AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Karl Ulsperger

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 576
♦ Messages : 110
♦ Âge du perso' : 35
♦ Fiche : Fou, fou, fou !
♦ Protecteur : moi-même, crétins...
♦ Date d'inscription : 06/04/2011
♦ Age : 27

[Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  Vide
MessageSujet: [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme    [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  EmptyLun 30 Jan - 20:03

Karl Ulsperger monta sur l'estrade. Ses cheveux roses étaient attachés, il était habillé à la dernière mode.

« Chère, cher spectateur ! Vous vous doutez que vous êtes ici pour quelque chose. Découvrir des objets qui vous laisseront sans doute pantois, vous découvrir une vocation, qui sait ? Je vous avoue que nous serons fort aises de vous accueillir dans nos rangs. Un peu de passion et même si vous n'avez les connaissances, nous pourrons vite vous donner un maître pour vous les enseigner...Mais...ceci n'est pas notre principal sujet ! C'est la première fois qu'un événement de cet ampleur se déroule et cela aura probablement des conséquences sur le Futur de la Science.
Geralth XII nous avait déjà accordé sa confiance, tout comme Herald XII. Notre Empereur à tous, sa Majesté Ezhekiel Ier prend leur relève en nous accordant sa confiance et nous comptons bien lui montrer à quel point nous en sommes dignes !

Des Esclaves jusqu'aux objets que vous utilisez dans votre vie quotidienne, la Scienne prend de plus en plus d'ampleur. Tous ses produits ont largement simplifié votre vie : vous n'avez plus d'ingrates besognes à faire et vous pouvez ainsi rentrer chez vous moins fatigués. Dans le domaine de la médecine, c'est exactement la même chose : vous vous apercevrez dans une dizaine d'années, voire moins, que les maladies qui font actuellement des ravages dans nos belles provinces ont des remèdes, que nos plus éminents chercheurs sont actuellement en train de...chercher. Humhum. Depuis quelques années, la médecine a fait de grand pas et la recherche sur les esclaves également : nous serions capable de modifier le corps d'un de ces esclaves en fonction de la demande de la personne qui commande ! Il nous est même possible de faire entendre un sourd et de donner la parole à un muet, grâce à de fines merveilles de métal. Ces opérations sont très délicates mais le passé nous a montré qu'elles étaient possible et tout cela grâce à l'Empereur !

Vous remarquerez que le Quartier des avancées devient chaque jour de plus en plus organisé. Certains de nos ingénieurs œuvrent pour procurer des instruments de mesure toujours plus performant pour les médecins, et l'échange est réciproque. Si un jour l'envie vous en prend, n'hésitez pas à vous rendre là-bas, contrairement à ce que disent les rumeurs, les personnes qui y vivent seront toujours prêtes à vous ouvrir leur porte et vous expliquer ce qu'ils font. Après tout, n'est-ce pas parfaitement normal ? Il est temps de casser les préjugés que vous pourriez avoir sur les gens de Science. Je connais les rumeurs douteuses qui circulent sur moi et mes collègues et si je suis le premier amusé de les entendre, je sais parfaitement qu'elles disent tout, sauf la vérité. Les scientifiques sont loin de tous être des hommes honnêtes et je sais que certains sont assez éloignés de notre conception d'un être humain normal. Cependant, la majorité d'entre nous sommes des hommes et des femmes de tout ce qu'il y a de plus normal, nous sommes juste des êtres humains agités par le désir d'en savoir toujours plus sur notre monde ! Après tout, science sans conscience n'est que ruine de l'âme.

Fermons cette petite parenthèse et commençons à parler de ce qui nous intéresse. Elden, venez par ici ! Ce qui vient d'arriver devant vous semble normal. Vous le regardez – car oui, il s'agit d'un homme – sous toutes les coutures et n'arrivez probablement pas à distinguer ce qu'il est et vous vous imaginez sûrement que s'il se trouve ici, il s'agirait d'un esclave. Vous avez donc tout faux et nous allons, ici présent, vous en faire l'aimable expérience ! Monsieur Elden est capable de faire bien des choses et n'est qu'un être humain. Le scientifique qui l'a eu en main a réussi à modifier son système nerveux juste assez pour qu'elle obtienne des pouvoirs digne des esclaves, tout en restant libre ! 
»

Karl omit de parler du mot d'obéissance et du fait qu'Elden lui était purement et simplement soumis.

