AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la pêche aux infos [PV Morgana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


A la pêche aux infos [PV Morgana] Vide
MessageSujet: A la pêche aux infos [PV Morgana]   A la pêche aux infos [PV Morgana] EmptyDim 27 Nov - 21:07

Un fin sourire s’affichait sur les lèvres de Mina. C’était un fait rare, mais aujourd’hui, l’impossible était devenu possible. La raison de sa bonne humeur affichée ? C’est tout simple : elle va à la pêche aux informations. Et qui de mieux qu’un informateur, justement, pour vous permettre d’avoir de belles trouvailles ? En occurrence, ici, c’était une femme. De ce que Mina en sait, la jeune femme en question est serveuse, et répond du nom de Morgana. Mais surtout, elle est partisante de l’Eglise. Rien de tel qu’une personne au service de l’Eglise pour vous informer sur les personnes qui peuvent présenter des caractéristiques de futures proies. Le sourire que Mina avait s’agrandit à cette pensée. Elle voulait des victimes, pouvoir les traquer, et surtout, les tuer. C’est qu’en ce moment, elle n’en avait pas autant qu’elle le souhaiterait. Sans doute à cause de l’instinct de survie des révolutionnaires qui se cachent, ou du moins essayent. Ou alors, parce que la « concurrence » est rude. On n’y croirait pas comme ça, mais les inquisiteurs ne se comptent pas sur les doigts des moins ! Alors pour pouvoir y trouver son bonheur niveau victime, il faut être rapide et précis.

Elle arriva au niveau du quartier du Tchï. Comme toujours, Mina se sentit mal en présence de toutes ces odeurs qui se mélangeaient. Un haut le cœur presque la prenait à chacun de ses premiers pas dans la rue, avant que cette sensation ne se dissipe au fur et à mesure qu’elle entrait plus en profondeur dans la rue. Elle finissait toujours par s’y faire. Mais cette transition était désagréable, et mettait généralement de mauvaise humeur la jeune femme. Pourtant, aujourd’hui, elle surpassa son agacement, sa bonne humeur reprenant le dessus. Elle se faufila entre les passants, se faisant discrète comme à son habitude. Au passage, elle attrapa une bourse. Ce n’était pas ce qu’elle faisait en temps normal, mais elle venait de se rendre compte qu’elle avait oublié la sienne chez elle. Et comme elle commençait à avoir faim tout de même, elle ne voyait pas pourquoi elle devrait se priver. Elle dissimula la bourse volée dans sa veste, tout en continuant son chemin, avant d’entendre la voix de l’homme volé s’élever au dessus du capharnaüm de la rue pour jurer, car il venait de se rendre compte de l’absence de son argent à son emplacement. Elle lâcha un soupir, sans même prendre la peine de se retourner.

*Sérieusement ? Mettre autant de temps à s’en rendre compte ?*

A vrai dire, il avait été plutôt rapide, mais du point de vue de Mina, pas assez. Il faut dire que lorsque l’on est inquisitrice, et que l’on vient en plus de Gells, la rapidité devient naturelle. La jeune femme ne mit pas beaucoup de temps avant de trouver sa destination : un restaurant typique du quartier. Elle s’y engouffra rapidement et discrètement. Dans la salle, il n’y avait pas énormément de monde mais juste assez pour qu’il y ai un bruit de fond. Mina s’installa à une table libre, qui se trouvait sur le côté, pour éviter d’avoir trop de voisins. Elle n’était pas du genre à aimer l’animation. Elle ôta sa veste pour la déposer sur le dossier de la chaise qu’elle venait de tirer vers elle. Aujourd’hui, elle était une nouvelle fois habillée de noir. Un petit top et une sorte de sarouel avaient été son choix du matin, pour leur côté pratique. Elle s’installa, avant de jeter un rapide coup d’œil à la salle. La personne qu’elle cherchait était de service dans ces eaux là. Il ne restait plus qu’à attendre, avant de demander « audience ».
Revenir en haut Aller en bas
♦ Informateur ♦

Morgana Sigvard

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 405
♦ Messages : 343
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Fiche disponible ici et le carnet des RP, relations & résumés se trouve là bas.
♦ Date d'inscription : 20/11/2011
♦ Age : 28

A la pêche aux infos [PV Morgana] Vide
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos [PV Morgana]   A la pêche aux infos [PV Morgana] EmptyLun 28 Nov - 0:36

Des bruits de pas dans l'escalier l'avaient réveillée à l'aube. Impossible de fermer l'œil pour se rendormir, il était trop tard. Morgana avait décidé – avec beaucoup de sifflements d'exaspération – qu'il fallait profiter de cette opportunité pour aller fureter dans les rues, avant d'aller au travail. Aujourd'hui elle commençait en milieu de matinée, le chef du restaurant ne lui avait pas demandé d'aller fouiner dès l'aurore sur le grand marché, pour dégoter des victuailles inédites.

Quelques vêtements étaient éparpillés sur le sol de la chambre. Elle avait reçu son salaire la veille et en avait profité pour s'acheter deux robes blanches très simples, peu couteuses, ainsi qu'une pièce d'étoffe verte émeraude. Elle pourrait s'en recouvrir les épaules, ou même la tête telle une large capuche, si besoin. Morgana utilisa le minuscule cabinet de toilette attenant à sa chambre, puis sortit. La pièce qu'elle louait était petite, mais confortable et bien entretenue, quoiqu'un peu vieille. Mais ce genre de détails ne gênait pas la jeune femme, trop contente d'être au cœur d'Ishtar pour se plaindre sur les détails. Elle descendit l'escalier sur la pointe des pieds, pour éviter que ses talons carrés ne claquent contre le bois. Il y avait d'autres locataires... Et elle voulait rester discrète.

Son patron ne lui avait pas ordonné de se rendre au marché, mais c'est bien là que ses pas la menèrent. Il était très tôt, bien peu de personnes se baladaient dans les ruelles... Beaucoup étaient en train d'effacer les traces de la nuit passée à huit clos, pour ensuite faire comme si de rien était tout au long de la journée. Morgana avait peu à peu appris à connaître les habitants d'Ishtar. Les débuts avaient été difficiles, elle avait croisé la route du bon vieux doute... Dans les premiers temps, elle avait même failli rentrer à la maison, dans sa province dure et froide ! Mais elle avait tenu bon. Elle était restée dans les coins sombres, à observer. Elle avait beaucoup vu... Et un peu entendu.

Quelques petits hommes d'église l'avaient déjà croisée car dans ses moments de doute elle s'était réfugiée à la cathédrale, la partie ouverte à tous les citoyens... En passant, elle avait aperçu la résidence privée de Môôônsieur le Haut-Prêtre.

Le genre de détail qui laisse perplexe, mais qui fait rêver. En parlant de rêves et de demeure... Il n'y avait rien de plus époustouflant que le Palais. A ses heures perdues, lorsque Morgana était lasse de fureter dans les rues, elle s'arrêtait près du Palais, s'accoudait à un mur, et restait de longues minutes en contemplation. Dans ces moments là, elle s'imaginait des choses... Et des choses... Un jour, un garde l'avait accostée, trouvant son comportement particulièrement suspect. Il avait dû croire qu'elle était une terroriste méditant sur la meilleure façon de mettre à terre l'Empereur... Morgana avait tenté de prouver sa bonne foi par plusieurs moyens. Le garde avait fini par la croire. Surtout que pour une fois, la jeune femme disait la vérité. Elle, une terroriste ? Si Ezhekiel Ier passait dans son champ de vision, elle serait tout juste capable de battre des paupières, tellement pétrifiée par tant de... noblesse.

Cela faisait moins de six mois qu'elle était arrivée, mais tout doucement, elle commençait à se faire connaître. Ses apparitions fréquentes à la cathédrale avaient attiré quelques ecclésiastiques, et au détour des conversations, Morgana avait plus au moins fait comprendre à ses interlocuteurs où se trouvait sa loyauté et ses croyances.

