AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Rêve] Quand les rêves nous prennent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ӽ Hybride Ӽ

avatar

♦ Sexe : Féminin
♦ Influence : 233
♦ Messages : 82
♦ Âge du perso' : 19
♦ Fiche : Meow ! Je te connais ?
♦ Date d'inscription : 02/08/2010
♦ Age : 27

MessageSujet: [Rêve] Quand les rêves nous prennent.   Dim 31 Juil - 21:29

Minako : *Minako court dans les rues d'Ishtar étrangment silencieuses, même ses griffes se résonnent pas sur la pierre. Une petite fille blonde court aussi bien loin devant* Mathilde attends moi !!

Hector : *Hector marche dans les bas fond... malgrès la pauvreté, normalement, c'était une rue vivante, particuliérement vivante. Il marchait sans comprendre le silence environnant, sans comprendre ce qui se passé* mais je suis où?

Minako : *Minako continue sa course et manque de heurter Hector. Mathilde lui passe d'un côté et l'hybride de l'autre. Le silence est toujours de mise, l'hybride n'entend que son souffle.*

Hector :*Hector se retourne en voyant le premier signe de vie: une personne, grande* qui est ce? *La personne l'intrigué, étrangement, alors qu'il ne lui semblait pas la connaitre. pourtant, il voulait la suivre. Le fait qu'une autre hybride manqua de le percuter lui fit l'effet d'une claque et il se mit a courir aussi* Hey! Hey, revenez!

Minako : * Dans le silence omniprésent, le soudain éclat de voix attire l'attention de Minako. Elle jette un regard en arrière un court instant. C'est alors qu'une dalle de la rue se surélève et la fait chuter. Prise au dépourvue Mianko chute. Mathilde disparait au loins.* Aoutch !

Hector :*Hector n'eu pas le temps d'éviter la jeune esclave, il trébuchat sur elle, d'un coup, trop petit pour se prendre la dalle* merddee! *le choc fut rude. Hector était a moitié tombé sur l'autre hybride, sa cape entiérement relevé sur sa tête montrant ses ailes de chauve sourit, plutot connu dans le quartier a cause de ça...*

Minako : *Minako a tenté de se relever lorsque Hector lui est tombé dessus, la faisant tombé une nouvelle fois sur le sol sallé. Elle se redresse subitement et fait basculé le poids sur le coté. Elle découvre que c'est un hybride. * Par l'Ombre ! Soit Maudit ! Je l'ai perdu à cause de toi !

Hector : *Hector se reléve péniblement* ha ba merci! je doit dire quoi? franchement! *il sortit ses lunettes... foutue* merde... tu sais pas qui était la femme qui était devant? brune, 1m80, a peu prés... enfin, je demande, juste que tu semble savoir. Mathilde, c'est ça?

Minako : * l'hybride se remet sur ses jambes et regarde dans la direction où Mathilde a disparue.* La femme ? *Retourne ses yeux fantomatiques sur l'autre hybride dans la rue silencieuse. c'est presque si sa voix n'a pas un écho contre les murs* Mathilde est une petite fille de dix ans * Montre la hauteur de la main.* Et blonde !

Hector : *est troublé* je... non, j'ai pas vu d'enfant passé, encore moins entendu... pourtant, suis a peine plus grand... enfin, façon de parler...* il se mit a réfléchir* si tu veux, on peu les chercher toute les deux.

Minako : Tu vois , faut pas que je la perde.* se remet à courir et s'arrête au premier carrefour* Je ne sais pas ou elle est partie ! *regarde à gauche et à droite.* Tu la vois toi ?

Hector : *se met a son niveau et écoute...* j'entend rien, c'est frustrant... elle était pieds nue? Enfin, même dans ce cas, je l'aurais entendu... *Puis il la regarda, plissant les yeux* tu a... quelque chose dans les cheveux... *passe la main, se rendant compte que c'est une oreille de chat qu'il touche...* ho... pardon...

Minako : Non, elle porte des petits escarpins... * regarde l'hybride avancer la main et hause un sourcil. Elle penche la tête par reflèxe pour chasser les doigts qui se sont glissés dans son oreille.* Hey ! A quoi tu joues ?

