyx.
♦ Date d'inscription : 24/07/2010
♦ Age : 27

Alchimie de la Douleur  Vide
MessageSujet: Alchimie de la Douleur    Alchimie de la Douleur  EmptyDim 5 Sep - 19:24

Alchimie de la Douleur

Pour plus de commodité et d'objectivité, nous allons présenter notre noble vertueux par nous-mêmes au lieu de lui laisser la parole, cependant nous allons vous préciser que notre Héros est occupé par une activité plus intéressante, tel que la traque de sa future victime dont il compte ouvrir le ventre pour exploser ses organes avec de grands coups de pieds, comme une visite régulière des bas quartiers pour offrir nourriture et eau aux pauvres. Nous parlerons d'Émile Paole en qualité de héros, car il faut bien l'avouer que l'albinos représente de nombreuses valeurs, comme le massacre d'innocent dans la joie et la bonne humeur, telle que son altruisme légendaire.

Cannibalisme ?

Non, notre héros n'est pas cannibale (il aurait trop peur d'être empoisonné) aimant son prochain comme tout bon ecclésiastique qui se respecte, notre héros possède un coeur bien trop pur pour s'adonner à de tels actes répréhensibles.

Hématomanie ?

Il est vrai que le jeune homme présente une certaine obsession pour le sang, mais l'intérêt est bien plus grand qu'une simple obsession. Paole est un homme prônant la paix et l'amour dans le monde, il faudrait comprendre que son intérêt pour le sang est de l'ordre spirituel, ou sexuel.

Hématophilie ?

Non voyons, notre héros n'est pas un libertin qui prônent le sexe et la drogue, bien sûr que non. Si c'était le cas, il ne serait pas pris comme modèle vertueux pour la jeunesse. Et puis n'importe qui le connaissant un tant soit peu, vous dira que comme tout héros au coeur pur qui se respecte, l'albinos n'a jamais eu l'occasion ne serait-ce d'embrasser quelqu'un, c'est pour cette raison qu'il aime mordre et boire le sang de ses partenaires, ainsi que s'imaginer en train de les torturer. Non, Paole a un esprit parfaitement sain qui prône la fidélité et la bonne foi, le jour où quelqu'un partagera ses nuits, ce sera après que notre héros lui ait déclaré sa flamme. Le sexe et le sang, ce n'est vraiment pas pour lui.

Sadisme ?

Non, non et encore non ! Cela prouve que vous connaissez très peu notre ami, Émile Paole serait incapable de faire de mal à une mouche, il préférait se couper un membre que de blesser autrui. Tout comme savoir que des êtres humains jouissent torturant autrui, lui est une idée totalement insupportable. Notre héros est un jeune homme, certes un peu violent, mais c'est dû à son travail de Défenseur de la Justice et du Bien, mais jamais il n'aurait la force de brûler quelqu'un vivant, ou encore chercher à lui couper la langue et les oreilles. Émile Paole oeuvre pour la justice, pas pour des plaisirs primaires.

Zoophilie ?

Quelle exaspération ! Comment pouvez-vous imaginez pareilles choses ? Nous sommes outrés d'entendre ce mot, avez-vous déjà vu un Héros zoophile ? Non, un héros est censé être vierge de toute immoralité, Paole ne ressent aucune attirance physique pour les animaux, par plus que les meubles décorant son petit manoir : Vierge de Fer, Pal, Pilori et autres Roues. Nous pouvons donc constater que notre jeune homme a un goût original en matière de décoration.
Pas plus qu'il ne possède de tels instruments, voyons Émile préfère user de sa propre imagination pour jouer avec ses amis !

Pour toutes réclamations, injures, procès et vengeance, veuillez contacter la joueuse. Ne prenez pas peur, aux dernières nouvelles, celle-ci est aussi inoffensive qu'un ours.

_________________
Alchimie de la Douleur...

Le Corbeau Blanc :

Je suis qu'un fou de plus dans un monde completement fou peuple d'autres fous.

Osez m'approcher et ce sera une mort demente que vous connaitrez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Émile Paole

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 296
♦ Messages : 447
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Repas de Corbeau suivit de Des-Espoirs
♦ Protecteur : Hahaha... vous voulez rire ? C'est un corbeau nommé l'Onyx.
♦ Date d'inscription : 24/07/2010
♦ Age : 27

Alchimie de la Douleur  Vide
MessageSujet: Re: Alchimie de la Douleur    Alchimie de la Douleur  EmptyDim 5 Sep - 21:25



Et que les relations sont toujours trés utiles...


Église :

Uriel d'Arken :
Le Haut-Prêtre... que dire de cet homme-là ? Il est indéniable que malgré sa petite taille et sa fragilité, il cache une grande force. Sa volonté notamment à vouloir survivre, malgré une santé défaillante qui constitue son point faible. À plusieurs reprises, j'ai pu constater que l'Empereur et lui-même entretenaient une relation ambigüe, cet enfant serait-il donc sa faiblesse la plus grande ? Sa petite marionnette semble parvenir à le manipuler à loisir, mais au final, ils peuvent faire ce qu'ils veulent, ça ne me regarde pas. Cependant, Uriel d'Arkhen est le seul rempart entre l'Église et moi-même, s'il n'avait pas été aussi redoutable, il y aurait bien longtemps que j'aurais tué tout l'Empire par simple plaisir et folie. Oh... cette tentative arrivera un jour, et je sais bien que cet homme sera là pour m'empêcher de décimer l'Empire, un combat ? Hum... pourquoi pas ? Plus mes adversaires sont grands, plus je prends du plaisir au combat. Je crois que l'on peut dire que nous nous entendions bien tous les deux, qui se ressemble s'assemble n'est-ce pas ? Rien de mieux que de fous pour diriger un Ordre aussi puissant que l'Église, surtout lorsque l'un d'eux a sous-entendu une récompense bien alléchante... si seulement le Régent n'avait pas mis Ashford dans mes pattes, je l'aurais pris sans scrupules : seulement, je déteste partager.
Alchimie de la Douleur  Vignet10

