Partagez | 
 

 Hector, le monstre sadique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ӽ Hybride Ӽ

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 220
♦ Messages : 128
♦ Âge du perso' : 17
♦ Fiche : par ici les soucis.
♦ Date d'inscription : 04/08/2010
♦ Age : 27

MessageSujet: Hector, le monstre sadique.   Jeu 5 Aoû - 21:47

    Nom de Famille : aucun
    Prénom(s) : Hector
    Surnom : le monstre
    Âge : 16 ans
    Titre de noblesse :
    Province : Gells
    Orientation Sexuelle : bisexuel

Pouvoirs :
- Animal : chauve souris pour des ailes assez puissante pour le porté lui plus une autre personne sur une courte distance.
- chauve-souris : Capacité de voler de par ses ailes.
- chauve-souris : Ouïe fine le rendant parfois nerveux ou le faisant souffrir par des sons trop forts, mais lui permettant d'entendre les gens autour de lui.
- chauve-souris : Yeux rouges ce qui provoque une sensibilité accru à la lumière du jour qu'il supporte assez mal.
- Mémoire: vierge de ce qui s'est passé avant sa première vente.
- Rapidité : Tuer ou être tué. Cette loi fait que les habitants de Gells témoignent d'excellents réflexes, même si cela ne vaut pas un inquisiteur bien entraine, ça suffit pour éviter un coup pouvant s'avérer fatal.


    Faction : Ӽ Esclaves
    Classe : Hybride
    Orientation Politique :
    Je n'aime personne et supporte encore moins tous ceux qui passent autour de moi dans les plus noirs endroits de nos villes. L'homme est un être fait pour détruire et j'en suis la preuve... Ces scientifiques qui se croient assez bons ou assez grands pour oser croire pouvoir construire quoi que ce soit qui permet à tous de bien vivre... Je suis sûr que beaucoup d'entre eux auraient des trucs à se reprocher, comme tout le monde, d'ailleurs... Ha! Jamais ils n'auraient pu croire à ce qu'il leur est arrivé et pourtant, ils sont tous aussi incompétent les uns que les autres... Et l'empereur qui ne fait rien en ce qui concerne ces créations qui pourtant sont des êtres bien vivants, bien en chair... Et notre cher empereur qui n'a même pas l'âge de gouverner, à quoi cela pourrait bien servir? Il est bien sûr remplacé par un homme qui ne désire qu'une chose: le pouvoir, comme tend d'autre autour de ce garçon... Si faible... Et le peuple peuple qui sont pire que des moutons qui suivent aveuglément la religion...Des gens disparaisse à côté d'eux et ils ne font rien! Comment peut-on ne pas réagir à la disparition d'un ami? D'un frère? comment c'est possible? Tous ces menteurs... d'accord, ils font de joli tours de passe-passe, ouah, mais le mensonge fait aussi parti de leurs apprentissages? Parce que ça semble tellement vrai qu'ils y croient eux-même a tous ces boniments qu'ils racontent... Oui, je suis acide, mais je déteste ce monde qui a fait ce que je suis aujourd'hui, rempli d'idiot et d'incapable. Je mettrais ce monde a feu et a sang si je le peux!




    Physique : Brun avec quelques mèches blanches sur l'avant de ses cheveux, les yeux rouges et menaçant . Inexpressif et un visage tiré, ainsi est le jeune Hector. Ce garçon de 16 ans ne sourit jamais et lance un regard froid à tous ceux qui l'interpelle. De son dos sortent deux ailes de chauve sourit, le faisant passer pour un démon de par ses traits sombres et sa combativité. Il mesure 1métre 68 pour 51 Kg pour une peau blanche qui se trouve ne pas être laiteuse ou très pal, malgré son origine. Ses gestes au quotidien sont très discret et calme, ne cherchant pas à faire compliqué quand il peut faire simple. Pourtant, quand il se bat, il change du tout au tout: il n'hésite pas à faire des choses impressionnante pour mettre son adversaire a terre le plus vite possible, allant souvent jusqu'à le tuer sans aucune once de remord ni d'hésitation. Il porte sur lui un bas noir complètement déchiré et élimé et une chemise blanche tout aussi mal faite. Ses ailes sont ce qu'il y a de plus banale ce qui concerne les chauve sourit et pourtant lui donne un air plus sinistre lorsqu'il les étire pour pouvoir s'envoler. Le seul moment où vous pourrez peux être le voir sourire et encore, c'est lorsqu'il vole en pleine obscurité au-dessus de la cité. Il garde des cicatrices de sa transformation en hybride et de la tentative pour le rendre docile comme un agneau pour son maître.