« Faites nous donc une démonstration de vos talents ! Une fois que ce sera fait, vous, spectateurs, pourrez nous poser toutes les questions que vous voulez ! »


Dernière édition par Karl Ulsperger le Lun 30 Jan - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elden Flowertea

♦ Influence : 153
♦ Messages : 50
♦ Âge du perso' : 24
♦ Fiche : Des Ronces au goût de sang...s'accompagnent toujours d'un petit Jardin Botanique.
♦ Protecteur : Karl
♦ Date d'inscription : 07/10/2011
♦ Age : 28

[Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  Vide
MessageSujet: Re: [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme    [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  EmptyLun 30 Jan - 20:56

    La convention est un moment unique, un grand pas pour la Science. J’en ai clairement conscience, suffisamment en tout cas pour me sentir honoré d’y être convié non pas en tant que simple visiteur de cette-dernière, mais bien comme une personne qui montera sur l’estrade lors d’une convention les plus détaillé de l’avancée des recherches.
    Mais, je ne peux m’empêcher d’être déçu. Je n’y serai qu’en tant que résultat d’expérience. Mais certainement pas en tant que Médecin montrant le résultat de ses travaux. Déception…

    Mais je la cache sous un sourire doux.
    Sir Karl a été clair à mon sujet, et a mit les choses suffisamment à plat pour que je sache ce que j’ai à faire. Je suis donc en retrait de l’estrade, et je l’écoute comme le commun. Je trouve certain de ses propos d’une hypocrisie et d’un mensonge éhonté. Sa cruauté est fondée, parole d’Assistant ! Mais je garderai le silence, car j’avoue être de ceux souffrant de voir la Science si mal vue.

    Pour l’occasion j’ai eu le droit à des atours bien plus convenable que ce que me permet de porter, généralement, ce grand nom de la science qu’est mon nouveau Maître.
    Même s’il me fait toujours peur, il ne m’a pas de nouveau touché ou blessé, pas depuis ce fameux jour, celui de mon arrivé.
    Mais depuis lors, je n’ai pas vraiment eu le temps de recouvrir à une certaine liberté. Me contentant d’étudier en son absence, ou alors, d’entretenir le labo situé aux Quartiers des Avancés.
    Dans tout les cas, je porte une tenue qui devrait me permettre d’user d’Elles sans me salir complètement. Elles sont heureuses et bougent en moi, prêtes à se montrer, à faire parler d’Elles. Je ne sais ce qui est le mieux…

    Mon haut est sans la moindre manche, un chemisier d’un noir profond moulant parfaitement mon torse. Un pantalon coupé droit l’accompagne, de la même teinte.
    J’ai la peau clair, pâle serait plus exacte. Et même si quelques cicatrices le parcourent…elles ne sont rien de « notables ». Juste le lieu des coupures les plus nombreuses que j’ai eu et dont Elles usent pour se manifester.
    J’inspire profondément, tentant de me vocaliser sur Elles. Je n’ai pas coutume de Les appeler de moi-même. Jusqu’ici, ce fut toujours par instinct de survie ou état de panique. Il est si rare que cela soit intentionnel. Comme présentement.

    Rajustant le foulard autour de mon cou, celui là même maintenu par une broche en forme de ronce, je vois venir la fin de son discours à influence, idées, politiques.
    J’inspire, expire une nouvelle fois. Il m’appelle…je garde le visage calme, avec ce petit sourire qui me qualifie et me cache de l’horreur.
    Il me présente. Les gens semblent surpris ou rigoler nerveusement à l’information sur mon sexe. Oh le ! Il s’est trompé sur la fin, mettant le pronom « Elle » pour parler de ces « pouvoirs »…
    Mais l’invitation, ou est-ce un ordre, est tombée. Je le salue, salue la foule et alors…je sors un petit couteau que Karl m’avait donné avant tout ça.

    Là, je me scarifie, sans pour autant pouvoir retenir une petite grimace de douleur. Mine de rien, je ne suis pas insensible de l’épiderme. Enfin bref, le sang s’écoule de ma plaie et je grince des dents, alors que je sens quelque chose en moi commencer son mouvement. Elles arrivent.
    Soudainement, avec force, Elles apparaissent et font face à la Foule. Une masse sombre de ronces, des ronces à la couleur du Sang, qui viennent m’entourer. Je me sens un peu plus faible, non, clairement plus faible mais je résiste. Je n’ai pas le droit à l’erreur.

