AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ambroise

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 98
♦ Messages : 244
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche : Miou c'est moi ca?
♦ Date d'inscription : 15/11/2011
♦ Age : 34

Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~ Vide
MessageSujet: Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~   Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~ EmptyLun 21 Nov - 16:23

« Premier mouvement. »
« A la recherche d'un maitre. »


Dieu que le trajet avait été long.. Si long qu'elle avait eu l'impression de mourir un peu a chaque pas.. Bon elle ne marchait pas, en effet ces idiot l'avait enfermée dans une petit cage. Elle ne pouvait même pas voir le paysage, le chariot était bâcher.. Mais c'est méchant, elle voulait voir le paysage , c'est monotones d'entendre juste les cahots de son véhicules... Bon heureusement les vendeur ,n'était pas vraiment méchant, ils lui donnait a manger , bon c'était pas terrible mais cela suffisait. Elle avait assez a boire, et une couverture bien chaude pour s'en couvrir...Mais enfin le trajet était quand même extrêmement long et ennuyeux.. Elle n'avait même pas un joli petit livre a lire... Elle ne pouvait faire qu'une chose... Elle ne pouvait plus que dormir..

A un moment la charrette ralentit et la bâche fut enlevée, comme pour montre a tous la jeune neko qui s'y trouvait. Bon la jeune femme n'était pas la seule, il y avait d'autre damoiselle avec elle, mais la jeune féline, fut la premières a se coller au barreau et a observer les gens qui défilé doucement.. Cette ville était tellement différente de celle d’où elle venait, il semblait y avoir plus de vie, plus de monde aux mètre carré, mais quelque chose lui faisait un peu peur.. Il semblait y avoir beaucoup moins de monde qui se connaissait, moins de monde qui semblait parler entre eux... La ville était moins joli aussi. Il y avait de moins belle couleur, puis les vêtements des gens était bien moins joli... La neko bougea doucement sa queue de chat, soupirant doucement, c'est cela qui allait lui servir de nouveau paysage.. Il devait y avoir plein de chose a explorer, la neko poussa un petit feulement, elle aurais bien voulut sortir mais les barreaux l'en empêchait, et puis elle ne se sentait ps d'humeur.

Voila un peu plus d'un mois qu'elle avait quitter sa ville, et ces maitre , surtout ces maitre, son corps commençait a ressentir comme un manque, un manque qui lui ravageait le corps, qui lui donnait envie de pleurer de longue heures.. Mais bon la jeune femme n'était pas du genre a pleurer, les larmes c'est pour les bébé et elle n'est plus un bébé depuis de longue année... Et puis son ami lui manquait, il était si beau avec ces cheveux sombre couper court et ces jolies oreilles, les humains pour la plus par n'était pas aussi joli, il leur manquait la grâces animal. Oui la jeune femme préférais les hybrides au humains, mais elle ne pouvait pas se passer des humains c'est un peu ennuyeux mais c'est comme cela, la jeune chatte n'avait pas vraiment le choix.. Même si cela ne lui plaisait pas toujours.

Soupirant la jeune femme s’assit sur le sol et se laissa bercer par le vas et viens des cahots de la routes... Il y avait bien trop de bruit, chez elle les gens était plus heureux et bien plus silencieux.. Ce qui la gênait plus que tout était les gémissement des autres hybrides.. La charrettes s' arrêta enfin devant un marché découvert... Il y avait tant d'odeur, de si bonne odeur que cela donna faim a la jeune femme, lui tirant un grondement d'envie. Elle avait envie de gouter cette nouvelle nourriture.. Surtout que cela sentait bon la viande... De la bonne viande fraiche plutôt que de la viande séchée comme on lui donnait depuis son arrivée dans se convoi.

Un nouveau vendeur s'approcha, un joli dame, qui tendit un collier a la jeune neko, lui demandant de le mettre, par habitude la neko glissa son collier et sourit, elle aimait bien sentir un collier autour de son coup.. Soumise la jeune femme se laissa sortir, c'est avec plaisir qu'elle étendis son corps , l'offrant a la vue des hommes et des femmes qui défilait, un corps délié, a la poitrine généreuse. Un corps félin fin mais pas maitre... Ni trop grosse ni trop maigre.. La jeune femme avait de la chance d'être une hybrides l'on prenait plus soin de ces créature que des objets.. Bien oui il valait leur pensant d'or ces hybrides...