Hector : *soupire* chui une taupe, t'es contente? j'ai la vision d'une chauve sourit, voila... je voit mal en plein jour et ça m'a bouffé les yeux, d'où les lunettes. aller, on ferait mieux de la retrouver... et pour des escarpins, elle est bien silencieuse, tu trouve pas... chaton?

Minako : *Couche les oreilles un peu agacée.* Minako. Je m'apelle Mi-na-ko , pas chaton ! Et je peux dire la même chose de ta brune invisible... *Se hisse sur la pointe des pieds pour essayer d'apercevoir quelque chose. Ne voyant rien elle saute sur un toit.*

Hector : *Hector la regarde faire, puis ouvre ses ailes et s'envole, se mettant a côté d'elle* Hector. Je doit avouer que c'est étrange. tu sais pourquoi cette rue est si peu peuplé? d'habitude, elle regorge... de "vie"

Minako : *un vent souffle au niveau du toit sauf que le son du vent est un rire de vieillard.* C'est vrai, mais je ne sais pas ce qu'il se passe ici. * Un groupe d'enfants sans visage passe en courant et en riant en contre bas dans la rue. L'un des enfants ressemble à Mathilde.* La voilà ! *pointe du doigts*

Hector : *Hector saute sur les enfants comme un animal se jetterais sur une proie, saisissant l'enfant montré du doigt, battant des ailes pour ne pas la tuer ou la blesser.* elle?

Minako : *Bondit au sol à son tour. L'enfant se débat, elle protesterait surement si elle avait une bouche.* Mathilde ? *Penche la tête pour regarder attentivement. * Non ce n'est pas elle... J'ai cru mais non. *prend un air décider et part en courant vers là d'où venaient les enfants. *

Hector : *la regarde faire, libére le/la môme et la suit* mais c'est qui cette mathilde? pourquoi tu la poursuie?

Minako : *Continue de courir* C'est ma soeur. Je dois la retrouver ! *rapide regard au brun* Et toi pourquoi tu suis cette brune ?

Hector : *la suit, mais réfléchi, un long moment silencieux...* aucune idée... peut être pour ma mèmoire... elle a peut être un lien avec moi... mais je sais pas qui c'est, ni pourquoi je veux la retrouver. va savoir.

Minako : *Ranlentit jusqu'à s'arreter.* Les Ecritures disent que l'ombre est inébralable, Elle est éternelle et aucun ennemi ne pourra se mesurer à elle, ni à ceux qui La suivent. Nous sommes unis, contre toute personne qui s'oppose à nous et à ceux qui nous ont confié leur vies dans le voyage qu'est la vie. * Se retourne vers la chauve-souris* Si nous restons unis avec la foi en l'Ombre, on y arrivera. * Minako retourne sur les toits afin d'avoir un champs de vision plus large.*

Hector : *la regarde faire, ne comprenant pas pourquoi elle lui sort ce texte, puis monte* pourquoi m'avoir dis ça? Je ve dire, de par... *lui touche rapidement l'oreille* et de par ... ça... *montre une de ses ailes* nous devenons malgrés nous des ennemies de l'ombre... Je veux dire, les inquisiteurs veulent nous tuer... alors qu'on a rien demandé de ce côté là.

Minako : * Se laisse faire et le regarde à son tour. Elle secoue brievement l'oreille touchée.* Je ne suis pas une ennemie de l'Ombre. Mais de l'homme qui m'a fait ça. *Montre sa main à quatre doigts* Avant j'avais des mains humaines. Je m'en souviens, ça veut dire que j'était humaine.* Regarde ses mains, doigts écartés tendue devant elle.* Les inquisiteurs eux ils ne le savent pas, ils croient qu'"ils" nous fabriquent de toute pièces. Si je retrouve ma mémoire je saurais comment redevenir humaine et je ne serais plus une hérésie.

