AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nemesio Ponti - Le Scribe de l'Empereur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
† Prêtre †

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 168
♦ Messages : 48
♦ Âge du perso' : 32
♦ Protecteur : The Emperor Himself
♦ Date d'inscription : 25/04/2013
♦ Age : 28

MessageSujet: Nemesio Ponti - Le Scribe de l'Empereur   Jeu 25 Avr - 18:49

Votre Carnet d'Identité

    Nom de Famille : Ponti
    Prénom(s) : Nemesio
    Surnom : Le scribe
    Âge : 32 ans
    Titre de noblesse : Si d'origine noble (peu importe votre Faction, vos ancêtres pouvaient être des nobles...)
    Province : Neveu de baron
    Faction et classe : Eglise/Prêtre
    Orientation Sexuelle : bi.
Pouvoirs :
- Respect (+) : qui lèverait la main sur un serviteur de l'Ombre ? Un fou, sans doute.
- Manipulation des ombres (+) : vous pouvez rendre les ombres tangibles et vous en servir pour attaquer, vous défendre ou déplacer des objets. Il s'agit d'une technique ancestrale, basée sur les gestes et la volonté du prêtre. Ceux qui l'exercent ressemblent à des danseurs ou des adeptes d'arts martiaux. Souvent, on donne aux ombres un aspect tranchant... Mais à chacun sa technique.
- Célébration (+) : Érudit, votre occupation principale est de propager et, surtout, maintenir la Foi de la population. Pour vous aider dans votre mission, vos aînés et supérieurs vous ont enseigné les secrets de la plupart de rituels courants de la religion. Ceci implique que vous êtes plus important que les autres prêtres (dépourvus de ce pouvoir) et que vous avez droit à un anneau en argent, symbole de votre office qui vous donne l'autorisation de célébrer des évènements religieux. Indispensable avant l'achat du 'Lieu Personnel' si celui-ci doit être votre petit temple.

Négociant : vendre n'importe quoi à n'importe qui, réduire le prix de toute chose que vous désirez acheter, faire des petits profits... Voilà tout ce que vous faites mieux que les autres citoyens d'Ishtar.



Vos opinions

Nemesio est un prêtre. Cela implique un certain nombre de choses, bien entendu. Il a depuis toujours été éduqué par l'Eglise, il partage les idées vieilles de trois siècles de la plupart de ses frère et soeurs. D'un naturel curieux, il est également un homme éveillé, ouvert à la découverte des merveilles de son siècle. S'il condamne fermement les excès de la Science, il a compris que la volonté de l'Empereur était ailleurs que dans le conservatisme absolu.

Le Scribe a eu l'occasion de subir l'influence de plusieurs grandes personnes de son temps, le défunt Haut Prêtre compris. Désormais, il côtoie Ezhekiel Ier au quotidien. Même si cette tâche n'est pas de tout repos, il l'apprécie. Son dévouement à la cause de l'Empire est sans faille. Connaissant les rouages du fonctionnement de l'Etat et de l'Eglise, il soutient l'idée de la séparation des deux. Un seul homme, fut-il un Saint vivant, n'est pas capable de gérer correctement les deux. Ainsi, Nemesio soutiendra le retour à l'ancienne situation. Ishtar a besoin d'un Haut Prêtre. Ou d'une Haute Prêtresse. Il n'ignore rien de l'héritage officieux d'Uriel D'Arken. Le fait que Suzume Zang Jian soit sa favorite n'est pas un secret. D'après le scribe, elle a toutes les qualités, la diplomatie mise à part, pour occuper le poste. Elle a son soutien discret.

Dans tous les autres domaines, Nemesio fait de son mieux pour être le plus discret possible et ne jamais contrarier l'Empereur ouvertement. Ezhekiel n'est pas la personne avec laquelle débattre. Néanmoins, il est possible de lui présenter un point de vue, sans risquer ses foudres.



Description : Qui êtes-vous et à quoi ressemblez-vous ?

