Partagez | 
 

 J'ai aussi mangé du dauphin, Flipper était pas si malin ! [Fanfan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Á mon cerveau regretté

avatar

♦ Sexe : Masculin
♦ Influence : 405
♦ Messages : 651
♦ Âge du perso' : 20
♦ Fiche : Un gros Poney.
♦ Date d'inscription : 03/05/2010
♦ Age : 25

MessageSujet: J'ai aussi mangé du dauphin, Flipper était pas si malin ! [Fanfan]   Mer 26 Mai - 18:09

[HJ : Mais j'ai trop chié dans la colle pour une idée quoi. -_-']

Il y a de ces petits drames, comme ça, qu'on ne soupçonne pas quand on a la chance de pouvoir avoir trois repas par jour et une maison à soi.
J'ai mal à une dent.
J'en ai déjà perdu trois : Une molaire en bas et deux prémolaires, des dents qu'on ne voit pas si je souris – ça m'arrive rarement. Là, il s'agit d'une canine, cette pute de dent est noire et infectée, et moi ça m'empêche de dormir depuis deux jours tellement ça fait mal (ceux qui auront déjà subit ce genre de tracas compatiront, les pauvres chéris). Évidemment, toi tu comprends pas, parce que t'as jamais eu les chicots pourris par manque d'hygiène. Regarde, le gros bourgeois de base ici, y s'lave les mains et les dents et hop, plus de problèmes. En plus, ces cons, ils ont accès aux toubibs et machin, alors que moi j'peux carrément m'assoir dessus. Le médecin, si il me voit, il s'enfuie en hurlant. J'peux bien mourir de la gangrène de la bouche qu'ils bougeraient pas leurs miches, ces salauds. Enfin tu vois, je râle je râle, mais c'est parce que je chie vraiment dans la colle, tu peux pas savoir à quel point, c'est enflé et douloureux, j'ai l'impression de me faire bouffer le cerveau à la paille – avec le bruit d'aspiration qui va avec.

Je passe ma langue sur la dent; malheur à moi. Une bombe explose joyeusement dans ma mâchoire et je me roule en boule sur mon tas de paille – mon lit, en d'autres termes. Nous sommes donc au cœur du problème : Je vais devoir sortir dehors et demander de l'aide à quelqu'un. Oui, de toute évidence, nous sommes face à un cas d'orthodontie où « attendre que ça passe » ne suffira pas. Ce sera comme pour les trois autres dents : Arrachage sauvage et sans pitié. Dans ce cas, il y a deux écoles : Se bourrer soigneusement la gueule et attacher la récalcitrante à un cheval fou et enragé, ou se cuiter comme un sauvage avant de demander à un type de vous arracher le chicot avec une tenaille. Dans les deux cas, ça fait atrocement mal, ça saigne beaucoup, et c'est pas une scène à montrer aux enfants. Allons chercher quelqu'un d'accord pour m'arracher une dents du trou des enfers que j'ose appeler bouche.

Les gens imaginent souvent qu'il y a un genre d'International du Clodo, la Pègre du SDF, ou encore la Guilde des Mendiants, avec une espèce de solidarité fraternelle où on se passerait un coup de rouge en se disant « merci Dédé, t'es comme un frère pour moi ». On s'épouille mutuellement, et on se tient chaud sous un pont les longs soir d'hiver où on a même plus de semelle de chaussure à manger, comme dans un livre pour enfant avec des connes de gamine qui n'ont rien trouvé de mieux à faire que de vendre des allumettes pour survivre, alors que tapiner c'est tellement plus simple !
En fait, je vais vous dire la vérité : Un clodo, si t'arrive à lui faire dire son nom, c'est déjà un petit miracle, et le pire, c'est que t'as de bonnes chances d'être en fait tombé sur un drogué – cousin du clodo – et ça c'est une véritable petite raclure, qui préfèrerais se bouffer un bras plutôt que de te donner quoi que ce soit. Enfin bref, les clodo, c'est pas une sous-société formidable avec plein de petites anecdotes croustillantes et de mœurs particulières, c'est juste un tas de gens qui n'ont même plus les moyens de cracher dans l'œil du désespoir.
Et pour faire une tenir une tenaille à cette bande bras cassés, pardon hein, mais faut avoir l'envie !

Bref, j'ai picolé tout ce que j'ai pu pour désinfecter, et le gars qui m'avait arraché deux des trois dents précédentes s'est occupé de moi, avec pour résultat une belle mare de sang et une parodie de gencive tellement douloureuse que j'ai envie de l'arracher. J'te jure, tu colles une image de ça dans une salle de classe avec en légende « ne mangez pas de sucre », les gamin ils crèvent tous d'anorexie à cause du traumatisme. Et moi je déambule dans la ville, malheureux comme les pierres, un mouchoir collé à la joue imbibée de bave et de sang, en train de faire la manche.
Je sais pas comment c'est arrivé, mais j'ai fait la manche dans le quartier des gros bourges, fortement alcoolisé et du sang plein la bouche – normalement j'y vais jamais pour faire la manche, c'est un coup à se prendre un coup de pompe dans le fion.

Et là, qu'est ce que je trouve de génial à faire ? Je dégueule du sang sur les chaussures d'une bourge qui allait m'éviter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

J'ai aussi mangé du dauphin, Flipper était pas si malin ! [Fanfan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ѧ Quartier Magna Ѧ :: Résidences-