AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grégory Ixart ou "Vive la science 8D"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ʘ Médecin ʘ

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 651
♦ Messages : 146
♦ Âge du perso' : 0
♦ Fiche : L'élégance et la démence
♦ Date d'inscription : 24/06/2010
♦ Age : 28

MessageSujet: Grégory Ixart ou "Vive la science 8D"   Jeu 24 Juin - 0:54


    Nom de Famille :: Ixart
    Prénom(s) :: Grégory
    Surnom :: On ne m'appelle que très rarement ou si on ose le faire ce sera sous mon titre et rien de plus.
    Âge :: Physiquement dans la vingtaine... mais vous en pensez quoi ?
    Titre de noblesse :: Si d'origine noble (peu importe votre Faction, vos ancêtres pouvaient être des nobles...)
    Province :: Vicomte
    Orientation Sexuelle :: Très bonne question, qu'en pensez-vous ? Personnellement je touche un peu à tout. Que sa bouge ou pas, que sa respire ou le contraire je m'en moque. Le plus important c'est que ce soit intéressant.

Pouvoirs ::
- Soins :: Accessoirement, ce sont les médecins qui peuvent amputer, recoudre, concocter une potion contre des maux divers... Si vous leur faites confiance.
- Graine de Folie :: Outre le fait qu'on vous trouve déséquilibré, votre esprit est bien trop complexe pour qu'un noble puisse y farfouiller. Vous êtes insensible à tous les pouvoirs mentaux.
- La 'Villa' Ixart est mon domaine. Un endroit peu commun et peu invitant, spacieux et possédant un bon terrain, doté de multiple pièce bien souvent plonger dans la noirceur entourer de plantes et d'arbres non entretenue... un endroit plutôt lugubre et peu visité.
- L'Électricité, le corps humain est impressionnant, savez vous qu'il peut produire de l'énergie physique ?



    Faction :: ʘ Science
    Classe :: Médecin, on coud et découpe, on recolle et arrache... un pur plaisir.
    Orientation Politique :: Bien honnêtement, je n'en ai rien à faire de tout ça. Je ne me sens aucunement concerné par ses théâtres belliqueux et si nous, les médecins, recevons l'appui de l'Empereur il n'y a aucun problème. Il va de soi que tout ceux qui s'oppose à la science ne mérite pas d'être prit en considération ce qui inclus l'Église et ses propos Anti-Progrès. La science n'à jamais fait de mal à personne ! Enfin... Pas pour ceux qui l'applique.
    Heureusement que l'Empereur est celui qui a le dernier mot sur l'histoire et que ce denier est du coté de la science, car sinon il y aura longtemps que ce Haut prêtre nous auraient enfermé pour diffamations contre les principes de son Église. Mon point de vue vis-à-vis la religion n'est en aucun cas dans la servitude. Les hommes de science n'ont que faire de ces principes moraux se basant sur une idéologie toute créée et loin d'être prouvé. Je ne suis pas contre mais je ne suis pas une brebis.



    Physique :: D'ensemble, ont dit de moi que je suis élégant, mes tenues de sortie sont soignés tout comme le reste de mon apparence. Je suis fin, mince, élancé on pense même que sous mes vêtements la peau me colle aux os. Mais pour ça, il faudrait qu'une tierce personne ose m'enlever ma chemise. J'offre une belle image de ma personne. Les apparences en société ne manque pas d'importance. C'est pourquoi il est important de savoir se tenir et se vêtir convenablement. Il va de soi que même lorsque je suis chez moi je garde cette classe, car ne sait-on jamais si un invité viendrait à ma porte ?
    Comme je ne sort que très peu, ma peau est si pâle qu'elle rendrait jalouse n'importe quelle demoiselle de la haute noblesse.

