AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kriemhild der Nibelungen - Nordic Chill - [WIP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Kriemhild der Nibelungen - Nordic Chill - [WIP]   Dim 2 Juin - 15:35

Votre Carnet d'Identité

    Nom de Famille : der Nibelungen
    Prénom(s) : Kriemhild Svafa Hildr
    Surnom : La dame de glace
    Âge : 32 ans
    Titre de noblesse : Duchesse
    Province : Überhal
    Faction et classe : Aristocrate Noble, elle était la sénatrice d'Überhal avant le changement de gouvernement par l'empereur.
    Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle, mais à vrai dire elle n'a jamais rien essayé avec une femme et ne serait pas contre en savoir un peu plus dans ce domaine. Ce n'est juste pas une priorité.
Pouvoirs :
Charismatique : La froide beauté d'überhal fait qu'on ne peut s'empêcher de laisser son regard s'attarder sur vous et ce, indépendamment de ses préférences habituelles...

Riche : si bien des personnes détiennent des fortunes, aucune n'égale celles de la noblesse. Accumulées sur des générations, elles comprennent surtout des bijoux, de l'or et, bien suprême : la terre. En effet, au seins des familles, rien ne vaut le droit d'hériter de la terre de son père (ou de sa mère, en fonction de la tradition patriarcale ou matriarcale).

Empathie : dans les grandes familles se transmettent les dons pour ressentir les émotions des interlocuteurs et mieux les manipuler dans une conversation menée avec finesse.



Vos opinions



Kriemhild, un nom bien long pour une femme. Un nom bien long pour une personne tout court. Elle avance sur l'échiquier de la vie de la même façon qu'un patineur glisse sur une surface glacée. Elle vient de son élégance naturelle et de son calme légendaire. Elle touche du bout de ses pieds délicats cette étendue gelée et y impose son genre, son style, sa croyance. Pourtant elle n'y va pas avec violence, elle n'a jamais été violente et le ne sera probablement jamais, tout comme le fait qu'elle n'ait jamais tenu d'arme de toute sa vie.

Pourtant cela ne l'empêche pas de continuer comme toujours elle virevolte grâce à sa verve, ses mots choisis à la perfection, tranchants comme des rasoirs ou doux tels des agneaux. Elle sait endormir la plèbe de belles paroles mais ne lui veut aucun mal. Elle a été éduquée dans la manipulation la plus totale, mais, pourtant, son pragmatisme froid l'empêche d'en vouloir au monde entier. Elle est psychologue, elle joue du mental, elle décrypte les comportements et s'y adapte du mieux qu'elle peut. Et, jusque ici, cela a plutôt bien marché même.

Ce qu'elle pense du contexte actuel ? Ne soyons pas dupes, elle a détesté le fait d'être mise à l'écart de la scène politique qu'elle maîtrisait si bien depuis un certain temps. Néanmoins, elle n'en reste pas moins une femme réfléchie, et, plutôt que de s'emporter dans de grands éclats de colères sudistes elle a préféré le calme nordique et a accepté cela comme si il s'agissait d'une forme d'honneur. Car c'est ainsi qu'est Kriemhild, une femme de doux faux semblants. Une sorcière blanche, une hérétique sacrée. Elle n'aime pas cet empereur, un enfant élevé et endoctriné dans une cage doré. Cela est ironique car elle même ayant fait partie de cette fameuse "cage", de ses barreaux intangibles. Et pourtant, elle se considère chanceuse. Car ce qu'elle voit de ce petit garçon et de ses actions lui donne un frisson constant dans le dos. Les inégalités sont les mêmes, pire encore, elles ne se cachent presque plus. La reconstruction est une bonne chose mais elle est mal agencée. Les esclaves sont encore plus traités comme des animaux et seule la science semble avoir fait un réel pas, mais à quel prix ? Le vaut-elle vraiment ?