Déambulant au travers des allées du marché, la jeune femme se remémorait dans un sourire ses premiers pas en Ishtar. Elle ne regrettait pas d'être restée... Même si aujourd'hui, elle savait qu'il lui faudrait passer à l'étape supérieure, pour le bien de son ambition. Le sexe et la corruption dégoulinaient de partout dans la capitale. Morgana savait qu'il fallait ajouter cette corde à son arc, c'était vital.

Le soleil s'élevait de plus en plus dans le ciel. Il était temps de quitter le marché – elle n'y avait rien appris de particulier aujourd'hui – et de se rendre dans le quartier du Tchï.


* * *

« Je n'aime pas trop l'air de cette cliente... Morgana ? Tu veux bien la prendre ? Je préfère m'occuper des hommes qui viennent d'arriver... »

« Quelle cliente ? Ah, cette fille aux cheveux noirs... D'accord. Je ne comprends pas ce qui est gênant chez elle, mais je m'occupe de sa commande, ça marche..! »

L'ambiance entre les employées du restaurant était agréable. Au départ, les serveuses originaires pour la plupart de provinces exotiques avaient traitée la jeune Sigvard comme une ennemie, après tout, elle venait de Nördlichesländer. Mais elles l'avaient finalement acceptée, pour la simple raison que Morgana ne rechignait jamais au travail, quelque soit la tache demandée.

Dans sa robe blanche recouverte d'un petit tablier aux couleurs du restaurant, les manches relevées jusqu'aux coudes, la jeune femme apparut soudainement devant la table de cette fameuse cliente aux cheveux noirs. Morgana lui adressa son plus joli sourire, le regard pétillant. C'était toujours agréable de servir une demoiselle.

« Bienvenue dans notre restaurant, je suis Morgana, votre serveuse tout au long de ce repas, que désirez-vous ? »

La jeune femme tenait son crayon et son calepin prêt, le sourire aux lèvres. Parfois c'était compliqué de sourire face aux clients un peu étranges ou excentriques. Mais pour le moment ça allait.

« Hmm... En attendant vos plats, je vais vous chercher un jus de fruits exotiques, offert par la maison... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morgana-lazarey-photography.tumblr.com/
Invité
Invité
Anonymous


A la pêche aux infos [PV Morgana] Vide
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos [PV Morgana]   A la pêche aux infos [PV Morgana] EmptyLun 28 Nov - 18:45

Mina était avec un coude sur la table, la tête posée dans sa main, à regarder les environs. Cette pose lui donnait parfois un air un peu plus sociable et moins dangereux, voir meurtrier. Elle observa, longuement, une table qui se trouvait un peu plus loin. Les hommes qui y étaient attablés étaient en train de chuchoter, de faire des messes-basses. Leur discussion avait elle tant d’importance que cela, à tel point qu’elle devait fuir les oreilles indiscrètes ? C’est aux regards lancés alternativement aux femmes qui se trouvaient dans la salle de restaurant que l’inquisitrice comprit que leur conversation devait tourner autour d’un sujet récurant chez ce genre d’homme : les femmes et fantasmes sexuels qu’elles inspirent. C’est pourquoi, quand un regard fut lancé dans sa direction, elle perdit son sourire, les perçant du regard. Ce peu suffit pour les calmer et leur faire reporter leur attention à leurs assiettes, ou du moins à d’autres filles que Mina. D’ailleurs, ils se mirent à suivre du regard une serveuse qui se dirigeait vers… Sa table.

La jeune femme en question était vêtue de blanc, et d’un grand sourire. Mina se demanda si ce n’était pas « dangereux » de porter une telle couleur, dans un restaurant, où il était facile de se retrouver avec de la nourriture sur les vêtements. Surtout si on travail dans le restaurant en tant que serveuse. Cette dernière se présenta, enchainant avec un petit texte que beaucoup d’entre elles disent, ainsi qu’une offre de boisson. Et Mina, elle, afficha un fin sourire. Un sourire presque carnassier. Non pas pour le cadeau au frais de la maison, mais pour ce qu’elle avait dit auparavant. Une information qu’elle a donnée, et qui est des plus importantes. Son prénom. Tout simplement. Elle l’avait donc trouvée. Et ça n’avait pas été aussi compliqué qu’elle l’aurait crut ! Elle pencha doucement sa tête sur les côtés, ce qui pouvait donner un effet un peu plus sombre à la jeune femme. Mais qu’importe ce que pouvait penser les personnes environnantes. Elle avait ici sa source d’information. Bientôt, devant elle, se dresserait peut être une petite liste de proies potentielles. Elle n’en avait aucune certitude, mais déjà elle sentait une envie de sang monter en elle.

-Je désirerais un entretien avec vous. Le plus tôt serait le mieux d’ailleurs. Quand pensez-vous pouvoir vous libérer de votre activité ?

Elle la regardait droit dans les yeux, son sourire toujours affiché sur ses lèvres, attendant patiemment de voir sa réaction, et surtout, de savoir si elle devrait prolonger son repas dans ce restaurant avant que la miss n’ai finis son service, ou si elle aurait le bonheur de pouvoir savoir qu’elle se libèrera sous peu. Mais elle était consciente qu’il y aurait peu de chances. Elle se redressa dela table, s’étira les bras en les dépliant au dessus de sa tête, avant de passer une main dans ses cheveux.

- Pour ce qui sera mon déjeuner, mettez-moi donc ce que bon vous plaira. Du moment que c’est mangeable. Et pour votre… consommation offerte, troquez la moi pour une bonne choppe. Merci.

Son attention fut attirée par la tablée d’homme qui se complaisait à contempler les femmes. Ils regardaient dans leur direction. Mina avait beau avoir l’habitude de ce genre de coup d’œil, étant elle-même serveuse dans une taverne, mais en dehors de l’exercice de ses fonctions, pourrait on dire, elle détestait les hommes qui se comportaient de la sorte. Voir les hommes en général en fait. Et malheureusement, elle s’emportait assez vite dans ce genre de situation. Trop vite. Elle se rappela la bavure qu’elle avait faite, il y a maintenant quelques temps. Elle en perdit en y repensant le sourire qu’elle affichait jusqu’ici, son air sombre reprenant le dessus. Elle lâcha un soupir, avant de jeter un dernier regard en direction des hommes. S’ils n’arrêtaient pas dans la minute, elle risquerait d’être très vite à bout de nerf. Elle reporta son attention sur la serveuse.

-Dites, juste par pure curiosité : comment faites-vous pour réussir à constamment sourire et à supporter ce genre de client ?

Elle désignait la fameuse table du regard. Peut être que la réponse qu’allait lui donner la jeune femme lui permettra de mieux comprendre comment faire, pour mieux se débrouiller dans son propre travail.
Revenir en haut Aller en bas
♦ Informateur ♦

Morgana Sigvard

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 405
♦ Messages : 343
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Fiche disponible ici et le carnet des RP, relations & résumés se trouve là bas.
♦ Date d'inscription : 20/11/2011
♦ Age : 28

A la pêche aux infos [PV Morgana] Vide
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos [PV Morgana]   A la pêche aux infos [PV Morgana] EmptyLun 28 Nov - 20:26

Les choses profitables en Ishtar avaient le don de se produire exactement dans les moments les plus inattendus. Morgana s'était rendue au travail comme de coutume, après avoir tenté de grappiller deux trois informations par ci par là... Et puis juste dans ces instants où elle ne pensait pas aux complots et aux secrets, il y avait cette fille étrange qui lui demandait un entretien. Elle semblait pressée, très pressée.

« Quand pensez-vous pouvoir vous libérer de votre activité ? »

L'inconnue la fixait du regard, presque sans ciller. Elle n'avait pas peur, elle était sûre d'elle, elle était contente... Pourquoi donc ? Qu'espérait-elle obtenir de Morgana ? Cette dernière se posait la question. Elle avait des informations en sa possession, bien sûr, mais comment cette fille pouvait le savoir..? A moins que...

L'inconnue glissa ses doigts entre ses mèches sombres. La serveuse fut déstabilisée pendant quelques secondes, ne sachant trop quelle attitude adopter.