    Quelqu’un tente de m’attaquer, pour la démonstration, Elles attrapent l’arme en bois utilisées et la détruise de leur étreinte. Première démonstration : une Défense Forte.
    Ensuite, un mannequin de paille est emmené sur la scène. Là, j’inspire et expire, et invite alors mes Protectrices à s’y attaquer.
    Mais à peine ont-elles fini de déchiqueter la poupée taille humaine de paille, je me sens bien plus faible. Alors, je les rappelle dans une supplication.
    Je suis en sueur, et j’ai mal à la tête. Je sais que j’ai soif de sang, et d’eau, et peut-être un peu faim. Mais il faudra que j’attende. J’ai fait ma part…alors, je salue les gens et me replace aux côtés de ce Maître. Il n’a probablement pas fini de commenter mes « pouvoirs » ou de dépeindre la « Création » que malheureusement, je suis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dietrich K. Eberhard

♦ Influence : 185
♦ Messages : 167
♦ Âge du perso' : 17
♦ Fiche : ma fiche
♦ Protecteur : ... Eto.. Uriel D'Arken
♦ Date d'inscription : 01/12/2011
♦ Age : 34

[Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  Vide
MessageSujet: Re: [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme    [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  EmptyMar 31 Jan - 12:54

Une convention des sciences...
Le jeune homme avait longtemps hésiter avant d'y aller.. Pour tout avouer il avait un peu peur de se retrouver seule au milieu d’hérétique. On ne pouvait jamais savoir ce que l'on pouvait y trouver. Bref c'était trop dangereux d'y aller seul. Il avait donc demander a un de ces supérieurs a qui il pouvait demander... Pour avoir un garde du corps... Bien qu'il doute que l'inquisiteur qu'on lui avait conseille, accepte vraiment qu'on l’appelle garde du corps. Non ce n'était pas une bonne idée..

Et pourtant le jeune homme avait prit son courage a deux mains pour demander a l'homme de l'accompagner. .Bon cela pourrais l'intéresser quand même... Oui il y avait pas mal de chose, en fait toute les nouveauté inventer par les scientifiques et par les inventeurs... Il devait y avoir aussi des armes.. Humm pas intéressant les armes...

L'homme qu'on lui avait dit d'aller voir était... Impressionnant.. En fait il trouvait tout le monde imposant.. C'était bien qu'il soient pas aussi fragile que lui.. Avec sa robe de novice et sa cape il paraissait encore plus petit, plus fragile... Avec en douceur il avait saluer l'homme avant de se rendre a la convention..

Par discrétion le jeune homme choisit un place assez dans l'ombre, pourquoi dans l'Ombre.. Surement parce qu'il n'était pas certain que venant de l'église il soient bien accueillis... Un homme au cheveux rose... Mais qu'elle idée.
Avec attention le jeune homme prêta attention au paroles de l'homme.. Bien qu'il n'aime pas vraiment le termes esclaves... Une certaine rencontre l'avait fait réfléchir, si l'on réfléchissait bien ce n'était pas très...Humains de faire cela... Mais pour une fois le jeune homme garda ces pensées pour lui. Tout simplement parce que cela n'allait pas avec la pensée de l'église.

Le jeune homme ne disait pas non au scientifiques tant qu'il cherchais juste a soigner les corps.. Mais les hybrides et les objets, le troublait un peu plus. Une chose est sur il parlait bien se monsieur aux cheveux roses...
La personne qui monta sur scène lui sembla un instant étrange.. Ni femme ni homme.. Comme une poupée en fait... Il était joli c'est bien vrai, le genre de personne qui pourrait attirer le jeune prêtes.. Mais qu'est ce qu'il avait de spécial.

Un être humain.. Il avait donc toute sa tête , pas comme les hybride ou les objets ? Il ne semble pas très a l'aise le pauvre Elden... et puis s’ouvrir les veines comme cela... Cela devait faire mal... Le jeune prêtres ne put s’empêcher de pousser un petit cris de surprise, qui n'avait vraiment rien de naturel... En douceur il vint poser ces mains sur sa bouche comme pour se faire taire... Ces ronces ressemblait a des ronces de sang...

Un peu comme la magie du sang.. Sauf qu'elles ne portaient pas la sensation qu'avait cette magies.. C'était.. C'était quelque chose qui ne devrais pas être.. C'était pas humains voila... En plus la personne qui utilise se pouvoir semble sur le point de s'écrouler.. En quoi est-il différents des Objets ? Simplement parce qu'il n'a pas perdus la mémoires.. Parce qu'il est plus en forme ?

