Partagez | 
 

 C'est quoi c'merdier ? (PV mes Kidnappeurs et ceux liéS à mon rapt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♥ Ouaf-Ouaf ♥

avatar

♦ Influence : 262
♦ Messages : 301
♦ Âge du perso' : 24
♦ Fiche : Depuis quand un Chien Galeux est-il Sénateur ? et Les Dossiers de ♥️ Ouaf-Ouaf ♥️
♦ Protecteur : Je protége Hayden N.Loyd.
♦ Date d'inscription : 19/10/2010
♦ Age : 26

MessageSujet: C'est quoi c'merdier ? (PV mes Kidnappeurs et ceux liéS à mon rapt)   Dim 1 Jan - 22:05

    Ce fichu bal ne m’disait rien qui vaille…et bien, j’aurais vraiment du dire « non » à Dorian, et ne pas y mettre un pied.
    Pourquoi je parle ainsi…car, aux dernières nouvelles, j’ai mal au crâne p’tain d’merde. J’me souviens du Bal, j’me souviens de cette petite troupe Ishtarienne, prêtes à faire son petit tour de passe-passe.
    Jusqu’ici, rien d’bien triste j’dirais. J’avais probablement la taille idéale pour leur armoire, et donc, pour leur p’tit tour.
    Mais voilà, une fois que j’avais été dedans, y’avais eu comme des trucs bizarres. J’avais était au cœur d’un mécanisme qui m’avait d’suite mit la puce à l’oreille : c’est pas si normal qu’ça, n’est-ce pas ?

    Dans tous les cas, j’avais pas tout comprit, ni vraiment tout calculé. Mais en sentant un tissu se poser sur mon visage, recouvrant mes voies respiratoires….je crois qu’j’avais super trop bien compris.
    L’odeur m’avait fait tourné l’ciboulot, et j’avais alors vu flou. La silhouette, c’était pas celle d’la chaudasse ? Ou alors, c’était l’autre. Ou une inconnue ?
    En tout cas, ça m’a paru être une femme…et moi, comme un con, j’me suis retrouvé dans l’noir. Un mal d’crâne comme on en connais peu, et m’v’là en train d’me réveiller.

    Je ne peux taire le gémissement dû à l’orchestre désaccordé qui joue dans ma tête. Le genre de truc qui vous fait dire d’cesser la boisson.
    Le hic, c’est que je sais qu’pour une fois, c’est pas une gueule de bois l’origine d’mes maux. Mais bien une p’tain d’arnaque.
    J’crois que je suis seul, alors que j’ouvre un œil encore vitreux. Ouais, j’ai le décor qui tourne encore et j’ai mal au cœur au final. La seule vrai lumière d’coin provient d’une bougie, ou plutôt, d’plusieurs bougies…et p’t’êtes d’un feu.
    J’vois pas encore assez clair pour être sûr. Mais vu l’odeur d’humidité, on doit être dans une grotte.

    Je lève la tête vers ce qui semble un plafond d’roche. Bingo Aleksandr ! T’es observateur, t’es pas con, et t’es bien dans une grotte.
    Et, à première vu, j’suis pas super libre d’mes mouvements. Assis par terre, les mains attachées, enfin j’crois…ou alors, j’ai juste le corps ankylo-machin-chose.
    Je soupire. Je ne suis peut-être pas une flèche, mais je sais reconnaître un enlèvement quand j’en vois un. Mieux ! Quand j’en subis un.
    Je ne peux retenir un rire nerveux de quitter ma gorge. Cela va probablement attirer les connards qui se sont fait chier à me chopper, mais j’m’en branle comme de ma première partie d’jambes en l’air avec une des putes-voisines de ma chère génitrice.


    « P’tain…J’me suis fais avoir comme un con. » ne puis-je m’empêcher d’lâcher à voix haute, une fois mon rire con passé.