La neko suivit un peu perturbée la jeune femme qui alla l'attacher a un poteau, comme pour l'exposer au regard des passant, le marché ouvrait a peine.. Il fut dire que le marchant avait choisit son moment, comme cela ces clients pouvait exposer leur nouvelles marchandise pour tout la journée... La jeune femme soupira doucement et passa ces griffes dans ces cheveux, bon dieu qu'il était emmêler... Grondant doucement, sa queue de chat bougeant rapidement, elle passa et repassa ces doigts dans ces cheveux... Avant de soupirer cela ne suffisait pas. Alors que la marchande passait devant elle, la neko tendit la main pour lui tire rla manche, ces oreilles noir se dressant doucement sur sa tête.[/color]

♥ Madame vous auriez un peigne ? ♥

Oui parce qu'elle voulait un peigne pour se coiffer, un instant la vendeuse l'observa, alors que la neko prenait son air le plus doux et le plus charmeur... En effet la vendeuse soupira doucement avant d'aller chercher quelque chose dans le magasin, avec douceur elle tendit un peigne a la neko qui poussa un miaulement de plaisir, saisissant le peigne elle lécha doucement la main de la femme, avant de se mettre a chantonner , une petit mélodie légere , avec plaisir elle passait et repassait le peigne dans ces cheveux, grondant un peu quand elle rencontrait un nœud, mais pour tout dire elle aimait se coiffer comme cela pendant des heures.... Une fois ces cheveux démêler, elle s'amusa a passer le peigne sur sa queue pour rendre ces poil bien brillant, c'est qu'elle s’ennuyait la jeune femme. Elle voulait sortir d'ici avant de mourir, déjà elle se sentait un peu.. .Perdu non c'est pas cela triste, un peu mélancolique.. Bref elle ne se sentait pas dans son assiette.

♥Miou.. j'ai faim ... ♥

Oui oui elle avait faim... Quelqu'un ne pouvait pas lui donner a manger.. Doucement la jeune femme releva ces cheveux en un chignon, avant de planter le peigne dedans, c'était amusant ce genre de coiffure on dirait qu'elle ne tenait pas et qu'elle ne s'était pas coiffée mais c'était joli...
Un passant prés d'elle, avec un bon bout de viande, bien cuite au jus dégoulinant.. La neko sentit son ventre crier doucement famine, sans hésiter elle sauta sur ces pieds, tirant au maximum sur le lien qui la tenait au poteaux... En tendant la main elle réussis a tire la manche de l'homme ou de la femme, avec douceur elle lui adressa un regard suppliant en montant le bout de viande qu'il tenait.

♥ Miaaaaa ? ♥

Oui oui pas envie de parler, elle avait faim, et son ventre le criait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~ Vide
MessageSujet: Re: Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~   Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~ EmptyJeu 24 Nov - 0:56


Suis-je peut-être un peu trop curieux ? Je pense que oui. Parfois, je suis tellement curieux que j'agis sans que je réalise. En ce moment, je suis vraiment trop indécis de mon choix de curiosité. Où je suis ? Devant le marcher des esclaves. Jamais je n'aurais imaginé moi...devant cet établissement. Je ne suis pas confortable en compagnie d'esclaves parce que.....les hybrides sont en quelque sorte dangereux. Pourquoi ? L'animal lui-même est un être instinctif qui n'agit que par pur instinct. Il est dangereux dans un certain sens parce qu'il n'a pas de conscience comme les humains. Quand il se sent en danger, ils attaquent. Pas tout les animaux qui sont comme ça, mais nombreux d'entre eux. Les humains? Ils sont des êtres ayant une intelligence qui peut se servir de la puissance qu'ont les animaux. Les animaux ont la force, les humains ont le mental. Mélangez les deux et vous obtiendrez un être très...puissant. Mais bon. Une de mes raisons aussi pourquoi je suis pas très à l'aise avec les hybrides c'est que....je suis quelqu'un de trop gentil. Si je les vois, je sens mon cœur se serrer. Je me dis toujours qu'ils ont passé par autant de souffrance...nombreux sans leurs accords .... et ensuite...ils oublient pour vivre une vie plus ou moins merdique. Tout dépendant si un maître raisonnable et gentil t'achète....

Suis-je un peu trop sensible? Peut-être. Ce n'est pas de ma faute si je suis né ainsi. Je suis incapable de dire non rarement ou bien de laisser les choses qui ont besoin d'aide de côté. Je suis du genre à donner à mon prochain dans me questionner. Enfin, parfois. Quand je vois un enfant dans la rue, je suis du genre à donner de l'argent pour qu'il aille se nourrir. Je donne un peu trop de ma personne, mais bon. Je ne peux pas fermer les yeux sur des choses qui m'affectent énormément. Peut-être que ma curiosité veut me faire comprendre que je dois affronter mes craintes même si celles-ci semblent être un peu trop poussées. Je ne peux pas dire que tous les hybrides sont dangereux. Je ne peux pas juger ce que je ne connais pas. Je ne dois pas pointer du doigt ses êtres qui n'ont sûrement pas choisi de devenir ainsi.

