AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Confessions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Marius De l'Ombrage

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 140
♦ Messages : 1058
♦ Âge du perso' : 22
♦ Fiche : Into the Infinity of Thoughts
♦ Protecteur : Une apparente naïveté.
♦ Date d'inscription : 25/05/2010
♦ Age : 27

Confessions Vide
MessageSujet: Confessions   Confessions EmptyMar 15 Juin - 15:35

Les tourments de la jeunesse :

Je n'ai plus personne à qui me confier, je n'ai plus personne à qui m'attacher. Je crois que j'ai perdu ma seule amie, je n'arrive plus à la regarder en face. La dernière fois que je l'ai vu, Aniya fixait l'horizon, les yeux noirs de vide, sa petite fille dans ses bras, ça m'a brisé le coeur. Quand je pense à elle, je tremble, quand je pense à ma famille, une haine farouche écrase ma poitrine. À part errer et à essayer de détruire l'Église, je ne sais pas quoi faire. Je voudrais parler à Aniya, mais je n'arrive même pas à m'excuser. Les mots se consument d'amertumes dans ma gorge, je suis incapable de prononcer une parole, elle garde le silence. Je voudrais pleurer son malheur, mais je ne peux pas, les larmes ne veulent pas couler. C'est ma punition, je crois.

Chaque jour, le souvenir de nos retrouvailles m'accable. Je me vois encore discuter de la situation avec le frère de Lethy, la prostituée qui lui était venue en aide. Lentement, il me conduisit à Aniya qui fixait l'horizon, qui fixait un monde que je ne pourrais pas voir. Elle était assise sur une chaise, autour de nous le vent caressait l'herbe de la plaine, vêtue d'une robe blanche, Aniya tenait son ventre rond. Je ne pouvais pas voir son expression, elle ne voulait pas me la montrer. Enfin, si son visage exprimait quelque chose. Le silence nous dominait, l'air me donnait des frissons, pendant que ses cheveux de jais dansaient autour de sa nuque. Je ne savais pas quoi faire, alors j'essayais de deviner, trop justement, ce qui s’était passé :

« À notre retour, tu as voulu que les choses changent, n'est-ce pas ? Tu voulais que les gens ouvrent les yeux et luttent contre le mensonge ? Ils t'ont attrapé et enfermé, ils t'ont fait prisonnière et t'ont violé. Puis, jeté parce que sous le choc, tu ne peux plus parler. »

Je ne sais pas si j'aurais aimé voir des émotions sur son visage blanc, sûrement aurais-je été horrifié par la terreur qu'elle aurait exprimée. Je tombai à genoux, je n'arrivais plus à dire un mot. Les mains sur son ventre se crispèrent. Comment pouvait-elle accepter un enfant dont le père était un salopard ? Pourquoi acceptait-elle cette chose née d'un viol en elle ? Pourquoi ?

J'aurais tout donné pour qu'elle ne souffre pas.

«C'est une petite fille. »

C'est tout ce qu'elle m'a dit, et quand je l'ai vu naître, je sus qui était le père. Du moins, je sais que c'est ma nièce. Je ne sais plus quoi penser.

Je ne retournerai jamais dans ma famille, ma main tremble à l'idée de les voir. Je crois que la douleur d'Aniya me submerge, je voudrais tuer le responsable. C'est un de mes frères, Job ou Salomon ? Qu'importe. Mais j'ai peur de tuer quelqu'un qui a le même sang que moi. Je veux détruire l'Église, je ne vis que pour ça. J'ai peur de ce que je ressens.

À défaut de pouvoir parler de tout ça à quelqu'un, je l'écris sur un morceau de papier.

À défaut de pouvoir m'excuser auprès de ma seule amie, je cherche à la venger. Je comprends que la douleur d'un être cher peut être aussi forte que la sienne.

Si je pouvais la sauver, je le ferais. Si je pouvais écrire sa destinée, je la ferais. Je donnerais tout ce qu'Aniya n'aura jamais. Même si en échange, c'est mon âme que je devrais offrir au diable. Je ne vois plus le mal, je ne vois plus le bien. À présent, je vois l'humanité telle qu'elle est.


Réflexions d'une jeune mère :

La seule personne à qui je parle, c'est mon Ange né d'une atrocité. Malgré ce qui est arrivé, je l'aime cette enfant comme jamais je n'ai aimé quelqu'un. C'est elle, ma vie, c'est elle qui m'aide à supporter le poids de ce souvenir qui me hante. Je n'ai pas la force nécessaire pour proférer ne serait-ce qu'une syllabe aux autres personnes, pas même à Marius. Je me souviens de la peur indescriptible qui m'a pris quand cet homme s'est amusé avec moi. Je me souviens de ma voix brisée qui hurlait, je me souviens de la douleur que j'ai ressentie, je me souviens de ce sentiment horrible. Je n'ai pas la force de décrire tout ce qui s'est passé précisément, je ne veux même pas m'en souvenir. Pourtant, j'ai besoin de crier toute ma rancoeur, j'ai besoin de l'extraire de mon coeur avant qu'elle ne me tue. Ma main tremble, les larmes brûlent mes yeux, j'ai envie de vomir. Je ne peux plus respirer. J'empoigne mes cheveux, je retiens une crise d'angoisse, même si je finis par la subir. Je tremble tellement que je n'arrive pas à arracher une mèche de ma chevelure noire, je le voudrais, pourtant. Je ne veux pas qu'un homme me regarde. Je ne veux pas voir une lueur de désir dans le regard d'un homme, ce ne sont que des bêtes perverses, des monstres qui vivent et se repaissent des femmes. Heureusement que Létho, celui qui m'a accueilli n'est pas comme eux. Il m'affirme qu'il ne peut pas toucher une femme, du moins, il répugne à me toucher. C'est comme si mon horreur s'était transmise à lui.

Je suis malade, j'ai peur. Je vis tous les jours dans cette souffrance, si mon Ange n'était pas là, je me serais tuée. Amalia, c'est son nom. Mon amour, mon trésor, tu es ce qui m'a sauvé de la démence. Si titube vers le gouffre du désespoir, mon trésor, tu es ce qui me retient. Je ne fais que me rattacher à toi, mais je n'ai que toi. J'ai tout perdu cette nuit-là, quand cet homme qui ressemblait à Marius, mon frère de coeur, à déchira mes vêtements alors que je me débattais. Quand j'ai entendu son rire, j'ai sus que j'allais être damnée et souillée. Je serre les dents, mon coeur saigne, je meurs et je vis, pourquoi m'a-t-il fait ça ? Qu'il s'en aille ! Qu'il me laisse hurler dans la nuit, je me suis brûlé à la réalité, j'aimerais que mes yeux soient brûlés. Quand je te vois, mon amour, mon Ange, c'est cet homme que je vois. Pourtant, j'aime contempler ton visage, mon amour. Quand je t'entends, parler, c'est la voix de Marius que je perçois. Avant que tu ne viennes au monde, c'est la dernière personne qui m'a entendu prononcer un mot. J'ai vu sa détresse le détruire, j'ai vu sa haine dans ses yeux pleins d'innocence. Il nous a quittés, il nous a dit qu'il voulait faire payer à l'Église le mal qu'elle m'a fait. Pauvre enfant, pauvre âme naïve... pourquoi m'as-tu abandonné ? Pourquoi es-tu parti ? La rancoeur ne te vas pas... Qu'importe !

Je veux que son frère périsse, je vois brûler ses membres impurs et me régaler de sa misère, mais je ne veux sacrifier personne ! Que suis-je devenue ? Pourquoi mon corps souillé hurle « Qu'il crève dans la douleur et qu'il paie pour ses atrocités ! » Que suis-je devenue ? Je ne veux plus perdre personne. Pourtant, j'ai perdu Marius, comme j'ai perdu ma pureté. Seulement, la rancoeur... je ne vois pas qu'elle fait de moi un être monstrueux. Je combats mes souvenirs, je combats ce moment infernal. J'ai vu la Mort me sourire alors que l'Inquisiteur baisait mon corps brisé, j'aurais voulu qu'elle m'emmène. Elle n'a pas voulu, elle m'a condamné à vivre. Alors, j'ai compris.

J'ai compris que la Mort était ce qu'il y avait de plus beau dans le monde, j'ai compris que c'était la Paix. Mourir... et laisser la Félicité m'embrasser. Mourir... c'est ce qu'il y a de plus humain et de plus grand. J'aurais voulu mourir, j'aurais voulu atteindre la Perfection. Mais la Mort m'a condamné... mais tu es né, mon Ange. Amalia, je mourrais quand tu seras heureuse, mais jamais tu n'apprendras la vérité. Reste dans l'ignorance, mon trésor, reste innocent à jamais. Je tuerais tous ceux qui voudront t'approcher. Alors, je me donnerai à la Mort, la Mort qui est l'accomplissement de toute chose. Je me surprends à penser à elle, comme si c'était mon Amour... ah ! Mais que penser ? Mon Ange, c'est toi, mon Amour. Tu es ma Vie. Tu es mon Monde. Ma belle, dors... ne change pas. Mon Adorable, qu'ai-je fais ? Je crois bien que j'ai condamné un ami. Que puis-je faire ?

Sois heureuse, tu comprendras un jour tous ces mots, tu entendras leur sens dans leur intelligibilité. Tu entendras ma voix dans le silence, tu chanteras la berceuse de mon bonheur. Aime-moi, comme je t'aime. Sois heureuse, mon coeur est béni de pureté par innocence.