    Mon regard est blasé. Je sais que je suis sénateur, mais d’une certaine façon…j’suis rien d’autre. Alors, pourquoi moi ? J’peux leur rapporter quoi, à part une réputation de taré suicidaire ? Pas mal, à Gells serait plus qu’ravi de s’débarrasser d’moi. Alors, si en plus, j’me fait chopper par des types qui en veulent à l’Empire…
    Rah ! J’ai pas assez d’enmerdes à gérer moi, avec ma province ? On pouvait pas m’laisser en paix, merde ! Et puis, j’suis même pas à la Cour….le bordel à venir.

    Mais, en attendant, j’quitte l’plafond. Y’a peut-être du monde en fait. Et puis, j’y vois un brin plus clair alors, j’détaille histoire d’savoir ce qui m’attend…



Dernière édition par Aleksandr Droski le Ven 6 Jan - 22:42, édité 1 fois (Raison : Correction du Titre pour Mistigri adoré ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Á mon cerveau regretté

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 405
♦ Messages : 651
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Un gros Poney.
♦ Date d'inscription : 03/05/2010
♦ Age : 25

MessageSujet: Re: C'est quoi c'merdier ? (PV mes Kidnappeurs et ceux liéS à mon rapt)   Ven 20 Jan - 13:43

J'ai enlevé la perruque et le masque, puis je me suis essuyé le visage avec un mouchoir. C'est cool d'être une fille une fois dans sa vie, mais je ne tiens pas à poursuivre l'expérience. Surtout que je me suis fait agresser pour du sexe, j'ai tellement pas l'habitude qu'on puisse avoir ce genre d'intention pour moi que ça m'a complètement bouleversé. Donc avec du maquillage étalé partout sur la figure et jusque dans les cheveux, j'ai grimpé dans le chariot et j'ai attendu comme un con. Alysse est arrivée mais Marius non, et il a été très clair là dessus : si il arrive pas on se casse, il nous rejoindra. Je n'ose penser qu'il ne le fera pas, c'est impossible, et donc dans cette optique je ne reste pas sur place de peur qu'en arrivant il m'engueule. « Mais pourquoi t'es pas parti ? Tu devais pas m'attendre Mist ! », et une engueulade de Marius c'est vraiment la pire chose au monde, parce qu'il fait très bien l'air déçu.

Je saisi les rênes entre mes doigts. Marius aurait dû conduire à ma place, aussi. J'ose pas refiler le bébé à Alysse, si jamais elle est aussi peu débrouillarde que moi, mais je sais pas conduire des chariots avec des malles pleines de mec à l'intérieur. Surtout parce qu'il y a... des chevaux. Nan mais j'les vois bien là, avec leurs gros cul de six cent kilos, ils font leur gentil genre je broute de l'herbe parce que le chariot est garé, gna gna gna, mais crois bien que dès que je vais tenir le fouet ou bouger les rênes, ils vont se retourner, arracher leurs harnachements et me dévorer/piétiner sauvagement. Ou alors ils vont se mettre à galoper comme des fous pour nous faire foncer dans un mur et mon petit corps fragile s'enfoncera dans la maçonnerie avec un bruit de fruit trop mûr qu'on explose du talon. C'est des saloperies les chevaux.

J'agite un peu les rênes parce qu'entre la peste et le choléra, il faut bien choisir à un moment. Les chevaux... démarrent. Au pas. On a pas l'air parti pour mourir, même si ça bouge beaucoup et que ça fait beaucoup de bruit, et on emprunte une rue sans décéder, même si j'ai les doigts crispés autour du cuir et que je suis tout blanc. On sort de la ville, et je ne meurs toujours pas malgré les deux chevaux, c'est un miracle ! Ils ont l'air calme dans le genre rien à foutre et ils marchent tout doucement, mais c'est peut être un piège chevalin pour mieux nous piétiner après ? Ils mangent de l'herbe et tout il paraît, mais je suis sûr qu'ils seraient pas contre piquer un bout de chair à moi, genre sur le visage, comme si il était pas déjà assez massacré comme ça. J'te dis, j'ai peur des chevaux, et j'ai bien raison. C'est vachement gros comme bête.