Sans pouvoir s'en empêcher il laissé échapper quelque mots dans un murmure...

«  hérésie... »

Sans savoir pourquoi il sentait comme un danger dans les paroles de l'homme.. Mais pourquoi il fallait surement écouter un peu plus pour en savoir plus.. Il faut connaître son adversaire n'est pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Furane Hölle

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 186
♦ Messages : 207
♦ Âge du perso' : 29
♦ Fiche : Dossier Inquisitorial
♦ Protecteur : l'Eglise
♦ Date d'inscription : 09/10/2011
♦ Age : 28

[Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  Vide
MessageSujet: Re: [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme    [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  EmptyMer 1 Fév - 20:34

J'avais tiré une gueule plus qu'étonnée quand ce petit gamin, qui de plus était prêtre novice, était venu me demander de l'accompagner à une convention de scientifiques. Après coup, j'ai quand même rigolé de la tête que lui-même tirait, rouge comme pas possible. Timide le petit.
Je lui avais dis que j'y réfléchirais et je lui ai donné ma réponse, positive, une dizaine de minutes plus tard.

J'ai pas énormément de grief contre la science. Si l'on fait exception notable des hybrides (d'ailleurs la dernière que j'ai croisé m’a laissé de jolies griffures sur la joue) et les Objets, je n'ai rien contre la science. Tant qu'ils ne touchent pas au humains vivants, les scientifiques ne font rien de mal. Par ailleurs, sans eux je n'aurais pas le jeu de crochet que j'utilise régulièrement pour forcer les portes fermées sur mon chemin. Aussi, outre le fait de protéger un jeune membre de l’Église, je m'y rend pour y voir les nouveautés pondues par ces génies. Ou ces déments, ça dépend du point de vue en fait.

Je suis le jeune Dietrich dans l'ombre et écoute le discours de l'étrange personne au cheveux roses qui est montée sur l'estrade. Enfin, je l'écoute d'une oreille, observant les personnes autour de moi surtout. N'ayant pas eu de temps pour me déguiser et trouvant stupide de me déguiser alors que Dietrich ne l'est pas, je suis habille dans mon éternelle bure noire, sous laquelle je porte évidement un pantalon et mes bottes. Néanmoins, contrairement à l'habitude, j'ai pris une épée, que je porte au coté, en plus de ma dague neuve, dissimulée dans une de mes bottes. (la précédente dague ayant disparu dans le bide d'une hybride que je suppose morte, il m’a fallu en racheter une autre). Cette fois-ci, à l'instar du novice que j'accompagne, j'ai rabattu ma capuche sur mon crâne, masquant ainsi mes traits.

Je reporte mon attention sur l'estrade, voyant le mec au cheveux roses appeler une personne pâle aux bras nu. Je hausse un sourcil en le voyant s'ouvrir les veines, puis un frisson de dégout teinté de colère m’emplis. J'entends le jeune Dietrich prononcer à faible voix ce que je pense, Hérésie !
Regardant les... Les espèces de plantes épineuses qui déchiquettent le mannequin de paille, je pose ma main sur l'épaule du novice et lui murmure à l'oreille :


-Inutile d'attirer l'attention sur nous plus que nécessaire. Nous ne sommes pas, à priori, les bienvenues, ne l'oubliez pas.

je parle d'un ton doux et neutre, histoire de ne pas le brusquer. D'après ce que j'ai vu il n'est pas à l'aise, inutile de lui rajouter de la tension en l'engueulant. Par ailleurs ce serait fort peu discret.
Portant à nouveau mon attention sur la scène, je vois que la personne maniant ces étranges ronces les a fait disparaitre. Je reprend, sur un ton plus banal.


-Curieux don tout de même...

Je ne préfère pas savoir comment les scientifiques ont fait pour arriver à un tel résultat. Modifier un être humain, quelle qu'en soit la manière, c'est pervertir ce qu'il est. Et je crains que les terroristes ne tentent de s'emparer d'une arme aussi puissante. Certes, face aux manieurs d'ombres et aux inquisiteurs, cela ne ferait peut-être pas le poids... Mais il ne faut pas rêver.