Je soupire...

Bon. Va falloir que je m'aventure. Je marche tranquillement vers l'entrée. Il y a quelques hybrides visibles. Je suis aussi visible qu'eux quand même. Un sauvage qui va dans un magasin d'animaux. Ha Ha Ha. Ok ce n'était pas drôle. Les gens me voient parfois comme un sauvage avec mon allure. Peut-être à cause de ma coiffure et de mes nombreux bijoux. Je ne suis pas laid, quand même, mais les gens...en fait....l'être humain regarde et juger souvent ce qu'il lui semble être différent de lui. Je suis un peu différent de la majorité des gens ici. Même si je porte des vêtements de hautes gammes très jolis, mes cheveux me trahissent. J'ai ce mohawk très stylisé que j'adore mettre en valeur. J'ai le côté gauche de ma tête (mes cheveux) qui n’est pas coupée égal (en dégrader semi-long et semi-court). J'ai une longue tresse fine ornée de bijoux qui est enroulée à ma taille. J'ai quelques mèches qui sont en dreads et le côté droit de ma tête rasé très court. Spécial non ? À la base de ma nuque, j'ai un bijou en or accompagné de plume d'aigle accroché sur une de mes dreads. Mes oreilles ont de nombreux piercings inimaginables. J'ai beaucoup d'anneaux....quand même. Je ne vais jamais changer à cause que certaines personnes n'aiment pas ça. Je suis un homme libre d'expression, alors j'ai le droit. De toute manière...ça ne tue pas personne d'avoir une tête comme ça. Je cache ma cicatrice sur le visage. Beaucoup peuvent imaginer que je suis un homme de danger. Mais bon, elle est cachée par une mèche.

À chaque pas que je marche, on m'entend. Comme je vous ai dit, je suis orné de bijoux. Ce qui fait plus de bruit c'est mon foulard de baladi sur la taille. Il est noir avec des petites pièces en or qui bougent. C'est un foulard important pour moi, alors je le garde toujours.

Mon regard c'est posé sur un homme qui se tient près d'une hybride. Il a en main un morceau de viande. La jeune hybride lui tira la manche. Elle a sûrement faim. Tout ce qu'il a fait c'est de se retourner pour ensuite partir. Fahri n'a pas vu ni le regard de l'homme, mais il avait envie de lui péter la gueule. son cœur s'est un peu serré sur le coup. Cruauté humaine....je déteste ça. Peut-être qu'on a pas le droit de nourrir ses hybrides, mais ce n'est pas une raison pour les...traités comme de la merde.

J'ai pris mon courage à deux mains. Je me suis approché de la jeune hybride. Arrivé devant elle, je me suis accroupi doucement. Je lui souris, ne voulant pas montrer mon cœur arraché par cette maudite tristesse. Oui, je suis triste pour eux.


-As-tu faim ?

Je lui parle doucement avec ma voix la plus douce possible. Je la contemple avec mes yeux noirs de jais. Je vois qu'ils ont mis des vêtements très ….sexy pour cette jeune hybride. M'enfin, il faut qu'elle se fasse vendre. Vendre une vie...je n'aime pas ça. Je la regarde avec un air tendre. Je ne veux pas qu'elle me perçoive comme un méchant. De plus, on m’a souvent dit que j'avais une tête de mec trop gentil malgré mes nombreux piercings.

-Et...quel est ton nom ?

En voyant ses oreilles de chat, j'ai eu comme réflexe d'enlever mon bijou avec les plumes. Je lui tendis en remuant mes plumes comme si je voulais attirer son attention. Ses plumes sont très grandes et elles sentent le parfum de fleur. Oui, je sens la fleur et l'ambre. Je joue avec cette chatte. Je ne suis pas le mec méchant qui va rester loin d'elle. Je suis plutôt l'idiot qui va jouer et va entamer une conversation avec elle. Je suis un singe après tout. Je fais ce que je veux quand je veux. Bah pas tout le temps, mais quand je peux le faire....je vais le faire.


-Moi c'est Fahri.

Je lui est donner mon nom en premier pour être gentil.

Revenir en haut Aller en bas

Ambroise

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 98
♦ Messages : 244
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche : Miou c'est moi ca?
♦ Date d'inscription : 15/11/2011
♦ Age : 34

Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~ Vide
MessageSujet: Re: Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~   Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~ EmptyJeu 24 Nov - 13:16


    Le monsieur il est partis.. Pourquoi il est partis ? La jeune femme fronça doucement le nez, c'est pas amusant, il ne lui a même pas donner un peu a manger... Non vraiment c'est pas juste.. Vilain monsieur pas beau...La longues queux de chat de la jeune hybride bougea rapidement dans son dos... Cela l'énervait d'être attachée, elle ne pouvait même pas bondir et puis chiper le morceaux de viande ce qu'elle aurais fait si elle avait été libre... Un instant la colère remplaça la nostalgie dans le corps de la neko, avant de retomber en quelque seconde, elle n'avait jamais été du genre a frapper dans le vide, a quoi bon s'en fait quand on ne peux rien changer a la vie ? Cela ne servait qu'a une chose a pleurer, et a devenir laide, c'est laid les pleurs... Et puis ca donne les yeux rouge c'est pas beau les yeux rouges.