Dame der Nibelungen le sait bien, elle ne peut se dresser face à lui, pas ainsi, pas alors qu'elle n'a que trop peu de moyens. Alors elle abuse de sourires, de politesses, elle continue de voleter sur la glace fragile de la scène politique et se débrouille. Elle se fait des amis, des connaissances, elle cherche tous les moyens possibles et imaginables pour qu'on lui doive des dettes. Voilà pourquoi elle s'attache de personnes dont l'honneur est presque présent sous la forme d'égo. Ils sont plus facile à tirer, plus aisés à comprendre, il ne suffit que d'effleurer le bon bouton et les garder ensuite sous une poigne de velours. Mais elle sait que sans se mettre en danger elle n'y arrivera pas plus. Alors elle organise des choses, des secrets qu'elle tient bien gardés. Il n'y aucune rumeur circulant sur elle, c'est probablement sa force. Mais, peut être qu'une chose se soufflette ici et là. Parfois, on dit que dame Kriemhild sort la nuit mais qu'on ne la voit pas en soirée mondaine, on dit que son habituel sourire de glace, de ses manières dociles et calmes cachent quelque chose. Mais comment deviner quoi ? Après tout elle reste une aristocrate. Tout le monde s'en méfie.

Alors elle continue de danser, cette lame de Damoclès de justice au dessus de sa tête, elle sait qu'au moindre faux pas, a la première fausse note, c'est sa tête qui tombera. Alors elle veut rester discrète. Elle représente bien sa province, comme l'hiver elle arrive calmement, elle est insidieuse, et, soudainement, on se rend compte qu'on a froid, que la température est tombée étrangement bas. Qu'il faudra ressortir les couvertures et les chauds mentaux. Pourtant elle n'est pas tangible, ici et là, elle va sans crier gare et vous gèle les extrémités du corps sans que ne vous pouviez en faire quoi que ce soit. Et elle monte, elle monte vers le zéro absolu, intransigeante, perfectionniste, il n'y a pas de place pour l'ombre. Elle continue jusqu'à l'empereur, car, uniquement lorsqu'elle sera assez proche de lui, alors elle pourra le modifier, le tourner, faire de lui ce qu'elle veut et le diriger de la meilleure façon. Celle qu'il faut pour l'empire d'Ishtar.

Voilà ce qu'est dame der Nibelungen, une ombre lumineuse, un clair obscur, une nuance de gris fugace, la brise d'un hiver trop froid qui tombe avec l'impartialité pragmatique de la nature.



Description : Qui êtes-vous et à quoi ressemblez-vous ?



Dame Kriemhild est une digne représentant de son peuple, elle est dur nord, du grand nord. Elle possède la fierté de ces femmes qui résistent aux plus durs des hivers. De celles qui dominent les autres, de la gracieuse lettrée. Elle est grande, comme une bonne partie de son ethnie, probablement même plus que la moyenne de la capitale. Elle dépasse facilement certains hommes et son abus de chaussures à talons n'aide en rien à ce que cela change. Elle impose donc un certain respect de part cette stature et son corps élancé et plutôt gracieux l'aide aussi à cela. Elle n'est pas plus belle que n'importe qu'elle femme d'Überhal, elle a simplement eu cette extraordinaire chance d'être née dans le luxe et d'avoir eu les origines lui permettant d'exploiter la beauté naturelle qu'elle possède.

Ses grands yeux d'un bleu étrangement clair vous toisent avec tout l'impérialisme d'une dame de la noblesse. Pourtant y brille une légère lueur, celle de l'espoir, cette étoile qui ne faiblit jamais, celle de l'utopiste acharnée, de l'auto-destruction. Ils sont des abysses, des abysses profondes vous promettant monts et merveilles. Et le pire, c'est que cela fonctionne le plus souvent, ses deux saphirs font mouche et gèlent ses opposants avec une grâce infinie.
Ses longs cheveux d'or, eux, sont le reflet même du nord, très légèrement ondulés, ils sont presque lisses mais brillent profondément au soleil. Ils sont beaux, mais cela n'est que grâce aux traitements qu'elle y applique et à son lieu de naissance. Ils tombent en une cascade précieuse, jusque ses reins et sont noués avec grâce en un chignon agrémenté d'une tresse en faisant le tour. Le reste de son corps marque aussi ses origines. Sa poitrine est généreuse, souvent objet de quelques sous-entendus graveleux de la part de la gente masculine. Sa peau diaphane est presque surnaturelle pour les habitants des terres les plus chaudes. Elle est terriblement blanche, comme si elle n'avait jamais vu l'astre solaire de toute sa vie.