    Peu de gens osent m'approcher autant mais tout le monde remarque le bandeau à mon oeil droit en préférant ne pas poser de questions et ce concentrant dans le bleu ciel du second. Un visage jeune portant un regard vif entre la folie et l'intelligence. Un petit nez pointu et de fines lèvres légèrement rosé. Rien ne viens tâcher mon visage si ce n'est qu'un petit sourire à faire pâlir les plus courageux.
    Ma chevelure brune semble courte mais à l'arrière, retenu par un ruban, il y a une longue et fine mèche de cheveux. L'avant quant à lui, est plutôt court. Il se divise en deux pour dévoiler l'un de mes yeux et cacher le bandeau.
    Suivant la courbe de mon cou délicat se tient tout le reste. Des épaules frêles mais capable de supporter le poids mon statut, des bras longs, de petites mains fines et des doigts agiles. Si je ne serais pas constamment vêtu comme un homme il serait aisé de se méprendre sur mon sexe. Se faire passer pour une femme est un jeu d'enfant, ceci dit ce jeu s'adresse d'avantage aux adultes... mais soit !
    Personnalité :: Il va s'en dire que je ne suis pas comme les autres.
    Sur moi, les rumeurs vont de bon train et je ne les empêches aucunement de circuler. Ça ne me touche pas vraiment et à vrai dire, ça m'amuse ! Les gens n'ont qu'à penser ce qui leurs plaît. S'il veulent voir en moi un psychopathe, soit ! S'ils veulent me parler qu'il en soit ainsi ! Mais qu'ils ne viennent pas foutre en l'air mon existence ! Sinon je me verrais obligé d'approuver les rumeurs... heh heh heh !

    Généralement, je suis quelqu'un de distingué qui possède un grand raffinement et un bon sens de la répartie. J'ai horreur de parler pour ne rien dire mais pourtant il m'arrive de le faire quelque fois même si cela m'irrite grandement. Je préfère de loin répondre de la manière dont il me plait, peu importe la réaction de la personne qui perçoit mes paroles. Je ne me priverais pas d'être acerbe s'il m'en prend l'envie, ni d'être mielleux si j'en ai le besoin. Cette attitude me met dans la marge un peu trop souvent. Bien que je reçoive des invitations et que je mis présente, il n'y a quasiment personne pour me faire la conversation... ce qui est parfois fort ennuyant et loin d'être pratique.

    J'avoue aimé les belles choses mais que ma vision de la beauté est parfois faussé comparé à la normale... Disons que pour moi il n'y a pas que les apparences qui compte et que je vois de la beauté là où il n'y en a pas... J'adore les déformations physiques et je ne m'en cache pas mais il va de soit que je ne refuse pas la beauté conventionnelle. Si certains sont dégoûté moi, au contraire, je suis fasciné.

    Même si moi-même je suis curieux, je n'aime pas que les autres viennent fouiller dans mon jardin secret. Certes, il m'arrive de m'en amuser mais si cela va trop loin je ne me priverais pas de les en avertir. Je n'aime pas tellement non plus les hommes et les femmes de l'Église, tout comme eux me regardent d'un mauvais oeil. Je préfère les éviter que les affronter, loin de moi l'envi de les laisser avoir raison, cependant je n'ai pas le besoin de me faire traiter de fou en plein visage.

    Pour le reste, j'apprécierais bien une rencontre autour d'une tasse de thé devant un bon foyer. Qu'en pensez-vous ? N'est-ce pas la manière la plus simple de faire connaissance ? Non ? De toute manière, je ne vous en donne pas le choix.




Je suis persuadé que vous vous posez LA question. Qui suis-je ? Suis-je un homme doté d'une jeunesse éternel grâce à un élixir miracle ou le fils de ce dernier ?
Je ne puis vous révéler ce détail, sinon il n'y aurait plus de mystère et donc pas de plaisir. Comment diable vais-je devoir vous conter mon histoire dans ce cas ? C'est une bonne question qui demande réflexion.

En fait, ma vie n'a commencé que lorsque je suis arrivé à la Villa Ixart avec une lettre signé par un homme désigné comme étant mon père. Suis-je cet homme ? Aurais-je perdu la mémoire ou encore la tête ? Dans tout les cas, je suis là et je suis le maître de la demeure. Je poursuis les recherches déjà entamés me souciant peu du nombre de mes victimes, tout comme cet homme que j'imagine être mon père.

