AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Esaias Caldas de Lima(en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Esaias Caldas de Lima(en cours) Vide
MessageSujet: Esaias Caldas de Lima(en cours)   Esaias Caldas de Lima(en cours) EmptyMar 29 Nov - 23:18

Esaias Caldas de Lima(en cours) Esaiasvignette
    Nom de Famille : Caldas de Lima
    Prénom(s) : Esaias
    Surnom : Esi, Esai, Elpha (son nom d'artiste)
    Âge : 25 ans
    Titre de noblesse : Noble
    Province : Talaar
    Orientation Sexuelle :Je ne sais pas pour tout vous dire. Homme ou femme, tous les deux ont des corps presque identiques, mais avec des formes différentes. J'aime bien la robustesse du corps des hommes tout autant que j'adore la délicatesse de la femme. Ce qui m'attire le plus chez les gens c'est leur personnalité. Le corps ne me vient pas tout de suite en tête. On peut m’appeler ce qu'on nomme Pansexuelle.

Pouvoirs :


+Libre-penseur : Si vous n'avez pas des masses d'amis parmi les fanatiques et autres extrémistes, vous résistez plutôt bien à leur magie. Pas assez pour se lancer dans une croisade contre tous les sorciers du monde, mais assez pour survivre plus longtemps qu'un autre dans un duel magique.

+ Soins : accessoirement, ce sont les médecins qui peuvent amputer, recoudre, concocter une potion contre des maux divers... Si vous leur faites confiance.

+ Graine de Folie : outre le fait qu'on vous trouve déséquilibré, votre esprit est bien trop complexe pour qu'un noble puisse y farfouiller. Vous êtes insensible à tous les pouvoirs mentaux.



    Faction :Science
    Classe : Médecin
    Orientation Politique :
    [min. 200 mots]



    Physique :

    Je suis une panthère qui ne fait qu’un avec le noir
    Mon corps est mon outil pour survivre et chasser
    Mes yeux vous transpercent, vous regardent avec sa haine
    Vous êtes que des morceaux de viande prête à manger…prêt à jouer

    Mon corps pour moi n’est qu’un outil en entier. J’ai la force physique d’un buffle, la robustesse d'une tortue et la grâce d’une panthère. Ce corps n’est fait que pour chasser, agir et survivre. Je n’ai pas vraiment d’estime de moi de ce qui est de ce bout de chair, alors je me vois comme un outil géant qui ressemble à un animal hors pair. On m'a souvent traité d'animal, alors dans ma tête je ne suis qu'un animal quelconque non identifiable. Je vois ça comme ça moi. Je suis grand, robuste et bâti. Il n’y a pas beaucoup de gens qui peuvent me dépasser à ce que j’ai vu durant ma vie. Mes épaules sont larges et carrées tout comme le reste de mon corps. Je ne suis pas tellement musclé comme un culturiste, mais j'ai quand même de la chair bien dodue. Je fais peur avec mon allure générale. Je porte souvent du noir parce que j’aime le noir. C’est une couleur que j’aime et que je me sens bien avec. Même si j’ai l’air sombre et lugubre, moi je m’en fou. Le noir va bien avec mon minois et puis pourquoi je devrais porter de la couleur ? Même si mon corps est un outil, il est aussi une œuvre d’art. Le noir est pour moi une couleur de génie. Le noir me ressemble...le noir est pour moi plus qu'une couleur...c'est une obsession.

    Suis-je si grand ? Je mesure environ dans les deux mètres cinq. C’est grand …je le sais. Ce n’est pas tous les jours qu’on voit un grand mec qui se dit docteur et qu'il arrive avec sa force d'un buffle pour traité une petite plaie. Même si je suis grand et musclé, je peux me montrer très minutieux. Mes mains ne sont pas si grandes que ça. Elles sont fines et androgynes. On peut dire que j’ai des mains de pianistes avec mes longs doigts fins un peu ravagés par des brûlures. Je suis habile et gracieux avec elles. Brûlures ? Oui. Sur tout mon corps, j’ai des marques de brûlures. Ce n’est pas des tâches de naissance. Ses brûlures ont été faites quand j’ai essayé de jouer au héros et que j’ai failli y passer dans un feu de maison. J’ai voulu sauver une jeune fille prise dans sa chambre, mais j’étais sorti les mains vides avec mon corps soutenu par deux villageois.

