AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♦ Informateur ♦

Morgana Sigvard

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 405
♦ Messages : 343
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Fiche disponible ici et le carnet des RP, relations & résumés se trouve là bas.
♦ Date d'inscription : 20/11/2011
♦ Age : 28

Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] Vide
MessageSujet: Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach]   Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] EmptyJeu 3 Mai - 10:37

Lorsque des coups résonnèrent contre le battant de bois, Morgana ne comprit pas tout de suite que l'on tapait contre la porte de sa chambre. Qui voudrait lui rendre visite, elle n'avait pas d'amis ? Il y avait bien quelques connaissances, Gabriel Sullivan n'allait pas lui faire l'honneur de débarquer dans sa tanière, c'était bien dommage... Les effets du bonbon à base de plantes donné par cet étrange Hayden ne se dissipaient pas. L'informatrice se sentait encore molle, les meubles tanguaient parfois... Et cette foutue menace qui planait au dessus de sa tête ! L'assassinat commandité – et peut-être même exécuté – par Vaillant de Beaumont allait tracasser la jeune Sigvard pendant un long moment. En cet instant, elle était en plein cœur du cyclone. Dans l’œil.

Et en parlant d'œil, Morgana traina les pieds jusqu'à la porte – la personne continuait de frapper, c'était agaçant – tout en pestant contre ce battant de bois tellement opaque. Elle ne pouvait pas voir qui se tenait de l'autre côté du seuil. Un trou refermable dans la porte serait d'une grande utilité.

Morgana Sigvard droguée : une grande inventrice est née.

Mais les coups contre la porte continuaient.

« Oui... J'vais... Je vais ouvrir. »

Après ses déboires des derniers jours, l'informatrice s'appliquait pour retrouver le peu d'éducation qu'elle avait acquis durant ses jeune années. La pestilence d'Ishtar, ses mauvaises manières et sa morale douteuse avaient l'étonnante capacité de vous coller à la peau en un rien de temps.

Ses désirs étaient les plus forts. Elle allait remonter la pente, c'était certain !

« Attendez, je ne trouve pas la clef..! »

Ce n'était vraiment pas le bon moment pour lui rendre visite. Sa chambre était en désordre, elle n'avait pas aéré depuis plusieurs jours, elle avait oublié un pain à la viande sur le rebord de la commode... Ce n'était pas très reluisant.

« Mais heu... Vous êtes... Qui êtes-vous ? » questionna Morgana d'un air un peu hystérique, haussant le ton pour se faire entendre de l'autre côté. Son interlocuteur répondit quelque chose d'absolument incompréhensible.

« Je n'ai rien compris. Vous pouvez répéter ? »

Ça semblait s'énerver là derrière. Ou pleurer. L'informatrice n'arrivait pas à trancher. Ces bruits l'agaçaient et l'autre n'allait pas la lâcher. Il fallait qu'elle ouvre pour que la personne soit satisfaite et déguerpisse en vitesse !

Une minute. Il y avait peut-être le feu. Des inconnus lui accordaient tant d'importance ? Morgana resta bêtement plantée devant sa porte pendant quelques secondes, avant de faire tourner la clef dans la serrure avec une lenteur exaspérante. Elle ouvrit le battant tout aussi lentement. Elle ne se rendait pas compte de la situation, elle avait l'impression qu'une bande d'esclaves jouaient du marteau dans sa tête. Et les cheveux blancs juste en face d'elle ondoyaient comme les nuages... La jeune Sigvard resta indécise face à Zacharias Flash, peinant pour remettre un nom sur ce visage. Le connaissait-elle ? Dans quelles circonstances s'étaient-ils rencontrés ? Et puis...

Ah oui, ça lui revenait. Une mine d'infos. Un type blessé de la tête aux pieds, un vrai gaffeur et menteur par dessus le marché. Morgana empêcha l'albinos d'entrer, elle referma brusquement la porte.

« Sa... Salut. Tu ne veux pas qu'on aille à la taverne plutôt ? J'offre ma tournée. »

Elle allait inaugurer sa première paie. Vaillant de Beaumont allait indirectement faire le bonheur de Zacharias Flash. C'était l'argent gagné lors de cette première passe que Morgana comptait dépenser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morgana-lazarey-photography.tumblr.com/

Zacharias Flash

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 369
♦ Messages : 405
♦ Âge du perso' : 26
♦ Fiche : L'homme qui murmurait aux oreilles
♦ Protecteur : Siegfried Agasthel
♦ Date d'inscription : 01/01/2011
♦ Age : 28

Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] Vide
MessageSujet: Re: Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach]   Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] EmptyLun 21 Mai - 17:01


    En fait, il pleuvait. Il pleuvait dru et Zacharias était trempé. Il sentait les bandages qui l'aidait à survivre rentrer progressivement, mouillés, dans sa peau et il se demandait bien si, un jour ou l'autre, le vent allait arrêter de souffler et l'épargner. En réalité, le jeune garçon était sorti dehors afin de chercher un logement : depuis l'affaire Ulrich Hellwig, il sentait bien qu'il n'était en sécurité nulle part, et puis il suffisait souvent qu'il croise un inquisiteur pour que celui-ci lui foute la pâtée. Alors, l'albinos évitait aussi bien que possible ses semblables, même si cela était de plus en plus difficile. Alors qu'il n'avait plus rien dans le porte-monnaie, il avait pensé à faire quelque chose pour le moins intelligent – oui, c'était étonnant, de sa part – qui était de trouver refuge chez Morgana Sigvard. Oui, souvenez-vous en, c'était cette fille qui lui avait sauvé la vie. Il l'avait rencontrée deux fois, en fait, et s'était comporté comme un goujat avec elle. En fait, on pouvait dire que c'était une bonne âme, elle lui avait sauvé la vie deux fois et Zacharias comptait bien la remercier, tout trempé qu'il était. La première fois, elle l'avait sauvé des griffes d'un client qui comptait sûrement le tuer, à la fin de toute cette aventure, la deuxième fois, elle l'avait trouvé en sang dans une ruelle, alors même qu'il venait d'être blessé presque à mort par Emile Paole. Était-ce cette fois-ci ou une autre ? Les idées du garçon n'était pas claires, seule restait la sensation fugitive des lèvres d'Ulrich Hellwig sur les siennes.