Alchimie de la Douleur  Vignet11 Lawrence Ashford :
Un homme dont je n'aurais rien à reprocher, seulement s'il ne m'avait pas dérobé la proie que je désirais. Au final savoir qui l'a vu en premier m'est complètement égal, puisque du moment que j'ai décidé de pister et tuer quelqu'un, rien ne peut m'arrêter. Ashford s'est pourtant mis en travers de ma route, et c'est un mouton que je ne supporte. Froid et impassible, il aime se cacher derrière ses belles paroles pour mieux vivre l'aspect bestial de sa personnalité, il croit comme un enfant tout ce que dit le Régent. Si j'avais été un tant soit peu humain, j'aurais peut-être ressenti de la pitié. Il y a une telle différence entre nous deux qu'il nous sera délicat de travailler ensemble sans songer à vouloir s'étriper, néanmoins je me débrouillerai toujours pour lui rappeler qui de nous deux est le meilleur. Ashford a sans doute une Foi et une Loyauté inébranlables, mais moi j'ai l'avantage de vivre en harmonie avec moi-même et avec mon sadisme, ce qui fait ma force. Le plus dur sera de ne pas le tuer au cours de notre mission commune, pourtant un accident est si vite arrivé...

Zélig Faoiltiarna :
Un Prêtre que je ne supporte pas le moins du monde, je pensais pourtant jusqu'à un temps que ma jalousie pour lui pouvait être largement contenue. Cependant, j'ai cru d'abord que ses manières de macaques et son regard vide étaient dus à une pratique trop complexe des Arts de l'Ombre, il s'est rapidement avéré que cet homme est juste débile. Être surpassé par un être aussi primaire est très insultant, et il a fallu finalement très peu de temps pour que ma fierté d'homme soit remise en cause. J'ai donc sans le moindre regret tué son frère, le propulsant — malgré moi — Comte. Quoiqu'au final... ce n'est pas une mauvaise chose, un primate à la tête d'une maison et de gens, devant se rendre dans toutes sortes de soirées... je crois que je me ferais plus présent, le spectacle vaudra le coup d'oeil. Oh bien sûr, je ne manquerai pas une occasion de l'humilier. Il avancera sur un terrain que je connais bien, un terrain lui étant complètement inconnu, se prendra-t-il les pieds dans le tapis ? Ou bien v-t-il s'écrouler en écoutant les rumeurs sur sa propre personne ?
Alchimie de la Douleur  Vignet12

Éclairés :

Alchimie de la Douleur  Vignet13 Mist :
Terroriste minable qui a raté un attentat aussi minable que lui, aah ce Mist ! Sans doute l'un des êtres qui m'exècrent le plus au monde, au point où mentionner son nom en ma présence me fait perdre mon sang-froid. Jamais je ne pourrais avaler l'humiliation qu'il m'a fait subir à mes dépens, chez moi, dans ma maison ! Si jamais je le croise à nouveau, il connaîtra une mort lente et douloureuse et il ne restera de son maigre corps qu'un tas de chair informe, encore ensanglanté et chaud. Je lui arracherai cette langue qui ne lui sert à rien et pour de bon cette fois-ci ! Lorsque je pense à lui, je suis par un tel flot de haine que je sens mon ventre brûler. Ce salopard a eu le bon goût de graver des remarques primaires dans ma peau, qu'est-ce que j'ai fait après son départ ? J'ai brûlé cette chair souillée pour effacer les traces de son orgueil de clébard. Cependant, je peux reconnaître que c'est le seul Terroriste ayant survécu à une rencontre avec moi, et ayant pu se venger de ce que je lui aie fait ; une substance noirâtre et épaisse m'envahit la bouche, j'arriverai même jusqu'à le respecter, mais ce respect disparaîtra dès que je l'aurais ramené à sa terre natale : la merde.

Heinrich von Markus :
Un peintre étrange dont je ne connais pas encore l'identité, je l'ai rencontré lorsqu'il régnait cet accablement curieux dans la Capitale. D'abord étonné de le trouver au milieu des champs de blés, il m'a intrigué et a fini par faire mon portrait, répondant à un appel presque semblable à ceux que le monstre pousse en moi. Mis à part mon violon, je n'arrive pas à concevoir cette passion et cet entrain des artistes pour leurs arts. Sans doute parce que l'art est avant tout mis au monde par des sentiments, des émotions et une humanité, ce qui me manque. Il a dû comprendre qui j'étais avant que nous nous quittions, moi j'ai fait des recherches à ce sujet ; j'ai gardé le portrait qu'il a fait de moi et de mon oiseau dans un endroit caché de ma demeure. Il est probable que je sois plus animé lorsque je le reverrai, même si je ne compte pas le tuer — à part si le Haut-Prêtre me l'ordonne — ou le blesser, je veux comprendre ce qu'il cache. Et peut-être qu'il connait Lao ?
Alchimie de la Douleur  Vignet10

Citoyens :

Alchimie de la Douleur  Vignet14Lys Dior :
Une délicieuse créature que j'ai rencontrée à la suite d'un accident fâcheux, oubliant que le sang tachait facilement. Jeune homme aux traits délicats enfermés dans des vêtements de jeune femme, il tient une boutique où les fanfreluches et les couleurs sont partout. Petit être fragile, j'ai passé un moment agréable à ses côtés, le dévorant presque tout entier et non sans plaisir manquant de le tuer de peu, et lui donnant ce qu'il paraissait rechercher : la douleur. Un fragile masochiste qui essaye de combler un vide en demandant une partie de jambe en l'air avec un loup, brutalité et passion se sont mêlées et ça a été un véritable régale. Il est bien sûr probable que je cherche à revenir à sa boutique pour passer une nouvelle nuit à ses côtés, je ressens encore son corps androgyne se serrer contre le mien, cependant je ne suis pas sûr si le couturier parvient à rester en vie une deuxième. Rares sont ceux et celles ayant partagé mon lit, et encore plus le sont ceux ou celles qui ont survécu. Est-ce que ce petit jouet tiendra ? Ou bien se brisera-t-il dans mes bras ?