    Un petit soupire s'était échapper de la gorge de la neko, alors qu'elle tirais doucement sur son collier, elle avait l'habitude d'en porter une, mais ceux qu'elle avait porter avant était plus doux, d'un cuir bien travailler et pas en fer comme cela, et puis la chaine était lourde, un peu gênante, elle avait l'impression de porter un monde sur le dos.. Un instant le visage de la jeune hybride exprima un tristesse assez profonde... Ces anciens maitre lui manquait, tout son monde lui manquait, partir avait été plus dure qu'elle le pensait, pour eux elle était partie avec le sourire pourtant a présent elle aurais bien pleurer... Mais une jeune femme comme elle ne devait pas pleurer pas en public. Doucement elle s'agenouilla reprenant contenance, alors qu'elle entendit une voix parler...

    Sans vraiment réfléchir elle tourna son joli minois vers la voix.. Si elle avait faim.. Avec enthousiasme elle secoua la tête reniflant un peu vers le jeune homme, il avait quelque chose a manger ? Doucement les yeux d'un bleu profond plongèrent dans les lac noir qui servait d’yeux a cet homme, la neko sentit un son cœur manquer un battement, et le rouge lui monter au joue.. Il était vraiment beau cette homme, et sa peau bronzée montrait qu'il n'était pas d'ici.. Pas vraiment... Pour tout avec la petite chatte se serais bien plongée sans aucune honte dans les yeux de l'homme..

    Un mouvement.. Et une plume qui apparais devant son visage, les oreilles de la jeune femme se redressèrent sur sa tête, alors que son attention était captée par la plume.. Sans vraiment réfléchir elle tendit la main frappant en douceur dans la plume pour la faire bouger, un sourire lumineux venant d'illuminer son visage, alors que ces yeux brillait d'amusement.. Oublier le monsieur qui ne lui avait pas donner a manger, oublier la douleur d'être attachée, pour le moment le monde de la neko tenait dans cette jolie plume qui sentait si bon, et qui bougeait si bien... L'odeur de l'homme, ces plumes on l'odeur de l'homme, un odeur que la neko adorait, il sentait meilleurs que le marchant... Il sentait aussi bon que le maitre...

    Son nom, la neko plongea a nouveau ces yeux vers le jeune home, avant de tourner son regard vers les plume, le bijou lui plaisait beaucoup.. Elle avait toujours adorer les belle chose, doucement elle pencha la tête sur le coté, faisant tomber le peigne qui retenait sa longue chevelure, qui tomba en douceur sur son dos.. En de jolie vague souple et douce...

    ♥ Pour moi? Pour Ambroise ?  ♥

    Sa main s'était tendues vers le bijoux, qu'elle attrapa en douceur, mais avec savoir, le tirant hors de la main du jeune homme, avec douceur elle venait de chiper l’objet qu'elle voulait, sans s'éloigner de l'homme elle le porta a sa propre chevelure... Pour l'y accrocher en douceur. C'est avec plaisir qu'elle sentir l'odeur de fleur et d'ambre se répandre prés d'elle.. Cela sentait tellement meilleur que tout sur ce marché.. A par la viande bien sur...

    D'un mouvement souple la jeune femme s'approcha encore de l'homme venant poser ces mains sur ces genoux, respirant un instant son odeur mâle ou se mêlait d'autre odeur, celle dans lesquelles il était passée, mais ce que sentait la jeune femme était l'odeur plus particulière de l'individu.. Sans savoir pourquoi elle laissa échapper un faible ronron, alors que sa langue, petit langue râpeuse vint passer sur la joue de l'homme, comme pour le remercier du cadeaux, qu'elle n'était même pas sur qu'il lui avait fait mais bon c'est comme cela, il ne faut pas chercher a comprendre la neko.

    ♥Monsieur fahri a bon gout.  ♥

    La jeune femme retroussa doucement son nez, alors qu'une sourire lumineux naissait sur son visage.. Un petit sourire des plus amuser, alors qu'elle laissait son nez venir effleurer le nez de l'homme s'y frottant un instant... Sa queue de chat ondulant dans son dos..
    Soudain elle sentit la vendeuse revenir.. ha non elle voulait encore jouer avec le gentil monsieur. Sans vraiment y penser elle laissa ces oreilles se raplatir sur sa tête et elle se rapprocha un peu plus de l'homme, elle se sentait bien en sa compagnie aller savoir pourquoi.. Mais la jeune hybride ne réfléchissait pas souvent, en fait elle agissait plus que de réfléchir... La vendeuse souris tranquille au jeune noble... Avant de se tourner vers la neko.

