Partagez | 
 

 Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Lun 7 Mai - 17:02

Ses matinées libres, Anya aimait à les passer à la salle d'entrainement. Ainsi, elle pouvait s'entrainer tranquillement et n'avait pas la désagréable impression de perdre son temps en se prélassant au lit. Certains soldats en profitaient mais elle ressentait ce besoin de toujours donner le meilleur d'elle-même et donc, de progresser toujours plus. Le matin était véritablement un moment parfait pour pratiquer son plus gros point faible : le tir à l'arc. Cette arme demandait beaucoup de concentration mais le problème ne résidait pas vraiment ici pour la jeune femme. Ses difficultés se trouvaient surtout au niveau du fait que les quelques mouvements étaient complètement différents de l'épée. Certes, la lance et d'autres armes avaient des déplacements et des fonctions qui divergeaient de son équipement préféré mais, il s'agissait tout de même d'un objet dans sa main qu'elle tenait fermement et qui demandait d'utiliser son corps aussi. Pour l'arc, elle ne devait presque pas bouger. Figée, elle tentait toujours de respirer calmement avant de tirer ses flèches. Autant dire, que sa vitesse s'en trouvait fort réduite et qu'elle mettait un certain temps à enchainer plusieurs projectiles. Même après ces deux années, elle avait toujours du mal. En vérité, ce fut la dernière arme qu'elle découvrit étant donné qu'il s'agissait de l'une des plus éloignées de son armement de base. La différence ne la faisait tout de même pas discréditer les archers, bien au contraire, elle les observait et essayait d'apprendre d'eux. Malheureusement, elle se trouvait rarement au niveau des archers, ces derniers étant plutôt des soldats attaquant de haut ou de loin tandis que les spadassins - au sens premier du terme - restaient les pieds sur terre au plus près de l'action.

Parcourant les couloirs de la caserne en réfléchissant déjà à la position correcte de son corps vis à vis de l'arc, la jeune soldat coiffait ses cheveux flamboyants en une tresse pour ne pas être déranger plus tard. Habituée à le faire maintenant, elle avait pris l'habitude de ne pas perdre de temps et de le faire en route. Elle finit par arriver à destination et ne doutait pas quelques personnes s'entraineraient aussi comme il en était souvent le cas. Si certains préféraient le faire le soir, d'autres appréciaient profiter du calme matinal. Une sorte de mot d'ordre s'était imposée dans cette pièce les matinées et les seuls bruits qui parvenaient à l'oreille de la rousse en général étaient ceux d'épées s'entrechoquant ou de flèches traversant la distance entre le tireur et la cible ou d'encore d'autres outils de combat. Les rires ou les plaisanteries n'avaient pas lieu d'être pour ne pas perturber la concentration des autres. Cela aurait pu être un bon entrainement que d'avoir une multitude de bruits autour mais ce n'était pas le mieux pour simplement pratiquer ses mouvements.

Pénétrant dans la salle, le son d'une flèche filant dans l'air attira son oreille. Un homme se trouvait du coté du tir à l'arc et sans bruit, elle s'approcha pour attraper un équipement. Ses yeux alternaient entre le soldat et le chemin devant elle pour éviter de se prendre un mur ou de trébucher. Il ne faisait aucun doute qu'il s'agissait là d'un très bon archer et Anya se surprit presque fascinée devant ses mouvements. Son cerveau fit vite le lien cependant et elle se dit qu'une occasion pareille ne se présenterait pas tous les matins. Attrapant un arc et quelques flèches, elle se mit à quelques pas de lui, attendant qu'il finisse son tir sans le gêner dans le silence le plus total. Le projectile fusa et vint atteindre sa cible en son centre. Rapidement, avant qu'il ne puisse en attraper un autre, la jeune rousse sauta sur l'occasion.

"Excusez moi..."

S'approchant un peu plus, elle se mit à côté de lui avec une légère hésitation sur la suite de ses propos et ajouta une sorte de semi-révérence en voyant une insigne indiquant son grade de Sergent, avant de reprendre.

"Sergent. J'ai quelques problèmes avec le tir à l'arc et, si cela ne vous dérange pas, j'apprécierais que vous m'expliquiez à nouveau les mouvements corrects, car il ne fait aucun doute que vous êtes un très bon archer."

Un sourire fin s'étira un peu sur ses lèvres mais son regard ambré restait sérieux et montrait son désir de véritablement apprendre de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Lun 7 Mai - 20:36

    Kyle s’était levé assez tôt ce matin-là. De toute façon, il n’avait jamais été un grand adepte des grasses matinées. D’abord, il était un ancien chasseur, habitué à se lever aux aurores et à se mettre en embuscade parfois pendant longtemps. De plus, il dormait très mal. Vu ce qu’il avait vécu, le massacre de son clan, il était sujet aux cauchemars. Donc, il avait fini par quitter le lit, un petit peu plus confortable dans une chambre de sergent mais pas assez pour lui donner envie de glander dedans toute la matinée. Pas de patrouille ou d’assignation particulière ce jour-ci, pas de folies d’Aoi a supporté, il avait donc opté pour un bon vieil entrainement, le seul moyen de ne pas perdre la main.

    Il s’était donc rendu dans la salle d’entrainement, il n’avait pas envie de sortir faire mumuse avec les mannequins d’entrainement du champ extérieur, il était en salle, il travaillait les fondamentaux, histoire de bien revoir les bases, le positionnement entre autre. Et puis, il faudrait aussi qu’il change la corde, alors le temps de bien la régler aussi.

    Rares étaient ceux qui, de nos jours, appréciaient encore les archers. Les adeptes des armes de corps à corps les jugeaient lâches et déloyaux. Pour les hommes comme Kyle, ce n’était que l’expression d’une frustration, en effet, qu’y a-t-il de pire que de se retrouver avec la mort prête à vous faucher sans pouvoir contre-attaquer ? Une fois sur une hauteur, Kyle avait le pouvoir de faire s’abattre la mort avec facilité ou du moins, forcer les ennemis à se terrer sans pouvoir agir.

    Certains aussi pensaient qu’à un âge où la technologie avançait, l’arc devenait archaïque. Mais il ne fallait pas renier les classiques ni les siècles d’utilisation d’une arme qui restait mortelle. Bien taillé et bien utilisé, la force de pénétration d’une flèche restait conséquente et perçait encore un bon paquet de protection.

    Enfin bref, notre homme s’entrainait tranquillement quand une voix féminine l’aborda. Coup de bol, ce n’était pas l’autre furie fangirl du duc-commandant. C’était une belle rouquine, à la tresse de feu, aux yeux ambrés. Cette femme dégageait beauté, prestance et force, une combinaison redoutable pour vaincre l’ennemi ou faire tourner des têtes. Elle s’adressa à lui poliment et il se contenta de sourire pour la mettre à l’aise.

    Mais je vous aiderais avec plaisir si c’est ce que vous souhaitez. Mais excusez-moi, j’en oublie les bonnes manières. Je m’appelle Kyle… Kyle Lightarrow. Puis-je avoir le plaisir de connaitre votre nom mademoiselle ? D’ailleurs, êtes-vous nouvelle ? Je ne me rappelle pas vous avoir croisé encore.

    Mais bon, les gardes étaient nombreux, il était loin de tous les connaitre. Seulement une telle demoiselle, elle ne passait pas inaperçue, Peut-être que comme Aoi, elle revenait d’un avant-poste éloigné. Enfin bref, elle lui dirait bien.

    Alors, dites-moi. Quel est votre soucis avec l’arc ? Que puis-je faire exactement pour vous ?

    Oui, des problèmes avec l’arc, c’était trop vaste, si elle pouvait un petit peu mieux s’expliquer, il pourrait mieux l’aider à progresser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Mar 8 Mai - 17:43

Avec une distance si courte les séparant, Anya ne pouvait que voir la différence de taille plutôt impressionnante entre eux. Leurs hauteurs respectives semblaient plutôt adaptées à leurs armes. Cela avait frappé la jeune rousse mais les archers semblaient souvent élancés. A l'inverse, les spadassins, ne nécessitant pas une telle taille et ayant surtout besoin de mouvements rapides et vifs ainsi que de la force dans les bras pour tenir leur épée, étaient moins grands et plus robustes physiquement, ou du moins donnaient-ils cette impression.
La tête légèrement levée vers le haut pour être capable de voir son visage, elle l'écoutait. Kyle Lightarrow... Son nom ne lui disait pas grand chose. Certes, elle avait peut-être entendu quelques parts, il s'agissait d'un Sergent après tout donc ça ne serait pas surprenant mais s'il était archer, cela expliquait aussi qu'elle ne le connaisse pas véritablement - et ne l'ai donc pas reconnu - et réciproquement. Nouvelle ? Cette demande lui arracha un sourire car visiblement, l'atmosphère ne se devait pas d'être trop tendu ce matin. Ils s'entrainaient mais ils pouvaient aussi se montrer agréables et souriants. Sa concentration n'en serait pas affectée lorsqu'elle en aurait besoin.

"Je m'appelle Anya Litovski et cela fait deux ans que je suis ici. J'ai été affecté à la garde du palais mais comme je combats à l'épée, c'est normal que nous ne nous soyons pas croisés.

Depuis combien de temps était-elle dans la garde du palais et ses environs ? Elle ne se souvenait pas vraiment. Le temps passait comme un flèche justement et grâce à son titre de baronne, elle s'était rapidement retrouvée là. Sa réponse, dans tous les cas, s'était faite sur un ton assez doux et poli alors qu'elle gardait un sourire sur ses lèvres. La jeune femme appréciait le fait qu'il accepte de l'aider et savait qu'elle ne pourrait en tirer que du positif. Oser le déranger paierait peut-être plus tard.

"Les positions m'ont déjà été expliquées et je pense les avoir compris mais mes flèches n'atteignent pas la cible avec une précision qui me semble suffisante et je suis très lente pour me mettre en place."

Pour illustrer ses propos, elle attrapa son arc et commença à se mettre en position.

"Je vous montre comment je fais, ça sera plus simple à mon avis."

En effet, expliquer avec précision où se trouvaient ses problèmes n'était pas aisé, d'autant plus qu'elle ne pouvait se voir lorsqu'elle tirait. Même en se mettant à coté d'un miroir, cela serait fort difficile car elle devrait pouvoir viser et se regarder, ce qui était tout simplement impossible.