L'homme dont vous lisez la présentation est avant tout discret. Cheveux et vêtements noirs, yeux gris, tête baissée la plupart du temps, parfois cachée par la capuche de sa robe. Il se fond parfaitement dans les Ombres du Palais impérial ou de tout autre endroit, où vous pourriez le rencontrer. Il parle à voix basse, parfois uniquement en murmurant. Une habitude prise lors de son travail pour l'Inquisition, où il consignait les choses qui ne devaient pas être dites à voix haute. Il l'a gardée, puisque l'Empereur apprécie d'avoir un discret aide-mémoire à portée d'oreille.

Nemesio est un jeune homme certes intelligent, mais surtout consciencieux et précis. Il a compris bien vite ne pas avoir assez de talent pour se hisser à la seule force de sa magie. Alors, il a décidé de se trouver d'autres atouts. A défaut d'être génial, il a décidé d'être bien informé. Faute d'être puissant, il se tient à l'écart et n'agit que rarement lui-même. Fidèle à l'Empire et à ses principes, il est également un érudit, avant d'être un combattant. Sans détenir une connaissance exceptionnelle, il a eu la chance de recevoir l'éducation plus que correcte, au sein de l'Eglise. Rien ne le différencie d'un autre prêtre de son rang. Il n'est ni plus fort, ni plus sage que la moyenne.

La seule véritable différence est qu'il échappe partiellement à l'autorité de l'Eglise et du Conseil des Grands Prêtres, se plaçant sous la tutelle directe de l'Empereur.



Récit d'une vie


Avant tout, Nemesio Ponti se distingue par le fait qu'il est ordinaire. Taille moyenne, corpulence également. Toute sa vie, il a fait de cela une sorte d'atout. Deuxième enfant sur trois, il était celui qu'on remarquait le moins. L'aîné avait droit à toutes les responsabilités et le modeste héritage de la famille, la benjamine était la délicieuse petite dernière, aimée et choyée par tous. Lui... Il était là.

C'était donc tôt, à l'âge de huit ans, et par commodité, qu'il fut envoyé au monastère le plus proche pour y faire sa formation d'ecclésiastique. Une décision parentale, unilatérale, qu'il accepta avec un certain fatalisme. Ce n'est d'ailleurs qu'à partir de ce moment-là qu'il commença à s'intéresser au monde d'en-dehors de la maison familiale et la petite ville marchande, comme des dizaines d'autres. Le monastère fut le premier endroit qui ne soit pas banal, même s'il n'en était qu'un parmi d'autres, en Province. Mais il avait une bibliothèque, des cours et la magie.

La magie a fasciné Nemesio, dès le premier jour où on lui en expliqua les bases les plus fondamentales. On ne lui découvrit qu'un talent modéré pour ce domaine, mais c'est lui qui fit la différence entre son entrée au clergé et celui à l'Inquisition. Voire un retour définitif à la maison dans l'espoir d'un mariage vain. Comme beaucoup de prêtres et prêtresses de l'Ombre, Nemesio doit donc presque tout à l'Eglise.

Bien entendu, un environnement aussi compétitif exige de se démarquer un minimum. Eh bien, dans le cas de notre homme, ce n'est pas tout à fait exact. Sa discrétion, doublée d'une minutie remarquable dans le travail, pourtant banal, accompli, lui a valu sa bague en argent. Pas de duels éclatants, pas de complots dans le dos des rivaux, pas de maître et protecteur omnipotent. Le travail et l'application, accompagnés d'une fidélité sans faille qui lui a valu un transfert à la Capitale, encore sous la Régence assurée par le Haut Prêtre assassiné.