Le rire de Salomon :

Confessions Ayami010

S'il y a bien quelque chose que la masse a compris, c'est qu'il existe deux fraction d'individus : ceux qui sont bâtis pour régner, et ceux qui sont nés pour servir les premiers. Et bien, je suis un aristocrate et homme d'Église, je suis par conséquent, un Maître. Je suis destiné à dominer cette populace stupide, ces brebis sans cervelles qui se plient au pouvoir par crainte et naïveté. J'ai le pouvoir, l'Ombre notamment. J'admets pourtant que je crois en l'Église, mes parents m'ont bien transmis une part de leur fanatisme. L'Ombre, même si elle constitue la perfection, est surtout un outil. Un outil qui sert à m'amuser, je me moque un peu de la bonne foi que l'Église doit sois-disant prêché, car j'ai eu la preuve de ce mensonge, je me sers d'elle pour me distraire. Je suis un homme corrompu, je le sais et alors ? Le monde, ce n'est qu'un ramassis de victimes et de sadiques, des sales cons en gros, la vie est courte, autant en profiter pour me distraire, non ? J'ai bien conscience que je me cache derrière le masque de l'homme de foi, mais à quoi bon ? J'ai le pouvoir, autant que ça serve mes intérêts.

J'ai eu la malchance d'être l'aîné de ma famille, une famille de noble comme on en fait partout. Les de L'Ombrage qui sont connu pour leurs cheveux gris et leurs yeux bleus, je n'échappe pas à la règle. La différence réside dans l'indifférence que je porte à la servitude, mais on parlera de ça plus bas. Étant le premier de la famille, mon père m'a inculpé les règles à suivre pour être le parfait mouton servile de l'Église : l'Ombre est tout, l'Ombre est la perfection, mon âme doit se vouer à l'IOmbre. Il m'a rapidement démontré ce qui allait se passer si je n'obéissais pas : un jour, j'avais oublié d'apprendre un verset de l'Ombre (j'avais huit ans, comprenez que quand on est môme, on a plus envie de jeter des pierres aux oiseaux que d'apprendre) et mon père m'a ordonné d'enlever ma tunique, j'ai eu la bêtise d'obéir, car la seconde d'après je sentais mordre sur ma peau la brutalité du fouet. Vous vous doutez bien que je n'ai plus jamais recommencé, et malgré mes trente-deux printemps, j'ai conscience que mon père recommencerait si l'envie me prenait de tenir des propos blasphématoires.
D'une certaine manière, je ne suis pas le fils qu'auraient souhaité avoir mes parents : enfin, en profondeur. S'ils entendent souvent des compliments sur moi, ça ne veut pas dire que je suis un enfant de choeur. Ce que je fais ? Je chasse les hérétiques ou plutôt les femmes hérétiques, c'est mon jeu favori, car au nom de l'Ombre je peux justifier toutes les atrocités que je commets. Je n'ai qu'à dire « Cela m'a été dicté par ma loyauté envers l'Ombre » et ça passe ! Je suis un salopard, malgré mon tempérament introverti et froid. Disons que je révèle ma véritable personnalité qu'aux « élus » , par “élus”, entendez bien ces idiotes d'hérétiques qui me saôulent avec leurs petits idéaux pourris. Je vais vous donner un exemple : il y a bien un ou deux ans, j'ai violé une fille qui faisait partie de l'Église. Un acte dégueulasse qui m'a procuré un sentiment de puissance. Bon, ce n'était pas aussi la première fois.

Je me rappelle plus de son nom, mais de son corps gracile. C'était une fille qui avait un visage pur, le genre de personne honnête qui agissait pour le bien de tous. Elle arpentait les rues avec un discours halluciné, comme quoi l'Église était le Mal de notre monde et que nous, moines n'étions que les serviteurs du Mal. Elle a bien convaincu quelques personnes, mais elle n'a pas eu le temps de prêcher sa bonne parole plus d'un mois. On m'avait envoyé la tuer, mais j'ai désobéi. Je l'ai enlevé alors qu'elle voulait aider des mômes en train de crever sur le trottoir. D'ailleurs, elle a été plutôt docile, au début. Mais je ne me suis pas posé de questions, je l'ai séquestré dans une cave du manoir familial. Bien sûr, personne ne savait. Je l'ai laissé une semaine sans rien avalé, puis j'ai commencé à la battre comme ça, ses cris m'excitaient, son corps fragile se brisant sous mes yeux ne faisait que réveiller ma bestialité. Une nuit, j'avais allumé la cave avec plein de petites bougies. Quand elle a vu mon visage, elle a hurlé “Marius !” puis elle est tombée dans un état second. Marius, c'est le plus jeune de la famille, je sais peu de choses sur lui, mes parents n'ont jamais développé le lien fraternel de leurs trois fils. Bon revenons à notre petite scène, je lui aie déchiré ses vêtements, alors qu'elle se débattait. La pauvre idiote, son désespoir ne faisait qu'augmenter mon excitation. J'aime quand elles se débattent, c'est tellement marrant ! Je l'ai prise par tous les trous, et une fois que j'avais terminé mon affaire, je l'ai jeté, après avoir profité de l'honneur que je lui donnais... parce que j'estime que cette garce d'hérétique a eu de la chance que ce soit moi, Salomon de l'Ombrage, noble et ecclésiastique qui lui procure toute cette horreur. Je l'ai abandonné dans la rue, tandis qu'elle luttait pour vivre.

Je pourrais vous décrire toutes les atrocités que j'ai faites, ainsi que le plaisir que ça me procure. Mais passons, il ne faudrait pas que ma famille découvrir que l'aîné ait une tare : la perversité qui après tout, colle bien avec l'Église, non ?

Les craintes de Job :

Confessions Minwoo10

Aujourd'hui, je ne sais plus où je vais, je me contente d'obéir à l'Ombre. Le monde tel que mes parents m'ont décrit ne ressemble pas à celui que je vois, pourtant je m'obstine à penser que c'est ma vision qui est pleine d'erreurs. L'Ombre est notre salut, l'Église tout ce qui concrétise la perfection de l'Ombre. Je dois mourir pour l'Ombre, je dois faire couler mon sang pour l'Église. Je la sers avec dévotion, pour ne pas dire avec passion, je lui donne tout ce que je possède : ma richesse, ma vie, mon âme. Je lui offre sur un plateau d'argent les vies que j'ai prises, je lui donne tout ce que j'ai. Si le Haut-Prêtre en personne m'ordonnait de m'ouvrir les veines, je prendrais sans la moindre hésitation un couteau et verserait mon sang, et alors que ma vie partirait, je prierais au nom de l'Ombre. L'Ombre incarne la perfection, ce est-ce que nous, humains, n'atteindront jamais. L'Ombre est notre salut, l'Église ce qui nous amènera à la Félicité... alors pourquoi ? Pourquoi des hommes et des femmes veulent-ils la mort de l'Église ? Pourquoi luttent-ils contre la Sainte Ombre ? Quelle folie les a-t-elle frappées ? Quel le nom de cette maladie ? Comment purifier ces âmes égarées et leur donner la Foi en l'Ombre ? Pourquoi se battent-ils contre nous ?

Aujourd'hui, ça fait six mois que mon petit frère a disparu, ça fait six mois que Pére et Mére le considèrent comme mort, ils ont organisé ses funérailles.

Pourquoi brûler un cercueil vide ? Pourquoi laisser les flammes dévorer un cadavre qui n'existe pas ? Quand j'ai posé toutes ces questions à Père, il m'a frappé en me disant d'oublier Marius, quand j'ai demandé à Mère ce que nous allions faire si mon frère était vivant, elle m'a seulement répondu : « Impossible, il est mort. Job, s'il n'est pas à nos côtés, c'est qu'il ne méritait pas de servir l'Ombre. » J'ai été frappé d'horreur en entendant ces mots. Pour notre famille, l'amour est secondaire. L'Ombre passe avant toutes choses, c'est à l'Ombre que nous donnons tout notre amour. Nous Aimons l'Ombre comme nous devons aimer notre âme soeur. Je n'ai jamais connu mon frère comme j'aurais dû le connaître. C'est quand j'ai vu les flammes dévorer le cercueil que j'ai sus que je ressentais un semblant d'amour pour lui, j'aurais pu l'aimer comme un frère doit aimer son cadet s'il n'était pas mort. Du moins, je me force à croire en sa mort comme me l'a ordonné Père. Je dois oublier Marius, l'Ombre est mon frère, mon sang, mon amante, ma vie. Le reste n'a pas d'importance. Alors, pourquoi ai-je le coeur serré ?

Non ! Je ne dois pas avoir ce genre de sentiment ! Père et Mère ont raison : Marius était trop faible pour servir l'Ombre, cet enfant ne méritait pas de devenir Inquisiteur comme Salomon et moi. Je dois oublier tout ce qui n'est pas l'Ombre. Je dois refuser toutes ces pensées impures qui me submergent : oublier Marius, oublier ces hérétiques qui incarnent le Mal. Ils sont contre l'Ombre, ils doivent mourir. Je n'ai pas à me poser de questions, ce n'est pas de mon ressort. Je suis un serviteur de l'Ombre, je suis son enfant et non un philosophe. L'Ombre avant tout, l'Ombre est le centre de mon univers.

J'ai peur.

J'ai peur de souiller ma Foi de toutes ces pensées, alors je me punis. Aujourd'hui, Salomon m'a empêché de me couper un doigt. Je le mérite pourtant, si je doute, je dois être puni. Il m'a interdit de le faire, comme il est plus âgé et que son rang est supérieur au mien, j'ai dû lui obéir. Pourtant, je lutte contre ma main qui veut me débarrasser d'un de mes doigts, je lutte contre ma raison souillée. Aujourd'hui, j'ai tué un adolescent. J'ai répandu son sang souillé sur mes vêtements, pourquoi l'ai-je tué, déjà ? Ah oui... on m'avait ordonné de le faire. Il était le fils d'un terroriste, il ne méritait pas la vie. Cependant, sa voix brisée de peur résonne dans ma tête. Je l'entends hurler encore « Par pitié, je n'ai rien fait, par pitié, ne me tuer pas ! » Je lui ai répondu : « Ton sang est horreur, ta vie est laideur, ton crime est d'être l'enfant d'un mauvais père, alors accueille la Mort comme tu accueilles le repos. N'ai crainte, je sauve ton âme de la souillure. ». J'ai tranché sa gorge, son corps est tombé à mes pieds. J’ai entendu un cri de rage, ça m’a rendu sourd de haine. Son père s’est jeté sur moi, impassible, je l’ai laissé pleurer son fils. Pris de pitié, j’ai laissé Salomon se débarrasser de lui. Je suis faible et bête, cet adolescent avait peut-être l’âge de mon frère. Je ne dors plus la nuit, j'ai son image qui me hante. Parfois, il prend les habits et les traits de mon frère Marius. Il ne me reste que la prière. Je suis fou, fou de l'Ombre. Le reste n'a pas d'importance.