Enfin on sort de la ville et on rentre en forêt, ce qui me déstabilise un peu. Oui c'était le plan, mais j'y suis jamais allé dans la forêt moi, je pensais pas qu'il y avait autant d'arbre en même temps – heureusement qu'il y a un chemin entre tout ce bordel. D'ailleurs c'est fou, y a plein de buisson partout et c'est très mal rangé la forêt. Y a une grosse couche de feuilles mortes par terre, avec de la mousse et tout un tas de bordel. Et plein d'oiseau qui font cui cui, ça blesse mes pauvres oreilles toutes neuves. Mais ça sent bon et rien n'a l'air de m'attaquer alors je me détends un peu.

On arrive à une grotte sur les indications d'Alysse et je tire sur les rênes pour arrêter les chevaux. On descend la malle et on sort le guss masqué. Je lui attache les mains et on le pose dans un coin. Maintenant il faut attendre. Je m'assois par terre et sort ce que je m'étais promis depuis le début de l'aventure : du putain de chocolat ! Alysse en rapporter, et c'est un putain de bonheur à manger. Je grignote ça pendant que le gars se réveille tout doucement. Il parle, mais je n'arrive pas à distinguer ce qu'il dit, alors j'aboie. Je ne sais pas parler de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
₳ Terroriste ₳

avatar

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 348
♦ Messages : 161
♦ Âge du perso' : 17
♦ Fiche : Mémorisation intempestive
♦ Protecteur : Marius De l'Ombrage
♦ Date d'inscription : 13/07/2011
♦ Age : 30

MessageSujet: Re: C'est quoi c'merdier ? (PV mes Kidnappeurs et ceux liéS à mon rapt)   Sam 4 Fév - 14:40

Le retour des arbres dans le champs de vision de la jeune résistante lui arracha un petit sourire. Elle avait l'habitude d'en voir régulièrement quand elle était encore à Semini et, bien qu'elle n'ai pas le "mal du pays", en revoir un peu lui faisait du bien. Elle se sentait plus calme, moins tendue par le stress ambiant de la Capitale. La forêt était plus... simple que la ville, tout bêtement.

Une fois que Mist les eu conduits jusqu'à la grotte, ils firent descendre la malle du chariot et la personne qu'elle contenait. Alysse lui avait attaché soigneusement les poignets dans le dos tout en lui laissant assez de mou pour pouvoir remuer un peu sans pour autant avoir la moindre possibilité de se libérer seule. Une fois cela fait, elle s'était attelée à une autre tâche : tout préparer pour quand Marius allait arriver. Il était hors de question qu'il vienne, dise quelques mots et reparte... il était sans doutes fatigué et affamé, tout comme Mist, même si ce dernier dégustait visiblement avec un plaisir évident le chocolat qu'elle lui avait donné avant tout ça.

Attrapant dans un sac les vêtements de rechange qu'elle avait prévu pour elle même, Mist et Marius, la jeune fille déposa les siens près de Mist et alla se changer un peu plus loin, dans un coin sombre. Elle ne se cachait pas par pudeur, mais elle savait que Marius avait un soucis avec la nudité et tout ce qui s'en rapprochait, du moins semblait-il, et elle ignorait si c'était une caractéristique répandue dans la Capitale... peut-être que Mist était pareil... autant ne pas compliquer les choses. Bref, elle retira les vêtements de danseuse qu'elle portait avec un soulagement évident, et se dépêcha de remettre sa tunique longue à manches longues, assez ample pour pouvoir bouger comme le le souhaitait mais assez moulante quand même pour souligner ses formes. Le Présage avait toujours été très clair à ce sujet. Des vêtements confortables, oui, qu'elle ressemble à un sac où à une gamine... non. Elle ne savait pas trop en quoi c'était important, mais ça n'était pas franchement important pour elle, alors elle s'en foutait. Sous la tunique, elle portait un pantalon tout simple et restait pieds nus. Sa tenue était taillée dans un tissus gris sombre et était usée en divers endroits, une large ceinture de cuir souple soulignait sa taille et elle y avait accroché plusieurs choses : une grosse bourse dans laquelle diverses petites boursettes contenaient ses poisons, remèdes et autres mixtures, une dague, et une fine corde.