-Personnellement j'aimerais jeter un coup d'oeil aux éventuelles armes que l'on pourrait trouver ici. Et vous, Dietrich, que souhaitez-vous voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hayden N. Loyd

♦ Influence : 225
♦ Messages : 141
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Seul les saints d'esprits peuvent, me traiter de fou...
♦ Protecteur : Aleksandr Vladimir Droski
♦ Date d'inscription : 18/10/2011
♦ Age : 27

[Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  Vide
MessageSujet: Re: [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme    [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  EmptyDim 18 Mar - 18:41

Il fait beau, les oiseaux chantent, le soleil brille…Bah quoi je suis euphorique j’ai le droit non ? Ouai bon je tente surtout de passer une bonne journée pour une fois, je ne m’apitoie pas sur mon sort, je n’ai aucun patient, Smithy n’est pas venue depuis un bon moment, ou le vilain ! Il me fait des infidélités je suis sur ! Il va en voir un autre j’en suis certain ! Bon en même temps on n’est pas marié…Mais tout de même, il est surement mon patient le plus friqué ! Je ne veux pas le perdre. BREF.

Doucement, sourire aux lèvres j’entre dans le hall, un nouvel évènement à lieux aujourd’hui. Une convention des sciences. Ca me met de bonne humeur, pour une fois personne ne pourra dénigrer la folie des scientifiques, leurs expérimentations, leurs savoirs, leurs arts, car oui messieurs, mes dames, la création, la guérison et tout autre fait scientifiques sont des œuvres dont seul les médecins et autre ingénieurs sont les artistes.

Je n’y est pas prit part pour ma part. Trop jeune dans le métier je n’ai encore rien fait de concret, rien découvert d’innovent…A 28 ans c’est un peu normal aussi, surtout quand on est dans le circuit depuis peu.

Je déambule donc dans les allées, regarde les nouveautés, les baumes de soins proposés, les plantes en vente, certain sont de sacrés arnaqueurs quand même. D’autre, montre leur dernière découverte et intérieurement je suis comme un enfant découvrant le nouveau parfum d’un bonbon ou un nouveau joué. Quel enfant je fais vraiment. J’arpente chaque aller, regarde les démonstrations, me renseigne pose des questions. Puis finalement me rend là où toutes les attentions semblent portées.

Un homme a la tignasse rose monte les marches puis il parle, longtemps, longuement. Un beau discourt, un historique bien ficelé. Il parle des découvertes, de l’avenir, notre avenir, nous guérirons les maladies et la science montrera enfin qu’elle n’est pas un simple regroupement de gens fêlé, qu’elle est plus qu’une petite communauté de fou jouant avec des éprouvettes.

Il continue, parle et parle et parle, certain s’en vont, d’autre parle, certain blasphème, d’autre commente. Puis une femme ? Ah non un homme, entre dans la scène, laissant cet imminent scientifique finir son discourt, puis il fait une démonstration.

Il s’entaille les veines. Le fou, puis bizarrement une masse sombre apparait, des ronces ? Fait bizarre…J’en suis émerveillé, certain parle d’Hérésie…Puis les ronces attaque, dans une magnifique démonstration. Emerveillement, curiosité et plus personne ne dit mots. La démonstration se passe et le jeune homme, pour ne pas dire la chose s’en va rejoindre le coté de Karl Ulperger, oui monsieur est assez connu dans le milieu et pour tout vous dire, c’était marqué sur l’affiche. Bref ça m’intrigue et plusieurs questions me viennent à l’esprit. J’attends, plus par politesse…Personne. Et finalement me lance, laissant entendre ma voix grave et cassé.

- Sir Ulperger, permettez moi de poser quelques questions. J’aimerais savoir de quoi se nourrit ce jeune homme ? Sa physionomie est la même est ce que ses habitudes alimentaires aussi ? De même, une telle expérience n’engendre pas de changement psychologique ? De trouble du comportement ? Cette question est bonne pour ce jeune homme mais aussi pour tous les esclaves et hybrides créés.