L'Ombre, je grave Ton Nom dans ma chair, je te donne mon sang, je t'offre ma folie. Pardonne mes faiblesses, prend ma force, prend tout ce que tu désires de moi. Commande-moi, guide-moi, je suis une brebis égarée qui a besoin d’un Gardien de Troupeau. Je te sacrifie ma famille, si tel est ton désir. Je te sacrifie le Monde. Alors, que ma voix parvienne jusqu’à Toi. Entend-moi hurler ma Foi.

Je ne suis que Souillure.

Par pitié, je t’en supplie, sauve-moi de mes pensées impures.

Auguste et Louise de l'Ombrage :

Confessions Ayami011

S'ils possèdent tous deux les mêmes yeux et les mêmes cheveux, c'est parce qu'ils ont le même sang qui coule dans leur veine, ce sont deux cousins. Les mariages consanguins ne sont pas rares dans cette famille, ça vient de la tradition et de l'arrogance qu'ils possèdent quant à leur sang : aucun autre sang ne doit venir les souiller. Ce couple se connait depuis leur enfance, tous deux savaient qu'ils seraient promis à l'autre pour perpétuer la lignée de leur famille. Ils ont reçu une éducation qui ressemble à une lobotomie, ils croient à l'Ombre. Leur fanatisme va très loin, ils sont capables de cruauté et torturer quelqu'un ne leur fait ni chaud ni froid : du moment que c'est pour servir l'Ombre, rien ne doit être empêché. Pourtant, blesser quelqu'un physiquement ou moralement ne leur procure aucun plaisir. C'est un moyen avant d'être la satisfaction d'un plaisir sadique.

Ces deux êtres sont froids par nature, ils sont impassibles et ressemblent à deux automates. Ils n'ont jamais ressenti de l'amour, que ce soit envers eux ou même envers leurs fils. Ils sont incapables d'aimer, mais peuvent désirer quelqu'un. Pourtant, même si Auguste a déjà voulu aller connaître des plaisirs charnels plus chaleureux que ceux que la froideur de sa femme lui donnait, il se l'est interdit : c'est contraire à son éducation. Pour se punir d'avoir eu ces pensées impures, Auguste s'est ouvert la paume de sa main. Il porte la cicatrice avec orgueil, montrant à tous son âme inflexible. Si Auguste est plus imposant, plus bavard, Louise est l'ombre de son mari. Elle regarde avec indifférence ses trois fils, elle ne pense rien d'eux, ce ne sont qu'à ses yeux que des instruments servant la cause de l'Église. Si l'un d’eux trahit l'Église, Louise serait capable de le tuer dans d'atroce souffrance. Son fanatisme comme celui de son époux, est prête à sacrifier sa famille. Ce sont deux êtres froids qui ne connaissent pas le monde tel qu'il est, ils se moquent du peuple, insultent les nobles qui ne partagent pas leur éducation façonnée depuis des générations par l'Église.

S'ils ont décidé d'aller à la Capitale, c'est qu'un homme de l'Église en voyage dans leurs contrées, les a convaincus qu'ils pourraient mieux servir l'Ombre. Au final, même s'ils se connaissent depuis une cinquantaine d'années, ils ne savent rien de l'autre. Louise ne peut pas deviner les manies de son époux, comme tuer toutes les mouches qu'ils voient. Auguste ne connait pas la terreur de Louise et son obsession pour la propreté. Ils ne connaissent pas non plus leurs enfants, comme des parents doivent les connaître. Ce sont des inconnus qu'ils ont élevés, et puis aucun d'entre eux n'a désobéi, enfin pas vraiment. Ils ne savent pas que depuis trente-deux ans, Salomon cache une attirance pour le sadisme. Ils ne sont pas au courant des tourments que Job endure depuis vingt-six ans. Et enfin qu'au bout de vingt ans, Marius décide de se retourner contre eux. Ils le considèrent d'ailleurs comme mort, ils ont organisé ses funérailles par respect pour la tradition. Même si ses fils sont nés de ses entrailles, Louise se moque s'ils meurent, du moment qu'ils servent l'Ombre. Auguste les voit de la même façon : ce sont des serviteurs avant tout, s'ils meurent, c'est leur destiné.
Ils ont élevé leurs fils dans un rapport de domination et de crainte : Salomon a servi d'exemple quand Auguste l'a battu, car il n'avait pas appris un verset de l'Ombre. De même que lorsque Marius revint de son voyage avec Aniya, Auguste n'hésita pas à le battre jusqu'à l'agonie. Salomon et Job, ainsi que Louise ont vu la scène. Malgré tout, Louise a craché sur son fils, Salomon était dans l'indifférence. Seul Job aurait souhaité empêcher son père de battre Marius. Pourtant, Auguste lui inspire tellement de crainte qu'il n'ait pas bougé, il est resté en spectateur. Tous ont trouvé la punition de Marius mérité, il avait désobéi, c'était normal. Auguste a néanmoins une sorte d'affection pour le fouet : c'est ainsi qu'il a puni les bêtises de ses fils. Comme son père le faisait avant lui. Au final, il est la copie de son père, comme Louise est le reflet de sa mère. Depuis des générations, les de l'Ombrage ont interdis leur descendance à réfléchir par elle-même. Cette famille a pour héritage cette manipulation et ce fanatisme.

Dans leur manoir, les de l'Ombrage ont une salle de torture, héritée depuis des générations. On y trouve un formidable lieu sale, plein de microbes où toutes sortes d'instruments règnent en souverain. Ce qui a fait la fierté de la famille en cette matière est la Vierge de Fer qui appartenait à un membre de l'Église, cadeau pour la dévotion des de l'Ombrages.On dit même qu'un des maîtres de cette famille n'hésita pas à y enfermer sa femme qui appartenait à une autre famille de noble. C'est sans doute depuis cette époque-là que les de l'Ombrage se marie entre eux : cette femme était une hérétique, pour avoir souillé l'Ombre et ses serviteurs, elle devait mourir dans la souffrance pour expier ses fautes.

Au final, Auguste et Louise n'ont pas de personnalités.

Confessions 92441310



Dernière édition par Marius De l'Ombrage le Mar 7 Juin - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marius De l'Ombrage

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 140
♦ Messages : 1058
♦ Âge du perso' : 22
♦ Fiche : Into the Infinity of Thoughts
♦ Protecteur : Une apparente naïveté.
♦ Date d'inscription : 25/05/2010
♦ Age : 27

Confessions Vide
MessageSujet: Re: Confessions   Confessions EmptyVen 2 Juil - 16:39

Parce que le pouvoir est une chose qui se mérite...

- Arbalète : ces engins modernes sont devenus très compacts et populaires. Sans oublier qu'ils peuvent désormais tirer jusqu'à trois projectiles entre deux rechargements !
- Raccourcis : personne ne connait la ville aussi bien que vous, ils vous est facile de semer vos poursuivants.
- Personnage Prédéfinis : Salomon De l'Ombrage.
- Lieu Secret.
- Double identité :
Quelque temps après avoir entraîné Éléanore dans son attentat raté, Marius étant pourchassé par les Inquisiteurs, il va parvenir à se créer une double identité. Désormais, il se fait passer pour un jeune homme du nom de Léonard originaire de Fintasy, et dont le coeur aventureux lui aurait forcé à quitter sa famille ; il se retrouve donc à être lié à un pacte avec un contrebandier travaillant au marché noir, Alvaro, un homme d'une taille imposante, maigre et émacié, chauve aux yeux injectés de sang. Ce dernier travaille depuis sa naissance dans l'illégalité, il vient de Taalar et possède des liens plutôt importants avec toutes les classes de l'Église. C'est après une rencontre au Cochon Pendu qu'ils vont faire ce pacte : ayant perdu un de ses assistants, Alvaro est trop radin pour essayer de s'en procurer un autre, pourtant son travail étant, il propose à Marius une chose : le jeune homme lui offre ses services gratuitement, et en échange il lui sert d'alibis et lui procure même des armes. Comment Alvaro a su que le jeune homme est un terroriste ? Disons simplement qu'il écoute plutôt bien les rumeurs, et en discutant un peu avec lui, il l'a seulement compris. C'est un homme à l'esprit vif qui parvient à berner son monde, son passé est trouble et sa personnalité aigrie lui donne du mystère. En tout cas, son aide peut être aussi précieuse que dangereuse.

- Lieu Personnel : La veille masure.
Quelque part dans les Bas-Fonds, non loin du marché noir, se trouve une masure qui semble être abandonnée depuis des années. Seulement, seules les personnes les moins fréquentables d'Ishtar savent que c'est ici où on peut dénicher toute sorte d'objets, la plupart volés. L'intérieur de la masure est sombre, plein de poussière et la plupart des fenêtres sont condamnées pour éviter que des regards indiscrets cherchent à savoir si c'est bien des fantômes qui rôdent à l'intérieur. Il y a plusieurs pièces, de vieux meubles crasseux et même une cave à laquelle on peut accéder par une trappe. Une porte donne dans une rue passante, alors qu'une autre à l'arrière donne sur une petite ruelle conduisant au marché noir. Personne n'y porte grande attention, mais c'est aussi que le Contrebandier Alvaro tient ses affaires, avec son apprenti qui se fait appeler Léonard.


Et que les rencontres changent toute une vie...


(à venir)

Les Nobles et leur Orgueil :

Étienne Heartsick :

Eleanor van Lähre :

Les Éclairés et leurs rêves :

Zvezdan Zvodoba :


Les Scientifiques et leurs Vérités :

Gregory Ixart :

Les Esclaves et leurs Chaînes :

Niarie :

Pilika :

L'Église et ses Agneaux :

Lawrence Ashford :


Alors que les idéaux aident à l'aboutir.


