AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Test rp ta grand mère en string devant Damard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Comte Oliver
Ʌ Noble Ʌ

Comte Oliver

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 105
♦ Messages : 509
♦ Âge du perso' : 40
♦ Fiche : Y en a une bonne partie secrète.
♦ Protecteur : Un peu tous les nobles riches avec une libido.
♦ Date d'inscription : 16/10/2011
♦ Age : 27

Test rp ta grand mère en string devant Damard. Vide
MessageSujet: Test rp ta grand mère en string devant Damard.   Test rp ta grand mère en string devant Damard. EmptySam 22 Oct - 20:57

Test de Niveau


  • Personnage souhaité : Le comte Oliver
  • Sa mini-fiche : Là.
  • Expérience : Plus ou moins sept ans, j'ai perdu le fil.
  • Double compte : J'en ai trois, et la grosse flemme de foutre des liens partout.
  • Autres : Uriel est un con.


Texte : Une soirée de plus au Fabula Onis.
Moi je regardais la salle principale de l'étage, depuis la mezzanine qui mène aux chambres, et je savourais le spectacle en dégustant un verre de jus d'orange, appuyé avec nonchalance sur la rambarde élégamment sculpté. Ce que je regarde est très intéressant, mais je préfère parler de mon verre de jus d'orange parce qu'il a comme qualité qu'il résume très bien le Fabula Onis. C'est du jus d'orange tout bête, fait avec des fruits tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Un mec s'est amusé à faire une couche orange sanguine sur orange normale pour faire comme si c'était un cocktail alcoolisé – ça ne fait pas très fête l'absence d'alcool - mais sinon ça n'a rien d'exceptionnel. Néanmoins, le breuvage est dans une flûte en cristal avec le pied très élégamment ciselé, et il y a une petite ombrelle en vrai dentelle – pas du vulgaire papier – dedans. Bref, tu l'auras compris : c'est que de la gueule. Ici nous avons majoritairement les plus bas instincts de l'Homme à satisfaire. Niquer, se faire branler l'orgueil en ne fréquentant que du gratin et se sentir intelligent parce qu'il y a une grognasse qui fait de la harpe dans un coin et que le nom de la bouffe est compliqué. Et il y a toujours de bonnes âmes pour essayer de lancer des conversations subtiles mais ça finit toujours en blague de cul. Oh, je suis mauvaise langue, il y a bien deux trois qui arrivent à rire sans faire des bruits de pets avec leur bouche, mais dans l'ensemble on est plutôt là pour s'amuser. Enfin eux. Moi je bosse.

Le tout, c'est d'arriver à bosser en ayant l'air de s'amuser aussi. Le comte Oliver est censé adorer son boulot, ses clients sont ses amis. Enfin depuis huit ans, je suis bien à l'aise dans mon rôle. Le comte Oliver c'est moi. Je simule à merveille, et je sais garder la tête froide. Je ne me prostitue pas, il m'arrive de coucher avec des clients du Fabula Onis, mais... est ce part calcul ? Le comte Oliver ne fait pas ça, si il couche avec des clients, c'est parce qu'il les aime bien, pas du tout pour gonfler leur petit égo et les faire cracher au bassinet, ou s'assurer de leur fidélité envers l'établissement.

Enfin j'admire ma vie, mon œuvre. Si on était dans un dessin-animé, mes pupilles seraient remplacées par le symbole du dollar dans chaque œil, mais ceci n'existe pas (encore) sur Ishtar, alors je me contente d'arborer un sourire sans signification, travaillé avec soin devant le miroir pour que celui qui veut l'interpréter en tire n'importe quoi. Ce qui lui chante. Je n'ai pas toujours eu cette habilité là, ça s'apprend, mais au final je n'ai plus qu'à me baisser pour ramasser les lingots d'or que chient mes clients. Bien sûr, niveau dignité ça sent un peu le caca, mais au final j'ai l'impression de l'emporter, ce qui est l'essentiel. Je suis le stéréotype du mec parti de rien, je suis un pauvre méchant.

Un homme me rejoint sur mon perchoir. Je suppose qu'il me rejoint moi parce qu'il est seul, et qu'aller dans une des chambres seul n'est pas très intéressant. Je connais ce type d'homme, il espère me voir flancher, il veut me parler à moi, il ne se contente pas de l'image d'Epinal du comte Oliver organisant le jeu. Il y en a souvent comme ça, qui espèrent découvrir mon vrai nom et démystifier le truc, pour le frisson de la domination. Car la connaissance amène le pouvoir, et me faire tomber de mon piédestal pour me ravaler à mon statut d'humain normal qui a une vie en dehors des soirées au Fabula Onis, ça les fait bander. Bien sûr que je suis comme tout le monde, regarde, rien qu'hier, une canalisation a sauté – car le bâtiment est assez luxueux pour avoir des canalisations. Bah j'ai fait comme mes employés : j'me suis fait mouillé la gueule en me servant de mes vieilles fringues pour éponger l'eau. Mais il n'y a que mes employés qui ont le droit de voir ça, et d'ailleurs je les choisis un peu con pour mieux les manipuler. Et me voir au naturel fait parti du jeu. L'assertivité : souple sur la forme, ferme sur le fond. Je reste dans un rôle même si je traine avec la gueule à l'envers en titubant pour chercher du café – j'ai passé l'âge où on se réveille frais comme un gardon pour gambader gaiement vers la bouilloire. Vu qu'on bosse tous au même endroit, on vit un peu ensemble, le Fabula prend beaucoup de temps et fout énormément la pression. Mais au final, personne ne sait mon vrai nom, ni mon passé, et je tiens à ce que ça continue. Il n'y a rien de reluisant là dedans de toute façon.

