AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Promenade ~~pv~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dietrich K. Eberhard

♦ Influence : 185
♦ Messages : 167
♦ Âge du perso' : 17
♦ Fiche : ma fiche
♦ Protecteur : ... Eto.. Uriel D'Arken
♦ Date d'inscription : 01/12/2011
♦ Age : 34

Promenade  ~~pv~~ Vide
MessageSujet: Promenade ~~pv~~   Promenade  ~~pv~~ EmptyMar 13 Déc - 15:58

Le jeune homme avait besoin d'air. D'un air exempt de tout ce qui pouvait avoir trait a à ses erreurs. Un ciel où il n'aurait pas besoin de subir les moqueries des autres. Ceux qui semblent toujours réussir. Pourquoi est-ce que lui n'y arrive pas ? Pourquoi est-ce que chaque fois qu'il essaie quelque chose il échoue ? Encore ce matin il avait voulu essayer de diriger les ombres et... Puis rien, un flop, un vrai flop, devant tout le monde en plus.
Dieu que cela lui donnait envie de vomir et de pleurer. Il déteste qu'on le regarde. Pour tout avouer quand on l'observe, il se sent perdre touts ses moyens... C'est la nervosité qui le paralyse quand il est observé, tous ces yeux qui se posent sur lui, le rend plus que nerveux. Ces mains tremblent et la sueur coule le long de son dos, le paralysant complètement... Bref il fait que des bêtises... C'est sûrement pour cela que le jeune homme a besoin d'un peu de paix.

La paix qu'il pourra trouver dans la rue, au milieu de la foule il devrait passer inaperçu . Les doigts un peu tremblants le jeune homme enfila sa cape noire au dessus de son ensemble noir. Oui bon cela manque de couleur mais enfin. Doucement il fit tourner sa bague d'argent autour de son doigt, un geste qu'il faisait souvent quand il se sentait nerveux.
Bon que faire ?
Marcher dans la rue sans but ? Non, c'est assez ennuyeux.
Trouver un cadeau pour sa sœur ?

Oui l'idée est bonne surtout que sa sœur chérie était un peu déprimée pour le moment. La maladie qui l'avait prise il y a quelque temps l'avait abattue. Dans chacune de ses lettres elle semblait un peu déprimée, il faut dire qu'elle n'aimait pas être loin de la capitale. Pourquoi ? Sûrement parce qu'elle était l' héritière de la maison, et que chaque instant passer loin de la capital l’empêchait d'apprendre à diriger.
Comment pouvait-elle aimer autant diriger, lui quand il devait donner un ordre il ne cessait de trembler, ses mains devenaient moites, et avait du mal à avaler sa salive tant sa gorge était serrée. Non vraiment il n'était pas doué pour donner des ordres, comme si sa jumelle avait pris toute l’éloquence et lui rien.

Soupirant le jeune homme sortit du monastère, il ne faisait pas trop froid tant mieux... D'un pas tranquille le jeune homme s’avança dans les ruelles, direction les magasins.. Il y avait tellement de choses... Tellement de beaux objets a regarder.. Et à acheter... Oui tellement de choses. Sa mère lui avait donné pas mal de pièces, oui de jolies pièces logiquement il les mettait de cotés mais aujourd'hui il avait envie de les dépenser.. .Peu-être aussi s'acheter un livre pour lui seul.. Oui cela pourrait être intéressant...

Le jeune continua à marcher, pendant un long moment avant de se stopper devant une vitrine où était exposé des poupées magnifiques en porcelaine vêtue de magnifiques atouts.. C'était le genre de chose que sa sœur aimait beaucoup, qu'elle collectionnait d'ailleurs, même si elle ne le disait jamais. Avec un petit sourire le jeune homme entra dans le magasin choisissant une magnifique poupée aux cheveux flamboyants.