    Personnalité :Il déteste le monde et il lui rend bien. Ainsi va sa pensée, il pense que chaque personne dans la rue est fautive de sa transformation en hybride. Il n'apprécie pas qu'on le touche ni qu'on le siffle ou tout autre fait que l'on fait à un esclave normale. Il aime faire des choses pas très sympathique, volé et tuer ne sont absolument pas horrible, mais surtout, ce qu'il aime par-dessus tout, c'est de torturer ses victimes, physiquement comme mentalement. C'est sa façon de se venger. Ce qui fait qu'il sait aussi comment évité de tuer une personne qu'il veut voir se réveiller, ce qui ne lui est encore jamais arrivé, tout comme tuer d'ailleurs. Il n'a aucun souvenir de sa vie précédente, effacé lors de sa transformation, un truc que les scientifiques ont réussi. Par contre, il n'a absolument pas l'obligation d'avoir un maitre et ne perd donc pas ses capacités, ce que ces mêmes scientifiques ont échoué après plusieurs tentatives. C'est aussi ce qui fait qu'il déteste tous les humains. Il est de nature solitaire et n'apprécie aucune compagnie, animale ou humaine. De ce fait et de par ses actions, il a aussi tendance à beaucoup changer de cachette, pour fuir ses potentiels poursuivants et toutes personnes voulant lui parler pour une raison ou une autre.





Né d'un père chevalier et d'une mère morte en couche, il fut le seul fils de ce riche noble qui le chouchouta intégralement, remplacent ainsi le manque que sa mère avait laissé à sa mort. Aussi, Hector grandi en enfant roi, immature et complètement gâté par son père et ses servantes. Les années passèrent et le jeune enfant devint de plus en plus égoïste envers ceux qui l'entouraient. Malgré tout, c'était un élève assidu qui suivait sans rechigné les leçons données par son père. En fait, le seul être avec qui il semblait normale, était son père, c'était sa seul vraie famille dans ce monde cruel qu'était celui du petit homme: la région de Gells. Sa vie à lui allait de bons trains alors que t'en de meurtre se faisait sentir dans toute la région. Un jour, lors de son 10ém anniversaire, il fut emmené sans ménagement par des hommes portant capuche et masque et qui lui mirent la tête dans un sac, lui cachant la vue. Quand on lui enleva le sac, il se trouvait dans un laboratoire ou un homme dicté a haute voix:

«... par vos action, nous avons pris soin de vous soustraire ce qui vous était cher... non, change ça et met: Ce qu'il y a de plus cher a votre coeur... non, ça va pas... Ha! Voilà! Ce qui est de plus cher a votre coeur: votre fils.
Si vous n'accédez pas à nos exigences, nous nous verrons contraint de vous séparer de votre fils à jamais et ceux, pour faire de ce monde un monde meilleur. Vous allez donc suivre les exigences suivante:
1- nous exigeons...»

Ils faisaient du chantage à son père? C'est une honte! Un homme ne devrait pas faire chanté un noble, ce n'est pas à son rang que l'on fait de la politique... Qu'il reste à sa place.

« Pourquoi tu lui as enlevé sa capuche?
-Je doit noter ça, chef?
-Mais non! Je parle à l'autre idiot! C'est malin, on va quand même devoir s'en débarrasser... »

A vrai dire, avec la pénombre, ce n'était pas très utile, le jeune garçon ne voyait rien.

« Allez, on commence. Attaché le sur la table, on va commencer. Comme ça, on fait une pierre deux coups. Et puis au diable si ça le tue, il ne reverra jamais son père. »

Hector était effrayé. Jamais il n'aurait jamais pensé être pris pour pièce d'échange l'homme s'approcha avec une seringue ce qui fit hurler le petit. Puis il sentit un choc se produire, un mal de crâne comme jamais il n'en avait ressenti. Tout devint noir, aucune pensé cohérent ne traversait son esprit, juste cette douleur sourde et pourtant si présente.

Quand il se réveilla, c'était avec un mal de dos tout aussi atroce que le mal de crâne. Il regarda autour de lui: il se trouvait dans une cage, verrouillé. Il regarda en dehors de la cage: une ménagerie d'hybrides. Qu'est ce qu'il faisait la dedans? Et puis d'abord... d'abord quoi? D'abord, qui... qui suis-je? Qu'est-ce que je fais la dedans? Il sentit un mouvement dans son dos ce qui le fit sursauter, il se retourna complètement dos... non, quelque chose l'en empêchait. Il regarda ce que c'était et découvrit avec surprise qu'il avait deux grandes ailes de créature, des ailes entièrement noires avec une membrane entre les assemblages dos et de chair. Une seule chose était sur et certaine, c'est que c'était pas là avant. Il s'approcha des barreaux de la cage et hurla:

« Je veux à boire! Laissait moi sortir!
-Tais toi, tu vas faire fuir les clients, morveux »

Un homme, commerçant, que l'on devinait à sa parure et à son ventre se plaça devant la cage.