L'arc monta alors qu'elle tendait le bras face à la cible, se tenant de profil par rapport à cette dernière. Son sourire s'était tout simplement envolé et un air concentré s'afficha sur son visage. Elle mit la flèche qu'elle avait attrapé plus tôt sur l'arc, pointant son but de son index et commença à tirer un peu sur la corde. Le mouvement devait se faire près de son visage, elle le savait et faisait du mieux qu'elle pouvait pour la mettre contre sa joue. Tenant le bout du projectile entre deux doigts, elle finit par le lâcher, le laissant partir avec la corde. La flèche vint rencontrer la cible mais loin du centre... Trop loin à son goût et une grimace de mécontentement s'afficha sur son visage. Elle espérait que Kyle pourrait l'aider à trouver où elle se trompait et se tourna donc vers lui, rabaissant l'arme.

"Je crois que je bouge en fait quand je laisse la flèche partir."

Effectivement, habituée à devoir faire des mouvements de bras pour attaquer, il se pouvait que son bras gauche qui tenait l'arc avance en même temps que la flèche comme près à attaquer son adversaire. Elle avait déjà du mal à le tenir bien droit et fixe lors du lancer... Ses problèmes se trouvaient surement par là mais pas seulement, ça serait trop simple sinon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Mer 9 Mai - 17:55

    Et oui, la garde était très nombreuse, tous les gardes ne se connaissaient pas forcément non plus. Mais tout de même, deux ans, il n’avait jamais remarqué cette beauté, elle ne passait pourtant pas inaperçue. Enfin, bon, il valait mieux rester professionnel. Ce qui n’empêchait pas tout de même de se montrer poli, aimable, souriant et courtois, autant faire bonne impression non ? Il se présenta donc, elle en fit de même, précisant qu’elle était à la garde du palais, ce qui expliquait pas mal de chose.

    Je suis enchanté mademoiselle Litovski. Et oui, c’est normal que je ne vous ai jamais croisé avant. Pour ma part, je suis principalement affecté à la ville et au marché. Ma dernière affection au palais remonte au bal masqué donné par sa majesté impériale. Et encore, je faisais partie des équipes assignés aux remparts et aux caches en hauteur.

    Ce qui n’avait pas empêché toute une armée de taré de se pointer, cet abruti de Vaillant et le taré de médecin en tête de liste, sacré souvenir ce bal…

    En tout cas, vous devez être très douée, ce ne sont pas les pieds qu’on met au palais impériale. Moi, on me met au mieux au sénat, ce qui n’est déjà pas mal. Enfin bref, revenons-en à nos affaires.

    Il lui demanda donc de lui expliquer son problème. La jeune femme lui montra ses soucis avec l’arc, Kyle examina tout d’un œil critique, elle lui donna son avis, elle était loin d’être bête, elle avait déjà saisi une grande partie de son problème, elle était bouffé par ses habitudes d’épéiste. Cependant, le sergent resta souriant et reprit la parole.

    Les bases sont bonnes, la posture ca va. Seulement, ca ne suffit pas à être bon archer pour autant. Votre principal défaut n’est pas physique, il est mental. Vous pensez beaucoup trop, vous vous souciez trop de ce que vous faites. Quand vous tirez à l’épée, certes vous pensez à ce que vous faites mais vous le faites avec plus d’instinct. L’arc, c’est pareil, ca ne se pense pas, ca doit venir tout seul. Aller, on va travailler ça tout les deux, mettez-vous en position.

    Kyle colla ensuite son torse à son dos, posant ses bras contre les siens et utilisant ses jambes pour caler celle de la jeune femme. Quiconque les verrait faire trouverait que la scène avait une certaine sensualité, surtout qu’avec la différence de taille, le souffle de Kyle devait venir caresser l’oreille de la jolie rousse alors que son parfum à elle lui titillait les narines. Il l’aida à tendre l’arc, il guida son bras qui tendait la corde.

    Le truc pour ne pas bouger, c’est de contrôler votre respiration… et puis, si vous voulez atteindre votre cible, il ne faut pas penser à l’arc et la flèche. Ne regardez que la cible, que l’endroit où vous voulez que la flèche arrive… respirez… décrispez-vous un peu…

    Il guida ses doigts pour lui faire décocher la flèche, celle-ci partit et se ficha bien plus près du centre. Kyle se décolla de la demoiselle et la regarda avec le sourire.

    Vous voyez ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Mer 9 Mai - 19:36

Anya l'écoutait avec toute l'attention qu'elle était capable de donner. Elle ressemblait fort à l'élève fascinée par les dires de son professeur et pour cause, la scène était plutôt similaire. Il avait raison et elle ne pouvait qu'approuver ses dires. Lui tournant le dos, elle commença à se remettre dans sa position précédente mais fut prise d'un léger sursaut. Elle ne s'attendait pas à ce contact d'où sa réaction mais il ne la dérangeait pas plus que cela. La petite rousse sans être tactile à outrance le restait tout de même un peu. Et puis, dans tous les cas, le jeune homme faisait cela pour elle, pour lui expliquer comment mieux tirer à l'arc donc elle ne pouvait lui en vouloir. A l'inverse, elle lui en était reconnaissante et se concentrait donc plus sur sa cible, comme il lui soufflait de faire, que sur leurs corps collés l'un contre l'autre et sa respiration lui chatouillant l'oreille. Lâchant la flèche à deux, la jeune Litovski put voir avec plaisir que celle-ci avait tapé près du centre. A cette vision, un grand sourire s'étira sur ses lèvres alors qu'elle se tournait vers lui.

"Oui, merci. Je suis pas sure d'y arriver aussi bien par moi-même mais je vais essayer de moins penser... Ce n'est pas facile de ne pas réfléchir aux mouvements parce que j'ai commencé le tir à l'arc il y a peu tandis que l'épée, j'en fais depuis mon enfance. "

L'excuse se trouvait plus que valable et rien ne la forçait à faire des efforts dans les autres armes tant qu'elle en maitrisait une. Elle trouvait cependant qu'il s'agissait d'une faiblesse inacceptable pour un soldat de son rang. Elle devait être capable de toucher à tout et plus encore, elle voulait en être capable. Pour l'épée, il n'avait pas tort. Ses mouvements n'étaient plus pensés, elle agissait par réflexe maintenant mais elle doutait qu'elle arrive à le faire aussi avec l'arc. En même temps, jamais elle n'attendrait le niveau qu'elle avait à l'épée avec une autre arme, il lui faudrait des années d'entrainement et elle devrait presque perdre ses habitudes pour en apprendre des nouveaux.

Se baissant un peu, Anya attrapa une nouvelle flèche pour essayer encore. Se mettant en position, elle prit cependant la parole.

"Pour que je pense moins, nous n'avons qu'à parler en même temps. Je devrais pouvoir me concentrer sans trop de problème."

En effet, ainsi, elle ne pourrait que penser à la cible et à ses paroles pendant qu'elle tirerait. Son idée n'était pas bête, elle espérait que cela fonctionnerait.

"Alors, nous parlions de nos positions. Si je suis dans la garde du palais, c'est aussi grâce à mon titre de Baronne vous savez, il n'y a pas que le talent qui joue pour y entrer."

Même si ce dernier y était aussi pour une belle part, elle ne pouvait nier que rien d'autre n'avait joué. Cela serait mentir et à elle-même avant les autres. Puis, Anya se montrait toujours relativement modeste quant à ses capacités, n'aimant pas se jeter des fleurs. Cela ne l'empêchait pas d'avoir confiance en elle pour autant, bien au contraire.

Son regard se fixe sur le centre de la cible et alors qu'elle écoutait Kyle, elle laissa partir sa flèche. Celle-ci se planta plus loin que la précédente mais plus près que sa première. Sa technique de parler en même temps n'était peut-être pas mal et le Sergent était un bon professeur. Elle n'atteindrait pas le centre de la cible avec aisance en un jour, il ne fallait pas rêver, il lui faudrait d'autres entrainements mais elle ne pouvait tout de même pas négliger la pratique de l'épée pour l'arc. La jeune rousse ne possédait donc pas tant de temps à consacrer à cette arme mais cette matinée était vraiment parfaite pour faire quelques progrès. Les conseils du grand - et plutôt beau il fallait avouer - blond ne tombaient pas dans l'oreille d'une sourde.

Tournant la tête vers lui, fière de son tir, elle lui offrit un sourire de plus. L'ambiance mêlant concentration et détente qui régnait entre eux lui plaisait bien.

"C'est déjà plus près que tout à l'heure, vos conseils sont efficaces."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Ven 11 Mai - 9:52

    Il la sentit sursauter alors qu’il se collait à elle mais elle ne refusa pas le contact pour autant. Le sergent avait trouvé uniquement ça comme moyen de lui expliquer comment se positionner efficacement, de plus, si elle arrivait à se concentrer dans ses conditions, avec un corps contre le sien et le souffle de l’archer dans son oreille, elle ne pourrait que s’améliorer. Il l’aida donc à décocher, ce fut bien mieux, elle était souriante et commença à lui expliquer que ne pas penser serait dur pour elle car elle était plus habituée à l’épée qu’autre chose.

    La même chose de mon côté mais dans l’autre sens. Il n’y aucun mal à être spécialisé, à trop se disperser, on s’affaiblit. Je sais tenir une épée mais je suis une brêle pour être doué avec, question d’antécédents. Vous êtes une épéiste, l’arc ne sera jamais votre point fort, vous pourrez devenir assez douée pour tirer sur des cibles même en mouvement mais ne vous attendez pas à devenir une tireuse de précision, mais en contrepartie, il y a des choses que vous seule savez faire, n’en ayez pas honte.

    La jeune femme se remit en position et suggéra de parler pour ne pas trop penser.

    Ca peut le faire, mais ne pas penser, ce n’est pas oublier de se concentrer sur autant, gardez les yeux sur votre cible.

    Elle parla donc de leur affectation respective, expliquant que son poste de garde au palais venait sans doute ne grande partie de son statut de baronne. Tiens donc ? Elle était noble ? Oui, à bien y regarder, elle avait de la prestance et de bonnes manières. Cependant, il n’était pas entièrement d’accord avec elle.

