AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les automates s'articulent et dansent pour vous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ʘ Ingénieur ʘ

Numa

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 454
♦ Messages : 138
♦ Âge du perso' : 18
♦ Fiche : Un murmure dans la folle musique de la Capitale.
♦ Protecteur : Ceux qui aiment ses automates.
♦ Date d'inscription : 05/05/2012
♦ Age : 27

Les automates s'articulent et dansent pour vous.  Vide
MessageSujet: Les automates s'articulent et dansent pour vous.    Les automates s'articulent et dansent pour vous.  EmptyLun 7 Mai - 10:26

Les automates s'articulent et dansent pour vous.  Numana13

Numa est raté.
Du moins, c'est ce qu'on lui a toujours dit, et il en est persuadé.
Numa n'aime qu'une seule personne : Nami, sa jumelle pour qui il est prêt à tout. Réellement. Nami est jolie, Nami a de beaux yeux bleus comme l'océan, Nami est svelte et douce, Nami a une voix de carillon qui charme. Numa est blond vénitien, Numa a un terrible regard ocre, Numa est maigre et osseux, Numa est bègue. Dans l'esprit tordu du Maître des Automates, il n'y a pas de place pour qui que ce soit, Nami y règne en son sein, Impératrice de son monde articulé. Numa sait qu'il ne sera jamais comme sa soeur, en effet, comment un raté comme lui pourrait espérer atteindre la Perfection ? Mais il veut Nami. Il ose la désirer, comme un homme désire une femme, sans comprendre pourtant que son amour n'est pas celui d'un enfant. Houle est son pire ennemi, Houle lui vole Nami, Houle gouverne Nami, Houle hait Numa autant que Numa hait Houle. Et Houle est une peluche sur laquelle on a cousu des peaux d'animaux. Un jour, Numa prendra Houle, et le jettera dans les flammes. Mais il ne veut pas que Nami le déteste. Il veut Nami.
Numa est raté.
Il n'est pas un homme, loin de là. Ce n'est qu'un enfant à l'esprit vif enfermé dans le corps d'un adolescent.
Numa est raté, mais Numa aime Nami. Un jour, il lui offrira sa vie, et un automate comme cadeau d'adieu
.

_________________
« Car le mot, qu'on le sache, est un être vivant. La main du songeur vibre et tremble en l'écrivant »


Dernière édition par Numa le Mer 9 Mai - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ʘ Ingénieur ʘ

Numa

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 454
♦ Messages : 138
♦ Âge du perso' : 18
♦ Fiche : Un murmure dans la folle musique de la Capitale.
♦ Protecteur : Ceux qui aiment ses automates.
♦ Date d'inscription : 05/05/2012
♦ Age : 27

Les automates s'articulent et dansent pour vous.  Vide
MessageSujet: Re: Les automates s'articulent et dansent pour vous.    Les automates s'articulent et dansent pour vous.  EmptyLun 7 Mai - 10:40





Dans lequel, Numa rencontre Arthur Fitzgelli, homme dont la famille a été anoblie. Ce dernier désire de faire du Bègue un de ses "inventeurs", il lui donne la chance qu'il cherche aussi : s'élever parmi les classes dirigeantes d'Ishtar. Cependant, quelle n'est pas la surprise d'Arthur quand Numa prend la parole...
« Croyez-moi, si vous réussissez, je vous rendrai riche – si riche que vous n'aurez rien d'autre à faire que façonner vos pantins dans de l'or.  »
Les automates s'articulent et dansent pour vous.  Vignet11

Numa numa yeah, numa numa numa yeah.
Les automates s'articulent et dansent pour vous.  Nam10Grâce à Madame, on peut dire que Numa fait des rencontres surprenantes. Alors qu'elle l'abandonne, lassée de sa présence, le garçon rencontre le Comte Oliver. Un homme dont il ne connait même pas la réputation, et qui fuyait, une putain dans la main. Toutefois, leur entrevue ne se passera pas sans heurt, l'esprit du garçon étant trop particulier pour un être tel qu'Oliver. Numa finira par tenter de le tuer ; échouant, il sera la proie de ses propres cauchemars, sans deviner que la source n'est d'autre que le Comte. On a trouvé meilleure comme première impression.
« Ecoute, je sais pas à quoi tu joues mais je suis le comte Oliver, et j'ai pas envie de participer ! Je participe jamais ! Sauf à ton putain de meurtre si t'ouvres pas cette putain de porte ! »



C'est avec une idée bien en tête que le jeune homme décide de se rendre dans le village des réfugiés ; il est à la recherche d'un « ingrédient » spécifique pour rendre vivantes ses poupées. Malheureusement pour lui, la poisse place sur son chemin un géant difforme. D'abord pris de peur, le garçon tente en vain de s'enfuir, mais le monstre en décide autrement. S'enchaîne ensuite un dialogue de sourds entre un Objet et un bègue concernant une mystérieuse boîte de fer.
«Ecou… écoute-moi. Si tu lis ça, tu pourras prendre… quelque… chose dans mon… sac. Et aussi, j’irai taba… tabassa… tssaba… euh, frapper. Frapper quelqu’un pour toi. Alors, tu lis ça, d’accord ? Tu me rends service… et je fais ça. Pour le Maî… gnrmblmh… pour toi. »
Les automates s'articulent et dansent pour vous.  Nam410

Sujets abandonnés :

La petite poupée démente au Pays des Automates.

Mésaventures ennuyeuses.

Sujets en cours :

Le Créateur n'est-il pas la vraie poupée ?

J'ai aucune putain d'idée de titre. Blah blah blah.

Gulliver chez les géants.

_________________
« Car le mot, qu'on le sache, est un être vivant. La main du songeur vibre et tremble en l'écrivant »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les automates s'articulent et dansent pour vous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ϩ Dossiers Confidentiels Ϩ-