Satisfaite, la jeune fille fit un signe à Mist et sorti chercher du petit bois sec. Elle revint rapidement... c'est ça qu'il y a de bien avec les forêts, y'a toujours du bois partout, même du bois sec quand il n'a pas plu récemment. Bref... elle alluma un bon feu au milieu de la grotte, non loin de l'endroit où s'était installé Mist, ainsi que des petits feux le long des parois rocheuses histoire qu'on puisse y voir correctement. Une fois cela fait, elle attrapa le gros sac qu'elle avait emporté mais laissé de côté, et en sorti de quoi préparer un repas copieux qui les rassasierait tous convenablement. Mist et Marius étaient tous deux sous-alimentés, et la jeune fille s'était fait un devoir de changer ça. Même en mission ils devaient BIEN manger, et beaucoup. Elle embrocha le morceau de viande qu'elle avait ramené et le plaça au dessus du feu pour qu'il cuise tranquillement pendant qu'elle préparait le reste.

Elle était en train de débuter des carottes en petits morceaux quand une voix la fit sursauter... Elle leva les yeux et tourna son regard vers le fond de la grotte, surprise d'avoir entendu une voix masculine. N'étaient-ils pas censés enlever une femme ? Elle jeta un regard à Mist, mais il n'avait pas l'air plus perturbé que ça... alors elle décida qu'elle avait mal entendu et continua à préparer le repas, refusant de s'inquiéter pour Marius qui l'aurait certainement mal prit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Ouaf-Ouaf ♥

avatar

♦ Influence : 262
♦ Messages : 301
♦ Âge du perso' : 24
♦ Fiche : Depuis quand un Chien Galeux est-il Sénateur ? et Les Dossiers de ♥️ Ouaf-Ouaf ♥️
♦ Protecteur : Je protége Hayden N.Loyd.
♦ Date d'inscription : 19/10/2010
♦ Age : 26

MessageSujet: Re: C'est quoi c'merdier ? (PV mes Kidnappeurs et ceux liéS à mon rapt)   Sam 31 Mar - 20:50

    Bon sang, c’est quoi ce bordel à la fin ? J’crois qu’j’suis sévéremment atteint.
    Dans l’côté d’la grotte, mes yeux s’portent sur une silhouette. Euh…j’crois qu’il y avait un mec et deux nanas. Mais, l’mec il n’avait pas cette allure, il m’paraissait mieux portant qu’la presque loque qu’mes yeux m’donnent.
    Il est là, à grignoter j’sais trop quoi. P’tain, cela m’rappelle qu’j’ai l’bide un peu vide. Un p’tit gargouillement se fait d’ailleurs entendre, dans l’silence oppressant des lieux, doit pas passer inaperçu l’con. J’grogne en entendant la p’tite faim qui s’prend d’moi. Pas l’moment, et puis, jeûner m’a jamais tué.

    Même maint’nant, j’y pense, j’mange pas grand-chose. Les habitudes ont la vie dure, et mon bide à la con d’vient lourd et j’me sens malade quand j’mange d’trop. Cela aide bien, pour économiser les pépettes d’la bouffe.
    Elle est mieux investit en alcool d’toute façon. Alcool d’qualité. RAAH ! J’voudrais bien un p’tit verre, m’bourrer la gueule, et croire à un mauvais rêve et une bonne vieille blague du balourd en armure. Mais non, faut qu’cette merde soit vraie. J’finis donc par lâcher l’soupire d’la mort qui tue.

    Soudain, une p’tain d’odeur s’fait sentir. Celle d’la viande qui cuit…
    J’tourne mon regard en direction des effluves, humant l’air comme l’clebs qu’j’suis. Là, j’peux voir une nenette, une des deux j’imagine. L’autre là, c’est peut-être un autre d’leur complice.
    Fin’bref, elle est là, en train d’faire la cuisine j’pense. Elle a sursauté à ma voix, mais j’la vois reprendre sa besogne sans autre signe.
    Bon sang, ils m’veulent quoi à m’ignorer d’la sorte ? Sont vraiment zarb’ ces deux là ma parole !