    Il cracha par terre et le fugace souvenir s'évapora aussi vite qu'il était venu. À ce moment-là, la pluie s'intensifia et les cheveux de Zacharias qui étaient encore un peu gris à cause de la saleté qu'il avait accumulée ces derniers jours s'éclaircirent brusquement, venant foutre en l'air tout son camouflage. Oui, parce qu'il avait compris comment ne pas se faire repérer par les gardes, Ulrich et tout le dawa : il suffisait de paraître encore plus misérable. Il s'était trempé les cheveux dans la boue, ne s'était pas lavé depuis une semaine, était vêtu de vêtements sentant bon la bouse de vache. Bon, maintenant qu'il s'était fait arrosé par une pluie torrentielle, c'était une toute histoire. Avec lui, il avait amené un sac qui contenait quelques victuailles dans le but de remercier la princesse. Pâté, fruits frais qu'il avait piqué au marché, pain, et surtout trois bouteilles d'hypocras qui prenaient de la place dans son sac. Zacharias connaissait bien ces alcools, puisqu'avant et après Eleanor, il sombrait régulièrement dans une dépravation la plus totale, si toutefois l'on exceptait le cul.

    Bref, l'albinos toqua à la porte de Morgana – du moins, il espérait qu'il se souvenait bien que c'était là, chez elle et s'avança un peu plus, s'abrita de la pluie grâce au petit toit du perron. Froid, il avait froid. Il désirait juste un peu de chaleur humaine, d'alcool, et de feu pour tenir, parce que là, c'était impossible. De l'intérieur, il entendit une voix qu'il put reconnaître comme étant celle de Morgana et inspira à fond, serrant l'anse de son sac. Il n'avait pas de sentiments envers la jeune femme, du moins, pas autant qu'avec Eleanor...Il s'y était attaché, et sentait qu'il lui devait quelque chose...Elle lui demanda qui se trouvait ici et répondit que c'était lui, mais le bruit de la pluie hachait le son, elle ne dut pas comprendre...

    « C'EST ZACHARIAS ! »

    Trop tard, Morgana avait ouvert la porte. Zacharias ferma sa grande bouche et la regarda, descendant un peu de son petit nuage, ses cheveux commençant à friser étrangement à cause de la pluie. Morgana n'était pas comme dans son souvenir, mais il devrait s'y accommoder. Il ouvrit grand les yeux également lorsque celle-ci lui proposa d'aller à la taverne. Uh...il avait de l'hypocras, lui ! C'était parfait, y'avait même du pâté et du pain, alors pourquoi se déplacer et être encore plus trempés ? Zacharias fronça les sourcils en constatant qu'elle avait fermé la porte, puis la poussa et rentra à l'intérieur de la pièce. Il tira sa collègue dans son logement, ferma la fameuse porte et étala les affaires qu'il y avait dans son sac sur le sol. Les trois bouteilles trônaient en maîtresse.

    Il se mordit également les lèvres, ayant une furieuse envie d'enlever un ou deux vêtements pour les faire sécher...être comme cela, aussi trempé qu'un canard mouillé, ce n'était pas des masses agréables et puis il ne voulait pas tomber malade. Il décida alors d'enlever seulement son haut : Morgana ne serait pas horrifiée par la marque de D'Arken, puisqu'elle l'avait déjà vue. Enfin, il ouvrit une bouteille d'hypocras.

    « Tu as des verres ou on boit comme ça ? Je veux pas aller à la taverne, il pleut trop, pas envie d'être encore malade, tu sais... »

    Il lui tapota l'épaule.

    « Tu es sûre que ça va ? T'as pas l'air dans ton assiette ? Tu as des problèmes encore plus gros que les miens, c'est ça ? Si je peux t'aider, tu me le dis, tu sais bien que j'ai pleins de dettes envers toi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Informateur ♦

Morgana Sigvard

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 405
♦ Messages : 343
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Fiche disponible ici et le carnet des RP, relations & résumés se trouve là bas.
♦ Date d'inscription : 20/11/2011
♦ Age : 28

Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] Vide
MessageSujet: Re: Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach]   Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] EmptyLun 28 Mai - 10:24

L'informatrice aurait pu repousser Zacharias Flash comme une poupée de chiffon. Ce type était encore plus déglingué qu'elle et le pire pour lui c'est que cet état semblait permanent. Ne l'avait-elle pas soigné la dernière fois ? Il n'était pas très frais, au contraire. Son odeur âcre de vêtements puants et mouillés atteignit la jeune femme de plein fouet lorsqu'il la poussa d'autorité dans sa chambre, il avait encore quelques forces pour repousser une poignée de porte.

Ah.

Morgana se laissa faire, incrédule. D'où prenait-il le droit de s'installer comme ça ? Il déballait ses affaires, il allait sortir une bombe, c'est bien ça, il venait se venger parce qu'elle l'avait gardé en vie et que tout ce qu'il voulait c'était mourir, hein, n'est-ce p...

En fait non. Il disposa triomphalement de l'alcool et des vivres sur le sol. La jeune Sigvard ne disait rien, elle était toujours dans les choux. Ses deux derniers jours n'avaient pas été de tout repos. Et... Pourquoi il enlevait ses vêtements tout à coup ? L'informatrice paniqua.

« Qu'est-ce que tu fais ? Qu'est-ce que t'as fait ? Pourquoi tu te mets à poil ? Ca y est, la nouvelle a déjà fait le tour de la ville, tu sais que j'suis une pute et tu viens quémander ton tour, désolé coco faudra repasser, je n'officie qu'au Fabula moi, j'suis une employée de nuit et puis là c'est pas la nuit ! »

C'était Vaillant de Beaumont, il avait fait ça pour se venger, c'était sûr, il venait de briser sa couverture et elle allait bientôt mourir à cause du journal intime !