Dernière édition par Hayden N. Loyd le Jeu 12 Avr - 15:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Karl Ulsperger

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 576
♦ Messages : 110
♦ Âge du perso' : 35
♦ Fiche : Fou, fou, fou !
♦ Protecteur : moi-même, crétins...
♦ Date d'inscription : 06/04/2011
♦ Age : 27

[Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  Vide
MessageSujet: Re: [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme    [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  EmptyLun 19 Mar - 12:03

L'assemblée semblait très bien se dérouler. De temps à autre, il jetait un regard vers le public pour guetter les réactions. Il y avait bien entendu une ou deux têtes qu'il connaissait, d'autre qu'il honnissait particulièrement, et encore d'autres qui ne lui disait rien du tout. Il regarda l'étonnante prestation d'Elden, l'air relativement neutre, puis scruta de nouveau le public. Il y en avait qui semblaient parler ; si pour certain, l'air qu'ils avaient sur le visage le renseignait par avance des faits, ce n'était certainement pas le cas pour tout le monde. Karl Ulsperger savait très bien qu'il n'y avait, ici, pas que des personnes favorables à lui. Au contraire, certains semblaient lui être vraiment opposé et étaient probablement venus voir de quoi il était capable ici. Braves gens...s'ils savaient que la Science n'exposait que les 1/10emes de ce qu'elle savait véritablement faire. Et pendant ce temps-là, le sang d'Elden giclait, les ronces se déliaient. Il avait pris soin d'avertir son serviteur avant ces évènements et celui-ci savait très bien qu'il ne devait pas rater la moindre chose, ni parler de ce qui pourrait être polémique. Il saurait ce qu'il pourrait endurer après, sinon. Un fin sourire passa sur son visage alors que l'exercice fut fini, et Ulsperger passa une main sur l'épaule de Flowertea, lui indiquant ainsi qu'il fallait rester auprès de lui. Il ne lui ferait pas de mal en public, hors de question, surtout après son petit discours, mais il allait falloir qu'ils parlent à nouveau, tous les deux. Peut-être allait-il lui ouvrir les portes de l'Exodum, pour lui avoir été aussi fidèle. Que ce soit en tant que cobaye autant que médecin. Les deux pourraient lui être franchement utile et il manquait sérieusement de personnel, ces derniers temps.

Karl se retint de bailler. Pour l'instant, ils étaient entre ce grand blanc qui sépare la première question du reste. Il scruta de nouveau le public d'un air assez morne, plus aucun sourire n'apparaissant sur son visage. Et pourquoi un sourire, hein ? Pourquoi leur sourire alors que ce qu'il avait envie de faire, tout ce qu'il avait envie de faire, c'était tabasser violemment ce connard de Flowertea qui pensait sûrement qu'il valait mieux que tous les autres patients, maintenant qu'il avait fait sa petite démonstration. Oui, il avait gagné dans la célébrité, et alors ? En fin de compte, maintenant que son visage était connu, tout ce qu'il pouvait avoir, ç'aurait été un viol dans une ruelle sordide, ou même un assassinat commandité par une église jalouse de sa prestation. Un sourire sadique aurait sans doute éclos sur son visage, s'il ne s'était pas retenu.

C'est alors que la première question – et intéressante en plus – fut posée. Elle venait d'un homme qui semblait bien curieux, des cheveux longs. Ulsperger ne le connaissait pas du tout, mais ce devait être normal, et puis il ne pouvait connaître tout le monde, mais il classa l'homme dans la catégorie « scientifique », celui-ci ne disant un seul mot en défaveur de la science. Brave type.

« Ulsperger, pas Ulperger, monsieur. Je vais tâcher de répondre au mieux à vos questions. Voyez-vous, ce jeune homme se nourrit du soleil sur sa peau. C'est un procédé très astucieux qui permet de faire des économies sur la nourriture, je vous assure ! »

Petit rire. Il s'assurait bien de faire son effet comique. Il poursuivit très tranquillement. Trop, peut-être.

« Je vous assure que cela ne lui fait pas le moindre mal. Pour les troubles du comportement, nous n'en avons relevé aucun. Monsieur Flowertea est obéissant, participe aux expériences et fait tout comme il se le doit. Nous avons cependant remarqué lors d'attaques de bandits que les ronces viennent le défendre lorsqu'il se trouve en danger. En ce qui concerne les hybrides, c'est une tout autre histoire, vous devez le savoir. Monsieur Flowertea est encore humain, c'est pourquoi nous ne pouvons le comparer à eux. Un hybride a une alimentation des plus normaux, le plus souvent suivant le régime alimentaire de l'animal auquel il est associé et agit comme tel, contraint par son Maître à obéir. Monsieur Flowertea n'est relié à moi que par un serment, pas par un mot d'obéissance, sachez-le. Avez-vous d'autres remarques ? »

Petite pause, puis, il reprit la parole.