    « C'est l'heure de la vente au enchère Ambroise viens avec moi. »

    L'hybride regarda un instant le jeune homme venant poser un baiser sur sa joue, avant de laisser échapper un léger merci, juste murmurer juste pour lui... Doucement elle se leva, son corps souple et généreux se dessinant sous la fine robe blanche qu'elle portait.. ces mouvement félin, était elle le savait des plus séduisant, plus d'une fois des hommes lui avait dit qu'a la regarder marcher, ils avaient envie de la mettre dans leurs lits... Qu'elle idée... La vendeuse la conduisait vers une petite scène ou se trouvait déjà deux hybrides, qui semblait bien plus mal que la petit neko au oreilles noir... Pourtant l'hybride eu une hésitation a monter.. Surtout que la vendeuse l'avait libérer.. Elle pourrais s'enfuir, mais pour aller ou, sans maitre elle allait mourir.. Et elle ne voulait pas s'enfuir. Mais cette scéne lui faisait peur, les gens qui regardait les hybrides comme si il était de vulgaire... De vulgaire quoi .. .Des bout de chair dont il pourrais abuser a loisir.. Bref ces gens lui faisait peur.. Un instant elle se retourna posant son regard sur l'homme au cheveux étrange.. Lui il ne lui faisait pas peur... La jeune féline se mordilla les lèvres...

    Avant de bondir échappant a la poigne de la vendeuse.. Un bond.. Deux bond, et elle s'accroche au jeune homme qui sentait si bon... Cachant son visage dans son torse, son corps tremblant doucement.

    ♥Veux pas... Veux pas monter la...Ils font peur...  ♥

    La jeune femme s'accrocher au jeune homme... Alors que la vendeuse revenait vers le couple.. Se mordillant doucement les lèvres, et secouant la tête.. Doucement elle s'inclina devant l'étranger. D'un ton gêner elle prit la parole.. Cherchant a reprendre la neko qui miaulait comme une pauvre petit chose.

    « Je suis désolée. Je ne comprend pas ce qui lui arrive .. Elle est docile habituellement. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~ Vide
MessageSujet: Re: Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~   Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~ EmptyDim 27 Nov - 16:47

Je ne comprends pas mon comportement. On dirait que je me trouve bête moi-même à vouloir jouer à avec cette belle jeune chatte. Elle n'a pas l'air si grande. Son corps est bien sculpté et c'est dommage qu'on voie beaucoup de peau. En fait ce que je veux dire par là c'est que je suis ne pas le pour d'habillé sexy les gens pour se faire vendre. Vendre une vie ….pour moi....c'est immoral. C'est comme si tu vends tes enfants à n'importe qui en échange de ta survie. C'est très égoïste. Il faut dire que l'humain est un égocentrique de nature. Il ne voit que lui avant les autres.

En la voyant jouer avec les plumes, je me suis senti rassuré. Elle avait l'air d'être contente à voir son visage radieux. Mes yeux expriment de la tendresse à cette image. Suis-je peut-être trop gentil ? Suis-je peut-être trop facile à changer d'émotion ? Cela se voit bien. Quand les gens sont contents, je suis généralement content la majorité du temps. Je suis affecté facilement par les sentiments des autres comme s'ils sont les miens. Je suis né avec un trop grand cœur et des épaules larges.

En voyant ses cheveux tomber, j'ai voulu les toucher, mais je me suis retenue. Ce n'est pas à moi cette hybride et je n'ose pas les toucher par peur de les faire mal. Je suis peut-être un peu trop bloqué sur le fait qu'ils ont été très maltraités et que je ne veux pas rajouter un grain dans le souffrance.


- Pour moi ? Pour Ambroise ?

Je la laisse attraper mon bijou. Je ne suis pas difficile....et puis je sais pas pourquoi je n'ai rien fait. Je soupire intérieurement. Je la regarde tout en pensant. Je me dis à cet instant que cela serait intéressant d'avoir un esclave, mais...en même temps...je bloque sur la question. Je suis indécis à l'idée. Oui, j'ai de l'argent et je n'en manque pas, sauf que ...je.....je ne sais pas. Suis-je prêt à avoir ce genre de chose ? J'hésite...mon cœur hésite....mais ma tête veut pas. M'enfin, elle ne veut pas à cent pour cent. C'est juste que le principe d'acheter une vie me dérange l'esprit.