    Oui, ca aide, mais je pense que vos compétences comptent. De ce que je sais du duc-commandant, il ne mettra certainement pas des boulets à la protection de l’Empereur et son palais sous prétexte qu’ils ont un titre.

    A cette pensée, la vision d’horreur de cet abruti de Vaillant effectuant la garde du palais lui vint en tête. Autant mettre une grande pancarte éclairé avec marqué « journée portes ouvertes » et envoyer des cartons d’invitations à tous les terroristes de la capitale.

    Donc, je pense que vos compétences sont prises en comptent, sinon, les simples roturiers comme moi ne décolleraient jamais du grade de simple trouffion.

    Et encore, il était à peine sergent, ce n’était pas dit qu’il grimperait plus dans la hiérarchie. Un lieutenant avait beaucoup de responsabilités et un capitaine avait autant d’importance qu’un noble. Il la voyait plutôt elle atteindre de hauts grades. Mais pour le moment, elle ne semblait pas gênée outre mesure qu’un simple roturier soit plus gradé qu’elle. Bien au contraire, elle se concentrait sur ce qu’elle faisait et se montrait même assez souriante avec lui. Malgré le sérieux de l’entrainement, l’ambiance était plus à la détente. Elle progressait à son rythme.

    Je suis heureux de vous aider. Permettez.

    Il y avait un mannequin d’entrainement un peu plus loin, recouvert d’une vieille armure. Kyle prit son arc, encocha une flèche et tira, suivit de plusieurs autre flèches qu’il aligna avec vitesse et précision, criblant le mannequin entre les failles de son armures, un véritable adversaire n’aurait pas fait trois pas avant de tomber malgré sa protection.

    Permettez que je m’ouvre un point à vous à mon tour, je suis simple roturier comme vous l’avez deviné, avant j’étais chasseur dans ma province natale de Frickwitch, l’arc fait partie de mon sang, tout comme l’épée fait partie du votre…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Sam 12 Mai - 8:17

Le Sergent complimentait les compétences de la petite rousse sans les avoir vu. Elle en fut quelque peu amusée et nota qu'elle lui ferait une petite démonstration plus tard pour qu'il sache de quoi il parlait. D'autant plus qu'elle n'avait jamais dit n'être capable de rien, elle savait juste qu'une montée si rapide, elle le devait à son titre de noblesse mais elle n'en faisait pas un foin. Après tout, ainsi, elle pouvait défendre l'Empereur de plus près. Car son rêve se trouvait ici : Anya désirait servir l'Empereur au maximum de ses capacités.

Soudainement, Kyle prit son arc et se mit à tirer. La jeune femme ne put en être qu'impressionnée et ne comprit vraiment pas ce coté méprisant que certains soldats montraient face aux archers. Dans un combat, ils pourraient être d'une aide incroyable, permettant de couvrir les soldats au sol et de décimer dans la troupe adversaire. Evidemment, les guerres n'étaient plus du moment mais mieux valait rester sur ses gardes. En tout cas, face à un archer, elle ne savait pas combien de temps elle tiendrait. Ses réflexes étaient bons, voire très bons, mais encore fallait-il avoir vu la flèche pour être capable de l'éviter ou de la contrer avec son épée. Or, le plus souvent, les archers tiraient de place en hauteur et cachée. L'effet de surprise était grandement en leur intérêt. Une simple mouvante se trouvait plus dure à viser et à atteindre qu'un soldat ayant une trajectoire bien dessinée.

"C'est vraiment impressionnant. Je n'espère pas atteindre un tel niveau, je souhaite seulement savoir toucher un peu à tout en cas de besoin, faire une impasse pourrait se retourner contre moi."

Elle prévoyait simplement le pire car il était son rôle que d'être capable de s'adapter aux situations les plus difficiles, ou du moins, elle pensait ainsi. L'homme lui dévoila sa province d'origine, Frickwitch. Si ses souvenirs étaient bons, il s'agissait de la terre qui comportait une grande forêt extrêmement dense. C'était en tout cas ce qu'elle avait appris. Chaque province possédait une certaine caractéristique et la sienne... le danger d'y vivre ou les tentatives de survie étaient de mise. Il n'y avait rien d'exceptionnel sinon, à part la neige éternelle peut-être. Ces cheveux contrastaient toujours tellement avec la blanc de cette contrée qu'elle se demandait parfois si sa mère ne venait pas d'ailleurs. Apparemment non, et après tout, la diversité touchait tout le monde.

"Si vous êtes simple roturier comme vous dites, vous avez d'autant de plus de mérite pour votre post et je vois bien pourquoi."

Elle eut un léger sourire en coin amusée sans pour autant se moquer. Le fait qu'il soit roturier ne la dérangeait pas. S'il était son supérieur, il avait simplement prouvé sa valeur et elle n'avait rien à redire. La garde n'empêchait pas les personnes non-nobles de monter en grade mais ils étaient plus limités et l'ascension était plus dure. Anya se l'imaginait ainsi en tout cas car, dans la garde du palais, se trouvait majoritairement des nobles.

La jeune femme se décida à se présenter avec plus de précision à son tour.

"Je viens de Gells pour ma part et mon père m'a apprit à manier l'épée pour que je ne reste pas sans défense. Ca serait du suicide."

En effet et les images de son premier meurtre lui revinrent à l'esprit. Cet homme l'aurait achevé en moins de deux si elle n'avait appris cela. Son père l'avait véritablement sauvé et si elle ne pensait pas être imbattable, elle lui en était reconnaissante. Peut-être serait-elle morte même avant cette scène si l'épée n'avait fait partie de sa vie ?

Quittant ses pensées un peu lugubres, elle posa l'arc et attrapa deux épées. Elle lança l'une d'elles à son professeur improvisé.

"A mon tour de faire une petite démonstration alors ? Et en échange des conseils pour l'arc, je peux vous en donner."

Simple retour de bons procédés mais l'idée l'amusait aussi. Elle n'avait jamais encore dû expliquer ce qu'elle faisait à quelqu'un et espérait en être capable. Ses mouvements, devenus gracieux et fluides, tenaient plus du réflexe que de la réflexion mais elle connaissait tout de même les bases et serait peut-être capable de lui donner un ou deux conseils au cas où il se retrouverait avec une épée entre les mains, même s'il savait déjà l'utiliser un minimum comme il l'avait dit plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Sam 12 Mai - 10:56

    Kyle n’avait pas besoin de voir ses compétences au combat pour savoir qu’elle devait savoir se défendre efficacement. Les vrais épéistes avaient cette posture permanente qu’il gardait tout le temps, elle en avait des réflexes. A force de fréquenter des guerriers en tout genre, il avait apprit à jauger les gens et la jeune femme n’avait rien d’un pied, en plus elle faisait preuve d’une réelle motivation. De plus, il connaissait un petit peu l’homme qui les commandait tous. Assez pour savoir qu’il n’enverrait pas des incompétents à la garde du palais, aussi nobles soient-ils, ce qui expliquait justement que l’andouille qui se prenait pour une bête continuait ses petites enquêtes à deux balles. Qu’il fasse donc le beau tant que les collègues acceptaient encore de faire le boulot dans son ombre, un jour ou l’autre, ça lui retomberait dessus. En attendant, il fit une petite démonstration de son talent à l’arc, la jeune femme était impressionnée mais sans plus, elle gardait les pieds sur terre.

    C’est sûr, cependant l’arc à des défauts. Certains trouvent cette arme lâche mais elle offre pourtant bien des possibilités, cependant, il est impératif de maintenir la distance, le corps à corps nous est fatals. C’est pourquoi les vrais archers comme moi doivent savoir faire ça s’ils veulent avoir une chance de survivre. Mais à bien y réfléchir, c’est aussi une bonne arme pour un commandant.

    Il y a plusieurs façons de mener des hommes au combat. L’un des modes de commandement les plus pratiques consiste à rester en retrait pour avoir un bon point de vue sur la situation et donner des ordres adaptés. Seulement, en faisant ça, le commandant ne peut plus se battre, sauf s’il est archer, vu que pour se battre à l’arc efficacement, un bon point de vue surélevé est nécessaire. A la suite, ils discutèrent un petit peu, Kyle parlait de lui, d’où il venait, Frickwitch, qu’il n’était que simple roturier, ce qui ne semblait pas la gêner outre mesure, ce qui était rare dans la noblesse. Au contraire, elle lui trouvait même du mérite d’avoir atteint ce poste.

    C’est gentil de dire ça mais je n’ai rien fait d’exceptionnel, je ne suis qu’un simple sergent, rien de bien folichon. Mais j’avoue que je me suis toujours demandé pourquoi moi, je n’ai jamais vraiment cherché à tout faire pour prendre du galon…

    En fait, sa venue dans la garde, c’était surtout un moyen d’aller de l’avant, de ne pas se laisser bouffer par les tristes évènements qui avaient détruits sa famille. Une fuite en avant peut-être mais il ne voulait pas se laisser bouffer par la vengeance. A son tour, elle se présenta, elle venait de Gells, voilà qui lui rappelait des souvenirs.

    Vous êtes la deuxième que je connais qui vient de là. D’ailleurs, entre son cynisme et sa sympathie digne d’une porte de prison, j’avais fini par croire que cette province rendait vraiment les gens peu sympas. Mais bon, il ne faut pas se fier aux rumeurs si elle offre le plaisir de rencontrer une personne aussi souriante que vous.

    Ou alors dans le cas d’Isabelle, c’était le fait d’avoir pondu cinq gamins qui l’avait rendu aussi agréable qu’une troupe d’inquisiteur dans une convention scientifique. Pour la suite, elle lui tendit une épée qu’il prit alors qu’elle lui offrait de lui rendre la politesse.

    Vu ma nature d’archer, je sais manier le poignard pour me défendre au corps-à-corps. Par contre, l’épée, j’en connais à peine les bases, donc… je compte sur vous.