Souriant le jeune homme sortit de la boutique, se mettant doucement en marche. Le seul problème c'est qu'il ne fit pas attention aux gens autour de lui, observant avec plaisir les vitrines...C'est peu être pour cela qu'il ne vit pas la personne qui sortit d'un des magasins, C'est sûrement pour cela que le jeune homme ne put l'éviter... Qu'il rentra sans aucune douceur dans l'homme...

Poussant un petit cri, il se sentit basculer en arrière son sachet s'échappant de ces mains... Non il ne fallait pas que son sachet touche le sol, sinon il allait casser.. Sa main se tendit et tendit son pouvoir, le don des ombres.. Pour rattraper le sachet, mais oubliant de se rattraper, et avec sa chance habituelle le jeune homme chuta dans une flaque d'eau... En une secondes il fut inondé... Flûte de zut, non vraiment il n'est pas doué.

Une grimace se dessina sur le visage du jeune homme, il s'était fait mal aux fesses mais cela n'est pas important... Sans lever son visage vers la personne qu'il venait de bousculer le jeune homme laissa échapper quelques mots.

« Pa..pardon.. je.. je suis désolé. »

Doucement il repoussa une mèche de cheveux derrière son oreille. Il sentit aussi ses joues devenir aussi rouges que des tomates bien mûres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ʌ Sénateur Ʌ

Ulrich Hellwig

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 418
♦ Messages : 138
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Le-beau-et-sublime-Ulrich
♦ Protecteur : Je n'ai besoin de personne
♦ Date d'inscription : 23/07/2011
♦ Age : 38

Promenade  ~~pv~~ Vide
MessageSujet: Re: Promenade ~~pv~~   Promenade  ~~pv~~ EmptySam 24 Déc - 5:02

Introuvable…
Je déteste courir après quelqu’un.
‘’Jouer à la cachette, c’est se faire désirer’’. Ma petite sœur me répétait souvent cette phrase lorsque nous jouions ensemble. Elle ignorait à quel point elle avait raison. C’était mon jeu préféré à l’époque. Il faut dire qu’aujourd’hui encore, il m’arrive de pratiquer ce passe-temps encore. De manière différente oui mais l’enjeu reste le même.

La personne que je recherche n’est nulle autre que le haut prêtre. C’est un homme occupé comme moi. Il sert l’Église. Il sert l’Ombre. Il sert ses propres convictions. Les jeunes adeptes savent qu’ils doivent me laisser passer pour le voir directement. Seulement, ce matin, les jumelles absentes, c’est un scribe qui m’a fortement conseillé de revenir plus tard.

-‘’Vous pouvez me laisser une note, je la lui remettrai en mains propres!’’
Bien entendu… la confiance est une valeur qui se mérite, et surtout, je ne la donne pas facilement. Je le fixe intensément pendant plusieurs secondes, comme si j’allais rester là et me transformer en statue de marbre. Je reste froid, imperturbable, puis je souris. Je suis quand même de bonne humeur, heureusement pour lui. Je tourne les talons sans un mot et sort du monastère.

Je me retrouve rapidement à errer dans les rues, mes mains cachées dans les poches de mon long manteau gris. Malgré mes gants, j’ai l’impression que mes doigts ont été trempés dans l’eau glacée. J’ai froid et ça commence à me gonfler. Je me dois de trouver refuge avant de péter les plombs ici, en pleine rue. Ce ne serait pas bien pour mon image. Alors, j’entre dans le premier magasin visible, avant même de m’attarder sur ce qu’il contient.

Le sifflet d’une locomotive émet le signal du départ et je lève les yeux au plafond. Des rails de couleur acajou sont suspendus ici et là sur lesquels un train avec plusieurs wagons défile. Je reste ébahi quelques instants sur cet étrange phénomène puis je me mets à marcher. Ce peut-il que ce magasin soit régit par des scientifiques?
Je n’ai pas le temps d’analyser davantage que quelque chose de moite agrippe mon poignet. Là où mon gant se termine, juste pour bien faire les choses. Je tourne la tête vers l’importun et croise deux yeux chocolat qui me fixent avec curiosité. Des traces noires soulignent ses pommettes creusent et j’ai presqu’un haut-le cœur. Ce gamin a mit sa patte sale sur moi. Je prends note de m’acheter des gants plus longs la prochaine fois.