« Je pense que je pourrais prendre une longue pause dans deux heures... » répondit-elle enfin d'un air prudent, scrutant la réaction de son interlocutrice.

Elle était légèrement méfiante, ses fins sourcils arqués accentuaient son air défensif, mais sa voix était calme avec une légère pointe de curiosité. A la demande de l'inconnue, elle griffonna quelque chose sur son carnet avec un hochement de tête. Elle lui avait mis le menu du jour, composé d'un plat chaud et d'un dessert flambé.

La serveuse se dépêcha de remplir une choppe, c'était normalement interdit dans le règlement du restaurant, mais elle ajouta le prix de la boisson sur sa propre ardoise. Que cette fille soit une ennemie ou une potentielle alliée, il était plus prudent d'aller dans le sens de ses désirs. En passant elle déposa la petite note avec le menu du jour à préparer sur la console attenante aux cuisines.

Lorsque Morgana revint près de la table de l'inconnue, cette dernière fixait le petit groupe de mâles en chaleur assis un peu plus loin. Le sourire de la mystérieuse demoiselle avait complétement disparu, remplacé par un air angoissant.

« Dites, juste par pure curiosité: comment faites-vous pour réussir à constamment sourire et à supporter ce genre de client ? »

« Ici, le client est roi » récita calmement Morgana en posant la choppe face à l'inconnue, reprenant peu à peu son assurance.

Il n'y avait pas beaucoup de clients, et les autres serveuses papotaient derrière le comptoir. Un petit moment de répit. La jeune Sigvard s'appuya sur le rebord de la table juste en face de sa cliente, lui masquant le spectacle pitoyable du groupe de pauvres types.

« En fait... Méritent-ils vraiment notre attention ? Qu'ils s'approchent, ils peuvent essayer... Je n'ai pas de lame cachée sous ma jupe, mais cela ne veut pas dire que je suis sans défense... Et au fond, je vaux beaucoup plus qu'eux, même si parfois ils ont des choses très utiles à m'apporter. »

Morgana ne poursuivit pas plus loin son explication. Il y avait pourtant encore beaucoup à dire. Les hommes aimaient les sourires, dans un premier temps. Cela leur donnait l'impression d'être les dominants, les plus puissants. Ils tombaient bien souvent dans le panneau, même en étant parfaitement conscients que la lame la plus acérée pouvait se cacher sous le plus tendre des fourreaux.

La jeune serveuse avait tronqué son explication pour plusieurs raisons. La première, la plus importante, était qu'elle ne connaissait pas du tout cette demoiselle assise en face d'elle. Inutile d'avouer à une inconnue que parfois, derrière ses petits sourires, il y avait la pire des curieuses.

« Vous savez qui je suis si j'ai bien compris... Mais vous, vous pourriez très bien être l'une de ces amantes que je surprends parfois dans la rue au petit matin, en train de s'enfuir précipitamment de la maison d'un honnête Sénateur. Si vous voulez un entretien, il va falloir prouver votre bonne foi... Ou vos motivations. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morgana-lazarey-photography.tumblr.com/
Invité
Invité
Anonymous


A la pêche aux infos [PV Morgana] Vide
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos [PV Morgana]   A la pêche aux infos [PV Morgana] EmptyVen 9 Déc - 17:48

Sans même regarder le montant de la note, la jeune femme déposa la bourse volée dessus. S’il y avait plus que nécessaire, L’informatrice, Morgana, pourrait le garder pour elle. Paut être que ça l’aiderait même pour dégotter des informations à l’avenir qui seront utile à l’inquisitrice par la suite, qui sait. Elle le prenait donc comme étant un investissement pour ses affaires futures. Mina reçut par la même occasion la choppe avec un petit hochement de tête. Rien de plus. A quoi bon s’embêter avec ce genre de futilité ! Par ailleurs, en posant son regard sur la serveuse, elle eu la joie d’avoir sa vision sur les hommes de cachée. C’était tout ce qu’elle voulait : ne plus les voir. Son informatrice se mit alors à évoquer ces individus, évoquant un conseil du genre ne pas leur prêter attention. Mina en laissa échapper un petit sourire. Qu’il était simple de le dire, et non de le faire ! Si seulement Mina pouvait avoir cette capacité d’indifférence… Elle y parvenait parfois, mais ça dépendant énormément de son humeur de la journée. En tout cas, ce qui amusa plus que tout la jeune femme, se fut le petit discours sur son habilité à pouvoir se défendre. L’inquisitrice se demandait si réellement, la jeune femme pourrait avoir le poids contre ces hommes. Elle en doutait, mais ne se prononça pas. Elle ne pouvait risquer de froisser la demoiselle, alors qu’elle avait besoin d’elle à l’instant présent !

Mais la toute fin faisait référence à ce qu’ils pouvaient apporter. Et Mina s’amusa à chercher pour elle-même quelles pouvaient être les raisons. Et elles étaient nombreuses ! Surtout quand on était une assez jolie fille comme Morgana, qui en plus vous offre de beaux sourires. Et donc, quels étaient les apports venant de ces individus ? Des cadeaux peut être. Ou juste un peu de compagnie ? A moins qu’elle ne cherche plus, choisissant et changeant de partenaires sexuels aussi régulièrement que de tenues. Ou alors étais ce simplement des informations et les ragots. Rien de tel qu’un bon ragot pour vous informer sur le monde qui vous entoure. Elle fut sortie de ses pensées lorsque la jeune femme reprit la parole, lui demandant en gros qui elle était, et de prouver ses motivations. Le tout en ayant le culot de demander si elle était amante de quelqu’un. Mina se mit à rire. Mais pas d’un rire aussi chaleureux de ceux dont on a l’habitude. Il était avec une pointe de froideur. Elle s’avança sur sa table, s’appuyant contre cette dernière, posant sa tête dans sa main, fixant son interlocutrice.

-Je peux vous assurer que je ne suis pas l’une de ces… personnes. Ou du moins, vous ne le seriez jamais au courant. Je fais toujours attention à mes arrières. Et si j’étais réellement venue pour ce genre d’affaire, vous pouvez être certaine que je me serais contentée de faire en sorte que vous perdiez simplement la vue. Ou juste la parole. Ça, ça aurait dépendu de mon humeur du moment à vrai dire.

Elle afficha un grand sourire qui se faisait presque carnassier, en s’imaginant déjà du spectacle que ça aurait donné. Une jeune femme devant elle, après s’être fait crever les yeux ou couper la langue. L’odeur du sang… Elle se redressa d’un coup de sa table, coupant court à l’atmosphère pesant qui se mettait en place, quittant son sourire de sadique et reprenant un aspect extérieur assez neutre.

-Non, je suis ici pour d’autres raisons. Disons que je m’intéresserais plutôt à ces jeunes personnes que vous semblez croiser de si bon matin. Aux personnes en général en fait. Et leurs… secrets. Et si vous souhaiter savoir comment j’en suis venue à venir ici pour vous quémander, vous spécifiquement, disons simplement que j’ai des connaissances, ou des collègues plutôt, qui travail pour Elle. Tout comme moi, donc.

Elle reposa alors une énième fois sa tête sur sa main, posant son regard sur la serveuse. Elle trouvait cette personne intéressante. Elle s’amusa avec son doigt, faisant lentement le tour du haut de sa choppe. Peut être que sa première mission de la journée, finalement, serait de prouver son identité sans avoir à la dévoiler complètement. Ce pouvait être divertissant. Ça lui changerait en tout cas de ses habitudes ! Elle retrouva un petit sourire.