Zacharias Flash :
Un autre albinos qui s'est cru trop malin et qui m'a menti lorsque je lui avais demandé des informations sur Lao. J'estime que c'est de sa faute si j'ai échoué, et uniquement de la sienne. Je l'ai croisé au détour d'une ruelle, et une chose est certaine : nos retrouvailles seront aussi passionnées que violentes.
Alchimie de la Douleur  Vignet15

Scientifiques :

Alchimie de la Douleur  Vignet16 Adelheid Horn :
Une frêle jeune femme qui a le don de posséder le même brin de folie raisonnée que moi, intrigant, charmante dans son innocence corrompue, c'est aussi un petit être aux tirades pleines de mystères et d'un sens qu'elle seule peut comprendre. C'est une Scientifique, mais elle fait partie de ceux que je ne pourrais pas attaquer comme ça, elle m'amuse, me charme et me comprend. Le regard que je pose sur elle est comme celui d'un frère, même si ce n'est pas tout à fait ça, comme je n'ai aucune honte d'affirmer que je ressens de l'attirance physique pour une enfant. Et c'est une petite poupée porcelaine dont les lèvres pâles bougent pour énoncer une parole pleine de philosophie et de sagesse, Adelheid est mon ennemie, mais ce genre d'ennemie que l'on apprécie et que l'on voudrait posséder au moins une fois dans sa vie. Évidemment, je n'ai pas la moindre honte à dire que je suis un homme, et un homme avec des désirs d'hommes.

Nobles :


Azhran Nocturnae :
La Reine Noire comme j'aime la surnommer, une ravissante jeune femme qui m'aurait séduite, si seulement sa personnalité n'avait pas été fabriquée de toutes pièces par sa famille. Je suis son garde du corps, une mission ennuyeuse, si seulement un de ces terroristes pouvait l'attaquer, j'ai besoin de me défouler.
Alchimie de la Douleur  Vignet17

Alchimie de la Douleur  Vigne_10 Eléanore van Lähre:
Une autre concurrente au trône, oh c'est aussi une jolie jeune femme, néanmoins je ne pense pas qu'une demoiselle aussi gentille puisse être capable d'assurer le rôle d'Impératrice. On-dit qu'elle est a été mêlé à une histoire avec un terroriste, amusant.

Pour arriver à la Puissance.


- Discrétion : Les inquisiteurs savent se fondre dans les ombres et disparaitre, sans être vus. Leurs mouvements sont furtifs.
- Armé : on a encore jamais vu un inquisiteur dépourvu d'armes. Une épée, une dague, du poison,... Toujours quelque chose sur eux.
† Gardien de la Foi :
Outre le fait que vous grimpez dans la hiérarchie de l'Inquisition, vous êtes aussi empreint d'une magie qui vous rend moins vulnérable à la magie. En effet, tant les Nobles (magie mentale) que les Philosophes (magie naturelle) ne peuvent vous atteindre que si leur pouvoir bénéficie d'un Bonus (+). Dans le cas contraire, vous demeurez imperturbable et intouchable pour leurs tours. A vous d'en profiter pour faire taire les hérétiques et soutenir l'Église.

_________________
Alchimie de la Douleur...

Le Corbeau Blanc :

Je suis qu'un fou de plus dans un monde completement fou peuple d'autres fous.

Osez m'approcher et ce sera une mort demente que vous connaitrez.



Dernière édition par Émile Paole le Ven 4 Fév - 21:49, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Émile Paole

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 296
♦ Messages : 447
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Repas de Corbeau suivit de Des-Espoirs
♦ Protecteur : Hahaha... vous voulez rire ? C'est un corbeau nommé l'Onyx.
♦ Date d'inscription : 24/07/2010
♦ Age : 27

Alchimie de la Douleur  Vide
MessageSujet: Re: Alchimie de la Douleur    Alchimie de la Douleur  EmptyDim 5 Sep - 21:33

Vous pouvez retrouver ici les aventures de notre illustre héros, dans un monde qui ne peut le comprendre et qu'il ne peut comprendre, un monde fou remplit de fou où il est le seul à garder sa raison :

Repas de Corbeaux - Pensées Nocturnes


Le Loup et le Corbeau.