Le reste de son être est celui d'une femme de la noblesse commune, elle n'est pas grasse mais n'est pas maigre non plus. Elle reste fine et ne supporterait pas l'idée de changer de physique pour l'un des deux penchants, elle s'apprécie comme elle est et ne veut pas changer. Mais elle respecte l’étiquette à la règle. Elle ne porte jamais de tenue outrancière, ses plus grandes extravagances n'ayant lieu qu'en dos nu assez profond ou un décolleté plutôt voyant. Mais cela n'est jamais vulgaire, au mieux légèrement provoquant. Car elle ne cherche pas le conflit. Elle ne cherche qu'à ce qu'on la voit, qu'on la remarque, qu'on fasse d'elle des éloges. Plus on parle d'elle, et plus le vent froid d'Überhal avance vers l'empereur.

Pourtant ce n'est pas une femme sombre dans la manipulation. Et elle n'est pas vue comme tel, dans l'imaginaire public et de la noblesse en général sauf pour sa famille la plus proche elle est une personne droite, respectable, peut être joueuse sur les bords mais au calme effrayant. Car c'est ce qu'elle reflète au premier regard. Elle ne sourcille jamais, elle continue de sourire, de cette expression douce, ne donnant lieu à aucune promesse si ce n'est celle d'un moment agréable à venir. Elle dans cette retenue noble, cette lenteur insoutenable des gestes calculés à la perfection comme l'aristocratie vampirique des livres fantastiques faisant peur aux enfants. Elle tend sa main avec toute la sincérité du monde sur son visage et pourtant tend un piège des plus infâmes par la même occasion.

Car c'est ce que représente la dame de glace, elle veut faire tomber ce pouvoir, cet égoïsme centré sur une seule personne ne comprenant pas ses fonctions. Sur un enfant incapable de voir autre chose que son épanouissement personnel. Mais la faute à qui après tout ? Ne serait-ce pas à cause des œillères dorées d'un certain grand prêtre tombé dans sa propre ombre dite "salutaire" ? Alors elle manipule, pour un plus grand bien, car elle est une femme, elle n'a pas pu apprendre le combat au corps à corps, elle n'a eu aucune occasion de savoir se défendre physiquement. Mais, en contrepartie, elle a développé son intellect dans ce but, celui d'un jour pour battre les épées par la simple puissance de l'esprit. Ses doigts jouent sur le piano avec une grâce infinie comme elle avance ses pions avec une certaine aisance. Ce calme, c'est sa plus grande force tout comme sa faiblesse la plus magnifique.

Mais ce que cherche la sorcière blanche, au final, c'est une égalité, un besoin violent de justice. D'une soif. L'humanité se doit d'avoir la possibilité de pouvoir choisir.
Néanmoins, pourquoi vouloir rester droite et franche ? Depuis quand, cette méthode a-t-elle porté des fruits ? Elle n'est pas dupe. Les faces à faces de guerriers, aussi beaux et respectables soient-ils ne sont pas pour elle. Les hommes ne méritent pas de pitié. Les ennemis doivent être abattus avant même de pouvoir déposer leurs pions sur l'échiquier, ainsi est la volonté du vent du nord.

Car elle ne pense pas que l’assistanat soit pour autant une bonne solution non plus. Pour qu'une personne veuille obtenir du pouvoir, il faut qu'elle le mérite. Elle ne pense pas que les êtres se lamentant méritent le dit pouvoir. C'est pour cela, qu'elle essaye de s'avancer vers l'empereur. Elle veut savoir, elle a besoin de voir si il est digne de cette position mais elle marche sur des charbons ardents.