Lorsque Zacharias lui tapota l'épaule, Morgana sursauta.

« Hein ? T'es pas venu pour coucher ? T'as des dettes envers moi ? A oui c'est vrai... T'as des nouvelles infos sur ces débiles de terroristes ? Ou sur un contrat qu'on aurait mis sur ma tête ? Oh par l'Ombre, t'es encore tout marqué de partout ! J'croyais que je t'avais soigné ! C'est quoi cette trace bizarre, elle était pas là avant ! »

La petite pilule aux plantes de monsieur Hayden faisait toujours effet, Morgana était encore plus bavarde que d'habitude. Elle s'éloigna de l'albinos en fronçant le nez.

« Tu connais pas les bains publics toi, c'est pas trop cher pourtant ! »

Cette odeur était insupportable. Il n'y avait qu'un seul moyen de l'éliminer. L'informatrice ouvrit péniblement les tiroirs de sa commode, ça continuait de taper dans sa tête. Au bout de la troisième fois, le tiroir céda et glissa brutalement vers elle. Morgana farfouilla à l'intérieur et en ressortit une bouteille remplie d'un liquide que Zacharias connaissait bien. Le fameux alcool fort de Nördlichesländer. La jeune Sigvard adressa un sourire tordu à son interlocuteur.

« Ferme les yeux ! » ordonna-t-elle en ouvrant la bouteille tout près de l'informateur.

Et elle lui vida brutalement la bouteille sur la tête, l'alcool ruissela sur les cheveux, le visage, le torse et les bras de Zacharias.

« Réjouis-toi, ça va te désinfecter un coup et puis surtout ça va faire partir ces horribles odeurs. Par contre y'a plus d'alcool maintenant. Il ne reste que tes bouteilles. »

Morgana s'empara de la paume humide de l'albinos et la lécha. Il avait le goût du Nördlichesländer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morgana-lazarey-photography.tumblr.com/

Zacharias Flash

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 369
♦ Messages : 405
♦ Âge du perso' : 26
♦ Fiche : L'homme qui murmurait aux oreilles
♦ Protecteur : Siegfried Agasthel
♦ Date d'inscription : 01/01/2011
♦ Age : 28

Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] Vide
MessageSujet: Re: Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach]   Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] EmptyLun 28 Mai - 13:17


    Zacharias commença à avoir du mal à comprendre ce qu'il se passait tout autour de lui. Là, il en était au point où il avait apporté deux ou trois bouteilles pour faire plaisir à Morgana, ensuite, il avait forcé l'entrée et envie, il avait déposé les bouteilles. Morgana ne semblait pas être dans sa meilleure forme, même si mentalement, elle devait être forcément en meilleure santé mentale que lui. Elle laissa échapper quelque chose au sujet du fait qu'elle serait prostituée et qu'il serait venu ici uniquement pour la baiser, et l'albinos laissa échapper un petit hoquet de surprise. Il n'était plus au courant de rien du tout, le fait que Morgana vendait son corps, il l'ignorait du tout au tout, c'était là une grande découverte. Il voulut lui passer une main sur les épaules pour la consoler et lui dire qu'il connaissait une ou deux personne qui pourraient subvenir à ses besoins en cas de grosse faillite lorsqu'elle enchaîna sur autre chose.

    Elle acceptait de boire un peu avec lui ? Lorsqu'elle lui parla des bains publics, Zacharias leva le bras pour sentir quelle odeur ça pouvait bien faire au niveau de l'aisselle, mais le baissa aussitôt, une odeur peu ragoûtante venant de s'échapper de là. C'était comme s'il venait de faire un séjour dans les égouts, à ce détail près qu'il s'agissait juste de ses méandres des derniers jours accumulés au fait qu'il venait de se prendre la saucée du siècle. Sur le coup, la jeune femme se dirigea vers une armoire et en sortit une autre grosse bouteille. De l'alcool qui devait venir de chez elle, probablement. Si celui-ci était aussi fort que celui qu'elle lui avait fait ingurgiter pour qu'il cicatrise, et bien, il se demandait dans quel état ils allaient finir, tous les deux, même s'il lui semblait bien qu'ils en avaient besoin. Boire pour oublier, ouep, ça lui semblait vraiment super méga hyper cool.

    Et il fit comme elle le demanda, l'albinos. Il ferma les yeux candidement, se demandant quelle surprise il y allait y avoir avec cette bouteille. Lorsqu'elle commença à la lui renverser dessus, il poussa donc un petit cri totalement affolé, battant des bras comme un albatros gâteux pris au piège. C'était lourd, il avait peut-être enlevé ses vêtements, mais maintenant, son pantalon était encore plus trempé et il ne pouvait pas l'enlever, là, c'était vachement malpoli.

    « Ca fait bizarre... »

    Il passa sa langue sur le coin de ses lèvres, entreprenant de lécher l'alcool qui dégoulinait par là. S'il avait bien vu, Morgana, elle, léchait sa main. Si Zacharias se serait sans doute retiré de suite dans son état normal, là, les volutes de l'alcool fort des contrées nordiques s'était élevé tout autour de lui, rentrait par les pores de sa peau, et il commençait à être un peu pompette sans même en avoir bu. Il laissa donc échapper un petit rire conquis, laissant échapper sa main et s'occupant de déboucher les bouteilles d'hypocras. Oui, il avait chaud, c'était tellement agréable, d'ailleurs, il n'arrêtait pas de rire. Il avait l'impression que son corps était montré, mais il s'en foutait. Il poussa maladroitement une bouteille vers Morgana et mit le goulot de la première aux lèvres. Normalement, une bouteille était suffisant pour être bourré, mais étant donné qu'il était déjà pas dans son état normal, le résultat pourrait être étonnant...