-''Le train vole, t’as vu m’sieur?’’
J’ai envie de vomir. Qu’un gamin me touche, déjà ça m’écœure, mais qu’il fasse partie de la classe des pauvres en plus…
Je me dégage de son emprise d’un mouvement sec et le dévisage, hautain, comme à mon habitude.

-‘’Tout d’abord, on me vouvoie… Ensuite, tu devrais plutôt t’intéresser aux bains plutôt qu’aux chimères mon garçon!’’Et je le laisse planter là, avec son air d’ahuri pour sortir du magasin.

Je n’ai pas eu le temps de beaucoup me réchauffer, mais je préfère encore le vent glacial aux emmerdeurs.
Je fais trois pas, et un nouveau choc. Cette fois, c’est quelqu’un qui m’a foncé dessus, sans aucune douceur. Mon corps est porté à basculer vers l’arrière, mais je garde l’équilibre. Merci encore à toutes ces années d’entraînement.
J’ai qu’une envie, balancer mon poing dans la gueule du ou de la coupable pour qu’il (qu’elle, peu importe) comprenne la gravité de son geste. Mais quelque chose attire mon attention et ce n’est pas l’eau qui éclabousse mon superbe manteau. Non, pour cela, la note lui sera envoyée.
J’ai vu l’ombre agir. Elle est venue de l’étranger. Un tentacule d’ombre a jaillit de sa main et a rattrapé un petit sac. Oui, j’ai eu le temps de tout percevoir. Mes yeux sont habitués à tout scruter avec la moindre attention.

-‘’Mhm…un peu froid pour prendre un bain dehors jeune homme, non?’’
Je change de tactique. Si l’inconnu se révèle être un prêtre ou un servant de l’ombre, je dois rester vigilant. Je regarde les traces sur mon manteau et soupire. De quoi j’ai l’air maintenant?
Qu’à cela ne tienne, je me penche vers lui et tend la main, hochant doucement la tête. Oui je sais, c’est complètement pathétique comme attitude, mais j’aime bien jouer le jeu. Et c’est qu’il est mignon le petit en plus.

[À temps pour Noël <3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dietrich K. Eberhard

♦ Influence : 185
♦ Messages : 167
♦ Âge du perso' : 17
♦ Fiche : ma fiche
♦ Protecteur : ... Eto.. Uriel D'Arken
♦ Date d'inscription : 01/12/2011
♦ Age : 34

Promenade  ~~pv~~ Vide
MessageSujet: Re: Promenade ~~pv~~   Promenade  ~~pv~~ EmptySam 24 Déc - 21:46

Je savais que j'aurais du rester chez moi... Que j'aurais du rester coucher ...

Doucement alors que la voix de l'homme s’élève , le regard du jeune homme se lève aussi.. Venant se poser sur ce visage qui lui est connus... Il l'a déjà vu au monastère. Il venait voir le grand prêtres pour quoi ca c'était autre chose. Mais bon c'était quelqu'un , si il était reçut par le dirigeant de l'ordre... En douceur son regard descendit sur le manteau de l'homme, ces sourcils se fronçant doucement, surtout qu'il voyait parfaitement les taches qu'il avait fait. Mon dieu mais qu'elle maladroit.. Le jeune homme n'en rougis qu'un peu plus.. Salir ainsi quelqu'un n'était pas vraiment pour faire bonne impression au contraire. Cela donnait une mauvaise image de lui.. Pour une première rencontre ce n'est pas vraiment parfait.