Où nous pourrons retrouver notre héros faire connaissance d'une bien belle couturière, après un malheureux accident - comprenant meurtre sanglant - il se retrouve torse nu dans sa boutique. Cet épisode nous permettra d'apprécier l'esprit vertueux de Paole, celui-ci parviendra à résister à la tentation, construisant les bases d'une relation platonique entre la le jeune femme homme et lui-même. Même les créatures les plus désirables ne font pas le poids face à son esprit valeureux !
« Ne l'oubliez pas, je ne suis pas aussi fragile qu'une femme. »
Alchimie de la Douleur  Rue11

Rumeurs et sombres projets

Alchimie de la Douleur  Monast11
Convoqué par le Haut-Prêtre, grand maître du bien, notre héros se voit confier une mission de la plus haute importance : retrouver Lao. Un être emplit de mystère qui menace le joyeux Empire d'Ishtar, comment ose-t-il ? Paole doit trouver autant d'information qu'il le peut pour le Régent, en faisant taire les témoins si possible. Ensuite nous verrons que les sous-entendus, seuls les esprits les plus intelligents peuvent les comprendre. La chasse est ouverte.
« Parfait. Réussis et Tu peux être certain que je saurais te récompenser... »


Dans lequel nous retrouverons notre illustre héros avoir un dialogue de sourds avec un Serviteur du Mal, où il fera — encore une fois — preuve d'élégance et de douceur, et de compassion envers ce pauvre infirme. Paole est un homme de coeur, c'est tout naturellement qu'il le frappe, lui coupe une phalange, le brûle vivant, lui offrent quelques bonbons pour discuter de Lao avec lui. Dans lequel nous aurons la chance de voir la soudaine apparition de l'Empereur, une occasion pour montrer tout le respect de Paole envers celui-ci, et avec en cadeau la venue du Haut-Prêtre. Dans lequel nous pourrons voir qu'une fois n'est vraiment pas coutume, que notre héros possède une patience hors du commun en butant une noble parlant de la pluie et du beau temps avec une femme. Séducteur dans l'âme, n'est-ce pas ?
« Je m'appelle Mist, j'ai à peu près dix neuf ans et j'ai fait mon attentat sans dépendre d'aucune organisation.
Votre corbeau est un corbeau femelle non ? »
Alchimie de la Douleur  Prison10

Je sais que mes enfants s'appelleront... vers de terre

Alchimie de la Douleur  Manoir10 Grandes et chaleureuses retrouvailles entre Mist et Paole, nous aurons l'occasion de découvrir le véritable sens du pardon avec une scène débordant d'érotisme et de mots doux. Comme c'est en court, nous vous donnerons d'autres informations plus tard. C'est beau les rencontres, c'est beau les retrouvailles.
« Je viens d'arriver, je peux me laisser le temps tout de même. »


Là où Saint parmi les Saints, notre célèbre héros sauvera un pauvre ivrogne d'un dangereux cinglé dans sa quête d'informations sur Lao. Là où dans sa générosité, Paole sacrifiera sa vie pour sauver une fille de joie des griffes d'une jeune femme au visage d'ange ; comme son aventure n'est point terminée, nous retrouverons nos amis joyeux dans une taverne. « Tu as vu le cadavre là bas en venant ? Brûlant, comme s'il vivait. Mais pas possible de vivre avec des trous pareils, non... tout chaud tout chaud. Il est à toi ? Si oui désolée, je lui ai prit ça, tu ne m'en voudras pas hein ? »
Alchimie de la Douleur  Bas-fo10

Le loup paye sa tournée, l'agneau boit.

Alchimie de la Douleur  Auberg11 Et c'est au Cochon Pendu que l'on retrouve nos deux amis, entre bonnes tranches de rigolades autour d'une bonne chope d'Hydromel, claques amicales dans le deux, le Maestro et sa belle n'ont même plus le temps de mettre la pagaille ! Oh zut alors !
« Tu sais t'échapper si tu n'as pas de cage ? »


Où notre illustre héros finira sa soirée en compagnie d'une enfant pour jouer à la dînette.
«Et puis ici on est seuls, on peut faire absolument tout ce que l'on souhaite... qu'est ce que tu voudrais faire toi ? »
Alchimie de la Douleur  Chambr10

Prom'nons-nous dans les bois, pendant qu'le loup... n'y est pas ?

Alchimie de la Douleur  Bas-fo11 Là où notre diplomate aura l'occasion de discuter de politique, de la faim dans le monde et de la prostitution avec un de ses collègues, Lawrence Ashford. Les deux finiront-ils par trouver un terrain d'entente ? Leur relation restera-t-elle platonique ? Vous le serez s'ils restent en vie suffisamment longtemps sans vouloir s'étrangler ! Là où l'on verra que notre héros sait parfaitement choisir ses cadeaux, là où sa joueuse a voulu faire un clin d'oeil à Jack l'Éventreur, en se trompant (ce n'est pas une rate que Jacke l'Éventreur envoi avec sa lettre « From Hell », mais un rein).
« Aucune rancune, Paole, et reprenons-nous une autre fois. »


_________________
Alchimie de la Douleur...

Le Corbeau Blanc :

Je suis qu'un fou de plus dans un monde completement fou peuple d'autres fous.

Osez m'approcher et ce sera une mort demente que vous connaitrez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Émile Paole

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 296
♦ Messages : 447
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Repas de Corbeau suivit de Des-Espoirs
♦ Protecteur : Hahaha... vous voulez rire ? C'est un corbeau nommé l'Onyx.
♦ Date d'inscription : 24/07/2010
♦ Age : 27

Alchimie de la Douleur  Vide
MessageSujet: Re: Alchimie de la Douleur    Alchimie de la Douleur  EmptySam 5 Fév - 11:22

La Chute.



Où Uriel d'Arken organise une superbe cérémonie pour montrer l'étendue de son pouvoir, où notre héros recevra une promotion méritée (?) et où un prêtre se sentira menacé, et où on verra Lawrence et Émile conduire chez lui.
« On va tous crever dans d'atroces souffrances. »
Alchimie de la Douleur  Cathad11

L'ordre des choses...