Je fus très surpris quand elle s'est approchée de moi. Je sens sa langue me lécher la joue et j’entends des ronronnements. Comme un con je rougis et je ne bouge pas comme une statue. Ah merde...je sens que je vais devenir gêner. Suis-je déjà embarrassé en ce moment. Tout ce que je remarque c'est qu'elle a mis le bijou dans ses cheveux.


- Monsieur Fahri a bon goût.

Nah mais c'est la galère. Je sens que mon cœur bat aussi vite qu'un tambour de mes spectacles. Je ne suis pas habitué qu'une minette vient d'aborder comme ça. J'ai envie de courir quelque part pour me cacher. Je me sens tout drôle. Je ne comprends pas mon comportement. Suis-je si timide que ça ? C'est rare. D'habitude, quand je m'approche des femmes, je ne suis pas timide, mais ...c'est vrai que si une femme me court au basque ou ose faire les premiers pas....je rougit....et je cours pour me cacher.

Le nez....son nez sur mon nez...était mortel pour moi. Imaginer que j'ai faillit sortir de la fumer à travers mes oreilles et ma bouche même si techniquement ça ne se fait pas. J'ai crié intérieurement en bafouillant mes pensées. Extérieurement, je reste figer avec un visage surpris comme un con.


-C'est l'heure de la vente au enchère Ambroise viens avec moi.

Je me suis calmé tout de suite. La vendeuse...je ne veux pas que celle-ci me voie dans un état critique de fatalité à la mortel combat. Attendez....la vente aux ….enchères ? À cette pensée, j'ai froncé un sourcil rapidement. Elle s'en allait se faire vendre comme un morceau de viande et ça....je n'aime pas ça. Si...un maître l'achète et qu'elle est malheureuse...? Je n'aime pas ça. J'avais envie de la kidnapper pour partir loin.

Avant que la jeune chatte s'en aille, elle m'avait déposé un bécot sur la joue. Je ne sais pas pourquoi j'ai senti mon cœur serré. Je la vois partir et comme un con je ne fais que resté là à a regarder. Je ne remarque pas grand-chose à cause que je suis beaucoup dans mes pensées. Elles surgissent comme des battements de tambour hésitant qui essaie de m'avertir. J'ai voulu parler, mais je n’en étais pas capable. J'avais oublié mon bijou sur elle tellement que je suis chamboulé par mes pensées.

Je me suis levé après quelques instants. Je secoue mes vêtements pour ensuite les placer. Je soupire tout en fermant mes yeux. Je m'exaspère de moi-même parce que je sens de la culpabilité qui se dirige sur moi-même. Je me sens mal à l'idée de la laisser et je n’ai rien fait comme un con pour l'en empêcher. J'ai vraiment besoin d'une claque sur la joue pour qu'on me replace.

Soudainement, à peine que j'ouvre mes yeux, j'ai vu une silhouette rosée me sauter dessus pour s'accrocher avec tant de vivacité sur ma personne. Comme réflexe, j'ai entouré mes bras pour la tenir. Mes yeux pris que trois secondes avant de reconnaître la chevelure de la chatte.


-Veux pas... Veux pas monter la...Ils font peur..

Une femme à besoin de moi, c'est plus fort que moi. Je la prends contre moi avec douceur pour la réconforter. J'entends ses miaules plaintifs et ça....ça m'arrache le cœur en mille morceaux. Les gens font si peur que ça ? Je peux la comprendre. Il faut que je fasse quelque chose, mais...quoi ?

-Je suis désolée. Je ne comprends pas ce qui lui arrive .. Elle est docile habituellement.

Je regarde la vendeuse avec un air indécis. Je panique un peu parce que je ne sais pas quoi faire en ce moment. Bien sûr, ma panique n'est qu’intérieure, mais extérieurement...mon visage s'est vite transformé à un visage noble. Je pris un air sérieux et un peu sans émotion pour que cette vendeuse me prenne au sérieux.


-A-t-il un moyen que je puis acheter cette hybride sans que j'aille dans les enchères? C'est que je n’ai pas le temps d'y aller.

Mais qu'est-ce que je demande là moi ? Je ne sais pas pourquoi je continue comme un con...


- Je payerai le prix qu'il faut.

La vendeuse semble hésiter. Je le vois dans son visage qu'elle fronce les sourcils. En même temps, je touche doucement les cheveux de la jeune chatte pour la calmer.

-Vous ne voulez pas qu'elle se rebelle et qu'elle fasse un accident aux enchères et que votre réputation soit à la basse….alors vaut mieux profiter de mon offre. Je ne suis pas n'importe qui, madame. Je sais de quoi je parle.