Si je vous disais que je suis l'homme qui était présent lorsque la Science reçu la bénédiction impériale ? Alors ma vie ce sera passé comme telle...

Ixart, Vicomte
Né d'une famille bien nantie, de parents unis par une relation purement professionnel et monarchique, je puis vous dire avoir été fort chanceux. Une mère silencieuse mais attentionnée ainsi qu'un père passionné par le corps humain et toutes ses facettes.
Mon éducation fut stricte, il va s'en dire que je me devais d'être au pas et à l'heur lorsque le repas se donnait et que chacune de mes leçons soient apprises sur le bout de mes doigts.

La gouvernante qui s'occupait de moi avait été bien informée des attentes de mon père et les respectaient scrupuleusement. Ma mère, elle, n'avait aucune exigence quant à mon élevage, préférant s'enfermer dans la bibliothèque tout les soirs sans un mot. À croire qu'elle était muette ! Mais pourtant, cette femme m'offrait des mots doux de temps à autre pour me donner le sentiment d'être aimé.
Je n'étais pas un mauvais enfant, en fais, j'étais assez particulier si l'on peu dire. Bien sur en présence de mes parents j'étais un ange et je rapportais toujours des notes au dessus de la moyenne dans tout les domaines mais j'avais parfois d'étranges comportements disaient-ils.

Pourquoi est-ce étrange de vouloir ouvrir une grenouille ? Après tout, mon propre père qui était un vrai férus du corps devait bien comprendre, non ? Pourtant, on me réprimandait quant à mon désir d'en apprendre plus à mon tour. Pourtant... ce qui choqua mon enfance fut cette journée, celle où j'avais atteint ma majorité...
La nuit était tombé depuis bien longtemps mais cette fois je ne trouvais pas le sommeil. Ce n'était pas la première fois que je me réveillais au beau milieu de la nuit, seulement, cette fois... Je ne pu simplement me rendormir comme j'aurais du le faire. Pour me changer les idées j'avais eu la fabuleuse initiative d'aller me chercher un livre. Une lumière, entre les reliures attira mon attention alors que la pièce était plongé dans les ténèbres. Curieux, je m'en approcha, trop assoiffé de connaissance je plongeais mon regard entre les deux rangés de livres pour y découvrir un détail choquant mais tellement... fascinant !

Le corps humain, ouvert sur une table... Visible grâces aux nombreuses chandelles. Une femme assurément. Avec une chevelure crasseuse et un visage rongé par la faim. Ce qu'elle pouvait être belle. Complètement épris de cette vision j'ai poussé une exclamation ressemblant a de la jouissance. Elle semblais si seule... il n'y avait donc personne ? J'ai écarté la bibliothèque pour y entrer discrètement et m'en approcher. Je sentais son coeur battre et sa respiration lente. Comment faisait-elle pour être encore en vie alors que son ventre avait une ouverture béante en son centre ? Mes doigts se glissèrent sur sa chaire et s'arrêtèrent aussitôt qu'une voix m'interpella. Non celle de la femme mais une voix terriblement familière... Mon père ?! Que faisait-il là ? Était-ce lui qui avait fait de cette personne un sujet d'expérimentation ?! Silencieusement, mon paternel me rendit un instrument qui semblait être un très petit couteau et me demanda de poursuivre...

C'est ainsi que je devins son élève. Quand j'y repense j'en ai encore des frissons ! Cette nuit avait été l'une des plus mémorables de mon enfance ! À sa mort, je n'ai aucunement cessé de croire en cette "science" comme il l'appelait et ce au détriment de ma mère qui me voyait sombrer dans cette folie. Elle devint d'ailleurs l'un de mes sujets lorsqu'elle en vint à perdre la raison et vouloir me tuer. Ces pratiques étaient maudites, interdites et destructrices... mais pourtant vint un jour où la cour Impériale reconnue les bienfaits de la Science !
Je ne perdis pas de temps pour montrer tout ce que j'avais appris afin d'en faire profiter les autres, afin d'être reconnu en tant que médecin. Seulement, on me chassa... et me jeta des pierres alors que j'avais trouver la chose la plus fantastique qui soit !