« Et puis, tu n'as pas à exiger quoi que ce soit, tu n'es plus chez toi, tu appartiens à un homme qui vient de t'acheter, que ça te plaise ou non. »

Ces mots choquèrent le garçon: Il n'était plus libre, il appartenait a quelqu'un... Qu'est ce qui s'était passé? Au fond de lui, il savait qu'il n'avait pas mérité ça. Et pourtant, il y avait droit. Son acheteur, un marchand ambulant vint aussi devant la cage, au côté du gros qui se moquait du petit hybride en pleur.

« Aller, on conclut cette affaire, j'ai une route qui m'attend moi.
-Ho, doucement, tu boirais bien un coup avant, non?
-Bon, juste cette fois alors. »
Puis les deux partirent à la taverne du coin, laissant le garçon pleurer seul avec sa paire d'ailes proportionnellement aussi grande que lui.

Ainsi, quelques années passèrent, laissant le garçon et sa haine grandir. 15 Ans et il savait se servir d'une arme, le marchand lui avait appris quand il n'avait pas une tâche a accomplir. C'est que les informations qu'il transporte sont vitale et doivent rester secrète! Il devait donc savoir se défendre contre plusieurs ennemies, quel qu'il soit, surtout la garde et ses ailes étaient son avantage. Le marchand était fier de sa créature, même s'il la maltraité après avoir trop bu, s'il subissait ce qu'aucunes personne ne devait subir dans les cas de colère ou de chagrin d'amour d'un homme. Hector les détestait... Il les détestait tous, sans exception... À cause d'eux, ils étaient un monstre, un rebut de la société et il ne supportait pas ça... Il ne savait pas pourquoi, mais il ne supportait pas ça.

Jusqu'au soir, lors d'une halte, un groupe de pillard arriva. Bien sûr, tout le monde était prêt pour ce cas de figure, mais il y eu des imprévus, comme la mort du commerçant qui s'était fait une sacrée renommée. Le pillard ayant ouvert la porte vit une créature aux grandes ailes, armé de deux épées dont une planté dans le corps du marchant et l'autre le décapitant. Le moment ou le pillard couru en hurlant: « au monstre!! » fut quand la Bête le regarda de ses yeux rouges et qu'un sourire carnassier apparue. Hector prenait plaisir de la scène, ce monstre qui l'avait torturé avait a présent ce qu'il méritait, une mort dans une douleur silencieuse, ne poussant hurler ou même faire le moindre bruit, de par le chiffon au fond de sa gorge... ce qu'il vit en dernier? La lame le décapiter, que pouvait il voir d'autre après? Hector pris toutes les pièces d'or, toutes les richesses qu'il pouvait, il pillait son défunt maitre sans aucun état d'âme... il pensait que c'était une juste compensation, par rapport à ce qu'il avait subi. Alors que deux bandit rentré dans la roulotte, il déploya ses ailes, prêt au combat. Ces pillard était plus courageux... S'ensuivit un combat ou Hector sorti victorieux dans un râle d'agonie du premier bandit et des supplications de la deuxième personne. Une femme? HA! Armé d'une arme qu'elle ne sait même pas tenir? Tous les bandits étaient partis sauf ces deux la... dommage pour elle, ce serait sa pire nuit... avant sa mort. Après qu'il eu fait ce qu'il trouva agréable, il pris son envole pour la cité la plus proche. Ce soir serait son soir. Ce soir serait le soir du démon. D'Hector le monstre... ce soir, il eu 16 ans et il rentrait dans la capitale du grand empire d'Ishtar...


Hors-rp



    Comment avez-vous découvert le Forum ?
    Une amie ma présenté le forum.
    Avez-vous des conseils ou des remarques le concernant ?
    Attention à vous.
    Votre Disponibilité (en moyenne) :
    Tous les soirs.


Dernière édition par Hector le Lun 25 Juil - 14:51, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 739
♦ Messages : 876
♦ Âge du perso' : 18
♦ Fiche : Jeune Prince Imprévisible
♦ Protecteur : Uriel D'Arken, son mentor et l'entièreté de la Garde Impériale
♦ Date d'inscription : 27/03/2010
♦ Age : 27

MessageSujet: Re: Hector, le monstre sadique.   Ven 6 Aoû - 8:22

Bonjour et bienvenue à Toi!