    « P’tain, par l’Ombre, vous êtes qui ? » qu’j’leur dit donc.

    Mon ton est semblable à celui du grognement d’un clébard acculé. J’grogne, et j’me suis un peu recourbé sur moi-même, comme prés à mordre l’premier qui m’approche.
    J’ai faim, en plus, ça aide pas à penser clairement tout ça. Mais j’veux savoir ce qu’il s’est passé, j’refuse d’fermer ma gueule et d’attendre bien sagement avec les muets d’service.


    « Merde quoi ! Mon enlèvement vous apportera rien, alors quoi ? »

    J’y pense, et si cela se trouve…ils sont peut-être d’Gells.
    Alors, dans ce cas, ils sont peut-être ici afin de porter une atteinte au gouvernement d’la province. J’suis l’représentant d’Dorian…Serait-ce une vaine tentative pour l’provoquer ? Pour foutre la pression sur sa tête et l’avoir au détour d’un p’tain couloir ?
    Cette pensée m’fait serrer des poings dans mon dos. Que j’aimerai être moins engourdit, plus libre d’mes mouvements aussi. Cette histoire, elle pue d’chez pue merde !


    « Il est où l’autre type là, et la deuxième fille !? P’tain, qu’est-ce qu’j’fous là ! »

    J’parle pour parler. Poser à haute voix ces questions connes, c’est ma façon d’faire baisser la pression que tout ça, ça m’met. J’la sens vraiment pas cette histoire.
    Et puis, elle peut enlever la viande du feu ? Là, j’vais saliver dans pas longtemps ! Et l’bruit qu’vient faire mon estomac, j’espère qu’ma voix l’a bien couvert. J’suis trop un con à la fin…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Á mon cerveau regretté

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 405
♦ Messages : 651
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Un gros Poney.
♦ Date d'inscription : 03/05/2010
♦ Age : 25

MessageSujet: Re: C'est quoi c'merdier ? (PV mes Kidnappeurs et ceux liéS à mon rapt)   Dim 1 Avr - 12:34

J'étais tranquillement plongé dans mon monde cacaotier, Alysse s'occupait d'éclairer tout ça et surtout d'apporter à manger. C'est très important pour elle qu'on bouffe tous comme des porcs, je comprends pas pourquoi. Enfin si, pour la santé et tout ça, mais le problème serait aussi bien réglé avec deux kilos de gruau pour chacun. Elle a essayé de m'expliquer l'intérêt mais je n'ai pas tout compris, déjà que j'ai du mal à manger assez pour me garder en vie, je vais pas me soucier en plus de manger varié ! Il paraît que je serais en meilleur forme à quarante ans si je mange des fruits ou des saloperies comme ça, mais elle se met pas à ma place là. Déjà, pour moi, continuer à respirer dans six mois, c'est un exploit. Enfin pour lui faire plaisir je mange des fruits et de la viande même si ça me donne mal au ventre de manger autant et aussi riche. Si j'avais su, j'aurais bouffé uniquement du chocolat... là je suçote le malheureux morceau avec le peu de dent qui reste sans savoir que je profite de mes dernières bouffées d'air. Je n'aurais jamais vingt ans, d'ici quelques jours, un inquisiteur me reconnaitra dans la rue et ça en sera fini de moi. Et je causerai une peine incroyable à Marius. Pour l'instant ce n'est pas mon soucis, la vie me paraît à peu près acceptable et je considère l'homme avec méfiance. Il est roulé en boule comme un chien qu'on aurait battu, alors que je l'ai même pas tapé.