Alors, c'est à cause de cela qu'elle est juge impartiale, qu'elle n'agit qu'en fonction de ses besoins. Elle est capable de choses jugées immorales, cruelles. Mais cela n'est pour avancer vers un bien commun.
Car on ne l'obtient pas avec de belles paroles, avec de l'honneur, mais par les voies vicieuses. Elle aime l'humanité mais trouve sa nature profondément distordue et impie. Les prêtres ne sont que fanatiques intolérants, les scientifiques des imbéciles ne comprenant pas la portée de ce qu'ils développent et les guerriers tout juste bons à obéir sans réfléchir. Et pourtant... Elle les invite tous à sa table, elle leur sourit, tout cela pour l'image bien sûr, elle se doit d'être parfaite après tout.

C'est à cela que servent les sourires, les douceurs, les compliments et le vin. C'est une hypocrisie, oui, une hypocrisie féminine et surpuissante.



Récit d'une vie

...........ECRIVEZ ici votre histoire(environ 1000 mots)...................



Mais vous êtes qui, en fait ? ._.

    Comment avez-vous découvert le Forum ?
    - Totalement par hasard en fouillant sur internet dans le but de trouver un univers sombre, glauque et malsain.
    Avez-vous des conseils ou des remarques le concernant ?
    - Pas grand chose à vrai dire, le graphisme est une tuerie je ne peux que conseiller de le garder. Peut être rassurer ceux qui ne se sentent pas capables d'assurer entre autre ? (Ce qui était mon cas, j'en ai prit du temps avant de m'inscrire !)
    Votre Disponibilité (en moyenne) : Je suis assez souvent dispo, j'essayerai d'être là le plus souvent possible mais avec les études ce n'est pas toujours le cas, donc disons... Au moins 3 jours sur 7 et encore c'est vraiment large je pense être là bien plus souvent.
    -





Dernière édition par Kriemhild der Nibelungen le Mar 4 Juin - 20:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
₳ Philosophe ₳

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 430
♦ Messages : 185
♦ Âge du perso' : 36
♦ Fiche : Pour... MOI !
♦ Protecteur : Marquis de Hartwick
♦ Date d'inscription : 13/01/2012
♦ Age : 27

MessageSujet: Re: Kriemhild der Nibelungen - Nordic Chill - [WIP]   Dim 2 Juin - 20:00

Salut à Toi et bienvenue :)

En attendant que Tu fasses ton histoire, je passe pour dire que c'est un parfait début de fiche. Rien à redire.

Si jamais Tu as des questions, n'hésites pas à en poser. Surtout au sujet d'Überhal et des événements liés à la famille van Lähre. Tu n'as pas choisi un rôle forcément facile... Mais il t'amènera la reconnaissance de tous, s'il est effectivement pris :)

Dans tous les cas, Tu sembles clairement avoir le niveau ^^


Bonne fin de fiche à Toi,

Al'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kriemhild der Nibelungen - Nordic Chill - [WIP]   Lun 17 Juin - 20:11

(Juste un petit message pour dire que je n'abandonne pas mais qu'avec le Bac je n'aurai pas le temps de finir en temps et en heure !)
Revenir en haut Aller en bas
₳ Philosophe ₳

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 430
♦ Messages : 185
♦ Âge du perso' : 36
♦ Fiche : Pour... MOI !
♦ Protecteur : Marquis de Hartwick
♦ Date d'inscription : 13/01/2012
♦ Age : 27

MessageSujet: Re: Kriemhild der Nibelungen - Nordic Chill - [WIP]   Lun 17 Juin - 20:37

Ok ok, on attendra :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kriemhild der Nibelungen - Nordic Chill - [WIP]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kriemhild der Nibelungen - Nordic Chill - [WIP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ϩ Recensement Impérial Ϩ-