Hector : *la regarde* tu veux dire que... que peut être... j'étais humain avant? que... que quoi? c'est quoi ça? *Hector pointe son doigt vers les toits, derriére elle* c'est quoi ce truc? *une nuée noir approché lentement.*

Minako : *Elle hoche la tête* C'est même sûr ! * Minako se retourne et regarde dans la direction indiquée.* Je ne sais pas bien. *Elle tend l'oreille* J'entend un martèlement de pas mais je n'arrive pas à dicerner ce que c'est. Dans le doute mieux vaut se cacher. Si c'est l'ombre d'un prêtre on est mal barré !

Hector : *Hector acquiesce* en effet, ça sens mauvais. on va a l'opposé et a toute vitesse. *Il regarda de l'autre côté* je t'emmenne... Minako? A moins que voler te fasse peur.

Minako : *L'hybride hésite.* Voler? J'ignore si c'est une bonne idée...* Elle observe la nuée qui se fait de plus en plus menaçante.* Non je n'ai pas peur.* Dit-elle d'une voix peu assurée. Au pire, se disait-elle, elle sauterait.* Je te fais confiance la chauve-souris. *Elle s'accrocha fermement à l'hybride aîlé.*

Hector : *Hector sourit puis ouvrit grand ses ailes en l'attrapant fermement* prête? *il n'attendit pas la réponse, il s'envola... et se dis: pour une fois que quelqu'un vole avec moi sans avoir les yeux caché...*

Minako : Oui je croooAaaAAAAHHH ! !!! *L'hybride s'aggripa très fermement à son comparse. Elle planta ses griffes sans le vouloir, son coeur battait à tout rompre. * Ca va pas la tête ! J'étais pas prête !

Hector : *Hector s'éleva, la douleur le prenant la ou les griffe l'attaqué, le souffle retenu sous la surprise. par contre, il la sentait l'agripper, ce qui était plutot bien, elle risquais pas de tomber* on avait pas le choix... je sens que je vais rembourrer l'armure, si elle me survit...

Minako : *Minako essaya de s'aggriper moins fort, mais ses griffes n'étant pas rétractables, il était difficile de faire autrement. L'hybride passa ses jambes autour de sa tailles et ses bras autour du coup. L'air lui fouettait le visage et emmelait ses cheveux.* Ca se rapproche faut trouver un moyen de semer cette chose ou de se cacher !

Hector : *Hector regarda autours de lui et se précipita soudain vers une demeure* Heartsick, tu me protége encore... *il attérit et rentra dans la maison* il m'a... adopté, quelque moi après Ishtar. puis il a disparue.

Minako : *Minako est bien contente de retrouver le sol sous ses pattes.* Heartsick, ainsi donc tu as bien un maître. * Elle se faufile à l'intérieur silencieusement. Minako se glisse prêt d'une fenêtre pour observer cette nuée d'un peu plus prêt.* Tu vis ici ?

Hector : *soupire longuement* oui, non, je n'en ai aucune idée en fait. j'ai tuer mon premier maitre parce qu'il me violé, le deuxiéme a disparut, la troisiéme... putin, j'ai droit a une allumé ET une croyante qui ne sait rien de nous... *Il la regarda* j'appel pas ça des maitres, mais bon... mise a part ça, tu a dis qu'on avait été?

Minako : *Minako ne quitte pas l'extérieur des yeux mais tourne une oreille vers lui.* On a été humains oui. Je ne sais pas comment mais moi je sais qu'on a voulu me faire taire. Je ne me souvient plus pourquoi. * Ses yeux firent un rapide aller-retour entre la fnêtre et l'autre créature.* Tu appelles ça comment alors ? Tu fais tout ce qu'ils te demandent, tu n'as rien le droit de répondre. Je les vois les autres dans la rue. Si on vous apelle des esclave c'est pas pour rien. J'ai jamais eut de maître.

Hector : *se masse l'arréte des yeux* y a une raison pour laquelle j'aimais mon précédent maitre. pas le premier, celui de ces lieux. c'est parce qu'il nous laissez libre de nos actions, nous empéchant toutes fois d'enfreindres les lois. mais on pouvait aller où bon nous semblez, avec de l'argent pour nous. la suivante déteste les esclaves et devient de plus en plus cinglé... je risque de devoir "disparaitre", si ça continue. et Oui, j'ai étais l'esclave du premier... ça ma pas empéché de le tuer... alors qu'il m'ordonné l'inverse.