-Peut être avez-vous un moyen plus sûr à vos yeux pour vous convaincre du bien fondé de ma requête. Je suis impatiente de l’apprendre. A vrai dire, nous avons 2h, à ce que vous m’avez dit, pour que vous soyez complètement d’accord pour me fournir ce dont j’ai besoin. Et puis 2h au final, dans une journée, ce n’est pas si long…

Elle serait bien restée à la fixer ainsi, mais un mouvement derrière Morgana avait attiré l'attention de mina. Et pour cause, c'était un des hommes qui s'approchait de la jeune femme. Qu'allait il faire? Oh, c'est vrai, il fallait qu'elle n'y apporte aucune d'attention, c'est bien ça? Et bien soit, elle aurait l'occasion de voir les capacités d'auto défense de la demoiselle. Et puis, si vraiment le besoin s'en ferait sentir, Mina pourra alors se défouler un petit peu.
Revenir en haut Aller en bas
♦ Informateur ♦

Morgana Sigvard

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 405
♦ Messages : 343
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Fiche disponible ici et le carnet des RP, relations & résumés se trouve là bas.
♦ Date d'inscription : 20/11/2011
♦ Age : 28

A la pêche aux infos [PV Morgana] Vide
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos [PV Morgana]   A la pêche aux infos [PV Morgana] EmptyVen 9 Déc - 21:21

Les hommes pensaient très souvent en dessous de la ceinture, c'était l'un des principaux reproches que l'on pouvait leur faire. Mais en Ishtar, on ne pouvait pas réellement dénigrer les hommes plus que les femmes, car ces dernières avaient aussi leurs perversions. Certaines pouvaient prétendre que leurs aspirations étaient plus prestigieuses et réfléchies que celles des hommes, qu'elles donnaient leur corps pour des raisons plus nobles que le seul attrait de la chair, mais Morgana elle, ne se souciait pas de tirer ce genre de conclusions. Les vices de ces messieurs n'étaient que de bonnes petites bénédictions apportées sur un plateau d'argent. La jeune femme n'en était pas encore au stade de l'exploitation de cette faille là, mais plus le temps passait, plus elle y songeait. C'était un des rares moyens qu'elle avait à disposition pour brûler rapidement quelques étapes dans son projet d'élévation sociale. Elle était pressée d'obtenir des résultats concrets, tout en sachant parfaitement que les choses se feraient lentement, par le plus grand des hasards, à force de parler avec telle ou telle personne... La ténacité finit toujours par payer.

Les hommes, le sexe, la stupidité, la lubricité, la manipulation... Les processus chimiques du corps humain qui une fois après le coït vous font croire que vous êtes en sécurité, que vous êtes amoureux... La dépendance sexuelle tout simplement. La jouissance. C'était des clefs, des clefs bien pratiques qui ouvraient les portes de tout un tas de choses intéressantes. Les cadeaux, les infos, la position sociale. Voilà ce qu'ils avaient à offrir.

L'amour ? Morgana n'y pensait pas trop. Pas encore. Elle avait le cœur dévoré par son envie, son besoin, il n'y avait pas de place pour un homme. Pour une femme... Peut-être. Peut-être pas. Pour un homme d'exception ? Sans aucun doute. Pour une femme d'exception, c'était encore... mieux.

La jeune femme aux cheveux noirs riait, l'écho de ce rire était tinté d'une certaine froideur, comme un avertissement... Que la demoiselle explicita très rapidement:

« … Je me serais contentée de faire en sorte que vous perdiez simplement la vue. Ou juste la parole. Ça, ça aurait dépendu de mon humeur du moment à vrai dire. »

Cette fille était à prendre au sérieux. Ses menaces pouvaient être du bluff, après tout il y en avait quelques uns qui déclaraient être de vrais bouchers mais qui n'était en fait rien de plus que des bouffons sans pouvoir, mais il convenait de se méfier tout de même. Face à ces menaces voilées, Morgana se crispa quelques secondes et offrit un sourire tendu à son interlocutrice. Le message était passé.

Puis la demoiselle aux cheveux noirs se redressa, brisant la tension qui s'était installée. Ce qu'elle déclara capta immédiatement l'intérêt de la serveuse. Alors comme ça, la jeune Sigvard commençait à faire parler d'elle...

L'identité de l'inconnue se profilait. Vu l'emphase que la demoiselle avait mis en disant "Elle" en parlant de son travail et de ses collègues, Morgana déduisit assez rapidement que cette fille était soit une prêtresse, ou une inquisitrice. C'était le plus probable, puisqu'elle s'était souvent rendue à la cathédrale, sans réellement cacher ses intentions et ses opinions dans ses conversations avec les hommes et les femmes de l'Église.

« C'est vrai, deux heures ce n'est pas si long... » répondit la serveuse d'un air songeur en se détournant légèrement de son interlocutrice, dans l'intention de partir vers les cuisines. Les plats devaient être enfin prêts. Mais Morgana ne put faire plus de deux pas. Une voix d'homme – dans le genre légèrement enivré – venait d'éclater juste derrière elle.

« Une fille comme ça ça n'doit pas être là, mais plutôt au bordel ! »

« Paaaardooon ? » répliqua la jeune femme en se retournant d'un bloc vers l'homme, ses pupilles tremblant brusquement de colère et de stupéfaction.

Décidément, il y avait des clients à problèmes au moins trois fois par semaine. Les autres serveuses n'était pas en salle, elles devaient sans doute donner un coup de chiffon sur les plateaux ou discuter dans les vestiaires...

Le type s'avançait vers Morgana, très sûr de lui. Il tendit la main en direction de sa joue, mais n'eut pas le temps de terminer son geste.

« R'gardez ce port de tête, franchement tu ferais une bonne pu... »

Il reçut une bourse remplie de pièces en pleine face. La cliente de Morgana l'avait déposée sur l'addition quelques minutes plus tôt, et la serveuse venait de saisir les cordons de la bourse fermée pour la projeter violemment au visage de l'inconnu. Ce dernier recula de quelques pas, sa joue se teintait déjà de rouge aux nuances violettes. Il ouvrit la bouche pour protester, mais Morgana le coupa sèchement:

« Vous vous croyez où ? Il n'y a pas d'autres serveuses dans la salle, si vous vous plaignez, je nierais tout en bloc. Vous avez très bien pu vous baisser pour récupérer votre serviette et vous prendre le coin de la table en vous relevant. » Le type ne répondit rien, mais son attitude ne présageait rien de bon. Morgana se tourna vers sa cliente: « Désolée, j'ai pris la première chose qui était à portée de main... De toute façon, il y a dans cette bourse beaucoup plus que le prix de votre repas... »

Sans donner plus d'explications, elle ramassa la bourse toujours fermée, la reposa sur la table et tourna les talons vers la cuisine, bien décidée à apporter les plats à sa cliente. Quand à l'homme impoli, il n'en avait pas tout à fait terminé... Il s'était finalement rabattu sur l'Inquisitrice, qui lui semblait peut-être plus accessible, moins dangereuse. A tort. Mais Morgana avait le dos tourné et croyait que ce client allait se rassoir bien gentiment à sa place.

Quand elle revint avec une grande assiette posée sur son bras – un poulet généreux aux légumes et aux épices – la jeune Sigvard s'aperçut qu'elle avait vraiment sous estimé ce pervers. Et sa cliente, par la même occasion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morgana-lazarey-photography.tumblr.com/
Invité
Invité
Anonymous


A la pêche aux infos [PV Morgana] Vide
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos [PV Morgana]   A la pêche aux infos [PV Morgana] EmptyVen 9 Déc - 22:59

Mina, toujours dans la même position légèrement avachie sur la table, se contenta de regarder la scène se dérouler sous ses yeux. Et elle ne fut pas déçue du spectacle qui venait de lui être offert. Bien que selon la jeune femme, suite aux propos de l’homme, donner un coup de bourse remplie de quelques pièces n’était vraiment pas le châtiment à faire subir le plus propice, elle en sourit tout de même. Elle avait trouvé cette façon de procéder assez innovante dans le genre. Et très certainement déroutante quand on était à la place de l’homme. Il avait tenté de reprendre le contrôle de la situation, mais la jeune serveuse c’était débrouillé avec brio en se contentant de le… sermonner. Comme quoi la violence ne résolvait pas tous les problèmes, et qu’un peu de répondant pouvait suffire. Oh, et une bourse remplie de pièces aussi. Lorsque Morgana se mit à s’excuser pour avoir utilisé « sa » bourse, Mina en fut amusée. Vraiment, cette jeune fille était polie et carrée. Le contraire de Mina à vrai dire. Cette dernière se contenta de faire un petit geste de la main, pour signifier que ce n’était rien. Il ne fallait pas oublier qu’à la base, cette bourse n’était pas la sienne.