Donc, j'en reviens à cet homme. Il me demande ce que je suis en train de faire, un préambule assez banal à une discussion. Je lui dis la vérité : je savoure le spectacle. L'homme me fait une remarque cynique sur le taux d'alcoolémie des invités, alors que lui même semble en tenir un bon morceau en la matière. Je souris un peu, mais pourtant je ne le vanne pas. On ne vanne pas celui qui a le pognon. C'est assez répugnant, mais être servile ne me coûte pas trop. Au lieu de ça, je fais signe à une de mes employées pour qu'elle vienne distraire monsieur. Je sais que la sodomie ne la dérange pas, celle là. Je serais vraiment un mac' pathétique si je ne connaissais pas les préférences sexuelles de mes clients et leurs petites habitudes favorites.

L'employée s'en va, docile. J'engage mes employés avec de bons dons de comédie, mais émotifs et névrosés, comme ça ils sont plus facile à manipuler. A ce propos, j'ai dû il y a peu fermer le Fabula Onis une quinzaine de jour, officiellement parce que j'allais me dorer les miches dans une autre province, officieusement parce que j'avais dû virer un de mes employés parce qu'il était trop vieux, et que de rage il m'a envoyé un putain de vase en verre à la gueule pour se venger. Putain d'émotif. Enfin ça arrive jamais, sinon c'est des cadets de petite famille noble pour qui le Fabula Onis, c'est la chance de leur vie et ils sont sous pression constante de tout faire merder si jamais un puissant sentait leurs dents pendant une fellation. Et la vieillesse... c'est une fatalité. Du coup ils vont jusqu'à s'étaler les pires merdes sur le visage dans l'espoir que les rides n'apparaissent jamais, qu'ils n'aient pas à retourner chez papa-maman, trop vieux pour se marier et souillés pour avoir pratiqué la prostitution. Ça les rend aisément manipulable, ils ont une trouille terrible de moi, parce que j'ai limite pouvoir de vie et de mort sur eux. J'aime ça, mettre la misère à des nobles beaux et idiots, je trouve ça délicieux. Je n'ai pas toujours pu faire une chose pareille.

Je pose ma flûte de jus d'orange garantie sans alcool une fois vide, puis je descends voir mes « invités ». Je pourrais bien sûr plutôt laisser ça à mes employés et faire des trucs super comme la comptabilité, mais je laisse ça à des lettrés. Je préfère constater de mes yeux que l'argent rentre bien, et il faut entretenir le mythe du comte Oliver, sinon hé bien... nous ne sommes que dans un vulaire bordel. Et on gagnerait moins d'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Uriel D'Arken
Mort(e) tragiquement

Uriel D'Arken

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 620
♦ Messages : 2351
♦ Âge du perso' : 35
♦ Fiche : It's me, Uriel !
♦ Protecteur : The Emperor Protects !
♦ Date d'inscription : 27/03/2010
♦ Age : 29

Test rp ta grand mère en string devant Damard. Vide
MessageSujet: Re: Test rp ta grand mère en string devant Damard.   Test rp ta grand mère en string devant Damard. EmptySam 22 Oct - 21:22

C'est... Epique.

J'ai créé le prédéf, il y a un an, avec une autre idée... Mais celle-là tue la mort.

Du coup, le test est réussi. Et je demanderai un nouvel avatar à Ezh. Parce que le géranium... Ben... Ca le fait pas. Mais le test est bien, donc Tu peux continueeer ^^

++

_________________
Test rp ta grand mère en string devant Damard. Ezhekiel Test rp ta grand mère en string devant Damard. ZeligTest rp ta grand mère en string devant Damard. EmileTest rp ta grand mère en string devant Damard. UlrichTest rp ta grand mère en string devant Damard. Lao
Test rp ta grand mère en string devant Damard. Chat10Test rp ta grand mère en string devant Damard. 00410Test rp ta grand mère en string devant Damard. 00310Test rp ta grand mère en string devant Damard. 00212
Test rp ta grand mère en string devant Damard. Ssacho10Test rp ta grand mère en string devant Damard. Indi10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liberumarbitrium.net
 

Test rp ta grand mère en string devant Damard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ϩ Recensement Impérial Ϩ :: Académie RP :: Archives Académiques-