Alchimie de la Douleur  Chambr10 Suite de l'aventure précédente où Émile suivi de son meilleur Lawrence ramène Uriel d'Arken après que la santé de celui-ci lui ait fait défaut. Remarquable comment une collaboration forcée amènera des sentiments passionnés, quand — est-ce que notre héros et Lawrence courrons ensemble dans une grande prairie verte ?
« Vous voici unis et partenaires. Émile a une mission à accomplir et je veux que Tu l'aides de toutes tes forces, Lawrence. Ils vous est interdit de vous battre... Je vous condamne à la collaboration la plus loyale... Que dis-je ! Fraternelle ! Pour une même cause et une même récompense... »


C'est une formidable collaboration qui se déroulera dans cette aventure ! Nos deux amis les plus chers et les plus intimes se retrouvent au Grand Marché pour rechercher le méchant Lao, celui que tout le monde rêve d'enfermer pour sa cruauté. Nous verrons dans cet épisode la fraternité à l'état pur, l'amour, que dis-je ! Lawrence et notre Émile s'aimant passionnément, le contraire aurait été surprenant.
« Ahahah ! Voilà ce qui m'arrive quand je veux donner des bonbons... Je ne devrais pas sortir avec deux pieds gauches... vous voulez bien m'aider à ramasser ? »
Alchimie de la Douleur  Marcha10

Les blés qui poussent sont-ils les larmes de la Terre ?

Alchimie de la Douleur  Plaine10 Alors qu'une atmosphère oppressante étreint Ishtar, Émile décide d'aller se détendre en dansant la Macaréna dans un champ de blé. C'est là qu'il fait la rencontre mystérieuse d'un peintre mystérieux, c'est un grand moment de dialogue où chacun des protagonistes fera de longues tirades pour des valeurs encore jamais soupçonnées dans notre joyeux monde d'Ishtar. Pour une fois que notre peut parler, il ne va pas s'en priver !
« Chose promise, chose dûe. Il est à vous. Au revoir, citoyen. »


C'est bien connu par tout le monde, notre valeureux — et timide — héros est secrètement fol amoureux de Zélig Faoiltiarna, l'un des Super Prêtre aux ordres du Super Gentil Uriel d'Arken. Incapable de montrer ses véritables sentiments, Paole va se montrer habile et subtil, un grand moment d'émotion où le jeune homme retrouvre son amoureux secret pour lui faire une superbe déclaration d'amour : pour lui prouver ses sentiments, il a tué le frère de Zélig. Un dialogue magnifique où l'amour est au centre de tout !
« Quoi ? Tu veux me piquer ma mélanine ? »
Alchimie de la Douleur  Monast12

Le pantin parviendra-t-il à cesser de jouer ?

Alchimie de la Douleur  Monast13 Jouant de son violon, notre héros sera surpris de voir le Haut-Prêtre en personne, devant lui, durant la nuit. Un grand moment dans notre histoire puisque Uriel d'Arken va complimenter Paole pour son travail, ces actes généreux envers l'humanité avant de lui confier la protection d'une charmante Demoiselle.
« Sois sage, Emile... »

_________________
Alchimie de la Douleur...

Le Corbeau Blanc :

Je suis qu'un fou de plus dans un monde completement fou peuple d'autres fous.

Osez m'approcher et ce sera une mort demente que vous connaitrez.



Dernière édition par Émile Paole le Sam 5 Fév - 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Émile Paole

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 296
♦ Messages : 447
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Repas de Corbeau suivit de Des-Espoirs
♦ Protecteur : Hahaha... vous voulez rire ? C'est un corbeau nommé l'Onyx.
♦ Date d'inscription : 24/07/2010
♦ Age : 27

Alchimie de la Douleur  Vide
MessageSujet: Re: Alchimie de la Douleur    Alchimie de la Douleur  EmptySam 5 Fév - 11:58

L’Attentat au Sénat.



À la demande d'Uriel d'Arken, Paole va le joindre lui et la fameuse jeune femme au Palais des Arts. Jurant fidélité à sa belle, on peut être certain que notre héros n'hésitera pas à mettre sa vie en jeu pour protéger une frêle jeune femme, c'est un homme si pur et droit que ses paroles ne sont que vérités ! Chargé de ramener Lys Dior chez la Demoiselle, nous assisterons à leurs retrouvailles.
« Vos désirs sont des ordres, princesse... Nous irons donc à votre demeure familiale et Émile viendra nous y rejoindre. Après vous... »
Alchimie de la Douleur  Operat10

Un pas de plus…

Alchimie de la Douleur  Salon10 Une entrevue des plus extraordinaire entre nos quatre personnes, deux femmes, deux hommes, une princesse, son maître, sa couturière et son chevalier. C'est quelque chose d'incroyable où chaque mot exprime le désir de l'ascension, la course au pouvoir est quelque chose qui s'habille, et pas que de mots...
« Alors messieurs qu'en dites vous ? Personnellement je la trouve très jolie... n'est-elle pas juste un peu trop décoltée ? »


La rencontre entre la belle Reine Noire et la jeune Eléanore van Lähre, une situation joyeuse où les deux jeunes filles discuteront de tasses de thé et de peluches, parfois de gâteaux à la fraise et de toute sorte de choses bien plaisantes. Paole, très intéressé par le sujet, n'aura de cesse de complimenter la jolie Duchesse pour ses diverses aventures.
« J'ai vraiment hâte de vous revoir ma chère... à très bientôt donc ! Vous venez Baron ? Si vous ne me tenez pas compagnie durant ce dîner je risque de mourir d'ennui !  »
Alchimie de la Douleur  Salon_10

J’aimerais te jeter dans une usine de copeaux de bois.