L'homme se réveille et semble agressif, il parle mal. Je le fixe en continuant de mettre à bas mon chocolat. Il ne peut pas se lever et venir nous taper, l'essentiel est préservé, il peut gueuler tant qu'il veut donc. Par habitude, je lis quand même sur ses lèvres et... hey ! Marius avait pas parlé d'une fille ? Qu'est ce qu'il fait là celui là ? J'arrête de mâchouiller le chocolat et je jette à Alysse des regards alarmés. C'est qui ce con ? On a été infiltré ? Je mets la main sur mon arbalète en urgence et je regarde partout, m'attendant à découvrir qu'on a été trahi et que des méchants vont débouler de partout. Pour nous tuer. Malgré ma terreur, je prends le temps de bien emballer le chocolat et le ranger, parce que je suis devenu un putain d'accro à tout ce sucre et ce cacao.

J'aboie vers le connard qui n'a rien à foutre là, et je me lève pour l'examiner. C'est l'image même du connard qui sait pas ce qu'il fout là et qu'il n'a pas d'autre plan en tête que d'avoir les foies et se demander ce qu'il fout là. Si il joue la comédie, il la joue rudement bien. Il ne sait rien ? On se serait... trompé ? On aurait pris tous ces putain de risque pour se gourrer comme des cons ? Mais c'est quoi ce bordel ! C'est quoi ce putain de bordel ? J'écris sur mon ardoise à Alysse que ça va pas du tout, cet homme n'est pas le bon, ça aurait dû être une femme là... Azhran. Pas lui. Je sais même pas qui c'est lui ! Et en plus il jacasse partout, il se plaint, il parle dans un argot assez dur à suivre quand on lit les lèvres, et le stress le fait parler plus vite. J'aboie encore dans sa direction pour le faire taire, pour lui faire comprendre qu'on est chez les fous et que c'est pas la peine de faire appel à notre raison pour être libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
₳ Terroriste ₳

avatar

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 348
♦ Messages : 161
♦ Âge du perso' : 17
♦ Fiche : Mémorisation intempestive
♦ Protecteur : Marius De l'Ombrage
♦ Date d'inscription : 13/07/2011
♦ Age : 30

MessageSujet: Re: C'est quoi c'merdier ? (PV mes Kidnappeurs et ceux liéS à mon rapt)   Lun 2 Avr - 13:29

Le type parle beaucoup, il parle fort, il parle vite... mais surtout, il a l'air de crever de faim. Enfin... "crever" de faim, non. Mist donne bien plus l'impression que lui de pouvoir "crever" de faim. D'autant que c'est un type probablement bien pété de thunes comme il faut, alors "crever" de faim... non, c'est pas le mot. Mais il a le ventre qui exprime clairement qu'il est vide et souhaite être remplit au plus vite. La jeune fille jette un regard à sa viande et aux divers légumes qui cuisent dans le plat qu'elle a mit sur un second feu et grimace. Pas prêt. Elle fouille un peu et trouve un peu de viande séchée préparée par ses soins durant la saison précédente, et une pomme. Elle coupe le tout en petits morceaux, attrape une fourchette et se dirige vers le prisonnier. Prisonnier... ça sonne vachement mal à ses oreilles ça, elle est persuadée qu'ils étaient censés enlever une femme.

Brusquement, Mist se met à remuer. Il a l'air agité, effrayé... pourquoi a-t-il saisi son arbalète comme ça ? Un bruit ? une vibration ? Un... truc qu'elle n'aurait pas perçu ? La jeune fille dépose le plat contenant la pomme et la viande séchée coupées en morceaux et s'empare de sa dague le plus rapidement possible tout en regardant partout autour d'elle... Mais en fait non, il n'y a rien de spécial aux alentours. Les seuls bruits qu'on entend sont le crépitement du feu, les sons habituels qui viennent de la forêt et... et le "scrit scrit' de la craie de Mist qui survole son ardoise à toute vitesse.

Bon... ben visiblement elle ne s'est pas trompée. Ils auraient réellement dû avoir enlevé une femme. Merveilleux... non seulement ils se sont plantés comme des merdes, mais en plus, rien ne dit qu'ils vont pouvoir tirer quoi que se soit de ce mec. La jeune fille pousse un long soupir tout en prenant doucement l'ardoise des mains de Mist pour effacer ce qu'il y a inscrit. Elle récupère également la craie et se met à griffonner quelques mots à son tour avant de la lui rendre.