    Il se mit en position, de façon assez académique, il ne fallait pas attendre grand-chose de lui avec cette arme mais sans doute la demoiselle saurait régler le problème.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Lun 14 Mai - 20:50

Le poignard était une arme intéressante aussi mais elle plaisait moins à Anya. Il fallait véritablement monter au corps à corps et elle ne ressentait pas ce plaisir qu'elle avait en titillant un peu son adversaire avec sa lame. La jeune femme se montrait peut-être sérieuse en combat mais elle prenait tout de même du plaisir car elle aimait son épée et se battre avec. Avec son arme fétiche, une certaine distance était nécessaire et donnait cette effet de deux lions qui se tournaient autour, hésitant à quand ils devaient sauter l'un sur l'autre. Elle agissait un peu ainsi, avec sa crinière enflammée mais ce moment ne durait jamais très longtemps. Elle, ou son adversaire, y mettait rapidement fin en attaquant avec une certaine vivacité. Evidemment, tout dépendait face à qui elle s'exerçait et elle s'adaptait aux styles de ses ennemis, tout en gardant le sien.

Pour revenir à son adversaire actuel, elle ne comptait pas lui sortir le grand jeu. Rien qu'à sa façon de se tenir, elle pouvait facilement affirmer qu'en effet, il ne maitrisait pas beaucoup l'épée. Il était crispé et ne semblait pas à l'aise mais n'avait-elle pas les mêmes défauts lorsqu'elle tenait l'arc dans sa main ? Elle ne pouvait lui reprocher un comportement normal pour quelqu'un qui n'était pas habitué à quelque chose. Avançant vers lui, en gardant une position d'attaque, elle fit doucement glisser son épée sur le sienne pour qu'il ressert sa prise sans pour autant le brusquer.

"Je vous habitue juste un peu au contact pour que vous puissiez vous détendre tout en resserrant votre prise sur l'épée. Aussi, vous devriez vous abaisser un peu plus sur vos jambes, vous pourrez attaquer plus vite."

La pression qu'elle donnait sur sa lame augmentait rapidement parce qu'elle se doutait qu'il n'était tout de même pas un total débutant. Il connaissait la position de base et devait donc avoir déjà utilisé une telle arme alors autant ne pas le prendre pour plus nul qu'il n'était. Autant qu'il ne fallait pas surestimer les gens, les sous-estimer pouvait être un danger. Ensuite, pour illustrer le principe de l'attaque rapide, la jeune soldat fusa vers l'homme et sa lame s'approcha dangereusement de son visage. Elle coupa simplement une de ses mèches blondes sans perdre de vue sa lame à lui.

"Etes-vous un bon danseur Sergent ?"

La question semblait tout à fait hors du propos mais pour Anya, pas du tout. Elle avait toujours considéré l'escrime comme une sorte de danse. Certains devaient être appliqués, les pas de base puis à partir de ces derniers, l'improvisation s'offrait aux meilleurs. Une cadence aussi s'imposait entre les deux participants, ou plus si le combat ne se montrait pas véritablement équitable. Sa remarque était donc justifiée mais elle n'avait pas résisté à l'envie de sourire face à une probable incompréhension.

"Car voyez-vous, l'épée, c'est un peu comme de la danse. Il faut connaitre les pas, s'adapter au rythme et l'un des deux mène."

S'il n'était pas très bon dans ce domaine, Anya pourrait combler plus d'une de ses lacunes. D'un autre côté, il ne nécessitait pas spécialement de savoir danser étant donné qu'il était un soldat - bien que sergent. Après tout, on leur demandait de savoir défendre l'empire, pas de savoir se courtiser une femme à un bal. La petite rousse connaissait cela par sa noblesse et elle aimait danser car elle pouvait montrer ses belles robes durant ses instants. Cependant, elle ne préférait pas ce divertissement à ce qui avait fait d'elle ce qu'elle était aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Mar 15 Mai - 10:36

    La jeune femme avait… cette petite flamme dans le regard, les yeux pétillants à l’idée de s’entrainer avec son arme fétiche. Pour Kyle, l’arc n’avait pas la même symbolique, il l’accompagnait depuis son enfance, il était son seul moyen de subsistance. Le poignard n’avait rien d’une arme noble mais elle forçait l’adversaire au contact, était légère et rapide, idéal pour se débarrasser d’une proie récalcitrante avant de reprendre de la distance pour l’abattre.

    Ils se mirent en position, Kyle n’avait que les bases et encore, il tenait mal son arme, d’ailleurs, elle appuyait de sa lame pour le faire se détendre tout en resserrant sa prise, visiblement, il était trop crispé. Ce qui le fit sourire.

    Comme quoi, on a tous les mêmes défauts avec une arme qu’on connait mal.

    Elle augmenta tout de même la pression de sa lame, elle avait l’air de s’amuser. Elle attaqua, vive et féline, il eut un mouvement de recul pour se protéger de cette lame qui venait de lui prendre une mèche de cheveux blonds, elle s’amusait comme une véritable gamine, avant de lui demander directement s’il était bon danseur.

    Moi ? Un pied ! Les chasseurs sont peut-être respecté à Frickwitch, mais nous restons de pauvres roturiers, ce n’est pas moi qui fréquente les bals, du coup, on n’a jamais jugé nécessaire de m’apprendre à danser…

    Il était bien plus doué pour rester immobile dans le paysage. Et il ne manquait pas d’agilité pour autant, ni de vivacité, il était bon grimpeur, les arbres ne lui résistaient pas. Cependant, il vit où elle voulait en venir alors qu’elle faisait un discours comme quoi, l’épée, c’était comme la danse, il comprenait très bien ce qu’elle voulait dire et à son tour, il se permit une remarque amusée.

    Et vous m’avez l’air d’être le genre de femme qui adore mené la danse.

    Kyle n’avait jamais mis les pieds dans une réception, il n’avait connu que le bal masqué, comme garde et du haut des remparts ou des coursives secrètes. Il était étranger à ce monde, même s’il serait curieux de voir la jeune femme en robe, elle devait être très belle. Pour en revenir à leur entrainement, Kyle tenta une attaque rapide et… ce fut le bordel. Ce fut difficile de dire ce qu’il se passa exactement, toujours fut-il que dans une chute assez amusante, Kyle se retrouva par terre sur le dos, Anya allongée sur lui dans une position… des plus compromettantes, fort heureusement, les épées étaient tombées plus loin. Et bien sûr, comme le destin est empli d’humour, un garde se pointa à ce moment-là.

    Excusez-moi sergent, c’est pour… Ho ! Je dérange on dirait… je vous vois plus tard.

    Et il partit comme il était venu.

    Voilà qui est embêtant, j’espère qu’il ne va pas raconter n’importe quoi, mais en attendant…

    De sa main rapide et leste, il saisit son poignard de chasse dans la gaine à sa cuisse et colla la lame sous la gorge d’Anya.

    Je crois que j’ai gagné.

    Dit-il d’un air amusé, puis il retira la lame et coupa avec une petite mèche de cette magnifique crinière enflammée.

    Œil pou œil comme on dit. Bon, cette position n’est pas pour déranger l’homme que je suis mais je vous conseille de vous pousser si vous ne voulez pas qu’on s’imagine que vous êtes en train d’essayer d’abuser de moi.

    Lui dit-il avec un clin d’œil amusé, il valait mieux prendre cette situation avec légèreté et humour, enfin, à voir maintenant comment la demoiselle allait réagir à tout cela…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Mar 15 Mai - 16:04

Que se passa-t-il ? Anya était incapable de le dire. Il avait tenté de l'attaquer mais son mouvement s'était montré aussi confus que la suite des évènements. L'enchainement de gestes incertains et perturbés avait mené à un résultat fort gênant. En tentant de se redresser un peu, elle comprit qu'elle avait fini allongée sur lui et leur position ne laissait pas supposer qu'ils s'entrainaient... ou du moins, pas à l'épée en tout cas. Ces dernières, d'ailleurs, avaient volé quelques mètres plus loin par un miracle inconnu, évitant ainsi toutes blessures. Evidemment, comme si ce n'était pas suffisamment embarrassant pour la jeune femme qui prenait légèrement les mêmes teintes que ses cheveux, un autre soldat entra et ressortit en pensant les déranger. Elle ne savait plus si elle devait en rire ou en pleurer. Ce que les autres soldats pensaient d'elle ne l'intéressait pas vraiment, seul l'avis de l'Empereur et par le même raisonnement du Duc-Commandant comptait. Mais, au final, l'embarras finit par passer et son sourire revint à nouveau lorsqu'elle sentit sa lame froide contre son cou. Il l'avait bien eu sur ce coup-ci, elle devait admettre et rit un peu à ses remarques.

"Je m'avoue vaincue et effectivement, évitons de faire courir plus de rumeurs."

Elle tenta donc de se lever tant bien que mal et finit par être à nouveau sur ses deux pieds. Dans sa grande gentillesse, elle tendit la main au sergent pour l'aider à se redresser à son tour mais ne se sentait vraiment plus d'humeur à s'entrainer. L'atmosphère avait atteint un pic dans la détente et sa concentration semblait s'être évaporée. Elle pourrait la récupérer si elle le désirait mais elle avait envie de s'amuser un peu maintenant. Si l'on considérait qu'elle possédait bel et bien deux personnalités, à cet instant précis, Anya la soldat avait laissé place à Anya tout simplement, celle qui aimait profiter de la vie et riait beaucoup. Pouvait-on réellement lui en vouloir ? Au fur et à mesure de leur entrainement, l'ambiance s'était décontractée de façon crescendo. Elle doutait qu'il soit aussi d'humeur à reprendre comme si de rien n'était.

Tranquillement, elle s'éloigna pour aller ramasser les épées qui s'étaient échappées loin d'eux et revint vers lui.

"Nous pouvons continuer de nous entrainer si vous le désirez, que ça soit à l'épée ou à l'arc mais je dois avouer ne plus vraiment être concentrée maintenant."

La jeune rousse ne voyait pas d'intérêt à lui mentir, surtout sur quelque chose d'aussi futile. Certes, il était rare de la voir perdre sa concentration et son désir de toujours devenir meilleure pour l'Empereur mais il ne la connaissait pas alors ne pouvait s'en rendre compte, d'un, et de deux, sa motivation ne s'en trouvait pas le moins du monde affectée. Elle pouvait simplement se détendre aussi par moment, cela ne lui ferait pas de mal. A trop se concentrer, elle risquait de ne plus profiter de la vie correctement. D'ailleurs, un sourire en coin amusé s'étira soudainement sur ses lèvres alors qu'elle faisait une petite révérence au sergent, une épée dans chaque main.