    « C'est bon, de boire...boire, boire...ça me fait oublier, tu sais, tout ce que je sais, j'en viens même à oublier elle, même si c'est triste... »

    Il se rapprocha d'elle, prenant une autre gorgée d'aller, un peu chancelant. Morgana était une belle femme, mais avant tout, il désirait parler avec elle et...lui faire profiter de l'alcool. C'est pourquoi il se colla carrément à elle, n'arrêtant pas de rire bêtement, osant timidement lui embrasser la joue.

    « C'est parce que je trouve belle, ça. Je ne veux pas que tu te prostitues, c'est pas bien. Ça fait du mal, comme quand on est violé. Je veux pas ça pour toi, tu comprends. »

    Il lui prit la main, la regardant d'un air assez grave, plus grave que les autres fois.

    « Tu...hic...comprends ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Informateur ♦

Morgana Sigvard

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 405
♦ Messages : 343
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Fiche disponible ici et le carnet des RP, relations & résumés se trouve là bas.
♦ Date d'inscription : 20/11/2011
♦ Age : 28

Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] Vide
MessageSujet: Re: Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach]   Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] EmptyDim 17 Juin - 12:10

Morgana haussa les sourcils. Les vapeurs de l'alcool faisaient déjà effet, l'informateur aux yeux rouges se montrait de plus en plus joyeux. Il parvenait même à en oublier son odeur et sa situation de plus dénudées. La jeune Sigvard avait vu pire, mais un Zacharias Flash torse nu en plein milieu de sa chambre, c'était quelque chose. Il bougeait, il rigolait, il lui tendait une bouteille. Et il y avait ce mot en plein milieu de sa poitrine. Un mot un peu effrayant, Morgana ne savait pas s'il fallait en parler ou pas. Elle voulait savoir bien entendu, mais était-ce le moment de passer aux choses sérieuses ? La jeune femme flairait une bonne histoire, ça sentait le sang et la folie – qui était le dégénéré qui avait fait ça ? Et puis, quelque chose ne collait pas. La dernière fois qu'elle avait vu l'albinos, il n'avait pas ce mot horrible gravé dans la chair. Les faits s'étaient sans doute déroulés après qu'elle l'ai soigné. Décidement, ce type ne savait pas rester tranquille à l'abri des ennuis. Mais puisque les blessures ne pouvaient dater de plus de quelques jours, pourquoi étaient-elles déjà cicatrisées ? Ce n'était pas normal, ce n'était pas naturel.

Il fallait lui demander, il fallait lui...

« Elle ? »

Le babillage de Zacharias sortit Morgana de ses pensées.

« C'est qui elle ? Il y a plein de elles dans l'empire ! »

Et heureusement. La jeune Sigvard n'aurait pas supporté d'être entourée uniquement d'hommes. Elle repensa à sa jolie Inquisitrice aux cheveux noirs, Mina. Elles ne s'étaient pas vues depuis bien trop longtemps...

Morgana ne comprenait pas. L'informateur lui avait bien dit qu'il ne voulait pas coucher avec elle. Alors pourquoi est-ce qu'il se collait à elle et qu'il lui faisait un bisou sur la joue ? Elle rougit.

« C'est pas bien de se prostituer ? Ah, je ne savais pas » ricana-t-elle sombrement « Et qu'est-ce que tu en sais que ça fait mal ? Tu as déjà été violé ? J'croyais que ça concernait que les filles, à cause des mecs en manque et fous furieux par la pleine lune, des trucs comme ça. Tu t'es fait violer par une fille, c'est ça ? »

Voilà qu'il lui prenait la main maintenant ! Morgana eut soudain l'air gêné. Ce n'était pas si désagréable que ça au final. Il avait sincèrement l'air inquiet pour elle. Elle se rapprocha un peu plus de lui pour lui murmurer d'un ton désemparé :

« Ouais. J'comprends. Mais cela ne va pas me faire changer d'avis. C'est pratique tu sais ! Et puis non, je ne comprends pas. En quoi ça t'importe ? »

Il sentait la liqueur du Nördlichesländer. Les vapeurs de l'alcool refoulaient les autres odeurs à l'arrière plan, si on se concentrait assez, on pouvait distinguer la puanteur de Zacharias. Morgana lui aurait bien versé le contenu d'une seconde bouteille pour masquer tout ça, mais elle n'en avait plus en stock. Et puis ça coutait cher. Alors elle prit l'hypocras que l'informateur avait poussé vers elle et en but de longues gorgées. Elle savait d'expérience qu'elle n'allait pas pouvoir se débarrasser de Zacharias si facilement. Autant tirer parti de la situation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morgana-lazarey-photography.tumblr.com/

Zacharias Flash

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 369
♦ Messages : 405
♦ Âge du perso' : 26
♦ Fiche : L'homme qui murmurait aux oreilles
♦ Protecteur : Siegfried Agasthel
♦ Date d'inscription : 01/01/2011
♦ Age : 28

Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] Vide
MessageSujet: Re: Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach]   Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] EmptyLun 25 Juin - 17:21

    Elle. Elle était une informatrice et Morgana n'avait donc jamais entendu parler de sa belle Eleanor ? Ni entendu son nom et tous les problèmes qu'elle avait pu causer – même si Zacharias savait bien que tout n'était que la faute qu'Uriel d'Arken, bien sûr ! Comment ne pouvait-elle pas connaître Eleanor van Lähre ? Et puis il réfléchit sérieusement. De toute évidence, le murmure concernant leur relation ne s'était pas épandu jusqu'aux oreilles du peuple, Uriel d'Arken ou même Paole n'avaient rien dit, rien soufflé. Eleanor était une Dame, il ne fallait pas discrédité sa famille ou même son père, gouverneur d'Überhal. Si un jour il voyait ce brave homme, il lui confierait sans doute sa douleur pour ensuite l'inviter à noyer leurs douleurs respectifs dans une multitude de chopes de bières.