Mina suivit la serveuse se diriger aux cuisines, probablement pour aller lui chercher son repas. Il faut dire que la jeune femme commençait à avoir faim. Très vite, alors qu’elle commençait à se perdre dans ses pensées, son attention fut attirée par l’homme qui s’était attaqué à Morgana un peu plus tôt. Il semblait la fixer, comme s’il voulait tenter sa chance avec elle. L’inquisitrice se contenta de lâcher un énorme soupir, avant d’attraper sa choppe et de commencer à la boire. C’est peut être la voir boire trois grande rasades d’un coup qui le poussa à se lancer, qui sait, mais l’homme prit alors la parole, au grand dam de Mina.

-Dis donc, toi, tu cherches à te donner un genre ? C’te tenue, et la façon de se comporter. Pas très féminin tout ça ! Tu serais pas un peu mal baisée ?

Mina prit une grande inspiration. Non, elle n’allait pas craquer. Etrangement, elle voulait suivre, pour une fois, l’exemple de son informatrice. Ne pas porter attention. Ou alors, se contenter de mots. Quoi que, ce n’était pas réellement le fort de l’inquisitrice, alors elle se contenterait d’un silence. Voyant d’ailleurs qu’elle ne répondait pas, l’homme se mit à sourire bêtement. Il s’approcha dangereusement d’elle, s’appuya sur sa table, et se pencha vers elle. Les sens de mina, déjà, étaient en alertes.

-Bah alors, on a perdu sa langue ? Ah, ça fait genre, mais en réalité, ça fait moins la maligne par la suite, hein !

La choppe à la main, la jeune femme se contenta de la porter à nouveau à ses lèvres pour en reprendre une bonne gorgée, histoire de tenter de se calmer avant d’exploser. Ça aurait très bien put se finir ainsi : l’homme rebrousse chemin en voyant l’absence de réactivité de Mina, et elle se serait contenté de soupirer. Mais non. Il a fallut qu’il se penche de trop près, pour aller lui forcer un baiser ou quelque chose dans ce genre, lui attrapant la nuque. La jeune femme, alors, ne put se contrôler plus longtemps. Elle donna un violent coup dans le bras du gars qui s’appuyait contre la table, lui tira les cheveux pour lui faire reculer la tête et se releva, le plaquant dos à sa table, pour lui faire face. Elle avait eu le temps, entre temps, de sortir une dague de sa botte, qu’elle plaçait à présent au niveau du cou de l’homme. Elle avait une jambe au niveau de son entre jambe, pour le bloquer. Elle se pencha sur lui, presque de façon sensuelle. Elle fit glisser la lame contre la joue, vers la bouche surtout.

-Et si je te coupais la langue, ça ferais genre aussi à ton avis ? Assez à tes yeux pour qu’enfin tu arrêtes de nous emmerder dès que t’en as l’occasion ?

L’homme avait placé ses mains devant son torse, comme pour se protéger d’un quelconque coup. Puis, comme si d’un coup il venait de réaliser que c’était une blague, elle se remit à sourire, tout en touchant la poitrine de l’inquisitrice.

-Oh, t’es peut être du genre à vouloir prendre le contrôle quand tu baises ? Inté…

Il n’eu le temps de finir. Là, c’était de trop. Elle avait beau avoir essayé d’être calme, et de lui faire comprendre qu’elle n’était pas de ce genre, il avait tout de même continué. C’était à ses risques et périls. Mina lui releva d’un coup la tête en le tirant par les cheveux, le tourna avec une certaine habileté, avant de lui cogner violemment la tête contre la table à quatre reprises. Elle le relâcha alors, sa victime tombant lourdement sur le sol, le visage en sang. Son nez était cassé, et son visage avait, en général, prit un bon coup. Elle ne lui porta pourtant aucune attention, cherchant du regard les compagnons de tablée du corps inanimé.

-Emmenez-moi ce déchet loin d’ici. Maintenant.

Les hommes s’exécutèrent, de façon un peu gauche, mais embarquèrent tout de même leur ami vers la sortie. Mina, elle, se contenta d’essuyer vaguement la table, histoire que ça fasse un peu plus propre, avant de remarquer la présence de Morgana, et de son assiette. Elle offrit un petit sourire à la serveuse, comme si rien ne s’était passé.

-Oh, c’était donc prêt! Fabuleux ! Je commençais à avoir fin ma foi.

Elle se rassit à sa table calmement, avant de prendre la choppe qui lui appartenait et de finir d’une traite la fin de cette dernière. Elle reporta alors son attention sur la jeune serveuse.

-Serait il possible d’en avoir une seconde ? Bien sûr, à rajouter sur ma note.
Revenir en haut Aller en bas
♦ Informateur ♦

Morgana Sigvard

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 405
♦ Messages : 343
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Fiche disponible ici et le carnet des RP, relations & résumés se trouve là bas.
♦ Date d'inscription : 20/11/2011
♦ Age : 28

A la pêche aux infos [PV Morgana] Vide
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos [PV Morgana]   A la pêche aux infos [PV Morgana] EmptyDim 11 Déc - 15:12

« Emmenez-moi ce déchet loin d’ici. Maintenant. »

C'était vraiment une Inquisitrice. Ou un assassin qui plaçait toute sa foi en l'Ombre. Peut-être une autre informatrice. Morgana essuya la table avec un coin de son tablier, faisant disparaître toute traces de lutte. Il fallait également donner un petit coup de torchon sur le sol, le pervers avait saigné comme un cochon.

La demoiselle aux cheveux de jais s'était rassise comme si de rien était. La bagarre l'avait mise en appétit, elle commanda une seconde assiette, et même si la demande surprit Morgana, elle acquiesça en récupérant la choppe vide.

« Pas de problème. Je reviens avec le ravitaillement en liquide pour commencer. » - petit rire amusé - « Je vais être honnête avec vous: pour le moment j'ai de bonnes informations sur Elle... Mais j'ai l'impression que ce n'est pas cela qui vous intéresse. Je pourrais vous dire certaines petites choses sur les autres, qui entretient une relation avec qui... Ensuite peut-être que vous pourriez mettre vos talents à contribution pour les faire un peu plus parler... » Morgana aurait aimé être présente sur les lieux dans ce genre de moments. Elle était en quête incessante d'informations, d'argent, de pouvoir, d'élévation sociale. « Dans tous les cas, vous devez bien vous douter que les informations ne seront pas gratuites. Je fonctionne par échange. De l'argent, ou d'autres informations, si vous en avez. »

Il y avait aussi le paiement en nature, mais Morgana était encore trop prude pour y songer. Pourtant Mina correspondait en tous points à ses exigences. Et ces magnifiques cheveux noirs...

La serveuse se détourna poliment de sa cliente et retourna derrière le comptoir pour remplir à nouveau la choppe. Elle lui laissait un peu de temps pour réfléchir, et puis elle aussi avait besoin de faire le point. Trier les informations qu'elle avait accumulées. Il aurait été intéressant d'en savoir plus sur le travail colossal que l'Empereur avait commandé aux forgerons, mais cette fille avait peu de chances de savoir quoique ce soit, puisqu'elle venait s'adresser à Morgana. La fille Sigvard fit la moue. Elle donnait, encore et encore, mais ne recevait pas grand chose. C'était frustrant. Avant de revenir face à sa cliente, elle cria vers les cuisines qu'il fallait renvoyer un second plat du jour. Dans les vestiaires, les autres serveuses se faisaient enguirlander.