"Ou peut-être devrais-je vous apprendre quelques pas de danse ?"

Sa question tenait plus de la plaisanterie, d'où son sourire d'ailleurs, mais d'un autre coté, elle sentait que cela serait fort divertissant. Si quelqu'un les voyait, ce serait fort compromettant aussi mais au point où ils s'en étaient, un peu plus un moins....Après tout, s'il était invité un jour à un bal, savoir danser lui serait toujours quelque peu utile ou bien était-ce juste Anya qui tentait de se convaincre qu'elle ne le faisait pas simplement pour son petit plaisir personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Mar 15 Mai - 17:46

    Bon, ce qui était fait était fait, ce n’était pas la peine d’épiloguer des siècles là-dessus. Kyle n’était pas un bon escrimeur, il avait voulu trop en faire face à un adversaire bien plus doué et il en avait résulté une étrange chute qui était le bonheur d’un homme. Après tout, quoi de mieux que d’avoir une jolie femme étalée sur soi ? Bon, ca n’était avant d’être interrompus par un type qui allait sans doute se faire de fausses idées et raconter tout ça à ses petits copains mais le mal était fait. Kyle, lui, essayait de prendre ça avec philosophie, il en profita même pour retourner la situation à son avantage, il faut s’adapter dans la vie. La jeune femme reconnut sa défaite sur le coup et se releva en disant qu’il n’était pas nécessaire de faire courir plus de rumeurs.

    Ma foi, si les rumeurs pouvaient toutes être aussi charmantes que vous, je les laisserais courir volontiers.

    Clin d’œil complice alors qu’il se relevait, tout comme la jeune femme, il avait perdu sa concentration et se laissait aller à la légèreté du moment. Finalement, ils étaient partis pour bien s’entendre, mais il faudrait voir à long terme avec le temps qui ferait son œuvre. Elle ramassa les épées, pendant ce temps, il rangeait les arcs d’entrainement et les flèches utilisés. La jeune femme lui parla de nouveau, lui disant qu’elle voulait bien continuer à s’entrainer mais qu’elle n’en avait plus vraiment envie dans le fond, elle était d’une désarmante sincérité, rien à voir avec ses nobles secrets et comploteurs, c’était sans doute pour ça qu’elle avait choisi la garde.

    Ca manque de sérieux tout ça soldat !

    Sauf que le ton était à la plaisanterie et non à l’engueulade, ils s’amusaient tous les deux de cette situation.

    Enfin, ce n’est pas mieux de mon côté, alors disons que c’est partie remise pour l’entrainement. On en fera d’autre, évitons juste de nous faire tuer en service entre temps pour en profiter à nouveau.

    Oui, leur métier était dangereux et risqué, c’était eux les défenseurs de l’Empire, c’était eux qui faisait bouclier contre ses ennemis et risquaient la mort, tous ici en avaient conscience. La jeune femme était toujours joueuse, elle lui fit une révérence épée dans chaque main et lui proposa de lui apprendre à danser. Le ton était celui de l’humour mais Kyle allait la prendre à contrepied pour la peine.

    Et bien, pourquoi pas ? Ca sera ça de plus à ma culture. Par contre, à une condition, vous posez les trucs pointus et tranchants que vous avez en main, ça sera sans doute plus aisé de cette façon.

    Kyle doutait d’être un jour invité dans un bal en tant qu’autre chose que garde, mais bon, il connaissait une autre noble à bien y penser. Et s’il prenait l’envie folle à Isabeau de l’inviter à danser un jour ? Mine de rien, elle avait l’air d’en être capable. Et puis, ce ne serait pas si désagréable que ça de danser en compagnie d’une femme comme Anya.

    Et bien soit professeur, apprenez-moi. Mais je vous préviens, là, je suis un complet débutant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Mer 16 Mai - 10:57

Anya ne put retenir un sourire lorsqu'il accepta sa proposition. Décidemment, cette matinée allait de surprise en surprise. D'un cours de tir à l'arc, ils passaient à un cours de danse de salon. Comme quoi, l'avenir se montrait véritablement imprévisible. A sa demande, elle partit donc poser les épées. Enfin, ce n'était pas comme si elle ne comptait pas les poser de toute façon. Apprendre à danser à quelqu'un avec deux objets si dangereux dans les mains ne devait pas être de tout repos. En imaginant la scène, elle en vint à la conclusion que se serait plus les personnes autour d'eux qui se blesseraient qu'eux même. A moins bien sur qu'elle ne lui plante l'épée dans l'épaule pour le tenir ou qu'elle la fasse un peu trop tourner et qu'elle finisse sur son cou.

Revenant vers lui, elle se mit juste en face et attrapa ses poignets.

"Commençons par le début alors. Je vais placer vos mains puis vous expliquer les pas."

La jeune rousse déposa donc une de ses mains sur sa hanche tandis qu'elle gardait l'autre dans la sienne. Sa menotte maintenant vide, elle la posa sur l'épaule du sergent et leva la tête vers lui. A nouveau, Anya ne put que constater leurs différences de taille et se disait qu'elle devait vraiment avoir l'air petite à coté de lui, bien que cela ne la dérangeait pas. Ce détail passé, elle reprit les expliquations.

"Nous allons faire une danse en trois temps, c'est le plus simple et ainsi, pour vous aider, vous pouvez compter. Je le ferais au début et ensuite, vous pourrez le faire dans votre tête. Mais avant, je vous montre les pas. Normalement, l'homme est supposé mener la danse, je vais donc vous montrer comment le faire."

Le premier pas allait sur leur droite et elle lui montra ensuite les quelques autres pas qu'il fallait connaitre sans le brusquer. Pour l'instant, il semblait s'en sortir mais le plus dur était d'y arriver sans faire de pause entre chacun et surtout, en rythme. La jeune Litovski préférait y aller doucement pour éviter de reproduire la scène de tantôt et de se retrouver à nouveau dans une position délicate et difficile à expliquer. Après tout, il fallait savoir apprendre de ses erreurs et elle était prête à parier que si elle lui tombait à nouveau dessus, un autre soldat viendrait dans la pièce par un hasard des plus total et les verrait.

Au bout de plusieurs démonstrations au ralenti, elle en conclut qu'il était temps d'essayer réellement.

"Essayons en rythme maintenant et sans s'arrêter."

Elle commença la petite litanie des "un deux trois, un deux trois, un deux trois" en accompagnant ses mouvements. Elle cherchait à lui causer le moins de problème car si en plus de ses pas, il devait faire attention à sa partenaire, il ne s'en sortirait pas. A quelques bafouilles près, il s'en sortait plutôt pas mal pour le moment et Anya se laissa un peu entrainer, souriant amusée.

"Pas mal pour un débutant, vous ne m'avez toujours pas écrasé les pieds, je suis impressionnée"

En effet, à une distance si proche - et encore, elle pourrait se rapprocher plus mais son niveau n'était pas suffisant pour cela et la danse ne s'y portait pas vraiment - il était facile de finir par envahir l'espace de l'autre. La petite rouquine avait l'habitude de danser depuis le temps qu'elle devait fréquenter des bals mais jamais encore elle n'avait donné de cours. Elle remarquait qu'elle s'y plaisait mais peut-être était-ce aussi dû à la personne. Après tout, enseigner un rabat-joie ne serait pas aussi détendu et agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Mer 16 Mai - 15:46

    Mais c’était bien parce que le futur n’était pas certain que la vie avait de la saveur, le cours de tir à l’arc était devenue cours d’escrime et voilà maintenant qu’il était sur le point de se transformer en cours de danse de bal. Kyle avait accepté par curiosité, il lui doutait fortement que cela lui soit utile un jour. Il ne venait pas du même monde qu’elle, derrière son titre de garde et son grade de sergent, il n’y avait strictement rien, un chasseur provinciale, un banal roturier comme il y en avait des millions dans l’Empire. Pour lui, les bals se résumeraient à la sécurité du haut des remparts ou des coursives, l’arc à la main. La jeune femme posa les épées et revint vers lui, elle avait beau être plus souriante et joyeuse, elle n’en était pas moins sérieuse.

    Allez-y, je suis toute ouïe professeur…

    Elle prit sa main et la posa sur sa hanche, pour un homme moins galant que lui, la tentation de la faire baladeuse serait évidente, heureusement, Kyle n’était pas de ce genre, n’en déplaise à l’espèce de nain surexcité qui lui avait fait un scandale peu après cette soirée délicieuse en compagnie de la belle Alysse aux yeux d’améthyste. Pour en revenir à la jeune femme, elle lui prit son autre main dans la sienne et plaça son autre main sur son épaule. Sa main était douce de ce qu’il pouvait en constater, pas aussi rugueuse qu’il l’aurait attendu d’une épéiste. Elle lui expliqua ce qu’ils allaient faire, une danse en trois temps où elle ferait le compte pour lui. A ces yeux, la différence de taille entre eux n’était pas importante, elle avait la volonté et la puissance d’âme qui compensait. Elle commença à lui montrer la danse, un pas sur la droite, enfin à gauche donc pour lui, un système en trois mouvements comme elle le lui avait dit. Bon, vu comme ça, ça avait l’air simple mais les enchainer sans temps morts, en rythme et sans massacrer les pieds de l’autre serait le plus dur. Même s’il devait mener, il la laissait faire volontiers pour l’instant.

    Pardon d’avance pour les dégâts éventuels.

    Et ils attaquèrent en rythme, la jeune femme ne cessait d’égrainer les « un, deux, trois ». Kyle faisait au mieux, même s’il n’avait aucune élégance, il regardait plus ses pieds que sa partenaire, or dans ce genre de danse, n’est-on pas sensé regarder la partenaire dans les yeux, surtout qu’elle en avait de jolis. Elle lui fit un compliment comme quoi il s’en sortait bien et qu’il ne lui avait pas écrasé le pied.

    Ne parlez pas trop vite…

    Et oui, ça devait arriver, perte de concentration, pied qui s’emmêle, qui marche sur un autre pied et… et bien chute, encore… position compromettante, encore… Sauf qu’on variait, cette fois, c’était lui qui lui était tombé dessus, la jeune était allongée sur le dos, ses cheveux de feu étalés autour d’elle. Kyle était au-dessus, dans une position comme on le disait très compromettante. Et comme l’Ombre avait un sacré sens de l’humour, un soldat se pointa à ce moment là.