(à venir)


Dernière édition par Marius De l'Ombrage le Jeu 3 Fév - 17:29, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marius De l'Ombrage

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 140
♦ Messages : 1058
♦ Âge du perso' : 22
♦ Fiche : Into the Infinity of Thoughts
♦ Protecteur : Une apparente naïveté.
♦ Date d'inscription : 25/05/2010
♦ Age : 27

Confessions Vide
MessageSujet: Re: Confessions   Confessions EmptyLun 13 Déc - 0:05

Une autre Vie.


A la rencontre de l’inconnu. (sujet terminé)

Confessions Bas-fo11 Quelques semaines après avoir pris une décision qui bouleversera sa vie, Marius fait la rencontre d'une mystérieuse jeune femme aux courbes généreuses et au tatouage superbe et surprenant. Et ce sera sa première confrontation au danger, et là où Marius devrait apprendre à se méfier des apparences, il accepte de suivre l'inconnue dans un endroit aussi inconnu.
« Je ne suis pas à même de décider si tu es de notre bord ou pas. Mais mon maître, oui. Je vais t’amener à lui et nous verrons. »


La suite de l'aventure précédente où après une nuit de marche, Marius fait la rencontre de l'illustre et pas moins original Marquis de Heartsick, dont la relation étrange avec son esclave rendra le jeune homme perplexe, et peu enclin à apprendre certaines choses. Ce dernier préférera se cacher dans ses belles paroles et un semblant de pureté innocente qu'il voudrait sans doute garder jusqu'à la fin de ses jours.
« Mais toi dit moi seras-tu prêt à tout pour détruire l’Eglise même si cela signifie renier qui tu es et salir irrémédiablement ton âme ? »

Confessions Chatea13

A, tien il fait déjà jour ? (sujet terminé)


Confessions Ruelle10
C'est après avoir défié par une simple pulsion purement idéaliste — et donc stupide — que se retrouvant gravement blessé, Marius fait la connaissance de Zvezdan qui par chance, possède la même vocation délirante que la sienne. Le Calme viendra en aide au jeune homme et entre eux deux, se nouera une amitié jusqu'à ce que l'Enfer d'Ishtar est raison d'eux.
« Tu crois que des gens qui ont toujours crus en l’Eglise peuvent du jour au lendemain la renier, si on leur sert de sérieux arguments ? »

Sous le soleil de midi. (sujet terminé)

Après avoir été retrouvés par l'Inquisition, Zvezdan et Marius décident d'aller se réfugier dans la forêt pour leur échapper. Cependant, les deux jeunes gens seront à nouveau les victimes d'un coup du sort puisqu'en plus l'orage, et la folie qui semble dormir partout dans cette nature qui n'a rien de naturel, ils feront face à un jeune Prêtre aussi angélique que cruel.
« On ferra brûler l’églises et ses hommes !
Violer les écrits et dévorer les inquisiteurs
Ça sentira bon la liberté ♫♪ »
Confessions Forat12

_________________
Confessions 7207157841555555
Merci à Dietrich/Ambroise ♥️

Confessions 6709351

Spoiler:
 


Dernière édition par Marius De l'Ombrage le Lun 7 Mai - 12:43, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marius De l'Ombrage

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 140
♦ Messages : 1058
♦ Âge du perso' : 22
♦ Fiche : Into the Infinity of Thoughts
♦ Protecteur : Une apparente naïveté.
♦ Date d'inscription : 25/05/2010
♦ Age : 27

Confessions Vide
MessageSujet: Re: Confessions   Confessions EmptyJeu 3 Fév - 17:30

Le Changement.


Le combat n'est peut-être pas là (pv Eleanore) (sujet terminé)

Confessions Arene10 Pris par un élan de valeurs, Marius choisit d'avoir pour sa première cible un Vicomte aux activités douteuses. Cependant qu'il rate son attentat, le jeune Terroriste aux idéaux aussi grands que son expérience, finit par compromettre l'avenir de la future Impératrice. Sur un coup de folie, le jeune homme décide de l'enlever et prendra conscience qu'un combat n'est pas que physique, mais aussi moral.
« Je vous interdis de tuer sous mes yeux, cher Marius de l’Ombrage. »



Toujours sur son coup de folie, Marius se sert d'Eléanore Van Lähre pour s'enfuir dans les égouts — lieu évidemment tout à fait convenable pour une Duchesse —, et ils s'entretiendront tous deux sur leurs idéaux, en sentant que malgré leurs efforts, le danger les guetteront toujours. C'est finalement après de longues de marches et de fatigue que Marius abandonne la jeune femme, choisissant la fuite pour éviter un énième affrontement avec l'Inquisition. Cet épis ode aura eu le mérite d'avoir fait parler de lui, et fait connaître son nom.
« Je ne garantirai cependant pas que tout cela réussît, surtout dans les prochaines années. Mais mes enfants pourront faire peut être la différence. En tout cas, il faudra attendre.»
Confessions Egoats10


Vais-je tomber sur un os ? (sujet terminé ?)

Confessions Cimeti10 Suite à ses blessures, Marius part se réfugier dans un cimetière (lieu particulièrement réjouissant) et fait la connaissance d'une étrange petite fille. Pilika — puisque c'est son nom — tient un discours étrange, mais dans sa fragile et démente innocence, c'est elle qui va redonner courage à Marius, et l'aider à tuer pour la première fois de sa vie quelqu'un.
« M'abandonner. Et, plouf, plus rien. Je ne suis, plus rien. »


[right]Affamé, Marius va pourtant faire la rencontre d'un homme plutôt strict qui pourtant, va lui montrer que la froideur peut souvent cacher de la générosité. Les deux rivaux — qui ne le savent pas encore — tiendront diverses discussions sur Ishtar, confrontant leurs idées en forçant l'autre à réfléchir. Une sorte d'amitié va les lier, une amitié dangereuse qu'ils vont pourtant apprécier, sans se douter que les apparences sont douteuses.
« Quel que soit le crime, il ne doit pas rester impunis... »
Confessions Marcha10



Une tâche de sang au-delà des lanternes (sujet terminé)

Confessions Parc_210 Alors qu'une atmosphère pesante écrase tous les habitants d'Ishtar sans que la cause soit connue, Marius va prendre une nouvelle décision emplit d'intelligence : il s'amusera à rouvrir une plaie, mais celui lui permettra toutefois de faire la connaissance de Gregory Ixart. Médecin plutôt froid et renfermé, l'homme va pourtant montrer un certain plaisir à discuter avec le jeune homme, enfin ce plaisir étant dû à la vue d'une plaie offerte à un esprit amoureux de la violence. C'est ainsi qu'Ixart fera cadeau au jeune homme d'un cadavre.
« Alors mettez du sable sur votre plaie et vous verrez quel effet ça fait. »



Et la véritable confrontation entre Lawrence Ashford et Marius arrivera, mais plus qu'un combat entre un Inquisteur et un Terroriste, plus qu'un combat d'homme à homme où la lance de la Justice frappe le bâton de la Révolution, c'est un combat d'idéaux que les deux adversaires vont mener. L'un cherchera à persuader et convaincre l'autre que sa voie et meilleure, sans pour autant parvenir à faire fléchir l'autre, sans pour autant que l'un d'eux cède à l'autre ses idées.
« Nous ne sommes pas si différent, nous luttons pour ce en quoi nous croyons. »
Confessions Toits10

_________________
Confessions 7207157841555555
Merci à Dietrich/Ambroise ♥️

Confessions 6709351

Spoiler:
 


Dernière édition par Marius De l'Ombrage le Lun 7 Mai - 12:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marius De l'Ombrage

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 140
♦ Messages : 1058
♦ Âge du perso' : 22
♦ Fiche : Into the Infinity of Thoughts
♦ Protecteur : Une apparente naïveté.
♦ Date d'inscription : 25/05/2010
♦ Age : 27

Confessions Vide
MessageSujet: Re: Confessions   Confessions EmptyJeu 3 Fév - 17:31

L'Attentat au Sénat.


Complots et Trahisons ? (sujet terminé)


Confessions Marcha11
Un jour, Marius reçoit une lettre de la Duchesse Eléanore van Lähre, étonné, le jeune homme convient d'un rendez-vous avec elle au marché noir. Cachés par Alvaro, tous deux vont parler longuement sur l'avenir d'Ishtar, et c'est à cet instant que le jeune homme décide d'aider la Duchesse à devenir Impératrice, peu importe les sacrifices que ce but comportera. Ensemble, ils vont établir une stratégie pour pouvoir avancer leurs pions, sans éveiller le moindre soupçon et protéger leur secret.
« Je rendrai au peuple d’Ishtar ce qu’il mérite ! »


En pleine nuit, alors que Marius marchande avec le gérant des Petites Occasions, il est suivi par un groupe de petites frappes qui attendent que le jeune homme pour venir l'attaquer par derrière. Plus ennuyé qu'apeuré, Marius se voit pourtant recevoir l'aide d'un mystérieux noble grand comme une montagne, suivi de son serviteur. Celui-ci ne lui donnera que son prénom, Hector et invite le jeune homme à boire une bière. Ils se rendent donc à l'Oeil du Tigre, une taverne où se trouve ce qu'Ishtar a de plus sombre, mais aussi de plus loufoque.
« C’est très gentil mademoiselle mais non merci, nous ne cherchons pas ce genre de service…»
Confessions Oeil-d11


Les Vivants ont raison et les morts n’ont pas tort. (sujet terminé)

Confessions Labo110 L'Attentat au Sénat a fait beaucoup de morts, intrigué par ce groupuscule de terroristes que Marius juge barbare et fou, il décide de les trouver. Pour ça, il va chercher à savoir la composition exacte de la poudre utilisée, peut-être pour s'en servir plus tard pour lui. Le jeune homme va alors se faire passer pour l'Apprentit d'un Ingénieur amoureux des Automates qu'il a rencontré dans une auberge, c'est là que Marius va faire la rencontre de la fameuse Maîtresse des Manèges et va tenter de lui soutirer les informations qu'il désire.
« Il y a des choses que l'on sait et d'autres qu'on souhaite découvrir, il y a celles que l'on peut obtenir facilement, et celles qui sont moins pratiques. Peut-être que tu poses les bonnes questions, ou peut-être pas... »