Je du me retirer, partir au loin. J'ai laissé des indications a mes domestiques puis j'ai disparu du jour au lendemain. Ces gens n'allaient certainement pas m'attraper et m'enfermer, ils n'allaient certainement pas m'égorger et me tuer au nom de leur Église.

Mais, si au grand contraire, cet homme n'était pas moi et que je n'étais pas lui... Mon histoire serait ainsi...

Grégory Ixart, L'héritier.
Je ne suis pas né dans la richesse ni dans l'abondance comme mon père l'aurait désiré. Nous étions une petite famille très discrète. Ma mère nous quitta bien assez tôt que je n'ai qu'un très vague souvenir de son visage. J'ignore la raison qui la poussée à partir sans un mot, sans même nous aviser de son départ. Mon père ne montra aucune émotion et nous avons continués notre vie à deux sans se poser d'avantage de questions.

J'étais bien souvent confiné à l'intérieur et lorsque venait le temps de mettre le pied dehors, je devais porter une grande cape afin de voiler mon visage et le reste de mon corps. Mon père me disait souvent qu'il était primordiale que personne ne nous remarque et que si jamais ils venaient à être découverts, notre vie telle que nous la connaissons partira en vrille. Alors je suivais à la lettre tout les dires de cet homme. Il m'éleva difficilement mais m'inculqua d'innombrables manières. Il disait avoir été Vicomte et que je le serais aussi lorsque j'en aurais l'âge et que de ce fait, je me devais d'agir comme tel.

J'avoue avoir eu une enfance étrange. Une enfance qui tissa mon esprit dans la toile de mon père. Il était mon professeur, mon mentor. Il m'initia à la science et toutes ses facettes... Selon lui, j'ai eu la même réaction que lui lorsqu'il avait mon âge. La vue d'un corps humain dénudé et ouvert ne me choquait pas. Certes, j'ai été surpris sur le coup et peu à peu je mis suis ouvert, fasciné et curieux.

Il disait que j'étais l'assistant idéal, l'élève le plus dévoué et le fils le plus digne de son nom. Nous étions réellement en marge de la société mais pourtant j'avais toutes les connaissances d'un homme normal dans cette société. Je savais tout ce qu'il y avait à savoir sur les petites Party, sur les convenances, sur les femmes et les hommes... comme si je n'avais jamais été à l'écart.

Une fois prêt, père me signa une lettre en me sommant de récupérer la Villa et d'y vivre comme un Vicomte le ferrais, comme je le devais depuis si longtemps. C'est ainsi que j'en suis arrivé à vivre dans la demeure Ixart, théâtre de bien des massacres, scène de bien des rumeurs... Un endroit qui me plait et qui me va comme un gant.

C'est alors que je me pose la question, qui suis-je réellement ? Dans le fond, cela ne requière que très peu d'importance puisque, comme cité plus haut, je ne suis véritablement moi-même que depuis que je suis arrivé à la Villa Ixart.


Hors-rp

    Comment avez-vous découvert le Forum ?
    - Par un top-site, je ne saurais dire lequel.
    Avez-vous des conseils ou des remarques le concernant ?
    - Nope
    Votre Disponibilité (en moyenne) ::
    - Every day ! Sauf cas particulier (Très rare)



Dernière édition par Grégory Ixart le Mer 12 Jan - 1:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mort(e) tragiquement

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 620
♦ Messages : 2351
♦ Âge du perso' : 35
♦ Fiche : It's me, Uriel !
♦ Protecteur : The Emperor Protects !
♦ Date d'inscription : 27/03/2010
♦ Age : 27

MessageSujet: Re: Grégory Ixart ou "Vive la science 8D"   Jeu 24 Juin - 5:39

Wooohouuuu !