    Au fait sergent, pour ce qui concerne… Oui, forcément, c’est facile quand on a une belle gueule ! Traiiiiiiiiiiiiiitre !

    Ce fut le dernier mot du soldat qui quitta la salle en courant et en pleurant pour maudire le destin qui ne lui avait pas donné un physique avantageux, sauf que bien sûr, lui aussi était très loin du compte.

    Bon, maintenant c’est officiel nous sommes maudis. Par pitié, promettez-moi juste que vous éviterez de venir dans les bains communs quand j’y serais, ce serait achever tout le monde. Au fait, ça va le pied ?

    Vu qu’il lui avait marché dessus au passage, il soupira un bon coup avant de rire, drôle de journée en effet…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Jeu 17 Mai - 20:29

Apparemment tomber à terre était une habitude du sergent. Pour la deuxième fois, les deux soldats se retrouvèrent allongés sur le sol dans une positon toujours assez compromettante. Et bien sur, comme ce n'était jamais suffisamment, un autre membre de la garde se devait d'entrer à cet instant précis pour les surprendre et mal interpréter la scène. Anya allait finir par croire qu'il faisait exprès et que quelques soldats attendaient devant la porte sur ordre de Kyle pour entrer au moment opportun. L'intérêt d'un tel stratagème ? Elle n'en voyait pas et c'était la raison pour laquelle elle n'y croyait pas. La réflexion du jeune homme la sortit de ses pensées et la fit rire un peu. Malheureusement, ce fut de courte durée, une vive douleur dans la cheville l'empêcha de partager la plaisanterie de bon cœur. Il semblerait qu'elle se soit blessée... rien de grave espérait-elle.

"En effet, ce serait fâcheux, vous n'aurez qu'à me dire quand vous irez aux bains que je vous évite."

Un sourire amusé s'étira sur ses lèvres et elle tenta de se redresser un peu. Ses sourcils se froncèrent légèrement lorsque la douleur revint et elle ne put retenir une grimace. Elle s'était bel et bien blessée.

"Vous permettez que je vous utilise pour me relever ? Il semblerait que je me sois blessée la cheville dans la chute."

Préférant ne pas empirer la chose - et sans vraiment attendre de réponse de sa part - elle s'accrocha à l'homme installé sur elle en passant son bras autour de son cou et par la force des choses, rendit la position encore plus compromettante. En effet, son visage s'était considérablement rapproché du sien et avec sa chevelure qui s'était échappée de sa tresse et cachait ainsi en partie leurs têtes, un soldat qui passerait - ce qui ne serait pas étonnant vu leurs chances jusqu'à maintenant - pourrait croire qu'ils s'embrassent. Personne n'apparut cependant, l'Ombre avait peut-être trouvé un autre terrain de jeu et décidé de les laisser en paix un petit peu. Ce n'était pas plus mal.

Anya ne se préoccupait pas vraiment de l'espace réduit entre eux, elle se concentrait plutôt sur sa cheville pour voir si elle pouvait encore la bouger. Certes, elle avait mal mais elle tournait sans trop de problème. Au moins, rien n'était cassé, c'était déjà un bon début. Avec encore plus de chance, cela serait tout à fait bénin, juste douloureux sur le coup et elle n'aurait pas à attendre de se rétablir pendant plusieurs jours pour toucher une épée à nouveau et donc, faire son travail de soldat. Elle se sentirait profondément ridicule d'être alitée parce qu'elle apprenait à danser à un sergent au lieu de s'entrainer convenablement. Bien sur, la petite rousse ne remettait pas la faute sur Kyle mais plutôt sur elle-même qui n'avait su se contrôler correctement. L'atmosphère agréable et détendu l'avait complètement envahi mais il était normal de vouloir se laisser aller parfois, surtout en bonne compagnie.

Revenant à la situation actuelle, la jeune Litovski se dit qu'elle devrait informer le blondinet de son état pour qu'il ne panique pas plus qu'il n'en faudrait, et surtout, qu'il ne commence pas à partir dans des excuses interminables alors qu'il n'y était pour rien.

"Je n'ai rien de cassé donc ça devrait aller, pas la peine de se prendre la tête, ce sont des choses qui arrivent."

Elle lui sourit pour appuyer ses dires, montrant qu'elle allait bien et espérant intérieurement qu'elle disait vrai. Boiter une journée, ça allait, plusieurs, ça ne passait plus.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Ven 18 Mai - 9:38

    Bon, c’était officiel, journée de merde. Ça avait commencé bien tranquillement en exercice de tir à l’arc, une autre soldat avait voulu des conseils, il lui avait donné. Puis ça avait dérapé, au sens propre du terme. Une première chute pendant l’entrainement d’escrime, une position compromettante et un type venu au mauvais moment pour tout mal interpréter. S’en était suivi un entrainement de danse, une autre chute et un autre type pour tout mal interpréter. A croise qu’Anya et Kyle étaient fait pour se retrouver allongés l’un sur l’autre. L’Ombre s’amuserait-elle à leur faire passer un message pour leur dire de se rapprocher l’un de l’autre ? Non, ce genre de bêtises, c’est bon pour les jeunes filles romantiques adeptes de romans à l’eau de rose avec des héros en armure au sourire étincelant et à la coup de cheveu impeccable. Kyle en était un peu loin en fait. Finalement, ils finirent par en rire tous les deux, même si la grimace de douleur de la demoiselle ne lui échappa pas le moins du monde. Mais elle ne dit rien et préféra relever sa blague sur les bains.

    Bon, dans le fond, c’est pas que ça me dérangerais de prendre un bain en votre compagnie, que voulez-vous, vous êtes une très jolie femme et moi un homme bien ordinaire, mais en effet, ça risquerait de trop faire jaser.

    Dit-il avec un faux air sérieux qui démontrait qu’il blaguait… enfin à moitié, Anya était en effet désirable et l’idée de lui frotter le dos alors qu’ils étaient dans un bain lui passa en tête et, avouons-le, l’image était pas désagréable du tout. Elle lui demanda ensuite de l’aider à se relever, disant s’être fait mal pendant la chute.

    Bien sûr, vous êtes blessée par ma faute après tout, j’en suis sincèrement navré.

    Oui, sauf qu’elle avait des façons de faire très à elle. Elle passa le bras autour de son cou, ce qui en résultat une proximité délicieusement troublante. C’est bon ? Plus de crétins pour mal interpréter les choses ? Non ? Tant mieux, un peu de paix. Ça ne fait pas de mal. La jeune femme se concentrait sur sa cheville, était-ce à cause de la douleur ou pour oublier cette délicieuse proximité d’où résultait une tension sexuelle des plus perceptibles ? En tout cas, elle se fit rassurante, elle ne s’était pas trop blessé et s’en remettrait.

    Je m’en arrangerais, vous n’aurez qu’à dire que c’était un banal accident pendant l’entrainement… On n’est pas obligé de préciser de quel type d’entrainement il s’agissait.

    Oui, dire qu’elle s’était blessé en s’entrainant à danser, ça ferait tarte. Du coup, ça valait bien un petit mensonge, enfin, disons plutôt une petite omission bien innocente. De plus, il était responsable d’un certain côté, il avait accepté son invitation à danser alors qu’en tant que supérieur, si on prenait le terme au sens le plus psychorigide du terme, il aurait du la rappeler à l’ordre et dire qu’ils n’étaient pas là pour danser.

    Promettez-moi juste de vous reposer un peu et de faire attention. Je vais m’arranger pour vous avoir deux jours de repos, je vous dois bien ça. Et puis, c’est aussi le travail d’un soldat de savoir quand se reposer pour rester opérationnel.

    Dernier argument pour la convaincre de ne pas trop en faire. Kyle se releva et aida la jeune femme à en faire de même. Il lui offrait son épaule pour qu’elle se tienne à lui, même debout, ils restaient assez proches.

    Est-ce que vous avez une chambre à la caserne ? Ou une habitation en ville ? Dans tous les cas, vous me laisserez le plaisir de vous raccompagner pour soulager votre cheville douloureuse.

    Le ton de Kyle indiquait qu’il ne cherchait pas à obtenir une quelconque faveur de sa part, mais qu’il voulait juste se montrer galant envers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Ven 18 Mai - 16:18

Anya afficha à nouveau une légère grimace mais la douleur n'en était pas la responsable cette fois-ci . La raison se trouvait dans les paroles du sergent. Elle n'avait aucune envie de devoir rester au lit pendant deux jours pour une stupidité pareille mais, même s'il le disait d'une façon plutôt douce, elle prenait cela comme un ordre. C'était la seule façon pour elle de faire passer la pilule, après tout, il était son supérieur alors elle se devait d'exécuter ce qu'il lui disait. Le fait qu'ils s'entendent bien ne devait pas intervenir et troubler son esprit. De plus, il avait tout à fait raison. Il serait insensé et stupide de sa part que de continuer simplement par orgueil ou parce qu'elle ne voulait prendre de jour de repos et perdre son temps. Ce n'était pas ainsi qu'elle aiderait l'empire de son mieux.

Après s'être mentalement convaincue qu'il valait mieux qu'elle se repose, elle se leva et resta accrochée au jeune blond. Cette fois-ci, elle se tenait à ses cotés en s'appuyant sur son épaule. C'était à croire qu'ils n'étaient plus capables de se décoller l'un de l'autre maintenant mais il fallait avouer que les circonstances avaient été atténuantes et leurs excuses indiscutables. Après tout, une chute - bien que cela semblait pousser le bouchon un peu loin pour deux fois de suite - ils n'y pouvaient pas grand chose.

Pour enfin répondre à ce qu'il lui disait, elle prit la parole :

"Oui, évitons de dire que je vous donnais un cours de danse et ne vous excusez pas, ce n'est pas votre faute, ce sont des choses qui arrivent. "

Elle ne remettait pas du tout la faute sur lui. S'il y avait un coupable, dans ce cas, il s'agissait d'eux deux pas simplement d'un seul. Elle se doutait cependant qu'il ne pensait pas être le seul en faute dans l'histoire. Elle enchaina ensuite rapidement sur son autre remarque concernant le repos qu'il avait faite un peu plus tôt aussi. Sa réaction face à ses observations était un peu lente et à retardement mais elle arrivait tout de même et d'un coup.