"Ne montre rien, il ne doit pas savoir qu'on s'est trompés. On pourra peut-être avoir une jolie rançon quand même quand on saura qui c'est... et puis même, autant attendre Le Chef avant de faire quoi que se soit. Il faut qu'on lui fasse croire que tout ça est normal... au moins jusqu'à ce que Le Chef décide de ce qu'on doit faire."

Alysse se recompose ensuite une expression plus où moins dépourvue d'émotions, comme d'habitude, reprend le petit plat contenant les morceaux de viande séchée et de pomme ainsi que sa fourchette, puis marche d'un pas décidé vers leur "erreur". Sans un mot, elle vérifie ses liens, regarde s'il n'est pas blessé, elle observe attentivement ses yeux pour savoir si les effets de la drogue qu'on lui a fait respirer sont dissipés où non... puis elle s'agenouille devant lui, pique un morceau de viande séchée sur sa fourchette et lui adresse un petit sourire timide.

- Ce que je fais cuire n'est pas encore prêt, mais j'ai ça en attendant.

Elle s'apprête à approcher la fourchette de sa bouche, après tout, pour avoir une rançon c'est quand même mieux si la "victime" reste en bonne santé, donc il faut qu'il mange. Mais brusquement, elle se souvient qu'il doit avoir une migraine assez violente. Elle repose sa fourchette, prend un petit flacon dans sa poche, l'ouvre, en avale quelques gouttes pour lui prouver que ça n'est pas du poison (Bah oui, même si ça en avait été elle l'aurait fait et n'aurait rien eu... mais bon il le sait pas lui !), puis le force à avaler le reste de son contenu.

- Ça va dissiper ton mal de tête.

Après ça elle rapproche à nouveau la fourchette de sa bouche et lui fait signe de manger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Ouaf-Ouaf ♥

avatar

♦ Influence : 262
♦ Messages : 301
♦ Âge du perso' : 24
♦ Fiche : Depuis quand un Chien Galeux est-il Sénateur ? et Les Dossiers de ♥️ Ouaf-Ouaf ♥️
♦ Protecteur : Je protége Hayden N.Loyd.
♦ Date d'inscription : 19/10/2010
♦ Age : 26

MessageSujet: Re: C'est quoi c'merdier ? (PV mes Kidnappeurs et ceux liéS à mon rapt)   Mer 4 Avr - 10:09

    Ok, j’n’ai pas rêvé tout à l’heure…l’type, il a bien aboyé. J’sais pas pourquoi, mais savoir qu’je n’suis pas l’seul « chien » du coin n’est pas forcément pour m’plaire. Et puis, sérieux, l’voir avec une arbalète vers moi, y’a d’quoi s’mettre en position d’défenses ! P’tain ! Dans ce genre d’cas j’aurais aimé, rêvé, apprécié d’avoir une lame pour m’libérer d’mes liens et piquer l’sprint d’ma vie.
    J’suis lâche ? Non, réaliste. Là, j’ai pas du tout la moindre chance d’rester en vie si j’cherchais à user d’la force. J’suis l’faible d’l’histoire, et même si j’m’écorche l’esprit et déglutit d’rage à cette pensée à la con, j’en suis p’tain d’conscient.

    Enfin, j’le vois sortir une ardoise, et là, j’remarque l’autre fille qui faisait la popote. Il a l’air d’lui dire un truc sur cette plaque…Elle l’lit, et j’dirais qu’si l’autre type m’paraît plus paniqué qu’moi, elle, elle m’semble prendre ça avec plus d’calme.
    Je n’suis pas très doué pour bien décrypter les ressentis des gens, j’m’en sors parfois mais j’me voir aussi souvent. Pourtant, j’sens que quelque chose pue et sent grave la merde dans toute cette fichue affaire d’merde.