Alchimie de la Douleur  Monast14
C'est en se baladant en sautillant dans les couloirs du monastère que notre héros croise son amoureux secret, Zélig Faoiltiarna, et sa petite fille de cinq ans. Le coeur brisé, notre jeune homme se mettra pourtant à raconter des histoires de princes et de princesses à la petite fille, s'imaginant sauver son cher et tendre des griffes d'un lapin redoutable et dangereux — normalement-.
« Papa, pourquoi le monsieur il est décoloré ? »


Gambadant dans les beaux bas-fonds d'Ishtar, c'est là que notre vertueux héros retrouve un certain albinos, un jeune homme qui lui avait méchamment menti au sujet de Lao. Cependant, Émile n'était pas rancunier pour deux sous, il va l'inviter à boire une bière et parler de divers problème : la faim dans le monde, la disparition des chatons, et de leur manque flagrant de mélanine.
« P'tain connard ! Hips ! C't dégueulasse ! 'Foiré d'albinos ! »
Alchimie de la Douleur  Bas-fo14

_________________
Alchimie de la Douleur...

Le Corbeau Blanc :

Je suis qu'un fou de plus dans un monde completement fou peuple d'autres fous.

Osez m'approcher et ce sera une mort demente que vous connaitrez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Émile Paole

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 296
♦ Messages : 447
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Repas de Corbeau suivit de Des-Espoirs
♦ Protecteur : Hahaha... vous voulez rire ? C'est un corbeau nommé l'Onyx.
♦ Date d'inscription : 24/07/2010
♦ Age : 27

Alchimie de la Douleur  Vide
MessageSujet: Re: Alchimie de la Douleur    Alchimie de la Douleur  EmptyDim 6 Mai - 19:31

Le Loup ne peut que hurler dans sa cage.

It's the End of the World, as we know it.

Alchimie de la Douleur  Prison10Alors que notre adorable héros était en train de prendre le thé, il se retrouve suite à l'attentat raté de son meilleur ami Mist, en prison. Non pas pour se faire enchaîner, mais pour obéir aux ordres de son supérieur, consistant à arracher la langue d'un sourd-muet tout simplement parce que ce dernier n'en a pas besoin. Logique terrible et incroyable tant elle vraie, Émile finira par se faire tripoter par le Haut-Prêtre, devant le regard éberlué de Mist ! Mais que c'est horrible !
«Fais-Toi plaisir, Émile. Mais garde à l'esprit que je veux qu'il vive au moins trois jours. Et qu'il ait l'occasion de parler de temps à autre. Je vais rester ici, le temps que j'ai de quoi le faire cicatriser. »


Et c'est pour se donner quelques plaisirs que notre héros laisse Mist à la prison, et termine cette journée en étreignant Uriel d'Arken. 
« Je suis certain que Tu m'épargneras, ne fut-ce que pour pouvoir remettre ça... Maintenant, fais-moi plaisir, Emile... Fais-nous plaisir.. »
Alchimie de la Douleur  Fiacre10

Les flammes d'une esclave ne peuvent lécher les plumes du Corbeau Blanc.

Alchimie de la Douleur  Cathad10 Et notre grand héros fait la connaissance agréable de Sacha, l'Objet d'Uriel, avec qui il aura une conversation plutôt animée sur la nature du mot « jouet ». Toutefois, cela terminera en bagarre, et littéralement enflammé par la colère, Sacha parvient à faire ce que peu de personnes ont fait : blesser Émile. Grâce à elle, notre homme se retrouve avec des marques de brûlures, dont il garde encore aujourd'hui un mauvais souvenir. Sans l'intervention d'Uriel, que seraient-ce donc devenus ces deux grandes figures de la justice ?
« Jouet, jouet, jouet ! C'est tout c'que vous savez dire ? Votre vocabulaire est aussi limité qu'celui du poulet qui vous sert d'ami ! Et j'pourrais vous briser bien plus qu'un genoux, soyez en sûr ! »


Le grand Justicier du Vice et du Meurtre rencontre aux détours d'une ruelle, Adelheid, la Maîtresse des Manèges. Et c'est avec horreur que notre héros découvre que l'adolescente est enceinte, et qu'il n'est rien d'autre que le père de l'enfant qu'elle porte. Ecoeuré par la nouvelle, mais possédant un coeur d'une gentillesse aussi profonde que l'océan, Émile frappe la jeune fille en l'insultant de noms d'oiseau pour mieux l'abandonner ensuite. Il lui ordonne de garder l'enfant, la punissant ainsi, et si elle n'obéit, notre héros prévoit de briser tout ce qu'elle a mis des années à construire.  
« Pourquoi tu es en colère contre moi ? »
Alchimie de la Douleur  Bas-fo10

A Sea to Suffer.

Alchimie de la Douleur  Prison11 Épisode dans lequel notre valeureux guerrier de la veuve et de l'orphelin retrouve ce cher Zacharias Flash, et l'emmène faire un petit séjour en prison, où avec l'aide d'Uriel, Émile l'accablera de poésie sur la Duchesse Van Lähre. Cependant, après une petite conversation plus que houleuse avec son supérieur, l'homme prend la mouche, et laisse Zacharias aux beaux soins d'Uriel... qui s'occupera de lui bien en profondeur.
«Je n'ai pas de conseil à recevoir de la part d'un despote qui ressent le besoin grossier de soumettre quelqu'un par sa magie, simplement parce qu'il est frustré de faire la taille d'une femme. Mais je vous souhaite malgré tout, une excellente journée, Marquis d'Arken. »


C'est par amitié pour la Prêtresse Franziscka Halbrum qu'Émile l'attaque brutalement, déchaînant sur elle une grande puissance de magie. Promu au rang de Gardien de la Foi, la puissance d'Émile est à craindre, et il parvient à mettre en oeuvre une nouvelle technique de combat. Sans atteindre la puissance d'Uriel ou encore de Zélig, la Danse du Loup et du Corbeau est pourtant dangereuse, suffisamment pour inquiéter l'Église. 
« C’est à moi de vous poser cette question Paole. Que je sache, ce n’était pas mes ombres qui se déchainaient sur le bras d’un novice ou qui m’attaquaient violemment et sans répit. Il semblerait que vous étiez ailleurs… »
Alchimie de la Douleur  Monast10

Un aide dangereuse ?