"Et oui, vous avez surement raison, un peu de repos serait mieux... J'habite à la caserne donc ça ne fera pas trop de chemin et merci pour l'aide."

Rien ne l'obligeait à l'accompagner mais il s'agissait là d'un minimum de courtoisie. Anya y était habituée car un noble se devait de se montrer un tantinet gentleman. Après, ce n'était pas non plus comme s'ils étaient les pires ennemis du monde et que s'entraider était une véritable plaie.

En clopinant, la petite rousse avançait donc dans les couloirs de la caserne en direction de sa chambre, un bras sur les épaules de Kyle. Ils ne partirent pas loin cependant car, la différence de taille étant assez importante, son bras se trouvait fort en hauteur et la position n'était pas des plus confortables. Il pourrait s'abaisser - ce qu'il avait surement déjà fait d'ailleurs - mais il serait celui qui ne serait pas confortablement installée dans ce cas. Elle glissa donc son bras autour de sa taille pour se tenir, ce qui se montrait plus adapté.

"De toute façon, au point où nous en sommes, je peux me tenir comme ceci, ça ne dérange pas ?"

Elle sourit un peu. Blessée certes, mais déprimée non. Il ne fallait pas exagérer et elle avait vu pire. Ce n'était pas comme si elle avait failli mourir non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Ven 18 Mai - 17:05

    Bon, elle était déçue qu’il lui dise d’aller se reposer, ca se voyait sur son visage, à la façon dont elle faisait la grimace. Ce n’était pas une grimace de souffrance, ça, ça s’approchait plus de la petite fille qui n’était pas contente parce qu’on venait de lui interdire de faire du poney. Cependant, c’était une grande fille raisonnable qui savait très bien qu’il avait raison et qui saurait ne pas faire preuve de fierté mal placée. Il se releva et l’aida donc à en faire de même, la jeune femme était accroché à ses côtes, finalement quelque soit les circonstances, ils étaient destinés à être accrocher l’un à l’autre, c’en était presque mignon. Là-dessus, rajoutons une touche de sensualité en comptant la différence de taille qui faisait que le souffle de Kyle caressait délicatement l’oreille de la jeune femme.

    C’est tout de même moi qui vous ai marché dessus… Mais du peu que j’ai vu, c’était très agréable… J’espère que cela ne vous décourage pas à recommencer par la suite, sauf que cette fois-ci, on fera ça en dehors des heures d’entrainements…

    Avouons-le, ils s’entendaient bien alors autant en profiter, pourquoi se cantonner dans des rôles hiérarchiques formatés alors qu’on peut être amis ? Finalement, elle rendit les armes pour le repos et lui dit habité à la caserne. Etrange, il aurait pensé qu’une femme d’origine noble aurait préféré un logement à elle en ville, les dortoirs de la caserne n’étaient pas obligatoires. Kyle se contentait de sa chambre de lieutenant car il n’avait pas les moyens de s’offrir mieux. Mais bon, pour elle, en tant que femme et noble, elle avait surement droit à mieux qu’une chambre commune, elle devait avoir son petit nid à elle.

    A la bonne heure… alors en route.

    Et ils partirent joyeusement dans les couloirs de la caserne, Kyle essayant de faire au plus court après qu’elle lui ait dit où sa chambre se trouvait dans l’immense bâtisse. Seulement, leur progression était longue et fastidieuse, la rousse clopinait et Kyle y allait doucement pour la ménager, la jeune femme finit par passer son bras autour de sa taille pour plus de confort. Mais vu qu’ils n’étaient plus loin, Kyle décida d’aller au plus simple à son sens. Il passa son bras derrière ses épaules, se baissa pour passer l’autre sous ses genoux. Et ni une ni deux, il la tenait dans ses bras dans la légendaire pose de la princesse qu’on porte, celle qui fait rêver toutes les jeunes femmes romantiques. Kyle n’avait rien du prince charmant mais c’était mieux que rien.

    Pardonnez-moi, c’est plus pratique comme ça.

    Dit-il avec un grand sourire innocent tout en prenant une cadence plus rapide . En chemin, bien sûr, il fallut qu’il croise un garde, un membre de l’unité de Kyle en plus.

    Ho ! Comme c’est mignon sergent, à quand le mariage ?

    Kyle s’arrêta et le regarda avec un visage impassible, il savait exactement ce qu’il allait faire.

    Tu vois le terrain d’entrainement à l’extérieur ?

    Ho non…

    Et si, vingt tours cette encore.

    Pas encore…

    Je croyais que les vingt derniers t’avaient appris à ne plus dire de bêtise en présence d’une dame. Exécution.

    D’un air blasé, le soldat partit en courant exécuter sa punition. Pour souvenir, c’était celui qui avait fait scandale lors de l’arrivée d’Aoi dans l’unité, il avait déjà prit des tours de manège pour s’être montré trop grossier envers la jeune femme. Aux yeux de Kyle, être un garde de l’Empereur, c’est avoir quand même un peu de galanterie. Il amena donc la jeune femme jusqu’à sa chambre. Il ouvrit la porte et la posa sur son lit.

    Permettez que je regarde votre cheville.

    Histoire de la détendre, il lui retira ses bottes avant de regarder la cheville douloureuse.

    Pour la chasse ou le tir, j’ai passé ma vie à grimper aux arbres ou d’autres trucs, je me suis foulé les chevilles un bon paquet de fois, je connais bien à force… non, rien de méchant, une vilaine foulure, ça va faire mal en gonflant, un peu de repos et dans deux jours, ça aura disparut…

    Il avisa une bassine d’eau et un linge propre, trempa se dernier, l’essora et le posa sur la cheville douloureuse, voilà qui devrait la soulager un petit peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Ven 18 Mai - 20:34

Les joues de la jeune soldat ne purent se retenir de prendre quelques teintes un peu plus rosées lorsqu'elle se retrouva dans ses bras. Naturellement, elle s'accrocha à son cou d'une main et posa l'autre sur son torse pour ne pas perdre l'équilibre. Lorsqu'elle s'en rendit compte cependant, elle tenta de se tenir d'une manière moins compromettante mais au fond, vu la façon dont il la portait, il s'agissait d'une cause perdue d'avance. Heureusement, elle eut le loisir de se changer les idées en admirant l'autorité du sergent. Un sourire s'étira sur ses lèvres une fois que le soldat fut parti et elle se retint de le taquiner la dessus. Elle gardait ce petit plaisir pour plus tard.

Au final, sa méthode fut plutôt efficace et ils arrivèrent bien plus rapidement à sa chambre sans qu'elle n'ait à forcer sur sa cheville de trop. Elle fut impressionnée par sa délicatesse et le laissa prendre soin d'elle, après tout quelle fille refuserait qu'un charmant jeune homme prenne soin d'elle ? Certainement pas Anya dans tous les cas, ou du moins, pas au début, elle ne comptait pas non plus abuser de sa gentillesse. Et puis, n'oublions pas qu'elle était soldat et savait donc se débrouiller par elle-même un minimum. L'écoutant en silence, elle l'observa puis sourit.

"Merci. Je dois avouer que ce n'est pas la première fois non plus que cela m'arrive, l'épée demande un jeu de jambe et se fouler la cheville peut arriver plus vite que nous le pensons. J'ai donc déjà eu affaire à ce genre de situation mais c'est assez agréable que l'on s'occupe de soi."

La serviette qu'il avait déposé sur sa cheville lui fit du bien et elle laissa son pied dans l'eau froid qui faisait doucement passer la douleur. Ce n'était pas non plus une souffrance insupportable, que lui arriverait-elle si elle se prenait un coup d'épée et ne savait résister à une simple foulure. Non, il avait plus de nerfs que cela pour être soldat. Certes, elle était noble mais elle n'avait jamais non plus vécu dans une luxure abondante. Un titre n'apportait pas d'argent, ce n'était qu'un titre et s'ils en avaient plus qu'un simple roturier comme se plaisait le sergent à dire, ils ne croulaient pas sur l'or non plus. D'ailleurs, elle se souvint de son air un peu surpris lorsqu'elle lui avait dit avoir une chambre dans la caserne.

"Vous m'aviez l'air surpris lorsque je vous ai dit dormir à la caserne mais être noble ne signifie pas être richissime et je préférais rester avec les autres plutôt que de devoir faire des aller-retour tous les jours. Au moins, j'ai tout à porter de main et s'il m'arrive quelque chose je ne suis pas toute seule."

Elle souriait toujours et petit à petit, ils apprenaient à mieux se connaitre. Elle en avait surement plus appris sur lui pendant cet entrainement que sur d'autres alors qu'elle les côtoyait bien plus fréquemment. Après tout, si le courant passait bien avec une personne, il était bien plus aisé de discuter en sa compagnie.

"En tout cas, pour votre proposition de réessayer lorsque j'irais mieux me plait. Puis quand vous aurez atteint un niveau suffisant, je vous inviterais à un bal, compris ? "

La petite rousse lui fit un clin d'œil. Tant qu'à faire, s'ils s'entendaient bien, autant en profiter et se voir en dehors de la simple relation soldat-sergent. Des amis, c'était toujours agréable d'en avoir.

"Oh et pendant que j'y pense, j'ai été impressionné par votre autorité. Vous aviez vraiment l'air d'un sergent, plus qu'en dansant avec une soldat."

Anya sourit amusée. Elle le taquinait simplement. Après tout, elle s'était retenue plus tôt alors pourquoi se priver de se plaisir maintenant, d'autant plus qu'ils discutaient librement, les formes n'y étaient plus vraiment. Elle sentait qu'elle pouvait se le permettre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Sam 19 Mai - 10:41

    La petite teinte rosée que prirent les joues de la jeune femme ne lui échappa pas le moins du monde, de même que ses gestes pour mieux se tenir. Pour eux, c’était vraiment la journée des situations compromettantes. Sauf qu’au troisième larron qui faisait un commentaire, Kyle en eut assez et gratifia le soldat d’une bonne vingtaine de tours de terrain, histoire de voir si courir lui passerait l’envie de faire sa commère. La jeune femme ne dit rien, elle se laissa tranquillement porter jusqu’à sa chambre et se fit gentiment dorloter, Kyle l’avait posé sur son lit, lui avait enlevé ses bottes et avait déposé un linge humide sur sa cheville pour la soulager. Vu qu’elle était épéiste et que l’escrime nécessitait aussi un bon jeu de jambe, elle avoua connaitre ce genre d’impaire mais avoua aussi apprécier de se faire dorloter par son sergent. Ce dernier lui prit la main et y fit un baisemain délicat et amusé, agrémenté d’un clin d’œil complice.