    Pour ce qui était de se prostituer, Zacharias eut un sourire triste, même si l'alcool commençait à lui faire tourner la tête plus que de nature : la présence de Morgana très jolie dans les environs y était sûrement pour quelque chose, d'ailleurs. Il ne s'était jamais prostitué et n'avait jamais envisagé cette idée absolument dégoûtante. Par contre, il avait eu le malheur de rencontrer Uriel d'Arken d'un peu trop près et savait ce que cela faisait, de se faire violer. S'il avait pu l'éviter, à l'époque, il aurait sûrement supplié, fait tout et n'importe quoi plutôt que de ressentir cette ignoble douleur, comme si son corps ne lui appartenait plus, en fait. Ses doigts de la main gauche, celle qui ne tenait pas la bouteille d'hypocras, effleurèrent la blessure, le Mot terrible qui lui remplissait la poitrine comme un tatouage. Il aurait une nouvelle histoire à raconter à Morgana, dès qu'il serait un peu plus saoul.

    Il chuchota, plutôt morose.

    « Il n'y a pas que les filles qui violent les garçons. C'beaucoup plus douloureux quand c'est un autre garçon qui l'fait. Surtout quand on peut pas s'défendre. »

    Un peu perdu, il regarda Morgana en train de boire. C'est vrai qu'elle était vachement jolie, cette fille. Et puis elle avait des formes vachement avantageuses. Il était à peu près certain que si on lui enlevait ses vêtements, les formes devraient être encore plus belles, même si ça, ça ne devait vraiment pas être correct. Elle le bafferait sûrement, comme l'avait fait Eleanor lorsqu'il lui avait reproché d'être enceinte, et le foutrait à la porte. Pour le moment, il valait mieux déguster cette délicieuse hypocras, surtout qu'il avait eu tellement de mal à trouver l'argent pour l'acheter.

    « J'ai...hips...été violé, par...par...un...connard de..hips...l'église...alors j'vais pas que ça t'arrive toute ta vie... »

    Il lui caressait la joue comme s'il voulait avoir un comportement presque paternaliste avec elle. Zacharias ne voulait vraiment pas qu'il arrive du mal à son amie. Il ne se souciait pas vraiment des autres, et c'était rare qu'il accorde autant d'attention à une femme qu'il n'avait vu qu'une fois ou deux. Même si elle était très belle. La vérité, c'était que Morgana l'impressionnait, ce depuis qu'il l'avait rencontrée. Il y avait quelque chose d'impressionnant dans son visage, dans ses cheveux qui faisait qu'il n'arrivait pas à cesser de la regarder lorsqu'il se trouvait face à elle. Pour lui, Morgana, c'était quelque chose des provinces du Nord, indompté et indomptable, faisant ce qu'elle voulait faire. Il n'arrivait décidément pas à l'imaginer en prostitué, et même, cela lui faisait mal au cœur. Ses cheveux un peu roux flottant, éparses, autour de sa tête.

    Peut-être que ce fut à cause de l'alcool, l'influence de la lune sur ses hormones ou même la discussion qu'ils avaient en ce moment, mais Zacharias finit de se rapprocher de Morgana Sigvard, déesse du Nord, et lui baisa la joue. C'était simple, vite fait, et ses lèvres séchées firent un court bruit sur la joue, laissant une petite trace de salive mélangée à l'alcool avant de revenir en arrière, fixant toujours Morgana du regard.

    « Elle...c'était Eleanor van Lähre...tu dois connaître son nom, c'était...mon...amour, la seule femme que j'ai aimée et qui m'a aimé en retour. Elle est morte, maint'nant, et depuis, plus rien n'va, c'est tout juste si j'me retiens de n'pas sauter du haut d'un pont. J'sais pas nager, d'façon. Elle avait des cheveux magnifiques, bleus. Un peu comme les tiens, mais bleus, très beaux. Elle m'hypnotisait... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Informateur ♦

Morgana Sigvard

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 405
♦ Messages : 343
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Fiche disponible ici et le carnet des RP, relations & résumés se trouve là bas.
♦ Date d'inscription : 20/11/2011
♦ Age : 28

Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] Vide
MessageSujet: Re: Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach]   Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] EmptyDim 8 Juil - 16:36

« Il n'y a pas que les filles qui violent les garçons. C'beaucoup plus douloureux quand c'est un autre garçon qui l'fait. Surtout quand on peut pas s'défendre. »

Ah. Morgana l'ignorait totalement. Elle pensait même que ce genre de choses n'était pas concevable. Pas le sexe entre hommes évidement – elle faisait partie du Fabula Onis maintenant, elle n'était pas si stupide – mais cette question de garçon qui viole un autre garçon, c'était déroutant. L'informatrice se doutait que Zacharias parlait en toute connaissance de cause. Où il avait peut-être un ami qui... Non, ce type n'avait pas d'amis. Ils étaient morts ou ils le haïssaient. Mais alors, d'où tenait-il ses informations sur le viol ? Morgana avait du mal à penser. Et puis de toute façon, on ne peut jamais se défendre quand on est violé. Si ? La rousse n'en savait rien. Elle n'avait rien subi de tel.

L'albinos parlait de sa propre expérience. Donc il en avait vécu une. La jeune Sigvard haussa les sourcils. Ne se moquerait-il pas d'elle par hasard ? L'informatrice ne voyait pas en Zach le profil type du mec qu'on avait envie de violer. Mais avec la tête qu'il faisait, il n'était sûrement pas en train d'inventer. Il semblait en connaître un rayon sur le sujet.

Morgana se frotta les yeux et repoussa tout doucement la main de l'albinos. Il avait un air soucieux, c'était bizarre.

« Mais j'te dis que je me fais pas violer, ça va... »

Elle avait répondu d'une voix molle sans grande conviction. Zach lui faisait entrevoir la bêtise dont elle avait fait preuve en prenant sa décision. Sauf que c'était irrévocable et bien pratique. Un mal pour un bien.

« Faut avancer, y mettre les moyens » marmonna Morgana en s'adressant à sa bouteille, essayant de s'auto-persuader. Voilà que ce bouffon la faisait douter. Il avait changé de sujet, il parlait de la noble morte en couches... L'informatrice en avait entendu parler, elle avait gardé cette nouvelle dans un petit coin de sa mémoire. Dans l'immédiat cela ne lui semblait pas utile.