Alchimie de la Douleur  Apart10 C'est par un effet du hasard qu'Émile se retrouve à participer à la discussion entre le Sénateur de Jadewood, et un homme au visage trop émacié pour être honnête.
« Comme tu veux, mais mon ami ici présent n’est pas aussi patient que moi. Si tu veux, je peux te laisser encore une petite heure en tête à tête avec lui, vous avez l’air de si bien vous entendre… »

_________________
Alchimie de la Douleur...

Le Corbeau Blanc :

Je suis qu'un fou de plus dans un monde completement fou peuple d'autres fous.

Osez m'approcher et ce sera une mort demente que vous connaitrez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Émile Paole

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 296
♦ Messages : 447
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Repas de Corbeau suivit de Des-Espoirs
♦ Protecteur : Hahaha... vous voulez rire ? C'est un corbeau nommé l'Onyx.
♦ Date d'inscription : 24/07/2010
♦ Age : 27

Alchimie de la Douleur  Vide
MessageSujet: Re: Alchimie de la Douleur    Alchimie de la Douleur  EmptyMar 8 Mai - 14:06

L'ennui peut donner de l'action.



Émile est invité à la Demeure des Nocturnae, et c'est avec une certaine raideur qu'il revoit Uriel, avec qui il est toujours en froid. Toutefois, grâce à la princesse, ou plutôt à l'erreur qu'elle fera au cours du repas, Émile et Uriel réchauffent leur relation. Ensemble, ils rappellent à la jeune fille où est sa place, et qu'elle n'a aucune leçon à donner à notre héros sur la façon dont il devra éduquer son futur fils.  
« Le repas devrait être excellent... bien que le dessert puisse vous laisser un goût quelque peu aigrelet sur la langue... »
Alchimie de la Douleur  Salon_11

Le loup attaque de la dent, le chat de la griffe.
Alchimie de la Douleur  Salon10 Lors d'une réception, alors que notre héros tentait de chasser l'ennui en se distrayant avec une jolie femme, il fait la connaissance d'Ethan. Plus tard, il apprend que le jeune homme est le couturier de l'Empereur lui-même, et le caractère flegmatique de l'artiste intrigue suffisamment Émile pour que ce dernier lui offre sa protection.
« S’il vous plait, ne maltraitez pas cette robe plus qu’elle ne l’est déjà. Elle ne vous à rien fait … »


C'est une jolie démonstration des pouvoirs d'Uriel et d'Émile, le Haut-Prêtre demande en effet à son Inquisiteur le plus puissant de se battre contre lui, ce dont ce dernier ne se privera pas. Même s'il n'est pas encore au niveau d'Uriel, Émile parvient à le blesser par deux fois, mais refusera la proposition de l'homme qui aurait voulu faire disparaître les cicatrices sur son corps. C'est là une belle preuve de la modestie légendaire d'Émile.  
«Au revoir Emile. Surtout préviens-moi quand ta chasse aura porté ses fruits, fut-ce au milieu de la nuit. L'Ombre te garde... »
Alchimie de la Douleur  Monast11

Le chat miaule fort.
Alchimie de la Douleur  Monast12 Là où l'amour incroyable de Zélig pour Émile sera montré à la face de tous dans un combat sanglant. C'est malgré tout étonné qu'Émile voit son adversaire se transformer en panthère, et l'attaquer, allant jusqu'à briser ses doigts en argent dans la lutte, mais la rancune d'Émile n'ayant d'égale que sa générosité, ce dernier profitera d'un moment de faiblesse du Prêtre pour lui crever un oeil.
« J'ai pas entendu dire que les eunuques pouvaient foutre les filles en cloque, mais bon. Enfin elle a sept ans, un peu jeune. Je lui dirais que tu lui passes le bonjour. Elle a appelé son ours favori comme toi tu sais. »


Dans lequel Émile perdra la tête, et attaquera un jeune novice qui sans l'intervention d'Uriel aurait pu perdre la vie.  
« Alors, toujours en vie ? Je vous ai dit d'apprendre à vous contrôler, Baron. La méditation n'a pas été inventée pour satisfaire le caprice vain de quelqu'un. Au contraire, elle a beaucoup d'utilité. Alors soit vous apprenez rapidement à maîtriser vos dons, soit je fais bouillir ce qui vous sert de cerveau. Est-ce compris ? »
Alchimie de la Douleur  Monast13

Les Génies de l'Amour sont des devoirs faciles .
Alchimie de la Douleur  Ruelle10 Alors qu'il doit se rendre à une réception, notre héros se retrouve recouvert de sang, et décide alors de rendre visite à Ethan. Attention, grand moment érotique, où Émile prendra son bain avec son oiseau.
« Je ne devrais pas en avoir pour longtemps, dans une heure vous serez déjà a votre réception. »

Dans lequel Zacharias après son viol vient revoir Uriel d'Arken, et tente finalement de le tuer. C'est un véritable échec, et il se retrouve être de nouveau la proie d'Émile.
« Cinq cent pièces d'or, Zacharias. Avec le sincère espoir que nous n'aurons pas à nous revoir, auquel cas je mettrait un terme définitif à ta vie. Est-ce compris ? »
Alchimie de la Douleur  Chambr11

 A la case prison, saute deux tours !
Alchimie de la Douleur  Prison12Furieux, Émile s'enferme dans une cellule avec Zacharias, qu'il tente d'interroger. Curieux de ce qu'il s'est passé, il a du mal à croire l'Informateur, quand ce dernier lui parle d'Uriel. Loin de se douter de l'existence de la Magie du Sang, notre héros finira par sauter sur l'homme pour tenter de le... dévorer, littéralement.  
«A...avez-v-vous tu-tué Eleanor van Lähre ? »

_________________
Alchimie de la Douleur...

Le Corbeau Blanc :

Je suis qu'un fou de plus dans un monde completement fou peuple d'autres fous.