« Je vais faire entrer dans la salle un autre scientifique qui répondra à des questions concernant la technique et les nouveautés scientifiques dans ce domaine. Monsieur Sullivan, voulez-vous bien vous avancer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elden Flowertea

♦ Influence : 153
♦ Messages : 50
♦ Âge du perso' : 24
♦ Fiche : Des Ronces au goût de sang...s'accompagnent toujours d'un petit Jardin Botanique.
♦ Protecteur : Karl
♦ Date d'inscription : 07/10/2011
♦ Age : 28

[Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  Vide
MessageSujet: Re: [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme    [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  EmptyMer 21 Mar - 0:12

    La salle est en effervescence. J’étais tellement concentré sur ma prestation, que je n’avais pas remarqué la tension des lieux. Nombreux grincent des dents, et chuchotent à voix basses. J’entends le mot « hérésie » qui revient à de nombreuses reprises.
    J’ai un doux sourire sur le visage à ce constat, un peu triste mais doux. Je suis étrangement d’accord avec eux. Je ne peux nullement être considéré comme un Humain. Je suis entre deux « choses ». Entre l’Homme et l’Hybride. Ma place indécise et incertaine.
    Mais je ferais de mon mieux, pour être reconnu comme autre chose qu’un simple cobaye par ce « Maître / Mentor » qu’est Sir Ulsperger pour moi.

    Soudainement, un homme sort de la masse pour poser des questions. La pertinence de ces-dernières me tire un petit sourire et un pétillement dans les yeux. Il est intéressé, cela se voit.
    Finalement, je ne suis peut-être pas un Monstre aux yeux de tous ? Quoique, la fin de ses propos laisse un voile dans mon regard. Il me compare donc aux Hybrides ?
    Personnellement, je pense être plus proche de l’Objet…

    Enfin, Sir Ulsperger fait un trait d’humour quant à mon régime alimentaire. Il est vrai que depuis qu’il l’a apprit, lui au moins me laisse me sustenter correctement. Je pense qu’il préfère me dominer, me faire ressentir de la crainte pour sa personne quand je suis au mieux de ma forme.
    J’avoue que je suis à la fois fasciné et apeuré par Lui. Elles aussi, Elles font attention à lui. Elles adoptent plus la défense que l’attaque contre lui, désormais. Mais cela reste très rare…il ne m’a plus jamais fait Ca, depuis ce jour-là.
    Je déglutis à ce souvenir, et me concentre sur les propos qu’on énonce à mon égard. Je ne commente nullement l’idée de « serment »…Il est vrai qu’il n’a toujours pas compris que mon Mot, on le lui a donné.

    Pour donner plus de poids aux dires de cet homme, je me permets de parler.
    Ma voix est douce et clair. Je tremble un peu à cause de la fatigue, mais aussi, car j’espère que mon culot sera apprécié à sa juste valeur.
    Si je continue de m’effacer, il ne me verra à jamais que comme un Cobaye, un Echec, une « Chose Inutile ». Et ça, je le refuse.


    « Je suis conscient de mes actions et de mes choix. Je possède mon Libre-Arbitre, et me suis moi-même proposé en tant que Sujet pour les Expériences de mon mentor. Je vous prierais donc de ne pas me comparer aux Hybrides, qui sont créés pour obéir et ne sont nullement « Humain » Sir… »

    Je marque une pause, je crains de n’aller trop loin. Mais qui ne saute à l’eau, n’obtient jamais rien.

    « Mon comportement, mes idées, mes choix et mon attitude reste les même qu’au premier jour. Mon corps et mon esprit sont miens, et je suis fier de pouvoir aider mon Mentor dans ses recherches. »

    Je me tais alors. J’ai mentit, comme toutes personnes voulant cacher ce qui ne doit jamais être sût.
    Les gens seraient horrifiés s’ils savaient qu’Elles avaient leur volonté propre, si ils savaient qu’Elles peuvent parfois me contrôler dans des instincts, des besoins et d’autres impulsions quant je suis en état de « manque ».
    Les gens ne doivent le savoir…Aussi, si la parole du Médecin ne suffit pas, celle du Cobaye pleinement conscient et cherchant lui aussi à vivre des Sciences devraient en convaincre quelques uns de mon contrôle.