En effet le bain était froid, mais bon qu'elle importance. Son regard se posa sur la main de l'homme, une main couverte de magnifique gant, qui devait couter une petite fortunes, le jeune homme malgré sa richesse n'aimait pas trop ce genre de tissus bien trop salissant a son gout, surtout que maladroit comme il était, il se salissait vite. Un petit sourire timide naquis sur les lèvres du jeune homme, il était gentil de vouloir l'aider, pourtant alors qu'il levait la main pour la poser dans celle de l'homme, il remarqua l'eau qui coulait doucement le long de ces doigts. Une eau un peu brunâtre, qui savait ce que l'on avait jeter dedans, les rue de la capitale était souvent nettoyée mais des fois c'était assez.. Heuu Dégoutant.. Non il ne pouvait pas salir ces beaux gants.

« Merci.. ma...mais je vais vous salir... en..encore plus. »

Délicatement se redresser, son corps juvéniles se déplaçant avec une souplesse acquise lors de ces entrainements. Il aimait beaucoup ces entrainements... Soupirant il observa ces vêtements, il était encore bon pour la poubelles, le tissus qu'il portait n'aimait pas vraiment l'eau... Il devenait rêches.. Un soupire lui échappa alors qu'il tourna un instant le dos a l'homme, juste pour tordre sa cape... Elle était vraiment bien imbibée.

« Je m'excuse Sénateur Hellwig . Je. .je ne regardais pas ou j'allais. »

Délicatement sur le visage du jeune homme se dessina un sourire doux, qui illumina ces traits... Un de ces sourires chaleureux , vrai, qui semble rayonner. Pour tout avouer le jeune prêtres avait du mal a mentir, son visage exprimait toujours ce qu'il pensait ce qu'il ressentait. Pour tout avouer il trouvait l'homme assez beau... Magnifique même, il avait toujours admirer ce genre de personne qui était sur de lui, qui avait cette prestance de la noblesse .. Cette prestance qui lui manquait, qu'il enviait tellement.
Doucement il leva son visage, comme pour regarder l'homme, qu'elle ennuis d'être petit.. Tiens que fait cette femme a la fenêtre.. Avec un seau...

Le jeune homme haussa un sourcil, pour tout avouer il ne comprenais pas vraiment pourquoi cette femme était la.. Jusqu’à ce qu'il voient le seau se pencher doucement... Oula il fallait qu'il réagisse, si il ne faisait rien l'homme allait recevoir le contenus de l'eau sur la tête... Sans vraiment réfléchir le jeune prêtre fit un pas en avant, ces deux mains venant se poser sur le torse de l'homme pour le pousser en arrière.. Il savait que cela pouvait passer pour une attaque, il fallait juste espérer que l'homme ne le prenne pas mal surtout que quelque seconde après l'avoir pousser il sentit l'eau tomber sur sa tête.. L’inondant un peu plus...

L'eau froide coulait le long de son dos envahissant le moindre de ces vêtements... Hooo dieu que c'était froid... Le jeune femme ne put s’empêcher de couiner doucement, oui oui il couina c'était vraiment pas terrible, mais c’était plus fort que lui... En plus il devait avoir une tête de chien battu, ou alors de chat mouillé au choix. Ces cheveux coller a son visage, Mais le pire était surement les crasses qui accompagnait l'eau. Doucement il saisit entre ces doigts une feuille de salade. Hein pourquoi jeter cela.

« Dé.. désoler de vous avoir bousculer. »

Le jeune homme eu un de ces petits sourire timides, un peu mal a l'aise... Avant qu'il ne laisse échapper un petit murmure.