Ce n'est pas moi d'agir ainsi. J'ai ce sourire mesquin et cet air si sûr de moi. Peut-être que j'essaie de la convaincre en me passant pour un chiant noble. Sauf que je ne suis pas comme ça, non mais.

Je vois la vendeuse soupirer. Elle s'approche de moi en me disant le prix tout en me tendant la main. Je regarde la main avec un air dégoûter pour ensuite glisser la main dans ma poche pour y sortir ma bourse. La jeune chatte a un prix quand même assez haut. Une chance que j'ai vendu quelques trucs à moi à un collectionneur qui m'a donné des grosses sommes d'argent. Pas grave, moi qui voulais économiser.

Je décolle la jeune chatte de moi doucement pour ne pas lui faire mal. Je lui lance un beau sourire tendre pour ensuite lui bécoter le front. J'ouvre ma bourse et je pris l'argent qui me faut pour payer le prix de la jeune demoiselle. Je le tends à la vendeuse, qui à son tour, compte mon argent. Elle s'est tourné les talons pour prendre un collier pendant que moi je range ma bourse et que je souris à ma nouvelle minette. Elle le mit à la jeune Ambroise pour ensuite me donner la laisse. Tout ce que j'ai fait c'est de tourner mes talons sans regarder la vendeuse comme si je serais un noble chiant en qui on avait envie de frapper. Sérieusement, ce comportement n'est vraiment pas moi. Je le fais que pour que les gens me prennent au sérieux....

J'ai l'étrange impression que j'ai fait une gaffe, mais au moins je me sens moins coupable. Après quelques pas plus loin, je me retourne vers la jeune minette en me grattant la nuque. Je dis comme un con.


- Alors voilà....tu es à moi...donc...eu....

Je ne sais pas quoi dire. Ma confiance en moi n'a pas voulu m'aider cette fois.

-Si tu as faim, je....on....je peux passer quelque part pour te remplir le ventre. Je sais que tu avais envie de manger à cause de cette viande que le connard ne voulait pas te donner...

Vraiment....je me sens trop gentil....
Revenir en haut Aller en bas

Ambroise

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 98
♦ Messages : 244
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche : Miou c'est moi ca?
♦ Date d'inscription : 15/11/2011
♦ Age : 34

Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~ Vide
MessageSujet: Re: Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~   Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~ EmptyLun 28 Nov - 13:46

Pourquoi est-qu'elle se sentait bien avec cet homme. Pour tout avouer la neko n'avait aucune idée. Elle sentait juste en lui quelque chose d’apaisant. Quelque chose qui lui donnait envie de se cacher sans son cou et de ne plus bouger. La neko avait toujours été du genre instinctive, si vous réfléchissez bien la jeune hybrides réagissait comme un chat, agissant par envie, par instinct, son esprit captant quelque chose. Un peu comme un chat qui sait quand quelqu'un est triste, ou vas mal, ce n'était pas un pouvoir, mais juste une sensation qu'elle pouvait lui faire confiance.. Qu'elle pouvait se laisser aller avec lui.

Et en effet la petit chatte sentit les bras de l'homme se refermer sur son corps, comme pour la serrer, et elle ne put s’empêcher de pousser un soupire de soulagement.. Il la protégera. Oui cette homme la protégera des méchants qui lui veulent du mal. La voix de la vendeuse eu pour seul effet de coller un peu plus la petit chatte contre le corps de l'homme, un corps si chaud, qu'en plus de l'envie de protection, il fit naitre un envie plus charnels.. Comme dit précédemment, la neko ne réfléchit pas, son corps ressent quelque chose et elle agit, c'est comme cela..Sauf en cet instant cela ne se faisait pas en public.

Les oreilles sensible de la neko tressautement, l'homme n'était pas sur de ce qu'il disait, il y avait un fine fêlure dans sa voix, que personne ne pouvait capter, sauf elle... Elle et son instinct animal.. Mais qu'importe cette fêlure, il voulait l'acheter, pour la protéger ? Elle allait avoir un nouveau maitre, le cœur de la neko se mit a battre un peu plus fort. Une sensation de chaleur sembla parcourir ces veines, elle ne serais plus tout seule.. Elle n'aurait plus a avoir peur de la nuit.. Elle aurait quelqu'un a retrouver... Doucement les doigts de la neko s’accrochèrent au vêtements de l'homme comme si elle ne voulait plus le cacher, son visage enfuis dans ces vêtements elle respirait avec plaisir son odeur, elle ne se souciait plus de ce qu'il disait, il voulait l'acheter et il l’achèterais elle le savait. Elle n'avait envie d'écouter le reste... Parce que pour elle cela n'avait pas d'importance.