« Allez bosser ! L'autre serveuse est toute seule en salle ! Je peux pas avoir les yeux partout ! Je suis certain d'avoir entendu des bruits de lutte ! Faites votre job ou je vous vire ! MORGANA ! TU PEUX PRENDRE TA PAUSE MAINTENANT ! »

La jeune femme eut un instant d'hésitation. C'était un peu trop tôt pour prendre sa pause, car sa cliente n'avait même pas fini de manger, et elle n'avait pas l'air du genre à vouloir discuter en plein milieu d'une salle de restaurant. Morgana se saisit de la choppe à nouveau remplie, d'un chiffon humide, et revint vers Mina.

Elle posa avec application l'énorme boisson devant sa cliente, puis se baissa à ses pieds pour nettoyer les taches de sang au sol.

« Mon patron vient de me donner ma pause... Ne vous pressez pas. Dites moi seulement ce que vous aimeriez savoir en attendant. Je dois nettoyer ça. Aussi... Vous n'êtes pas obligée de répondre car un informateur connait les avantages de la discrétion, mais je suis très curieuse... Êtes vous... Une Inquisitrice ? »

Une carrière qui aurait plu à Morgana, si seulement sa mère n'aurait pas ri lorsqu'elle avait déclaré s'intéresser à la maîtrise de l'Ombre. Prêtresse ou Inquisitrice, c'était différent, mais cela touchait quand même à l'Ombre... C'était juste un vieux rêve de gamine, une illusion. La serveuse semblait beaucoup plus détendue depuis que Mina avait explosé le visage de l'ivrogne en chaleur. Morgana ne lui faisait pas confiance – elle n'était pas si bête – mais elle commençait à bien l'apprécier. A l'admirer aussi, un petit peu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morgana-lazarey-photography.tumblr.com/
Invité
Invité
Anonymous


A la pêche aux infos [PV Morgana] Vide
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos [PV Morgana]   A la pêche aux infos [PV Morgana] EmptyDim 11 Déc - 17:54

Comme depuis son entrée dans cette pièce, Mina se contenta de porter son regard sur la serveuse pour l’écouter parler. Elle n’exprimait aucune émotion particulière, entendait vaguement ce qu’elle disait, sans trop y porter d’importance. De tout ce qui lui fut dit, elle comprit le principal : les informations de la demoiselle Morgana n’étaient pas gratuites. En même temps, la jeune femme s’en était doutée. De nos jours, rien n’est gratuit. Même la gentillesse de certaines personnes a un prix. Pas forcément pécuniaire. Des fois ça peut être sous forme physique ou mental. Ce n’est pas beaucoup mieux d’ailleurs. Mina haussa légèrement d’un sourcil lorsqu’elle partit. N’avait elle pas elle-même dit, auparavant, que sa bourse de pièces contenait beaucoup plus que le nécessaire pour régler le repas ? Bien sûr que le reste concernait le prix des informations de cette petite curieuse. Mais la jeune femme ne fit aucune remarque, se contentant de la regarder partir pour aller lui remplir une nouvelle choppe. Elle détourna ensuite son attention de la jeune femme pour la porter sur son assiette qui dégageait une bonne odeur. Elle ne se fit pas prier, et attaqua son plat chaud.

Quand la jeune serveuse revint avec la boisson de l’inquisitrice, la déposant doucement sur sa table, Mina ne leva même pas la tête. Ce n’est pas qu’elle était impolie, du moins pas volontairement sur ce coup là. C’est juste qu’elle mange, et dans ces moments là, elle ne porte pas vraiment attention à ce qui l’entoure. Elle écouta tout de même la jeune femme s’adresser à elle, lui expliquant qu’elle avait sa pause. Mina lâcha un petit soupir. Son repas ne pourrait être dégusté sans interruption. Tant qu’à faire, si elle était déjà libre, autant en profiter pour attaquer directement le vif du sujet. Ainsi, plus vite elles en auraient finis, plus vite la jeune femme pourra commencer son jeu du chat et de la souris avec ses proies. Jouer, c’est ce qu’elle voulait faire le plut tôt possible. Et si la partie pouvait commencer dès ce soir, Mina alors serait presque en extase. Et come si on avait lu dans ses pensées, la serveuse lui demanda si elle était inquisitrice. La jeune femme, au début, ne broncha pas. Elle continua à manger tranquillement, laissant ainsi une petite pause de silence s’installer. Puis, elle posa sa fourchette et attrapa sa choppe, avant de regarder dans la direction de Morgana.

-Pourquoi cette question ? Qu’est ce qui peut vous faire croire que je ferais partie de ce genre de réseau immatériel ?

Elle avait un petit sourire sur les lèvres lorsqu’elle posa sa question, intriguée par la forme que prendrait la réponse de la serveuse. Mais dans ses questions, on pouvait facilement déceler une sorte d’affirmation à la question qui lui avait été posée. Juste, elle ne le disait pas directement. C’était inutile d’ailleurs. Elle porta sa choppe à ses lèvre, et prit une bonne gorgée, avant de reposer sa choppe sur la table et de reprendre sa fourchette.

-Pour ce qui est de ce que vous pouvez m’offrir, disons que je ne suis pas difficile. Je peux prendre toutes informations que vous pouvez me donner. J’aime écouter les autres parler… Et pour ce qui est de la compensation, vous l’avez depuis mon arrivée sous les yeux.

Elle désignait ainsi la bourse assez remplie. Elle porta un regard sur la jeune femme, pour voir sa réaction et surtout réussir à déceler si ce serait suffisant ou si elle trouvait que c’était trop peu pour l’apport d’informations qu’elle pouvait offrir. En même temps, Mina voulait tout savoir, car même des petites données qui peuvent sembler sans importance aux premiers abords peuvent s’avérer d’une grande utilité en réalité. Mais peut être était elle trop gourmande sur ce coup ci.

-Si c’est trop peu, accentuez votre offre sur les données concernant les personnes qui… ne partagent pas notre même ferveur pour Elle, ainsi que les liens qu’ils ont avec les personnes de l’extérieur. Si vous pouvez par la suite en dire plus, je suis preneuse.

Elle espérait qu’elle pourrait obtenir des noms. Rien qu’avec un révolutionnaire, on pouvait s’amuser longuement, car on pouvait s’amuser à remonter tous les liens qu’il avait avec les autres : la famille, les amis, les camarades. Et tout ce petit monde, avec qui Mina aimait bien jouer pour répondre à ses pulsions de sangs, donnaient parfois des informations sur d’autres personnes tout aussi intéressante. Une toile pouvait se tisser très facilement. Comme se briser. C’était d’ailleurs pourquoi les personnes comme Morgana sont indispensables : elles aident à reconstruire avec rapidité et efficience une nouvelle toile. Elles étaient la base du travail de maître. Elle recommença à manger son repas, avant de se stopper, en voyant que la serveuse restait au sol pour nettoyer.

-Vous pouvez laisser ça, non ? Asseyez vous donc plutôt.

Elle s’était déjà exprimée sur ce point : elle voulait que ça aille vite. Son jeu favori l’attendait. Elle enchaînait donc sans attendre plus longtemps.

-Quelles sont les personnes, à votre avis, qui pourraient exprimer de façon un peu trop marquée leur mécontentement vis à vis d'Elle et... de Lui. Ou qui pourraient simplement m'intéresser pour une raison quelconque.

Par "Lui", elle entendait le grand souverain. Elle ne l'avait pas encore évoqué, mais c'est son immense adoration pour l'empereur qui se mit à parler. Elle voulait le protéger, à tout prix.
Revenir en haut Aller en bas
♦ Informateur ♦

Morgana Sigvard

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 405
♦ Messages : 343
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Fiche disponible ici et le carnet des RP, relations & résumés se trouve là bas.
♦ Date d'inscription : 20/11/2011
♦ Age : 28

A la pêche aux infos [PV Morgana] Vide
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos [PV Morgana]   A la pêche aux infos [PV Morgana] EmptyDim 11 Déc - 21:23

« Qu’est ce qui peut vous faire croire que je ferais partie de ce genre de réseau immatériel ? »

Morgana retint un rire. Le réseau des Inquisiteurs n'avait rien de transparent et réglementaire, c'était brumeux et tortueux, mais leurs actes étaient loin d'être si immatériels... La serveuse était de plus en plus convaincue que sa cliente en faisait partie. Il ne fallait pas écarter la théorie du bluff, mais bien garder en tête ce que Mina disait et ce dont elle était capable était capital.