    Je jette un coup d’œil à celui que j’ai nommé « Mentor » lors de ma prestation pas forcément autorisée. Je crains le pire, mais j’ose espérer que le culot dont j’ai fait preuve lui prouvera que ma volonté de lui prouver que je peux être un Médecin ne s’est nullement étiolé après Ca.
    J’ai peur de lui…Mais je ne crains pas la noirceur des Sciences. Car je sais qu’au fond, elles sont l’avenir et seront acceptés, c’est assuré. Sinon, pourquoi cette convention ?
    A présent, laissons donc les questions de ce scientifique, ou encore, la place à Mr Sullivan. J’ai assez poussé mon audace je crois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hayden N. Loyd

♦ Influence : 225
♦ Messages : 141
♦ Âge du perso' : 28
♦ Fiche : Seul les saints d'esprits peuvent, me traiter de fou...
♦ Protecteur : Aleksandr Vladimir Droski
♦ Date d'inscription : 18/10/2011
♦ Age : 27

[Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  Vide
MessageSujet: Re: [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme    [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  EmptyJeu 12 Avr - 15:14

Les questions posées, elles trouvèrent vite réponse. Ah une petite reprise sur un mot, ou plutôt un nom. J’ai du manger le S, oups…Ou alors je ne l’ai pas vu, je suis borgne je vous rappel ! Quoi ça ne compte pas ? Bien sur que si ! Avec un œil on y voit moins qu’avec deux d’abord je ne suis pas d’accord sur le fait que ça ne joue pas !

Bref il répond à toutes mes questions. Une par une c’est intéressant il faut le dire, cependant je fronce les sourcils. Ses imbéciles m’ont mal comprit, je ne prends pas ce truc pour un hybride, je ne le compare pas a eux non plus, je me renseigne sur ses A-DO-RA-BLE personne, pour ne pas répéter le mot qu’ont su prononcer les deux personnages bizarres présent pas très loin, il y a quelques instants ‘’Hérésie‘’. Cela fait avancer la science, ça ne peux pas être hérésie, surtout si il est humain.

Personnellement je n’aimerais pas finir en expérience génétique, je suis déjà une expérience de soins à moi tout seul. Je voue mon âme à la science, pas mon corps et encore, seulement pour l’essai des bonbons et encore je trouve bien des bonnes poires comme la mouflette ou mon patient X…BAH QUOIII ? Tout est bon pour tester ses produits, puis bon ils étaient là quand il le fallait aussi. Rien de mieux qu’une situation réelle pour voir les effets directes de chacune de mes création, qui a dit que l’on ne peut rien faire avec du sucre, du vinaigre et quelques plante…Bon ok après je n’atteste pas du goût…

Enfin, Je les regarde finalement tour à tour et hausse les épaules.

- Excuser ma faute de diction Sir UlSperger. Mais dite moi si ce petit blondinet bien bavard ce nourri de la lumière du Soleil…Quand il n’y a pas de soleil, que mange-t-il ?

De même si ce truc avait fait preuve d’une belle démonstration il n’e restait pas moins une expérience intéressante et je suis tout de même curieux, même si je ne cautionne pas. Au pire ce n’est pas à moi de dire quoi que ce soit, je reste donc silencieux là-dessus. C’est propice aux recherches de la science et dans un certain sens, ce gamin, je lui tire le chapeau que je n’ai pas. Brave petit. Mais une nouvelle question vint à naitre dans mon esprit : Ce gamin utilise son sang pour ses ronces…Bref je ne peux m’empêcher de poser une nouvelle question.

- De même le sang utilisé pour les ronces…Ne créait pas un certain manque de sang ? Voir une anémie ?

Bah quoi ? Oui ma question est bien posé je sais, je suis bavard aussi, et le PIRE, LE PIRE, c’est que je ne me suis pas encore présenté à eux, au puis mince, c’est une convention, il y a du monde, je n’ai pas besoin de me présenter, je n’ai pas non plus envie que tout le monde me connaisse, je suis très bien dans mon coin moi…Même si dés fois, j’ai des rêve de grandeur. Bref. Tien en parlant de rêve et de projet…

- D’ailleurs, avez-vous des projets ou des recherches en cours Sir Ulsperger ?

Puis arriva un ingénieur, ce n’est pas forcément intéressant….Mais bon autant rester pour voir se qu’il peut proposer et ainsi satisfaire ma curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  Vide
MessageSujet: Re: [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme    [Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Science sans conscience n'est que ruine de l'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Le Quartier des avancées Ѧ :: Hall des Expositions :: Première Convention des Sciences [évent !]-