    Mais tout le plaisir de vous dorloter est pour moi madame…

    Entre eux, la glace était clairement rompue, il conversait avec aisance, se découvrait sans problèmes, malgré leurs différences de rang, hiérarchique ou social, ils avaient des caractères qui semblaient compatibles. D’ailleurs, en parlant de rang social, la jeune femme lui fit une remarque qui le fit rougir à son tour, elle avait parfaitement raison dans le fond.

    Je crois qu’à force de côtoyer uniquement des nobles riches, arrogants ou stéréotypé, j’ai fini par faire des généralités, vous avez raison. Et dans un sens, c’est mieux d’être ici, c’est vrai, même si ce n’est pas forcément le plus confortable.

    Il ne se plaignait pas, loin de là. En fait, il était même agréablement surpris de voir qu’elle s’était aussi bien adaptée et qu’elle avait sacrifié sans hésiter son confort pour son devoir. Elle lui fit ensuite savoir qu’elle acceptait de recommencer à lui enseigner la danse et qu’elle l’inviterait même à un bal à l’occasion, ce qui le fit sourire.

    Je ne suis pas sûr d’accepter, je n’aimerais pas vous infliger une humiliation publique.

    Pas forcément parce qu’il était mauvais danseur. Mais dans le monde des nobles, elle était un cas rares, les autres la traiterait durement si on la voyait à emmener un simple roturier au bal. Un roturier qui n’avait ni richesse ni position importante comme un de ces bourgeois.

    Par contre, vos mots me laissent comprendre que vous n’avez pas de personne pour vous accompagner dans la vie. J’avoue que cela me surprends, une dame de votre qualité, votre intelligence et votre beauté ne devrait pas manquer de prétendants. C’est plus par choix personnel je suppose ?

    S’il s’était un petit peu trop immiscé dans sa vie privée, elle lui ferait savoir et ne répondrait pas. Mais il fallait l’avouer, cette femme lui titillait la curiosité, elle était différente de pas mal d’autres personnes. Depuis qu’il était à la capitale, il avait rencontré tant de profils radicalement différents, Alysse, Isabeau, Isabelle, Aoi, maintenant, elle.

    Si vous le permettez, puis-je savoir ce qui vous a attiré dans la garde ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Ven 29 Juin - 17:51

Une humiliation publique ? Anya comprenait qu'il parlait là de son absence de titre de noblesse mais personnellement, elle ne s'en inquiétait pas vraiment. Elle-même, bien qu'habituée à ce genre d'évènements car son père l'y avait emmené pour ne pas se faire totalement oublier de la noblesse de Gells, ne fut jamais considérée comme aussi importante que les plus riches. L'argent créait une grande différence mais elle trouvait qu'ils en possédaient suffisamment. Cela leur permettait de vivre plus que décemment, que vouloir de plus ? Il fallait avouer que pouvoir s'offrir quelques bijoux ou vêtements un peu plus classes lui plaisait car elle appréciait par moment jouer à la coquette mais autrement, elle saurait surement se satisfaire du strict minimum bien que cela lui manquerait. La jeune femme se contenta d'un sourire à l'égard du sergent, écoutant la suite de ses dires. Il avait fait une déduction tout à fait juste et les compliments firent rire un peu Anya.

"Vous allez me faire rougir à trop me complimenter !"


Il était cependant toujours plaisant pour une femme de se faire flatter ainsi et l'amusement qui éclairait son visage prouvait bien que la situation ne la dérangeait pas le moins du monde. Depuis le début de leur entrainement peu sérieux, elle se sentait relativement bien, en réalité et elle profitait, contente, de la sympathie de l'homme.


"Bonne déduction. C'est tout à fait exact et c'est un choix un peu imposé aussi, je n'ai jamais eu beaucoup de prétendants mais les entrainements à l'épée me prenaient beaucoup de mon temps puis je suis entrée dans la garde ensuite ce qui n'a pas aidé. Je n'en suis pas triste pour autant, je fais ce que j'ai toujours voulu faire."

Ornée d'un air toujours rayonnant, elle parlait de sa vie à son collègue sans ciller. Aucune gêne ne s'emparait d'elle car elle se sentait à l'aise. De toute façon, son passé ne comportait aucun évènement sur lequel elle voudrait faire l'impasse. Elle avait eu la chance d'être plutôt heureuse toute sa vie et de se relever avec facilité face aux obstacles que la vie posait sur son chemin. Son père l'avait toujours soutenu et cela n'était pas négligeable. Elle ne pourrait jamais le remercier assez de tout ce qu'il avait fait pour elle mais au fond, n'était-ce pas là le rôle d'un père ?

Le sergent continua de se renseigner sur la rouquine. Il lui demandait la raison de son entrée dans la garde et elle eut un petit sourire en coin avant de répondre.

"Mon père admirait beaucoup l'Empereur et m'a transmit cette admiration. Je suis entrée dans la garde car c'était un moyen de mettre mes capacités à son service. Et à part manier l'épée, je n'avais rien de particulier à lui offrir donc j'ai essayé d'entrer dans la garde et j'ai réussi."

Son regard ambré se posa sur le visage de l'homme tandis qu'elle affichait un air de petite fille fière d'elle et au fond, cela reflétait la réalité. Elle avait atteint ce qu'elle désirait alors ne pouvait en être que fière mais elle se doutait qu'il n'en était pas de même pour tout le monde et se demandait donc pourquoi Kyle était arrivé ici. Curiosité réciproque, il demandait et cela attisait son envie de savoir la réponse venant de lui aussi.

"Et vous ? Qu'est-ce qui vous a attiré dans la garde ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   Lun 2 Juil - 9:12

    Malgré leur différence de statut et d’origine, les deux jeunes gens arrivaient à se parler de manière spontanée, à blaguer ensemble et à faire connaissance. Chacun avait laissé tomber ses barrières et laissait l’autre le découvrir. Kyle appréciait sa spontanéité. Et lui-même en faisant preuve, la complimentant sans gêne et allant même lui demander pour quelles raisons elle n’était pas accompagnée dans la vie. Les compliments lui tirèrent une réaction typique mais toujours aussi amusante.

    C’est peut-être le but, je suis sûr que vous êtes adorable quand vous rougissez.

    Dit-il avec un clin d’œil amusé. Mais cependant, il était clair que comme toutes les femmes, elle aimait se faire complimenter par un beau jeune homme. Même sans être narcissique, Kyle se savait loin d’être moche non plus. Elle lui expliqua alors que son manque de relations venait surtout du manque de temps, du fait qu’elle se soit consacrée qu’à l’entrainement et à son entrée dans le garde, puis à son travail.

    Tant de passion est beau à voir mais si le travail, c’est bien, ce n’est pas non plus un mal de se ménager du temps à soi. Maintenant que vous êtes bien installée, vous devriez y songer un petit peu plus à l’occasion.

    Il s’était rencontré sans doute il y a moins de deux heures et pourtant, ils parlaient déjà comme de vieux amis, ils étaient plus proches de caractère qu’ils ne le pensaient dans le fond. Par curiosité, il demanda à la jeune femme pourquoi elle était venue dans la garde. Elle lui parla de son père, de l’admiration pour l’Empereur et de son envie de se mettre à son service.

    C’est très beau et très noble de votre part. Mais, pardonnez-moi de vous le dire, un peu idéaliste aussi. Certes, nous avons la noble taches de protéger l’Empire et son souverain mais parfois, on est vraiment cantonné à des travaux minables, ce n’est pas facile tous les jours. Mais je vous fais confiance, vous êtes une femme intelligente, vous saurez vous adapter…

    Mais malheureusement, la réalité allait bientôt rattraper Anya plus vite qu’on ne le pensait, sauf qu’aucun des deux ne le savaient encore à ce moment-là. Juste retour des choses, ce fut son tour à elle de lui demandé pourquoi il était garde. Le sourire de Kyle s’estompa alors qu’il replongeait dans des souvenirs malheureux. Sa voix était moins joyeuse mais pour elle, il parlerait.

    Ce n’était pas vraiment une attirance, plutôt… une fuite en avant. Comme je vous l’ai dit, à Frickwtich, j’appartenais à une grande famille de chasseur, quasiment un clan. Là d’où je viens, les chasseurs sont respectés, on fournit de nombreux produits par la chasse, ne serait-ce que la viande de gibier, on régule la grande population de prédateurs et nuisibles. Cette vie m’allait, seulement, Frickwitch est un lieu dangereux, des gens vraiment pas recommandables viennent parfois se cacher dans les profondes forêts. Un jour, on faisait une grande battue, on est tombé sur la planque d’un dangereux terroriste. Il nous a attaqués avec une matière explosive. Tous les mieux sont morts… mon père, mes frères, mes oncles, toute ma famille… il ne me reste que ma pauvre mère et ma plus jeune sœur. Moi, je m’en suis sortie gravement blessé mais je me suis remit. Ce sont les hommes de notre seigneur qui m’ont ramassé. C’est lui qui m’a convaincu de ne pas me laisser aller à mon désir de vengeance et d’aller de l’avant après avoir fait le deuil. Il m’a convaincu de venir ici, de tenter ma chance dans la garde et d’essayer de changer de vie. J’essaie de faire au mieux, mais j’espère au fond qu’avec la pagaille de ces derniers temps, l’homme qui a tué ma famille va se montrer et là…

    Le regard noir de Kyle en disait long sur son envie de le transformer en passoire. Il se reprit rapidement et offrit un sourire à Anya.

    Excusez-moi, ce n’est pas une histoire ni très joyeuse ni très passionnante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cible du matin ne fait pas le malin [PV Kyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Quartier Militaire Ѧ :: Caserne Centrale-