« Le fait que vous ayez explosé la figure d'un inconnu aussi facilement que j'ai rempli votre choppe peut-être ? Mais passons... De toute manière, selon ce que vous désirez, ou si vous me jugez assez... utile... Nous serons sans doute amenées à se revoir. Au bout d'un moment, je finirais bien par l'avoir, ma confirmation. D'une manière ou d'une autre. Parfois c'est long, mais les informations finissent toujours par tomber... »

Elle voulait tout savoir et elle avait déjà payé depuis longtemps. Bien. Morgana ne s'en était pas vraiment aperçue, elle était parfois tellement concentrée sur ses hypothèses qu'elle passait à côté ce certaines choses essentielles. La bourse que désignait la potentielle inquisitrice était assez grosse aux yeux de la serveuse. En tout cas, elle estimait que c'était largement suffisant vis à vis de la qualité de l'information qu'elle allait pouvoir lui offrir. Morgana avait un peu honte d'ailleurs, elle commençait doucement à se faire une réputation d'informatrice, et pourtant elle n'avait pas grand chose sur les imprévisibles.

« Si c’est trop peu […] si vous pouvez par la suite en dire plus, je suis preneuse. »

« C'est bien assez » murmura l'informatrice d'un air sombre, plus pour elle-même que pour sa cliente. Face à l'appât du gain, de vieilles pensées lui revenaient en tête, elle connaissait un moyen d'obtenir des relations et des informations, mais c'était quelque chose qu'elle refusait de faire... pour le moment. Elle grimaça et obéit à l'injonction de Mina, en se relevant souplement et en prenant place juste en face d'elle.

« Quelles sont les personnes, à votre avis, qui pourraient exprimer de façon un peu trop marquée leur mécontentement vis à vis d'Elle et... de Lui. »

Lui ? A ce moment là, Morgana ne savait que trancher. Le blond de Haut-Prêtre avait bien des ennemis, inutile d'être informateur pour le savoir. Ceux qui ne l'appréciaient pas étaient parfois aussi en bataille ouverte contre Ezhekiel, l'Empereur. Mais il y avait aussi des personnes qui étaient dévouées à Ezhekiel tout en haïssant mortellement l'ancien Régent. A quel "Lui" la demoiselle faisait référence ? Morgana opta pour la solution de sécurité, elle se pencha un peu plus vers Mina, pour qu'elle et elle seule puisse saisir ses paroles.

« Je sais qu'il y a un type vraiment louche en ce moment... Un certain Léonard qui aurait eu des contacts avec une duchesse... Son nom revient souvent dans les conversations. Ce n'est pas très précis, mais je crois qu'il y a quelque chose d'énorme là dessous. Pour en savoir plus, il faudrait traîner vers le fleuve, ou au Cochon Pendu ou... encore mieux... A l’œil du Tigre. Ce sont des endroits clefs. Surtout l'Oeil du Tigre. Mais c'est dangereux... Très très dangereux. Hm. Je crois que... Je pense que trainer dans les rues ne va plus suffire au bout d'un certain temps. Vous, vous savez bien vous battre apparemment... Mais dans mon cas je pense que pour être vraiment efficace, il va falloir que je passe à l'étape supérieure. Je peux toujours essayer de m'y faufiler pour vous ramener quelque chose de plus consistant... »

Morgana s'interrompit brusquement: une serveuse s'approchait avec la seconde assiette que Mina avait commandée. L'informatrice était en pleine réflexion, le front barré d'une ride soucieuse.

« Vous avez eu vent des ordres de l'Empereur donnés aux meilleurs forgerons de la capitale ? » demanda-t-elle brusquement, l'air de rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morgana-lazarey-photography.tumblr.com/
Invité
Invité
Anonymous


A la pêche aux infos [PV Morgana] Vide
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos [PV Morgana]   A la pêche aux infos [PV Morgana] EmptyMer 14 Déc - 17:28

Mina eu un petit sourire lorsque la serveuse lui expliqua les raisons, plus que convaincantes, qu’elle était inquisitrice. Encore et toujours la faute à ses pulsions. Mais bon, si ça pouvait lui permettre de mettre en confiance l’informatrice afin qu’elle puisse totalement se confier à elle, que sa nature lui soit révélée n’était pas un gros problème en soit. Pour une fois, même, que ça pouvait apporter un avantage. Elle continuait à piquer dans son assiette, mangeant à présent presque machinalement, ne portant plus la même attention qu’en temps normal. Déjà, il lui était impossible d’agir de la sorte, car elle n’était pas seule, mais surtout, elle devait se concentrer sur les paroles de son interlocutrice. Et pour cause, elle commença à lui donner des informations. Elles semblaient assez importantes d’ailleurs. Mina aurait à reconfirmer le tout et à approfondir apparemment par elle-même, mais les informations données étaient de bonnes pistes à suivre. Elle se stoppa dans ses pensées quand la serveuse évoqua « l’étape supérieur », l’inquisitrice eu presque envie d’éclater de rire. La façon de le dire donnait l’impression qu’elle était pure et qu’elle allait se jeter dans une orgie. Il est vrai que pour vivre ici, il fallait nécessairement avoir cette mentalité, mais ça restait amusant aux yeux de Mina, qui ne put s’empêcher d’intervenir.

-Serait-il possible que n’ayez encore jamais mis en pratique de vos charmes pour arriver à vos fins ? Et bien, vous vous en rendrez compte bien assez vite qu’ici, c’est un atout indispensable dont il faut user et abuser pour pouvoir réussir.

Elle sourit de façon légèrement énigmatique, se rappelant vaguement de sa première fois. Qu’est ce qu’elle avait été tôt et douloureuse ! Sanglante même. Mais elle avait réussie, en agissant de la sorte, à obtenir ce que son maître attendait d’elle. Que demander de plus ? Depuis, elle utilisait cet avantage sans se poser des questions. Pourtant, elle n’en abusait pas, contrairement à ce qu’elle sous entendait. A cause de ses pulsions, et surtout si le partenaire ne lui plait que pour ses informations, elle risquait d’y aller un peu fort et même de tuer l’homme sous un excès de colère. Etre traitées comme des objets, des jouets sexuels… Quel sentiment déplaisant ! Mais, au grand maux les grands remèdes : les hommes parlent principalement sur l’oreiller, c’est bien connu. Et puis, il lui arrivait de pouvoir prendre son pied au passage, voir même de n’avoir approché un homme que dans ce but. Pour s’expliquer à son maître, le poste d’inquisitrice avait de grands avantages. Il suffisait de dire que l’on pensait que cette personne serait intéressante, pour les informations bien sûr, et on simule une frustration de ce côté-là. Un jeu d’enfant. Elle jeta un petit regard à l’informatrice, se demandant comment elle se débrouillerait pour dépasser ses réticences. Cette dernière s’était interrompue à la venue d’une de ses collègues. Mina prit l’assiette pour la placer devant elle, ayant déjà finir la première. La serveuse qui était venue lui apporter son plat repartait quand Mina reprit la parole.

-En tout cas, si je puis me permettre, évitez de risquez pas votre vie. Vous êtes plus utile avec ce peu d’information que morte en sachant des précisions sur l’affaire.

Elle posa son regard sur elle. Coucher pour réussir, d’accord, mais il fallait choisir les partenaires. Et surtout, évitez les malfrats : ils avaient tendances à être violents voir à aimer le sang en plus de la sueur et des larmes. Dans le cas de Morgana, donc, il fallait à tout prix éviter ce genre de situation. Peut être que la jeune femme avait, à sa manière, de la considération pour l’informatrice. Mais très vite, Mina revint à son assiette, repensant à l’information qui lui avait été donnée auparavant. Léonard. Ce nom lui évoquait vaguement quelque chose, mais rien d’aussi intéressant que ce que lui avait apporté la serveuse. La partie débuterait donc à l’œil du tigre, cette taverne assez… spéciale. La jeune femme avait raison, c’était dangereux. Et elle avait beau être sanguinaire et savoir se défendre voir tuer, ce repère était remplie de malfrats. Elle était dangereuse elle-même, à ce que disait les autres, certes, mais ce n’est pas pour autant qu’elle était arrivé à un stade où elle serait suicidaire. Pas encore du moins. L’œil du tigre, donc, n’était pas l’idéal.