Nemesio n'étant pas un grand orateur, ni un prêcheur particulièrement convainquant, il se rangea à l'avis de ses supérieurs et devint scribe, toujours au service de l'Eglise. Sa minutie se vit appréciée, comme toujours. Dépositaire de la mémoire et d'une grande partie du savoir de l'Empire, l'Eglise se devait de compter dans ses rangs des gens comme lui. Ainsi, le jeune Ponti continua son travail, noircissant d'encre des volumes entiers, recopiant et prenant des notes. Lorsqu'il fut promu au rang de prêtre supérieur, on l'affecta au service du bras armé de la Foi. C'est là qu'il tissa des liens avec des gens qu'il valait mieux ne pas avoir pour ennemis, tout en demeurant à leur service. L'Inquisition avait toujours eu besoin d'ordre dans sa documentation, d'informations et de gens capables de parcourir les papiers rapidement pour y retrouver l'essentiel. Nemesio était de ceux-là.

Puis vinrent les deux grands chocs du siècle. La mort du Haut Prêtre fut un traumatisme pour toute l'Eglise, même pour beaucoup de ses opposants. Ces derniers croyaient sans doute que nul ne pouvait attenter à la vie d'un homme aussi puissant et redouté. Si ceux qui attendaient sa mort furent surpris, Nemesio, comme beaucoup d'autres, crut voir son monde s'écrouler autour de lui. Mais rien de tel ne vint. L'Empereur prit les choses en main et ce malgré son chagrin et la catastrophe des Bas-Fonds. Une catastrophe dont le Scribe connaissait bien sûr la raison.

Il semblerait que l'ont ait trouvé personne d'autre que lui qui veuille se soumettre à la présence permanente du souverain mégalomane et colérique. Aucun Grand Prêtre ne tenta de s'approcher de lui et Nemesio était le candidat idéal pour le poste. Il ne provoquerait jamais la disgrâce de l'Empereur et il ne pouvait pas être vu comme une menace pour Suzume. Cette dernière, bien que simple prêtresse, était une meurtrière réputée. Personne ne désirait faire croire qu'il tentait de lui voler sa place au sommet de la hiérarchie. Ainsi, la petite ombre aux cheveux noirs sert l'Empereur et assure le poste d'Intendant, bien que le titre ne lui ait pas été attribué. Probablement par rancune du monarque à l'égard de la jeune femme. Nemesio n'est pas près de commettre les mêmes erreurs et s'opposer à son souverain. Un souverain au Nom duquel, il exerce une large autorité sur l'Empire. Ezhekiel est un jeune homme certes brillant, mais très instable. Sa concentration et sa patience ont des limites. Ainsi, c'est son Scribe personnel et la Maîtresse Architecte qui prennent un grand nombre de décisions de concert avec le Duc-Commandant. Souvent, grâce à leurs occupations bien déterminées, ils oeuvrent séparément, chacun faisant son travail de son côté.

Cette méthode est la préférée du prêtre qui peut ainsi rester discret, comme il l'a toujours fait. Il a sa part des faveurs impériales, sa part de pouvoir et donc de sécurité. Il débarrasse Ezhekiel de ce qui l'ennuie, alors que les deux autres ministres offrent à l'Empereur la possibilité de réaliser ses rêves de gloire. Un arrangement parfait. Ou presque. Parmi les corvées qui lui sont déléguées, Nemesio retrouve souvent les audiences de moindre importance et autres rencontres politiques. Faute d'existence du Sénat, Nemesio doit parfois négocier avec les représentants informels de certains Gouverneurs mécontents.

Et il accomplit ses devoirs avec humilité, oeuvrant toujours pour ce qu'il considère le bien de l'Empire et celui de l'Empereur. A terme, il ne craint ni pour son poste, ni pour le reste de son avenir. Partisan d'un Empire fort, il soutient tant Suzume qu'Ezhekiel, ce qui fait de lui un homme bien entouré. Bien que toujours assez ordinaire...



Mais vous êtes qui, en fait ? ._.

    Comment avez-vous découvert le Forum ?
    - DC.
    Avez-vous des conseils ou des remarques le concernant ?
    - Je veux que Raph crève. Sinon, tout baigne.
    Votre Disponibilité (en moyenne) :
    - Grande



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nemesio Ponti - Le Scribe de l'Empereur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ϩ Recensement Impérial Ϩ :: Validées-