Ces doigts dans ces cheveux laissèrent une sensation de bien être naitre dans le corps de la jeune femme. Logiquement elle n'aimait pas quand on caressait ces cheveux, mais lui c'était son maitre donc il avait le droit, et puis c'était agréable.. Une caresse qu'elle appréciait, contre le corps de l'homme la neko se détendis, et un ronron doux naquit de sa gorge, elle se sentait bien a cet endroit.

Hein pourquoi il la fait reculer, un instant le regard de la neko se fit inquiet.. Il ne la voulait plus ? Mais l'homme souris et lui pose un baiser sur le front, de simple geste qui détente la petit chatte, qui la fait sourire, elle se sent a l'aise.. Oui il la prenait , il allait faire d'elle une esclave, mais elle s'en fichait, c'était dans sa nature que d'avoir besoin d'un maitre.. Oui elle en avait besoin comme un oiseaux a besoin de voler.. Sans ces chaines qui la relie a un humain, elle se perdait, elle mourait doucement, mais surement.

La jeune femme se dressa doucement sur la pointe des pieds, avant de retomber elle bougea plusieurs fois comme cela, pour tout avouer la jeune femme avait du mal a rester immobiles. Un nouveau collier, cela ne la gênait pas, elle aimait bien les collier, en plus celui la était en cuir et non en fer, donc c'était agréable, la caresse du cuir sur sa peau était douce et chaleureuse.. Étrange façon de penser n'est pas, mais elle avait porter un collier tout sa vie pour elle c'était normale..

d'un pas sautillant la jeune femme suivit le maitre, elle se sentait pousser des ailes, elle avait envie de rire et de danser. Connards, le mots fit rire la jeune femme, avant qu'elle ne trottine doucement devant le jeune homme levant son nez pour renifler l'air, cherchant les odeurs qui pourrais l'attirer, il y en avait tant, tellement d'odeur différents...

♥« J'ai faim. »♥

Sa voix sonnait clair et amusée, oui elle avait faim et le maitre lui proposait de manger, donc il n'y avait pas a se gêner... D'un mouvement elle vint lui saisir la main, reniflant l'air comme une chien sur une piste, sans vraiment hésiter elle tira son maitre a sa suite, observant les échoppes avec plaisir... Ces yeux brillant d'amusement, elle n'avait jamais vu autant de gens réunis, ni autant de chose en une fois, ces pieds semblait ne pas toucher le sol, ces joli petit pieds nu.

♥« C'est beau... C'est plein de couleur... Y a plein de monde, plein de chose, plein d'odeur.. Çà donne la tête qui tourne. »♥

La neko laissa encore échapper un petit rire tirant un peu plus fort le jeune noble par la main pour l’attiré devant un marchant qui vendait de la viande, elle tournait sur elle même cuisant en douceur, et les odeurs qui se dégageait rendait la neko presque folle... Sa queue de chat bougeant un peu plus rapidement, alors qu'elle se dressait sur la pointe des pieds, la viande était posée sur un bout de pain pour qu'on puisse la manger tout de suite ... Lâchant la main de son maitre la neko posa ces deux mains sur le comptoir, ces yeux brillant de convoitise... De la viande.. Cela faisait des semaines qu'elle n'en avait plus manger, non des mois, chez elle , non pas chez elle, son anciens chez elle.. Bref avant elle mangeait plus de poisson que de viande, mais elle adorait la viande rouge...

♥« Miaaaa. »♥

L'impatience l’empêchait de vraiment parle elle trépignait presque pour que son maitre lui achète quelque chose, son regard d'ailleurs se détacha de la viande pour venir se poser sur l'homme a qui elle appartenais. Un de ces regard suppliant, de chat battu, un de ces regard auquel peu de monde pouvait résister... La jeune femme ne se demandait jamais si c'était a cause de son don ou de son apparence que les gens craquait, mais souvent quand elle prenait cet air les gens craquait et lui offrait quelque chose... D ailleurs elle se tourna vers le vendeur, affichant toujours ce petit air suppliant... L'homme souris doucement, découpant un petit morceaux de viande avant de le tendre a la neko.

« Tu veux gouter ? »


La petit chatte hocha la tête, laissant son sourire devenir éclatant, alors qu'elle saisissait avec rapidité le bout de viande, affamée elle le dévora littéralement, avant de se lécher les babines...

♥« Miaaa... je veux maitre... »♥

Oui je veux.. Avec un petit rire elle tendis la main vers le marchand.. Qui posa son regard sur le blond, haussant un sourcils comme pour lui demander si il voulait en acheter... La neko pendant se temps léchait avec plaisir ces doigts plein de sauce, c'est trop bon... Oui oui elle avait faim et quand elle avait faim plus rien ne comptait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~ Vide
MessageSujet: Re: Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~   Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Miou... j'ai peur de la solitude... ~~pv~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Quartier du Tchï Ѧ :: Le grand marché d'Ishtar-