Alors, je viens de lire en détails ta fiche et certains points sont à revoir. Tu as choisi un cas de figure très spéciale et je serais donc assez pointilleux =/
Tout d'abord, l'orthographe. Elle est loin d'être catastrophique mais il subsiste par endroit des fautes. Parfois d'attention. J'ai l'impression qu'il y a eu un petit essoufflement vers la fin de ton histoire. Relis donc bien tout ça ^^

Ensuite, dans la mythologie d'Ishtar, il n'y a pas de Démons. Pourquoi ? Parce que la religion est basé sur le culte de l'Ombre. On n'y parle jamais d'ange ou de démon. C'est donc un concept complètement inconnu du peuple d'Ishtar. Il faudra que tu changes ça =/

Pour les pouvoirs, cela ne me dérange pas qu'il ait des ailes et une ouïe très développée mais il ne faut quand même pas exagéré. Reprendre les capacités des chauve-souris, ça signifie aussi endosser ses points faibles et ces dernières n'ont pas une vue très développées (En vérité, elles sont aveugles mais tu peux simplement dire que ton personnage supporte mal la lumière, par exemple).

Il faut aussi que tu te rendes compte que si ton personnage fait du grabuge et qu'il tue des habitants, he bien, il va se retrouver avec des inquisiteurs collé au cul et ce sont loin d'être des rigolos. Tu seras donc considéré comme un personnage recherché et si un Inquisiteur te tombe dessus, tu pourrais bien te retrouver dans une petite geôle, à moins qu'il ne prenne même pas la peine de t'y emmener (L'Hybride Minako est dans ce cas de figure).

Dans ton orientation Politique, j'ai l'impression que ton personnage sait beaucoup de choses alors que celle-ci sont tenues comme hautement secrète. Par exemple, personne à Ishtar ne sait que les Esclaves sont fabriqués grâce à des humains et personne ne sait non plus que c'est L'Empereur qui a validé une telle chose (D'ailleurs, c'est le grand-Père d'Ezhekiel qui a validé le projet). Pour ce dernier point, ton personnage n'est pas sensé savoir ça. Il est impossible qu'il en est eut vent.

Ha! J'allais oublier ^^' Je constate qu'il y a un petit problème avec le Html dans ta fiche. Jette un oeil dans ton profil et va dans les préférences, il est possible que le "Autoriser le html" soit mis sur non. Change ça et reviens à ta fiche, regarde les options et, surement, "Désactiver le HTML dans ce message" sera encore coché. Ensuite, il faudra remettre les titres. Si tu as du mal pour ça, je le ferais ce soir /o/


Bon, ca fait beaucoup de choses, je te l'accorde mais c'est hélas nécessaire ^^
En passant, tu as très joli avatar. J'aime beaucoup cette image. Si tu veux, je peux te faire un avatar avec celle-ci /o/

Bonne journée,
Ezhekiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ӽ Hybride Ӽ

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 220
♦ Messages : 128
♦ Âge du perso' : 17
♦ Fiche : par ici les soucis.
♦ Date d'inscription : 04/08/2010
♦ Age : 27

MessageSujet: Re: Hector, le monstre sadique.   Ven 6 Aoû - 11:02

Bonjour!

Merci beaucoup d'avoir lu ma fiche et surtout de m'avoir montré mes erreurs:

Pour les fautes, j'ai eu quelque soucis, rien de bien méchant, mais ce que j'avais corrigé avait été remplacé par le texte initial, remplis de fautes.

ensuite, pour le démon, j'ai remplacé par monstre, je pense qu'il y a toujours des histoires de créature mangeant les petits enfants, non?

Pour le pouvoir, oui, je ne savais pas quoi mettre comme défaut, mais ça a été corrigé, aucun soucis.

Pour ce qui est des morts... dans la ville, à par d'autre esclave qui tente de m'arrêter pour récupérer les messages du marchand, je n'ai eu aucun tuer a proprement parlé, je n'ai torturé personne, juste que je me suis mal exprimé et que j'ai corrigé.

Enfin, pour l'HTML, c'est une honte de ma par d'avoir oublié de changer ces options, j'aurais dû y penser =/

Et pour l'avatar, faut remercié Etienne qui me la mit au format ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 739
♦ Messages : 876
♦ Âge du perso' : 18
♦ Fiche : Jeune Prince Imprévisible
♦ Protecteur : Uriel D'Arken, son mentor et l'entièreté de la Garde Impériale
♦ Date d'inscription : 27/03/2010
♦ Age : 27

MessageSujet: Re: Hector, le monstre sadique.   Ven 6 Aoû - 21:24

Ok, maintenant, il me semble que tout est bon ^^
Fait attention à ton orthographe dans les rps et n'abuse pas de ta Liberté *__*

Bon jeu dans les rues d'Ishtar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ӽ Hybride Ӽ

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 220
♦ Messages : 128
♦ Âge du perso' : 17
♦ Fiche : par ici les soucis.
♦ Date d'inscription : 04/08/2010
♦ Age : 27

MessageSujet: Re: Hector, le monstre sadique.   Ven 6 Aoû - 21:28

merci!!!
Et non, je n'abuserais pas de cette liberté.
Du moins, pas trop =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hector, le monstre sadique.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hector, le monstre sadique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ϩ Recensement Impérial Ϩ :: Validées-