C'était surprenant d'apprendre que Zacharias Flash avait des connexions avec cette femme haut placée. Une prétendante à l'Empereur. La jeune Sigvard observa son collègue d'un œil neuf. La noblesse ne s'entiche pas de bouffons, si Eleanor Van Machin s'était éprise de l'informateur, c'était pour de bonnes raisons. Lui aurait-elle menti pour profiter de toutes ses indiscrétions ?

Morgana observait à nouveau l'albinos, tentée de lui exposer sa théorie sur sa belle aux cheveux bleus. Zach arborait une tête de trois pieds de long, elle eut pitié et se retint.

« Ils disent qu'elle est morte en donnant la vie. C'est vrai n'est-ce pas ? Mais attends, tu, les enfants ils... »

La rousse bafouillait, elle imaginait l'informateur dans le lit de l'autre noble. Il y avait vraiment d'étranges choses en Ishtar.

Si elle se tapait les riches pervers de la capitale, Zacharias Flash n'avait-il pas le droit de se faire une prétendante au titre d'Impératrice ? Morgana voyait la situation sous un tout autre angle. Elle but encore, longuement, sans décoller ses lèvres du goulot.

« Dis donc, t'as l'air en savoir beaucoup plus que moi. Ca vaut le coup de le faire avec quelqu'un qu'on aime bien et qui ne reprochera rien à la fin ? Ca doit pas être pareil que quand on est payé... Tu veux pas m'apprendre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morgana-lazarey-photography.tumblr.com/

Zacharias Flash

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 369
♦ Messages : 405
♦ Âge du perso' : 26
♦ Fiche : L'homme qui murmurait aux oreilles
♦ Protecteur : Siegfried Agasthel
♦ Date d'inscription : 01/01/2011
♦ Age : 28

Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] Vide
MessageSujet: Re: Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach]   Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] EmptyMar 18 Sep - 18:17



    Spoiler:
     

    Oh, Zacharias aurait bien aimé que les enfants de Eleanor soient les siens. Malheureusement, il avait refusé d'aller plus loin que le simple baiser. Mais...s'il avait pensé beaucoup plus tôt à lui faire l'amour, vous imaginez les conséquences néfastes sur l'Empire ? Une horde de petits albinos envahissants seraient nés en mode Gremlins, rugissant et devenant un peu plus sauvages dès qu'ils touchaient l'eau. Des Zacharias miniatures, si leur mère était actuellement – et Morgana avait raison – morte en couches, ils l'auraient suffisamment épuisée pour qu'elle meure en les allaitant. Donc non, les gnomes actuels de son idole aux cheveux bleus n'étaient pas de lui. Il en serait encore plus dévasté, d'ailleurs, maintenant qu'elle était morte.

    « Si tu te fais pas violer, c'est cool. Parce que Eleanor, j'crois qu'elle s'était faite violer aussi. Et après, elle était toute méchante dans son caractère ! »

    Bon, évidemment, de la bouche de Zacharias, les faits étaient juste un tout petit peu modifiés...si Eleanor avait eu ce caractère les dernières fois où ils se côtoyaient, c'était plus parce qu'il ne voulait pas la toucher qu'autre chose. Elle n'avait voulu comprendre qu'il avait franchement eu du mal de se remettre de l'épisode Uriel d'Arken et s'était barré...la culotte toute mal mise. La tête commençant à tourner, Zacharias trouvait Morgana franchement...belle. C'était l'une des premières fois que cela lui arrivait depuis la mort de sa dulcinée, et toujours avec cette informatrice. Elle devait avoir un truc, franchement, une potion, quelque chose qu'elle avait foutu dans sa gourde alors qu'elle le guérissait. Mais c'était vrai qu'elle était bonne, Zacharias comprenait qu'elle soit compétente pour ouvrir les jambes pour travailler – c'était comme ça qu'ils disait à la taverne, hein ?

    Et lui apprendre quoi ? Zacharias ne comprenait vraiment rien. Il ne voyait pas le rapport entre quelque chose qu'il pourrait enseigner et puis...euh...qui était payé en même temps. Ha, boire du vin ? Morgana voulait qu'il lui apprenne à boire du vin et réussir à faire la roue en même temps ?

    « Oui...ça vaut le coup de le faire avec quelqu'un qu'on aime bien. Avec toi, c'est rigolo, je me sens déjà tout chose. D'habitude, je le fais tout seul à la taverne, c'est moins rigolo, au moins, tu es joli. »

    Il sortit de sa gorge un espèce de rire enfantin qu'ont les bambins quand ils ont avoué à leur amoureuse qu'ils flashent sur elle – jeu de mot comique, encore une fois, hein ? Flash, flasher sur quelqu'un ! Du coup, il se rapprocha d'elle, regardant plutôt attentivement si elle ne cachait pas d'autres bouteilles dans un coin. La sienne était presque vide, étant donné qu'il buvait assez régulièrement au goulot, mais si Morgana lui avait proposé quelque chose comme cela, c'était que...elle avait des provisions, non ?

    « L'autre jour, y'a un monsieur tout bizarre qu'a dit qu'il aimerait bien m'ouvrir le ventre pour voir mes organes, hahahaaa ! Comique, hein ? »

    Son foie devait être dans un état pas croyable, en effet. Toujours dans la même optique de toucher la bouteille de Morgana, il passa ses doigts sur sa main, yeux totalement ouverts et à moitié figé dans une position qui semblait plus ridicule qu'autre chose. Finalement, il lui tomba dessus, renversant par terre ce qui lui restait d'hydromel. Il s'appuya à sa poitrine pour se redresser, fronçant les sourcils lorsqu'il vit que ça faisait pouic-pouic, une espèce de sensation doux-mou peu commune et peut-être raison de pourquoi la gente femelle avait cet endroit si gonflé. Lui avait cru pendant si longtemps que vu que pendant leur crise d'adolescence, il avait eu une crise d'acné, il s'agissait juste de boutons spécifiques à certains qu'elles avaient oublié de percé – ou qui s'étaient infectés, au choix.