    Mes cheveux sont pour moi une partie de mon corps que j'aime bien. Ils sont épais comme une tignasse de lion. Ils sont coupés pas égaux, mais bon ça je m'en fou. Ils sont de grandeur moyenne ce qui me fait quand même un beau style. Ils ne me gênent pas, donc je ne m'en plains pas. Ce que j'aime encore plus d'eux c'est qu'ils sont noirs comme le pelage d'une panthère. Mes sœurs adoraient me jouer dans les cheveux quand je les avais très longs.

    Mes yeux d'un rouge foncé brunâtre sont un de mes atouts les plus importants. Mes sentiments se passent là le plus souvent du temps. Ma mère me disait que j'ai ce regard perçant animal qui transperce une âme. Mon regard ne va pas avec le reste de mon corps. Enfin, c'est ce qu'elle dit. Les gens n'osent jamais me regarder dans les yeux. Mais bon, je ne vais pas m'arrêter là. Même si le reste de ma famille a les yeux brun foncé, moi j'ai un brun rouge brûler comme le sang presque sèche. Apparemment j'ai la même couleur comme mon oncle et mon grand-père du côté de mon père.

    Bien sûr, dans ma province, les gens ont la peau caramel et dans les teintes d'un brun claire, mais moi...je suis un peu plus pâle que la normale. Juste à peine. Ce n'est pas une grande différence, mais à comparer de mon père je suis pâle. J'ai la peau de ma mère. Ça arrive. Je ne sors pas beaucoup dehors, alors ma peau manque de soleil. Cette peau à des brûlures atroces sur sa surface. J'ai même une vilaine brûlure qui me parcourt le visage. Apparemment, ses brûlures attirent les regards curieux parce qu'elles sont spéciales. Ma mère et mes sœurs adoraient les toucher....

    La beauté n'est qu'une lueur dans les yeux de l'homme
    Moi, étant animal, je ne la vois que différente du reste
    Elle est là et bien présente dans mes lueurs perçantes
    Même si un jour je sais qu'elle va pourrir et mourir comme tout le reste....

    Personnalité :

    Je suis le prédateur qui se cache derrière le masque d'une proie
    Parce que je n'agis que par mes pulsions animales
    Je cache égoïstement ma vraie nature
    Parce que je suis un homme sans humanité

    On m'a souvent dit que je ne suis pas normal. Depuis ma jeunesse, on m'a souvent reproché d'être trop différent. J'ai toujours eu de la misère à m'exprimer correctement à travers mes paroles et mes gestes. J'ai appris à bien parler à l'âge de mes 7 ans et même encore à cet âge, je ne disais pas beaucoup de belles phrases complètes. J’apprenais plus lentement que les autres dans certains domaines. Ce n'est pas de ma faute si j'ai quelques problèmes mentaux. Je comprends de ce que ma tête veut comprendre. J'ai la facilité à comprendre ce qui me passionne le plus. Les gens ne comprennent pas que je suis un être qui ne veut comprendre ce qu'il veut vraiment comprendre. Dans ma jeunesse, rien ne me plaisait à part la musique et les arts. De plus, vu mes quelques difficultés, la musique était un moyen de communication que je pouvais facilement m'exprimer à travers. Je ne parlais jamais avec ma bouche, mais plutôt avec mon violoncelle ou bien mon piano...ou bien mon viole de gambe.

    Je suis un homme timide. Ma timidité me tue à chaque fois. Je n'aime pas ma timidité, mais je n'ai pas le choix de vivre avec ce handicap. Je me suis toujours caché quand j'étais jeune du fait que je savais que les gens allaient sûrement me regarder de travers si j’osais de parler. Quand je parlais, on m'a souvent dit que j'étais bizarre à cause de la façon dont j'abordais les mots. Aussi, ce que je disais n'avait aucun sens. C'est normal, je suis un homme pas si humain que ça de plus en plus que je grandissais. De plus, pour être franc, je ne fais que parler mes pensées quand j'en ai vraiment envie. Ce qui fait de moi un homme sincère...enfin...en quelque sorte. Les gens ne comprenaient jamais ce que je voulais vraiment leur dire. À cause que personne ne me comprenait, j'ai très vite développé une rage envers l'humanité. Cette rage est quand même controversée. Comment je peux être docteur qui sauve des vies tandis que je les déteste ? Je ne comprends pas moi-même. Peut-être c'est le fait que le corps humain me passionne...et que...je veux créé l'être parfait....qui me comprendra...