Je vous déteste vous êtes mon calvaire ! (sujet terminé)

Dans une petite masure à cheval entre une rue des Bas-fonds et du Marché Noir, un évènement important va se dérouler dans cet endroit semblait être laissé à l'abandon depuis des années. C'est revenant pour voir les derniers détails d'un plan visant à voler la marchandise d'un marchand que Marius retourne là-bas, mais il découvre la présence d'Eléanore, blessé. Les hommes d'Alvaro lui expliquent alors qu'elle s'est fait agressé en venant chercher des informations sur l'attentat, furieux Marius descend à la cave pour découvrir son agresseur, un vagabond blessé et mourant de faim, qui n'est d'autre que le terroriste qui a tenté de tuer l'Empereur six mois plus tôt.« Si tu as un quelconque lien avec l’attentat, je te dénonce ! »
Confessions Masure10


Confessions Apart11
Après sa rencontre avec le Sénateur Hector de Jadewood, Marius décide d'en parler à Eléanore pour lui en faire un allier politique. Seulement, Hector ne connait pas la véritable identité du jeune homme et avec la Duchesse, Marius monte une supercherie qui aura pour but d'encourager Hector à s'allier à elle, en prétextant entre autres un potentiel soutien pouvant être apporté aux victimes de l'attentat. Les deux jeunes gens se font acteur, usant d'une technique ancienne purement aristocrate : celle de la comédie.
« Je comprends vos raisons, mais si vous ne faites ça que pour vous faire aimer du peuple, soyez subtile, les gens savent quand les nobles essaient de les caresser dans le sens du poil, ils ne sont pas si bêtes que ça… »

Vivre, c'est mourir. (sujet terminé)

La nouvelle est tombée, et c'est avec une certaine terreur que Marius apprend que Mist a tenté de tuer Uriel aux Élévateurs. Les rumeurs courent, la capitale est en folie, et le célèbre Homme au Masque à Gaz ayant encore frappé, Marius sait que cette fois-ci, Mist n'échappera pas à la colère d'Uriel d'Arken. N'écoutant que son courage, le terroriste décide de mettre en place un plan qui lui permettra de sortir Mist de prison, et pour cela, il fait appelle à Zacharias Flash. Un informateur albinos dont le manque d'éducation lui arrache les oreilles, et Marius entre pour de bon dans le monde du terrorisme, prêt à faire sonner le glas de sa révolution. « Et vous, p'quoi vous v'lez savoir tout ça ? Ça aurait un rapport 'vec l'explosion d'l'autre jour ? 'Vec le Sénat ? Ou tout autre chose, en fait ? »
Confessions Marais10



Confessions Prison10
Le plan de Marius consiste dans un premier temps à se faire engager dans la maison de Zélig Faoiltiarna, et d'enlever sa fille qu'il cachera dans une ferme abandonnée. Ainsi, le jeune homme va se servir de l'enfant pour faire pression sur Zélig, Prêtre de haut niveau qui avant d'être un serviteur de l'Ombre, est avant tout un père de famille qui ne veut que le bonheur de sa fille. Sous l'indication du grand homme noir, Marius se fait passer pour un Objet et entre dans la prison. Plus tard, il aura la surprise de voir Zacharias, qui curieux l'aura suivit, mais se trouvera être un allier. Cependant, retrouvant Mist, dont la langue a été coupée, Marius et les autres font face à Amadaüs, un Inquisiteur de renom et bien trop fort pour trois gamins. Ils vont néanmoins sortir victorieux, Amadaüs mourra dans le combat, et Marius prendra son épée en pensant la vendre plus tard.
« L'Inquistion est le bras vengeur de l'Église, vous allez payer pour votre hérésie. »

Et quand il croit ouvrir les bras, son ombre est celle d'une croix. (sujet terminé)

De retour de leur victoire, Marius se rend avec Zélig, Mist, et Zach' jusqu'à la ferme abandonnée, où la petite fille est gardée. Quelle n'est pas sa surprise en voyant la Duchesse Eleanor van Lärhe en compagnie d'Innana ! Celle-ci refuse cependant d'écouter ce que Marius a à dire, et l'accuse d'avoir sorti Mist de prison, tout en le menaçant de le dénoncer. Et... Marius craque, sans doute pour la première fois de sa vie, le jeune homme laisse sa colère éclater. Il s'emballe et crache à Eléanor tout le mal qu'il pense d'elle, en la traitant notamment de cruche, et de dinde. Leur alliance s'en retrouve brisée, et malgré les paroles de la jeune femme, le terroriste décide de ne plus l'écouter. Il s'en va avec Mist... qui disparaîtra ensuite. « Dénonce-moi, dénonce Alvaro et Magdra si le coeur t'en dit, mais garde ça bien dans ta tête : si je tombe, tu tomberas avec moi. »
Confessions Ferme_10


Confessions Ruelle10
Suite à la disparition de Mist, Marius tente de chercher celui-ci sans pour autant y parvenir. C'est alors qu'il se fait accoster par une jeune fille à la chevelure de flamme, qui lui dit être en danger. Tout d'abord, le terroriste la croira, et encore bouleversé par la prison, il va attaquer un innocent. Toutefois, il finira par comprendre ce qu'il se trame, mais avant de pouvoir réagir, l'Objet l'aura, et l'emmènera face à son plus grand ennemi : Uriel d'Arken.
« Je suis juste un Objet, qui je suis n'est pas important. Quand à savoir pourquoi je suis là, vous le saurez bien assez tôt. »

Le Thé dans la gueule du loup. (sujet terminé)

Suite à sa rencontre avec Sacha, Marius se retrouve face à Uriel d'Arken, homme qu'il a autrefois côtoyé, lorsqu'il étudiait pour devenir inquisiteur. Pris aux pièges, cela ne va pas empêcher ces deux grands ennemis de discuter autour d'une bonne tasse thé, où leurs idées vont se heurter, ainsi que leurs actes. En position de force, le Régent va même proposer au terroriste de le gracier, mais même si la proposition déstabilise Marius brutalement, ce dernier gardera se fermeté d'esprit. Impassible, stoïque, le jeune homme saura se montrer à la hauteur de leur conversation, où il n'hésitera pas à briser Eléanor. Toutefois, quitte à mourir, Marius tente un dernier geste désespéré face à Uriel, avant de s'ouvrir le ventre. « Ah... Une erreur, oui. Je vois qu'il vous arrive encore de vous montrer lucide. Et merci de votre sollicitude, jeune homme. Me voilà flatté de savoir que j'ai votre attention à ce point-là. Un si bel homme... »
Confessions Salon10

_________________
Confessions 7207157841555555
Merci à Dietrich/Ambroise ♥️

Confessions 6709351

Spoiler:
 


Dernière édition par Marius De l'Ombrage le Lun 7 Mai - 23:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marius De l'Ombrage

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 140
♦ Messages : 1058
♦ Âge du perso' : 22
♦ Fiche : Into the Infinity of Thoughts
♦ Protecteur : Une apparente naïveté.
♦ Date d'inscription : 25/05/2010
♦ Age : 27

Confessions Vide
MessageSujet: Re: Confessions   Confessions EmptyDim 6 Mai - 20:23

La Naissance du Renard, et des Amis de l'ABC.


 I was born with the wrong sign In the wrong house With the wrong ascendancy (sujet terminé)

Suite à son entrevue avec le Haut-Prêtre, Marius a fui pour quelque temps la capitale dans le but de se faire oublier. Il décide de revenir sans les autres contrebandiers, et voulant se rendre dans la masure, il tombe sur Mist... qui a sa grande stupeur a perdu son bras. Le sourd-muet lui explique ce qu'il s'est passé durant son absence, notamment le fait que la Garde Impériale ait pu retrouver es droit. Marius, horrifié par l'amputation de son ami, décide alors de l'emmener voir une veille connaissance. Gregory Ixart, celui qui l'avait soigné, quand pris dans un état d'âme, il avait tenté de se rouvrir pour la première fois sa blessure au ventre. « Mais tu étais où toi ? Je t'ai cherché partout ! »
Confessions Masure10



Confessions Amputa10
Malgré ce que voulait Marius, Gregory voit en Mist le moyen d'avoir quelqu'un sous la main, et une dette supplémentaire. L'homme se montre cruel avec le sourd-muet, mais acceptera au moins de l'opérer, sans anesthésie. Marius assiste à l'opération, l'esprit terrifié, le vague à l'âme, tremblant de voir son ami souffrir autant, et pourtant... il ne dit rien. Mist se retrouve alors avec un bras de métal, ce qui soulage Marius. L'Homme au Masque à Gaz va alors lui faire un cadeau que Marius n'aurait jamais espéré obtenir, il lui dévoile son nom. Son véritable nom, et le jeune homme ne l'oublieront jamais. Marius prend la décision de fonder un réseau terroriste qui aura pour but de mener Ishtar à une Révolution. Ainsi naissent le Renard, et les Amis de l'ABC.
« Hey Shane ! Je t'ai trouvé un nouvel ami ! Je suis certains que vous auriez une bonne discution tout les deux ! »

 Il était une fois, au clair de la lune... (sujet terminé)

Grâce à un contrebandier, Marius découvre un allier potentiel, Iraïd. Un Philosophe qui traîne derrière lui un passé lourd que le jeune homme n'a pas encore découvert, joueur de luth et calme, Iraïd lui demande de l'appeler "Akhdar" et se montre encore insaisissable pour le terroriste. Toutefois, Marius voit en Akhdar un nouveau moyen d'atteindre l'aristocratie, ce dernier sera ses yeux. Il l'accepte en tant que premier membre de son Organisation terroriste, et sait qu'avec lui, il y a matière à la discussion. Il lui fait la promesse de ne pas tuer d'innocent, et d'être un chef sur qui on peut compter.
«Mon histoire ? Ce qui à fait que je pense contre l’Empire et l’Ombre n’a pas beaucoup d’importance … Mais plutôt ce que l’on pourrait faire, non ? »
Confessions Lac10