    La stupidité humaine n'a pas de limites.

    « Haaa, pardon ! Je voulais...je voulais juste ta bouteille ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Informateur ♦

Morgana Sigvard

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 405
♦ Messages : 343
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Fiche disponible ici et le carnet des RP, relations & résumés se trouve là bas.
♦ Date d'inscription : 20/11/2011
♦ Age : 28

Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] Vide
MessageSujet: Re: Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach]   Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] EmptySam 22 Sep - 14:50

Je le fais tout seul à la taverne.

… ?

Morgana commençait sérieusement à avoir l'esprit embrumé. C'est à croire qu'elle ne pouvait tenir une conversation décente avec quiconque sans finir se sentir déstabilisée de tous les côtés. Les relents de pilule du bon docteur sexy devaient y être pour quelque chose. Et en fin de compte... L'alcool aussi. L'Informatrice oubliait que ce genre de breuvages pouvait causer de lourds dégâts. Elle ne buvait pas beaucoup, elle gardait habituellement ses liqueurs pour s'en tartiner ses plaies. Le vin du Fabula Onis ne faisait pas effet si on prenait le temps de siroter son verre.

Et puis elle avait souvent la bouche occupée.

Pas l'temps de boire quand tu...

Enfin. Vous voyez.

Et puis il avait dit qu'elle était jolie. Morgana haussa un sourcil. C'était bizarre d'entendre des compliments provenant d'une bouche qui n'appartenait pas à un client. Est-ce qu'elle pouvait lui retourner la faveur ?

Le problème chez Flash, c'est qu'il ne prenait pas soin de lui pour un sou. Il vivait presque au jour le jour et cela transparaissait horriblement sur son physique. Mais si on l'imaginait propre, drapé de vêtements d'assez bonne facture et coiffé correctement (il aurait fallu que ses cheveux repoussent un peu pour ça) … Il aurait pu ne pas être si mal que ça.

Instinctivement, Morgana savait qu'il lui fallait plus d'alcool. Et tant pis pour la brume qui envahissait son esprit. Mais... Elle lui avait dit qu'il n'y avait plus rien. Elle avait vidé sa dernière bouteille sur le crâne de l'albinos. Il en était toujours couvert.

Et puis...

« Comique de se faire arracher les intestins ? Je... J'trouve pas ça drôle moi... J'crois qu'on meurt si on se fait arracher un organe... Quoique. Un jour j'ai entendu un mec dire qu'on avait pas besoin de tout. Ou que ça repoussait. Tu l'crois ça?! »

C'était l'bordel, une fois de plus. Flash qui s'était affalé sur elle n'aidait pas. Il puait délicieusement l'alcool qu'elle lui avait balancé dessus.

« Et tu crois que tâter mes seins va me convaincre de te filer ma bouteille ? Faut pas t'donner tout ce mal, on est des informateurs t'sais comment on marche. »

Le truc, c'est qu'il n'avait même pas l'air de comprendre ce qu'il était en train de faire. Morgana n'était plus sûre de savoir quoi faire, elle n'allait pas le virer de sa chambre tout de même ! Il avait étalé tout son bazar sur le sol, il avait renversé le fond de sa bouteille d'hydromel...

« Heu... »

Elle repensait à cette affaire de « le faire avec quelqu'un qu'on aime bien ». Elle voulait savoir, parce qu'elle était curieuse, parce que les Informateurs l'étaient toujours. Mais après ? Il n'y avait personne qu'elle aimait bien. La seule personne à sa portée en cet instant même c'était Zacharias Flash. Qui était à moitié nu juste à côté d'elle et qui fleurait l'eau de vie du Nördlichesländer.

Wah. Le rêve.

« Heyyy ! Je sais ! Je te donne ma bouteille si tu me roules une pelle! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morgana-lazarey-photography.tumblr.com/

Zacharias Flash

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 369
♦ Messages : 405
♦ Âge du perso' : 26
♦ Fiche : L'homme qui murmurait aux oreilles
♦ Protecteur : Siegfried Agasthel
♦ Date d'inscription : 01/01/2011
♦ Age : 28

Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] Vide
MessageSujet: Re: Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach]   Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] EmptyVen 5 Oct - 19:08


    Il ne comprenait plus ce qu'il disait, ne voyait plus bien clair ; au fur et à mesure que l'horloge tournait, Zacharias Flash avait l'impression de ne plus être le même. Terminé, l'imbécile impotent incapable de faire la différence entre une douche et un bain, terminé, celui qui ne savait pas aligné deux mots sans avoir le sempiternel accent des bas-fonds. Maintenant...il était juste perdu. Sa tête lui tournait tandis qu'il tentait d'écouter les paroles de Morgana. Il pouvait encore ouvrir les yeux, c'était bon : dans le but de vérifier que c'était vraiment possible, il cligna des paupières deux fois de suite, rapidement et puis fit mine de bailler histoire de voir si sa bouche lui obéissait encore. Visage, check. La voix de Morgana lui parvenait presque de manière lointaine mais il réussit à comprendre qu'elle lui parlait d'organes qui repoussaient.

    « Ha, si tu l'dis, j'te crois... »

    C'était pour ça que ses blessures lui faisaient si mal, après coup ? Et que les médecins demandaient service aux gens ? Ils ne voulaient pas les tuer, en réalité, et leurs organes repoussaient aussitôt après ? Zacharias ne croyait à l'origine pas des masses à cette rumeur, mais puisque la sympathique Morgana avait l'air de le dire, il voulait bien lui prêter une oreille...mais...les organes de l'intérieur, dans ce cas, parce que...