    Soudain, j’vois la damoiselle s’avancer vers moi. J’la r’connait, elle était une des deux filles d’mon enlèvement. Bon, elle était mieux fringuée, et p’t’êtes bien maquillée au bal…probablement plus proche du déguisement qu’autre chose, mais j’peux la r’connaître.
    Lorsqu’elle s’dirige vers moi, j’remarque son assiette, la pomme, et la fourchette. Euh…j’les hallucine sûrement j’pense. Mon mal d’crâne m’permet d’douter de ce qu’j’vois j’pense.
    Mais l’fait qu’elle m’tourne autour donne encore plus mal à la tête. Merde d’merde…j’me sens pire qu’une de ces loques du Khini Lao. La poisse complète qu’j’dis moi.
    Lorsqu’elle s’agenouille d’vant mi, j’perds définitiv’ment d’vu l’autre asticot. On m’parle, mais même si c’n’est pas fort comme les jappements d’l’autre, cela n’empêche pas qu’ma tête m’vrille et j’grimace à l’entente d’sa voix.

    Elle se stop néanmoins dans son mouvement, avant d’me sortir un truc zarbe. J’la vois en boire…et j’la vois approcher ce truc non identifié d’mes lèvres.
    J’tente d’la r’pousser…mais avec les mains liés, et les pieds bloqués par l’engourdissement, j’dois ressembler à un croisement d’clébard et d’ver d’terre. Rien d’bien folichon en somme…plus vers l’pathétique même.
    Au final, la donzelle est grande gagnante, j’me sens très con, alors qu’j’ai l’liquide dans la gorge. J’suis obligé d’déglutir et d’l’avaler si je n’veux pas m’étouffer avec. Et p’tain, ça un sale goût ! Pire qu’l’pain rance ou qu’la bouillit d’la vieille des bas fonds qu’elle cherche à m’faire bouffer. La voisine du vieux José…

    Mais bon, ses mots m’viennent mieux maint’nant, sans m’défoncer la caboche qu’beaucoup croit vide. Ok, elle n’aurait pas put l’dire plus tôt que c’était un médoc’ ? J’me s’rais pas débattu comme un pov’con si j’lavais sût.
    Mais j’crois qu’le comble d’mon ridicule, l’apothé-machin d’ma honte, c’est lorsqu’elle m’tendit la fourchette d’vant la bouche en signe de « mange ». J’crois qu’j’suis paumé là.

    D’un côté, j’ai un taré qui voulait m’cribler d’flèches. De l’autre, une gamine qui m’soigne et m’file à bouffer comme si…comme si j’étais un p’tain d’marmot ou un incapable d’la vie !
    Bon, ok, j’ai des liens qui m’entravent. Mais elle a cas m’détacher et alors j’pourrais manger d’moi-même ! Ouais mais, euh, j’ai les crocs, et vu l’chien d’garde, qu’j’crois qu’j’vais pas laisser d’vieux os moi…
    J’soupire donc, vaincu. Ils paient rien pour attendre p’tain. C’est avec une mauvaise foi évidente qu’j’accepte la nourriture. J’n’suis pas un gros connard non plus, j’la r’mercie d’un mouvement d’tête. Mais c’est vraiment pas mon jour p’tain.

    Après avoir mâché un des morceaux d’cette viande séchée, j’n’peux pas m’empêcher d’l’ouvrir à nouveau et de demander, un peu plus calmé car la tête moins défoncé, et l’estomac déjà presque plein. J’mange pas beaucoup fait dire…j’bois plus que j’ne mange.
    Alors ben, j’ouvre la bouche pour parler et poser la question conne d’la vie :


    « Pourquoi moi ? Aux dernières nouvelles, j’ai rien fait qui pourrait attirer la moindre attention ou autres colères à la con…à moins que vous n’soyez d’Gells, et que vous n’aimiez pas l’Prince Gouverneur en place. »

    Et encore, là, ça s’serait juste une belle connerie. Du genre monumental…Après tout, si j’crève pour Gells, les nobles d’la province seront tous hyper joyeux. J’suis sûr qu’ils feraient une grosse fête…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est quoi c'merdier ? (PV mes Kidnappeurs et ceux liéS à mon rapt)   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est quoi c'merdier ? (PV mes Kidnappeurs et ceux liéS à mon rapt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Alentours de la capitale Ѧ :: Forêt-