Confessions Ruelle10
Au détour d'une ruelle, Marius se retrouve être la proie de l'attention de trois Prêtres. Une paire de jumelles qui vont se faire passer pour des jeunes femmes sans défense, et d'un adolescent caché dans l'obscurité qui va le prendre en filature. Le plan des deux jeunes femmes étant maladroit, le terroriste en remarquera vite les failles, méfiant à leur égard, il ne trouvera rien de mieux de les... mener dans des bordels. Persuadé qu'il pourra être tranquille, il devient lui-même la victime de son mauvais tour, et malgré son agacement profond pour la situation, il s'en sortira grâce à l'aide de Mist... qui le conduira par erreur dans une chambre où un couple font l'amour. Ce sera la première fois que Marius verra le corps d'une femme, nu.
« Les AMIS de notre père. On a rien à se reprocher... mais faut se bouger. Soit ce prêtre est encore là, et c'est dangereux, soit il est parti chercher des renforts en te voyant tuer ce type. »

Pour cet instant, le monde était entre nos mains. (sujet terminé)

SMarius demande à Iraïd de le retrouver à l'Oeil du Tigre, une taverne à laquelle il est attaché pour ses quelques affaires de contrebande. Le gigantesque serveur, et le tavernier étant des alliers à lui, Marius dévoile au roux quelques codes, dont il devra se servir en cas de problèmes pour le contacter. Cet endroit est un bon moyen de se protéger, sous le pouvoir de Marius. Ce dernier pose quelques questions à son compagnon, et lui demande d'analyser ce qu'il se passe autour de lui. Toutefois, des Gardes trop zélés décident de venir boire à la taverne, et prennent avec eux quelques ennuis. « Être aussi silencieux, cela me fait penser au inquisiteur de l’Eglise ..pour en avoir côtoyer je sais comment ils se déplacent. Mais aussi au domestique aristocrate  »
Confessions Oeil-d10


Confessions Egoats10
Pour fuir les Gardes, Iraïd et Marius décident de prendre les égouts, endroit particulier que connait assez bien le terroriste. Songeant à tout ce qu'il a accompli en un an, il se souvient encore de sa fuite en compagnie d'Eléanor, qu'il ne doute pas avoir un lien avec son compagnon. Marius mène Iraïd à la Veille Masure, qui est étroitement liée aux égouts.
« J’avais pensé retourner chez le noble ou je réside, je sais que les gardes iront pas chercher la bas. Mais vu dans l’état ou je suis… cela m’étonnerai que j’arrive à rentrer jusqu’à la bas, sans me faire repérer … »

Les mots sont plus forts, et ne se cicatrisent jamais. (sujet terminé)

Finalement, Marius présente Akhdar à ses compagnons de contrebande, Marcoh, Alvaro et Magdra. Marius trouve Alvaro en pleine dispute avec Magdra, chose habituelle, mais le grand chauve et mentor du jeune homme évoque un problème de taille, le Sénateur de Jadewood que Marius connait bien décide de "leur fermer" l'accès à sa province. Chose délicate, Frickwitch a toujours été une source de revenus importante pour les contrebandiers, Marius laisse Iraïd, et décide de mettre en place un plan. « Hum… Je penserai à le retenir. Et pour ma part, si tu a besoin de moi ou de la magie de la terre, tu peux souvent me trouver sur la grande place, près de la fontaine. Je passe souvent là-bas pour jouer et observer car malheureusement, il n’y a pas d’autre moyen plus facile de me joindre… »
Confessions Masure11

Qui pendra l'cochon ? (sujet terminé)

Confessions Cochon10
Pour affaire, Marius doit se rendre au Cochon Pendu, auberge tenue par une femme de choc et de charme. Toutefois, là-bas rien ne se passe comme prévu. Il croise Zélig, le Prêtre qui l'a aidé à sortir Mist de Prison, ainsi que Lao sans savoir qui c'est, et bien sûr Karl grand médecin de renom, au service de l'Empereur. Kaname se montrera une nouvelle fois plus discret, et Marius se retrouvera à devoir cohabiter dans cet endroit rempli d'énergumène. Zélig lui plantera ses dents dans la nuque dans un coup de folie pour finalement l'extraire de l'emprise de Karl, mais alertée par leur joyeux bordel, La Garde débarque et prenant Zélig ivre mort avec lui, Marius prend la fuite pour le ramener chez lui.
«Et, et, et... et puis maintenant je suis tout seul les éclectiques y m'aiment pu et y a que un gros malade sadique pour coucher avec moiiiiiii. »

"Quant à l'huile et au vin, ne les gâche pas !"(sujet terminé)

Chez Zélig, Marius est retrouvé par Mist, qui apeuré croit que le grand noir est à l'origine de ses blessures. Marius lui explique la situation, et pose alors quelques questions au sourd-muet, notamment sur son passé. Mist lui raconte alors sa vie, ses parents, leur disparition, et l'origine de sa colère contre l'Empire. Il ne lui épargne pas les douleurs que lui a causé Émile Paole, la perte de sa langue et de son bras, puis la façon dont il a tenté de survivre à tout ça. Peu à peu, ils vont se dévoiler l'un à l'autre, Marius aussi parlera de son passé, Mist étant le seul à tout connaître de sa vie. Zélig les retrouve endormis, et ne comprenant plus ce qu'il se passe, il prendra au cours de ses discussions auprès de Marius sa fille dans ses bras. Et là... c'est le drame, l'homme tente de noyer Mist et son enfant devant les yeux de Marius. « Et puis à nous deux, on ébranlera les fondations de l'Empire, parce que c'est sur lui qu'il faut taper, pas sur nous. Et même si on réussi pas de notre vivant, on ouvrira la voie pour d'autres et dans le futur on sera considéré comme des précurseurs. Et puis je ferais des efforts, je mangerai plus même si sans ma langue j'ai du mal, et puis je chercherais du vermifuge et des médicaments, et puis je ferais des pompes et des trucs comme ça pour plus ressembler à rien et puis je me laverai ! Mais là maintenant je suis fatigué.  »
Confessions Chatea10

Hall of Shame. (sujet terminé)

Confessions Masure12
Ayant sauvé Innana et Mist de justesse, Marius décide de ramener la petite avec eux dans la veille masure. Inquiet pour son ami, il confie la petite à Magdra, dont il sait qu'elle prendra soin. Restant au côté de Mist, il aura enfin l'occasion de lui enlever le collier que la prison lui avait laissé, et peu à peu, les tourments de leur relation arrivent. Prenons en compte que ce sera aussi la première fois que Marius se prendra une cuite, une vraie.
«Enfin on fera quand des attentats ? Tu as des idées ? »

_________________
Confessions 7207157841555555
Merci à Dietrich/Ambroise ♥️

Confessions 6709351

Spoiler:
 


Dernière édition par Marius De l'Ombrage le Lun 7 Mai - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marius De l'Ombrage

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 140
♦ Messages : 1058
♦ Âge du perso' : 22
♦ Fiche : Into the Infinity of Thoughts
♦ Protecteur : Une apparente naïveté.
♦ Date d'inscription : 25/05/2010
♦ Age : 27

Confessions Vide
MessageSujet: Re: Confessions   Confessions EmptyLun 7 Mai - 14:57

Retrouvailles.


Uriel m'a tuer. (sujet terminé)

C'est avec stupéfaction que Marius retrouve Zacharias Flash, l'Informateur, nu et le corps abîmé en pleine rue. Sous la pluie, le terroriste croit comprendre ce qu'il s'est passé, et malgré ses divers différends avec l'albinos, il décide de lui venir en aide. Zacharias vient de faire un fameux séjour en prison, et plus terrible encore que ce peut imaginer Marius, qui comprendra par la suite, et mettra ça sur le compte des vices d'Uriel d'Arken.
« M…merci. »
Confessions Taudis10


Confessions Masure13
Finalement, Marius décide de ramener Zacharias à la masure, certain que leur grande rousse pourra faire quelque chose contre ses blessures. Là-bas, une fois que l'albinos se retrouve entre les mains de Magdra, Marius lui propose de s'allier à lui. Ce que Zacharias refuse en prétextant vouloir rester neutre, l'absence de désir de vengeance déboussole Marius qui malgré tout, respectera sa décision, et lui donnera un toit le temps de se remettre de ses blessures.
« T'as mal ? C'est trés bien et profites-en : ça montre que tu es en vie. »


C'est à minuit que les affaires se font. (sujet terminé)

Après quelques recherches, Marius rencontre Eghän, un Ingénieur qui veut créer la montre. Voyant là un moyen comme un autre d'accèder quelques "marchandises" des usines, il parvient à se faufiler à l'intérieur en compagnie du Marquis pour mettre la main sur un Gaz particulièrement toxique, dont il compte bien se servir un jour ou l'autre sur Uriel d'Arken. Sa première mission en tant que chef terroriste s'étant bien déroulé, il rentre joyeux à la masure, et déjà, esquisse dans son esprit ses futurs plans pour les attentats. «J’étais heureux de faire affaire avec vous, Léonard. »
Confessions Labo110


Confessions Alysse11
Marius reçoit soudain la lettre d'Aniya, son amie qui violée par son frère, lui avait appris à penser par lui-même. Dans sa lettre, elle lui parle d'Alysse, une jeune fille qu'ils avaient rencontrée lors d'un voyage à Semini, et qui avait été portée disparue. Surpris, Marius la revoit alors, en compagnie de deux autres terroristes qui lui affirment appartenir au réseau de Semini. D'abord réticent, Marius doit s'avouer reconnaître son amie, et accepte de la prendre à ses côtés. Toutefois, sa déception est grande, car Alysse appelée aussi « Poison » ne se souvient pas de lui.
« ... Rester avec toi. »

Parce que les mouettes... ça fouette. (sujet terminé)

Épisode dans lequel, où Marius trouve Alysse totalement ivre, et tente de la ramener à la raison pour finir par tomber la tête la première dans les seins d'une femme. «Tu m'fais goûter une autre boisson magique ? Faut que j'fasse le plein de pouvoirs pour pas être à la traine quand j'retournerais voir mon Grand Maitre Suprême t'sais ! »

Confessions Cochon11


Confessions Masure14
Marius qui furieux ramène Alysse à la masure, tente de lui expliquer la dangerosité de son insouciance. Toutefois, le jeune homme va raviver en elle quelques souvenirs, et elle se souviendra brusquement de son véritable nom. Marius qui dans une position délicate la voit pleurer, sans savoir comment réagir. Il n'a simplement plus la même Alysse en face de lui.
« Pourquoi tu fais ça ? Pourquoi est-ce que tu me force à me souvenir ?»