Mais avait-elle vraiment le choix ? Pour le bien fondé de sa mission, à peine lui a-t-on évoqué cet homme aux agissements étranges, et le lieu où elle devait le retrouver, elle était obligée de s’y rendre. C’était devenu son devoir. Que ça lui plaise ou non, elle devrait s’y rendre. Et ce soit si possible. Elle se demanda si elle devrait en informer son maître. Mais elle devait apprendre également à se débrouiller par elle-même, quelles que soient les situations, même les plus périlleuses. Elle commençait à entrer dans un cycle infernal, quand Morgana l’en sortit, en lui posant une question. L’inquisitrice fronça légèrement des sourcils en la regardant. Elle n’apprécia guère se demande.

-Il me semble avoir payé pour obtenir des informations, non en donner.

Elle fut un peu froide sur sa réponse. Mais la tournure que prenait son jeu était d’un plus degré plus haut que ce qu’elle avait envisagé. Même elle pouvait ressentir de la peur. Un peu moins facilement que les autres, et elle le cachait, mais elle existait tout de même. Avant d’être inquisitrice, c’était une humaine. Elle lâcha un soupir avant de se passer une main sur le visage. Elle avait beau être légèrement angoissée, ce n’était pas une raison pour s’en prendre à son informatrice. Surtout qu’elle avait de l’importance. Elle se devait donc d’être un minimum polie, pour obtenir ce qu’elle voulait et également en signe de remerciement pour son aide.

-Désolée. Je pense m’être mal exprimée : je suis membre de l’Eglise et ne porte de l’attention qu’aux informations qui iraient à son encontre. J’ai put entendre en effet parler de cette affaire, mais je n’ai pas cherché à en apprendre plus. L’empereur peut faire ce que bon lui semble, sur ce point, ça ne me concerne en rien.

Sur ce point, c’était clair. Elle avait beau être en adoration devant l’Empereur, elle ne pouvait, et ne voulait pas, épier ses moindres faits et gestes. Il présentait pour elle un idéal, une utopie. Elle n’était donc pas une fanatique. Elle n’était pas arrivée à ce point, et heureusement. Elle tenta de penser à autre chose qu’à sa mission à venir. Et pour se faire, elle devait à nouveau écouter Morgana lui dire tout ce dont elle était au courant. Elle joua un peu avec sa nourriture à l’aide de sa fourchette, attendant de finir sa prise de parole pour manger.

-Si vous le voulez, je pourrais essayer de voir ce que je peux savoir sur ce sujet, en échange à l’avenir de nouvelles informations. Mais que pouvez vous m’apprendre de plus ? Que ce soit en relation avec l’affaire que vous m’avez rapporté il y a un moment de cela, ou non.
Revenir en haut Aller en bas
♦ Informateur ♦

Morgana Sigvard

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 405
♦ Messages : 343
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Fiche disponible ici et le carnet des RP, relations & résumés se trouve là bas.
♦ Date d'inscription : 20/11/2011
♦ Age : 28

A la pêche aux infos [PV Morgana] Vide
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos [PV Morgana]   A la pêche aux infos [PV Morgana] EmptyVen 16 Déc - 21:22

« Serait-il possible que n’ayez encore jamais mis en pratique de vos charmes pour arriver à vos fins ? »

La serveuse secoua la tête d'un air pensif. Elle était ambitieuse mais pas inconsciente. Elle n'avait n'avait eu qu'une seule expérience sexuelle... Se jeter comme ça dans la gueule du loup pour quelques informations ce n'était une idée très brillante. L'informatrice n'en était pas encore au stade de la séduction, de l'utilisation de son atout le plus naturel pour percer. Elle n'était pas prête. Et elle l'avait dit au détour de la conversation avec sa cliente. Morgana ne savait pas vraiment pourquoi elle avait dévoilé une telle information. Son interlocutrice devait avoir maintenant une bien piètre opinion d'elle, la fille Sigvard avait remarqué que le sexe dans la Capitale, c'était toute une religion. La serveuse espérait que cette franchise n'allait pas remettre en cause la qualité de ses informations... Déjà qu'elle n'avait rien de bien précis sur les hérétiques et terroristes, maintenant elle bousillait elle-même son image...

Une des collègues de Morgana était arrivée avec la seconde assiette. Il y eut un petit instant de flottement puis la discussion reprit de plus belle. L'inquisitrice lui faisait quelques recommandations, et dans un sens elle n'avait pas tort de conseiller à l'informatrice de ne pas se mettre en danger... Mais sans risques, il n'y avait pas d'informations.

C'était d'ailleurs pour cela que Morgana s'était permis de poser une question à sa dangereuse cliente. Qui ne tente rien n'a rien. Alors elle avait tenté. Et l'Inquisitrice n'avait pas vraiment apprécié. Mais elle se radoucit légèrement quelques secondes plus tard, expliquant avec patience pourquoi elle n'était pas la mieux qualifiée pour aborder ce genre de sujets.

La jeune Sigvard comprenait parfaitement son interlocutrice. Quand on se fixe un objectif solide, à quoi bon se mêler de ce qui ne nous est pas utile ? La serveuse aimait ce genre de politique, car elle préférait se consacrer à une chose et une seule... Mais elle était très curieuse, et la seule chose qui la motivait nécessitait de fourrer son nez dans les affaires d'autrui. D'attraper n'importe quelle information, tout était bon et pouvait s'avérer utile. Toujours avoir quelque secondes d'avance sur les autres.

« D'accord, je comprends... » avait murmuré Morgana avec une petite pointe de déception dans la voix. Ce n'était pas contre l'Inquisitrice, juste qu'elle commençait légèrement à perdre patience et à ne plus savoir quoi inventer pour obtenir des informations solides.

« Écoutez, je vais être franche... Les rebelles se cachent plutôt bien. Il n'y a que des rumeurs, de la brume depuis que je suis arrivée. Sont-ils trop forts pour moi, ne suis-je pas à la hauteur..? Ou sont-ils affaiblis depuis la grande exécution ? Honnêtement je ne sais pas quoi en penser. Je me suis installée ici il y a peu, cela ne joue sans doute pas en ma faveur. Mais que diriez vous d'une seconde entrevue ? Ou d'une... mission... à deux peut-être ? Disons, dans un mois ? Je pense qu'à ce moment là, je serais peut-être plus compétente... En attendant vous aurez peut-être trouvé votre bonheur, mais si ce n'est pas le cas... Vous savez quoi faire. »

Les joues de Morgana s'embrasèrent. Elle avait une petite idée, mais elle essaya de penser à autre chose. Un mois, c'était amplement suffisant pour se préparer à une bonne petite enquête sur le terrain. L'informatrice avait eu l'idée de cette "mission" à deux à la seconde même où elle l'avait exprimée à haute voix. Certes, elle ne connaissait pas du tout sa cliente mais lorsque l'on se rendait seul dans certains coins des bas-fonds, c'était encore pire que de s'y rendre avec une quasi-inconnue. L'Inquisitrice – Morgana n'était pas encore tout à fait sûre qu'elle le soit vraiment – semblait déterminée, elle n'avait montré aucun signe d'agressivité. Sauf envers les mâles en chaleur qui s'étaient permis de les importuner, mais ça c'était une autre histoire.

Morgana battit plusieurs fois les paupières, dans l'attente d'un verdict. Elle ne se sentait pas vraiment à la hauteur.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morgana-lazarey-photography.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




A la pêche aux infos [PV Morgana] Vide
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos [PV Morgana]   A la pêche aux infos [PV Morgana] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

A la pêche aux infos [PV Morgana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Quartier du Tchï Ѧ :: Restaurants typiques-