« Je.. je crois qu'il.. fraudais..mi..mieux que je rentre... »

Il n'avait pas vraiment envie de rentrer.. Simplement parce qu'il allait se retrouver encore seule et pour le moment il n'avait pas envie d'être seule... Par contre il commençait a faire un peu froid, et les lèvres du jeune homme changére de couleur. Prenant une petite teinte bleutée, alors que ces dents se mettaient doucement a claquer. .. Dieu qu'il faisait froid... Puis le jeune homme se souvins de sa poupée... Enfin celle de sa sœur...
Son regard se posa sur le sachet, bon il semblait entier. Et la poupée... Pourvus qu'elle soient entière... Et que personne ne la lui vole...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ʌ Sénateur Ʌ

Ulrich Hellwig

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 418
♦ Messages : 138
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Le-beau-et-sublime-Ulrich
♦ Protecteur : Je n'ai besoin de personne
♦ Date d'inscription : 23/07/2011
♦ Age : 38

Promenade  ~~pv~~ Vide
MessageSujet: Re: Promenade ~~pv~~   Promenade  ~~pv~~ EmptyMer 28 Déc - 2:57


Prom’nons nous dans les bois
Pendant que le loup y’est pas
Si le loup y’était
Y nous mangerait…

Le gamin lève enfin la tête pour me regarder, il était temps. Deux magnifiques émeraudes qui me fixent avec timidité. Je vois dans son regard qu’il me reconnaît, alors il est possible qu’il ne termine pas sa vie dans un caniveau. Que dis-je, je suis en train d’oublier qu’il sait manipuler les ombres. Mais il semble si jeune. Je ne cracherais pas sur cette opportunité.

Je retire ma main aussitôt qu’il refuse ma proposition. Qu’il s’arrange seul alors. Je refoule une pensée qui m’a fait sourire. Celle de pousser le jeune homme d’un coup de pied pour qu’il retombe dans la boue. Mais je vous ai déjà dit que je me sentais de bonne humeur ce soir. Alors j’acquiesce doucement en retirant un premier gant du bout des doigts, pour le ranger dans la poche de mon manteau. Je fais de même avec le second, posant enfin mes yeux sur le gamin qui s’était relevé. Des excuses…comme ces mots sonnent doux à mes oreilles. J’avais raison encore une fois, il sait qui je suis, ce qui signifie qu’il m’a sûrement déjà vu, mais où? Je fronce les sourcils, songeur. La possibilité la plus probable est celle qu’il soit un habitué de l’Église, un jeune prêtre en plein entraînement. Ce serait logique considérant ce que j’ai vu plus tôt. D’ailleurs je commence à croire que ce petit peut avoir du potentiel, pourquoi ne pas en profiter.

-‘’Tu semblais très pressé, en effet. Où allais-tu de si bon train?’’
Je le trouve mignon à rougir ainsi. Un peu trop mignon pour son bien. Uriel doit déjà l’avoir remarqué. Hmm… ma dernière remarque me déplaît quelque peu. Elle est criante de vérité. Le haut prêtre a clairement déjà rencontré ce novice. Il lui a même déjà possiblement mis la main dessus. Mon sourire disparaît. Non, cette fois, c’est moi qui aurai tous les droits sur ce petit. S’il n’est pas déjà trop tard.

-‘’Dis moi petit, comment te no…’’
Outrage! Le petit en question ne me laisse pas finir ma phrase, c’est mal parti pour lui. Ses mains se posent sur moi. Je fronce les sourcils en le fixant avec attention. Es-un jeu, un canular? Uriel m’aurait-il pris au piège? Je recule sous la pression faite par le gamin, un peu surpris par son geste. Lui qui avait l’air si pur, si chaste, il y a quelques secondes, voilà qu’il tente de…m’attaquer? Non, je dois me tromper. Il n’y a pas une once de mesquinerie dans son regard.

Et l’eau tomba sur le présumé coupable, tel un châtiment. Je haussai un sourcil, avant de lever les yeux vers la fenêtre où une femme secouait le seau pour ensuite rentrer. Deux alternatives s’offraient à moi. Éclater d’un rire vraiment méchant en pointant du doigt le pauvre jeune homme trempé, puis rentrer chez moi. Ou alors, jouer celui qui est concerné, ce qui en bout de ligne pourrait m’apporter beaucoup plus. Je souris en baissant la tête pour le regarder, le regard quelque peu triste. Et le voilà qui s’excusait en plus, c’était vraiment pitoyable. Ce n’est pas pour me déplaire, ce petit a du potentiel…pour moi. Oui, j’aime être égoïste, parfois.