    En quoi suis-je si timide ? Je vais vous donner quelques exemples. J'ai de la misère, parfois, à parler à une femme. Je ne sais pas quoi lui dire. Sinon je bafouille la plupart du temps et je dis n'importe quoi. Envers les enfants, je me sens plus confortable par contre. Surtout les jeunes filles. Chez certaines femmes plus vieilles, je me sens correcte en leur compagnie, mais sinon...si je ne me sens pas confortable …j’essaie de les éviter. Je suis une personne silencieuse, donc c'est facile pour moi d'éviter les gens. Imaginez-moi comme un animal timide et voilà votre résultat.

    Je suis un homme qui parle d'un ton calme et qui ne parle pas beaucoup de sa personne. Si quelqu'un me le demande, je vais lui répondre. Sinon, je fais rarement les premiers pas. Je suis généralement calme et très discret dans mon état normal. Un état normal ? Oui. On me catégorise dans le tableau des gens fous qui n'ont pas toute sa tête. C'est vrai, je n’ai pas toute ma tête toujours. Quelquefois cela m'arrive que je perde la boule. Je ne contrôle rien. Tout commence par un mal de tête..des murmures...et moi qui change de visage. C'est la même chose si je vous dis que sa passe du stade de l'agneau jusqu'au lion enragé affamé. Dans mon état second, je n'ai vraiment plus d'humanité. Je deviens ….quelqu'un d'autre complètement opposé de ma personne. Je pense que je suis timbré, mais je n’en suis pas sûr. Je n'ai pas tout le temps de souvenir quand je suis dans cet état. Est-ce ma rage qui me contrôle ? Est-ce ma passion qui me brûle ? Ou bien est-ce bien une âme meurtrie par les ravages qu'il a temps enduré ? J'avoue que c'est difficile à expliquer. Je suis un lion caché derrière l'agneau. Je me cache sous un masque de confusion pour que personne ne sache qui je suis vraiment. Peut-être suis-je un être torturé par sa propre ombre mélancolique. Suis-je peut-être un être diabolique qui veut se faire remarquer...qui veut montrer de quoi il est capable. C'est dur de bien expliquer ce que je ressens à travers de simples mots.

    Faites attention si vous me fréquentez. Je m'avère violent dans mes moments de folies. Qui sait de ce que je peux penser...réfléchir...faire...agir. Je me méfie de moi-même, alors vous devriez faire de même.

    Vous pouvez me dire que je suis du type cliché de docteur fou, mais je ne suis pas comme les autres. M'enfin...chacun à ses buts, chacun à ses problèmes et chacun à son caractère. Je suis une personne plus ou moins ambitieuse qui garde quand même de l'amour propre. J'essaie de vivre le jour pour le jour avec ce que a vie m'offre et avec ce que je suis capable de faire. Même si c'est pas si joli....au moins...je peux dire haut et fort que j'ai la musique qui m'aide en dernier recourt. J'adore jouer de la musique. Les gens aiment écouter ce que joue pour eux. On arrête souvent pour écouter la douce mélodie que mes mains peuvent faire.

    Je passe mes sentiments à travers un instrument de musique. Je suis tourmenté par mes propres sentiments intérieurs, alors mes mains ont trouvé une façon à expulser toute cette noirceur en moi. Même si cette ombre est toujours là, au moins je peux tranquillement la comprendre à travers un objet. Quand je me regarde, je ne me comprends pas. On dirait que je suis aveuglé par mon intelligence, ma colère, ma passion et mes connaissances. On dirait que je ne suis pas capable de croire que je suis capable de faire bien des choses.

    Je suis un être tourmenté, incompris et abandonné à moi-même
    Ne serait-ce qu'un instant où je pourrais exploser ma rage brûlante
    Je laisserais la bête prendre le contrôle tout en fermant les yeux aveuglément
    Je m'abandonnerais comme un poisson mort dans la rivière qui ne ferait que flotté tout en pourrissant de l'intérieur...




Lieu de naissance, la famille, le parcours, la carrière, les aventures amoureuses, divers postes occupés... Inventez, mais restez dans le contexte. [1000 mots au minimum]


Hors-rp

    Comment avez-vous découvert le Forum ?
    -
    Avez-vous des conseils ou des remarques le concernant ?
    -
    Votre Disponibilité (en moyenne) :
    -
Revenir en haut Aller en bas
 

Esaias Caldas de Lima(en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Χ Archives Χ-