Minako : *Minako souris. * Tu me racontes tas vie la chauve-souris, mais tu ne m'as pas dit ton nom. * Elle se raidit soudainnement car la nuée passait au dessus de la maison. * Tu crois que ce truc nous a vu ?

Hector : *la prend et recule doucement* dans le doute, dans l'ombre... *regarde la fenétre sans rien dire et chuchotte doucement: * On me nomme Hector. *Il la relacha et regarda derriére lui, sentant comme une présence.*

Minako : * Minako se recule docilement , elle se recula si bien que ses yeux se mirent à luire dans l'ombre. Elle suivit le mouvement de Hector et attendit. Cette présence était elle amie ou ennemie ? * Des serviteurs à ton heartsick ? *murmure-t-elle tout bas.*

Hector : *Hector haussa les épaule.* de souvenir, ils sont tous partie avec elle... Lui... je sais plus... *Hector écouta* mais c'est aucun d'etre eux. c'est sur. c'était surement rien. *l'hybride se tourna vers l'autre hybride.* dis moi, y a quelque chose que tu aimerais?

Minako : Oui sortir d'ici. * Elle amorce un mouvement vers la porte.* Si ce truc est partit, je dois aller la chercher. Je sais pas ce qu'il lui a prit. Il faut que je la retrouve pour savoir. *Dehors la nuée s'est opacifiée et grandit comme un nuage d'orage. Minako ouvrit la porte et la nuée tomba sur la ville comme un brouillard sinistre.* Finalement je vais peut être rester encore un peu. *Elle referma brusquement la porte et s'appuya dessus comme pour empêcher quelqu'un d"entrer.*

Hector : *la regarde sans comprendre* qu'est ce qui se passe? *il approche d'elle, voulant regarder dehors.* tu a vue quoi dehors?

Minako : * Minako reste résolument sur la porte pour empècher quoi que ce soit d'entrer. * Tu devrais jetter un oeil à la fenêtre. Je crois que ce truc s'étale dans la rue.

Hector : *soupire* si c'est les recoins sombre de ma tête, ça promet... rien de ce qui nous entoure est possible, la maison devrait commencer a tomber en ruine a moins que quelqu'un l'ai acheté... * Hector regarde dehors et reste passif un instant puis revient a la porte et saisie la bibliothéque juste a côté* pousse toi, on va faire tomber ça*

Minako : D'accord. *Minako s'écarte et aide Hector à coucher la bibliothèque. Dehors le brouillard sombre se densifie encore, on commence à deviner des silhouettes humaines de différentes tailles par endroit.*

Hector : *Hector regarde les silouettes passer et repasser dans la rue* que doit-on comprendre? *il se tourna vers l'autre esclave* si on veux éviter la brume, c'est mort, faut coire. t'as un plan?

Minako : *Regarde les silhouettes. * Je ne sais pas bien. On peut essayer de passer au travers peut être ? Ou si on peut s'envoler depuis le toit ? Mais si elle nous a suivit jusque ici ... *Soupir* Par l'Ombre, et Mathilde qui est je ne sais où !

Hector : *la regarde et ouvre une porte qui donne sur une tour.* voici ma chambre, viens, on partira de là-haut.

Minako : * Minako hoche de la tête et le suit* D'accord allons-y .

Hector : *monte calmement les marches, touchant les mur, le peu de souvenir revenant* aller, encore quelque marche. *Il arriva en haut et la chambre était comme dans ses souvenirs. Il ouvrit la fenêtre, prit une cordes, se l'attacha en croix puis invita Minako a venir*

Minako : * Minako observa brièvement les lieux. Tout ce qui l'interrssait était de partir.* Allons-y vite avant que la brume nous remarque.* Puis elle s'accrocha à lui. Le coeur battant la chamade et la gorge sèche à l'idée de tomber dans le vide.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Rêve] Quand les rêves nous prennent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Ishtar ::  :: Ӝ Rêve et Fiction Ӝ-