Une jeune femme et trois hommes. (sujet terminé)

C'est avec étonnement que brutalement, Marius apprend que la Duchesse est enceinte, et aussitôt, il prend la décision de se rendre à son appartement pour comprendre ce qu'il s'est passé. Malheureusement, le père des futurs enfants est là, et Marius doit composer entre lui, et Eléanor qui semble avoir bien changé. Son étonnement est accentué par la présence d'Iraïd, mais Marius devinera que l'époux d'Eléanor est son mécène. Bien vite, Marius avance ses pions, préparant son plan pour se faire passer pour un gentil ami d'enfance, trop inquiet sans doute pour la Duchesse. Il sait que le Comte n'est pas blanc comme neige, mais malgré ses quelques sarcasmes, ce dernier montrera sa bonne foi à plusieurs reprises. «En tous cas, je ne vous remercierai jamais assez d’avoir veillé sur ma douce épouse. C’est tout de même beau de voir qu’une amitié entre deux personnes puisse durer aussi longtemps, malgré la distance »
Confessions Apart11

Allégro en mi mineur (sujet terminé)

Confessions Marcha10
Après l'entrevue avec la Duchesse, Marius rejoint Iraïd près d'une fontaine, où il lui explique ce qu'il s'est passé entre lui et Eléanor. Notamment l'histoire qu'ils avaient montée au Sénateur de Jadewood, et la façon dont Marius avait sauvé la jeune femme de son propre attentat raté. Iraïd le quitte en sous-entendant un Prêtre ou un Inquisiteur possède quelques ressentiments à son égard.
« Ah, je voulais aussi te dire que j’ai croisé quelqu’un qui n’aimait pas mon art … il se pourrait que cela amène quelques petites complications par la suite… »

_________________
Confessions 7207157841555555
Merci à Dietrich/Ambroise ♥️

Confessions 6709351

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marius De l'Ombrage

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 140
♦ Messages : 1058
♦ Âge du perso' : 22
♦ Fiche : Into the Infinity of Thoughts
♦ Protecteur : Une apparente naïveté.
♦ Date d'inscription : 25/05/2010
♦ Age : 27

Confessions Vide
MessageSujet: Re: Confessions   Confessions EmptyLun 7 Mai - 20:32


Sombres desseins au Bal Masqué.


Envie de partir, non ? (sujet terminé)

Au comptoir de l'Oeil du Tigre, Marius apprend brusquement qu'on a vu Alysse entrer dans une auberge près du port en compagnie d'un Garde Impérial. Il ne lui faut pas plus de deux secondes pour saisir l'essentiel, et apeuré, il détale jusqu'à l'endroit, où il entre dans la chambre des deux amants. Il retrouve Alysse et Kyle nu, et accuse le garde d'abord d'avoir violé Alysse, ensuite d'avoir simplement voulu profiter de la gentillesse de la jeune fille. «Alysse… je sais qu’on se rencontre à peine… mais un petit avertissement sans frais pour me dire que tu avais un petit-ami aurait été bienvenue. »
Confessions Cochon13


Confessions Masure15
Marius convoque les Amis de l'ABC pour leur première réunion, où il présente Alysse à Mist et Akhdar, et met en avant les talents de la Terre du rouquin. Pour leur premier attentat ensemble, Marius veut frapper fort, et émet l'idée d'enlever la Comtesse Bathory, connue pour servir l'Église autant qu'elle sert ses propres charmes. Pour cela, ils vont s'infiltrer au Bal masqué tenu par l'Empreur lui-même, et au lieu de faire preuve de violence, le Renard préfère montrer qu'ils peuvent s'introduire où ils veulent avec un peu de volonté, et faire peur à la noblesse. Et pourquoi pas éliminer la Comtesse ? Une croyante en moins ne pourra pas les gêner dans leur progression, bien au contraire.
« Excuse moi, j'ai pas l'habitude de parler avec des gens normalement. Enchantée de faire ta connaissance Mist. »

Anathème. (sujet terminé)

Partant de l'idée de se faire passer pour des artistes lors du bal masqué, on émet l'idée de déguiser Mist en fille. Pour cela, Marius et le sourd-muet vont se rendre chez Lys Dior, transsexuel dont ils ne connaissent pas le véritable sexe, et qui va leur vendre une tenue à l'orientale pour pouvoir avancer parmi la foule de nobles. «Vous n’êtes pas attacher l’un à l’autre n’est-ce pas ? Allez, lâcher le un peu et agissez en grand garçon que je puisse bien voir si cette robe pourrait vous faire…  »
Confessions Salon11


Confessions Bal10
Le Grand Jour est enfin arrivé, Marius et les autres s'introduisent sans problème au Bal masqué, où les gens dansent et rient sans penser que le peuple a faim. Loin d'être contre l'Empereur, le jeune homme se fait passer pour un bonimenteur, et tente d'approcher la Comtesse. Cependant, à cause d'une erreur de calcul, ils vont tout bonnement se tromper de personne, et ce sera Aleksandr Droski qui sera victime de leur machination. Sans remarquer que leur proie est en réalité n homme — de petite taille, mais un homme tout de même —, ils vont l'enlever en se rendant compte de l'erreur que trop tard.
« Que dois-je faire ? »

Le Rapt, c'est pas bien. Faut mieux se tenir P'tit Frère.. (sujet terminé)

Laissant Mist et Alysse se débrouiller avec « la Comtesse », Marius prend la fuite dans les ruelles du Quartier du Tchï. Toutefois, il retrouvera comme adversaire son frère, Job, qui manipulé par l'Église refuse d'entendre ce que son cadet veut lui dire, et s'enfermera dans son fanatisme.Déterminé, Marius engagera pourtant le combat, tout en comprenant vite que Job est bien trop fort pour lui. Alors... sournois, il le fera tomber dans un piège, et échappera à l'Inquisiteur en mettant e feu à une boutique pour disparaître dans les ruelles.
« Ce soir, le jugement de l’Ombre te sera donné pour avoir ainsi sali le Bal du Saint Empereur de ton action, hérétique. »  
Confessions Ruelle11

Confessions Labo111 C'est en catastrophe que Marius débarque dans le Laboratoire de Karl, ayant appris que Mist s'était rendu chez ce malade pour subir une lourde opération. Persuadé qu'il pourra entendre et parler, l'infirme a obéi aux ordres écoeurants de Karl, qui en échange du rat que Mist a dévoré, et de son sang, accepte de l'opérer. Pris par la colère, Marius attaque Karl, et lui perfore les parties génitales à l'aide de son couteau, puis met le feu avant de s'en aller. Oui, il ne faut pas l'énerver.
« La médecine fait tout de même des miracles... Oh, décrispez ce visage et remerciez-moi plutôt, mon ami ! »

Quand nos États vengés jouiront de mes soins, l'ingrate de mes pleures jouira-t-elle moins ? (sujet terminé)


De retour dans la masure, Marius tente de soigner les plaies de son ami. Encore furieux de son aventure avec Karl, l'envie de tuer cet homme encore dans le regard, il tente d'avancer malgré tout. Mist peut de nouveau entendre, et il ne sait pas quoi penser de cela, et peu à peu... les deux jeunes gens vont se déchirer, l'angoisse de perdre Mist détruit Marius, qui ne sait pas à quel point il est proche de la réalité.
« Je suis très heureux de te voir.  »  
Confessions Masure16

_________________
Confessions 7207157841555555
Merci à Dietrich/Ambroise ♥️

Confessions 6709351

Spoiler:
 


Dernière édition par Marius De l'Ombrage le Dim 21 Juil - 16:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marius De l'Ombrage

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 140
♦ Messages : 1058
♦ Âge du perso' : 22
♦ Fiche : Into the Infinity of Thoughts
♦ Protecteur : Une apparente naïveté.
♦ Date d'inscription : 25/05/2010
♦ Age : 27

Confessions Vide
MessageSujet: Re: Confessions   Confessions EmptyLun 7 Mai - 20:36


Le Chagrin qui ébranle.