Osez m'approcher et ce sera une mort demente que vous connaitrez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Émile Paole

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 296
♦ Messages : 447
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Repas de Corbeau suivit de Des-Espoirs
♦ Protecteur : Hahaha... vous voulez rire ? C'est un corbeau nommé l'Onyx.
♦ Date d'inscription : 24/07/2010
♦ Age : 27

Alchimie de la Douleur  Vide
MessageSujet: Re: Alchimie de la Douleur    Alchimie de la Douleur  EmptyMar 8 Mai - 15:01


L'Ombre avale la Terre.




Et Émile avance dans sa recherche de Lao, après avoir "questionné" un père et sa fille, il le rencontre enfin. Ce grand Philosophe, cet homme qu'Uriel lui-même craint, et découvre un être complexe et simple pourtant, trop calme et pacifiste pour lui faire peur. Sans se douter du monstre qu'il a en face de lui, Lao vient en aide à Émile quand ce dernier se fait gentiment taquiné par un groupe de bandits.  
« Toute enfance normale vient de la quitter… paix à son enfance finie. »
Alchimie de la Douleur  Ruelle10

Le vaniteux contemple la Vanité.
Alchimie de la Douleur  Salon10 Émile fait la connaissance du Sénateur Hellwig, ignorant que ce dernier est un amant et ami du Haut-Prêtre, notre héros aura une légère altercation avec lui. Des paroles pleines d'amour vont voler dans l'air, et nous pouvons noter avec quelle chance le Sénateur échappe de peu à la mort, et se retrouve simplement recouvert de vin par un caprice d'Émile.
« L’humiliation sera pour la prochaine fois mon cher. Soyez patient ! »



Désormais certain d'avoir Lao, Émile convoque une poignée d'Inquisiteur qu'il juge apte à le servir. Parmi eux, nous noterons la présence de Job De l'Ombrage, et de la Lame Grise, deux inquisiteurs fort différents qui se montrent pourtant efficaces. Émile leur explique son plan, et refuse le moindre signe de l'échec. L'ombre du prédateur se rapproche de Lao, et ce dernier ne se doute pas de ce qu'il va bientôt lui arriver... 
«Le sang des fidèles peut être versé... »
Alchimie de la Douleur  Monast11

Le loup approche, et de ses crocs emprisonne l'oiseau.
Alchimie de la Douleur  Marcha11 Majestueux duel, dans lequel notre héros affronte le plus grand méchant de l'histoire : Lao, et sa bonne foi. Malheureusement pour le Mage de la Terre, le piège tendu par Émile se referme sur lui, et par l'intervention de Shin, Lao fini enfin entre les mains de l'Inquisition.
« Ces temps-ci je suis assez nerveux et dernièrement assez superstitieux. Quelle coïncidence qu'au moment où tu apparais Dina se retrouve mutilée... Que tu ai des informations sur elle et que bizarrement, je me retrouve avec un essaim d'inquisiteurs autour de moi le jour où tu m'as donné rendez vous ici. T'es qui au juste ?  »


_________________
Alchimie de la Douleur...

Le Corbeau Blanc :

Je suis qu'un fou de plus dans un monde completement fou peuple d'autres fous.

Osez m'approcher et ce sera une mort demente que vous connaitrez.



Dernière édition par Émile Paole le Mar 23 Juil - 22:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Émile Paole

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 296
♦ Messages : 447
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Repas de Corbeau suivit de Des-Espoirs
♦ Protecteur : Hahaha... vous voulez rire ? C'est un corbeau nommé l'Onyx.
♦ Date d'inscription : 24/07/2010
♦ Age : 27

Alchimie de la Douleur  Vide
MessageSujet: Re: Alchimie de la Douleur    Alchimie de la Douleur  EmptyMar 8 Mai - 15:21


L'Église sans son Garde-Fou.





Dans lequel, où notre héros fera preuve d'un formidable dévouement paternel, et apprend que son épouse s'est fait culbuter par un autre.
« C'est pas contre moi que tu es en colère ? C'est contre lui ? Mais... mais pourquoi ? »
Alchimie de la Douleur  Atelie12

Sujets Abandonnés :

Il n'y a vraiment pas de quoi rire !

Cynorrhodonnismes au Royaume Empoisonné

Le loup dévore la vie à pleine dent

Joyeux devis Théâtraux et joyaux propos de fêtes

L'Ombre du Prédateur

Sujets en cours :

J'étais un monstre sous les traits d'un albinos vaniteux, mais dont la force n'avait jamais rencontré d'égal.

Le loup, l'agneau et la plume.

Shook hands with both Ronalds, Reagen and McDonald's

_________________
Alchimie de la Douleur...

Le Corbeau Blanc :

Je suis qu'un fou de plus dans un monde completement fou peuple d'autres fous.

Osez m'approcher et ce sera une mort demente que vous connaitrez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Alchimie de la Douleur  Vide
MessageSujet: Re: Alchimie de la Douleur    Alchimie de la Douleur  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Alchimie de la Douleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ϩ Dossiers Confidentiels Ϩ-