-‘’J’ai compris la cause, il n’y a pas de mal’ à nouveau un sourire compatissant, avant de prendre le jeune homme délicatement par les épaules, me rapprochant à nouveau de lui.’Toi par contre, je crois qu’il faudrait un lieu pour te réchauffer.’’

Non parce que je le laisserais pas rentrer chez lui ainsi. Il aurait le temps d’attraper une pneumonie en moins de deux, et encore, que diraient les autres en le voyant. C’est t beaucoup mieux qu’il reste en sécurité, avec moi.
-‘’Ce ne serait pas très digne de ma part, de te laisser partir ainsi.’’ Je me penche vers lui et lui soulève un peu le menton. Mes doigts fins lui caressant la mâchoire. ‘’Je t’amène te réchauffer si tu me le permets et on pourra d’emblée faire plus ample connaissance.’’
Sans lui laisser le temps de me répondre, car je sais qu’il balbutiera quelques excuses, comme quoi c’est mieux qu’il rentre, qu’il ne veut pas me déranger, etc., je le lâche dans un sourire et tourne les talons. Je suis persuadé qu’il me suivra. De toute façon, ce serait mal vu qu’il refuse mon invitation.

Je marche sans me retourner, puis je m’arrête, conscient que le pauvre petit doit être transi de froid. Alors, en bon gentleman, je me tourne vers lui, détache mon manteau et lui met sur les épaules dans un sourire. Ses doigts l’agrippent fortement et je lui tourne à nouveau le dos pour continuer. Je suis complètement gelé, mais je fais tout pour que cela passe inaperçu. Mes pas me menant dans le quartier du tchï, tout spécifiquement vers les sources chaudes. Je suis un habitué de ce genre d’endroit. Vous savez, avec toutes mes responsabilités, il me faut un endroit où pouvoir me détendre, à part dans les lits de mes amants. Je pousse la barrière de bois et par le fait même, la cloche sonne, signalant ma présence, et celle de mon invité. Par chance, c’était la même jeune fille qu’à l’ordinaire, de l’âge de ma sœur, qui nous accueillit. Je dépose une petite bourse, contenant assez pour nos deux passages, prend la serviette que l’on m’offre et part enfin me changer au vestiaire, espérant que le petit en ferait autant. Retirer mes vêtements n’est pas une partie de plaisir, mais en pensant à ce qui m’attend, la tâche est plus facile. J’entoure la serviette autour de ma taille et je pousse la porte. Une bouffée d’air chaud m’envahit et je profite de l’instant, après m’avoir gelé plus tôt. La serviette se retrouve bientôt au sol, oui car à quoi servira t-elle, et j’entre dans la source chaude en soupirant d’aise. L’eau recouvre la moitié de mon corps et je m’adosse contre l’un des paravents en bois, les bras sortis de l’eau. Je ne ferme pas encore les yeux pour profiter. Je préfère fixer la sortie des vestiaires, pour capter l’émotion qui se lira sur le visage du jeune prêtre. L'excitation me gagne déjà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ʌ Sénateur Ʌ

Ulrich Hellwig

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 418
♦ Messages : 138
♦ Âge du perso' : 27
♦ Fiche : Le-beau-et-sublime-Ulrich
♦ Protecteur : Je n'ai besoin de personne
♦ Date d'inscription : 23/07/2011
♦ Age : 38

Promenade  ~~pv~~ Vide
MessageSujet: Re: Promenade ~~pv~~   Promenade  ~~pv~~ EmptyDim 1 Jan - 21:46


[Suite ici]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Promenade  ~~pv~~ Vide
MessageSujet: Re: Promenade ~~pv~~   Promenade  ~~pv~~ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Promenade ~~pv~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Rues commerçantes Ѧ-