Bienvenue à Toi, cher Grégory. Je vois que c'est à merveille que Tu as saisi le personnage, rien ne t'échappe. Tel que Tu le décris, il est exactement comme dans mon imagination, raffiné, mystérieux et affreusement malsain. J'adore.

Il va de soit que Tu seras très rapidement validé, il n'y a aucune erreur de contenu.

Je me permet, néanmoins, de faire une remarque (d'ordre secondaire, mais tout de même...) Le nombre de fautes d'orthographe est tout de même important. J'ai l'impression que Tu n'as pas eu le temps de relire, la plupart de ces fautes étant issues d'un manque d'attention (j'en fais pas mal aussi, quand j'écris vite surtout que je déteste relire... Mais la fiche c'est la fiche ^^).

Si j'ai bien compris Tu seras absent deux jours (aujourd'hui et demain). Aucun soucis. Je te réserve le personnage, Tu l'as trop bien senti pour que quelqu'un puisse faire mieux. Une fois que Tu reliras à tête reposée (et pas à 3h du matin, peut-être ? XD), je te validerai avec joie ! Et une joie bien glauque en plus.


On t'attend avec impatience (je vais déjà te créer ta Villa).

A très bientôt.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberumarbitrium.net

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 739
♦ Messages : 876
♦ Âge du perso' : 18
♦ Fiche : Jeune Prince Imprévisible
♦ Protecteur : Uriel D'Arken, son mentor et l'entièreté de la Garde Impériale
♦ Date d'inscription : 27/03/2010
♦ Age : 27

MessageSujet: Re: Grégory Ixart ou "Vive la science 8D"   Jeu 24 Juin - 7:31

Bienvenue à Toi \o/

Je pense qu'Uriel a tout dit. J'aime beaucoup ta fiche, ça promet d'être intéressant ._.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ʘ Médecin ʘ

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 651
♦ Messages : 146
♦ Âge du perso' : 0
♦ Fiche : L'élégance et la démence
♦ Date d'inscription : 24/06/2010
♦ Age : 28

MessageSujet: Re: Grégory Ixart ou "Vive la science 8D"   Sam 26 Juin - 0:39

He bien voilà ^^ un gros merci pour votre accueil ♥
J'ai réviser ma fiche du mieux de ma connaissance et cette fois pas aux petites heures du matin :P

Ça me fais plaisir que vous aillez appréciés la lecture malgré les fautes ^^' et je suis bien heureuse d'avoir si bien saisie l'image que vous aviez de Grégory.

En espérant qu'il ne reste pas autant de fautes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mort(e) tragiquement

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 620
♦ Messages : 2351
♦ Âge du perso' : 35
♦ Fiche : It's me, Uriel !
♦ Protecteur : The Emperor Protects !
♦ Date d'inscription : 27/03/2010
♦ Age : 27

MessageSujet: Re: Grégory Ixart ou "Vive la science 8D"   Sam 26 Juin - 7:41

Eh bien parfait.

Je vais juste te demander de bien relire tes RPs futurs, mais sinon, c'est vraiment impeccable. Bravo !

Tu es validé, mon petit Grégory.

Bon jeu et bienvenue parmi nous !

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberumarbitrium.net
ʘ Médecin ʘ

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 651
♦ Messages : 146
♦ Âge du perso' : 0
♦ Fiche : L'élégance et la démence
♦ Date d'inscription : 24/06/2010
♦ Age : 28

MessageSujet: Re: Grégory Ixart ou "Vive la science 8D"   Mer 12 Jan - 1:20

Mise à jour effectuer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mort(e) tragiquement

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 620
♦ Messages : 2351
♦ Âge du perso' : 35
♦ Fiche : It's me, Uriel !
♦ Protecteur : The Emperor Protects !
♦ Date d'inscription : 27/03/2010
♦ Age : 27

MessageSujet: Re: Grégory Ixart ou "Vive la science 8D"   Mer 12 Jan - 8:32

Noté \o/

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberumarbitrium.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grégory Ixart ou "Vive la science 8D"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Grégory Ixart ou "Vive la science 8D"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ϩ Recensement Impérial Ϩ :: Validées-