Confessions Bas-fo10
Mist a disparu. Et le retrouver, c'est tout ce qui importe à Marius. Il erre, âme égarée, il erre dans les Bas-Fonds à la recherche de son ami, mais ne parvient pas à le retrouver. C'est Zacharias Flash qui lui explique ce qu'il s'est passé, la nouvelle tombe, et le glace d'effroi. Mist va être exécuter, Marius est désespéré.
« En fait, je...je...un de mes...mes contacts m'a dit que...que Mist allait...allait être exécuté...dans...dans quelques heures ! »

Plus tard, je connaîtrai le divin Époux ! Je suis née soumise à Lui. (sujet terminé)

Mist a disparu. Et le retrouver, c'est tout ce qui importe à Marius. Il erre, âme égarée, il erre dans les Bas-Fonds à la recherche de son ami, mais ne parvient pas à le retrouver. C'est Zacharias Flash qui lui explique ce qu'il s'est passé, la nouvelle tombe, et le glace d'effroi. Mist va être exécuter, Marius est désespéré. «Nul pardon pour ceux qui s'attaquent à l'Empire !  »
Confessions Pendai10

 Acta Est Fabula. (sujet terminé)

Confessions Cimeti10
Suite à la mort de Mist, ébranlé, Marius tente plusieurs fois de mettre ses fins à ses jours. A chaque fois empêché de justesse par Magdra et Alvaro, le chagrin commence à le tuer. C'est la venue de l'Homme-Arbre, un gigantesque menuisier qui le ramène plus ou moins à la réalité. Comme promis, il a fait un cercueil pour l'infirme, et tous les deux se rendent sur la place des exécutions pour reprendre le cadavre. Déchiré par la peine, Marius l'enterre avec maladresse, avant de s'écrouler de fatigue contre la pierre tombale. Asgeir s'en va, mais bien vite, Lao déguisé en simple fossoyeur arrive avec Iraïd qui ne l'a pas reconnu. Le roux tente tant bien que mal de remonter le moral de Marius, mais rien n'y fait. Seule, la tristesse l'accable, et rien ne peut y changer.
« Il ne veut pas se réveiller. Il préfère mourir auprès de son mort apparemment. Quelle fin tragique… »

Gros déchet qui s'éveille. (sujet terminé)

Toujours détruit par la mort de son ami, Marius refuse de prendre le moindre repas, et marche dans les Bas-Fonds sans le moindre but. C'est alors qu'il trouve un énorme amas de muscle, une sorte de chose repoussante, qui à sa manière lui demande son aide. Blasé, le jeune homme se pose un peu des questions, mais sans plus réfléchir, il « accepte » le tas de muscles en tant qu'Esclave. Répondant à cette « tradition » des Scientifiques à donner des Mots d'Ordre ridicules, ainsi Raseriknulla fait partie de son groupuscule.
« Détache-toi de suite, mon bichon. De suite mon bichon. De suite mon bichon...  »  
Confessions Bas-fo11

Confessions Oeil-d11 Pour affaire, Marius doit se rendre à l'Oeil du Tigre, la célèbre taverne sur qui il a un contrôle. Cependant, Raseriknulla intéresse rapidement un client noble, qui va leur chercher quelques problèmes. Agacé, Marius ordonne à l'énorme masse de muscles de régler l'affaire, et le tout... se termine dans un bain de sang.
« Voilà qui est fait, Maître. Il ne risque plus de bouger… ehhh ehhhh…  »

Ecce Homo (sujet terminé)

Le jeune homme ramène donc Raseriknulla jusqu'à la vieille masure, où ses compagnons l'attendent pour une éventuelle suite des opérations. Aussi vivant qu'un fantôme, Marius leur présente leur nouvel allier, ou plutôt la chose qui lui est désormais dévoué. Magdra ne tarde pas à comprendre ce que le terroriste compte faire, mais ils se font attaquer par des Inquisiteurs, et des Prêtres. C'est avec une indifférence bizarre que Marius contemple alors la force herculéenne de Raseriknulla, lorsque celui-ci tue leurs adversaires. Marius récupère une bague en argent sur l'un des corps, avant d'ordonner à l'Objet de jeter les morts dans les égouts.
«La prochaine fois, si tu pouvais lui foutre le cerveau dans le bon sens, ça m'aiderait plus qu'une épaule déboîtée.   »  
Confessions Masure10

Confessions Concub10
Toujours pour affaire, Marius se rend dans un endroit qu'il ne connait pas : le Fabula Onis. Le « territoire » du Comte Oliver, avec qui il aura quelques altercations, notamment à cause du métier que le blond exerce depuis des années. Pour Marius, Oliver représente une facette de l'humanité qu'il ne comprendra jamais, et qu'il condamne pour se donner à la chair de façon aussi simple, et contre de l'argent. Marius ne parvient pas à comprendre que le Comte ne fait pas cela par choix, mais apprend tout de même avec une certaine compassion qu'Oliver est un ancien alcoolique. Relation tendue entre les deux hommes, mais Marius a su trouver une oreille pour l'écouter.
« Espèce de petit con. Tu vois, moi aussi je peux être franc.  »  


  Levons un verre à l'ivresse ! (sujet terminé)

C'est complètement ivre que Marius débarque dans la Cathédrale, lieu où se trouvent ses plus grands ennemis. Toutefois, il a la « chance » de tomber sur Sacha, qui va lui faire tout un sermon, et le fait sortir de la Cathédrale. Ivre, Marius va errer dans les rues d'Ishtar.
« Tiens, tu d’vrais manger un peu. T’es tout maigre »
Confessions Cathad10

_________________
Confessions 7207157841555555
Merci à Dietrich/Ambroise ♥️

Confessions 6709351

Spoiler:
 


Dernière édition par Marius De l'Ombrage le Dim 21 Juil - 15:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marius De l'Ombrage

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 140
♦ Messages : 1058
♦ Âge du perso' : 22
♦ Fiche : Into the Infinity of Thoughts
♦ Protecteur : Une apparente naïveté.
♦ Date d'inscription : 25/05/2010
♦ Age : 27

Confessions Vide
MessageSujet: Re: Confessions   Confessions EmptyLun 7 Mai - 22:32

Renaissance...


Le Poison empoisonné (sujet terminé)

Refusant d'avaler quoi que ce soit, Marius est devenu un squelette, dont les os deviennent trop visibles sous sa peau. Il cherche à mourir, et la faim reste le moyen qui est le plus accessible. Alvaro et Magdra lui ont interdit de poursuivre ses accès de violence, et dans la faim, Marius croit voir ce qui le libérera de ses souffrances. Néanmoins, Alysse refuse de l'entendre de cette oreille, et elle donne au jeune homme un « régime » brutal pour le forcer à reprendre des forces, et du caractère. «Bref... je suis désolée. Je vais devoir t'obliger à aller mieux, et je vais devoir me dépêcher, sinon tu vas mourir entre mes bras.  »
Confessions Masure17



Confessions Cathad11
Devant l'état minable de Marius, Alysse prend une décision terrible : celle de tuer elle-même Uriel d'Arken. Mais averti, Marius va tenter de l'en empêcher, et la faire sortir de la cathédrale de justesse. Il comprend alors, ses erreurs, et sa faiblesse. Il retrouve un peu de sa superbe, et décide que la lutte ne doit pas s'achever maintenant, sa mort ne résoudrait rien.
« Je suis désolée... je... je n'avais pas compris... »

Plug me in your ass, you should love it. Suck me if you want, 'cause you know I'm USB dick ! (sujet terminé)

Retrouvailles loin d'être chaleureuse entre le Comte Oliver et le terroriste, ce dernier trouve l'homme dans une ruelle, blessé. Il lui faudra du temps pour comprendre que le Comte Oliver est à l'origine des cadavres qui traînent, ici et là, car possesseur d'un étrange don qui rend les gens fous. Marius par sa force mentale y échappe totalement, mais voir le résultat des actes du Comte lui suffit pour se méfier. Ils n'arrivent pas à trouver un accord, Marius veut s'introduire dans la vie du Fabula Onis, mais le Comte refuse qu'il y mette un pas. Au final, le jeune homme proposera au blond de venir à l'Oeil du Tigre en cas de problèmes, et de commander une « Fée verte »...
« Effectivement, ils étaient un peu comme toi, c'était des conservateurs. Il en reste encore des morceaux, là. »
Confessions Rue10


Confessions Cochon12Décidé à retrouver Marius qui a osé critiquer le courage de Lao, le plus grand Manipulateur de Terre prend la débile décision de se travestir en femme, et de tenter de séduire Marius. Réticent, le jeune homme le prendra rapidement pour une Inquisitrice tentant de le faire tomber dans un piège, et jouant son jeu, il conduira Lao dans un cul-de-sac. Démontrant ses pouvoirs, Lao essaye de plaider en sa faveur, et de faire démonstration de sa bonne foi en lui dévoilant son identité. Ce que Marius peinera à croire, et qu'il peine toujours à croire, d'ailleurs.
« Alors, suis-je encore une inquisitrice pour vous ? »

Malachite retour au pays de la Folie. (sujet terminé)

Victime d'un maître-chanteur, le Comte Oliver veut faire appelle à Marius pour régler ce problème, et sous les indications de celui-ci, il se rend à l'Oeil du Tigre pour commander une « Fée Verte ». Ce code permet à Marius de savoir qu'un de ses « protégés » a besoin de lui, et pourtant ! Lorsqu'il rentre dans la taverne, il retrouve Oliver totalement ivre qui tient un discours impossible. Le tavernier lui a servant de l'Absinthe, sans savoir que le Comte est un ancien alcoolique, lui conseille de se poser tranquillement dans l'arrière-boutique. Face au Comte, Marius comprend peu de choses, mais retient une information capitale sur Uriel d'Arken : capable de guérir, l'homme a « réparé » Oliver pour l'attaquer brusquement. Intrigué, loin d'être effrayé, Marius demande à ce qu'on ramène Oliver chez lui, se souvenant de la mystérieuse magie qui avait fait perdre la tête à Zélig.
« Beeeen... tu m'as pas dit que la fée vertr... vret... verte, c'tait de l'absinthe. J'ai rc... cru que c'tait de la menthe et tout, que tu m'aurais au moins prévenu si y avait de l'alcool dedans. Zé tout bu.»
Confessions Oeil-d12

_________________
Confessions 7207157841555555
Merci à Dietrich/Ambroise ♥️

Confessions 6709351

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marius De l'Ombrage

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 140
♦ Messages : 1058
♦ Âge du perso' : 22
♦ Fiche : Into the Infinity of Thoughts
♦ Protecteur : Une apparente naïveté.
♦ Date d'inscription : 25/05/2010
♦ Age : 27

Confessions Vide
MessageSujet: Re: Confessions   Confessions EmptyLun 7 Mai - 23:19


_________________
Confessions 7207157841555555
Merci à Dietrich/Ambroise ♥️

Confessions 6709351

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Confessions Vide
MessageSujet: Re: Confessions   Confessions Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Confessions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ϩ Dossiers Confidentiels Ϩ-