    « ...mais j'avais un ami, il...il a perdu une jambe parce qu'elle avait gangrenée, ou un bras...ah oui, c'était un bras. Il a pas repoussé, son bras...alors j'crois que ce que tu racontes, c'est pas vrai. »

    Zacharias parlait bien évidemment de Mist. À l'époque où il l'avait accueilli chez lui, le terroriste aux cheveux bleus avait perdu son bras...il ne se rappelait plus exactement comment cela lui était arrivé mais en fait...on s'en fout. Tout ce qui comptait était que son « ami » avait accroché les os autour de son cou et que cela lui avait fait un collier. Lorsqu'il l'avait revu après maintes et maintes aventures, le bras de Mist n'avait pas tout à fait repoussé, mais quelqu'un lui avait installé une prothèse à la place...il avait l'air heureux et de ce fait, Flash était content qu'il le soit même si maintenant, il était mort et...

    Lui rouler une pelle en échange de la bouteille ? Euh...Zacharias commença par regarder ce qu'il pourrait y avoir tout autour de lui pour finalement se mettre en mode error 404. Première solution : se lever et faire le tour de la pièce pour alors chercher une pelle et la rouler par terre. Deuxième solution : il s'agissait d'une expression qu'il n'avait l'habitude d'entendre...remarquez qu'ici, Zacharias faisait un effort drôlement intelligent : il réfléchissait avant de parler, contrairement à ses habitudes. Normalement, il se serait contenté de se lever et aurait cherché la-dite pelle sans aucun doute...mais là, il en avait, alors il se permit de se redresser un tout petit peu et...

    « Excuse-moi mais...je ne sais pas ce que c'est, « rouler une pelle »...il y a des pelles dans ton appartement ? J'en ai pas vu. »

    Il s'était tout de même ridiculisé, même si il avait minimisé les dégâts et maintenant, il allait devoir se rattraper...euh...sa main était toujours au même endroit, là où c'était mou et doux à la fois. La non-expérience consternante en matière de gente féminine était frappante ; il appuya une nouvelle fois ici avant de passer sa main sous le vêtement pour voir si ça faisait comme pour lui. Affirmatif. Il y avait deux trucs comme pour lui, ou alors il ne s'y connaissait pas en anatomie, et c'était même tout rigolo à toucher...s'il avait su ça plus tôt...

    « J'aime bien, tu sais...c'est...tout mou quand tu appuies et ça durcit que tu le touches ! Ton corps est bizarre ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Informateur ♦

Morgana Sigvard

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 405
♦ Messages : 343
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Fiche disponible ici et le carnet des RP, relations & résumés se trouve là bas.
♦ Date d'inscription : 20/11/2011
♦ Age : 28

Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] Vide
MessageSujet: Re: Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach]   Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] EmptyLun 29 Oct - 20:44

Morgana résistait assez difficilement aux tripotages ; elle n'était à l'époque qu'une fraîche recrue du Fabula Onis (oui, elle bien roulé sa bosse depuis le temps, vous pourriez la toucher où bon vous semble sans obtenir l'once d'un frémissement). Même si le tripotage venait d'un type ridicule en tout points, cela restait quand même du tripotage.

L'informatrice battit plusieurs fois les paupières. Elle avait la vague impression d'être retombée en enfance. Les gosses aiment bien jouer au docteur. Ouais, sauf que là c'était un peu trop... Pas assez... Zacharias ne semblait pas vraiment conscient du véritable sens de ses gestes. Il pensait que palper les seins d'une demoiselle était une forme de salutations ou quoi ? Dans une contrée très très lointaine de l'Empire, qui sait... Morgana battit à nouveau des paupières.

« Incroyable... »

Elle ne parlait pas du toucher de l'albinos. Ça c'était juste bizarre, parce qu'il y avait ces caresses involontaires et ces paroles absolument stupides. L'ensemble ne formait pas un tableau très cohérent et cette fois-ci ce fut la rousse qui buggua. Elle se laissa bêtement tripoter et il y avait malgré tout de l'effet.

L'air déconcerté et curieux de Zacharias incita la catin de luxe débutante à prendre les devants. La maquerelle bien membrée devrait être fier de sa nouvelle petite employée !

Morgana glissa une paume sur la main intruse de l'informateur. Elle ne décolla pas tout de suite ces doigts pâles de sa propre poitrine qui commençait à chauffer. Elle écarta doucement, touuuut doucement la main de l'albinos :

« D'accord, j'vais te montrer. »

Il n'avait posé aucune question mais elle avait l'air si confiant, tellement assuré... Elle avala une nouvelle rasade de sa bouteille et tendit le reste à son compagnon de jeu. Il restait moins de la moitié du breuvage. Morgana le laissa se désaltérer puis passa directement aux travaux pratiques. Il avait l'air tellement ahuri que la théorie n'allait lui être d'aucune utilité... Vu la façon dont il avait réagi à la Pelle, il valait mieux lui donner un petit coup de fouet.

Imbibée d'alcool, la jeune Sigvard incita en quelques gestes à allonger Flash sur le sol. Il empestait encore la liqueur qu'elle lui avait renversé dessus. Ça, c'était motivant. Sans aucune gêne elle s'assit à califourchon sur l'albinos, glissant le bassin à l'endroit stratégique.

« Bon. Rouler une pelle c'est une expression ! Ca fait un peu peur mais ne t'inquiète pas ça fait pas mal! » Preuve à l'appui, Morgana fondit sur Zacharias et lui administra le patin du siècle. « Tu vois ? Ca c'était l'apéritif. Toi tout à l'heure t'es directement passé au plat de résistance ! »

Tandis qu'elle parlait et qu'elle se tortillait sur l'informateur, elle lança un regard sur ses cicatrices. Même avec une vision voilée par l'alcool les marques étaient impressionnantes. Et ce mot... L'espace d'une poignée de secondes, Morgana se mordilla les lèvres d'un air contrarié.

« Allez, ne me dis pas que tu ne connais pas la suite du menu! »

La jeune femme se forca à rire, chatouilla le torse nu de Zacharias puis s'esclaffa pour de bon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morgana-lazarey-photography.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] Vide
MessageSujet: Re: Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach]   Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Maintenant, j'suis riche ! [PV Zach]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Rues commerçantes Ѧ-